Aller au contenu

La République En Marche

Messages recommandés

Clavier Membre 179 messages
Forumeur inspiré‚ 74ans
Posté(e)

C'est leur meilleure destination....Les tracts des politiciens  sont des condensés de lieux communs, de généralités et d'évidences,  agrémentés de quelques mensonges ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Fraction Membre 824 messages
Forumeur accro‚ 42ans
Posté(e)
Le 25/06/2017 à 12:03, Blaquière a dit :

C'est le sens de ce nom qui m'interpelle : La République En Marche.

(Soyons clair, si Macron et son équipe arrivent à améliorer les choses, je signe tout de suite ! Et le fait qu'il soit jeune, je trouve plutôt ça sympa.)

Non c'est le sens du nom de ce parti. Quand je l'entend, j'ai envie de rire, tellement ça ne veut rien dire ! Et pourtant, plus de la moitié de la population semble adhérer !

Ce nom me fait l'effet d'une blague : on ne devrait pas oser dire des trucs pareils. C'est le vide. Une imposture... mais ça marche ! ça marche, pardi, c'est fait pour ! ça le dit ! Tout l'intérêt de la marche c'est d'aller quelque part, pas de marcher pour marcher : Autant s'asseoir et regarder les sportifs qui se fatiguent !

(Passons sur le fait que "la France en marche" était un slogan pétainiste. Juste à mettre au compte de l'ignorance. Encore que le nom même de République y était mal vu.)

On peut marcher vite, doucement, vers la catastrophe !... Et, et, et.... "la République En Marche", ça veut tellement rien dire qu'on peut très bien le comprendre comme "la République En Marche Arrière" ! (On a été échaudé : des "républicains" qui sont peu ou pas républicains, des "socialistes" qui ne sont pas socialistes ! On en comprend l'astuce : En Marche ça ne dit pas où l'on va : on ne ment pas puisqu'on dit... rien !

Les nouveau élus se font une gloire de venir du... PRIVé ! Le privé c'est formidable ! c'est l'efficacité, la compétence... etc.

Mais la République, c'est la "res publica" pour autant que je me souvienne. La "chose publique". Et le"le privé", c'est bien son contraire ?! Non ? Alors, pourquoi ne pas changer de nom ?

Désormais nous vivrons sous le régime politique de la "res privata" ; en français :

 VIVE LA REPRIVATE !

(Il s'agit bien de la République En Marche Arrière...)

Bonjour,

Il est vrai qu’à travers votre interprétation judicieuse, le nom « LaREM » ne veut sémantiquement pas dire grand-chose.

Mais on pourrait en dire autant de la croissance : le totem des économies de marché.

Savez-vous que le trafic de cocaïne génère davantage de PIB que la lutte anti-drogue ?

Parce que le PIB est amoral.

Et marcher pour marcher n’a également pas de sens.

 

Mais là où j’aimerais relativiser votre discours, c’est que Monsieur Macron ne souhaite pas « tout privatiser ».

On concède ADP pour avoir des liquidités afin, je le présume naïvement, d’investir dans les outils de la reprise.

Monsieur Macron souhaite moins « tout privatiser » que « tout contractualiser ».

Les sociétés modernes sont fondées sur le contrat, c’est le contrat qui est garant d’un rapport gagnant-gagnant.

Le contrat de mariage en CDD et le statut de fonctionnaire ubérisé ne font pas partie de ma culture, et je pense qu’ils ne font pas partie de la culture macronienne.

Mais l’inversion de la hiérarchie des normes, par exemple, est un moyen de court-circuiter l’Etat et la branche pour mieux valoriser et émanciper le contrat employeur / employé.

Le code du travail surprotège parfois tant les employés qu’il pénalise l’emploi, alors pourquoi ne pas laisser le choix, moyennant finance par exemple ?

Cordialement, Fraction.

Modifié par Fraction

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 8067 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Fraction a dit :

Le code du travail surprotège parfois tant les employés qu’il pénalise l’emploi, alors pourquoi ne pas laisser le choix, moyennant finance par exemple ?

 

Ben oui ! Finalement, l'esclavage avait du bon ! Pourquoi SUR-protéger les employés ?! C'est anti-naturel : que le plus fort gagne ! GAGNANT GAGNANT ! J'adore cette expression ! La sélection naturelle ! Les choses doivent s'équilibrer d'elles-mêmes... Le gagnant, gagne, bien sûr, et le perdant aussi gagne à perdre puisque sa vie de perdant ne valait vraiment pas le coup !

C'est une façon de voir les choses, mais c'est pas la mienne. Les meilleures sociétés sont les fourmis ou les abeilles. J'ai jamais vu une fourmi faire grève. Bien sûr c'est dans les gênes chez elles. Alors, pourquoi ne pas trafiquer un peu nos gènes ? ça pourrait faire des machines hyper rentables : GAGNANT- GAGNANT ! Les mineurs ne pourraient plus supporter la lumière du jour par exmple : ils seraient GAGNANTS à rester au fond...

La tactique actuelle des dirigeants, c'est de laisser se détériorer tous les services publics pour en arriver à "être obligé" de les remplacer par des services privés. Ce n'est un secret pour personne. On le voit tous les jours. Alors pourquoi ne pas le dire clairement ? C'est ça qui me gène surtout. Cette fausseté. Mais on la comprend : c'est parce que les gens ne seraient pas d'accord du tout, alors, on leur ment, on leur ment... Les prochaines cibles sont l'Ecole et la Santé. Des gros morceaux. Y'a tellement de pognon à se faire, là ! Mais chut ! Personne ne veut rien privatiser !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 824 messages
Forumeur accro‚ 42ans
Posté(e)
il y a 43 minutes, Blaquière a dit :

Ben oui ! Finalement, l'esclavage avait du bon ! Pourquoi SUR-protéger les employés ?! C'est anti-naturel : que le plus fort gagne ! GAGNANT GAGNANT ! J'adore cette expression ! La sélection naturelle ! Les choses doivent s'équilibrer d'elles-mêmes... Le gagnant, gagne, bien sûr, et le perdant aussi gagne à perdre puisque sa vie de perdant ne valait vraiment pas le coup !

C'est une façon de voir les choses, mais c'est pas la mienne. Les meilleures sociétés sont les fourmis ou les abeilles. J'ai jamais vu une fourmi faire grève. Bien sûr c'est dans les gênes chez elles. Alors, pourquoi ne pas trafiquer un peu nos gènes ? ça pourrait faire des machines hyper rentables : GAGNANT- GAGNANT ! Les mineurs ne pourraient plus supporter la lumière du jour par exmple : ils seraient GAGNANTS à rester au fond...

La tactique actuelle des dirigeants, c'est de laisser se détériorer tous les services publics pour en arriver à "être obligé" de les remplacer par des services privés. Ce n'est un secret pour personne. On le voit tous les jours. Alors pourquoi ne pas le dire clairement ? C'est ça qui me gène surtout. Cette fausseté. Mais on la comprend : c'est parce que les gens ne seraient pas d'accord du tout, alors, on leur ment, on leur ment... Les prochaines cibles sont l'Ecole et la Santé. Des gros morceaux. Y'a tellement de pognon à se faire, là ! Mais chut ! Personne ne veut rien privatiser !

Bonsoir,

J’abonde dans votre sens sur l’esclavage moderne.

Un esclave n’est pas gratuit : il faut le nourrir, le loger, le soigner, le vêtir, etc…

Au fond, quelle différence avec la relation entre un employeur et un smicard ? :(

La différence c’est le choix.

Et la France est peut-être le seul pays au monde où l’on peut choisir de ne pas travailler plutôt que d’être smicard.

 

Le darwinisme des marchés, comme le darwinisme des espèces, n’ont pas vocation à exterminer les faibles, mais à promouvoir les adaptés.

Ce n’est pas la mort des inadaptés mais la promotion sexuelle des adaptés qui constitue le moteur évolutif.

Il y a donc une moralité, une pulsion de vie, inhérente au darwinisme que vous semblez dénier idéologiquement.

 

Oui, certains peuples sont plus dociles que d’autres (je ne les citerai pas), comme les fourmis et les abeilles que vous évoquez.

Ces peuples ont fait leurs preuves, mais lorsque vos gènes ou votre culture vous infantilise, vous perdez probablement votre sens des responsabilités, votre émancipation intellectuelle, et même un certain génie.

Les moteurs individuels précèdent les moteurs collectifs, et leur libération génère une énergie, peut-être pas directement productive industriellement, mais personnifiante et sensée.

 

Le rapport gagnant-gagnant que j’évoque est effectivement à relativiser.

Pour qu’un contrat d’embauche entre un non-qualifié et un DRH-requin soit loyal, les partenaires sociaux ont un rôle à jouer : c’est l’avocat du pauvre.

C’est pourquoi l’idéal libéral, dont la rente et le monopole sont les bêtes noires, est consubstantiel à la notion de contre-pouvoir, de régulation et de loyauté.

 

On ne peut pas baisser significativement la dépense publique sans redéfinir le périmètre de l’Etat.

Cette redéfinition est un choix civilisationnel, ce n’est pas une guerre de clochers.

On peut, par exemple, privatiser le remboursement de certaines maladies bénignes, privatiser la scolarisation des tout petits, etc…, mais je ne vois pas en quoi le clivage traditionnel gauche-droite peut prendre parti sur ces dilemmes, étant donné leur impact culturel.

Le peuple français aime faire des choix collectifs, il est statistiquement fier de ses services publics, mais évidemment, lorsqu’il s’agit de passer à la caisse, on devient schizophrène.

Cordialement, Fraction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mig72 Membre 922 messages
Forumeur accro‚ 26ans
Posté(e)

Bonsoir,

Pourquoi ne pas individualiser notre mobilité géographique  par l'accès à des plates-formes numériques de transports en commun durable sur demande ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mig72 Membre 922 messages
Forumeur accro‚ 26ans
Posté(e)

Bonjour,

A quand une TVA sociale applicable auX ETI ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ouest35 Membre 10214 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

LREM : les députés rechignent à participer au financement du parti   ...........

"Stanislas Guérini se souviendra longtemps de cette réunion avec les députés La République en marche.

Le délégué général du parti a vécu "une bronca énorme", selon un député interrogé par le journal l'Opinion, qui révèle cette affaire quelque peu surprenante interne au parti fondé en 2016 par Emmanuel Macron.

Ce jour-là, la direction du parti voulait demander aux députés de payer une cotisation mensuelle au parti qui contribue grandement à les faire élire, une pratique habituelle et courante en politique. Stanislas Guérini et son numéro deux Pierre Person ont plié bagage sans avoir obtenu gain de cause. Pour le moment.

Ils ne leur demandaient pourtant pas un effort indécent. Le parti a décidé que ses parlementaires, qui ne donnaient pas un centime jusqu'à présent, le financeraient à hauteur de 150 euros par mois, ce qui représente 2% de leur indemnité parlementaire. De plus, cette somme étant déductible des impôts à hauteur de 66%, chaque député récupérerait 100 euros sur les 150 versés.

En parallèle, les 400 euros mensuels versés au groupe LREM à l'Assemblée nationale diminueraient de 50 euros pour passer à 350 euros. Une baisse qui doit être votée lors de l'Assemblée générale d'approbation des comptes annuels du groupe ce mercredi. Au final donc, un député LREM ne paierait rien de plus que maintenant, mais une partie de ce qu'il verse chaque mois ira au parti en plus du groupe parlementaire.

C'est ce que Stanislas Guérini et Pierre Person se sont efforcés d'expliquer dans une lettre envoyée cette semaine, selon l'Opinion, aux 329 députés et sénateurs LREM. Certains n'y trouvent rien à redire, comme la Parisienne Anne-Christine Lang : "On a toujours cotisé au PS et personne ne se posait de question !"

Néanmoins, cela ne va pas de soi pour beaucoup de ces nouveaux élus, nouveaux venus sur la scène politique. "On a une majorité difficile à gérer, il n'y a aucune responsabilité collective", admet un cadre du parti à l'Opinion.

Des députés refusent de cotiser si les adhérents du parti ne paient rien non plus.

"Je gagne beaucoup moins d'argent que beaucoup d'adhérents LREM. Je ne vois pas pourquoi le chef d'entreprise qui gagne dix fois ce que je gagne n'a pas à payer... Il faut passer la crise d'ado, rentrer dans l'âge adulte et admettre qu'on est un parti comme un autre", souligne l'ex-socialiste. Mais LREM ne veut pas demander d'argent aux militants et continuer à ne pas faire comme les autres et attirer. "Le principe de gratuité est fondamental, ça n'est pas le débat du jour que de le remettre en cause", rétorque l'entourage de Stanislas Guérini.

De nombreux députés ne veulent pas payer pour financer les référents départementaux, avec qui ils ne s'entendent pas. "On ne va pas payer pour que les référents nous fassent la peau", avait lâché un participant à la réunion de groupe le 4 juin.

Enfin, d'autres estiment que le parti a déjà assez d'argent, notamment grâce aux aides publiques. "Le PS et l'UMP avaient des budgets qui allaient de 35 à 50 millions, notre budget pour cette année est de 24 millions. Nous avons un beau budget, mais de là à dire qu'on est riche", relativise-t-on chez LREM, qui a plus que jamais besoin de l'argent de ses élus en vue des élections municipales de mars prochain."

https://actu.orange.fr/politique/lrem-les-deputes-rechignent-a-participer-au-financement-du-parti-magic-CNT000001gAMvC.html

La bataille des picaillons est en Marche !

LOL faire payer les adhérents ... héhé ça risque de faire tomber les adhésions !!!

 

 
 

 

Modifié par ouest35

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PINOCCHIO Membre 23234 messages
Pantin contestataire‚ 74ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, ouest35 a dit :

LREM : les députés rechignent à participer au financement du parti   ...........

"Stanislas Guérini se souviendra longtemps de cette réunion avec les députés La République en marche.

Le délégué général du parti a vécu "une bronca énorme", selon un député interrogé par le journal l'Opinion, qui révèle cette affaire quelque peu surprenante interne au parti fondé en 2016 par Emmanuel Macron.

Ce jour-là, la direction du parti voulait demander aux députés de payer une cotisation mensuelle au parti qui contribue grandement à les faire élire, une pratique habituelle et courante en politique. Stanislas Guérini et son numéro deux Pierre Person ont plié bagage sans avoir obtenu gain de cause. Pour le moment.

Ils ne leur demandaient pourtant pas un effort indécent. Le parti a décidé que ses parlementaires, qui ne donnaient pas un centime jusqu'à présent, le financeraient à hauteur de 150 euros par mois, ce qui représente 2% de leur indemnité parlementaire. De plus, cette somme étant déductible des impôts à hauteur de 66%, chaque député récupérerait 100 euros sur les 150 versés.

En parallèle, les 400 euros mensuels versés au groupe LREM à l'Assemblée nationale diminueraient de 50 euros pour passer à 350 euros. Une baisse qui doit être votée lors de l'Assemblée générale d'approbation des comptes annuels du groupe ce mercredi. Au final donc, un député LREM ne paierait rien de plus que maintenant, mais une partie de ce qu'il verse chaque mois ira au parti en plus du groupe parlementaire.

C'est ce que Stanislas Guérini et Pierre Person se sont efforcés d'expliquer dans une lettre envoyée cette semaine, selon l'Opinion, aux 329 députés et sénateurs LREM. Certains n'y trouvent rien à redire, comme la Parisienne Anne-Christine Lang : "On a toujours cotisé au PS et personne ne se posait de question !"

Néanmoins, cela ne va pas de soi pour beaucoup de ces nouveaux élus, nouveaux venus sur la scène politique. "On a une majorité difficile à gérer, il n'y a aucune responsabilité collective", admet un cadre du parti à l'Opinion.

Des députés refusent de cotiser si les adhérents du parti ne paient rien non plus.

"Je gagne beaucoup moins d'argent que beaucoup d'adhérents LREM. Je ne vois pas pourquoi le chef d'entreprise qui gagne dix fois ce que je gagne n'a pas à payer... Il faut passer la crise d'ado, rentrer dans l'âge adulte et admettre qu'on est un parti comme un autre", souligne l'ex-socialiste. Mais LREM ne veut pas demander d'argent aux militants et continuer à ne pas faire comme les autres et attirer. "Le principe de gratuité est fondamental, ça n'est pas le débat du jour que de le remettre en cause", rétorque l'entourage de Stanislas Guérini.

De nombreux députés ne veulent pas payer pour financer les référents départementaux, avec qui ils ne s'entendent pas. "On ne va pas payer pour que les référents nous fassent la peau", avait lâché un participant à la réunion de groupe le 4 juin.

Enfin, d'autres estiment que le parti a déjà assez d'argent, notamment grâce aux aides publiques. "Le PS et l'UMP avaient des budgets qui allaient de 35 à 50 millions, notre budget pour cette année est de 24 millions. Nous avons un beau budget, mais de là à dire qu'on est riche", relativise-t-on chez LREM, qui a plus que jamais besoin de l'argent de ses élus en vue des élections municipales de mars prochain."

https://actu.orange.fr/politique/lrem-les-deputes-rechignent-a-participer-au-financement-du-parti-magic-CNT000001gAMvC.html

La bataille des picaillons est en Marche !

LOL faire payer les adhérents ... héhé ça risque de faire tomber les adhésions !!!

 

 
 

 

Tous des radins là dedans :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pluc89 Membre 1382 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 55 minutes, PINOCCHIO a dit :

Tous des radins là dedans

Tous les partis ne peuvent pas aller quémander à Poutine ou à Trump via Bannon !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ouest35 Membre 10214 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Drôles de façons de former ses candidats ... l'intelligence placé a ce niveau irrévérencieux fait douter de la forme de cette intelligence ! 

"Le parti centriste s'est indigné de surnoms moqueurs qui auraient été attribués dans un exercice pour les futurs candidats de la majorité aux municipales de 2020. 

Un séminaire de formation de La République en Marche (LREM) est à l'origine d'une brouille entre le parti de gouvernement et son allié centriste, le Mouvement démocrate. Le MoDem s'est ému mercredi 3 juillet des patronymes imaginaires qui auraient été employés dans le cadre d'un exercice s'adressant aux futurs candidats marcheurs. Selon Le Parisien, le jeu de rôle fictif mettait en situation une certaine "Jeanne Fachot" pour le Rassemblement national, "Jean Brutus" pour la droite traditionnelle ou encore "Marielle Orange" pour le MoDem. Ce dernier surnom n'est pas sans évoquer Marielle de Sarnez, proche de François Bayrou, "Marielle Orange" étant décrite comme "peu à l'aise dans son rôle de parlementaire".

" Stanislas Guerini a adressé des excuses à son allié centriste, évoquant une "maladresse sans fondements".

Maladresse alors qu'il s'agit de "formation" ? ..

Formation a l'arrogance et au mépris ???

 

https://actu.orange.fr/politique/un-seminaire-moqueur-de-lrem-provoque-la-stupefaction-du-modem-magic-CNT000001gXERy.html

Modifié par ouest35

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 16954 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)
il y a une heure, ouest35 a dit :

Drôles de façons de former ses candidats ... l'intelligence placé a ce niveau irrévérencieux fait douter de la forme de cette intelligence ! 

"Le parti centriste s'est indigné de surnoms moqueurs qui auraient été attribués dans un exercice pour les futurs candidats de la majorité aux municipales de 2020. 

Un séminaire de formation de La République en Marche (LREM) est à l'origine d'une brouille entre le parti de gouvernement et son allié centriste, le Mouvement démocrate. Le MoDem s'est ému mercredi 3 juillet des patronymes imaginaires qui auraient été employés dans le cadre d'un exercice s'adressant aux futurs candidats marcheurs. Selon Le Parisien, le jeu de rôle fictif mettait en situation une certaine "Jeanne Fachot" pour le Rassemblement national, "Jean Brutus" pour la droite traditionnelle ou encore "Marielle Orange" pour le MoDem. Ce dernier surnom n'est pas sans évoquer Marielle de Sarnez, proche de François Bayrou, "Marielle Orange" étant décrite comme "peu à l'aise dans son rôle de parlementaire".

" Stanislas Guerini a adressé des excuses à son allié centriste, évoquant une "maladresse sans fondements".

Maladresse alors qu'il s'agit de "formation" ? ..

Formation a l'arrogance et au mépris ???

 

https://actu.orange.fr/politique/un-seminaire-moqueur-de-lrem-provoque-la-stupefaction-du-modem-magic-CNT000001gXERy.html

c'est du n'importe quoi ... lorsqu'on est sûr de ses idées , on les met en avant au lieu de critiquer les autres RN compris ... c'est incompréhensible et symptomatique d'une immaturité des députés élus pour apporter , pas pour dénigrer ... 

j'espère que macron va faire le ménage ... ces types sont mûrs pour rejoindre Marion ou mélenchon ... même Marine se comporte mieux ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ouest35 Membre 10214 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a une heure, stvi a dit :

c'est du n'importe quoi ... lorsqu'on est sûr de ses idées , on les met en avant au lieu de critiquer les autres RN compris ... c'est incompréhensible et symptomatique d'une immaturité des députés élus pour apporter , pas pour dénigrer ... 

j'espère que macron va faire le ménage ... ces types sont mûrs pour rejoindre Marion ou mélenchon ... même Marine se comporte mieux ... 

LREM c'est le parti de Macron ... stvi ! Et les petites phrases du président sont assez méprisantes et en plus sans rigoler !

Je pense que tous ce sont choisis : la crème  fleurette des grandes écoles mais  côté humilité ça craint ... Choquant que ceci  soit dans le cadre d'une "formation" ce qui tendrait a voir le peu de considération qu'ils ont pour les autres en dehors de leur coterie !

Navrant à ce niveau de l'Etat  (censés "nous"représenter..) !

Modifié par ouest35

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 16954 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, ouest35 a dit :

LREM c'est le parti de Macron ... stvi !

et alors , tu crois qu'il va se gêner pour mettre un peu d'ordre .. ce ne sera pas la première fois ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 14894 messages
Forumeur alchimiste‚ 59ans
Posté(e)

LREM aura pour ainsi dire disparu en 2022. Le Magicien n'est pas si charismatique que ça au final.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 10434 messages
Forumeur alchimiste‚ 74ans
Posté(e)
 
 
 
Le 09/05/2019 à 19:20, Fraction a dit :

 

Un esclave n’est pas gratuit : il faut le nourrir, le loger, le soigner, le vêtir, etc…

C'est la raison pour laquelle l'esclavage a été aboli...

Et la France est peut-être le seul pays au monde où l’on peut choisir de ne pas travailler plutôt que d’être smicard.

Sans travailler on se retrouve au RSA et ce choix ne permet pas de vivre

Le darwinisme des marchés, comme le darwinisme des espèces, n’ont pas vocation à exterminer les faibles, mais à promouvoir les adaptés.

Le darwinisme des marchés provoquent des crises mondiales environ tous les 10 ans, donc des situations totalement inadaptées.

Ces peuples ont fait leurs preuves, mais lorsque vos gènes ou votre culture vous infantilise, vous perdez probablement votre sens des responsabilités, votre émancipation intellectuelle, et même un certain génie.

Sans doute, mais quels sont ces gènes ou cette culture infantilisante ?

Les moteurs individuels précèdent les moteurs collectifs, et leur libération génère une énergie, peut-être pas directement productive industriellement, mais personnifiante et sensée.

Les moteurs individuels ont besoin du collectif pour sexprimer

Pour qu’un contrat d’embauche entre un non-qualifié et un DRH-requin soit loyal, les partenaires sociaux ont un rôle à jouer : c’est l’avocat du pauvre.

C'est le cas de toutes les relations entre subordonnés et employeurs, même pour les cadres.

On ne peut pas baisser significativement la dépense publique sans redéfinir le périmètre de l’Etat.

Si les services relèvent du public, il n'est pas évident que ces mêmes services offerts par le privé soient moins chers, donc plus aventageux pour nous.

.Le peuple français aime faire des choix collectifs, il est statistiquement fier de ses services publics, mais évidemment, lorsqu’il s’agit de passer à la caisse, on devient schizophrène.

Pour n'importe quel service il faut passer à la caisse. On ne rase pas encore gratuit.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ouest35 Membre 10214 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

"Olivier Faure s'est insurgé contre le plan des macronistes visant à draguer des maires PS sortants. Il envisage de porter plainte pour « détournements de fonds publics. »

Le Point révèle le plan imaginé par LREM pour tenter d'affaiblir le Parti socialiste à l'occasion des élections municipales de 2020. Dans une note rédigée par Jean-Marie Girier, le directeur de cabinet de Richard Ferrand, on apprend que l'objectif serait de « rassembler des maires socialistes sortants » dans un premier temps avant de s'attaquer ensuite à « d'anciens ministres et parlementaires du quinquennat Hollande. »

Tout ce plan apparait comme parfaitement organisé, avec un calendrier d'action très précis. En juin, le parti macroniste devait lancer le « premier appel des sénateurs. » Juillet serait consacré à la « tribune des réformateurs » avant qu'une autre tribune ne voie le jour en août pour annoncer la structure du mouvement interne au parti. Cette stratégie de séduction devait se terminer en septembre avec une « vague d'investitures et de soutien LREM à des maires socialistes. » Ce processus est censé aboutir sur la naissance d'une mouvance socialiste chez LREM mais pas à la création d'un parti politique à part entière. Les gros poissons visés ne devaient jamais recevoir comme consigne de quitter officiellement le PS.

Dans cette même note, Jean-Marie Girier espère « être prudent pour éviter l'image d'une amicale d'anciens combattants », un symbole qui pourrait déplaire au socle électoral de base de LREM. Un objectif manqué avec les révélations du Point. Olivier Faure s'est immédiatement insurgé. « Il n'y a visiblement pas qu'au RN et au parlement européen qu'on détourne les fonds publics à des fins partisanes. J'appelle Richard Ferrand à faire toute la clarté sur cette affaire », déclare-t-il sur son compte Twitter.

Une affaire qui risque de ne pas s'arrêter là. Le président du PS reproche aux élus LREM de s'atteler à cette stratégie sur leur temps de travail où ils sont payés par l'argent public. Il envisage de porter plainte. « Nous avons saisi un avocat, et nous sommes en train d'étudier les moyens et les procédures que nous allons pouvoir employer », prévient-il au micro de France Inter. « Car il n'est pas admissible que nous ayons au cœur de l'Etat des gens qui utilisent ses moyens non pas pour servir l'intérêt général mais pour détruire la concurrence. [...] Mais ça, ça s'appelle un détournement de fonds publics. »

Du côté de LREM, personne ne nie la véracité de ce message. « Cette note est bien vraie. C'est une note bien politique d'un conseiller politique, adressée à une personnalité politique. Elle n'a jamais été transmise au président de la République contrairement à ce qu'écrit Le Point », assure un cadre du parti à France Inter. « C'est une réaction assez pathétique de Faure qui découvre à la fois que nous faisons de la politique, et surtout que ses troupes fondent comme neige au soleil. »
 

https://actu.orange.fr/politique/municipales-2020-entre-lrem-et-le-ps-le-torchon-brule-magic-CNT000001gY4jL.html

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dippbis Membre 83 messages
Forumeur en herbe‚ 44ans
Posté(e)
Le 25/06/2017 à 12:03, Blaquière a dit :

C'est le sens de ce nom qui m'interpelle : La République En Marche.

(Soyons clair, si Macron et son équipe arrivent à améliorer les choses, je signe tout de suite ! Et le fait qu'il soit jeune, je trouve plutôt ça sympa.)

Non c'est le sens du nom de ce parti. Quand je l'entend, j'ai envie de rire, tellement ça ne veut rien dire ! Et pourtant, plus de la moitié de la population semble adhérer !

Ce nom me fait l'effet d'une blague : on ne devrait pas oser dire des trucs pareils. C'est le vide. Une imposture... mais ça marche ! ça marche, pardi, c'est fait pour ! ça le dit ! Tout l'intérêt de la marche c'est d'aller quelque part, pas de marcher pour marcher : Autant s'asseoir et regarder les sportifs qui se fatiguent !

(Passons sur le fait que "la France en marche" était un slogan pétainiste. Juste à mettre au compte de l'ignorance. Encore que le nom même de République y était mal vu.)

On peut marcher vite, doucement, vers la catastrophe !... Et, et, et.... "la République En Marche", ça veut tellement rien dire qu'on peut très bien le comprendre comme "la République En Marche Arrière" ! (On a été échaudé : des "républicains" qui sont peu ou pas républicains, des "socialistes" qui ne sont pas socialistes ! On en comprend l'astuce : En Marche ça ne dit pas où l'on va : on ne ment pas puisqu'on dit... rien !

Les nouveau élus se font une gloire de venir du... PRIVé ! Le privé c'est formidable ! c'est l'efficacité, la compétence... etc.

Mais la République, c'est la "res publica" pour autant que je me souvienne. La "chose publique". Et le"le privé", c'est bien son contraire ?! Non ? Alors, pourquoi ne pas changer de nom ?

Désormais nous vivrons sous le régime politique de la "res privata" ; en français :

 VIVE LA REPRIVATE !

(Il s'agit bien de la République En Marche Arrière...)

Complètement d'accord en marche mais on ne sait toujours pas vers quoi , sauf dans le mur ce que cela semble .

Au moins insoumis , ça exprime une chose claire , en marche ça veut tout et rien dire comme ça en est le but d'ailleurs .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 16954 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)
il y a 11 minutes, dippbis a dit :

Au moins insoumis , ça exprime une chose claire , en marche ça veut tout et rien dire comme ça en est le but d'ailleurs .

oui insoumis , ce sont ceux qui s'organisent pour mettre les battons dans les roues de ceux qui essaient d'avancer ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dippbis Membre 83 messages
Forumeur en herbe‚ 44ans
Posté(e)
il y a 1 minute, stvi a dit :

oui insoumis , ce sont ceux qui s'organisent pour mettre les battons dans les roues de ceux qui essaient d'avancer ... 

Avancer , mais avancer pour qui ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 16954 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, dippbis a dit :

Avancer , mais avancer pour qui ?

ou pour quoi ! l'impossible recule lorsqu'on avance vers lui , ce devrait être de Saint-Exupéry 

ce n'est pas en faisant du sur place comme Chirac , chouchou des Français , qui a durablement planté la France pendant ses deux mandats , qu retrouvera des taux de chômage supportables ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité