Aller au contenu

La Russie d'aujourd'hui

Messages recommandés

crachetonvenin 2 Membres 180 messages
Forumeur inspiré‚ 56ans
Posté(e)

http://www.lemonde.fr/international/article/2018/03/17/la-russie-economique-et-sociale-en-quelques-chiffres_5272531_3210.html

La Russie donc.
Auscultée depuis la France et donc ?
L'UE aussi ?
Ces mêmes chiffres ?
Oui, certainement car une sorte de bilan statistique ou mieux !!! Comptable. Ou mieux ?
Réel !
Ce qui fait plaisir et constances car ? Sinon comme un vide ou un truc un peu foireux ou avec des espèces de "trous" vides et aussi un peu inconnus. Quoi !

En ce sens ?!
Et bien la France macronienne est elle mieux chiffrée et surtout chiffrable ? Depuis ?
Moscou ? Ou ailleurs comme un pays de l'UE. Autre que la France justement !!

Cette page est elle accessible à toutes et à tous en France y compris pauvres ?!?  Plus donc ? Qu'en Russie ? Notre visiteuse au Salon Du Livre boudée par la présidence. En des façons à comptabiliser. Aussi. Peut être plus tard ... enfin bref.
Néanmoins ici encore une liberté pour exprimer cette statistique. Sur un support médiatique français et donc un sujet russe et aussi ?
Une censure si on parle de la Russie maintenant ?
Drôle de situation mais pour combien de temps seulement ?
Drôle ?
Car un mécontentement russe ça se dégèle. Aussi !!
Avec le printemps. De là bas. Et si ?

Le gouvernement de Vladimir Poutine permettait déjà en un premier temps cette description car un continuum qui fait socle. Certes un manque d'originalité peut être mais disons un bilan comptable sans le besoin  de la Croix Rouge. Peut être ... pour comptabiliser justement des gens sans le sou.

Ensuite ?
Une force tout de même importante et pas si mal placée en un peloton de puissances économiques. Et si ?
Paris prenait ombrage de cette force continuellement perceptible et qui se bat !
Pour tenter un développement économique d'abord et pas hégémonique ?
Enfin bref !
La visite très agressante de la présidence en un milieu livresque et paisible normalement ... va t elle en un bien mieux pour la France d'abord ??

Peu importe semble nous dire la gouvernance soit !
Mais aussi Dostoïevski vendu là ! Mais point goûté - comme chez nous Céline peut être - par ?
Le couple présidentiel qui se pique pourtant. De faire philosophie. Peut être ... enfin bref re aussi !
Mais donc aussi et re aussi ... pourquoi ce besoin de plomber une relation facile dans le fond malgré problèmes économiques des deux côtés entre ?
La France et la Russie de la part de ?

Les entrepreneurs ? Les universités ... les bijoutiers ??
Bref ?
Qui pour s'allier avec la présidence en ce territoire ?
En faisant fi des traités et surtout de la bienséance diplomatique peut être et pour commencer avant d'envoyer Air France vers ?
Le territoire russe ??

Soit !

Mais aussi les étrangères et étrangers en France qui sont "associés" ? A ce truc agressant de la part de la présidence française ou alors ... Quel statut ou mieux relation quand même ces gens de France sans le si fameux passeport avec ? La Russie ?
Matières à plaintes de leur part pour cet oukase macronien ? Et si oui ? Sous quel for juridique tenable en toute objectivité ? La France ? Possible ..??!?

Pour ce qui est de cette présentation réussie de la Russie après ce clash. Parisien en vase clos et bien ?
Une question demeure ... Vladimir Poutine est il un tyran ou alors juste un candidat d'abord ? En une élection nationale de l'autre côté du monde européen. Quand même car ??
La vie russe démocratique est elle moins obscure que la française. Ne serait ce qu'un peu ? Et si ? La France craignait ce marché ? En gouvernance car il est porteur de visites solides ? Peut être ... ...!

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Antichrist Membre 1 423 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

poutine correspond exactement au peuple russe...

en ce sens...ce pays est donc le plus democratique du monde.

aucun president passé et present n'est et ne sera...autant le reflet d'un peuple.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
italove Membre 1 491 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

Demandez aux russes s'ils aiment Poutine ?

La réponse est OUI

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 9 284 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

La Russie a connu dans son histoire deux périodes démocratiques : mars-novembre 1917 (fin du Tsar et début de l'URSS). Et la période Eltsine. En gros.

La France a vu ceci en 230 ans:

juin 1789 - novembre 1799, révolutions et oppositions existantes.

Novembre 1799 - avril 1814 : totalitarisme de l'inutile Bonaparte.

Mai 1814 - Décembre 1851 (Louis XVIII - Charles X - Louis-Philippe - Seconde République) : oppositions existantes.

Décembre 1851 à 1860 : Régime autoritaire de Napoléon III (Empire libéral en 1860-1870).

1860 à 1940 : oppositions existantes.

1940-1944 : Occupation.

1944 à maintenant : oppositions existantes.

La Russie n'en est qu'à ses débuts de politique. Et la marque du malade Staline (1927-1953) est encore présente !

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lycan77 Membre 7 326 messages
Dictateur du forum‚ 40ans
Posté(e)
à l’instant, pila a dit :

La Russie a connu dans son histoire deux périodes démocratiques : mars-novembre 1917 (fin du Tsar et début de l'URSS). Et la période Eltsine. En gros.

La France a vu ceci en 230 ans:

juin 1789 - novembre 1799, révolutions et oppositions existantes.

Novembre 1799 - avril 1814 : totalitarisme de l'inutile Bonaparte.

Mai 1814 - Décembre 1851 (Louis XVIII - Charles X - Louis-Philippe - Seconde République) : oppositions existantes.

Décembre 1851 à 1860 : Régime autoritaire de Napoléon III (Empire libéral en 1860-1870).

1860 à 1940 : oppositions existantes.

1940-1944 : Occupation.

1944 à maintenant : oppositions existantes.

La Russie n'en est qu'à ses débuts de politique. Et la marque du malade Staline (1927-1953) est encore présente !

 

 

 

 

Mai c'est la première fois qu'un régime autoritaire russe fait donner les gaz sarin sur des populations innocentes et surtout sabote une élection présidentielle aux Etats-Unis pour y placer son poulain, Donald Trump.

Ces deux affaires laisseront plus que des traces, croyez-moi ! Et m'est avis que la riposte britannique, secrète celle-là, ne se contentera pas d'expulser quelques espions "officiels" russes travaillant sous couverture à l'ambassade russe londonienne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pirlouit2017 Membre 1 462 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
il y a 25 minutes, lycan77 a dit :

 

Mai c'est la première fois qu'un régime autoritaire russe fait donner les gaz sarin sur des populations innocentes et surtout sabote une élection présidentielle aux Etats-Unis pour y placer son poulain, Donald Trump.

Encore faudrait-il que ces assertions soient autre chose que des affabulations sorties des scripts du Département d'Etat. 

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lycan77 Membre 7 326 messages
Dictateur du forum‚ 40ans
Posté(e)
à l’instant, Pirlouit2017 a dit :

Encore faudrait-il que ces assertions soient autre chose que des affabulations sorties des scripts du Département d'Etat. 

 

à l’instant, Pirlouit2017 a dit :

Encore faudrait-il que ces assertions soient autre chose que des affabulations sorties des scripts du Département d'Etat. 

 

Inutile de discuter avec des groupies pro-Putin tellement intoxiqués à la propagande de guerre russe qu'ils en viennent à nier l'indéniable. A justifier l'injustifiable.

Pourtant, les FAITS sont là, des éléments solides sur le rôle de dizaines de personnalités russes dans le sabotage des élections présidentielles américaines, dûment étayés par le procureur spécial R. Mueller ont aboutit à leur inculpation formelle.

La Russie se livre à une guerre hybride totale à l'encontre de ses adversaires, tuant au sarin et au Novitchoc ses opposants, directement sur leur sol, sabotant les installations électriques et énergétiques des pays qui s'opposent au pouvoir mégalomaniaque du petit voyou de Saint-Pétersbourg.

Pour quels résultats petits rigolos de droite réac et d'extrême-droite ? Aucun: la Russie reste frappée par de lourdes sanctions économiques et diplomatiques et a largement échoué à imposer la pax putina en Syrie. L'armée ukrainienne se reconstruit et Londres s'apprête à tenir un conseil de défense pour riposter aux attaques chimiques menées par le FSB sur le territoire britannique.

Ce que vous autres rigolos d'extrême-droite ne réussissez pas à intégrer, c'est qu'il n'y aura pas de paix avec Poutine après l'ampleur de ses crimes. Et tôt ou tard, l'opposition russe lui demandera des comptes pour sa corruption et ses brutalités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Antichrist Membre 1 423 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, lycan77 a dit :

 

 

Inutile de discuter avec des groupies pro-Putin tellement intoxiqués à la propagande de guerre russe qu'ils en viennent à nier l'indéniable. A justifier l'injustifiable.

Pourtant, les FAITS sont là, des éléments solides sur le rôle de dizaines de personnalités russes dans le sabotage des élections présidentielles américaines, dûment étayés par le procureur spécial R. Mueller ont aboutit à leur inculpation formelle.

La Russie se livre à une guerre hybride totale à l'encontre de ses adversaires, tuant au sarin et au Novitchoc ses opposants, directement sur leur sol, sabotant les installations électriques et énergétiques des pays qui s'opposent au pouvoir mégalomaniaque du petit voyou de Saint-Pétersbourg.

Pour quels résultats petits rigolos de droite réac et d'extrême-droite ? Aucun: la Russie reste frappée par de lourdes sanctions économiques et diplomatiques et a largement échoué à imposer la pax putina en Syrie. L'armée ukrainienne se reconstruit et Londres s'apprête à tenir un conseil de défense pour riposter aux attaques chimiques menées par le FSB sur le territoire britannique.

Ce que vous autres rigolos d'extrême-droite ne réussissez pas à intégrer, c'est qu'il n'y aura pas de paix avec Poutine après l'ampleur de ses crimes. Et tôt ou tard, l'opposition russe lui demandera des comptes pour sa corruption et ses brutalités.

-l'affaire russo-americaine...va surtout avoir des consequence pour  Trump

pour poutine...moins sur.

-si on commence a faire le proces des methodes des divers services secrets du monde.

faut construire une prison pour la totalité des etats moderne

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ink 82 Membre 194 messages
Forumeur inspiré‚ 35ans
Posté(e)

Bonsoir, dommage que le message du sujet soit inintelligible.

 

"La tragédie russe a ceci de spécifique que d'abord elle suscite le rire, ensuite l'horreur, et enfin une indifférence obtuse", Alexandre Zinoviev

 

Je m'extirpe de tout manichéisme, d'entrée. Les méthodes criminelles de V. Poutine sont incontestables. On peut pour autant les reprocher à tous les Etats puissances par ailleurs. Je songeais à l'instant à l'image des fameuses "preuves" de Collin Powell pour attaquer l'Irak, sans lister les méfaits de la CIA, ou au meurtre de Maurice Audin, et dans un autre registre que seulement politique celui de Robert Feliciaggi en France.

L'influence russe sur telle ou telle élection est probable de toutes façons. Comme toute puissance pèse pour garantir ses intérêts. Jacques Chirac a écrit noir sur blanc dans ses mémoires qu'il avait proposé à Damas cinq noms de présidents libanais en 1998, pour que la Syrie choisisse. Le Liban, où on assassine régulièrement des personnalités politiques sans que l'ONU, encore moins l'OTAN s'en émeuvent.

La prudence s'impose donc dans les jugements dans ces jeux géopolitiques, d'influences, de guerres médiatiques. La Russie a été humiliée à la suite de la chute de l'URSS, d'un libéralisme brutal qui l'a rendue exsangue, sauf pour une caste d'oligarques qui n'a pas joué son rôle de bienveillance sociale. Par ailleurs, l'U.E. a profité de la faiblesse russe pour jouer la carte d'une expansion, dont le dernier épisode fut sa main dans les affaires ukrainiennes. Nous ne sommes pas non plus des enfants de choeurs, pour me répéter.

De toutes les mains tendues par la Russie en train de se redresser dans les années 2000, nous n'en avons serrées aucune. Pire, nous avons multiplié les humiliations. Par exemple, aux 70 ans de la libération du camp front d'Auschwitz par l'armée rouge, aucun représentant russe n'est convié. Poutine lui s'est rendue aux célébrations en Normandie.

Je ne discute pas les faits, les méfaits comme le génocide tchétchène, je raisonne en tant que citoyen français et des responsabilités qui m'incombent, notamment à travers celles de mes représentants. Nous nous sommes comportés comme des fanfarons irrespectueux, indécrottables donneurs de leçons brillants par notre ignorance de la culture russe et de sa géopolitique. Nous ne sommes pas pour peu dans ce peuple russe qui se love presque de manière plébiscitaire dans les bras d'un régime autoritaire qui se tourne vers la Chine et l'Inde. Nous lui avons tourné le dos et avons nous aussi agit en sous-main. Au final, c'est la France qui paie son arrogance, par le déclin des relations commerciales qui appuient sur nos déboires économiques. La Russie d'aujourd'hui fait face à un parti européen qui lui est hostile emmené par l'Allemagne. Nous devrions êtres plus sages et conscients de nos intérêts en ne nous alignant pas dans les rodomontades grotesques telles que "je n'irai pas voir les russes au salon du livre". Si nous ne parlons pas au peuple russe, si nous ne rangeons pas notre condescendance, il n'y a aucune chance qu'il écoute autre chose que les discours de Poutine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lycan77 Membre 7 326 messages
Dictateur du forum‚ 40ans
Posté(e)
à l’instant, Ink 82 a dit :

Bonsoir, dommage que le message du sujet soit inintelligible.

 

"La tragédie russe a ceci de spécifique que d'abord elle suscite le rire, ensuite l'horreur, et enfin une indifférence obtuse", Alexandre Zinoviev

 

Je m'extirpe de tout manichéisme, d'entrée. Les méthodes criminelles de V. Poutine sont incontestables. On peut pour autant les reprocher à tous les Etats puissances par ailleurs. Je songeais à l'instant à l'image des fameuses "preuves" de Collin Powell pour attaquer l'Irak, sans lister les méfaits de la CIA, ou au meurtre de Maurice Audin, et dans un autre registre que seulement politique celui de Robert Feliciaggi en France.

L'influence russe sur telle ou telle élection est probable de toutes façons. Comme toute puissance pèse pour garantir ses intérêts. Jacques Chirac a écrit noir sur blanc dans ses mémoires qu'il avait proposé à Damas cinq noms de présidents libanais en 1998, pour que la Syrie choisisse. Le Liban, où on assassine régulièrement des personnalités politiques sans que l'ONU, encore moins l'OTAN s'en émeuvent.

La prudence s'impose donc dans les jugements dans ces jeux géopolitiques, d'influences, de guerres médiatiques. La Russie a été humiliée à la suite de la chute de l'URSS, d'un libéralisme brutal qui l'a rendue exsangue, sauf pour une caste d'oligarques qui n'a pas joué son rôle de bienveillance sociale. Par ailleurs, l'U.E. a profité de la faiblesse russe pour jouer la carte d'une expansion, dont le dernier épisode fut sa main dans les affaires ukrainiennes. Nous ne sommes pas non plus des enfants de choeurs, pour me répéter.

De toutes les mains tendues par la Russie en train de se redresser dans les années 2000, nous n'en avons serrées aucune. Pire, nous avons multiplié les humiliations. Par exemple, aux 70 ans de la libération du camp front d'Auschwitz par l'armée rouge, aucun représentant russe n'est convié. Poutine lui s'est rendue aux célébrations en Normandie.

Je ne discute pas les faits, les méfaits comme le génocide tchétchène, je raisonne en tant que citoyen français et des responsabilités qui m'incombent, notamment à travers celles de mes représentants. Nous nous sommes comportés comme des fanfarons irrespectueux, indécrottables donneurs de leçons brillants par notre ignorance de la culture russe et de sa géopolitique. Nous ne sommes pas pour peu dans ce peuple russe qui se love presque de manière plébiscitaire dans les bras d'un régime autoritaire qui se tourne vers la Chine et l'Inde. Nous lui avons tourné le dos et avons nous aussi agit en sous-main. Au final, c'est la France qui paie son arrogance, par le déclin des relations commerciales qui appuient sur nos déboires économiques. La Russie d'aujourd'hui fait face à un parti européen qui lui est hostile emmené par l'Allemagne. Nous devrions êtres plus sages et conscients de nos intérêts en ne nous alignant pas dans les rodomontades grotesques telles que "je n'irai pas voir les russes au salon du livre". Si nous ne parlons pas au peuple russe, si nous ne rangeons pas notre condescendance, il n'y a aucune chance qu'il écoute autre chose que les discours de Poutine.

 

Et que fallait-il donc faire ? Recevoir en grande pompe V. Poutine après que ce dernier ai ouvertement agressé un état souverain après avoir menacé d'une intervention militaire pour remettre en selle son poulain Ianoukovitch ?

Pis, c'est pas comme si ce même Poutine n'avait pas déclenché une insurrection sanglante dans l'Est de l'Ukraine ni fait abattre le MH-17 !

Poutine n'est qu'un vulgaire  criminel de masse, malheureusement de la même trempe que les ordures communistes du siècle passé qui exterminèrent sans état d'âme des dizaines de millions de personnes pour leur gloire mégalomaniaque. Autant composer avec Saddam !

L'histoire précisément nous apprend qu'il est inutile de vouloir composer avec ce genre de crapule qui ne recule devant aucun crime, aucune horreur pour atteindre leurs objectifs.

Donner l'ordre de faire empoisonner un ancien espion russe passé à l'Ouest en utilisant dans un lieu public un produit aussi létal que le Novitchoc est d'une gravité inouie ! Poutine n' aucune limite, et malheureusement, l'Amérique de Trump a trop d'admiration secrète pour lui et les européens sont trop faibles et civilisés pour lui répondre.

Nous voici donc au pied du mur: ou bien on lui envoie un message très ferme (genre on lui explose plusieurs de ses collaborateurs du FSB en Russie même en utilisant les mêmes moyens que lui) pour lui apprendre à ne pas faire à l'étranger ce qu'il s'autorise à faire chez lui), ou bien on continue à se comporter comme des larves face à lui et il aura tôt fait de nous écraser. C'est aussi simple que ça:

Encore une fois, et juste pour que ça finisse par bien rentrer, on parle d'un mec qui n'a pas hésité à faire massacrer plus de 300 de ses concitoyens moscovites pour justifier la seconde guerre de Tchétchénie en 2009 ! Laquelle s'est traduite par l'élimination physique de 200 000 habitants soit 20% de la population tchétchène !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ink 82 Membre 194 messages
Forumeur inspiré‚ 35ans
Posté(e)

Qui suis-je pour donner des leçons au peuple russe ? La Crimée aurait-elle été annexée,avec l'assentiment majoritaire de sa population, si l'U.E. et les américains n'avaient déclenché et financé la révolution Orange ? Toutes les attitudes criminelles et portant atteintes à la liberté des peuples sont condamnables : celles du gouvernement russe, comme les autres. Cet égrainage seulement à charge sur Poutine n'a manifestement aucune influence sur ledit peuple, peut-on constater. Mon interrogation vient donc sur la persistance d'une politique de l'échec.  Nous composons très bien avec les crapules qui nous gouvernent, par ailleurs. A la question qui m'est posée, j'exprimerai l'impératif de mettre de l'ordre dans nos propres institutions démocratiques avant de s'occuper de celles des autres. Montrer l'exemple a prouvé son efficacité pour convaincre autrui. Dans un second temps, je pense que l'outil diplomatique français a suffisamment d'atouts pour être influent et oeuvrer avec un dialogue qui ne soit pas que présidentiel. A la vérité, destituer Poutine c'est bien. Mais au profit de qui ou de quoi ? A part des oligarques corrompus, il n'existe pas encore d'alternative crédible. C'est ensuite, de ce que j'ai lu et trouvé pertinent, la levée de sanctions inefficaces et contre-productives, oeuvrer à un monde multipolaire avec une France qui reprend la main sur les affaires européennes en s'émancipant des postures atlantistes. Une condition pour retrouver la main sur nos accords billatéraux, dont commerciaux, culturels et scientifiques, et enfin alors pouvoir montrer à travers ces échanges avec ce peuple les vertus démocratiques et du respect de la charte onusienne. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Garlaban Membre 1 617 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La seule période où l'Occident a fait les yeux doux à la Russie c'est durant la période Eltsine ... Période durant laquelle tous les vautours de la planète s'étaient donnez rendez-vous à Moscou pour dépecer le pays. Il est vrai que l'image d'un poivrot titubant et faiblard avait de quoi rassurer les occidentaux. Depuis l'arrivée au pouvoir de Poutine ce n'est plus qu'hystérie, désinformation, vexations en tous genres qui nous ramène à un scénario parfois pire qu'au temps de la guerre froide.

L'histoire du dernier épisode de l'espion russe assassiné en Angleterre est le dernier avatar d'une saga grotesque qui frôle les grosses ficelles de la manipulation. Un espion de seconde catégorie payé une poignée de cerises par le contre-espionnage britannique, arrêté par les russes, jugé, condamné à 13ans de prison en Russie (ce qui est peu compte tenu du délit et montre le peu d'importance du personnage) puis échangé, libéré et maintenant  des preuves qui tardent à venir ..On se demande bien pourquoi les russes avaient intérêt à venir l'assassiner maintenant?? ... à qui profite le crime???

Je connais la Russie tout n'y est pas rose certes, mais ce n'est pas non plus un enclos pour débiles incultes et cornus comme les médias se délectent ici à distiller l'image négative en tout ... La Russie d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec la période soviétique et avec celle d'Eltsine où l'inflation atteignait 2000%, les salaires des fonctionnaires payés de façon aléatoire, l'explosion de la mafia...

Poutine a su rendre leur fierté aux russes. Aujourd'hui les occidentaux compose avec ce pays, il y a 20 ans la voix de la Russie ne comptait pour rien. Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

En Syrie, c'est lui qui a remis de l'ordre et contribue à la paix. Pendant ce temps nous français avons perdu notre crédit et notre influence dans cette région où nous étions pourtant une référence pour les élites de ces pays.

En outre la Russie propose un autre projet de société tant mieux en cette période de globalisation obligatoire.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 17 952 messages
Voyageur‚ 63ans
Posté(e)
Le 18/03/2018 à 20:23, lycan77 a dit :

 

 

Inutile de discuter avec des groupies pro-Putin tellement intoxiqués à la propagande de guerre russe qu'ils en viennent à nier l'indéniable. A justifier l'injustifiable.

Pourtant, les FAITS sont là, des éléments solides sur le rôle de dizaines de personnalités russes dans le sabotage des élections présidentielles américaines, dûment étayés par le procureur spécial R. Mueller ont aboutit à leur inculpation formelle.

La Russie se livre à une guerre hybride totale à l'encontre de ses adversaires, tuant au sarin et au Novitchoc ses opposants, directement sur leur sol, sabotant les installations électriques et énergétiques des pays qui s'opposent au pouvoir mégalomaniaque du petit voyou de Saint-Pétersbourg.

Pour quels résultats petits rigolos de droite réac et d'extrême-droite ? Aucun: la Russie reste frappée par de lourdes sanctions économiques et diplomatiques et a largement échoué à imposer la pax putina en Syrie. L'armée ukrainienne se reconstruit et Londres s'apprête à tenir un conseil de défense pour riposter aux attaques chimiques menées par le FSB sur le territoire britannique.

Ce que vous autres rigolos d'extrême-droite ne réussissez pas à intégrer, c'est qu'il n'y aura pas de paix avec Poutine après l'ampleur de ses crimes. Et tôt ou tard, l'opposition russe lui demandera des comptes pour sa corruption et ses brutalités.

Le jour où l'Amérique de Bush a abusé de la crédulité du monde en déclarant la guerre à l'Irak, personne ne l'en a empêché.

Les armes de destruction massive imaginaires, tout ce baratin totalement inventé n'a pas évité la destruction de ce merveilleux pays où j'avais séjourné plusieurs années du temps de Saddam.

Qui s'est révolté contre cette saloperie ? Qui a condamné les États-Unis ?

La Chine qui, après avoir récupéré des contrats mondiaux a un dirigeant qui peut devenir président à vie. Cela dérange quelqu'un ?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Garlaban Membre 1 617 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le produit intérieur brut de la Russie est équivalent à celui de l'Allemagne.. On n'en parle jamais ici...

Estimations du Fonds monétaire international, 2017

Rang Pays ou territoire PIB (en milliards de dollars internationaux) 1 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 23 122,03 - Drapeau de l’Union européenne Union européenne 20 854,824 2 Drapeau des États-Unis États-Unis 19 362,13 3 Drapeau de l'Inde Inde 9 446,79 4 Drapeau du Japon Japon 5 405,07 5 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 4 149,57 6 Drapeau de la Russie Russie 4 000,10

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Antichrist Membre 1 423 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)
il y a 31 minutes, Garlaban a dit :

Le produit intérieur brut de la Russie est équivalent à celui de l'Allemagne.. On n'en parle jamais ici...

Estimations du Fonds monétaire international, 2017

Rang Pays ou territoire PIB (en milliards de dollars internationaux) 1 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 23 122,03 - Drapeau de l’Union européenne Union européenne 20 854,824 2 Drapeau des États-Unis États-Unis 19 362,13 3 Drapeau de l'Inde Inde 9 446,79 4 Drapeau du Japon Japon 5 405,07 5 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 4 149,57 6 Drapeau de la Russie Russie 4 000,10

parceque la russie cumule aussi de gros pbs...d'infrastructures notement.

le PIB...est un trompe l'oeil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lycan77 Membre 7 326 messages
Dictateur du forum‚ 40ans
Posté(e)
Il y a 14 heures, Plouj a dit :

Le jour où l'Amérique de Bush a abusé de la crédulité du monde en déclarant la guerre à l'Irak, personne ne l'en a empêché.

Les armes de destruction massive imaginaires, tout ce baratin totalement inventé n'a pas évité la destruction de ce merveilleux pays où j'avais séjourné plusieurs années du temps de Saddam.

Qui s'est révolté contre cette saloperie ? Qui a condamné les États-Unis ?

La Chine qui, après avoir récupéré des contrats mondiaux a un dirigeant qui peut devenir président à vie. Cela dérange quelqu'un ?

 

 

 

Oui, et alors ? Bush a-t-il été cautionné ? NON: mis à part leurs larbins anglais, personne ne les a soutenus et la France a opposé son droit de veto ! Faudrait pas avoir la mémoire courte tout de même.

De plus, jusqu'à preuve du contraire, les américains n'ont pas utilisé de dichlore ou de gaz sarin à l'encontre des populations civiles, chose que le petit criminel néo-fasciste du Kremlin pratique sans aucun état d'âme. Alors pour le coup, comparaison n'est pas raison hein ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×