Venezuela : Au bord du gouffre

DroitDeRéponse Membre 37 296 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 45ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, ouest35 a dit :

C'est quoi l'argent des tours de passe-passe et des écritures comptables et bancires  : nos petits sous pour les courses et le loyer c'est le seul truc concret ... même ma retrite à la banque c'est du passe-passe c'est un jeu de monopoly tout ça mon bon !

 

il y a 36 minutes, ouest35 a dit :

Nous parlons du Vénézuéla

Je ne ressert rien de JLM les entre guillemets viennent de là

"https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/restructurer-reprofiler-ou-effacer-la-dette-le-dico-des-sauveurs-de-la-grece_1699189.html

Ma propre prose est bien ma prose ...

Par contre oui Monsieur DDR votre argumentaire est bien du radotage ça devient très lourd !

Bonne soirée.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

DroitDeRéponse Membre 37 296 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 45ans
Posté(e)
il y a 36 minutes, LouiseAragon a dit :

Oui, les USA gèrent assez mal leur dette et les journaux ne font pas de gros titres, partout dans le monde ! POURQUOI ? 

Ils ont le droit, eux, d'avoir des dettes démentielles ... 

Pour le moment ils remboursent leurs créances , le Venezuela s'il fait defaut non , la difference est là .

Les japonais sont encore plus endettés 200% mais ils paient Les créances et la dette appartient aux japonais .

Revoyez vos fiches .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 37 296 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 45ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Morfou a dit :

Chavez a fait avancer le social au détriment de l'économie et a réussi à amener une dette de 150 milliards de dollars....

Il ne savait sans doute pas qu'à force de tirer l'argent du pétrole sans investir dans les infrastructures allaient forcément couler le pays, puisque l'argent, c'est le pétrole...

Le pétrole "vendu" à la Chine et à la Russie c'est juste le remboursement de la dette envers eux!

Ils n'ont aucune chance les vénézuéliens pour un monde meilleur!

Leurs sauveurs les ont sabordé...

Mais non l'argent c'est pas le petrole mais juste un jeu d'écriture nous a dit @ouest35 . Comme le dit notre leader d'inspiration chaviste à nous si vous voulez je vous explique comment "on cree de l'argent ".

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 12 101 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
à l’instant, DroitDeRéponse a dit :

Mais non l'argent c'est pas le petrole mais juste un jeu d'écriture nous a dit @ouest35 . Comme le dit notre leader d'inspiration chaviste à nous si vous voulez je vous explique comment "on cree de l'argent ".

 

1500 milliards de dollars, ça fait beaucoup d'encre...

Les jeux d'écriture de banque se font dans le pays, de banque à banque, et il est exact que l'argent/monnaie...

Mais, les échanges avec l'étranger, c'est bien de l'argent et non des jeux d'écriture!

Sinon, un simple jeu d'écriture ferait revenir l'évasion fiscale au pays de la douce France!:D

Plus de soucis de dette...le pied quoi!

Faut pas confondre, ce n'est pas parce que les réserves d'or ne sont plus en en adéquation avec les billets...ou l'inverse, qu'il n'y a pas à un moment donné, la conjonction des deux!

C'est obligatoire!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 37 296 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 45ans
Posté(e)

 

il y a 1 minute, Morfou a dit :

Sinon, un simple jeu d'écriture ferait revenir l'évasion fiscale au pays de la douce France!:D

Plus de soucis de dette...le pied quoi!

La dette est tres loin de n'être due qu'à l'évasion fiscale . Fin du HS on glisse loin du Venezuela . La dette n'a rien de pipeau et Chavez prefere La rembourser . Quand on est importateur net il est difficile de dire à ses fournisseurs continuer à nous fournir la marchandise mais allez vous faire foutre avec vos créances . Mais bon hocus pocus la dette c'est pipeau .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LouiseAragon Membre 10 687 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, DroitDeRéponse a dit :

Pour le moment ils remboursent leurs créances , le Venezuela s'il fait defaut non , la difference est là .

Les japonais sont encore plus endettés 200% mais ils paient Les créances et la dette appartient aux japonais .

Revoyez vos fiches .

 

Pour l'instant le Venezuela paie ses créances, aussi ! Pourquoi les journaux, les USA et l'UE  parlent de la dette venezuelienne et pas de la dette des USA: 19,84 mille milliards de dollars  ? 

"Le plafond de la dette américaine, l’autre gros dossier de Donald Trump. En effet, au moment où la date limite pour relever le plafond de la dette américaine arrive à échéance ce 29 septembre 2017, les agences de notation tirent la sonnette d’alarme et préviennent d’une catastrophe économique si un consensus n’est pas trouvé au niveau du Congrès.

C’est notamment le cas l’agence de notation S&P Global qui, dans un communiqué, prévient : « l’échec de relever le plafond de la dette serait plus catastrophique à l’économie que la faillite de Lehman Brothers et pourrait réduire à néant une bonne partie des efforts qui ont été fournis dans le cadre de la relance de l’économie (mondiale, ndlr) ».

:hum:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LouiseAragon Membre 10 687 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a une heure, DroitDeRéponse a dit :

Mais non l'argent c'est pas le petrole mais juste un jeu d'écriture nous a dit @ouest35 . Comme le dit notre leader d'inspiration chaviste à nous si vous voulez je vous explique comment "on cree de l'argent ".

   Le dollars ? C'est du papier ... c'est pas de l'or, ni du pétrole, ni du blé ... tout le monde le sait ! NON ?

 :hum:

La propagande, c'est de la propagande ! 

L'impérialisme c'est de l"impérialisme !

Et l'impérialisme a besoin de propagandistes ! 

Résultat de recherche d'images pour "perroquet venezuela"

Voila un perroquet venezuelien, il est joli, non ? 

Et là, voilà les citoyens du Venezuela qui manifestent pour la souveraineté citoyenne contre l'impérialisme et

contre la Droite et l'Extrême DROITE image.jpeg.538bcc748f96085fa86420651a820373.jpeg

:smile2::smile2:;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 37 296 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 45ans
Posté(e)
il y a 34 minutes, LouiseAragon a dit :

Pour l'instant le Venezuela paie ses créances, aussi ! Pourquoi les journaux, les USA et l'UE  parlent de la dette venezuelienne et pas de la dette des USA: 19,84 mille milliards de dollars  ? 

"Le plafond de la dette américaine, l’autre gros dossier de Donald Trump. En effet, au moment où la date limite pour relever le plafond de la dette américaine arrive à échéance ce 29 septembre 2017, les agences de notation tirent la sonnette d’alarme et préviennent d’une catastrophe économique si un consensus n’est pas trouvé au niveau du Congrès.

C’est notamment le cas l’agence de notation S&P Global qui, dans un communiqué, prévient : « l’échec de relever le plafond de la dette serait plus catastrophique à l’économie que la faillite de Lehman Brothers et pourrait réduire à néant une bonne partie des efforts qui ont été fournis dans le cadre de la relance de l’économie (mondiale, ndlr) ».

:hum:

Faites un ratio de population , multipliez par notre dette , qu'obtient on ? :D

On parle du Venezuela car il ne lui reste plus de réserve de devises et que donc il demande à creanciers des accommodements. Ce n'est pas le cas des USA . 

il y a 27 minutes, LouiseAragon a dit :

   Le dollars ? C'est du papier ... c'est pas de l'or, ni du pétrole, ni du blé ... tout le monde le sait ! NON ?

 

Avec on peut acheter du petrole ou des lapins , voire des capotes . Ce n'est plus le cas avec le bolivar qui vaut moins que du PQ :(

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jimmy45 Membre 4 499 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Il y a 18 heures, DroitDeRéponse a dit :

Dénoncer de graves atteintes à la liberté de la presse ou d'expression, ne veut pas dire qu'on ne peut pas aller plus loin si ?

