Aller au contenu

Comment penserions-nous sans le nazisme ?

Messages recommandés

Savonarol Membre 10342 messages
Esprit de contradiction‚ 43ans
Posté(e)

Désolé mais un héritage n'est pas une pensée ni un dogme, cela n'influence ni mon être ni ma vie....

Ca se voit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Raph01 Membre 314 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

C'est bien là où tu fais erreur, je ne suis soumis à aucune idéologie ni à aucun dogme. Je suis agnostique, ni juif ni catholique ni musulman, je n'ai pas de déportés dans ma famille ni de collabos, et quand bien même je ne me sentirais pas pour autant responsable de ce que des gens morts avant ma naissance ont pu faire de leur vie ni ce qui les a motivé à le faire. Je me contrefous de ce qui se passe en Palestine, je n'ai jamais mis les pieds en Israël, je me fiche du sort de ce pays, qu'il dure ou meurt, ça m'est complétement égal, et pour moi un génocide en vaut un autre. Quant aux juifs, puisque je ne le suis pas, je les considères tous comme des goyim.

Je n'ai pas de parti pris.

En revanche, j'ai un bon esprit critique et je pense maîtriser pas trop mal l'outil dialectique, du coup il ne suffit pas qu'on me dise "il est interdit de se poser des questions sur ça ça ou ça" pour que je ne le fasse pas, ça aurait même tendance à me pousser à le faire.

Mais toujours "sans armes ni violence et sans haine", à la Spaggiari, juste de la curiosité.

Alors puisque vous vous en foutez, je vous propose un petit truc hein. Et promis je suis très sérieux. Si vous voulez je vous organise une rencontre avec un ancien déporté. Et vous lui tiendrez le même discours qu'ici même : que son engagement était affilié à Israël, qu'il était dans un camps de concentration car le terme extermination est apparu bien après (?) qu'il a participé à un business et surtout vous finirez en apothéose en lui disant s'il commence à froncer les sourcils, qu'il est dans une forme d'Hystérisation juive ! Je ne sais pas si ça se passera sans violence ou du moins sans un coup de canne. :hehe:

Non mais franchement, je ne sais même pas si vous vous rendez comptes que vos insinuations sont insultantes envers ces gars leurs compagnons dont certains étaient des goyim.

Ca se voit.

Je passe mes vacances à Cracovie, 60-80km des camps, je fréquente des allemands et des polonais. Je vis au milieu des goyim, je n'ai aucune velléité sioniste. Je suis intégré dans la vie et citoyen Frano-Polonais. Bref tout ce qu'il y a de plus normal. Ce qui s'est passé est du passé, je ne vais pas brûler une bougie tous les soirs, je ne fais pas demander une larme à la date des libérations des camps. Au final les rares fois que j'en parle, c'est quand j'entend les mecs qui me récitent leurs fables sur les camps qui ne seraient pas au final si, que la shoah ne serait que ça. Bref, des mecs qui ont lu des brides de ce passé et se font entraîner voir lobotomiser le cerveau par quelques gugus qui se déclarent pseudo-intellectuels ou experts.Je sais que c'est de bon ton, d'être décalé, à contre courant à tout prix mais à un moment, il faut être sérieux.

Modifié par Raph01
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Raph01 Membre 314 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

ps: pour moi le débat est clos,à un moment on tourne en rond. Ma proposition est là, vous en faites ce que vous voulez, je pourrais vous organiser ça pour septembre sans souci.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 10342 messages
Esprit de contradiction‚ 43ans
Posté(e)

Alors puisque vous vous en foutez, je vous propose un petit truc hein. Et promis je suis très sérieux. Si vous voulez je vous organise une rencontre avec un ancien déporté. Et vous lui tiendrez le même discours qu'ici même : que son engagement était affilié à Israël, qu'il était dans un camps de concentration car le terme extermination est apparu bien après (?) qu'il a participé à un business et surtout vous finirez en apothéose en lui disant s'il commence à froncer les sourcils, qu'il est dans une forme d'Hystérisation juive ! Je ne sais pas si ça se passera sans violence ou du moins sans un coup de canne. :hehe:

Non mais franchement, je ne sais même pas si vous vous rendez comptes que vos insinuations sont insultantes envers ces gars leurs compagnons dont certains étaient des goyim.

Ca n'est pas mon propos, ne faites pas semblant de ne pas comprendre de quoi je parle lorsque je parle de l'usage que l'on fait de la mémoire, alors même que je le précise à chaque fois.

Je passe mes vacances à Cracovie, 60-80km des camps, je fréquente des allemands et des polonais. Je vis au milieu des goyim, je n'ai aucune velléité sioniste. Je suis intégré dans la vie et citoyen Frano-Polonais. Bref tout ce qu'il y a de plus normal. Ce qui s'est passé est du passé, je ne vais pas brûler une bougie tous les soirs, je ne fais pas demander une larme à la date des libérations des camps. Au final les rares fois que j'en parle, c'est quand j'entend les mecs qui me récitent leurs fables sur les camps qui ne seraient pas au final si, que la shoah ne serait que ça. Bref, des mecs qui ont lu des brides de ce passé et se font entraîner voir lobotomiser le cerveau par quelques gugus qui se déclarent pseudo-intellectuels ou experts.Je sais que c'est de bon ton, d'être décalé, à contre courant à tout prix mais à un moment, il faut être sérieux.

Puisque vous êtes pour le débat, vous êtes contre la loi Gayssot j'imagine.

ps: pour moi le débat est clos,à un moment on tourne en rond. Ma proposition est là, vous en faites ce que vous voulez, je pourrais vous organiser ça pour septembre sans souci.

Je n'ai pas besoin du témoignage d'un ancien déporté pour savoir ce qu'il s'est passé pendant la 2nd guerre mondiale, je l'ai appris à l'école. Le pathos n'a aucun espèce d'effet sur moi parce que j'en mange depuis la 3eme. Si vous voulez vraiment vous montrer convaincant, arrangez une rencontre entre un révisionniste et un affirmationiste, le tout filmé, et diffusez le sur internet. Là, je serai intéressé, parce que c'est le genre de choses que je n'ai jamais vu; un débat contradictoire de ce type, et que je ne suis pas près de voir puisque la loi n'autorise que l'un des deux camps à exprimer ses opinions sur la question.

Modifié par Savonarol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jane Inn Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Bonsoir Savonarol,

J'avoue avoir suivi le débat, et par ma foi... :bo:

Je n'ai pas besoin du témoignage d'un ancien déporté pour savoir ce qu'il s'est passé pendant la 2nd guerre mondiale, je l'ai appris à l'école. Le pathos n'a aucun espèce d'effet sur moi parce que j'en mange depuis la 3eme. Si vous voulez vraiment vous montrer convaincant, arrangez une rencontre entre un révisionniste et un affirmation, le tout filmé, et diffusez le sur internet. Là, je serai intéressé, parce que c'est le genre de choses que je n'ai jamais vu; un débat contradictoire de ce type, et que je ne suis pas près de voir puisque la loi n'autorise que l'un des deux camps à exprimer ses opinions sur la question.

Il me plairait aussi de voir une telle rencontre. Mais hélas, la loi Gayssot a tranché. Quelle tristesse... Alors du coup, ben, je rejoins, la pensée de Faurisson.

"Du simple fait de son existence, cette loi est en quelque sorte devenue l’une des meilleures preuves que l’histoire officielle est impuissante à se défendre avec des arguments, des preuves et des documents dans un libre débat public"

Bonne fin de soirée :) :smile2:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Raph01 Membre 314 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Je n'ai pas besoin du témoignage d'un ancien déporté pour savoir ce qu'il s'est passé pendant la 2nd guerre mondiale, je l'ai appris à l'école. Le pathos n'a aucun espèce d'effet sur moi parce que j'en mange depuis la 3eme. Si vous voulez vraiment vous montrer convaincant, arrangez une rencontre entre un révisionniste et un affirmationiste, le tout filmé, et diffusez le sur internet. Là, je serai intéressé, parce que c'est le genre de choses que je n'ai jamais vu; un débat contradictoire de ce type, et que je ne suis pas près de voir puisque la loi n'autorise que l'un des deux camps à exprimer ses opinions sur la question.

Moi perso, je voulais seulement voir si vous aviez le même courage derrière un clavier que devant un homme. Décidément, vous êtes dans la défilade, soit vous ne dites pas toute votre pensée, soit vous fuyez. Vous ratez cette occasion d'enfiler l'uniforme des révisionnistes que vous adulez.

Vous allez me relancer sans doute pendant un petit moment sur ce sujet, mais ce n'est pas en répétant bêtement les textes que vous lisez sur Egalité et Reconciliation ou équivalent que je vous trouverai plus crédible. Comme je vous ai dit, restons en là, pour moi vous êtes formaté et et je suis certain que vous pensez pareil en ce qui me concerne. Bonne soirée.

Modifié par Raph01
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 10342 messages
Esprit de contradiction‚ 43ans
Posté(e)

Quoi, qu'est ce que tu voudrais que je prouve ? Que j'aille tailler la bavette sur le révisionnisme avec un déporté ? C'est ça que t'appelles "du courage" ? Et pourquoi pas m'envoyer discuter gang bang avec une victime de viol ? C'est complétement idiot ce genre de propositions, ça n'a pas le moindre sens. C'est pas un dialogue que tu me proposes, c'est un pèlerinage, et les pèlerinages n'ont pas du tout vocation à faire naître des débats contradictoires.

Modifié par Savonarol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Raph01 Membre 314 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Quoi, qu'est ce que tu voudrais que je prouve ? Que j'aille tailler la bavette sur le révisionnisme avec un déporté ? C'est ça que t'appelles "du courage" ? Et pourquoi pas m'envoyer discuter gang bang avec une victime de viol ? C'est complétement idiot ce genre de propositions, ça n'a pas le moindre sens. C'est pas un dialogue que tu me proposes, c'est un pèlerinage, et les pèlerinages n'ont pas du tout vocation à faire naître des débats contradictoires.

Vous voulez faire un pèlerinage vous allez à Birkenau- Aushwitz.....Vous pourrez toujours ramener un souvenir en faisant une quenelle devant un wagon.

C'est une chose de lire des thèses sur le Web, une autre d'affronter la réalité. La parole de ceux qui l'ont vécu n'a pas de sens ? Et au nom de quoi celle de vos "idéologues" en aurait un ? Celle là on me l'avait jamais fait. Du fait qu'ils ont été des victimes ils ne pourraient pas rentrer dans le débat et contredire vos thèses. Vous leur laissez encore une légitimité à vouloir affirmer que l'existence des camps de la mort n'ont jamais fait débat à leurs yeux ou cela n'est réservé qu'à une bride textuelle après les années 70 ? Par ailleurs, vous ne connaissez visiblement rien d'eux, la plupart ne sont pas dans une situation victimaire si chère à vos théologiens du "soralisme" mais de témoins. Cela est bien plus gênant pour les révisionnistes et negationistes. Ils ne sont pas dans la pensée du "avec" ou "sans" nazisme mais dans le vécu.

Au final, commme je vous l'écris, une nouvelle fois, il ne peut y avoir de débat entre vous et moi. Vous n'êtes même pas dans le débat mais dans une énumération de clichés sur cette période, un processus de délégitimation et non de l'histoire. Toujours dans le flou, ne jamais aller au fond de sa pensée et rester dans les codes de langage et du courant révisionniste : relgion, interdits, mots magiques, shoah business, intouchable... Vous êtes enfermé dans un système de pensée qui vous oblige à nier la qualité des intervenants (les anciens déportés), des associations dont la plupart sont irreprochables comme la fondation Birkenau-Aushwitz ou celle de la mémoire de la Shoah. Et faute de pouvoir apporter des éléments concrets, vous êtes dans des parallèles totalement inappropriés mais habituels des youtubeur révisionnistes et ou pseudo-humoristes qui faute de fond font mouche avec des mots trash.

Placer le terme gang bang dans un échange sur un génocide, je me demande vraiment par quel processus vous êtes passé.

Alors je ne sais pas de quoi vous voulez encore discuter. Si c'est pour me demander si vous pouvez utiliser le terme d'hystérie juive ou de gang bang pour parler d'un nazisme et du genocide, vous pouvez le faire. La loi gayssot ne vous en empêche pas ni votre conscience d'ailleurs.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×