Aller au contenu

Valls : Le salafisme est en train de gagner la bataille de l'Islam en France

Messages recommandés

DroitDeRéponse Membre 72291 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 48ans
Posté(e)

Dans le Coran il est fait référence aux anciens prophètes, donc effectivement ça parle de Moïse Noé Abraham etc. Par contre c'est une interprétation libre, ce n'est pas la même chose que le premier testament.

Le Jésus du Coran n'est pas celui des chrétiens, pour les musulmans il s'agit d'un usurpateur.

Il est bien précisé dans le Coran que les juifs et les chrétiens ont falsifiés les textes. Donc le Coran ne reconnait pas les textes sacrées des juifs et des chrétiens. Et les juifs et les chrétiens ne reconnaissent pas Mahomet comme prophète sinon ils seraient musulmans tout simplement.

Il est d'ailleurs précisé dans le Coran que les juifs et chrétiens post Coran sont des mécréants juste bon a faire du combustible pour l'enfer comme toute personne non musulmane.

Alors le même Dieu...

(Quand je parle d'Arabie Saoudite je parle du territoire qui s'appelle aujourd'hui Arabie Saoudite. Effectivement il y avait toutes ces religions là bas, avant que l'Islam religion de paix d'amour et tolérance les massacre)

Pas du tout.Le coran explique que jésus n'est pas le fils de Dieu et qu'il ne s'est jamais réclamé comme tel mais il n'est pas considéré comme un usurpateur.

Issa n'est pas un usurpateur mais un prophete , or pour les ebionites/nazaréens comme nawfal il etait bien un prophete ce qui me fait dire que les chretiens ne sont pas les nasara du coran , qui utilise un autre terme pour les chretiens , qui sont des associateurs d'où un conflit bien plus marqué qu'avec les juifs . Alinéa , hanss a raison, d'autant que pour les judeo nazaréens puis les musulmans Issa revient à la fin des temps ^^

Bon là on perd Valls

#finduhs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Morfou Membre 37487 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)

Pas du tout.Le coran explique que jésus n'est pas le fils de Dieu et qu'il ne s'est jamais réclamé comme tel mais il n'est pas considéré comme un usurpateur.

C'est pas Jésus l'usurpateur, c'est mahomet, le faux prophète qui n'a rien à voir avec les deux religions, la juive et la chrétienne!

N'importe quoi!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité chaouiya
Invité chaouiya Invités 0 message
Posté(e)

C'est pas Jésus l'usurpateur, c'est mahomet, le faux prophète qui n'a rien à voir avec les deux religions, la juive et la chrétienne!

N'importe quoi!

tu ressemble à une croisée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 37487 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)

Issa n'est pas un usurpateur mais un prophete , or pour les ebionites/nazaréens comme nawfal il etait bien un prophete ce qui me fait dire que les chretiens ne sont pas les nasara du coran , qui utilise un autre terme pour les chretiens , qui sont des associateurs d'où un conflit bien plus marqué qu'avec les juifs . Alinéa , hanss a raison, d'autant que pour les judeo nazaréens puis les musulmans Issa revient à la fin des temps ^^

Bon là on perd Valls

#finduhs

Naturellement, ils ont tout copié sur la Bible!

En interprétant à leur sauce, bien sur!

Mais ils sont les premiers à dire, comme dit plus haut, que juifs et chrétiens ont "mis le pataquès"....donc, l'Islam est la seule religion du livre...

Ben voyons!

tu ressemble à une croisée.

J'en suis une!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hanss Membre 20540 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=2940

La racine est bien salam du coup je pige pas mais dans les faits beaucoup de trilitere prennent le alif .

La grande mosquée de Paris et de Lyon comme précisé dans le projet Babel se réfère à la soumission volontaire . La je ne te trouve pas super honnête même le mounged confirme. La racine ne fait pas le sens, surtout avec le alif . Le m pour le pour le lieu, le m 9 pour la personne mais le alif altère souvent le sens.

Le mounged donne à Aslama le sens que je t'ai donné dans son acception religieuse . Que dit le tien ?

Perso je trouve con ceux commençant leur post par le soumis, mais je ne trouve pas non plus très honnête de vouloir faire croire que ça veut dire religion de paix .

Tu m'as donné du taf j'ai pris des photos dans un premier temps de mon dico j'ai traduis et en rentrant des mots clés j'ai trouvé sur le net alors nous avons tous les 2 un peu raison et un peu tort. :smile2:

La consultation d'un dictionnaire arabe-français1 amène des surprises concernant la racine

des mots Islam ou Musulman. Le premier sens apparaît : « être sain et sauf ; être intact, en

bon état ; se porter bien ». Viennent ensuite les sens de « absence de défaut » ; « droiture » ;

« intégrité » ; « loyauté » ; « perfection » ; « qualité » ; « salubrité » ; « salut » ; « sécurité ». De

cette racine, dérivent donc plusieurs expressions d'ordre politique voire policier : « intégrité du

territoire » ; « salubrité publique » ; « sécurité routière ». Puis apparaît la notion de paix avec

ses sens opposés de « pacifisme » et de « pacification », de « conciliation » et de « livraison

d'une ville au pillage ».

Pour Musulman, le Petit Robert indique : « Fidèle, croyant ». Le dictionnaire d'arabe

confirme : « Se confier à, se soumettre à Dieu ». La première citation du Grand Robert

précise, comme de nombreux dictionnaires : « Islam signifie : soumission à Dieu ». Le

dictionnaire d'arabe confirme encore avec les sens suivants : « s'abandonner à Dieu, se faire musulman ». Le signifié peut devenir aussi franchement péjoratif, le sublime côtoyant le

sordide : « paradis » et « débauche » ; « innocence » et « dérèglement » ; « sincérité » et

« trahison ».

Comment comprendre ce mélange de naïveté et de rouerie ? La recherche des origines

de la racine sémitique s, 1, m, d'où dérivent Islam et Musulman, donne des éléments de

réponse.

Le lexique de phénicien1 donne trois racines de même écriture. La première signifierait

« récompenser » ; la deuxième, « paix, prospérité », la troisième, « une sorte d'offrande, de

sacrifice ». S'il y a un lien entre ces trois racines identiques, ce serait le suivant : Dieu

récompense ceux qui lui offrent un sacrifice. L'état de paix, de prospérité résulte d'un équilibre,

d'un échange entre l'homme et Dieu.

L'hébreu confirme cette relation. La racine s, 1, m, vocalisée shalam, développe un triple

sens : « être entier, sain, sauf » \ L'idée principale est celle d'un achèvement qui mérite

récompense. La finition des travaux justifie une rémunération, l'accomplissement de l'œuvre

amène une paix intérieure. La shalam serait alors le signe de cette œuvre finie, un peu

comme le drapeau sur le sommet du chantier ou la stèle sur la terre du tombeau.

De là vient la notion de paix à la fois stratégique, psychologique et théologique : conclure

un traité de paix, se faire un ami, remettre ses affaires entre les mains de Dieu. Telle est

l'origine de Salomon, le roi pacifique3, et aussi, peut-être de Jérusalem, possession pacifique,

habitation de paix4. Jérusalem, Salomon, Islam et Musulman ont une même origine. Il n'est

pas inutile de le rappeler à propos des relations entre Juifs et Musulmans.

http://www.persee.fr/doc/mots_0243-6450_1987_num_15_1_1361

Je pense que tu apprécieras ce site comme moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alinea Membre 516 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Issa n'est pas un usurpateur mais un prophete , or pour les ebionites/nazaréens comme nawfal il etait bien un prophete ce qui me fait dire que les chretiens ne sont pas les nasara du coran , qui utilise un autre terme pour les chretiens , qui sont des associateurs d'où un conflit bien plus marqué qu'avec les juifs . Alinéa , hanss a raison, d'autant que pour les judeo nazaréens puis les musulmans Issa revient à la fin des temps ^^

Bon là on perd Valls

#finduhs

Les musulmans ne reconnaissent ni le Jésus mort sur la croix, ni celui des évangiles et ni celui fils de Dieu. Ce Jésus là est, pour les musulmans, au minimum un mensonge, une invention des chrétiens. Alors que pour les chrétiens il est l'essentiel de leur culte.

Jésus est bien vu comme prophète dans le Coran mais il est très différent de celui des chrétiens.

Modifié par Alinea

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hanss Membre 20540 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Non c'est la trinité qui est remise en cause enfin bref à la rigueur la seule question que j'ai envie de te poser, c'est et alors?????

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 72291 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 48ans
Posté(e)

Les musulmans ne reconnaissent ni le Jésus mort sur la croix, ni celui des évangiles et ni celui fils de Dieu. Ce Jésus là est, pour les musulmans, au minimum un mensonge, une invention des chrétiens. Alors que pour les chrétiens il est l'essentiel de leur culte.

Jésus est bien vu comme prophète dans le Coran mais il est très différent de celui des chrétiens.

Tout à fait mais contrairement à vos dires, Jésus n'y est pas présenté comme un imposteur, mais comme un des prophètes les plus importants de l'Islam en restant dans la plus pure tradition vétérotestamentaire malgré 600 ans de décalage .

Modifié par DroitDeRéponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 37487 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)

Tout à fait mais contrairement à vos dires, Jésus n'y est pas présenté comme un imposteur, mais comme un des prophètes les plus importants de l'Islam en restant dans la plus pure tradition vétérotestamentaire malgré 600 ans de décalage .

On sait pourquoi il est reconnu comme prophète dans l'Islam....uniquement pour gage de reconnaissance de cette "religion".....

Ceux qui croient en Jésus sont chrétiens, les juifs ne croient pas que ce soit le Messie!

Donc, les musulmans sont chrétiens...

Ne pas oublier qu'ils ont "forcé" les juifs et les chrétiens de se convertir à l'Islam....

S'ils avaient le même Dieu et les mêmes prophètes et étaient tous des descendants d' Abraham pourquoi les auraient-ils tué et continueraient-ils à le faire?

Au mieux les traiteraient-ils de mécréants?....

Les juifs l'ont-ils fait? Les chrétiens ont-ils éradiqué les juifs? Les ont-ils obligé à se convertir au christianisme?

Les chrétiens ont juste accusé les juifs d'avoir tué Jésus.... :cool:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 72291 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 48ans
Posté(e)

http://www.msn.com/f...ocid=spartanntp

Contrairement à l'affirmation de François Hollande, la mosquée fondamentaliste de Brest n'est pas fermée. Un cafouillage qui illustre l'impuissance de l'État face au salafisme.

Volontairement ou non, François Hollande a induit en erreur 3 millions et demi de téléspectateurs qui ont écouté le "dialogue citoyen" jeudi 14 avril au soir sur France 2.

Interrogé au sujet des prêcheurs salafistes, et en particulier de l'imam de Brest Rachid Abou Houdeyfa, le président a déclaré : "Il est français, il ne peut pas être expulsé, mais son lieu de ‘prière’, ou plutôt son lieu de ‘haine’, a été fermé. Il est inquiété, il est poursuivi, il est dans une procédure judiciaire. Nous devons lutter contre ces prêcheurs, ces partisans de la haine qui induisent la radicalisation".

Faux : l'imam de Brest Rachid Abou Houdeyfa n'est pas "poursuivi", ni même "dans une procédure judiciaire".

Toute la difficulté de cette lutte vient du fait qu'il est abusif, et même contre-productif, de parler de "prêcheurs de haine", comme si certains imams, à l'image d'Abou Houdeyfa, appelaient ouvertement leurs coreligionaires à s'en prendre aux non-musulmans, ou aux "mauvais musulmans". Au contraire, cet imam a régulièrement dénoncé les dérives terroristes dans des vidéos qui, elles, sont toujours disponibles.

L'imam Abou Houdeyfa s'est même fendu d'un communiqué, sur sa page Facebook, en forme de réponse à ses nombreux détracteurs dans laquelle il s'estime victime d'amalgame. N'ayant à aucun moment enfreint la loi, il se dit victime de caricature. Bientôt Hollande et tous ceux qui estiment que ce type de discours "induit la radicalisation" se verront traités d'islamophobes.