Le pb c'est que les précédentes ne l'étaient pas, si elles étaient des atteintes à la liberté d'expression, et des graves en plus, comment se fait-il que cette expression se trouve relayée dans l'immense majorité des médias de ce pays et par vous même qui passez votre temps à la relayer ici-même ?

A un moment faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles.

Au contraire, c'est si on veut savoir ce que raconte le gouvernement, en tout cas ici en France, qu'il est difficile d'obtenir des informations, preuve que certaines expressions ont plus de mal à s'exprimer que d'autres n'est-ce pas ?

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jimmy45 Membre 4 499 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Il y a 16 heures, Morfou a dit :

Chavez a fait avancer le social au détriment de l'économie et a réussi à amener une dette de 150 milliards de dollars....

Il ne savait sans doute pas qu'à force de tirer l'argent du pétrole sans investir dans les infrastructures allaient forcément couler le pays, puisque l'argent, c'est le pétrole...

Le pétrole "vendu" à la Chine et à la Russie c'est juste le remboursement de la dette envers eux!

Ils n'ont aucune chance les vénézuéliens pour un monde meilleur!

Leurs sauveurs les ont sabordé...

Le story telling est en marche ;)

Il n'y a strictement rien de fondé dans toute votre histoire.

Encore dans la négation de la guerre économique et financière qu'ils subissent.

La redistribution que Chavez a pu faire s'est faite au détriment de la corruption et du pillage que subissait son pays, les revenus du pétrole enrichissaient des firmes étrangères et leurs complices au Venezuela.

Le développement de l'économie ne peut se faire avec des venezueliens qui n'ont pas d'argent pour acheter des produits ou des services, ou qui n'ont pas reçu l'éducation pour occuper les métiers qualifiés qu'un développement économique requiert.

Chavez a lourdement investit dans le social et les infrastructures pour justement sortir les venezueliens de la pauvreté et développer le pays.

Et ce ne sont pas les contradictions qui vous gênent, le pays subit sa dépendance aux exportations de pétrole, et vous nous racontez en gros que chavez est trop con il aurait du multiplier ces dépendances histoire de subir de plein fouet toutes les crises économiques mondiales.

Le social, ce qui visiblement vous écorche les lèvres rien qu'à le prononcer, c'est indispensable. Si les richesses ne sont pas distribuées équitablement dans un pays, alors celui-ci ne peut subir que des crises systématiquement, sociales, économiques, financières, politiques.

Personne pour acheter les services et les produits ? Alors pas d'investissements étrangers ou locaux.

Principes économiques de base.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 12 101 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 24 minutes, jimmy45 a dit :

Le story telling est en marche ;)

Il n'y a strictement rien de fondé dans toute votre histoire.

Encore dans la négation de la guerre économique et financière qu'ils subissent.

La redistribution que Chavez a pu faire s'est faite au détriment de la corruption et du pillage que subissait son pays, les revenus du pétrole enrichissaient des firmes étrangères et leurs complices au Venezuela.

Le développement de l'économie ne peut se faire avec des venezueliens qui n'ont pas d'argent pour acheter des produits ou des services, ou qui n'ont pas reçu l'éducation pour occuper les métiers qualifiés qu'un développement économique requiert.

Chavez a lourdement investit dans le social et les infrastructures pour justement sortir les venezueliens de la pauvreté et développer le pays.

Et ce ne sont pas les contradictions qui vous gênent, le pays subit sa dépendance aux exportations de pétrole, et vous nous racontez en gros que chavez est trop con il aurait du multiplier ces dépendances histoire de subir de plein fouet toutes les crises économiques mondiales.

Le social, ce qui visiblement vous écorche les lèvres rien qu'à le prononcer, c'est indispensable. Si les richesses ne sont pas distribuées équitablement dans un pays, alors celui-ci ne peut subir que des crises systématiquement, sociales, économiques, financières, politiques.

Personne pour acheter les services et les produits ? Alors pas d'investissements étrangers ou locaux.

Principes économiques de base.

 

C'est toujours la faute des autres, mais c'est lui qui était aux commandes, certains disent même, qu'il a "capté" au passage un certain flux..

Quel pays étranger aurait pu s'approprier quoi que ce soit? aurait-il signer blanc seing?

Vous voulez nous faire croire que Chavez s'est fait doubler par les firmes étrangères qui se sont installées chez lui, comme ça, d'un claquement de doigt?

On vous ment vous savez?:sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jimmy45 Membre 4 499 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Morfou a dit :

C'est toujours la faute des autres, mais c'est lui qui était aux commandes, certains disent même, qu'il a "capté" au passage un certain flux..

Quel pays étranger aurait pu s'approprier quoi que ce soit? aurait-il signer blanc seing?

Vous voulez nous faire croire que Chavez s'est fait doubler par les firmes étrangères qui se sont installées chez lui, comme ça, d'un claquement de doigt?

On vous ment vous savez?:sleep:

Ben le principe d'une guerre c'est que quand même les agresseurs sont les premiers responsables, et pas celui ou ceux qui n'ont pas su / pu se défendre contre les agressions.

Je ne veux rien faire croire, je ne fais que constater la réalité au contraire de vous qui nous racontez des histoires fantasmées totalement idéologiques.

Chavez et encore plus Maduro ont été confrontés à une vraie déstabilisation non seulement de l'intérieur mais aussi de l'extérieur. C'est un fait. Le pays s'est retrouvé plusieurs fois au bord de la guerre civile. Il y a eu plusieurs tentatives de coup d'état dans chaque camp. Les Etats-unis imposent aujourd'hui un embargo et des sanctions financières. Arrêtez d'être dans le déni. Le Vénézuela n'a jamais pu se développer en paix, toujours dans l'adversité.

Que Chavez et Maduro aient fait des erreurs sans aucun doute, comment le contraire serait possible dans une telle situation ? Mais qui êtes-vous pour donner la leçon ? Vous ne faites que répéter comme un perroquet la propagande néo libérale et ce alors que la grossièreté de la rhétorique se voit comme le nez sur la figure, "vous voyez il n'y a pas d'alternative à notre bon vieux libéralisme de merde".

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 37 296 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 45ans
Posté(e)
il y a 17 minutes, jimmy45 a dit :

 Les Etats-unis imposent aujourd'hui un embargo et des sanctions financières.

 

 

And so what ?

Le Vénézuela n'a pas besoin des US ( l'UE aussi a pris des sanctions ...), le socialisme chaviste n'a pas besoin des marchés et de pays neolibéraux pour se développer, quelques cours chez les insoumis et il doit pouvoir faire sans :sleep:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 12 101 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, jimmy45 a dit :

Ben le principe d'une guerre c'est que quand même les agresseurs sont les premiers responsables, et pas celui ou ceux qui n'ont pas su / pu se défendre contre les agressions.

Je ne veux rien faire croire, je ne fais que constater la réalité au contraire de vous qui nous racontez des histoires fantasmées totalement idéologiques.

Chavez et encore plus Maduro ont été confrontés à une vraie déstabilisation non seulement de l'intérieur mais aussi de l'extérieur. C'est un fait. Le pays s'est retrouvé plusieurs fois au bord de la guerre civile. Il y a eu plusieurs tentatives de coup d'état dans chaque camp. Les Etats-unis imposent aujourd'hui un embargo et des sanctions financières. Arrêtez d'être dans le déni. Le Vénézuela n'a jamais pu se développer en paix, toujours dans l'adversité.

Que Chavez et Maduro aient fait des erreurs sans aucun doute, comment le contraire serait possible dans une telle situation ? Mais qui êtes-vous pour donner la leçon ? Vous ne faites que répéter comme un perroquet la propagande néo libérale et ce alors que la grossièreté de la rhétorique se voit comme le nez sur la figure, "vous voyez il n'y a pas d'alternative à notre bon vieux libéralisme de merde".

 

 

 

Le Vénézuela n'a jamais pu se développer en paix, toujours dans l'adversité.

-------------------Sans doute parce qu'il n'a jamais su se doter d'un vrai leader...mais de fantoches...

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jimmy45 Membre 4 499 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
il y a 59 minutes, DroitDeRéponse a dit :

And so what ?

Le Vénézuela n'a pas besoin des US ( l'UE aussi a pris des sanctions ...), le socialisme chaviste n'a pas besoin des marchés et de pays neolibéraux pour se développer, quelques cours chez les insoumis et il doit pouvoir faire sans :sleep:

 

Bien sûr que si ils n'ont pas une économie socialiste mais une économie mixte  et donc pour l'essentielle bel et bien capitaliste, ils exportent et importent des produits selon les règles du commerce international néo libéral, ils ont signé les traités internationaux et sont membre des institutions telles que l'ONU, l'OMC, et le FMI. Du coup ils intègrent totalement le système financier de l'ordre mondial, le financement de leur état est dépendant des marchés financiers internationaux.

Du coup, ils se font attaquer par tous les leviers possibles par ceux qui veulent un gouvernement néo libéral à la tête du pays. Vous êtes dans le déni le plus total.

 

il y a 57 minutes, Morfou a dit :

Le Vénézuela n'a jamais pu se développer en paix, toujours dans l'adversité.

-------------------Sans doute parce qu'il n'a jamais su se doter d'un vrai leader...mais de fantoches...

 

Non uniquement parce qu'ils ont refusé l'ordre néo libéral.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 37 296 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 45ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, jimmy45 a dit :

Bien sûr que si ils n'ont pas une économie socialiste mais une économie mixte  et donc pour l'essentielle bel et bien capitaliste, ils exportent et importent des produits selon les règles du commerce international néo libéral, ils ont signé les traités internationaux et sont membre des institutions telles que l'ONU, l'OMC, et le FMI. Du coup ils intègrent totalement le système financier de l'ordre mondial, le financement de leur état est dépendant des marchés financiers internationaux.

Du coup, ils se font attaquer par tous les leviers possibles par ceux qui veulent un gouvernement néo libéral à la tête du pays. Vous êtes dans le déni le plus total.

Impossible les chavistes passent leur temps à cracher sur le capitalisme . Pourquoi se financer sur le marché international plutôt que d'emprunter directement à la Banque du Vénézuela ? Mélenchon ne les a pas rencardés ?

Les marchés financiers jouent le jeu, même Goldman Sachs finance la compagnie pétrolière , mais bon après bien sur faut rembourser les créances, les créanciers n'ont pas encore compris la théorie du pipeau juste jeu d'écriture .

il y a 24 minutes, jimmy45 a dit :

Non uniquement parce qu'ils ont refusé l'ordre néo libéral.

 

Faudrait savoir vous dites vous-même qu'ils l'ont pleinement intégrés ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 37 296 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 45ans
Posté(e)

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/14/l-effondrement-de-l-economie-du-venezuela-en-6-chiffres_5214803_3234.html

 

L’effondrement de l’économie du Venezuela en 6 chiffres

Réserves de change, production de pétrole, exportations, importations... tous les clignotants sont au rouge.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/14/l-effondrement-de-l-economie-du-venezuela-en-6-chiffres_5214803_3234.html#BQkLZHMCYWjRDzaP.99

 

Le Venezuela a été déclaré, mardi 14 novembre, en « défaut partiel » par l’agence de notation Standard & Poor’s. Une annonce qui s’explique par la déliquescence de l’économie.

  • Les réserves de change fondent

Ruiné par la chute des prix du pétrole, le Venezuela a vu fondre ses réserves de change de plus de 70 % par rapport à leur record de 2009. Celles-ci sont tombées à leur niveau le plus bas depuis quinze ans, et une grosse partie est difficilement mobilisable car constituée en stock d’or. Cet assèchement des liquidités obère la capacité du gouvernement à assurer le service de la dette.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/14/l-effondrement-de-l-economie-du-venezuela-en-6-chiffres_5214803_3234.html#BQkLZHMCYWjRDzaP.99

 

image.png.9f8509b86e12173d3bddc4c2c466204c.png

 

image.thumb.png.049f0ff34ce6c848039389303316cf88.png

Déjà que la production avait baissé de 25% sous Chavez ....

image.png.77471e6caea779dd1c57e21d700a5abe.png

Ben oui même avec une monnaie qui vaut des cacahuètes encore faut il avoir quelque chose à exporter .

image.png.94ca1fdf8d5eb6dce404b65438b2935c.png

Ca permet de réduire les inégalités, ceci était un message officiel de xxxx .

image.png.c767f3b0ffd63360b86776fc71ecb6e1.png

 

En espérant que cette crise soit aussi inspirante que n'a pu l'être l'élection de Maduro pour certains de nos politiques magiciens économiques .

 

========================================================================

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/14/venezuela-un-defaut-partiel-attendu-mais-aux-consequences-incertaines_5214604_3234.html

...........................................

  • Quelles sont les conséquences de la décision de S&P ?

Techniquement, si 25 % des porteurs d’obligations déclarées en défaut parviennent à se fédérer, ils peuvent exiger un remboursement intégral de leur mise. Des investisseurs pourraient aussi engager des poursuites judiciaires individuelles. Si le pays échoue à satisfaire leurs demandes, il risque la saisie de ses actifs à l’étranger et des filiales de son groupe pétrolier PDVSA.

Mais ce défaut n’est pas forcément définitif. Selon certains analystes, l’agence pourrait relever sa notation si le Venezuela arrive finalement à rembourser avant que les créanciers ne se soient organisés pour réclamer leur dû. Les investisseurs pourraient d’ailleurs renoncer à intenter quelque action que ce soit, dans l’espoir d’être finalement remboursés. Ils éviteraient ainsi de déclencher une opération qui s’annonce d’ores et déjà comme l’une des restructurations de dette les plus complexes jamais intervenue.

......................
  • Quel peut être l’impact pour la région ?

Anticipé de longue date compte tenu de la situation dramatique du pays, ce défaut ne devrait pas entraîner de grosse secousse sur les marchés. Le mois dernier, le FMI avait dit prévoir « des effets minimes de cette crise sur les autres pays », écartant notamment le risque d’une contagion aux Etats de la région ou à d’autres émergents lourdement endettés.

  • Comment se déroulent les négociations entre le Venezuela et ses créanciers ?

Le président Maduro avait convié les créanciers internationaux à Caracas lundi pour discuter de la restructuration de la dette. Mais les plus grands fonds d’investissement détenteurs de dette vénézuélienne ont boudé cette réunion qui a duré moins de trente minutes. La petite centaine de participants est repartie avec un sac garni de café et de chocolats, mais sans aucune proposition concrète de la part des autorités.

=======================

:smile2:

=======================

Selon Bloomberg, le vice-président du Venezuela Tarek El Aissami – visé par des sanctions américaines pour trafic de drogue et chargé par le gouvernement d’animer la négociation – est le seul à s’être exprimé. L’essentiel de ses remarques a concerné la persécution financière orchestrée, selon Caracas, par Washington et les marchés financiers internationaux. L’officiel a promis que la République bolivarienne continuerait à honorer ses obligations. Il a renouvelé la volonté du gouvernement d’une restructuration, sans préciser comment s’organiserait le dialogue avec les créanciers.

Mais pour l’agence S&P, « toute restructuration (de la dette) » serait considérée « comme un échange de créances en difficulté et comme l’équivalent d’un défaut étant donné les liquidités extérieures limitées » du Venezuela. L’exercice serait d’autant plus compliqué que le président américain Donald Trump a imposé en août des sanctions financières contre Caracas, interdisant l’achat de nouvelles obligations émises par Caracas ou PDVSA.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/14/venezuela-un-defaut-partiel-attendu-mais-aux-consequences-incertaines_5214604_3234.html#EWaZqq2gUQiODO0T.99
Modifié par DroitDeRéponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ouest35 Membre 3 304 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 11 heures, DroitDeRéponse a dit :

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/14/l-effondrement-de-l-economie-du-venezuela-en-6-chiffres_5214803_3234.html

 

L’effondrement de l’économie du Venezuela en 6 chiffres

Réserves de change, production de pétrole, exportations, importations... tous les clignotants sont au rouge.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/14/l-effondrement-de-l-economie-du-venezuela-en-6-chiffres_5214803_3234.html#BQkLZHMCYWjRDzaP.99

 

Le Venezuela a été déclaré, mardi 14 novembre, en « défaut partiel » par l’agence de notation Standard & Poor’s. Une annonce qui s’explique par la déliquescence de l’économie.

  • Les réserves de change fondent

Ruiné par la chute des prix du pétrole, le Venezuela a vu fondre ses réserves de change de plus de 70 % par rapport à leur record de 2009. Celles-ci sont tombées à leur niveau le plus bas depuis quinze ans, et une grosse partie est difficilement mobilisable car constituée en stock d’or. Cet assèchement des liquidités obère la capacité du gouvernement à assurer le service de la dette.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/14/l-effondrement-de-l-economie-du-venezuela-en-6-chiffres_5214803_3234.html#BQkLZHMCYWjRDzaP.99

 

image.png.9f8509b86e12173d3bddc4c2c466204c.png

 

image.thumb.png.049f0ff34ce6c848039389303316cf88.png

Déjà que la production avait baissé de 25% sous Chavez ....

image.png.77471e6caea779dd1c57e21d700a5abe.png

Ben oui même avec une monnaie qui vaut des cacahuètes encore faut il avoir quelque chose à exporter .

image.png.94ca1fdf8d5eb6dce404b65438b2935c.png

Ca permet de réduire les inégalités, ceci était un message officiel de xxxx .

image.png.c767f3b0ffd63360b86776fc71ecb6e1.png

 

En espérant que cette crise soit aussi inspirante que n'a pu l'être l'élection de Maduro pour certains de nos politiques magiciens économiques .

 

========================================================================

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/14/venezuela-un-defaut-partiel-attendu-mais-aux-consequences-incertaines_5214604_3234.html

...........................................

  • Quelles sont les conséquences de la décision de S&P ?

Techniquement, si 25 % des porteurs d’obligations déclarées en défaut parviennent à se fédérer, ils peuvent exiger un remboursement intégral de leur mise. Des investisseurs pourraient aussi engager des poursuites judiciaires individuelles. Si le pays échoue à satisfaire leurs demandes, il risque la saisie de ses actifs à l’étranger et des filiales de son groupe pétrolier PDVSA.

Mais ce défaut n’est pas forcément définitif. Selon certains analystes, l’agence pourrait relever sa notation si le Venezuela arrive finalement à rembourser avant que les créanciers ne se soient organisés pour réclamer leur dû. Les investisseurs pourraient d’ailleurs renoncer à intenter quelque action que ce soit, dans l’espoir d’être finalement remboursés. Ils éviteraient ainsi de déclencher une opération qui s’annonce d’ores et déjà comme l’une des restructurations de dette les plus complexes jamais intervenue.

......................
  • Quel peut être l’impact pour la région ?

Anticipé de longue date compte tenu de la situation dramatique du pays, ce défaut ne devrait pas entraîner de grosse secousse sur les marchés. Le mois dernier, le FMI avait dit prévoir « des effets minimes de cette crise sur les autres pays », écartant notamment le risque d’une contagion aux Etats de la région ou à d’autres émergents lourdement endettés.

  • Comment se déroulent les négociations entre le Venezuela et ses créanciers ?

Le président Maduro avait convié les créanciers internationaux à Caracas lundi pour discuter de la restructuration de la dette. Mais les plus grands fonds d’investissement détenteurs de dette vénézuélienne ont boudé cette réunion qui a duré moins de trente minutes. La petite centaine de participants est repartie avec un sac garni de café et de chocolats, mais sans aucune proposition concrète de la part des autorités.

=======================

:smile2:

=======================

Selon Bloomberg, le vice-président du Venezuela Tarek El Aissami – visé par des sanctions américaines pour trafic de drogue et chargé par le gouvernement d’animer la négociation – est le seul à s’être exprimé. L’essentiel de ses remarques a concerné la persécution financière orchestrée, selon Caracas, par Washington et les marchés financiers internationaux. L’officiel a promis que la République bolivarienne continuerait à honorer ses obligations. Il a renouvelé la volonté du gouvernement d’une restructuration, sans préciser comment s’organiserait le dialogue avec les créanciers.

Mais pour l’agence S&P, « toute restructuration (de la dette) » serait considérée « comme un échange de créances en difficulté et comme l’équivalent d’un défaut étant donné les liquidités extérieures limitées » du Venezuela. L’exercice serait d’autant plus compliqué que le président américain Donald Trump a imposé en août des sanctions financières contre Caracas, interdisant l’achat de nouvelles obligations émises par Caracas ou PDVSA.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/14/venezuela-un-defaut-partiel-attendu-mais-aux-consequences-incertaines_5214604_3234.html#EWaZqq2gUQiODO0T.99

Bin voilà officialisée la chute dans le gouffre ! Plouf !

C'est ce qu'on appelle appuyer sur la tête d'un peuple tomber a terre ...

Jouissez cher ami mais perso je pleure sur les Vénézuéliens et sur mon pays qui ploussoye le malheur de ce peuple.

Vous qui connaissez tout j'ai une question sérieuse a poser : si Maduro quitte le navire ... Quid que les prêts afflueront de partout (la France et l'Europe la main sur le coeur iront bien sûr sauver la veuve et l'orphelin ...) car arrivera le Zorro qui plaira a Trump et sa clique ... ? Et tout le monde se foutra des Vénézuéliens .... pétrole, picaillons voila la loi !

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 37 296 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 45ans
Posté(e)
il y a une heure, ouest35 a dit :

Vous qui connaissez tout

 

 

Encore du perso inutile .

il y a une heure, ouest35 a dit :

Bin voilà officialisée la chute dans le gouffre ! Plouf !

C'est ce qu'on appelle appuyer sur la tête d'un peuple tomber a terre ...

Non c'est ce qu'on appelle informer les investisseurs que le Venezuela n'honore plus les obligations qu'il a émises .

 

il y a une heure, ouest35 a dit :

Jouissez cher ami

Encore et toujours du perso, on est sur du harcèlement là, j'ai bon ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 37 296 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 45ans
Posté(e)
il y a une heure, ouest35 a dit :

 Quid que les prêts afflueront de partout

Non la preuve par la Grèce ou l'Argentine ou qui vous voulez. Prêter n'est pas donner, or le problème est que le Vénézuela n'honore pas les obligations qu'il a émise . Si il ne corrige pas le tir, chacun comprendra donc que les fonds d'assurances vies des retraités français ou les fonds de pension des retraités américains n'achèteront plus d'obligations vénézueliennes . Restera évidemment la Russie ou la Chine qui moyennant des "arrangements" voudront bien continuer à mettre au po, mais il s'agit là d'états et non de privés . L'état russe ou chinois peut se passer du consentement de ses contribuables .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant