Aller au contenu

Lycées : ces tenues qui font hurler les proviseurs

Messages recommandés

January Animatrice 33 047 messages
©‚ 101ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Dan229 a dit :

J'espère que tu ne vas pas faire un AVC.

Je n'aurais plus à m'amuser.

 

Euh... Ca va ? :mef2:

T'es bizarre là... 

Tu es incohérent parce que tu acceptes les uniformes anglais et pas ceci : 

Résultat de recherche d'images pour "tenue lycée indécente"

Mais bon je te laisse tranquille, c'est pas top forme apparemment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Mite_Railleuse Membre 15 436 messages
Grégairophobe...‚ 150ans
Posté(e)
il y a une heure, Dan229 a dit :

Et pour toi, une ceinture de chasteté.

Oui je sais ! Difficile de résister à mon charme :dev:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Piers Membre 486 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
Le 30/03/2017 à 07:15, Théia a dit :

Des élèves d'un établissement de Valence se sont vu reprocher leur port de minijupes et de jeans troués.

Mini-révolte au sein du lycée public Émile-Loubet, dans le centre-ville de Valence (Drôme). Les beaux jours revenant, les filles ont recommencé à arborer minijupes et jeans troués au grand dam de la proviseur, qui scrute les tenues, le matin, à l'entrée de l'établissement.

Le règlement intérieur avait été placardé: «Tous les élèves doivent porter une tenue décente et correcte.» Avec une précision: «Nous vous demandons d'éviter les pantalons troués et les shorts et jupes trop courtes.» Une jeune fille aurait été exclue pour avoir porté un jean déchiré, à deux reprises, malgré les remarques. «Les rouges à lèvres rouges ou foncés sont également interdits, seuls le rose pastel est autorisé. Parallèlement, les garçons s'habillent comme ils veulent. Cette attitude est sexiste», s'insurge Nordy Granger, du collectif féministe local Rosa, qui a décidé «d'aider» les lycéennes à organiser une manifestation mardi prochain devant le lycée.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/03/29/01016-20170329ARTFIG00312-tenues-correctes-exigees-dans-les-lycees.php

http://www.liberation.fr/france/2017/03/29/tenue-indecente-tu-ne-reviens-pas-comme-ca-derives-sexistes-dans-un-lycee-a-valence_1559161

 

" Le sage montre la lune, l'idiot regarde son doigt."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
120lola120 Membre 1 750 messages
120 LOLA 120‚
Posté(e)

Il doit y avoir des stocks de jean en loques à écouler.

D'où le buzz.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Badboy_ Membre 2 547 messages
Délinquant du forum ‚
Posté(e)
Il y a 16 heures, fidel castor a dit :

voila une argumentation solide et que je soutien pas

déjà l’école a mes yeux et c'est un gros problème que une préparation a la vie de travail.... on devrait crée aussi des citoyens avec des valeurs républicaines et c'est pas en apprenant la marseillaise que l'on apprends le respect de l'autre la tolérance la laïcité etc etc

ensuite c'est des ados... déjà c'est une victoire de leur faire comprendre l'importance d'avoir une culture générale et des compétences alors faire qu'ils écoutent pas leurs hormones leurs corps qui changent et qu'ils entrent pas dans le regards de l'autre sans compter qu'ils sont en recherche d'eux même...la c'est nier le fondamental d'un ado...on ne peux demander a un ado d’être un adulte....

et enfin c'est le propre des enfants et des ado de faire des connerie et sur le fil ici rien de grave même si l'ado en question a fabulé....a cette age ma terreur c'est la drogue un accident de voiture en retour de boite de nuit saoul ou un drame comme un viol...la ce sera même un souvenir marrant de a quel point j’étais idiote si elle a mentis

l'adulte justement a dépasser normalement tout cela et est responsable de ses actes...et encore un adulte pour moi c'est au mieux vers 30 ans car avant on est pas encore au clair avec soi meme

Être adulte c'est quoi à ton sens ? Au mien, ça ne signifie pas ne pas s'amuser, ou ne pas savoir rigoler. Ya différents niveaux de conneries, faire les blagues, genre l'oeuf sur la porte histoire que le prof se le prenne... Ca mérite des heures de colle certes, mais ça reste gentillet.

Être adulte c'est savoir prendre ses responsabilités, bah l'exemple, d'accepter de prendre une punition en retour de l'oeuf sur la coine du prof, et pas jouer les rebelles et jouer les victimes... Être responsable, pour moi, ce n'est pas une histoire d'âge, c'est une histoire de mentalité. Tu le dis toi même acquérir de la culture générale, c'est indispensable pour la vie de tous les jours, pour développer plus tard des compétences. Ce qui n'est pas possible sans une certaine mentalité.

Et je suis désolé, une tenue, ça reflète la mentalité de chaque individu. Ne pas accepter le port de l'uniforme par exemple, ne pas savoir accepter un mode de vie spécifique au mode du travail, c'est pour moi révéler un manque de sérieux. Quelque soit son niveau ou ses capacités, un manque de sérieux flagrant nuit à la crédibilité, et celle ci est vitale dans le monde du taf.

Et autre chose, ya diverses degrés de conneries à mes yeux. Faire des blagnounettes, je suis d'accord, tout le monde en fait, et tout le monde doit en faire, chacun doit passer par l'étape espiègle, farceur, voire moqueur. Maintenant, désolé, se droguer, la violence, le viol (??!), ce ne sont pas des bétises ça :mef2:

Et ce qui aggrave justement le problème, c'est le fait de le banaliser ! Maintenant, on voit un jeune de moins de 15ans fumer une cigarette ou un joint, ça parait normal, ça amuse même. Alors que 20ans arrière, on attrapait le jeune, on lui arrachait sa clope du bec, 2 torgnoles, il s'en allait en chialant, terminé... Alors forcément que les choses prennent de plus en plus d'ampleur, ça se normalise ! Bientôt, les jeunes pourront violer une fille en pleine rue, les passants vont s'en amuser aussi ?

Désolé, les valeurs se perdent au fil du temps... Ca me rappelle l'empire romain qui jadis s'auto détruisit à cause de la décadence, bah je crois qu'il va nous arriver la même chose en fait.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Passiflore Membre 1 646 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 30/03/2017 à 08:51, January a dit :

Elsa, en classe de terminale, qui nous confie que «l’école est faite pour étudier, ce n’est pas l’endroit où l’on peut nous dire comment nous habiller».

Bah... Si quand même, il y a des limites. 

 « Certains sont venus avec des jeans qui avaient tellement de trous qu’il n’y avait presque plus de pantalon. Nous avons été obligés de dire : ça suffit », argumente-t-elle au micro de France Bleu. Quant à mesurer les jupes ? « J’ai autre chose à faire. Mais quand des jeunes filles portent des jupes où l’on voit la délimitation de leur collant ou quand on voit leur culotte dès qu’elles se baissent, on se dit qu’il y a un souci de décence », répond-elle, précisant qu’aucun élève avait été renvoyé chez lui.

 

Il est normal, afin de protéger au mieux les adolescentes, que les profs et proviseurs veillent à la décence dans leur établissement scolaire.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Passiflore Membre 1 646 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 30/03/2017 à 17:57, January a dit :

La vulgarité et l'indécence à l'école, je ne suis pas d'accord avec ça

 

Moi non plus. Autant je laissais mes deux filles porter de ravissants petits hauts laissant voir leur nombril lorsqu'elles sortaient l'été avec leur groupe d'amis, autant au collège et au lycée il en était hors de question et elles le comprenaient parfaitement.

Modifié par Passiflore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Passiflore Membre 1 646 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 30/03/2017 à 14:14, Dan229 a dit :

Certaines filles se tiennent mal. Qu'elles en paient les conséquences.

 

M'ennuie quelque peu, votre "qu'elles en paient les conséquences". J'aurais été d'accord avec vous si vous aviez écrit : "qu'elles ne viennent pas se plaindre si des garçons leur manquent de respect".

 

Je me souviens d'une émission télévisée vue il y a quelques années où des adolescentes vêtues de façon vraiment outrancière (pantalon baissé laissant entrevoir leur string et le haut de leur raie culière) se lamentaient du manque de respect des garçons à leur égard.

 

Quand on joue dans le registre de la provoc', il faut savoir en assumer les conséquences.

 

Le 30/03/2017 à 14:30, l'abbe resina a dit :

on en revient aussi à une certaine idée de l'éducation des parents... Et puis la preuve que la provoc fonctionne bien, c'est à qui sera la plus provocante pour figurer en tête de you tube ? j'imagine que le niveau scolaire est identique et proportionnel à la provocation voulue..

 

J'imagine, oui.

Modifié par Passiflore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Passiflore Membre 1 646 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 30/03/2017 à 11:53, titenath a dit :

Ce qui me dérange, c'est que l'on renvoie les filles pour un jean troué et que les garçons n'ont aucun problème.

Qu'une tenue correcte soit exigée, je trouve cela normal. Donc soit on interdit les jeans troués et c'est valable pour absolument tout le monde, soit on n'interdit pas et on autorise pour tout le monde.

 

Moi aussi.

La tenue correcte devrait être exigée aussi bien pour les filles que pour les garçons : pas de jean exagérément troué ni de pantalon tombant laissant entrevoir string et haut de la raie culière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Passiflore Membre 1 646 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 30/03/2017 à 12:56, fidel castor a dit :

c'est le propre de l'adolescence de jouer avec les limites, de provoquer pour voir jusqu’où on peut aller (...) alors oui il y a des règles (...)

 

Raison de plus pour que les adultes (parents, profs, proviseurs) les recadrent, ces adolescentes jouant la provocation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
libredeparler Membre 419 messages
Forumeur survitaminé‚ 55ans
Posté(e)
Le 30/03/2017 à 10:28, Dan229 a dit :

Je ne parle pas de la photo mais de ces petites provocatrices qui exhibent leur cul et après hurlent quand elles se font violer.

Si les hommes veulent se dire civilisés, ils ne vont tout même pas fixer des règles et limites, au-delà desquelles, une femme est violable, ou "bonne à bai...r !

Quant à l'école, à partir du moment qu'il n'y a pas de tenues imposées,  je pense qu'il convient de prendre à part celles et ceux qui ont des comportements trop provocateurs, que ce soit par la tenue, les paroles, etc....

Notre soit-disante intelligence devrait faire le reste....et surtout pas de religion dans tout cela..

Mais plus globalement, ce sont les adultes qui comme toujours sont hypocrites, les adultes ont construit une société hyper érotisée, et trouve scandaleux que les enfants les imitent !!!! formidable non ?

Et que dire des pères et mères qui inscrivent leurs (merveilleuse) fille aux concours de beauté à 5  ans ? aux miss à 7 ans ?

en les habillant comme des femmes ???

Les proviseurs ne peuvent pas régler ce que la société ne règle pas, et encore moins faire l'inverse!!

Sinon nous savons que de nos jours, pour la moindre sanction prise par un enseignant, les parents menacent de poursuites juridiques !!!

Faudrait obliger certains adultes à se regarder dans la glace plus de 10 secondes....ils seraient surpris du résultat.

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Passiflore Membre 1 646 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 17 heures, arwena a dit :

J allais dire "il y a 20 ans"...Mais en fait nan, y'a 30 ans :snif: j allais au collège avec une jupe comme la demoiselle sur la photo du post.
Non seulement jamais un prof ou proviseur ne m'a fait une remarque sur l'indécence de ma tenue mais en prime je n'ai pas souvenir de m'être faite emmerdée dans la rue par des réflexions déplacées.
C'est là ou j me dis qu'il y a vraiment un souci maintenant dans le rapport aux autres et notamment aux femmes et à l'image que beaucoup en ont d'elles c'est à dire hyper sexualisée.

(...)
Je crois que c'est plus une question d'éducation qui est à revoir et de rapport au corps aussi....Mais bon, en en est loin visiblement !

 

Je partage votre avis.

 

Il y a 3 heures, Badboy_ a dit :

une tenue, ça reflète la mentalité de chaque individu. Ne pas accepter le port de l'uniforme par exemple, ne pas savoir accepter un mode de vie spécifique au mode du travail, c'est pour moi révéler un manque de sérieux. Quelque soit son niveau ou ses capacités, un manque de sérieux flagrant nuit à la crédibilité et celle ci est vitale dans le monde du taf.

(...)

Et ce qui aggrave justement le problème, c'est le fait de le banaliser ! Maintenant, on voit un jeune de moins de 15ans fumer une cigarette ou un joint, ça parait normal (...)

Désolé, les valeurs se perdent au fil du temps... Ca me rappelle l'empire romain qui jadis s'auto détruisit à cause de la décadence, bah je crois qu'il va nous arriver la même chose en fait.

 

D'accord avec votre vision des choses.

Modifié par Passiflore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Passiflore Membre 1 646 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 9 minutes, libredeparler a dit :

Quant à l'école, à partir du moment qu'il n'y a pas de tenues imposées,  je pense qu'il convient de prendre à part celles et ceux qui ont des comportements trop provocateurs, que ce soit par la tenue, les paroles, etc....

(...)

ce sont les adultes qui comme toujours sont hypocrites, les adultes ont construit une société hyper érotisée et trouve scandaleux que les enfants les imitent !!!! formidable non ?

Et que dire des pères et mères qui inscrivent leurs (merveilleuse) fille aux concours de beauté à 5  ans ? aux miss à 7 ans ? en les habillant comme des femmes ???

Les proviseurs ne peuvent pas régler ce que la société ne règle pas* (...)

Sinon nous savons que de nos jours, pour la moindre sanction prise par un enseignant, les parents menacent de poursuites juridiques !!!

 

* ni les lacunes de l'éducation parentale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Badboy_ Membre 2 547 messages
Délinquant du forum ‚
Posté(e)
il y a 14 minutes, libredeparler a dit :

Si les hommes veulent se dire civilisés, ils ne vont tout même pas fixer des règles et limites, au-delà desquelles, une femme est violable, ou "bonne à bai...r !

Quant à l'école, à partir du moment qu'il n'y a pas de tenues imposées,  je pense qu'il convient de prendre à part celles et ceux qui ont des comportements trop provocateurs, que ce soit par la tenue, les paroles, etc....

Notre soit-disante intelligence devrait faire le reste....et surtout pas de religion dans tout cela..

Mais plus globalement, ce sont les adultes qui comme toujours sont hypocrites, les adultes ont construit une société hyper érotisée, et trouve scandaleux que les enfants les imitent !!!! formidable non ?

Et que dire des pères et mères qui inscrivent leurs (merveilleuse) fille aux concours de beauté à 5  ans ? aux miss à 7 ans ?

en les habillant comme des femmes ???

Les proviseurs ne peuvent pas régler ce que la société ne règle pas, et encore moins faire l'inverse!!

Sinon nous savons que de nos jours, pour la moindre sanction prise par un enseignant, les parents menacent de poursuites juridiques !!!

Faudrait obliger certains adultes à se regarder dans la glace plus de 10 secondes....ils seraient surpris du résultat.

Je suis d'accord avec tout ce que tu as dit, néanmoins, nos enfants passent tous par ces mêmes écoles, pour devenir les adultes qu'on a aujourd'hui. Même les ministres, le président, sont passés par la case école...

D'ailleurs ça me fait penser à la phrase célèbre dans un film de coluche le maitre d'école, "si vos enfants sont des crétins, c'est à vous qu'ils le devront", rien qu'à cette époque là, c'est à dire dans les années 80, on commençait déjà à soulever ce qui n'allait pas dans les écoles, où les portant en dérision comme le faisait notre bon Coluche :)

Si on veut que l'école redevienne une institution nationale, il faut remettre les ingrédients d'antan, soit faire de la discipline de nos enfants une priorité absolue.

Modifié par Badboy_
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vintage Membre 5 622 messages
Elle veut faire médecine‚ 39ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, Passiflore a dit :

 

Je partage votre avis.

 

D'accord avec votre vision des choses.

C'est vrai que dans notre société on est belle à l'adolescence, début de l'âge adulte. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
libredeparler Membre 419 messages
Forumeur survitaminé‚ 55ans
Posté(e)
il y a 38 minutes, Passiflore a dit :

 

* ni les lacunes de l'éducation parentale.

Oui tout à fait, vous faites bien de le préciser... on demande à l'école tout ce qui n'est pas fait ou réglé en dehors de ses murs...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
libredeparler Membre 419 messages
Forumeur survitaminé‚ 55ans
Posté(e)

Bon pour résoudre le problème  j'ai une piste !!!

On dit bien "Telle mère, telle fille" n'est-ce pas ?

Donc afin de savoir si une ado est délurée, il faut étudier de près le cas de la mère!

Je propose de créer un observatoire des mères...et je me "sacrifie" pour la présidence et l'inspection!!!!

Ainsi je rends service aux proviseurs qui auront un rapport précis sur chaque mère!

..oui je sais....la sortie c'est par là !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LouiseAragon Membre 12 628 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Extraits du chapitre V.5 de « Chagrin d'école », de Daniel PENNAC 

  • Les profs, ils nous prennent la tête, m'sieur !

  • Tu te trompes. Ta tête est déjà prise. Les professeurs essayent de te la rendre.

Cette conversation, je l'ai eue dans un lycée technique de la région lyonnaise (banlieue) ....

De quoi avons-nous parlé, ce jour-là ? De la lecture bien sûr, de l'écriture aussi... et plus généralement de leur rapport à la culture. Il va sans dire qu'ils voyaient un écrivain pour la première fois, qu'aucun d'entre eux n'avait assisté à une pièce de théâtre...

Nous en vînmes à parler de leurs études.

C'est à ce stade de la conversation qu'intervint le Maximilien de service (Oui, j'ai décidé de donner à tous les cancres de ce livre, cancres de banlieue ou cancres de quartiers chics, ce beau prénom superlatif).

  • Maximilien.

  • Eh bien tu te trompes, Maximilien, les profs ne te prennent pas la tête, ils essayent de te la rendre. Parce que ta tête elle est déjà prise.

  • Elle est prise, ma tête ?

  • Qu'est-ce que tu portes à tes pieds ?

  • A mes pieds ? J'ai mes Nike, m'sieur !

  • Tes quoi ?

  • Mes Nike, j'ai mes Nike !

  • Et qu'est-ce que c'est tes Nike ?

  • Comment ça, qu'est-ce que c'est ? C'est mes Nike !

  • Comme objet, je veux dire, qu'est-ce que c'est comme objet ?

  • C'est mes Nike !

Et, comme il ne s'agissait pas d'humilier Maximilien, c'est aux autres que j'ai, une nouvelle fois, posé la question :

  • Qu'est-ce que Maximilien porte à ses pieds ?

Il y eut des échanges de regards, un silence embarrassé ; nous venions de passer une bonne heure ensemble, avions discuté, réfléchi, plaisanté, beaucoup ri, ils auraient bien voulu m'aider, mais il fallu en convenir, Maximilien avait raison :

  • C'est ses Nike, m'sieur.

  • D'accord, j'ai bien vu, oui, ce sont des Nike, mais comme objet, qu'est-ce que c'est comme objet ?

  • Silence.

    Puis, une fille, soudain :

  • Ah ! Oui, comme objet ! Ben, c'est des baskets !

  • C'est ça. Et un nom plus général que « baskets » pour désigner ce genre d'objets, tu aurais ?

  • Des... chaussures ?

  • Voilà, ce sont des baskets, des chaussures, des pompes, des groles, des godasses, des tatanes, tout ce que vous voulez, mais pas des Nike ! Nike, c'est leur marque et la marque n'est pas l'objet !

  • Question de leur professeure :

  • L'objet sert à marcher, la marque sert à quoi ?

  • Une éclairante au fond de la classe :

  • A s'la péter, m'dame !

  • La professeure :A faire le prétentieux, oui.

  • Nouvelle question de leur prof, qui désigne le pull-over d'un autre garçon.

  • Et toi Samir, qu'est-ce que tu portes-là ?

  • Rigolade générale.

  • Même réponse instantanée :

  • C'est mon Lacoste m'dame !

  • Ici, j'ai mimé une agonie atroce, comme si Samir venait de m'empoisonner et que je mourais en direct devant eux, quand une autre voix s'est écriée en riant :

  • Non, non, c'est un pull ! Ça va, m'sieur, restez avec nous, c'est un pull, son Lacoste, c'est un pull !

  • Résurrection :

  • Oui c'est un pull-over, et même si pull-over est un mot d'origine anglaise, c'est toujours mieux qu'une marque ! …. parce que ce sont les marques, Maximilien qui vous prennent la tête, pas les profs ! Elles vous prennent votre tête, prennent votre argent, prennent vos mots, et votre corps aussi, comme un uniforme, elles font de vous des publicités vivantes, comme les mannequins en plastique des magasins 

  • Ici je leur raconte que dans mon enfance il y avait des hommes-sandwichs et que je me rappelais encore l'un d'eux, sur le trottoir, en face de chez moi, un vieux monsieur sanglé entre deux pancartes qui vantaient une marque de moutarde :

  • Les marques font la même chose avec vous.

  • Maximilien, pas si bête : Sauf que nous, elles ne nous payent pas !

  • Intervention d'une fille :  C'est pas vrai, à la porte des lycées, en ville, ils prennent des petits caïds, des frimeurs en chef, ils les sapent gratos pour qu'ils se la pètent en classe. La marque fait kiffer leurs potes et ça fait vendre.

  • Maximilien :Super !

  • Leur professeure : - Tu trouves ? Moi je trouve qu'elles coûtent très cher vos marques, mais qu'elles valent beaucoup moins que vous.

    Suivit une discussion approfondie sur les notions de coût et de valeur, pas les valeurs vénales, les autres, les fameuses valeurs, celles dont ils sont réputés avoir perdu le sens...

    Et nous nous sommes séparés sur une petite manif verbale : « Li-bé-rez les mots ! - Li-bé-rez les mots ! », jusqu'à ce que tous leurs objets familiers, chaussures, sac à dos, stylos, pull-overs, anoraks, baladeurs, casquettes, téléphones, lunettes, aient perdu leurs marques pour retrouver leur nom.

     

     

     

    :hum:

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité centurion
Invité centurion Invités 0 message
Posté(e)
Le ‎30‎/‎03‎/‎2017 à 07:15, Théia a dit :

Des élèves d'un établissement de Valence se sont vu reprocher leur port de minijupes et de jeans troués.

Mini-révolte au sein du lycée public Émile-Loubet, dans le centre-ville de Valence (Drôme). Les beaux jours revenant, les filles ont recommencé à arborer minijupes et jeans troués au grand dam de la proviseur, qui scrute les tenues, le matin, à l'entrée de l'établissement.

 

Qu'on me donne un fouet un lasso et un cheval, je me charge de les ramener dans le droit chemin ces petites coquines.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Piers Membre 486 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
Le ‎31‎/‎03‎/‎2017 à 17:37, Passiflore a dit :

 

Il est normal, afin de protéger au mieux les adolescentes, que les profs et proviseurs veillent à la décence dans leur établissement scolaire.

Protéger de quoi svp ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité