Aller au contenu

Une fille âgée de 10 ans interrogée par la police.

Messages recommandés

Topden Membre 1120 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Ps: J'aime bien utiliser les chinois comme exemples parce que je les trouve hyper calmes et pacifistes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
insoumission79 Membre 13 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Désolé, chez nous, pas de statistiques ethniques.

On se debrouuille avec les aumoniers musulmans et les demandes de hallal: + de 70% des criminels et delinquants incarcérés en France sont des musulmans pour 10% de la population totale.... Aucun probleme :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)
1425862164[/url]' post='9581739']

Ah bon quand t etais gosse tu en appelais à egorger les français?

Vous basez toujours votre argumentation sur des fakes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)
1425862191[/url]' post='9581741']

Ps: J'aime bien utiliser les chinois comme exemples parce que je les trouve hyper calmes et pacifistes.

Tu serais déçu hehe3.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Etrange Membre 2065 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour,

infos Mrap35

Des conseils utiles (en 3 langues) pour les personnes sans-papiers en cas d'arrestation :

Sans-papier ? Jamais sans mon avocat ! | Pôle Juridique

pdf-francais.png

Sans-papier ? Jamais sans mon avocat ! | Pôle Juridique Politique du chiffre oblige, cette année plus que l’année dernière et moins que l’année prochaine, les étrangers courent davantage le risque d’être contrôlés, arr...Afficher sur pole-juridique.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Topden Membre 1120 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Pourquoi c'est écrit en arabe et pas en mandarin? Les sans papiers chinois n'ont pas droit à un avocat?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Etrange Membre 2065 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

1/ Devinez, c'est facile. Il suffit de lire des écrits sur le forum.

2/ Pour votre information, il y a des restaurants self service chinois, thaïlandais, vietnamiens, etc.. près de Rennes, et dans mon département, près de chez moi, où je vais parfois manger le soir, quand j'ai Faim

3/ Pour votre information encore, il y a un petit supermarché, près de Rennes, où je suis souvent allée, qui vend beaucoup de produits chinois, ainsi que légumes chinois tels que choux chinois, , plats préparés, épices, vaisselle, thés, couscoussiers, etc..

4/ Encore pour votre information, j'ai hébergé 4 mois , chez moi, spontanément, au premier trimestre 2008,juste avant la menace de mort réitérée sur moi , une famille père et mère d'origine

la

Mongolie chinoise, 1 bébé né en Bretagne, leur fille adolescente laissée à la grand mère, morte là-bas, en Mongolie, L'Etat Mongolie, par la province chinoise,

,cette jeune-fille prise en charge par des amis à eux deux, passée par Moscou, et arrivée un jour, ouf, en Bretagne.

Cette jeune-fille, maintenant en terminale, travaille parfois le soir dans ce restaurant chinois près de chez moi, je l 'y ai souvent vue.

5/Pourquoi ces deux personnes sont parties de la Mongolie , L'Etat, Mongolie?

Pour quoi?

Parce que:

Tentative de viol sur elle, par le patron du restaurant où elle travaillait comme serveuse.

Ils ont erré à travers la France avant la Bretagne, pendant deux ans, dormant dehors , hiver comme été comme les SDF.

6/ Ils vivent maintenant en Bretagne toujours dans mon département.Je suis allée voir un avocat à Rennes pour eux.

7/ Je connais à St Malo, depuis plusieurs années une amie laotienne, émigrée en France avec sa mère, depuis les premiers boat peoples.

Nous avons fêté le jour de l'an ensemble.

8/ J'ai un gros livre, très gros écrit en français, de cuisine chinoise, vietnamiene,etc.. bref, cuisine asiatique.

Autre chose?

Ou encore des justifications explicatives à vous donner?

:hi:

Je ne savais pas où me mettre, quand ils écoutaient la chanson de Serge Reggianni ou de Georges Moustaki?

Votre fille a 20 ans

Modifié par Etrange

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Topden Membre 1120 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Encore une raison pour écrire en mandarin...

Mais en fait tu veut en venir où avec ta pub par apport au sujet? Tu veut être l'avocat des petis enfants sans papier? ??? Où tu veut utiliser le forum pour te faire du pognon??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Etrange Membre 2065 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Pas Besoin de Pognon, j'ai ma retraite de Prof, j'ai une maison, à moi, une voiture, à moi, achetée à crédit, d'occasion, suis allée la chercher en train dans le Nord, près d'Arras, achetée à crédit, comme n'importe qui, j'argumente, et te dis la Vérité c'est tout.

Et je suis dans une asso antiraciste, où nous recevons des gens de tous pays.

ET c'est moi qui ai acheté le logiciel de compta, pour l'installer sur mon ordi,

histoire de pas aller tous les jours à Rennes, ou dormir la nuit par terre pour finir mon boulot de trésorière entièrement Bénévole, bénévole, tu sais ce que ça veut dire, Bénévole?

Rien ne te va, on dirait comme explication, rien du tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Topden Membre 1120 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Juste besoin de savoir le lien avec le sujet...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Etrange Membre 2065 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Avec Internet et les téléphones portables, nous sommes passés dans l'ère des

Les Droits Miranda:

Droits Miranda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Aller à : navigation, rechercher 30px-Disambig_colour.svg.png Pour les articles homonymes, voir Miranda.Les droits Miranda (Miranda rights) et l'avertissement Miranda (Miranda warning) sont des notions de la procédure pénale aux États-Unis dégagées par la Cour suprême des États-Unis en 1966 dans l’affaire Miranda v. Arizona.

Ces droits se manifestent par la prononciation d’un avertissement lors de l’arrestation d'un individu, lui signifiant notamment son droit à garder le silence et le droit de bénéficier d’un avocat. Le recours systématique à cet avertissement par la police et sa portée symbolique font que sa présence dans de nombreux films et téléfilms américains ont contribué à sa diffusion mondiale et à sa notoriété.

Dans les faits, 78 % des suspects décident de parler à la police[1].

Sommaire

[masquer]

§L’affaire Miranda[modifier | modifier le code]

§Les faits de l’affaire Miranda[modifier | modifier le code]

Ernesto Miranda naît en 1941 à Mesa (Arizona). D’un niveau scolaire d’école élémentaire, il sera fréquemment condamné et emprisonné.

En 1962, il se trouve à Phoenix (Arizona). Selon la police de cette ville, il aurait à plusieurs reprises enlevé, violé et volé plusieurs jeunes filles. En mars 1963, une des victimes croit reconnaître la voiture de son agresseur. Miranda est arrêté par la police. Au cours de l’interrogatoire, sans avoir été informé de ses droits ni être assisté d’un avocat, Ernesto Miranda avouera l’enlèvement et le viol. Lors du procès, le procureur utilisera ses aveux comme moyen de preuve contre lui et Miranda sera condamné pour enlèvement et viol. Son avocat, Alvin Moore, tentera de faire rejeter ses aveux. Il fera appel de la décision devant la Cour suprême de l'Arizona, mais celle-ci confirmera la décision en avril 1965.

Robert J. Cocoran, un ancien avocat de la partie civile, eut connaissance de l’affaire suite au procès devant la Cour suprême d’Arizona. Il savait que des aveux pouvaient facilement être obtenus de la part de suspects n’ayant pas un niveau d’éducation très élevé et ignorant le plus souvent leurs droits. En juin 1965, il fera appel à John J. Flynn, un avocat de la défense du cabinet Lewis and Roca à Phoenix. Celui-ci accepta de soutenir l’affaire avec l’aide de John P. Frank et de Peter D. Baird.

§L'arrêt Miranda v. Arizona[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Miranda v. Arizona.L’affaire sera plaidée devant la Cour suprême des États-Unis du 28 février au 1er mars 1966, la décision sera rendue le 13 juin de la même année.

La Cour va estimer qu’étant donné la nature coercitive de l’interrogatoire lors d’une garde à vue (le Chief Justice Earl Warren citera plusieurs manuels de police), les droits de la personne interrogée doivent être garantis.

Elle va se fonder sur deux amendements du Bill of Rights : le cinquième amendement qui dispose notamment que nul ne peut être forcé à témoigner contre lui-même (« No person [...] shall be compelled in any criminal case to be a witness against himself ») et le sixième amendement selon lequel l'accusé a droit à un avocat (« In all criminal prosecutions, the accused shall enjoy the right [...] to have the Assistance of Counsel for his defense. »).

C’est dans le but d’assurer la sauvegarde de ces droits constitutionnels que la Cour va déclarer que :

«
The person in custody must, prior to interrogation, be clearly informed that he has the right to remain silent, and that anything he says will be used against him in court; he must be clearly informed that he has the right to consult with a lawyer and to have the lawyer with him during interrogation, and that, if he is indigent, a lawyer will be appointed to represent him.
»

Ce qui peut être traduit par :

« La personne en garde à vue doit, préalablement à son interrogatoire, être clairement informée qu’elle a le droit de garder le silence et que tout ce qu’elle dira sera utilisé contre elle devant les tribunaux ; elle doit être clairement informée qu’elle a le droit de consulter un avocat et qu'elle peut avoir l'avocat avec elle durant l’interrogatoire, et que, si elle n’en a pas les moyens, un avocat lui sera désigné d’office. »

Ce sont ces éléments qui constituent les droits Miranda et qui vont être repris au travers de l’avertissement Miranda.

Ces droits n’ayant pas été respectés lors de l’interrogatoire d’Ernesto Miranda, la Cour va annuler ses aveux en tant que moyen de preuve.

§Les conséquences de l’affaire Miranda[modifier | modifier le code]

§Les droits Miranda[modifier | modifier le code]

La Cour rappelle sur le fondement des cinquième et sixième amendements des droits à valeur constitutionnelle :

Le droit de garder le silence, qui découle du droit à ne pas témoigner contre soi-même. Lorsque la personne interrogée invoque ce droit, il produit tous ses effets ainsi la Cour suprême précise d’ailleurs que si le droit à garder le silence est invoqué au cours de l’interrogatoire, celui-ci doit cesser (« If the individual indicates in any manner, at any time prior to or during questioning, that he wishes to remain silent, the interrogation must cease. »). Toutefois, si l’individu choisit de parler en connaissant ses droits, ce qu’il dit pourra parfaitement être retenu à charge contre lui.

Le droit de faire appel à un avocat. La Cour rappelle que compte tenu de ce droit à l’avocat, la personne arrêtée peut s’en prévaloir quelles que soient ses ressources financières. Il ne s’agit pas là d’un élément nouveau, mais en précisant cette prise en charge, la Cour veille à ce que cette personne ne puisse pas croire que ses ressources puissent l’empêcher d’exercer ce droit. Sur ce point également, si l’individu exprime le souhait d’exercer ce droit, la Cour en assure l’effectivité puisque l’interrogatoire doit cesser jusqu’à ce que l’avocat soit présent. Michigan c. Jackson (1986) rendait nul et non avenu tout aveu obtenu lors de l'interrogatoire en l'absence de l'avocat, si le prévenu avait requis une assistance judiciaire. Cependant, cet arrêt a été renversé par Montejo v. Louisiana (2009).

§L’avertissement Miranda[modifier | modifier le code]

Le recours à un avertissement est la conséquence la plus marquante de l’arrêt rendu par la Cour. Lorsque l’avertissement est transmis à l’individu, on dit, selon l’expression consacrée, qu’on lui « lit ses droits », les anglophones américains ont même inventé le verbe to mirandize. Ces droits ne valent que lorsqu'il y a détention (custodial interrogation)[1].

La forme de l’avertissement n’a pas strictement été définie par la Cour, seul son contenu est délimité par les droits qu’elle a énoncés. Il doit se faire de manière orale, et le témoignage du policier suffit aux tribunaux pour juger qu'il a été donné : il est donc difficile aux prévenus d'affirmer qu'on ne lui aurait pas lu ses droits[1].

Ainsi la formulation peut varier selon les juridictions américaines, un exemple de formulation peut être :

«
You have the right to remain silent. If you give up that right, anything you say can and will be used against you in a court of law. You have the right to an attorney and to have an attorney present during questioning. If you cannot afford an attorney, one will be provided to you at no cost. During any questioning, you may decide at any time to exercise these rights, not answer any questions, or make any statements.
»

Ce qui peut être traduit par :

« Vous avez le droit de garder le silence. Si vous renoncez à ce droit, tout ce que vous direz pourra être et sera utilisé contre vous devant une cour de justice. Vous avez le droit à un avocat et d’avoir un avocat présent lors de l’interrogatoire. Si vous n’en avez pas les moyens, un avocat vous sera fourni gratuitement. Durant chaque interrogatoire, vous pourrez décider à n’importe quel moment d’exercer ces droits, de ne répondre à aucune question ou de ne faire aucune déposition. »

Depuis la Cour a estimé que cet avertissement devait être fait de façon sérieuse, c’est-à-dire notamment compréhensible, le problème a été posé pour l’arrestation d’une personne ayant un mauvais niveau d’anglais, ou un faible niveau d’éducation. C’est la raison pour laquelle il est parfois requis que la personne acquiesce ses droits.

Ainsi, par exemple, en Californie, l’officier rajoute « Do you understand the rights I have just read to you ? With these rights in mind, do you wish to speak to me ? », ce qui peut être traduit par « Avez-vous compris les droits que je viens de vous lire ? En ayant ces droits à l’esprit, voulez-vous me parler ? »

§Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Mélinda E. Boisson, « Miranda v. Arizona ou le vacarme du droit au silence], » [archive], sur Droit du procès et de la preuve judiciaire, blog de l'Université Paris-X,‎ 13 février 2008 (consulté le 8 avril 2013)

§Voir aussi[modifier | modifier le code]

§Articles connexes[modifier | modifier le code]

§Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Historique sur le site du cabinet Lewis and Roca 45px-Nuvola_apps_ksig_horizonta.png
  • (en) Texte de l’arrêt Miranda v. Arizona - 384 U.S. 436 (1966)

<img src="//fr.wikipedia.org/wiki/Special:CentralAutoLogin/start?type=1x1" alt="" title="" width="1" height="1" style="border: none; position: absolute;" /> Ce document provient de « http://fr.wikipedia....oldid=108256294 ». Catégorie :

| [+]Catégories cachées :

Menu de navigation

Outils personnels

Espaces de noms

Variantes

Affichages

Plus

Rechercher

Navigation

Contribuer

Imprimer / exporter

Outils

Autres langues

Modifier les liens

Modifié par Etrange

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Etrange Membre 2065 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Conte de fée

Enfant

Je ne savais pas lire

Maman était ma bibliothèque

Je lisais maman___

Un jour

Le monde sera en paix

L'homme sera capable de voler

Le blé poussera en pleine neige

L'argent ne servira à rien...

L'or servira à faire des tuiles

Le papier-monnaie à tapisser les murs

Les pièces à faire des ronds sur l'eau...

Je serai un jour le voyageur

chevauchant une grue rose venant d'Egypte

Muni d'une pomme dorée

et d'une bougie aux cheveux argentés

Je traverserai les pays de conte

pour demander la main de la princesse

de la Ville des friandises

Mais en attendant

Dit maman

On doit beaucoup travailler

LU YUAN (chinois)

Tour de Terre en poésie

Anthologie multilingue du monde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lebonvivant Membre 25605 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Mais c'est incroyable la haine que certains commentaires laissent transpirer, ont parle la des efants, peu importe la couleur de leurs peau, transposez la situation avec votre propre famille, habitant un autre pays, ou meme, en vacances si habiter est trop dur pour vous a imaginer, et la police vient chercher votre gosse a l'ecole, ou a la garderie du club med, avec vous, ca vous choque toujours pas?, la police aurait pu aller chercher la mome a la maison, laisser le temps a sa famille de lui expliquer, mettez de cote l'aspect "apologie" que vous maudissez.

Lisez les choses avec la dimension du coeur bon sang, c'est incroyable cette haine, vous pensez que ces gosses vont pas garder des traces de ca?, est il normal de sanctionner ainsi les enfants???.

Bonne soiree.

Modifié par lebonvivant
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Topden Membre 1120 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Est-tu naïf à ce point? Les enfants apprennent à dire ce que les parents veulent. Tu prétends qu'il faut laisser les enfants se faire menacer et faire un lavage de cerveau par leurs parents avant l'interrogatoire?

Le but est effectivement de savoir s'ils sont sous l'emprise des adultes lors qu'ils tiennent ce type de propos.

Le but n'est pas de les pénaliser mais d'éduquer et comprendre.

En plus l'enfant est entouré.

"Accompagnée de ses parents, elle a dû s’expliquer sur cette phrase en face des gendarmes et de la brigade de la délinquance juvénile et d’un pédopsychiatre."

Et il y a rien à voir avec la couleur de peau. Mais l'attitude sociale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Etrange Membre 2065 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Tu as raison, tout le monde est con sauf toiTopden.

Tu mérites bien la réflexion de Jacques Brel, pour l'instant, reste à espérer que la Vie Réelle t'apprendra à revoir tes opinions, à être moins arrogant ,espérons, l'espoir fait vivre...

Tu es très insultant pour les enfants, très méprisant du haut de tes 38 ans pour lebonvivant, pour moi, et tant d ' autres personnes étrangères et enfants étrangers, et personnes françaises ou nationalisées françaises,

les algériens, moi qui défends (pas en avocate, autrement) les étrangers par mon asso, et en ai connu pendant des moments assez longs de ma vie(pas pour le cul , non comme ça, en amie), beaucoup plus jeune que toi à l'âge que tu as actuellement,

Je lis et comprends que tu ne connais pas les enfants, tu ne comprends pas, incapable que tu es de comprendre ce qu'on t'explique , strictement rien du tout.

Je te plains.

Je plains aussi tes employés-es.

C'est du Racisme.

Modifié par Etrange

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Topden Membre 1120 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Tu as raison, tout le monde est con sauf toiTopden.

Tu mérites bien la réflexion de Jacques Brel, pour l'instant, reste à espérer que la Vie Réelle t'apprendra à revoir tes opinions, à être moins arrogant ,espérons, l'espoir fait vivre...

Tu es très insultant pour les enfants, pour lebonvivant, pour moi, et tant d 'autres personnes et enfants étrangers, et personnes françaises ou nationalisées françaises,

les algériens, moi qui défends (pas en avocate, autrement) les étrangers par mon asso, et en ai connu pendant des moments assez longs de ma vie(pas pour le cul , non comme ça, en amie), pas tous ni toutes,

Je lis et comprends que tu ne connais pas les enfants, strictement rien du tout.

Je te plains.

C'est du Racisme.

Parce que en plus d'avocate t'est aussi pedopsychiatre?

Il y en avait une lors de l'interrogatoire. Penses tu qu'elle n'a pas fait tout le nécessaire pour le bien de l'enfant?

Vous vivez dans une société que ne se pose pas de questions sur les problèmes des enfants et vous préférez fermer les yeux.

Quand vous vous rendez finalement compte du problème, c'est trop tard et vous ne comprenez pas comment c'est arrivé.

Si mon enfant commet un acte criminel, je ne l'aide pas en cachant sa bêtise, mais en le responsabilisant.

Après, à chacun sa vision d'éducation. Il y a juste les résultats qui peuvent servir de comparaison...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lebonvivant Membre 25605 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Quand il s'agit de proteger les enfants, oui je suis naif, l’enfant peut ressentir de la peur, du stress et se sentir humilier meme avec des sanctions ! Si l’enfant « transgresse » une regle, c’est qu’il exprime un besoin, qu’il y a quelque chose qui ne va pas, et il faut chercher quoi, pour qu’il se sente mieux et qu’il ne le refasse plus ! c’est a ca qu’il faut penser et reflichir plutot que « quelle sanction ? » !!! .

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Etrange Membre 2065 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Parce que en plus d'avocate t'est aussi pedopsychiatre?

Il y en avait une lors de l'interrogatoire. Penses tu qu'elle n'a pas fait tout le nécessaire pour le bien de l'enfant?

Vous vivez dans une société que ne se pose pas de questions sur les problèmes des enfants et vous préférez fermer les yeux.

Quand vous vous rendez finalement compte du problème, c'est trop tard et vous ne comprenez pas comment c'est arrivé.

Si mon enfant commet un acte criminel, je ne l'aide pas en cachant sa bêtise, mais en le responsabilisant.

Après, à chacun sa vision d'éducation. Il y a juste les résultats qui peuvent servir de comparaison...

Tu crois et dis vraiment n'importe quoi toi.

Je te dis et répètes, que je ne suis ni avocate ni pédopsyhiatre.

Je connais les enfants pour en avoir eu en tant que prof , toute ma vie adulte, et des enfants noirs, des enfants indiens, des ados adultes noirs, des ados indiens, des classes de 70 à 80 élèves en Afrique , des enfants et ados français, secondes, terminales, tous niveaux de la 6ème à la terminale, dans 3 pays , dont 2 pays autres que la France, contrats légaux.

Et je n’ai jamais exploité personne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Topden Membre 1120 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Quand il s'agit de proteger les enfants, oui je suis naif, l’enfant peut ressentir de la peur, du stress et se sentir humilier meme avec des sanctions ! Si l’enfant « transgresse » une regle, c’est qu’il exprime un besoin, qu’il y a quelque chose qui ne va pas, et il faut chercher quoi, pour qu’il se sente mieux et qu’il ne le refasse plus ! c’est a ca qu’il faut penser et reflichir plutot que « quelle sanction ? » !!! .

Complètement d'accord. Je pense que c'est cela qui a été fait. L'enfant a été interrogé pour comprendre d'où venait ces propos, et peut être je ne suis pas au courant. Mais aucune sanction a été imposé à l'enfant de la part de la police. Ça vous consterne plus l'intervention de la police que les actions punitives de l'école.

Je le redis. La police a fait son travail correctement.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×