D'où la méchanceté puise-t-elle sa force?

Petit pois Membre 27 874 messages
Forumeur alchimiste‚ 87ans
Posté(e)
il y a 48 minutes, ping a dit :

Ben on en revient au bénefice qu'apporte l'acte méchant au méchant. Ce bénefice est de l'ordre de la jouissance, au sens satisfaction pulsionnelle. La méchanceté a toujours un but ( plus ou moins conscient),  même si elle semble distribuée gratuitement. 

Mais la différence entre un "méchant" et un "salaud" c'est que le premier a une justification de celles qui ont été évoquées ici : blessure d'amour propre, d'Ego, vengeance, personnelle...bref, quelque chose qui le sert (e ne l'excuse pas pour autant, attention !). Le "salaud", lui,  fait le mal par plaisir de faire mal, sa seule satisfaction est d'avoir fait le mal en connaissance de cause et sans motivation particulièrement personnelle.
Par exemple, et ça m'a choquée, le nazi / le terroriste serait juste un méchant (au regard/jugement des autres), pas un salaud, parce qu'il croit en une idéologie qui est bonne de son point de vue.Il fait du mal pour ce qu'il pense sincèrement être un bien.:mouai:

NB :"salaud" notion philosophique introduite par Sartre.

Modifié par Petit pois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

deja-utilise Membre 4 372 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)
il y a une heure, Petit pois a dit :

Plutôt que méchant, Comte-Sponville appelle ça "les salauds", ceux qui dont le mal pour le mal, du mlal pour faire du mal, sans raison particulièrement autre.

http://poethique.over-blog.fr/article-qu-est-ce-qu-un-salaud-comte-sponville-53426437.html

 

Ce qui est dérangeant n'est pas tant de préciser ce qu'est un salaud, mais d'avoir en résidu un terme qui ne renvoie plus à rien, vidé de son sens, une coquille vide dans le langage: méchant ! Il faut comprendre alors que ce vocable qui existe serez donc d'une totale vacuité, alors qu'il est compris de tous, j'ai les plus grandes peines à l'accepter. ( d'ailleurs Kant n'a fait à mon sens que reprendre à son compte ce que Socrate disait déjà: personne ne peut faire du mal en le désirant ou quelque chose comme ça, qui m'avait déjà fait tiquer à cette époque { de la lecture } )  

N'aurait-il pas été plus avisé d'écrire que le salaud est une espèce singulière de méchants, la méchanceté recouvrant différentes applications pratiques, allant de celle désagréable, dérangeante mais supportable à celle ragoutante, révulsive, écœurante jusqu'à vomir ses tripes ?

 

La méchanceté est un qualificatif qui n'a pas besoin d'être posé par celui qui l'est, mais par celui qui en est victime et qui décrypte l'intention du geste, dans l'autre sens, on comprend bien qu'il y a peu de personnes qui vont s'identifier comme telle, comme la plupart des coupables préféreront dire qu'ils sont innocents, mais le procès/jugement n'est pas laissé à ces acteurs, fort heureusement, mais aux victimes qui dénoncent, s'élèvent contre ces vices, ces injustices, et le verdict est rendu/confirmé par des tierces personnes, extérieures et non partie-prenante du conflit, de la dénonciation, raison pour la quelle chacun de nous peut s'offusquer quand la victime est une autre personne, nous comprenons ce qui se trame, où se situe le bien et le mal agir, par rapport en général à des valeurs communes. La victime donc ne voit dans le geste de son agresseur que du mal contre elle, et ce mal a été choisi malgré tout, parce que cet autre avait clairement un intérêt à le faire, nous humilier, nous rabaisser, nous faire souffrir, nous détruire, nous asservir, nous anéantir, etc...

La haine est clairement tournée vers ce seul et unique objectif, réduire l'autre et prendre plaisir à le voir s'effondrer, péricliter ! C'est de la méchanceté à l'état pur, même si elle est portée par de quelconques raisons/motivations obscures, ça ne change pas la finalité de l'action. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loargan Membre+ 8 899 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, deja-utilise a dit :

Je dirais que si c'est complètement absurde alors c'est tout bonnement de la bêtise.

La méchanceté a quelque chose soit d'intentionnel, soit qui désire ou qui tend vers le mal, allant donc de l'acte conscient prémédité, calculé, à l'obéissance aveugle d'une force intérieure qui nous y pousse, la haine en étant son paroxysme.

Oui mais il faut distinguer la haine qui prend source quelque part, le plus souvent dans une injustice subie, ce qui n'a rien d'absurde et va même plutôt dans le sens commun (beaucoup de sociétés passées ou présentes acceptent l'acte de vengeance comme faisant partie de la norme). Le méchant commet le mal pour le mal, il n'y gagne rien si ce n'est une satisfaction personnelle anormale, inexplicable pour quelqu'un de normal parce que la seule fin du mal commis était de faire du mal. On peut y voir de la bêtise, ou mieux du vice, car cela n'a pas de sens. Celui qui a fait du mal est content d'avoir causé de l'embarras ou de la souffrance même si cela n'améliore pas son sort concrètement. En cela il est pervers, et la perversion est une déviation des instincts, autrement dit une maladie du psychisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petit pois Membre 27 874 messages
Forumeur alchimiste‚ 87ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, deja-utilise a dit :

http://poethique.over-blog.fr/article-qu-est-ce-qu-un-salaud-comte-sponville-53426437.html

 

Ce qui est dérangeant n'est pas tant de préciser ce qu'est un salaud, mais d'avoir en résidu un terme qui ne renvoie plus à rien, vidé de son sens, une coquille vide dans le langage: méchant ! Il faut comprendre alors que ce vocable qui existe serez donc d'une totale vacuité, alors qu'il est compris de tous, j'ai les plus grandes peines à l'accepter. ( d'ailleurs Kant n'a fait à mon sens que reprendre à son compte ce que Socrate disait déjà: personne ne peut faire du mal en le désirant ou quelque chose comme ça, qui m'avait déjà fait tiquer à cette époque { de la lecture } )  

N'aurait-il pas été plus avisé d'écrire que le salaud est une espèce singulière de méchants, la méchanceté recouvrant différentes applications pratiques, allant de celle désagréable, dérangeante mais supportable à celle ragoutante, révulsive, écœurante jusqu'à vomir ses tripes ?

 

La méchanceté est un qualificatif qui n'a pas besoin d'être posé par celui qui l'est, mais par celui qui en est victime et qui décrypte l'intention du geste, dans l'autre sens, on comprend bien qu'il y a peu de personnes qui vont s'identifier comme telle, comme la plupart des coupables préféreront dire qu'ils sont innocents, mais le procès/jugement n'est pas laissé à ces acteurs, fort heureusement, mais aux victimes qui dénoncent, s'élèvent contre ces vices, ces injustices, et le verdict est rendu/confirmé par des tierces personnes, extérieures et non partie-prenante du conflit, de la dénonciation, raison pour la quelle chacun de nous peut s'offusquer quand la victime est une autre personne, nous comprenons ce qui se trame, où se situe le bien et le mal agir, par rapport en général à des valeurs communes. La victime donc ne voit dans le geste de son agresseur que du mal contre elle, et ce mal a été choisi malgré tout, parce que cet autre avait clairement un intérêt à le faire, nous humilier, nous rabaisser, nous faire souffrir, nous détruire, nous asservir, nous anéantir, etc...

La haine est clairement tournée vers ce seul et unique objectif, réduire l'autre et prendre plaisir à le voir s'effondrer, péricliter ! C'est de la méchanceté à l'état pur, même si elle est portée par de quelconques raisons/motivations obscures, ça ne change pas la finalité de l'action. 

 

Oui, je suis d'accord. J'ai eu beaucoup de mal à suivre la démarche/pensée de Comte Sponville, mais elle n'est pas inintéressante. Et la justice tient plus en compte, historiquement, des circonstances "atténuantes" d'un méchant que d'un salaud. Alors que l'inverse me semblerait plus approprié bien que politiquement inacceptable en ces moments. A bon ou mal escient ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Garalacass Membre 631 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
Il y a 20 heures, Quasi-Modo a dit :

Dans mon univers on ajouterait même : trop gentil :p

Dans le mien, l’agressivité est une faiblesse.

Je suis très admirative de ces forces tranquilles qui visent le haut et qui sourient quand les petits roquets remplis de certitudes  visent  le bas et ricanent.

Il y a 20 heures, Quasi-Modo a dit :

Décidément tu te meus toujours en ces lieux avec la grâce d'un hippopotame qui ferait des pointes :smile2:

 

Tutu ne serais pas un peu susceptible par hasard ?

Je le trouve plutôt intéressant moi, le cas si-modo. :p

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 6 750 messages
Macrocéphale bossu‚ 33ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, Garalacass a dit :

Dans le mien, l’agressivité est une faiblesse.

Je suis très admirative de ces forces tranquilles qui visent le haut et qui sourient quand les petits roquets remplis de certitudes  visent  le bas et ricanent.

Je pense surtout que malgré mon âge je me préoccupe encore trop du qu'en dira-t-on (mais je me soigne!) tandis que je demeure d'une gentillesse pathologique envers et contre tout (faut bien choisir son camp à un moment donné dans la vie : ou bien on est de ceux sur lesquels on peut compter, ou bien c'est l'inverse :p).

il y a 22 minutes, Garalacass a dit :

Tutu ne serais pas un peu susceptible par hasard ?

Je le trouve plutôt intéressant moi, le cas si-modo. :p

Le pire c'est que dans le fond je t'apprécie toi aussi, tu fais de réels efforts pour ne pas écrire n'importe quoi non plus et tu sembles avoir un vrai bagage, il faut le reconnaître, et ce malgré nos échanges parfois un peu hargneux :p

D'ailleurs tu aurais à peu près autant de raisons de m'en vouloir que l'inverse ;)

Mais au diable mon égo : tu es toi aussi extrêmement intéressante à lire, même si tu me donnes souvent tort :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ping Membre 3 877 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)
Il y a 21 heures, Petit pois a dit :

Mais la différence entre un "méchant" et un "salaud" c'est que le premier a une justification de celles qui ont été évoquées ici : blessure d'amour propre, d'Ego, vengeance, personnelle...bref, quelque chose qui le sert (e ne l'excuse pas pour autant, attention !). Le "salaud", lui,  fait le mal par plaisir de faire mal, sa seule satisfaction est d'avoir fait le mal en connaissance de cause et sans motivation particulièrement personnelle.
Par exemple, et ça m'a choquée, le nazi / le terroriste serait juste un méchant (au regard/jugement des autres), pas un salaud, parce qu'il croit en une idéologie qui est bonne de son point de vue.Il fait du mal pour ce qu'il pense sincèrement être un bien.:mouai:

NB :"salaud" notion philosophique introduite par Sartre.

Oui, le salaud agirait par sadisme alors que le méchant le ferait pour un autre but que de jouir de la souffrance de ses victimes. Effectivement, chez les nazis il y avait de vrais sadiques qui s'eclataient, d'autres qui devaient detester faire ce qu'ils faisaient, mais du point de vue des victimes ils etaient tous des méchants, c'est logique.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
swam Membre 5 939 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
Le 06/11/2017 à 11:32, Quasi-Modo a dit :

Bonjour,

 

Je me suis toujours demandé comment font les gens qui arrivent à être méchants d'entrée de jeu (ou même par la suite) avec les autres.

Ceci est une question sérieuse, pour ma part je n'en ai aucunement ni la force ni l'envie, je n'arrive jamais à m'ôter de la tête que ceux qui agissent d'une façon ou d'une autre ont certainement une bonne raison de le faire, même si elle m'échappe. Et la sympathie que nous devons à tout être humain doit faire le reste.

Dans mon univers, même une personne qu'on apprécie pas mérite le respect (celui qui est dû à chaque humain).

Pourquoi tant de gens sont-ils différents en terme de comportements? Et surtout comment font-ils pour l'être? Est-ce une question de personnalité?

Etre méchant d'entrée de jeu, cela peut avoir plusieurs causes :

- Souffrir et vouloir faire souffrir pour diminuer sa souffrance

- refuser de voir sa médiocrité en tentant de rabaisser tout ce qui semble supérieur.

- avoir un niveau de conscience trés faible

- perversion

......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
shyiro Membre 5 375 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 06/11/2017 à 11:32, Quasi-Modo a dit :

Bonjour,

 

Je me suis toujours demandé comment font les gens qui arrivent à être méchants d'entrée de jeu (ou même par la suite) avec les autres.

Ceci est une question sérieuse, pour ma part je n'en ai aucunement ni la force ni l'envie, je n'arrive jamais à m'ôter de la tête que ceux qui agissent d'une façon ou d'une autre ont certainement une bonne raison de le faire, même si elle m'échappe. Et la sympathie que nous devons à tout être humain doit faire le reste.

Dans mon univers, même une personne qu'on apprécie pas mérite le respect (celui qui est dû à chaque humain).

Pourquoi tant de gens sont-ils différents en terme de comportements? Et surtout comment font-ils pour l'être? Est-ce une question de personnalité?

Il faudrait demander ça à nos nombreux gros gentils qui soutiennent les usa qui prennent l'initiative d'envoyer leurs vaisseaux de guerre pres des cotes des autres pays et à mille lieux de chez eux pour menacer/attaquer des pays etrangers aux 4 coins du monde, et ils osent pretendre qu'ils sont des gros gentils et accusent les reponses des autres pays de les menacer !

Je me demande quel serait la morale de ces gros gentils dans leur vie quotidienne ?

Un indice : l'hypocrisie ! Ces gros gentils sont tellement hypocrites qu'ils sont capables de se mentir à eux-meme et de se croire etre des gentils !

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant