Aller au contenu

Messages recommandés

Quasi-Modo Membre 12834 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)

Cette simple observation dont l'origine me paraît incompréhensible : comment se fait-il que l'immense majorité des gens détestent cette entité vague et floue, qui décide pourtant de tout dans une démocratie, et que nous nommons curieusement "les gens" ? N'est-ce pas alors le berceau de nombreuses manipulations possibles, par exemple dans la vente cela permet aux commerçants de jouer sur l'effet de snobisme, certains produits fournissant une image luxueuse mais étant des attrape-couillons à part entière? Ou en politique, ne peut-on faire croire n'importe quoi à une foule qui refuse d'être la foule?

Est-ce lié à ce besoin si communément partagé d'être exceptionnel? A force n'en venons-nous pas à glorifier toute différence qui démontrerait que nous ne sommes pas "les gens", en mettant en avant une façon de s'habiller, de penser, un ensemble de comportements? Et si le secret de l'origine de nos pensées et de nos actes était uniquement là? Ne faut-il pas opposer à ce rejet immédiat et spontané de l'entité "les gens" une forme de lucidité qui consiste à comprendre pourquoi les gens sont et se comportent de cette façon, en comprenant que nous ne sommes pas nécessairement différents d'eux?

Cela n'interroge-t-il pas le concept de démocratie, qui est la gouvernance par "les gens" ou par la majorité constituée? Combien de fois entend-on certains fiers de voir que les évènements politique tournent mal rien que parce que cela leur donnerait - à leurs yeux - raison contre cette fameuse entité démocratique toute puissante nommée "les gens"?

Au final personne n'aimerait donc le peuple, même pas le peuple. Etrange quand même!

Modifié par Quasi-Modo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Ninouschkaya Membre 3047 messages
Brise-noix devant l'éternel‚ 25ans
Posté(e)

Parce que la foule est bête, pour autant, la démocratie est encore ce qu'on a de moins pire...

Il arrive un moment où t'as un taux de connerie irreductible...donc on doit faire avec, et donc on vit dans un monde aberrant.

Une anecdote dit qu'un jour, De Gaulle prenait un bain de foule...un homme est venu l'interpeller, et scanda "MORT AUX CONS" et De Gaulle de réponse "Vaste programme"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rcube Membre 52 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

On m'a toujours dis que une personne détestait les gens qui les ressembles, car ils mettent en évidence ses défauts.

à méditer ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Leveilleur
Invité Leveilleur Invités 0 message
Posté(e)

comment se fait-il que l'immense majorité des gens détestent cette entité vague et floue, qui décide pourtant de tout dans une démocratie, et que nous nommons curieusement "les gens"

Aië ! Que répondre à cela ?

Les gens décident de tout ?

Dans une démocratie ?

Lorsque quelques hommes décident de tout et gouvernent contre les intérêts du peuple, je me demande encore si c'est une démocratie...

Oui je sais, vous allez me dire que c'est toujours mieux qu'une franche dictature, je suis d'accord, mais il reste quand même à ne pas délirer sur des fausses définitions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité elbaid
Invité elbaid Invités 0 message
Posté(e)

il y a les gens gouvernants et les gens gouvernés comme il y a les cons-tenant et les cons-tenues .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Leveilleur
Invité Leveilleur Invités 0 message
Posté(e)

il y a les gens gouvernants et les gens gouvernés comme il y a les cons-tenant et les cons-tenues .

Et vous êtes dans quel camp ?

Modifié par Leveilleur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité elbaid
Invité elbaid Invités 0 message
Posté(e)

A fortiori je suis un con-tenu . si j'étais gouverneur de gens je ne serais point ici , mais bon je ne représente pas les gens à moi tout seul , je me suffis à être dans le contingent .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LouiseAragon Membre 14351 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

En 2016, 1% de la population détiendra 50% des richesses

Le peuple ( les gens, donc) est composé de classes sociales !

Les travailleurs, les cadres, les bourgeois (propriétaires du capital).

Il est clair que leurs intérêts ne sont pas identiques !

Il y a une petite caste de PRIVILEGIES et la grande masse

de ceux qui se démène pour vivre ou survivre !

Entre eux, il y a antagonisme évident !

Pour faire peuple, il faut de la JUSTICE, De l'EGALITE,

de la SOLIDARITE ....donc une politique qui mette en pratique

la "REPUBLIQUE SOCIALE "!

Modifié par LouiseAragon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Regie Membre 151 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

En 2016, 1% de la population détiendra 50% des richesses

De quelles richesses est-il question ?

Ce qui fait pollutions et destructions sur la planète ?

Pour ma part je n'ai pas envie de participer à la curée.

Le peuple ( les gens, donc) est composé de classes sociales !

Les travailleurs, les cadres, les bourgeois (propriétaires du capital).

Il est clair que leurs intérêts ne sont pas identiques !

Il y a une petite caste de PRIVILEGIES et la grande masse

de ceux qui se démène pour vivre ou survivre !

Le concept de peuple a été inventé pour contenir les foules et le concept de classes sociales pour que "les gens" puissent se faire une idée précise des échelons qu'ils pourraient gravir en montant sur le dos du voisin.

