Aller au contenu

Déclin des oiseaux dans les campagnes françaises

Noter ce sujet


Messages recommandés

Posté(e)
Répy Membre 17 109 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 12 heures, stvi a dit :

...les pesticides de synthèse ne sont pas dégradables  et trainent des années dans le sol avant de rejoindre les nappes phréatiques rejoignant ainsi la ribambelle d'autres pesticides déjà présents   , à la différence des bios qui sont issus de molécules végétales ...

Attention dans pesticides, il y a les herbicides, les fongicides et les insecticides.

Seuls les insecticides influent indirectement sur les populations d'oiseaux.

Les insecticides organochlorés ne se fabriquent plus depuis 20 ans ! Ils ont été remplacés par les composés utilisant le phosphore qui est biodégradable mais avec une toxicité spécifique à telle ou telle catégorie d'insectes.

Les insecticides actuels sont voisins de molécules biologiques et sont donc détruits assez vite. En revanche il faut multiplier les traitements. De plus au lieu de tuer massivement ils ont une action spécifique sur le système nerveux de l'insecte qui déboussolé ne trouve plus ses "repères" en vue de la nourriture ou de sa reproduction. Le dégat colatéral est la diminution des insectes pollinisateur, en premier lieu les abeilles et les bourdons.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 126
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

oui c'est une conséquence directe de notre mode de vie. Plus de vieux murs, plus de vieux arbres creux, plus de friches avec des herbes folles, moins de haies et toutes trop taillées Voilà pour l

Il y a des raisonnements étonnants. L'homme est responsable de tous les malheurs du monde, ce doit être vrai, mais lorsqu'il s'agit de tenter d'y remédier, il faut se taire. Il y a quelques

Images postées

66ans Posté(e)
Plouj Membre 75 904 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Répy a dit :

Attention dans pesticides, il y a les herbicides, les fongicides et les insecticides.

Seuls les insecticides influent indirectement sur les populations d'oiseaux.

Les insecticides organochlorés ne se fabriquent plus depuis 20 ans ! Ils ont été remplacés par les composés utilisant le phosphore qui est biodégradable mais avec une toxicité spécifique à telle ou telle catégorie d'insectes.

Les insecticides actuels sont voisins de molécules biologiques et sont donc détruits assez vite. En revanche il faut multiplier les traitements. De plus au lieu de tuer massivement ils ont une action spécifique sur le système nerveux de l'insecte qui déboussolé ne trouve plus ses "repères" en vue de la nourriture ou de sa reproduction. Le dégat colatéral est la diminution des insectes pollinisateur, en premier lieu les abeilles et les bourdons.

J'ai des amis qui ont une belle propriété, plus de 30 hectares de champs qu'ils louent en fermage avec conditions.. tout bio !

Ils se sont mis d'accord avec leurs voisins pour ne pas utiliser, ou très peu, de produits nocifs, les papillons, les insectes, les oiseaux n'ont pas disparu. De plus, renards, chevreuils et autres sont présents.

Évidemment, les vergers "sauvages" sont squattés par les bestioles, mais c'est le jeu.

 

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
110ans Posté(e)
stvi Membre 19 856 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
il y a 22 minutes, Répy a dit :

Attention dans pesticides, il y a les herbicides, les fongicides et les insecticides.

Seuls les insecticides influent indirectement sur les populations d'oiseaux.

Les insecticides organochlorés ne se fabriquent plus depuis 20 ans ! Ils ont été remplacés par les composés utilisant le phosphore qui est biodégradable mais avec une toxicité spécifique à telle ou telle catégorie d'insectes.

Les insecticides actuels sont voisins de molécules biologiques et sont donc détruits assez vite. En revanche il faut multiplier les traitements. De plus au lieu de tuer massivement ils ont une action spécifique sur le système nerveux de l'insecte qui déboussolé ne trouve plus ses "repères" en vue de la nourriture ou de sa reproduction. Le dégat colatéral est la diminution des insectes pollinisateur, en premier lieu les abeilles et les bourdons.

oui , c'est vrai mais faire à chaque fois le distinguo entre herbicides , fongicides et insecticides , c'est lassant ..

tu dis qu'au lieu de tuer massivement , ils ont une action sur le système nerveux de l'insecte ,qui déboussolé  ne trouve plus sa nourriture , c'est aussi une tuerie massive ... la seule bonne nouvelle c'est que le produit est biodégradable ... 

les herbicides , les fongicides , les nitrates ne le sont pas ... on trouve dans certains cours d'eau plus de 10 pesticides ... cet effet cocktail est peu connu ... en revanche tout le monde est d'accord pour dire que la raréfaction des insectes entraîne une baisse de la population de passereaux ... 

"peu de cours d’eau français ne contiennent pas de pesticides, surtout en France métropolitainedes pesticides sont présents dans la quasi-totalité des cours d’eau français. En 2013, 92 % des points de surveillance font état de la présence d’une au moins de ces substances, les rares bassins exempts de pesticides se concentrant dans les zones montagneuses ou dans les zones dont l’agriculture est peu intensive. la contamination est le fait d’une grande diversité de substances, avec, dans plus de la moitié des cas, au moins 10 pesticides différents retrouvés. les teneurs restent globalement faibles mais des pics importants sont relevés localement, en lien avec les zones de grande culture. les pesticides incriminés sont souvent les mêmes d’année en année, principalement des herbicides en France métropolitaine et plutôt des insecticides dans les départements d’outre-mer. Certains, utilisés de longue date mais interdits depuis, persistent dans les milieux aquatiques des années après leur retrait. 2013 se démarque des bilans précédents par la présence plus marquée dans les cours d’eau de France métropolitaine d’imidaclopride, insecticide néonicotinoïde"

https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-25719-chiffres-pesticides-cours-eau.pdf

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Répy Membre 17 109 messages
scientifique‚
Posté(e)

 Stvi, le sujet était la raréfaction des oiseaux.

Tu argumentes pesticides et je te réponds insecticides les premiers influents sur la raréfaction des oiseaux.

Si dans ce sujet tu mélanges les oiseaux et les autres espèces dont les espèces aquatiques, on peut dire que tu noies le poisson en débordant du sujet !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
80ans Posté(e)
Forumeur balbutiant‚ 80ans
Posté(e)
Il y a 18 heures, stvi a dit :

les pesticides sans risques pour le consommateur?  ton pseudo est usurpé, ou alors ton rôle est d'enfumer ...

"Dangers des pesticides sur la santé
Les pesticides peuvent en effet provoquer des avortements spontanés ou de graves malformations fœtales. De nombreux cas d'intoxication aiguë aux pesticides, parfois mortels, ont aussi déjà été décelés en milieu agricole, où l'exposition aux pesticides est la plus importante.

Vous contestez que les pesticides soient sans risque pour les consommateurs. Mais quels sont vos arguments, quelles sont les recherches qui vous permettent de contester ? Vous répondez par un article hors sujet : je parlais des risques pour les consommateurs, aux doses auxquelles ils sont exposés, avec des références dans le lien que j'ai donné.

Votre article, lui, ne parle pas des risques, mais des dangers des pesticides. Ce n'est pas la même chose. Evidemment qu'ils sont dangereux. Si vous ne mangez que des pesticides et rien d'autre, vous aurez des problèmes ; mais ce n'est pas le cas de la plupart des consommateurs.

Vous pouvez considérer que mon pseudo est "usurpé", parce que je ne me contente pas d'ânonner le catéchisme vert. En effet je ne récite pas, je ne confonds pas danger et risque, j'essaye d'être précis, de désenfumer des discussions basées sur des dogmes.

La synthèse des nombreuses études sur le sujet est celles-ci :

- Les pesticides, bio ou de synthèse, sont responsables de cas de cancer parmi les professionnels, essentiellement les agriculteurs.
- En dépit de cela, globalement, les agriculteurs vivent plus longtemps et ont moins de cancers, toutes localisations confondues, que la population générale.
- Il n'a pas été détecté de risques sanitaires pour les simples consommateurs.
- Les pesticides sont nécessaires pour nourrir l'humanité, sans déforester.
(L'agriculture biologique pourrait-elle nourrir toute l'humanité (sans déforestation))
- Ils sont nécessaires pour combattre diverses épidémies.
- Ils sont l'une des causes du problème environnemental de la raréfaction des insectes et des oiseaux.

Selon l'article que vous donnez en lien "il existe des alternatives efficaces aux pesticides chimiques, sans danger pour la santé et l'environnement, comme les pesticides bio."
Comme si les pesticides bio étaient inoffensifs ! Ce seraient des pesticides pour de rire, il font seulement semblant de tuer les pestes !

Mon pseudo n'est pas usurpé, il est parfaitement justifié lorsque je vous invite à lire les étiquettes de produits à base de pyrèthre, un pesticide bio qui tire sur tout ce qui bouge, qui présente des risques pour les utilisateurs, pour la faune aquatique, pour la faune terrestre dont les abeilles :
L'invention de l'agriculture biologique... et des pesticides bio !

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
110ans Posté(e)
stvi Membre 19 856 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, écologie réaliste a dit :

Votre article, lui, ne parle pas des risques, mais des dangers des pesticides. Ce n'est pas la même chose. Evidemment qu'ils sont dangereux. Si vous ne mangez que des pesticides et rien d'autre, vous aurez des problèmes ; mais ce n'est pas le cas de la plupart des consommateurs.

j'ai l'impression de discuter avec un céréalier , pour qui l'arrosage de ses champs en nitrates et pesticides de toutes sortes est la panacée ... bien sûr qu'ajouter de l'humus à un sol complètement minéralisé demande un travail supplémentaire , bien sûr qu'attendre une montée en herbe des adventices pour les déraciner au  disque ou par un labour superficiel  retarde la récolte , bien sûr que limiter la dose d’insecticide , joue de quelques quintaux sur une récolte , n détruit la planète mais on sen fout on est libre dès septembre pour aller à la chasse  

voilà ce qui arrive lorsque les laboratoires conseillent les cultivateurs

450px-Pesticides_UE_6_selon_UIPP2.jpg

 

tu peux appeler ça comme tu veux mais les risques sont bien présents

Risques d'exposition aux pesticides. L'exposition aux pesticides peut affecter la santé des êtres humains. Les pesticides peuvent pénétrer dans l'organisme ou entrer en contact avec les tissus humains de différentes façons.20 déc. 2018

Risques d'exposition aux pesticides - Pesticides et risques ...

 
 
 
 
 
tu n'as rien à dire sur le sujet ? à quoi serait due la disparition des insectes et de facto celle des passereaux selon toi  , à l’opération du saint esprit ?
et arrête avec ce mythe qu'on ne pourra pas alimenter la population mondiale avec la production actuelle ... l'élevage monopolise 70% des terres cultivées , 80% du soja , 50% du maïs etc ... je ne parle même pas de la consommation d'eau , des gaz  à effets de serre et des nitrates   ... l'humanité mangera moins de viande c'est tout .... il faut juste s'entraîner dès maintenant ...Si on devait payer la viande au prix de la souffrance animale , de la pollution engendrée , du coût réel des matières premières , plus grand monde pourrait s'en payer  
oui , Mosanto serait mieux adapté comme pseudo
 

 

 

 

Modifié par stvi
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
80ans Posté(e)
Forumeur balbutiant‚ 80ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, stvi a dit :

Vous citez un article qui précise que :

« 
"L’alimentation est souvent la principale source d’exposition aux pesticides. En particulier, les fruits et les légumes frais peuvent parfois contenir des traces de pesticides. Ces quantités sont toutefois très faibles et respectent généralement les normes fixées par Santé Canada pour les concentrations de pesticides tolérées dans les aliments, appelées « limites maximales de résidus ».

Selon le Bilan 2013-2014 de l’Agence canadienne d’inspection des aliments Fichier 6 (ACIA), les aliments d’origine végétale et animale ont fait l’objet d’analyses ciblant des résidus de pesticides; le taux de conformité aux limites maximales de résidus établies par Santé Canada était de 98,27 %.

De plus, le Projet sur les aliments destinés aux enfants de 2013-2014 Fichier 6 de l’ACIA, incluant les aliments pour bébés, a montré que toutes les concentrations de résidus de pesticides dans ces aliments respectaient dans une proportion de 100 % les limites maximales de résidus.
 »

Avec ces données rassurantes, que voulez-vous démontrer, quel est le problème, quel est votre problème ?

 

Modifié par écologie réaliste
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
110ans Posté(e)
stvi Membre 19 856 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, écologie réaliste a dit :

Avec ces données rassurantes, que voulez-vous démontrer, quel est le problème, quel est votre problème ?

 

rassurantes pour les producteurs ... les consommateurs aimeraient bien avoir des produits sans traces de pesticides du tout ... le problème aussi c'est  que moins de dix pour cent des produits atteignent la cible voulue et le reste part  dans les sols et cours d'eau provoquant des pollutions qu'on peut chiffrer en milliards d'euros pour le consommateur ... il y a eu un grenelle qui prévoyaient  une baisse de l'emploi des pesticides avec un objectif à 2020 d'une consommation raisonnée de cette merde... le plan ecophyto  approuvé par les syndicats d'agriculteurs ... il y a eu un grand bras d'honneur et la consommation de pesticides  plutôt augmenté que diminué ... 

si on devait faire payer la pollution engendrée aux agriculteurs comme pour toute entreprise , ils seraient tous obligés de se mettre au bio

"Le coût des pollutions agricoles (engrais azotés et pesticides) serait pour l'eau de 1 à 1,5 milliard d'euros par an au minimum pour les ménages (eau du robinet et bouteille). Le traitement complet (eutrophisation, algues vertes) est évalué entre 54 milliards et 91 milliards d'euros par an."

mon problème c'est que je paie par mes impôts, mes factures d'eau la paresse et la cupidité des agriculteurs pour qui moins de temps passé aux champs = plus de temps libre , et plus on détruit d'adventices et d'insectes  prédateurs plus le tonnage à l'hectare est élevé , même si notre blé est un de ceux qui est le moins protéiné et refusé à l'exportation par de nombreux pays ...

"même au Maghreb  comme sur le reste du continent africain, le blé français se vend de plus en plus difficilement, victime de sa faible teneur en protéines par  rapports aux blés canadien, américain,  argentin, ukrainien et russe pour ne citer que les principaux pays exportateurs . "

tu évites soigneusement de traiter le sujet qui est la disparition des oiseaux ... pourquoi ? parce que les pollutions ne se voient pas et le nombre d'oiseaux n'est pas contestable ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pesticide

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Répy Membre 17 109 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 11 heures, stvi a dit :

 

450px-Pesticides_UE_6_selon_UIPP2.jpg

 

Ce tableau n'a pas de valeur scientifique car il est strictement financier et date de 10 ans.

Pour l'impact écologique des pesticides il faut invoquer les quantités de matière à l'hectare (et bien sûr la toxicité spécifique de chaque pesticide).

La France est le plus gros utilisateur européen de pesticides, cela est dû à 2 paramètres : l'usage moyen des agriculteurs (en masse/ha) mais aussi la surface totale du pays qui reçoit des pesticides et dans ce cas, il faut intégrer aussi les voies de chemin de fer et les usages des collectivités locales.

Enfin ce graphique date de 2009 à une époque où tout le monde aspergeait abondamment en particulier les herbicides ( voierie, chemins de fer, cimetières).

Donc ce graphique n'a aucun sens.

Pour comparer la France à ses voisins il faudrait disposer d'un graphique en masse/ha agricole datant de 2018.

Et là, on verrait que l'Espagne est particulièrement généreuse en pesticides en particulier les antifongiques sur les fraises et les agrumes !

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
80ans Posté(e)
Forumeur balbutiant‚ 80ans
Posté(e)
Il y a 16 heures, stvi a dit :

tu évites soigneusement de traiter le sujet qui est la disparition des oiseaux

Relisez mon premier post dans ce fil, il traite exactement du sujet. En listant différentes explications possibles, la disparition des haies par exemple, ou les insecticides, bio ou non, en abordant également le sujet lié de la nécessité des pesticides.

N'ayant reçu aucune réponse construite sur ces points, je me suis contenté de répondre à vos posts, en soulignant leurs contradictions internes. Mais je me suis abstenu d'intervenir sur le sujet qui semble être le plus important pour vous, le fric, ou plutôt, votre fric.

Bref, dialogue sans intérêt, je l'arrête sur vos dernières accusations, les agriculteurs seraient paresseux et cupides. Je me demande si une telle déclaration outre sa bassesse, ne tombe pas sous le coup de la loi.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
110ans Posté(e)
stvi Membre 19 856 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, écologie réaliste a dit :

les agriculteurs seraient paresseux et cupides.

je parle des céréaliers ... je crois qu'on a effectivement tout dit ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
williams Membre 1 901 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 02/11/2019 à 22:13, écologie réaliste a dit :

Vous citez un article qui précise que :

« 
"L’alimentation est souvent la principale source d’exposition aux pesticides. En particulier, les fruits et les légumes frais peuvent parfois contenir des traces de pesticides. Ces quantités sont toutefois très faibles et respectent généralement les normes fixées par Santé Canada pour les concentrations de pesticides tolérées dans les aliments, appelées « limites maximales de résidus ».

Selon le Bilan 2013-2014 de l’Agence canadienne d’inspection des aliments Fichier 6 (ACIA), les aliments d’origine végétale et animale ont fait l’objet d’analyses ciblant des résidus de pesticides; le taux de conformité aux limites maximales de résidus établies par Santé Canada était de 98,27 %.

De plus, le Projet sur les aliments destinés aux enfants de 2013-2014 Fichier 6 de l’ACIA, incluant les aliments pour bébés, a montré que toutes les concentrations de résidus de pesticides dans ces aliments respectaient dans une proportion de 100 % les limites maximales de résidus.
 »

Avec ces données rassurantes, que voulez-vous démontrer, quel est le problème, quel est votre problème ?

 

Il a pourtant était prouvé que les pesticides sont un danger sur la santé des êtres vivants comme je l'ai dit avec des preuves :

- Comme ici où les animaux d'une famille sont morts et la fille est tombée gravement malade et la mère commence aussi à l'être depuis que le fermier a traité le champs à coté de leur maison.

- Ou, le 15/05/2014 : En Haute-Gironde (33) 23 écoliers et une institutrice tombent malades en même temps après un traitement de la vignes. Pour que tout ceci arrive en même temps cela ne peut pas être une coïncidence et montre que ces produits sont mauvais pour la santé ;

- Ou encore, le 21/09/2016 : Des anciens salariés de Triskalia dont 28 salariés en tout consultent la médecine du travail et quatre d’entre eux découvrent petit à petit qu’ils sont gravement contaminés par des insecticides, dont l’un, le Nuvan Total, est interdit d’usage pour sa dangerosité.

- Voir même, le 15/02/2018 : Dans une école et huit résidences du Médoc 11 et 21 résidus de pesticides dont quatre interdits ont étaient retrouvés.  Pourtant Les maisons sont situées à une distance des vignes allant de 5 à 500 m, l’école primaire est quant à elle située à 50 mètres des vignes, dont elle est séparée par des habitations.

Puis dans une étude publiée le 13 septembre 2019 dans la revue Science, une équipe de recherche canadienne apporte la preuve expérimentale que ces pesticides, dont on connaît déjà la toxicité pour les insectes pollinisateurs, peuvent également affecter de façon directe la santé et le comportement d’oiseaux migrateurs qui est le sujet d'ici.

Ces divers exemples, et voir d'autres, montrent que ces produits ne sont pas bons pour la santé de l'environnement dont les oiseaux, les insectes... et nous tous aussi, si non il n'y aurait pas de personnes et d'animaux qui auraient des problèmes suite à ces pesticides comme les analyses l'ont montré ainsi qu'au moment même le problème a eu lieu à chaque fois.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
55ans Posté(e)
elbaid Membre 3 727 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)
Le 02/11/2019 à 00:32, williams a dit :

En détruisant la faune et flore l'homme se détruit

La Faune et la flore a changée (évoluée) en 50 000 ans , des espèces ont disparues , on en est ni mort ni détruit pour autant .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Répy Membre 17 109 messages
scientifique‚
Posté(e)

Les insecticides chlorés sont non toxiques pour les oiseaux aux doses rencontrées dans les graines et plantes qui étaient traitées. Mais ils s'avéraient toxiques pour l'espèce en ce sens que la coquille était plus mince ou mal consolidée. Si bien que le retournement régulier avec le bec pratiqué par l'oiseau couveur cassait beaucoup d'oeufs au nid. Donc les DDT, lindane, dieldrine et consorts ont eu une action indirecte mais grave sur les oiseaux couveurs. Heureusement certains de ces insecticides très rémanents dans l'environnement ont été interdits en France dès 1972. Il faudra attendre 1998 pour interdire le lindane.

Depuis le 1/01/2019 tous les insecticides de synthèse sont interdits aux jardiniers amateurs et aux collectivités. Il est vrai que certains amateurs avaient la main lourde ne sachant pas faire la différence entre millilitre et centilitre !

Modifié par Répy
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
williams Membre 1 901 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 14 heures, elbaid a dit :

La Faune et la flore a changée (évoluée) en 50 000 ans , des espèces ont disparues , on en est ni mort ni détruit pour autant .

Ce n'est pas comparable, car elle a évolué d'elle-même et n'a pas était perturber par l'homme comme c'est le cas actuellement et d'une façon importante, donc elle avait su s'équilibrer, etc. Mais maintenant l'homme va trop loins ! Ne mélangeons pas les choses.

Puis si vous auriez raison, cela ne serrait pas une excuse pour continue à éliminer des êtres vivants et a rendre malades et êtres humains :dry:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
55ans Posté(e)
elbaid Membre 3 727 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)

 

Il y a 9 heures, williams a dit :

Ce n'est pas comparable, car elle a évolué d'elle-même et n'a pas était perturber par l'homme comme c'est le cas actuellement et d'une façon importante, donc elle avait su s'équilibrer, etc.

Il y a 9 heures, williams a dit :

 

! Ne mélangeons pas les choses.

Puis si vous auriez raison, cela ne serrait pas une excuse pour continue à éliminer des êtres vivants et a rendre malades et êtres humains :dry:

l'homme impacte son environnement depuis qu'il est apparu sur terre , comme toutes autres espèces d'ailleurs .

puisque l'homme est apparu sur terre et qu'il est de facture naturelle et qu'il est une espèce vivante il participe (à sa manière) à la chimie du vivant dans le cadre de l'évolution du vivant , c'est un processus naturel .

"quand tu dis que l'homme va trop loin" : c'est un jugement de valeur , c'est une appréciation selon certains critères décider et arbitrer par l'humain lui même  . 

dans la nature aucunes espèces ne va trop loin , chaque espèce évolue selon ses capacités d'adaptation , et faire le reproche à une espèce d'être allé trop loin c'est ne pas accepter le fonctionnement du naturel et de son vivant .

D'autre part on arrête pas une évolution que l'on puisse juger bonne ou mauvaise , on ne stoppe pas une espèce en évolution comme on arrête un véhicule , l'évolution ce n'est pas une mécanique avec un bouton on et off .

le processus chimique évolutif de la planète échappe à l'homme même si celui ci l'impacte naturellement , donc l'humain ne maîtrise pas plus son évolution que celle de son environnement , il ne pourra pas en faire une vitrine écologique selon son propre critère .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
williams Membre 1 901 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 13 heures, elbaid a dit :

 

l'homme impacte son environnement depuis qu'il est apparu sur terre , comme toutes autres espèces d'ailleurs .

puisque l'homme est apparu sur terre et qu'il est de facture naturelle et qu'il est une espèce vivante il participe (à sa manière) à la chimie du vivant dans le cadre de l'évolution du vivant , c'est un processus naturel .

"quand tu dis que l'homme va trop loin" : c'est un jugement de valeur , c'est une appréciation selon certains critères décider et arbitrer par l'humain lui même  . 

dans la nature aucunes espèces ne va trop loin , chaque espèce évolue selon ses capacités d'adaptation , et faire le reproche à une espèce d'être allé trop loin c'est ne pas accepter le fonctionnement du naturel et de son vivant .

D'autre part on arrête pas une évolution que l'on puisse juger bonne ou mauvaise , on ne stoppe pas une espèce en évolution comme on arrête un véhicule , l'évolution ce n'est pas une mécanique avec un bouton on et off .

le processus chimique évolutif de la planète échappe à l'homme même si celui ci l'impacte naturellement , donc l'humain ne maîtrise pas plus son évolution que celle de son environnement , il ne pourra pas en faire une vitrine écologique selon son propre critère .

Tu exagères et tu ne vois les choses que sous un certain angle :gurp:

Avant, l'homme perturber aussi la faune et flore mais pas dans la même ampleur que maintenant car regardes l'homos sapiens,... n'émettaient pas des produits chimiques comme maintenant, etc donc il y avait une sacrée différence par rapport à nous sur leurs influences sur l'environnement.

Aucun être vivant n'influence, ne pollue,... autant notre planète que nous quand tu vois tout se que fait l'homme de l'espace jusqu'au fond marin et sur toutes les latitudes et longitudes. Si non, cites nous le ou les êtres vivants qui vont plus loin que l'homme ??

Puis les autres êtres vivants n'utilisent pas de technologies (chimie,...) qui polluent tout (atmosphère, nappe phréatique, cours d'eau, océans...) donc les autres êtres vivants ne bouleversent pas l'environnement comme l'homme se qui montre qu'on va trop loin.

Tout ceci est la raison pour laquelle qu'il est normal de juger l'influence de l'homme contrairement à se que tu dis, car il faut voir la réalité c'est à dire jusqu’où on va !

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
55ans Posté(e)
elbaid Membre 3 727 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)
Il y a 10 heures, williams a dit :

Tu exagères et tu ne vois les choses que sous un certain angle :gurp:

Avant, l'homme perturber aussi la faune et flore mais pas dans la même ampleur que maintenant car regardes l'homos sapiens,... n'émettaient pas des produits chimiques comme maintenant, etc donc il y avait une sacrée différence par rapport à nous sur leurs influences sur l'environnement.

Aucun être vivant n'influence, ne pollue,... autant notre planète que nous quand tu vois tout se que fait l'homme de l'espace jusqu'au fond marin et sur toutes les latitudes et longitudes. Si non, cites nous le ou les êtres vivants qui vont plus loin que l'homme ??

Puis les autres êtres vivants n'utilisent pas de technologies (chimie,...) qui polluent tout (atmosphère, nappe phréatique, cours d'eau, océans...) donc les autres êtres vivants ne bouleversent pas l'environnement comme l'homme se qui montre qu'on va trop loin.

Tout ceci est la raison pour laquelle qu'il est normal de juger l'influence de l'homme contrairement à se que tu dis, car il faut voir la réalité c'est à dire jusqu’où on va !

 

l'omo sapiens est un homme moderne , le souci est que l'évolution de l'espèce posé son influence et impacté depuis très longtemps l'environnement , pour moi c'est le fait d'une action naturelle , qui , certes , a pris de grande proportion ,  mais rien ne prouve que l'action humaine qu'elle qu'elle soit soit aussi dévastatrice qu'on le souligne . Pour moi la vie s'adapte les espèces s'adaptent et l'humain aussi s'adapte . Une fois que la vie prend racine elle opère des mutations et elle fait son cheminement sous diverses formes avec diverses influences plus ou moins importantes selon le vivant .

 

Prétendre que l'humain va trop loin . c'est juste un jugement de valeur , ou une échelle de grandeur si tu veux  , qui plus est en totale contradiction avec ton propre comportement puisque tu juge l'humain (les autres) d'être aller trop loin cependant tu es toi même un être humain ayant le même comportement que les autres . Ce qui démontre bien un type de schysophrénie dans l'appréhension de l'humain sur lui même .

Quant à la réalité elle n'est pas flagrante à mes yeux ...lol  la norme écologique actuelle me paraît un peu suspecte dans la mesure ou j'aimerais savoir à quel époque et quel période la Terre était écologiquement parfaite , d'avant le Pliocène , après ?  avant la révolution industrielle ? ou avant la sédentarisation de l'homme ?

JE PENSE QUE L'homo écologicus d'aujourdhui fantasme sur son écologie et sur son environement , il souhaiterait en faire une vitrine édulcoré et parfaite de ce qu'il juge et arbitre de la nature ? CEPENDANT la nature , le Naturel ne fonctionne pas et ne fonctionnera pas selon l'arbitrage de l'homme qu'il soit dans une écologie profonde ou autre . 

 

Jusqu'ou on va ??  on va simplement là ou la vie nous mène , mieux vaut une planète "polluer" comme la terre plutôt qu'une planète sans vie et intacte comme mars .  Quant au jardin d'Eden tant espéré par l'écologie , elle court après un fantasme . 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×