Aller au contenu

La NASA veut bâtir des villes flottantes dans l'atmosphère de Vénus

Vénus: une colonisation possible ?   24 membres ont voté

  1. 1. Seriez-vous prêt à quitter la Terre pour vivre sur Vénus ?


Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Messages recommandés

Logan- Membre+ 1823 messages
~ \o/ ~‚ 24ans
Posté(e)

Une possibilité de vivre sur Vénus?

Bien que Mars soit convoitée pour la colonisation, il semble que Vénus soit aussi convoitée. On sait tous que la NASA projète mille choses sans les accomplir, cette fois-ci, elle a pour projet de coloniser l'atmosphère de Vénus avec de gros dirigeables alimentés par des panneaux solaires. Seulement, il ne faut pas s'attendre à des miracles, car le projet tombera sûrement à l'eau comme les précédents!

Petits rappels, Venus est plus proche de la Terre que Mars peut l'être. La température peut atteindre les 500°C, avec des lacs en fusion, et une pression équivalente à une pression de 1000m de profondeur sur Terre. Il faudrait 400 jours pour aller sur Venus contre 600-900 Jours sur Mars. Néanmoins, l'atmosphère sur Vénus est quasi similaire à l'atmosphère terrestre à 50km d'altitude. Autrement dit, si l'on devait y vivre, ce serait dans les airs. La distance Venus Soleil permettrait d'utiliser des panneaux solaires avec un rendement largement supérieur à celui que nous connaissons.

Le projet HAVOC, est tirée de Dale Arney et Chris Jones qui travaillent pour la NASA au Langkey Research center. Pour le moment, il convient d'envoyer un engin non habité sur Venus pour une mission de repérage. Ensuite, un engin habité serait envoyé 30 jours autour de Venus. Enfin, il convient d'envoyer un engin habité dans l'atmosphère en dernière étape 30 jours.

Aujourd'hui, les chercheurs travaillent sur l'élaboration de l'engin robotisé permettant la première phase. à l'avenir, il se pourrait bien que l'Homme colonise Vénus par le biais de "villes flottantes" (Des dirigeables de 130m de long, avec des panneaux solaires sur une surface de 1000m²

w_capture-d-e-cran-2014-12-30-a-17-30-32.png

Source: Hitek

Logan-

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
yazid2 Membre 1628 messages
Forumeur alchimiste‚ 8ans
Posté(e)

.

Modifié par yazid2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 12667 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

je ne vois pas trop l'intérêt . impossible d'y habiter à moins de s'appeler lucifer ?

mars plus loin , mais habitable sous des sphères spéciales .des villes flottantes peuvent êtres des satellites autour de notre planète ou , presque n'importe ou quand les moyens techniques seront développés .

bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Delateur Membre 231 messages
Forumeur activiste‚ 24ans
Posté(e)

C'est toujours intéressant de penser à ce genre de projet, et surtout de proposer des solutions viables. Le fait même que des gens réfléchissent à ce genre de problématique est une bonne chose, car cela nous projette à une éventuelle vie en dehors de la terre. Un projet, c'est juste des neurones et du temps, donc ça ne coûte pas très cher et un jours, ces travaux pourrons s'avérer utiles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10146 messages
Le Dieu Lapin‚ 31ans
Posté(e)

sachant que vénus serait la planète des femmes, je veux bien me sacrifier pour aller y vivivre :bave::sleep:

Modifié par Lapinkiller
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 16509 messages
Forumeur alchimiste‚ 59ans
Posté(e)

La NASA est à dissoudre. Et ceux qui traient derrière eux des projets pharaoniques seront condamnés à démanteler les centrales nucléaires et à nettoyer fleuves et rivières. Au moins, ils justifieront leurs salaires du Diable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Delateur Membre 231 messages
Forumeur activiste‚ 24ans
Posté(e)

La NASA est à dissoudre. Et ceux qui traient derrière eux des projets pharaoniques seront condamnés à démanteler les centrales nucléaires et à nettoyer fleuves et rivières. Au moins, ils justifieront leurs salaires du Diable.

Retournons dans la grotte à rôtir le poulet, si on sait encore faire du feu. C'est la Science et la Technologie qui nous sortiront du pétrin, je vois pas quoi d'autre (si on ne veut pas régresser bien sûr...). Empêcher la Science d'avancer c'est empêcher l'humanité de marcher la tête haute vers l'avenir. Empêcher la Technologie d'avancer c'est contraindre l'humanité à niveler son potentiel vers le bas.

sachant que vénus serait la planète des femmes, je veux bien me sacrifier pour aller y vivivre :bave::sleep:

En plus, sur Venus, c'est chaud! (Ok elle était facile celle là)

Modifié par Delateur
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité elbaid
Invité elbaid Invités 0 message
Posté(e)

:bo:

Je suis pour .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 21246 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 58ans
Posté(e)

La NASA fait ce qu'elle veut du pognon qu'elle peut tirer de ses investisseurs de toute façon. Apollo, Voyager, Pathfinder, MRO, Curiosity, Maven, Dawn ( astéroide Céres), New Horizons ( Pluton ), etc.....

Ne pas oublier l'apport dans notre vie quotidienne des technologies issues du spatial. On va pas refaire la liste....

Et le faible cout des projets. Pour mémoire le projet Curiosity en entier ne représente que le cout de deux jours de guerre en Irak, ou un mois du programme Apollo ( les budgets ont été sérieusement revus à la baisse depuis les 70's )

Moi je suis volontaire pour faire du contrôle sur Terre.laugh.gif

Et je vous ferai des topos en section Science.....OK ?

Je laisse l'aventure......aux aventuriers.

Faire du Dirigeable au dessus d'une fournaise à 450°C dans des nuages d'Acide Sulfurique, sans moi....pourquoi pas du deltaplane au dessus du Stromboli ?

Même si c'est très enthousiasmant

Modifié par Alain75

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Cela peut sembler fou.......

mais

combien de rêves, de projets que l'on trouvait fou se sont trouvés réalisés des siècles plus tard?

sans chercher très loin pensez simplement à L. de Vinci ou simplement à Jules Vernes....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6714 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Il est de toute façon plus facile de vivre dans l'espace pur que sur une planète.

Mais on se focalise beaucoup trop sur mars, seulement parce que les conditions sont les plus proche de celles de la Terre.

Oubliant que ça n'est pas parce que les conditions sont proches qu'elles sont forcément plus facile à adapter.

Le manque flagrant d'énergie sur Mars pose un énorme problème.

Avec de l'énergie, on peut facilement refroidir ou réchauffer. La température n'est pas le critère le plus pertinent.

Il y a aussi une différence entre s'implanter temporairement, et effectuer une terraformation. (les transformer en planète habitable).

Le défi semble quasi impossible pour Mars en réalité. Car il faut ajouter de l'atmosphère… (on la prend où déjà ?) et en plus, il faut le faire régulièrement, car elle n'est pas assez massive pour la retenir, tout simplement. Surtout si elle est réchauffée.

Le problème sur Mars vient de la gravité, difficile d'y changer quoi que ce soit.

Alors que rendre Vénus habitable est beaucoup plus "simple". Puisqu'il faut enlever de l'atmosphère…

Ou évacuer sa chaleur par des puits thermiques dans l'espace.

Il est beaucoup plus facile d'organiser des pertes de matière et d'énergie que d'en apporter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6166 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)

Il est de toute façon plus facile de vivre dans l'espace pur que sur une planète.

?! Sérieusement ou faute de frappe ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 21246 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 58ans
Posté(e)

Mars il est question de l'étudier, pas de la terraformer ou d'y faire une installation durable.

Par contre les projets à venir sont les suivants; ( Européen pur jus, soit dit en passant...)

  • ExoMars Trace Gas Orbiter (TGO) est un orbiteur placé sous la responsabilité de l'ESA qui remplit d'une part une mission scientifique et d'autre part joue un rôle essentiel pour les autres missions du programme en servant de relais pour les télécommunications entre les engins déposés au sol et la Terre. Sa mission scientifique consiste à identifier l'origine du méthane et d'autres gaz rares présents dans l'atmosphère martienne. Les précédentes missions martiennes ont détecté que du méthane était présent dans l'atmosphère avec des concentrations variant dans le temps et selon le lieu. Le méthane est un gaz dont la durée de vie est brève à l'échelle géologique et sa présence nécessite une source active qui pourrait être biologique. Le satellite dispose d'une antenne parabolique grand gain de 2,2 mètres de diamètre orientable avec deux degrés de liberté pour retransmettre en bande X les données scientifiques vers la Terre. Le tube à ondes progressives utilisé a une puissance de 65 watts. Les échanges avec les engins situés sur le sol de Mars se font en bande UHF via une antenne hélice axiale. La charge utile embarquée, d'une masse évaluée à environ 135 kg et composée de plusieurs instruments scientifiques, est en cours de redéfinition à la suite du changement de partenaire de l'ESA. L'orbiteur doit être lancé en 2016 avec ExoMars EDM3.
  • ExoMars EDM est un petit atterrisseur de 600 kg (Phoenix : 670 kg, Viking 600 kg) développé par l'ESA qui doit se poser en 2016 sur la planète Mars. ExoMars EDM doit permettre de valider les techniques de rentrée atmosphérique et d'atterrissage qui seront mises en œuvre par de futures missions martiennes européennes. Il comporte un véhicule de rentrée chargé de protéger l'engin spatial de la chaleur générée par la rentrée atmosphérique, d'un parachute déployé alors que la vitesse de l'engin est tombé à Mach 2 et de moteurs-fusées à ergols liquides (hydrazine) chargées de déposer en douceur l'atterrisseur. Durant sa descente vers le sol martien il retransmet les paramètres de vol pour permettre l'analyse de son fonctionnement. Sur le sol martien sa durée de vie est limitée car l'énergie est fournie par des batteries qui ne sont pas rechargées. Il emporte une petite charge utile. Il est lancé avec TGO en 20164.
  • Le rover ExoMars est un rover de 300 kg développé par l'ESA qui emporte une foreuse capable de ramener une carotte prélevée jusqu'à 2 mètres de profondeur et un laboratoire capable d'analyser l'échantillon et d'identifier des marqueurs biochimiques. Le rover embarque également des instruments pour identifier la présence d'eau ou de matériaux hydratés, des caméras et des spectromètres. Le véhicule de rentrée et de descente jusqu'au sol martien est fourni par Roscosmos. Le rover Exomars doit être lancé en 20185.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LAKLAS Membre 7442 messages
Forumeur alchimiste‚ 101ans
Posté(e)

Si les cons restent sur terre et qu'il n'y a que des mecs sympas à aller sur Vénus je veux bien....... :mouai:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6714 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

?! Sérieusement ou faute de frappe ?

Non non, sérieusement. pas de fautes de frappe. ^^

Dans l'espace pur, on le fait déjà. La station internationale est dans l'espace.

Sur une planète, il y a des contraintes d'usures, d'intempéries (vent, poussière, pluie acides en fonction des endroits… et je ne parle même pas des risques volcaniques, de l'instabilité du sol, de tempête de poussière… la foudre aussi… )

Il y a surtout et de très loin des problèmes considérables de gravité et de maniabilité lorsqu'il s'agit de faire des ravitaillements venue de la Terre. Imagine le carburant et les infrastructures nécessaires pour des ravitaillements au sol, ou pour les retours sur Terre !

Tu as aussi des écarts de températures entre la nuit et le jour (ça dépend d'où bien sûr… mais souvent)

D'ailleurs, parfois il y a même la nuit tout court… c'est pas top pour les panneaux solaires la nuit. ( le vent et la poussière non plus d'ailleurs. )

La gravité rend les constructions beaucoup plus complexes à réaliser, tout simplement parce que ça peut s'écrouler. Parce qu'il faut s'étaler au sol sur une surface si tu veux de l'espace, et qu'il va falloir réfléchir sacrément aux conditions et à la configuration du terrain pour tes constructions.

( Alors que dans l'espace… tu as la place que tu veux où tu veux. Même si tu veux un appart de 3000 m2 avec 25 étages pour toi tout seul. )

L'espace, c'est vide, mais c'est constant.

L'avantage d'avoir un "sol" sous les pieds est finalement très relatif.

Le développement technologique est aussi plus intéressant. Car on peut fabriquer des trucs dans l'espace qu'on ne peut pas fabriquer sur terre, grâce à la gravité 0, ou au vide à porté de main. Par contre, tout ce qu'on peut fabriquer sur terre, on peut aussi le faire dans l'espace. ( Il suffit de faire tourner une nacelle accrochée à une corde et un contre-poids pour avoir la gravité que tu souhaites )

Le vide permet aussi d'utiliser des matériaux qui ne sont pas utilisables sous gravité, ou dans un environnement réactif chimiquement. ( Des miroirs au sodium par exemple. Détruit immédiatement si la moindre goutte d'eau se pointe, alors que dans l'espace, pas de problèmes. Des surfaces extraordinairement mince et étendues qui se casseraient sous leur propre poids si elles étaient soumise à la gravité etc… )

L'observation est plus aisée aussi, tout simplement parce qu'un complexe dans l'espace, tu peux le déplacer ( en entier en plus) pour aller observer ce que tu veux. Même si c'est situées à des millions de km.

Une opération au sol restera confinée là où elle a atterri.

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6714 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Mars il est question de l'étudier, pas de la terraformer ou d'y faire une installation durable.

ça dépend des projets. Certains se posent ces questions aussi ;)

Mais je pense à long terme.

Étudier une planète et développer les technologies qui permettent d'y vivre vont prendre des décennies, voir des siècles. Et les avancées seront faite par ces explorations temporaires.

Et par les études aussi des terrains et éléments qui s'y trouvent.

Il y a, malgré tout derrière toutes ces recherches, une volonté d'arriver un jour à s'extirper de façon durable, voir permanente, de la Terre. Ces technologies et savoir faire ainsi que leur développement servent ce rêve.

J'avais entendu parler d'une étude faite par la nasa sur la terraformation de Mars (la transformation de son atmosphère seulement) qui prendrai 900 ans avec les technologies de l'époque. (je pense que la génétique peut changer beaucoup de chose)

Je n'ai pas eu vent d'études sur la terraformation de Vénus.

Mais trouver des techniques pour faire chuter ce temps me semble intéressante aussi, comme voie de recherche.

Encore faut il, pour cela connaître ces environnements.

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Logan- Membre+ 1823 messages
~ \o/ ~‚ 24ans
Posté(e)

Juste un truc.. si on va sur Vénus.. dans l'atmosphère.. On fait comment pour avoir de l'eau? :hum:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité elbaid
Invité elbaid Invités 0 message
Posté(e)

Ouais le problème c'est l'eau . Et pour avoir de l'eau il faut reproduire le cycle , et pour reproduire le cycle de l'eau il faut s'équiper d'une biosphère artificielle , et ça c'est pas une mince affaire .

L'humanité aura conquit l'espace lorsqu'elle sera capable d'y faire pousser une tomate , pas avant ; et peu importe dans le voisinage de Venus , sur Mars ou Pluton , tant que l'on ne maitrisera pas une biosphère artificielle c'est même pas la peine d'y penser .

En clair il faut pas mettre la charrue avant les bœufs . Commençons par maitriser une biosphère et après on verra... lol et pour cela c'est même pas la peine d'aller ds l'espace , on peux commencer ici bas sur terre .

Une fois on aura maitriser cet biosphère artificielle sur Terre , on pourra envisager d'en construire une ds l'espace , ainsi les pionniers pourront y vivre y travailler et exploiter les ressources à leur dispositions ainsi que celles présente à la surface de Mars ou ailleurs .

Seul problème de taille . Aucune recherche n'est consacrée à cela , la seule expérience tenté a été un échec et depuis plus rien .

Donc plutôt que de vouloir construire une ville sur Venus , autant commencer par le commencement , c'est à dire la maitrise d'une biosphère , c'est pas plus compliqué que cela .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité elbaid
Invité elbaid Invités 0 message
Posté(e)

pourquoi ce fut un échec ?

la réponse est simple :

Biosphere 2, situé en Arizona, est désormais le plus grand laboratoire de croissance contrôlée, à l’aide de l’Université de Columbia, mais initialement, le but était de savoir si des hommes étaient capables de survivre dans un environnement clos riche en énergie.

En septembre 1991, une équipe de 8 chercheurs/docteurs (4 hommes, 4 femmes, vive les mini partouze dans la mini forêt vierge, on voit déjà que le chauve se frotte sur sa collègue de devant) se sont enfermés dans la serre gigantesque pour une mission prévue de 4 ans. Elle n’a finalement duré que de septembre 1991 à septembre 1993. Cette première mission suscita un fort engouement médiatique, comparable à celui du Loft en France. Au début, l’agriculture fonctionna relativement bien, notamment pour les bananes, les patates douces, et les cacahouètes, ce qui apporta une source considérable de nourriture. Mais ça ne suffisait pas à satisfaire la faim des «Biosphériens». Alors ils ont mangé les poules qui servaient à fournir des œufs. Plus aucune poules, donc plus d’œufs, et un seul repas au final. Plus grave, le taux d’oxygène atmosphérique s’est gravement abaissé, atteignant ce qu’on peut trouver à 1200 mètre d’altitude. Un temps trop couvert (qui limite donc la photosynthèse) et une multiplication des bactéries du sol (consommatrices d’oxygène) en est la raison. Quoiqu’il en soit, la majorité des invertébrés et tous les insectes pollinisateurs y passèrent. Sans compter les nombreuses embrouilles (milieu clos + voir les mêmes gueules tout le temps + crever la dalle + personne voulait partouzer au final avec toi le chauve = c’est compréhensible). Biosphere 2 a donc vu son projet décrédibilisé, puisqu’on a dû faire rentrer de l’oxygène et des vivres à l’intérieur du «monde miniature», et que toute l’éléctricité n’a pas été obtenue à partir de panneau solaires. Ce qui est contraire au but « autonome » du projet.

Une deuxième mission n’a duré que 6 mois et a été saboté par des membres de la premières équipe.

conclusion ;

L'humanité n'est pas prête , manque de maturité , de volonté , d'intelligence...

ça viendra ptet... avec du temps ... en tous cas faudra pas compter sur L'humanité actuelles...sont trop cons .

FIN DU DEBAT .

Modifié par elbaid

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 12667 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

la technique fera des miracles plus tard mais ce ne sera que de la technique .

pourquoi pas déplacer vénus de son orbite et l'éloigner du soleil pour faire baisser sa température .

cela peut paraitre fou mais la science va beaucoup encore progresser dans les siècles et millénaires à venir .

et pour mars ou autres planètes , pour quoi pas transformer l'homme et l'adapter aux conditions de vie de celle qu'il voudra occuper .

cela peut paraitre idiot mais il y à de nombreuses année , certains avaient fabriqué un genre de plastique qui permettait de capter l'oxygène de l'eau à travers sa membrane , et permettre à l'humain d'y vivre comme un poisson .

qu'est devenu le projet ??

bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité