Aller au contenu

Fête et mariage font-ils bon ménage ?

Messages recommandés

sovenka Membre 1 143 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Fête et mariage font-ils bon ménage ?

Se marier est un des jours les plus importants dans une vie et, comme c'est normalement un évènement heureux, un mariage se fête.

Seulement attention : quand la fête nuptiale est gâchée c'est difficile de tourner la page, et les noces peuvent s'assombrir d'insidieuses menaces sur l'avenir d'un couple.

D'expérience, je me demande si c'est une bonne chose, finalement, de fêter un mariage. J'ai constaté que sur cinq ayant abouti à un divorce, quatre semblaient condamnés le jour même des noces à cause de la fête justement !

Quelques cas de mémoire, et que l'on pourrait qualifier de chronologies de divorces annoncés :

1) LE COÛT DE LA FÊTE

- Les parents des promis se rencontrent pour discutailler des frais, qu'ils envisagent de se partager. Dès le départ, ils sont tendus. Tendus à l'idée de devoir s'arranger avec des inconnus, mais tendus surtout parce qu'il va falloir passer à la caisse. Des tensions qui vont vite muter en frustrations, en courroux, en rebuffades : les parents de l'un ne veulent pas avoir à payer plus que les parents de l'autre, malheureusement les parents de l'autre n'ont pas les moyens d'allonger la somme requise. Ces derniers proposent des restrictions, mais les deux autres ne le voient pas d'un bon œil car les époux vont être déçus, ce serait risquer de gâcher leur journée avec un mariage au rabais. De là, une alternative s'impose : ou bien ce sera le mariage au rabais (c'est-à-dire avec une mariée attifée en marron glacé, un repas immonde, du vulgaire mousseux à la place du champagne, un photographe atteint de la maladie de Parkinson, un DJ manchot qui fera comme il pourra avec son nez...) ou bien ce sera le mariage tel que prévu au départ et pour deux parents commencera la spirale infernale de l'endettement.

2) UN PARTI PAS AU GOÛT DES PARENTS

- Les parents sont catastrophés en découvrant le ou la promise de leur enfant, pour lequel ils espéraient mieux. Cela peut-être parce que sa tronche ne leur revient pas, ou que ses attitudes leur déplaisent, ou parce qu'il/elle gagne mal sa vie, qu'il y a un écart de classe sociale, ou des confessions différentes, etc. En tout cas cela passe mal et les mauvaises langues vont s'agiter durant tout le temps des épousailles, amorçant des conflits de taille dans le futur des deux époux.

3) LE DEROULEMENT DE LA FÊTE

- Le mari se met sanglant et fait honte à l'épousée.

- Le traditionnel pot de chambre met un des deux mariés très mal à l'aise et il ou elle prend en grippe certains membres de la famille adverse aux encouragements un peu trop égrillards à son goût. Des dissensions durables partent de là.

- La tradition de la jarretière humilie l'épouse. S'ensuit une réflexion générale très pincée sur le sexisme.

- Toujours à cause de la jarretière : l'indécence de certains invités fait voir rouge au marié. S'ensuit une empoignade.

- Des invités sont juste présents pour se torcher et se gaver de petits fours, ce qui ne les empêche pas de gâter l'ambiance avec des blagues bien mal venues.

- Beaucoup de cadeaux sont décevants et ne serviront à rien. Le/la marié-e soupçonne les offreurs d'en avoir fait exprès pour ternir leur journée. Plus tard, certains offreurs retrouveront leurs dons sur e-bay... Découverte qui marquera le début d'une vendetta sans merci.

*************************************************************************************************************

Bon, ce n'est qu'un petit panel d'exemples divers glanés ça et là, qui m'amènent à conclure :

Un mariage devrait se limiter à une cérémonie tout ce qu'il y a de plus sobre, avec un nombre restreint d'invités chargés du devoir de se conduire en témoins bienveillants, sans cadeaux, sans fête tapageuse et -surtout- coûteuse, remplacée par une urne dissimulée sous une étoffe dans laquelle chacun glisserait la somme qu'il voudrait, en parfait anonyme.

Au final il n'y aurait que les mariés qui s'amuseraient une fois réunis dans leur lit, pour leur nuit de noces.

Qu'en pensez-vous ?

cq62Ai4C_400x400.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Spontzy Membre 1 721 messages
délicatesse incarnée‚ 41ans
Posté(e)

Vous êtes mariée ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Panem&Circenses Membre 2 032 messages
Forumeur alchimiste‚ 152ans
Posté(e)

Supprimons carrément le mariage, cette invention bourgeoise à but lucratif et de soumission de la femme !

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 1 143 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Spontzy a dit :

Vous êtes mariée ? 

Non je préfère encore une union sans passer par là. Un mariage ne me plairait pas, et si vraiment il fallait y venir cela se passerait le plus discrètement et le plus sobrement du monde.

Il y a 1 heure, Panem&Circenses a dit :

Supprimons carrément le mariage, cette invention bourgeoise à but lucratif et de soumission de la femme !

 

ou de l'homme, cela dépend.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Shrek Blanc Membre 603 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

Cela me rappelle une personne qui s'est marié avec un prince des EAU (non héritier mais bon).... ils ont eu 20 invités à la célébration en EAU et 50 à la célébration en France (diplomatie oblige).

Comme quoi, la folie des grandeurs, memes les "grands" savent s'en passer et vivent heureux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 1 143 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Ironie du sort : dans l'EAU c'est le désert ! :sleep: 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Foraveur Membre 6 274 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)

En France :...Cérémonie à la mairie puis pour ceux qui sont catholiques à l'église ou dans un champs pour les animistes...mais en petit comité (les parents ) et basta pas de banquet ....

Ailleurs....la même chose les formalités administratives et religieuses ....avec juste les parents et basta....

Ce qui n'exclut pas les invitations chez les uns et les autres ensuite.....

Modifié par Foraveur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 1 143 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Ah oui, encore un sujet de dissension que j'avais oublié : C'était deux couples de parents qui voulaient se rencontrer pour faire connaissance, puisque leurs enfants allaient se marier, et se mettre d'accord sur les frais de la fête. Les parents de la fille proposent de faire moitié-moitié. Bien que moins riches, les parents du garçon acceptent, cela leur semble équitable. Oui mais voilà : du côté de la famille du fils il y aura peu d'invités, tandis que la famille de la fille va ramener tout un peuple. Le père du fils gamberge : au final, en prenant la moitié des frais en charge je paye à boire et à boucher pour des gens que je ne connais même pas. Nouvelle entrevue, très tendue cette fois, entre les deux paires de parents : ceux du garçons ne sont plus d'accord, ils trouvent que moitié-moitié ce n'est pas équitable, que les frais doivent être proportionnels au nombre d'invités par famille. Au bout du compte cela s'est fait comme ça mais le père de la fille ne l'a jamais vraiment digéré, de là il est resté froid avec son gendre et, quelques fois, cela tournait au vinaigre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 23 178 messages
Voyageur‚ 64ans
Posté(e)

De toute façon, pour faire bon ménage ..

Faut bon balai, bon aspirateur et bon courage ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 23 484 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

J'ai assisté à une trentaine de mariages. Riches ou pauvres, c'était toujours un bonheur de voir des gens célébrer leur amour et de se mettre sur son trente et un pour aller les voir. On n'est pas à cette émission de télé débile où les invités sont là pour casser  du sucre sur le dos des mariés. Les pauvres se sont donné tellement de mal pour organiser une fête, choisir les costumes, louer une salle, organiser un banquet, une animation, choisir les gâteaux, les dragées, les coiffures, la cérémonie que ce serait faire preuve d'une grande ingratitude que de se  manifester ainsi.

Un petit bémol, mais là je suis concernée directement, en personne: je déteste les mariages méditerranéens en ETE parce qu'avec la chaleur dans les voitures, les pieds souffrent, on prend un sacré coup de chaud, on est poisseux de transpiration dans nos beaux habits, et le vin monte vite à la tête...

Modifié par querida13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 1 143 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, querida13 a dit :

J'ai assisté à une trentaine de mariages. Riches ou pauvres, c'était toujours un bonheur de voir des gens célébrer leur amour et de se mettre sur son trente et un pour aller les voir. On n'est pas à cette émission de télé débile où les invités sont là pour casser  du sucre sur le dos des mariés. Les pauvres se sont donné tellement de mal pour organiser une fête, choisir les costumes, louer une salle, organiser un banquet, une animation, choisir les gâteaux, les dragées, les coiffures, la cérémonie que ce serait faire preuve d'une grande ingratitude que de se  manifester ainsi.

Un petit bémol, mais là je suis concernée directement, en personne: je déteste les mariages méditerranéens en ETE parce qu'avec la chaleur dans les voitures, les pieds souffrent, on prend un sacré coup de chaud, on est poisseux de transpiration dans nos beaux habits, et le vin monte vite à la tête...

Pour ma part je pense que quand les noces virent, c'est qu'elles ont été bâclées parce que les amoureux ont été trop pressés de se marier. Du coup, ils se sont tournés vers le moins cher pour l'organisation, il y a eu un manque de préparation, pour que leur union se passe à telle date de l'année en cours. Les familles n'ont pas eu non plus le temps de s'habituer à l'autre, le gendre ou la bru, elles sont donc un peu bousculées dans leurs habitudes, et les parents hésitent à mettre la main à la poche parce que pas sûrs de la durabilité du couple. En fait, il vaudrait mieux attendre plusieurs années avant de passer par cette étape, de façon à se donner le temps d'amasser la somme nécessaire à un mariage coûteux mais réussi, que personne ne soit surpris non plus à l'annonce des bans, tout le monde étant déjà au fait depuis longtemps de la relation, et surtout sûrs de sa solidité. J'ai connu un couple qui s'est marié au bout de 20 ans d'union, ils avaient déjà toute une marmaille, mais la mariée était quand même en blanc et la fête était une vraie réussite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 23 484 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

J'estime au contraire que le mariage doit être correct mais pas dispendieux surtout si l'on est jeune et que surtout on ne devrait pas s'endetter pour une seule et unique  journée à jouer les princes et les princesses.

Dans l'année ou les années qui viennent, quelques enfants verront le jour et il faudra prévoir un logement et une voiture plus grands, des meubles, l'équipement des nourrissons, un budget crèche, des vêtements qu'il faudra changer tous les trois mois. Alors si les salaires ne sont pas mirobolants, il faut savoir revoir à la baisse ses prétentions et savoir rester raisonnables et ne pas céder à la tentation d'en mettre plein les yeux à la galerie.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vidasexy Membre 25 messages
Forumeur balbutiant‚ 42ans
Posté(e)

Me concernant le mariage n'est pas une obligation en revanche pour faire la fête je ne serai pas le dernier, mais malgré tout si ma future moitié désire par dessus tout se marier, alors je serai prêt à m'engoncer dans un jolie costume et lui dire oui devant l'autel (j'ai failli écrire l'hôtel... je me suis corrigé au dernier moment, honte à moi... l'hôtel c'était avant le mariage... ou peut être après pour pimenter la nuit de noces...) en revanche je ne vois pas un mariage sans avoir la fête qui s'en suit... A chaque fois que l'on est invité à un mariage... à vrai dire, la mairie ou l’église on s'en fiche quelque peu... c'est pour le symbole... l'on préférera toujours ce qu'il se passera après...Wouhouuuuu !!! j'adore les dragées...

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
coucoucou Membre 3 254 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Pour ma part, j'ai un trés bon souvenir de mon mariage. On n'a rien demandé à personne niveau finance, on a bien préparé les choses pour avoir le moins d'imprévus possible de jour J........et on a assuré comme des chefs....on s'est bien amusé.....on en a encore des compliments aprés 20 ans!!

Non franchement.....bien bien bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 1 143 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, querida13 a dit :

J'estime au contraire que le mariage doit être correct mais pas dispendieux

C'est là que le bas blesse parfois : on se tourne vers le moins cher et les noces discount se font sentir, avec une organisation, un décor, un DJ, un repas qui déçoivent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sittelle Membre 1 304 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Pas forcement d'accord, il y a bientôt 27 ans que nous sommes mariés, j'avais à l'époque un budget de 10000 francs, et nous avons trouvé un super restau, pour une cinquantaines de personnes. Un vrai orchestre ,  les vêtements et les alliances. A l'époque les faire part réalisés dans une imprimerie

Nous ne voulions pas que nos familles respectives paie la noce parce que nous voulions être libre d'inviter des personnes qui comptaient pour nous.

 

.. Nous nous aimons toujours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vilaine Membre 3 572 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 16/03/2018 à 13:45, sovenka a dit :

Fête et mariage font-ils bon ménage ?

Se marier est un des jours les plus importants dans une vie et, comme c'est normalement un évènement heureux, un mariage se fête.

Seulement attention : quand la fête nuptiale est gâchée c'est difficile de tourner la page, et les noces peuvent s'assombrir d'insidieuses menaces sur l'avenir d'un couple.

D'expérience, je me demande si c'est une bonne chose, finalement, de fêter un mariage. J'ai constaté que sur cinq ayant abouti à un divorce, quatre semblaient condamnés le jour même des noces à cause de la fête justement !

Quelques cas de mémoire, et que l'on pourrait qualifier de chronologies de divorces annoncés :

1) LE COÛT DE LA FÊTE

- Les parents des promis se rencontrent pour discutailler des frais, qu'ils envisagent de se partager. Dès le départ, ils sont tendus. Tendus à l'idée de devoir s'arranger avec des inconnus, mais tendus surtout parce qu'il va falloir passer à la caisse. Des tensions qui vont vite muter en frustrations, en courroux, en rebuffades : les parents de l'un ne veulent pas avoir à payer plus que les parents de l'autre, malheureusement les parents de l'autre n'ont pas les moyens d'allonger la somme requise. Ces derniers proposent des restrictions, mais les deux autres ne le voient pas d'un bon œil car les époux vont être déçus, ce serait risquer de gâcher leur journée avec un mariage au rabais. De là, une alternative s'impose : ou bien ce sera le mariage au rabais (c'est-à-dire avec une mariée attifée en marron glacé, un repas immonde, du vulgaire mousseux à la place du champagne, un photographe atteint de la maladie de Parkinson, un DJ manchot qui fera comme il pourra avec son nez...) ou bien ce sera le mariage tel que prévu au départ et pour deux parents commencera la spirale infernale de l'endettement.

2) UN PARTI PAS AU GOÛT DES PARENTS

- Les parents sont catastrophés en découvrant le ou la promise de leur enfant, pour lequel ils espéraient mieux. Cela peut-être parce que sa tronche ne leur revient pas, ou que ses attitudes leur déplaisent, ou parce qu'il/elle gagne mal sa vie, qu'il y a un écart de classe sociale, ou des confessions différentes, etc. En tout cas cela passe mal et les mauvaises langues vont s'agiter durant tout le temps des épousailles, amorçant des conflits de taille dans le futur des deux époux.

3) LE DEROULEMENT DE LA FÊTE

- Le mari se met sanglant et fait honte à l'épousée.

- Le traditionnel pot de chambre met un des deux mariés très mal à l'aise et il ou elle prend en grippe certains membres de la famille adverse aux encouragements un peu trop égrillards à son goût. Des dissensions durables partent de là.

- La tradition de la jarretière humilie l'épouse. S'ensuit une réflexion générale très pincée sur le sexisme.

- Toujours à cause de la jarretière : l'indécence de certains invités fait voir rouge au marié. S'ensuit une empoignade.

- Des invités sont juste présents pour se torcher et se gaver de petits fours, ce qui ne les empêche pas de gâter l'ambiance avec des blagues bien mal venues.

- Beaucoup de cadeaux sont décevants et ne serviront à rien. Le/la marié-e soupçonne les offreurs d'en avoir fait exprès pour ternir leur journée. Plus tard, certains offreurs retrouveront leurs dons sur e-bay... Découverte qui marquera le début d'une vendetta sans merci.

*************************************************************************************************************

Bon, ce n'est qu'un petit panel d'exemples divers glanés ça et là, qui m'amènent à conclure :

Un mariage devrait se limiter à une cérémonie tout ce qu'il y a de plus sobre, avec un nombre restreint d'invités chargés du devoir de se conduire en témoins bienveillants, sans cadeaux, sans fête tapageuse et -surtout- coûteuse, remplacée par une urne dissimulée sous une étoffe dans laquelle chacun glisserait la somme qu'il voudrait, en parfait anonyme.

Au final il n'y aurait que les mariés qui s'amuseraient une fois réunis dans leur lit, pour leur nuit de noces.

Qu'en pensez-vous ?

cq62Ai4C_400x400.jpg

 

Jarretière, pot de chambre? Mais tu vis à quelle époque?

Le mariage, c'est avant tout une union d'amour. Quand on aime, il est naturel de vouloir marquer le coup par la plus belle des fêtes (et quand on aime, on ne compte pas). Quand on aime, on s'entoure de gens qu'on aime et qui nous aiment, donc naturellement, les gens qui nous aiment se comportent bien. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ZANHARIBO
Invité ZANHARIBO Invités 0 message
Posté(e)

Tu peux aussi demander a une ambassade dans un pays exotique de sceller ton union et faire ça en comité restreint voir sans comité. C'est super sympa aussi et très romantique ...enfin à mon gout .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vilaine Membre 3 572 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 9 minutes, ZANHARIBO a dit :

Tu peux aussi demander a une ambassade dans un pays exotique de sceller ton union et faire ça en comité restreint voir sans comité. C'est super sympa aussi et très romantique ...enfin à mon gout .

Oui, très romantique de se marier en catimini, entourés de deux poireaux. Parce que oui, le mariage, s'est fait pour être caché naturellement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité