Les compagnies aériennes ne savent pas gérer les affaires de violences sexuelles survenues à bord de leurs appareils. Dana T. n'avait jamais été aussi survoltée de toute son existence. En avril, elle avait obtenu le «boulot de ses rêves», selon ses propres termes –responsable des ventes dans une agence de voyage internationale. Comme tous les autres employés, elle allait devoir suivre une formation au siège de l'entreprise, à Cologne, en Allemagne. Le 7 mai, de l'aéroport de Newark, dans le N