Abou Houdeyfa ne fait en effet que prendre au pied de la lettre certains hadiths du Coran. On peut dénoncer leur dangerosité, mais guère plus. L'expulser, comme cela a été fait pour 80 imams, selon le Président (le chiffre fait aussi l'objet de controverse), est impossible, puisqu'il est Français. Le faire taire serait violer son droit à la liberté d'expression, voire à la liberté de culte garantie par la Constitution.

L'État est donc aujourd'hui impuissant contre la plupart des imams salafistes de nationalité française. Du reste, il faudrait définir l'adjectif "salafiste" avec précision. Abou Houdeyfa lui-même rejette cette étiquette, tout comme celle de "tablighi" (c'est même l'illustration de sa page Facebook). Dans sa recherche actuelle de discrétion, il semble même avoir abandonné les vêtements traditionnels auxquels on reconnait en général les salafistes.

Ensuite, et c'est toute la difficulté avec le fondamentalisme musulman, quelle que soit son inspiration, il ne prêche pas ouvertement la haine, et encore moins la violence. Mais en rejetant vigoureusement des comportements qui font partie des mœurs que notre société occidentale considère normaux, comme le divertissement dans la musique ou le fait pour une femme de sortir de chez elle la tête découverte et parfumée, il prépare le terrain à la radicalisation de certains, et leur passage à l'action violente contre les "kafir" (les impurs), qu'ils soient ou non musulmans.

Le plus grave ce n'est pas que des religieux comme l'imam de Brest tiennent ce genre de discours, mais qu'ils soient autant écoutés et respectés. La page officielle d'Houdeyfa a plus de 237 000 abonnés. Tous ne sont pas forcément ses fidèles, mais cela donne une idée de son influence dans la communauté musulmane. Si le salafisme n'a peut-être pas encore gagné la "bataille idéologique", on ne peut plus parler de phénomène marginal.

============================================================================

237 000 abonnés on ne peut plus parler d'un phénomène marginal . Valls aurait il raison ?

Modifié par DroitDeRéponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 37487 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)

http://www.msn.com/f...ocid=spartanntp

Contrairement à l'affirmation de François Hollande, la mosquée fondamentaliste de Brest n'est pas fermée. Un cafouillage qui illustre l'impuissance de l'État face au salafisme.

Volontairement ou non, François Hollande a induit en erreur 3 millions et demi de téléspectateurs qui ont écouté le "dialogue citoyen" jeudi 14 avril au soir sur France 2.

Interrogé au sujet des prêcheurs salafistes, et en particulier de l'imam de Brest Rachid Abou Houdeyfa, le président a déclaré : "Il est français, il ne peut pas être expulsé, mais son lieu de ‘prière’, ou plutôt son lieu de ‘haine’, a été fermé. Il est inquiété, il est poursuivi, il est dans une procédure judiciaire. Nous devons lutter contre ces prêcheurs, ces partisans de la haine qui induisent la radicalisation".

Faux : l'imam de Brest Rachid Abou Houdeyfa n'est pas "poursuivi", ni même "dans une procédure judiciaire".

Toute la difficulté de cette lutte vient du fait qu'il est abusif, et même contre-productif, de parler de "prêcheurs de haine", comme si certains imams, à l'image d'Abou Houdeyfa, appelaient ouvertement leurs coreligionaires à s'en prendre aux non-musulmans, ou aux "mauvais musulmans". Au contraire, cet imam a régulièrement dénoncé les dérives terroristes dans des vidéos qui, elles, sont toujours disponibles.

L'imam Abou Houdeyfa s'est même fendu d'un communiqué, sur sa page Facebook, en forme de réponse à ses nombreux détracteurs dans laquelle il s'estime victime d'amalgame. N'ayant à aucun moment enfreint la loi, il se dit victime de caricature. Bientôt Hollande et tous ceux qui estiment que ce type de discours "induit la radicalisation" se verront traités d'islamophobes.

Abou Houdeyfa ne fait en effet que prendre au pied de la lettre certains hadiths du Coran. On peut dénoncer leur dangerosité, mais guère plus. L'expulser, comme cela a été fait pour 80 imams, selon le Président (le chiffre fait aussi l'objet de controverse), est impossible, puisqu'il est Français. Le faire taire serait violer son droit à la liberté d'expression, voire à la liberté de culte garantie par la Constitution.

L'État est donc aujourd'hui impuissant contre la plupart des imams salafistes de nationalité française. Du reste, il faudrait définir l'adjectif "salafiste" avec précision. Abou Houdeyfa lui-même rejette cette étiquette, tout comme celle de "tablighi" (c'est même l'illustration de sa page Facebook). Dans sa recherche actuelle de discrétion, il semble même avoir abandonné les vêtements traditionnels auxquels on reconnait en général les salafistes.

Ensuite, et c'est toute la difficulté avec le fondamentalisme musulman, quelle que soit son inspiration, il ne prêche pas ouvertement la haine, et encore moins la violence. Mais en rejetant vigoureusement des comportements qui font partie des mœurs que notre société occidentale considère normaux, comme le divertissement dans la musique ou le fait pour une femme de sortir de chez elle la tête découverte et parfumée, il prépare le terrain à la radicalisation de certains, et leur passage à l'action violente contre les "kafir" (les impurs), qu'ils soient ou non musulmans.

Le plus grave ce n'est pas que des religieux comme l'imam de Brest tiennent ce genre de discours, mais qu'ils soient autant écoutés et respectés. La page officielle d'Houdeyfa a plus de 237 000 abonnés. Tous ne sont pas forcément ses fidèles, mais cela donne une idée de son influence dans la communauté musulmane. Si le salafisme n'a peut-être pas encore gagné la "bataille idéologique", on ne peut plus parler de phénomène marginal.

============================================================================

237 000 abonnés on ne peut plus parler d'un phénomène marginal . Valls aurait il raison ?

Surtout lorsque l'on sait combien de terroristes il faut pour tuer un maximum de personnes......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 72291 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 48ans
Posté(e)

On sait pourquoi il est reconnu comme prophète dans l'Islam....uniquement pour gage de reconnaissance de cette "religion".....

Ceux qui croient en Jésus sont chrétiens, les juifs ne croient pas que ce soit le Messie!

Donc, les musulmans sont chrétiens...

Ne pas oublier qu'ils ont "forcé" les juifs et les chrétiens de se convertir à l'Islam....

S'ils avaient le même Dieu et les mêmes prophètes et étaient tous des descendants d' Abraham pourquoi les auraient-ils tué et continueraient-ils à le faire?

Au mieux les traiteraient-ils de mécréants?....

Les juifs l'ont-ils fait? Les chrétiens ont-ils éradiqué les juifs? Les ont-ils obligé à se convertir au christianisme?

Les chrétiens ont juste accusé les juifs d'avoir tué Jésus.... :cool:

Non je ne pense pas, intéressez vous aux ébionites et judéo-nazaréens, c'est une piste intéressante .Et n'oubliez pas que waraqa Ibn Nawfal le cousin de Khadija première épouse du prophète sws était un prêtre nasranii

Non c'est la trinité qui est remise en cause enfin bref à la rigueur la seule question que j'ai envie de te poser, c'est et alors?????

Bien sur que non Issa n'est pas mort sur la croix c'est aussi une des différences essentielles probablement héritées des judéo nazarééens via Waraqa Ibn Nawfal. Ce n'est qu'une hypothèse mais sérieuse quand on constate que le Coran parle des nazaréens et des chrétiens en des termes différents .

Bon mais par contre Jésus fils de Dieu, mort sur la croix, je t'assure que c'est une différence essentielle qui fait du chrétien un vilain shirkeur .

Bon c'est un truc de bas de plafond, mais ça existe encore, c'est même assez courant .

Modifié par DroitDeRéponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ELKSOURI Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Tout à fait mais contrairement à vos dires, Jésus n'y est pas présenté comme un imposteur, mais comme un des prophètes les plus importants de l'Islam en restant dans la plus pure tradition vétérotestamentaire malgré 600 ans de décalage .

je réalise de plus en plus que Alinéa ne sait rien de l'islam.Et le peu qu'il connait est faux et à contre-sens.Ah!

quand une idée fixe nous tient à sa mercie ,la réflexion est absolument bloquée. LES musulmans reconnaissent tous les

prophètes et leur doivent respect.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité chaouiya
Invité chaouiya Invités 0 message
Posté(e)

http://www.msn.com/f...ocid=spartanntp

============================================================================

237 000 abonnés on ne peut plus parler d'un phénomène marginal . Valls aurait il raison ?

Il n'a strictement rien à voir entre un mec sociable comme lui, qui forcément obtient du succès en France car il sait parler aux gens, des terroristes; et des vrai shouyoukhs wahabis d'arabie.

C'est le fait d'amalgamer ces trois choses bien différentes, un musulmans hybrides, des neo khawarijs, et le malhdalisme de l'Arabie Saoudite. Valls amalgame les trois alors qu'ils n'ont rien à voir.

Le seul défaut de Rachid Abou Houdeyfa : être jeune, français, et de dire ce qu'il pense sans aucun contrôle. C'est à sa liberté de parler qu'ils s'attaquent. Cet homme n'a commis aucun mal ni aucun délit et on le jette en pature pour délit d'opinion.

Rachid Abou Houdeyfa est tout simplement l'avenir, de plus en plus de gens seront comme lui, c'est à dire un petit peu tout et rien. C'est pas un salafis (trop clivant pour gérer une mosquée).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alinea Membre 516 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Tout à fait mais contrairement à vos dires, Jésus n'y est pas présenté comme un imposteur, mais comme un des prophètes les plus importants de l'Islam en restant dans la plus pure tradition vétérotestamentaire malgré 600 ans de décalage .

Le terme était mal choisi, j'aurais du dire "invention". Mais c'est aussi une erreur de juste dire que Jésus est vu comme un prophète en Islam sans préciser que celui des Évangiles, de la croix et fils de Dieu n'est pas reconnu. Beaucoup de chrétiens pensent que leur jésus est vraiment reconnu par les musulmans alors que c'est faux. C'est un Jésus qui les accusent d'être des menteurs qui est reconnu dans le Coran. Les chrétiens et musulmans s'accusent mutuellement de mentir.

je réalise de plus en plus que Alinéa ne sait rien de l'islam.Et le peu qu'il connait est faux et à contre-sens.Ah!

quand une idée fixe nous tient à sa mercie ,la réflexion est absolument bloquée. LES musulmans reconnaissent tous les

prophètes et leur doivent respect.

Le Coran reconnait le Jesus fils de Dieu, celui des Evangiles et celui mort sur la croix?

Je réitère mes questions vu que tu ne m'as pas répondu plus haut:

Ça se passe comment dans ton monde où la Terre est plate? Où les étoiles sont des lampes décoratives accrochées au ciel le plus proche de la Terre? Où le soleil se couche dans la boue? Où les étoiles filantes sont des projectiles envoyés sur les djinns trop curieux ? Où tout ce qui n'est pas musulmans finira dans des feux éternels (avec option liquide bouillant sur la tronche et peau qui repousse pour bruler indéfiniment) juste parce qu'ils n'ont pas cru en Allah et en son messager ?

Modifié par Alinea

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 72291 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 48ans
Posté(e)

je réalise de plus en plus que Alinéa ne sait rien de l'islam.Et le peu qu'il connait est faux et à contre-sens.Ah!

quand une idée fixe nous tient à sa mercie ,la réflexion est absolument bloquée. LES musulmans reconnaissent tous les

prophètes et leur doivent respect.

Sauf que pour un chretien et non un nazaréen Issa n'est pas un prophète mais le fils de Dieu. Et si vous avez un truc à dire à alinéa c'est avec lui qu'il faut voir ^^

Mais il a raison contre vous lorsqu'il dit qu'islam de Aslama ne veut pas dire paix.

Perso on ne doit pas respect à mes croyances , ce sont les miennes ^^

Je me crispe juste quand on me qualifie d'associateur ;)

Il n'a strictement rien à voir entre un mec sociable comme lui, qui forcément obtient du succès en France car il sait parler aux gens, des terroristes; et des vrai shouyoukhs wahabis d'arabie.

C'est le fait d'amalgamer ces trois choses bien différentes, un musulmans hybrides, des neo khawarijs, et le malhdalisme de l'Arabie Saoudite. Valls amalgame les trois alors qu'ils n'ont rien à voir.

Le seul défaut de Rachid Abou Houdeyfa : être jeune, français, et de dire ce qu'il pense sans aucun contrôle. C'est à sa liberté de parler qu'ils s'attaquent. Cet homme n'a commis aucun mal ni aucun délit et on le jette en pature pour délit d'opinion.

Rachid Abou Houdeyfa est tout simplement l'avenir, de plus en plus de gens seront comme lui, c'est à dire un petit peu tout et rien. C'est pas un salafis (trop clivant pour gérer une mosquée).

J'ai mis un preche aux enfants en ligne, le mieux est que chacun se fasse son opinion sur ce que vous qualifiez d'avenir :smile2:

Ça sera sans moi. Tant que ça reste circonscrit je m'en fous si ca devenait l'avenir il me faudrait me résoudre moi meme à un certain radicalisme. Chacun verra midi à sa porte. Je rentre de Brest les brestois crispent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité chaouiya
Invité chaouiya Invités 0 message
Posté(e)

Sauf que pour un chretien et non un nazaréen Issa n'est pas un prophète mais le fils de Dieu. Et si vous avez un truc à dire à alinéa c'est avec lui qu'il faut voir ^^

Mais il a raison contre vous lorsqu'il dit qu'islam de Aslama ne veut pas dire paix.

Perso on ne doit pas respect à mes croyances , ce sont les miennes ^^

Je me crispe juste quand on me qualifie d'associateur ;)

J'ai mis un preche aux enfants en ligne, le mieux est que chacun se fasse son opinion sur ce que vous qualifiez d'avenir :smile2:

Ça sera sans moi. Tant que ça reste circonscrit je m'en fous si ca devenait l'avenir il me faudrait me résoudre moi meme à un certain radicalisme. Chacun verra midi à sa porte. Je rentre de Brest les brestois crispent.

Il y en a de plus en plus comme lui, oui c'est l'avenir, on est dans un pays avec un constitution qui garantie certaines libertés fondamentale, dont la liberté d'expression, de religion et de conscience, par conséquent; le droit le protège contre touts atteintes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 72291 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 48ans
Posté(e)

Le terme était mal choisi, j'aurais du dire "invention". Mais c'est aussi une erreur de juste dire que Jésus est vu comme un prophète en Islam sans préciser que celui des Évangiles, de la croix et fils de Dieu n'est pas reconnu. Beaucoup de chrétiens pensent que leur jésus est vraiment reconnu par les musulmans alors que c'est faux. C'est un Jésus qui les accusent d'être des menteurs qui est reconnu dans le Coran. Les chrétiens et musulmans s'accusent mutuellement de mentir.

Le Coran reconnait le Jesus fils de Dieu, celui des Evangiles et celui mort sur la croix?

Je réitère mes questions vu que tu m'as pas répondu plus haut:

Ça se passe comment dans ton monde où la Terre est plate? Où les étoiles sont des lampes décoratives accrochées au ciel le plus proche de la Terre? Où le soleil se couche dans la boue? Où les étoiles filantes sont des projectiles envoyés sur les djinns trop curieux ? Où tout ce qui n'est pas musulmans finira dans des feux éternels (avec option liquide bouillant sur la tronche et peau qui repousse pour bruler indéfiniment) juste parce qu'ils n'ont pas cru en Allah et en son messager ?

Je confirme que issa est nazaréen pas chretien , et que la vision christique de jesus fait de nous du point de vue des textes des associateurs, leur sort n'est guère enviable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 72291 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 48ans
Posté(e)

Il y en a de plus en plus comme lui, oui c'est l'avenir, on est dans un pays avec un constitution qui garantie certaines libertés fondamentale, dont la liberté d'expression, de religion et de conscience, par conséquent; le droit le protège contre touts atteintes.

Le peuple peut changer le droit si nécessaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×