Entre eux, il y a antagonisme évident !

Hé oui !!!

Pour faire peuple, il faut de la JUSTICE, De l'EGALITE,

de la SOLIDARITE ....donc une politique qui mette en pratique

la "REPUBLIQUE SOCIALE "!

Pour faire un troupeau de moutons, il suffit d'un berger et de son chien.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 12834 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)

Parce que la foule est bête, pour autant, la démocratie est encore ce qu'on a de moins pire...

Il arrive un moment où t'as un taux de connerie irreductible...donc on doit faire avec, et donc on vit dans un monde aberrant.

Une anecdote dit qu'un jour, De Gaulle prenait un bain de foule...un homme est venu l'interpeller, et scanda "MORT AUX CONS" et De Gaulle de réponse "Vaste programme"

Je cherche précisément une explication plus profonde, peut-être à tort? Je trouve que généralement les gens ne sont pas si idiots qu'ils le pensent eux-mêmes, c'est juste comme s'ils étaient dans des cases, séparés par des vitres invisibles d'où ils se scrutent, et qu'ils essayaient de se convaincre que leur vie est parmi toutes la meilleure sans aucun doute.

Comment concilier d'une part cette tendance naturelle au mimétisme propre à l'homme et cette horreur que nous avons de l'indifférencié, du similaire, de l'homogène (que celui qui n'a jamais eu la nausée devant un cimetière militaire et ses croix alignées me jette la première pierre)?

Je ne partage pas ce mépris du peuple de beaucoup et je m'interroge donc sur l'origine de cette idée : je suis au contraire souvent surpris par l'intelligence des gens, même s'ils sont jugés totalement ordinaires.

On m'a toujours dis que une personne détestait les gens qui les ressembles, car ils mettent en évidence ses défauts.

à méditer ;)

Bien vu!

C'est parfois possible que ça fasse cet effet, c'est une explication assez freudienne.

Rien n'est plus irritant qu'un comportement gênant qu'on pourrait aussi bien nous reprocher à nous-mêmes : peut-être détestons-nous d'autant plus les gens que nous sommes semblables à eux!

D'une part nous avons la règle fondamentale qu'il faut traiter autrui comme nous aimerions qu'il nous traite, mais d'autre part nous ne supportons pas qu'un autre soit exactement comme nous, c'est à dire qu'il nous traite exactement comme nous le traitons, certainement parce qu'il nous fait voir tous nos défauts à la loupe!

Aussi étrange qu'il paraisse, il faut établir une différence entre deux personnes qui suivent le principe de réciprocité (traite autrui comme tu aimerais qu'il te traite toi-même), sinon il serait totalement invivable. Un peu comme pour le mariage gay, il serait impossible d'introduire cette notion de dignité et de réciprocité sans le respect pour l'attirance sexuelle des gays qui est différente de celle des hétéros, sinon nous pourrions répondre qu'ils ont le même droit que tout le monde mais qu'ils n'ont qu'à se marier avec une femme.

Aië ! Que répondre à cela ?

Les gens décident de tout ?

Dans une démocratie ?

Lorsque quelques hommes décident de tout et gouvernent contre les intérêts du peuple, je me demande encore si c'est une démocratie...

Oui je sais, vous allez me dire que c'est toujours mieux qu'une franche dictature, je suis d'accord, mais il reste quand même à ne pas délirer sur des fausses définitions.

C'est pas faux, mais l'idéal démocratique réside tout de même là.

Je répète mais je ne trouve pas que les gens soient si idiots que ça, enfin en règle générale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Leveilleur
Invité Leveilleur Invités 0 message
Posté(e)

Je répète mais je ne trouve pas que les gens soient si idiots que ça, enfin en règle générale.

ALors là je peux vous dire ce que j'en pense, n'en déplaise aux idalistes; il n'y aura pas de lutte de classes, parce que quelque soit le niveau de ressources et le décor de nos cadres de vacances boréales, il n'y a bien qu'une seule classe dans notre espèce, celle des "mange-tout" et des "pense-rien".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rasibus Membre 4080 messages
Forumeur alchimiste‚ 85ans
Posté(e)

Une anecdote dit qu'un jour, De Gaulle prenait un bain de foule...un homme est venu l'interpeller, et scanda "MORT AUX CONS" et De Gaulle de réponse "Vaste programme"

Je connais une version plus vraisemblable : C'était le jour de la libération de Paris; une jeep de la division Leclerc portait cette inscription sur son capot.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 12834 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)

Il suffira néanmoins de faire croire que la masse est d'un bord en particulier pour s'attirer l'avantage sur son adversaire idéologique.

Il suffit par exemple d'imposer l'idée que tout le monde parle sans tabou de l'islam du soir au matin pour considérer que c'est un sujet dont l'intérêt est moindre.

Il suffit (autre exemple) d'imposer l'idée que le politiquement correct empêche systématiquement de parler de l'islam pour éveiller l'intérêt pour le sujet en question.

Souvent, l'égo de l'interlocuteur ou du lecteur fera qu'il penche naturellement vers l'opinion inverse de la masse négativement connotée.

Je constate simplement que dans le fond cela traduit des choix politiques différents, chaque vision se défendant de son propre points de vue (et chacun possédant certainement une partie de la vérité). En l'occurrence les deux partis ont raison : celui qui dénonce les dérives islamiques tout comme celui qui affirme qu'appuyer tout le temps là où ça fait mal pourrait radicaliser certaines populations. Evidement qu'il y a un effet de loupe lié aux médias dont les effets sont parfois désastreux, mais évidemment aussi qu'il y a un problème lié à l'islam.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Regie Membre 151 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Il suffira néanmoins de faire croire que la masse est d'un bord en particulier pour s'attirer l'avantage sur son adversaire idéologique.

Il suffit par exemple d'imposer l'idée que tout le monde parle sans tabou de l'islam du soir au matin pour considérer que c'est un sujet dont l'intérêt est moindre.

Il suffit (autre exemple) d'imposer l'idée que le politiquement correct empêche systématiquement de parler de l'islam pour éveiller l'intérêt pour le sujet en question.

Souvent, l'égo de l'interlocuteur ou du lecteur fera qu'il penche naturellement vers l'opinion inverse de la masse négativement connotée.

Je constate simplement que dans le fond cela traduit des choix politiques différents, chaque vision se défendant de son propre points de vue (et chacun possédant certainement une partie de la vérité). En l'occurrence les deux partis ont raison : celui qui dénonce les dérives islamiques tout comme celui qui affirme qu'appuyer tout le temps là où ça fait mal pourrait radicaliser certaines populations. Evidement qu'il y a un effet de loupe lié aux médias dont les effets sont parfois désastreux, mais évidemment aussi qu'il y a un problème lié à l'islam.

Quel serait le problème lié à l'islam ?

Un problème de choix politiques ?

Un problème de manipulation de l'opinion publique ?

Quel rapport avec la question ?

comment se fait-il que l'immense majorité des gens détestent cette entité vague et floue, qui décide pourtant de tout dans une démocratie, et que nous nommons curieusement "les gens"

Comment pourrions-nous être autre chose que des des "mange-tout" et des "pense-rien" (comme le dit justement Leveilleur) si le sujet ou la question n'est pas clairement identifiée ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 12834 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)

Quel serait le problème lié à l'islam ?

Un problème de choix politiques ?

Un problème de manipulation de l'opinion publique ?

Quel rapport avec la question ?

C'était seulement un exemple de manipulation lié à ce sentiment d'une masse stupide et médiocre. L'essentiel est là :

Souvent, l'égo de l'interlocuteur ou du lecteur fera qu'il penche naturellement vers l'opinion inverse de la masse négativement connotée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LouiseAragon Membre 14351 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

En 2016, 1% de la population détiendra 50% des richesses

Le peuple ( les gens, donc) est composé de classes sociales !

Les travailleurs, les cadres, les bourgeois (propriétaires du capital).

Il est clair que leurs intérêts ne sont pas identiques !

Il y a une petite caste de PRIVILEGIES et la grande masse

de ceux qui se démène pour vivre ou survivre !

Entre eux, il y a antagonisme évident !

Pour faire peuple, il faut de la JUSTICE, De l'EGALITE,

de la SOLIDARITE ....donc une politique qui mette en pratique

la "REPUBLIQUE SOCIALE "!

Les gens ne se détestent pas ! Ils étaient des millions

à protester contre l'attaque contre la laïcité et contre Charlie !

Les gens seront des millions à la fête de la musique !

Ils sont des millions à participer à la fête des voisins !

Les français donnent leur sang, organisent des vides greniers,

des fêtes de village, des fêtes de quartier, ils remplissent

les stades ............... :hehe:

C'est quoi cette question à la con :blush:

Modifié par LouiseAragon
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rcube Membre 52 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

c'est sur que à rabâcher que les gens ne s'aime pas y'en a qui commence à penser que la solidarité et l'humanisme ne sont qu'une utopie

si vous n'en êtes pas convaincu Louise démontre le assez bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 12834 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)

Les gens ne se détestent pas ! Ils étaient des millions

à protester contre l'attaque contre la laïcité et contre Charlie !

Les gens seront des millions à la fête de la musique !

Ils sont des millions à participer à la fête des voisins !

Les français donnent leur sang, organisent des vides greniers,

des fêtes de village, des fêtes de quartier, ils remplissent

les stades ............... :hehe:

C'est quoi cette question à la con :blush:

Tu ne réalises pas deux secondes que l'un n'empêche pas l'autre on dirait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 12834 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)

c'est sur que à rabâcher que les gens ne s'aime pas y'en a qui commence à penser que la solidarité et l'humanisme ne sont qu'une utopie

si vous n'en êtes pas convaincu Louise démontre le assez bien.

Louise ne démontre rien du tout.

Renoncer à examiner une affirmation du simple fait qu'on redoute certaines conséquences qui en découleraient est la négation de la pensée.

C'est comme ça qu'avait commencé l'affaire Lyssenko, l'URSS étant incapable d'admettre la découverte de l'ADN et craignant que cela ne valide les thèses nazies, elle avait totalement falsifié la biologie à des fins idéologiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité