Aller au contenu

L'univers est-il stupide ou intelligent ?

Messages recommandés

Francis-Charles Membre 3 517 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 17 heures, lumic a dit :

Il me semble bien que le néant absolu n ' existe pas tout comme ce " rien" dans la croyance ou l ' idée que rien n ' existerait mais de là à y mettre Dieu ou une intelligence je fais plus confiance à ceux et à celles qui y ont mis quelque chose quitte à appeler cela Dieu ...

On peut effectivement privilégier l'opinion qui consiste à croire que le néant n'existe pas et qu'il n'a jamais existé.
Quant à l'existence de Dieu, c'est une question de croyance établie selon diverses sources humaines depuis longtemps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Francis-Charles Membre 3 517 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 18 heures, Boutetractyxreqs a dit :

On peut réduire le hasard en prenant en compte que c'est l'état involontaire de l'infiniment grand car infini en temps donc éternel existant qu'il le veuille ou non.

Et de par cela étant de la nature de l'infiniment grand alors on agit par évidence donc la conséquence des actes est causée par ce qui est percu.

L'infiniment grand a pour base l'infiniment petit, il faut donc tenir compte de ces deux aspects pour tenter de comprendre un tant soit peu la réalité globale des choses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis-Charles Membre 3 517 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 15 heures, lumic a dit :

Et vous seriez d ' accord avec quoi au juste car si en disant que il y ' quelque chose et que ce quelque chose est fondamental nous ne sommes pas plus avancés ...

Si vous avez ou pas compris le propos de zenalpha , sans doute aurait - il étė bien que vous expliquez pourquoi vous êtes d ' accord ...

Si par exemple vous aviez dit que ce quelque chose est fondamental parce que cela stimule vos interrogations cela aurait pu être une réponse parmi d ' autres tandis que vous avez sans doute compris ce fondamental comme origine ou source ...

Vous auriez pu aussi comprendre que le sens du questionnement dans notre perception pose une origine aux choses ...

Mon opinion, comme je l'ai dit maintes fois, est que l'univers fondamental ( probablement de nature infinie ) est à l'origine de notre monde actuel qui a eu un début ( Big Bang ) et qui aura une fin ( Big Crunch ).

Modifié par Francis-Charles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis-Charles Membre 3 517 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La chose la plus belle qui soit est le mystère de l'Univers, berceau de l'art et de la science

Albert Einstein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 2 984 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Francis-Charles a dit :

L'infiniment grand a pour base l'infiniment petit, il faut donc tenir compte de ces deux aspects pour tenter de comprendre un tant soit peu la réalité globale des choses.

Il existe une infinité d'infiniment petits mais il n'existe qu'un infiniment grand et il n'y a pas plus grand que l'infiniment grand.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis-Charles Membre 3 517 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Boutetractyxreqs a dit :

Il existe une infinité d'infiniment petits mais il n'existe qu'un infiniment grand et il n'y a pas plus grand que l'infiniment grand.

Belle constatation... rien à ajouter. ;)

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
moch niap Membre 66 messages
Forumeur en herbe‚ 1ans
Posté(e)

il existe un infiniment petit, sans doute, mais comment pouvons-nous le savoir ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 2 984 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, moch niap a dit :

il existe un infiniment petit, sans doute, mais comment pouvons-nous le savoir ?

Comme moi, tu es infiniment petit par rapport à l'infiniment grand. En fait tant que ce n'est pas l'infiniment grand, c'est l'infiniment petit par rapport à lui.

Modifié par Boutetractyxreqs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
moch niap Membre 66 messages
Forumeur en herbe‚ 1ans
Posté(e)

tu veux dire que l'on a l'idée de l'infini à partir de l'expérience que l'on fait de la petitesse ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 2 984 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 8 heures, moch niap a dit :

tu veux dire que l'on a l'idée de l'infini à partir de l'expérience que l'on fait de la petitesse ? 

Je ne conçoit l'infini que par l'existence de l'infiniment grand. L'infiniment petit c'est après que l'infini soit prouvé par l'infiniment grand.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nolibar Membre 840 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Le 11/01/2019 à 07:35, zenalpha a dit :

Je comprends mais en réalité un trou noir, généralement vu comme une forme d'aspirateur à matière et à lumière...n'aspire pas...

Si on remplaçait par un coup de baguette magique une étoile massive par un trou noir lié à son effondrement, les mêmes planètes continueraient de tourner autour de lui exactement de même façon.

En pratique c'est la transition de l'étoile en trou noir qui menace réellement les planètes.

Tu peux te dire qu'un mouvement de rotation d'une étoile ferait bouger un fluide qui impacterait l'espace mais avant d'en produire les mathématiques il faudrait alors expliquer pourquoi sur le principe la vitesse de rotation des étoiles n'influent pas du tout sur les orbites de leurs planètes...alors que ce fluide devrait les entrainer plus ou moins rapidement.

D’accord, un trou noir n’aspire ni matière, ni lumière, ... Mais par contre, il démontre que l’espace a une certaine consistance, puisque il peut-être mit en mouvement par la rotation d’un objet… Ce qui me conforte dans l’idée, par exemple, que la Lune, dans sa trajectoire autour de la Terre, obéit, tout simplement, aux lois de la mécanique des fluides…

La Terre en tournant sur elle-même entraîne, avec difficulté, je le conçois bien, du fait de la super fluidité de l’espace, celui-ci dans un mouvement tournant qui entraîne à son tour, avec tout autant de difficultés, la Lune dans son sillage. Celle-ci, ayant une vitesse inférieure à celle de l’espace dans lequel elle évolue (la Terre doit faire 27.3  tours de rotation pour permettre à la Lune de ne faire qu’une seule révolution autour de celle-ci), subit une poussée accélératrice constante de celui-ci qui l’éloigne progressivement de la Terre…

Dans ce qui précède, j’y vois bien la preuve de la manifestation de la mécanique des fluides…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 11 098 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 50ans
Posté(e)
il y a une heure, nolibar a dit :

D’accord, un trou noir n’aspire ni matière, ni lumière, ... Mais par contre, il démontre que l’espace a une certaine consistance, puisque il peut-être mit en mouvement par la rotation d’un objet… Ce qui me conforte dans l’idée, par exemple, que la Lune, dans sa trajectoire autour de la Terre, obéit, tout simplement, aux lois de la mécanique des fluides…

La Terre en tournant sur elle-même entraîne, avec difficulté, je le conçois bien, du fait de la super fluidité de l’espace, celui-ci dans un mouvement tournant qui entraîne à son tour, avec tout autant de difficultés, la Lune dans son sillage. Celle-ci, ayant une vitesse inférieure à celle de l’espace dans lequel elle évolue (la Terre doit faire 27.3  tours de rotation pour permettre à la Lune de ne faire qu’une seule révolution autour de celle-ci), subit une poussée accélératrice constante de celui-ci qui l’éloigne progressivement de la Terre…

Dans ce qui précède, j’y vois bien la preuve de la manifestation de la mécanique des fluides…

Attention, selon moi tu n'as toujours pas intégré que ce n'est pas une rotation qui "met en mouvement l'espace" mais sa masse qui le déforme. 

Ce n'est ni parce que la terre fait une rotation en 24 heure ni parce qu'elle fait une révolution autour du soleil que la lune serait "entrainée" par la terre....

Si tu accélères sa rotation à la terre, la lune de changeras pas son orbite...ce qui contredit ton énoncé..

Ce qui fait tourner la lune, c'est qu'elle possède une vitesse stable dans le vide, son énergie cinétique, qui reste stable tant qu'une force ne vient pas l'accelérer ou la décélérer.

Et la lune ne reçoit aucune force contraire et donc garde sa vitesse en ligne droite

Mais cette ligne droite...est courbée...par la masse de la terre. Sa masse, pas sa rotation....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis-Charles Membre 3 517 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, nolibar a dit :

D’accord, un trou noir n’aspire ni matière, ni lumière, ... Mais par contre, il démontre que l’espace a une certaine consistance, puisque il peut-être mit en mouvement par la rotation d’un objet…

Peut-on sortir d'un trou noir ? ( 8:15 )

 

 

Modifié par Francis-Charles
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nolibar Membre 840 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, Francis-Charles a dit :

 

« 7 :11 … à terme « gravity » devrait permettre d’en savoir un peu plus sur l’influence gravitationnelle du trou noir sur les étoiles proches. Et qui sait, peut-être, d’en savoir un peu plus sur les informations tombées à l’intérieur. En attendant le trou noir continu de soulever tout un tas de paradoxes entre les deux grandes théories que sont la relativité générale et la physique quantique. En réalité il les rend incompatibles… »

 

J’en déduis donc que, au moins, l’une des deux n’est pas en phase avec la réalité…

A moins que les deux fassent raconter des balivernes aux équations … ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lumic Membre 2 434 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 11/01/2019 à 14:21, Francis-Charles a dit :

On peut effectivement privilégier l'opinion qui consiste à croire que le néant n'existe pas et qu'il n'a jamais existé.
Quant à l'existence de Dieu, c'est une question de croyance établie selon diverses sources humaines depuis longtemps.

A croire que ? Non car il convient d ' admettre que le néant n ' existe pas puisque nous sommes ...

Ce n ' est pas une raison  d ' y voir Dieu , un grand architecte ou une intelligence derriére cela ...

 

Le 11/01/2019 à 15:37, Francis-Charles a dit :

La chose la plus belle qui soit est le mystère de l'Univers, berceau de l'art et de la science

Albert Einstein

C ' est bien vrai surtout que la notion de mystère est et reste aussi ce que nous avons à explorer sur nous mêmes ...

 

Modifié par lumic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
moch niap Membre 66 messages
Forumeur en herbe‚ 1ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, lumic a dit :

il convient d ' admettre que le néant n ' existe pas puisque nous sommes ...

Ce qui est ne reste pas identique mais change. Il est donc néant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lumic Membre 2 434 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, moch niap a dit :

Ce qui est ne reste pas identique mais change. Il est donc néant.

Ben non puisque de néant il n ' y a rien , que dalle , donc la fin d ' une chose en soi n ' est pas néant ...

En fait faut être assez clair sur le sujet , il y ' a ceux qui cherchent encore à prouver que le néant existe ou ne savent pas échapper à une idée fausse et ceux qui plus intelligemment savent faire preuve de clarté , de discernement et savent passer à autre chose ....

C ' est un peu comme l ' histoire du fondamental alors qu ' ils vont répondre à un fondamental par rapport à eux mêmes où à cet univers ....

On se retrouve donc avec un début , une fin et un fondamental presque aussi conceptuellement tordu ...

Comme quoi il est toujours difficile d ' échapper  à son univers ....

A cela s ' y rajoute l ' infini , par contre rien en dehors de toute notion de début , de fin et d ' infini , autant pour certains  appeler aussi cela le néant lorsque on ne peut point répondre ...

Il est donc curieux qu ' en l ' absence de réponses d ' ailleurs pas du tout évidentes que d ' appeler cela le néant ou le rien absolu puisque ils ne savent pas ...

Pourtant sans même savoir , ce n ' est pas une raison et si il est très difficile de répondre à bien des questions cela vient aussi de ces idées toutes faites sous forme de projections mentales , conceptuelles visant à établir un univers finalement à la hauteur que de eux mêmes ...

 

 

Modifié par lumic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lumic Membre 2 434 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 7 heures, nolibar a dit :

« 7 :11 … à terme « gravity » devrait permettre d’en savoir un peu plus sur l’influence gravitationnelle du trou noir sur les étoiles proches. Et qui sait, peut-être, d’en savoir un peu plus sur les informations tombées à l’intérieur. En attendant le trou noir continu de soulever tout un tas de paradoxes entre les deux grandes théories que sont la relativité générale et la physique quantique. En réalité il les rend incompatibles… »

 

J’en déduis donc que, au moins, l’une des deux n’est pas en phase avec la réalité…

A moins que les deux fassent raconter des balivernes aux équations … ?

En fait un trou noir ce serait presque sympa que le tout y disparaisse avec son trou noir y compris ....

Tiens on pourrait appeler cela le néant car il ne se passe rien , ne s ' est rien passé du tout sans que nous puissions le savoir vraiment , nous sommes donc dans l ' impossibilité de répondre ...

L ' idéal , dans l ' absolu serait justement de ne pas le savoir mais manque de bol ou heureusement selon le point de vue envisagé il est confortable de croire que nous puissions répondre à ces questions et de l ' autre tout aussi inconfortable d ' envisager que nous puissions y répondre puisque toute information crée pourrait  être forme d ' influences possibles ...

Le néant absolu n ' existe donc pas , faut mieux je pense le traduire par une impossibilité en admettant que savoir ne serait pas vraiment savoir   ....

En fait l ' idéal absolu n ' existe pas vraiment mais rien n ' empêche d ' en caresser l ' idée et imaginer le vide et bien vraiment vide mais de quoi donc ? De toute info ou presque ce serait encore possible ...

Ensuite ne pas imaginer ce vide fait de rien , ni blanc , ni gris , ni coloré , ni blanc , ni noir ou transparent dans un espace qui lui même ne doit plus exister , c ' est déjà plus difficile ...

Au fond une impossibilité crée peut être  l ' univers des possibles pour que l ' univers soit possible en précisant sans que cela soit une intention sinon cela signifierait que l ' univers est conscient de son ignorance ....

En fait pour raisonner en univers si je puis dire sans doute faut - il le voir comme causalité à tout ce que nous ne savons point et ce que "lui même" ne sait ...

 

Modifié par lumic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lumic Membre 2 434 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 12/01/2019 à 00:45, moch niap a dit :

tu veux dire que l'on a l'idée de l'infini à partir de l'expérience que l'on fait de la petitesse ? 

C ' est que le tout rentre dans rien et que de rien , rien ne puisse en sortir ...

C ' est donc à la fois ce qui peut en sortir et ne doit pas en sortir , ceci dès lors que toute information soit un commencement à quelque chose ...

Si ce quelque chose est faite d ' informations l ' univers est le contenu de ces informations par quoi et comment il existe , preuve de son existence et de nous mêmes ...

En même temps si nous sommes le contenant , l ' information , voir la causalité sans doute se peut -il que le savoir , la connaissance , l ' information génèrent une impossibilité de pouvoir y répondre ...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nolibar Membre 840 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Il y a 23 heures, zenalpha a dit :

Attention, selon moi tu n'as toujours pas intégré que ce n'est pas une rotation qui "met en mouvement l'espace" mais sa masse qui le déforme. 

C’est bien cela, je ne crois pas à la masse qui déforme l’espace. Je pense que c’est la rotation de cette masse qui en mettant en mouvement l’espace déforme celui-ci… Je ne suis d’accord avec Einstein qui sur le fait que, par exemple, le Lune se déplace dans un espace courbe. Mais je diverge sur la façon dont il est courbé…

 

Il y a 23 heures, zenalpha a dit :

Ce qui fait tourner la lune, c'est qu'elle possède une vitesse stable dans le vide, son énergie cinétique, qui reste stable tant qu'une force ne vient pas l'accelérer ou la décélérer.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Distance_lunaire

« La distance lunaire moyenne est en augmentation, ce qui implique que la Lune était plus proche dans le passé. Il existe des preuves géologiques que la distance lunaire moyenne était d'environ 52 R (rayon terrestre) pendant l'ère précambrienne, soit il y 2 500 millions d'années15, contre environ 60R aujourd'hui.

Les scientifiques envisagent que la distance lunaire continue à augmenter jusqu'à ce que la Terre et la Lune soient verrouillées gravitationnellement et aient une rotation synchrone. Cela se produit lorsque la durée de la période orbitale lunaire est égale à la période de rotation de la Terre. Les deux corps sont alors dans un équilibre et aucune autre énergie de rotation n’est échangée. Les modèles prédisent que 50 milliards d'années seraient nécessaires pour atteindre cette configuration17. »

C’est bien comme cela que je vois les choses, mais avec la mécanique des fluides…

Et c’est bien ce que j’explique dans le dernier post qui vous était adressé…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité