Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Le 18 juin 1815 : La chute de Naboléon


Messages recommandés

g_pu_rien Membre 5344 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

La bataille de Waterloo s'est déroulée le 18 juin 1815. Elle s'est terminée par la victoire décisive de deux armées : celle des alliés, commandée par le duc de Wellington, composée de Britanniques, d'Allemands (contingents du Hanovre, du Brunswick, du Nassau) et de Néerlandais (unités belges et hollandaises) et celle des Prussiens, commandée par le maréchal Blücher ; toutes deux opposées à l'armée française dite Armée du Nord emmenée par l'empereur Napoléon Ier.

La commune de Waterloo se situe à une vingtaine de kilomètres au sud de Bruxelles, en Belgique. Toutefois, les combats n'eurent pas lieu à Waterloo mais un peu plus au sud, sur le territoire des communes actuelles de Lasne et de Braine-l'Alleud. La bataille a souvent été appelée en France « bataille de Mont Saint-Jean », lieu plus précis de l'engagement effectif2. En Allemagne, elle est appelée « bataille de la Belle-Alliance ».

Cette bataille est la dernière à laquelle prit part personnellement Napoléon, qui avait repris le contrôle de la France durant la période dite des Cent-Jours. Malgré son désir de poursuivre la lutte avec de nouvelles forces qui se reconstituaient, il dut, par manque de soutien politique, abdiquer quatre jours après son retour à Paris.

Mon lien

Le 18 juin 1815, le Nabot est défait à Waterloo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)

Abba dis donc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 18571 messages
Forumeur alchimiste‚ 60ans
Posté(e)

Cet homme ne pouvait se passer de combattre. Il aurait mieux fait de rester simple général. Cela aurait évité deux millions de morts à l'Europe.

Lors de ses études, un professeur écrivit sur son bulletin de notes : "Fera un excellent officier de marine". En 1785, il tenta de s'embarquer à Brest avec Lapérouse et échoua. S'il avait réussi, Napuoléone de Buonaparte aurait péri avec le reste de l'expédition en Australie et Napoléon n'aurait jamais existé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon Membre 1722 messages
Forumeur alchimiste‚ 74ans
Posté(e)

Réduire Napoléon à ses batailles, c'est insulter l'Histoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g_pu_rien Membre 5344 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Pourquoi ?

À part un million de jeune français tués durant les 17 années de sa... dictature... qu'à t-il fait ?

Je m'attends aux habituels code civils, bacs, lycées... etc.

Mais je te laisse développer; de mon côté j'ai des munitions....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 18571 messages
Forumeur alchimiste‚ 60ans
Posté(e)

Réduire Napoléon à ses batailles, c'est insulter l'Histoire.

Divers noms ont été évoqués en 1799 afin d'établir un nouveau pouvoir en France. On parla du général Bernadotte entre autres, qui curieusement devait finir (par adoption) roi de Suède de 1818 à 1844 et construisit la Démocratie dans ce pays. Mais finalement, les comploteurs du 18-Brumaire choisirent Bonaparte.

Bonaparte a certes établit le Code Civile et bien d'autres choses. Mais il faut savoir aussi qu'il était entouré d'un personnel politique compétent dans divers domaines : Cambacérès, Lebrun, Talleyrand, Fouché... Et cette aide précieuse travailla dés le début pour Bonaparte : à la rédaction de la nouvelle constitution (Consulat) rédigée en quelques nuits par des spécialistes.

Non; nous aurions pu nous passer de Napoléon Bonaparte. Le cours de l'Histoire en aurait été plus serein ! Les idées nouvelles venues de France auraient fait pacifiquement leur chemin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kergarouet Membre 19 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Cet homme ne pouvait se passer de combattre parce-que ses ennemis ne pouvaient s'empêcher de lui déclarer la guerre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g_pu_rien Membre 5344 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

N'importe quoi !!!

Les déclarées contre le tyran sont de son propre faits par des provocations !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon Membre 1722 messages
Forumeur alchimiste‚ 74ans
Posté(e)

Et vous pensez qu'il était bien entouré par hasard ? Catalyseur, vous connaissez ? Quand à fomenter les motifs de guerroyer, ils sont de la nature de la concurrence en Europe. La France était la Chine d'Europe depuis Louis XIV et les coalitions se sont formées contre elle. Vive le rwé !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g_pu_rien Membre 5344 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Sauf que Louis XIV et ses ministres ont fait beaucoup plus que Bonaparte, à TOUS LES NIVEAUX.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 14837 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Encore un débat sur Napoléon...Faut il rappeller que toutes ces guerres furent défensive et provoquée par un seul belligérant, lui impérialiste, l’Angleterre ? L'angleterre qui après pendant des siècles à réduit à néant toutes les puissances européennes menaçant son monopole maritime ? Espagne, Hollande, France. Ces guerres ont eu lieu parce que ce pays ne voulait pas voir une puissance terrestre trop imposante en Europe de peur que sa maitrise maritime ne devienne caduque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 14165 messages
scientifique‚
Posté(e)

Les français devaient lire l'opinion des autres européens au sujet de Napoléon :

Un général ambitieux brillant dans la tactique mais qui n'a pas changé de méthode : bilan ses adversaires ont copié cette tactique en étant plus rapides et l'ont donc battu inexorablement.

En dehors du code civil rédigé par Cambacérès, napoléon a rendu une France plus petite et plus affaiblie qu'il ne l'avait trouvée bien sûr avec au moins 1 millions de morts sans parler des estropiés ou des prisonniers de la Russie.

Napoléon était nul en marine, nul en artillerie : c'était un "biffin" bon à faire marcher ses soldats au son du tambour !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g_pu_rien Membre 5344 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Encore un débat sur Napoléon...Faut il rappeller que toutes ces guerres furent défensive et provoquée par un seul belligérant, lui impérialiste, l’Angleterre ? L'angleterre qui après pendant des siècles à réduit à néant toutes les puissances européennes menaçant son monopole maritime ? Espagne, Hollande, France. Ces guerres ont eu lieu parce que ce pays ne voulait pas voir une puissance terrestre trop imposante en Europe de peur que sa maitrise maritime ne devienne caduque.

Nan !!!

Durant l'Empire, il a provoqué trois guerres, les trois les plus catastrophique pour lui... mais surtout pour les malheureux qui l'ont suivis (Espagne, Russie et Belgique).

Les autres guerres ont effectivement été provoqué par les Anglais. Mais aussi parce que Bonaparte les avait provoqué.

Un général ambitieux brillant dans la tactique

Exactement... c'est un tacticien de génie... Mais il était un piètre stratège.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kergarouet Membre 19 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

La vision de l'histoire décriant Napoléon comme un "ogre" assoiffé de sang est une vision anglo-saxonne de l'histoire qu'il est toujours déplorable d'entendre dans la bouche de certains Français. Aujourd'hui cela dit, Napoléon est admiré partout dans le monde sauf en France : la mode étant ici au mépris de soi-même et de son Histoire – surtout quand elle est glorieuse.

On peut du reste admirer Louis XIV sans mépriser Napoléon, et même considérer ce dernier comme un compromis national entre la Révolution et la Couronne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g_pu_rien Membre 5344 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

La vision de l'histoire décriant Napoléon comme un "ogre" assoiffé de sang est une vision anglo-saxonne de l'histoire qu'il est toujours déplorable d'entendre dans la bouche de certains Français. Aujourd'hui cela dit, Napoléon est admiré partout dans le monde sauf en France : la mode étant ici au mépris de soi-même et de son Histoire – surtout quand elle est glorieuse.

loool, le mec qui veut me donner des leçons !!!

Je suis un grand amateur d'Histoire.... Mais pas de Napoléon Ier qui est un parvenu, un imposteur, un tyran , un ogre...

Napoléon était un tyran. Je pense que si il s'est retrouvé seul contre tous c'est a cause de grave lacune de politique internationale. Le responsable de cet isolement c'est lui pas les anglais. Pour moi Napoléon le grand c'est son neveu pas lui.

Mon avis perso est que Napoléon fut un très grand tacticien, le plus grand génie peut-être sur un champ de bataille avec César, par son coup d’œil sur le terrain, sans oublier sa façon inimitable de monter une campagne militaire (Italie 1798, Allemagne 1805, Prusse 1806, France 1814 etc.).

  • Il remporte Marengo grâce à l'arrivée de Desaix.
  • Il remporte Iéna parce que Davout remporte Auerstaedt.
  • Il remporte Eylau de justesse parce que Ney arrive et le brouillard se dissipe.
  • L'Espagne : une campagne inutile.
  • Essling, lamentable défaite qui coûte la vie à un des plus brave militaire de l'histoire et consacre Masséna, inutilement : malheureusement.
  • Wagram : victoire sur le fil encore une fois.
  • Campagne de Russie : grrr.... pfff.... mais qu'est-ce qu'il est nul... croire qu'Alexandre allait plié seulement en montrant les muscles : mais Alexandre n'avait que faire de cet enfant de la très petite noblesse même pas titrée.
  • Campagne d'Allemagne : excellemment débuté, il faut le reconnaitre ( Lûtzen, Bautzen, Dresde), mais cette campagne est à l'image de l’imposture : elle commence de façon excellente mais ce termine catastrophiquement : Leipzig et Hanau.
  • Campagne de France : c'est une démonstration de stratégie, peut-être sa meilleure campagne : mais en vain vu que ces second sont médiocre.
  • Waterloo : une bataille qu'il n'aurait jamais dû perdre.

Mais il fut un médiocre stratège car il n'a pas su ou voulu se ménager un allié puissant sur le continent pour pérenniser ses conquêtes. Cet allié pour moi aurait dû être l'Autriche après Austerlitz (c'était l'avis de Talleyrand), car l'avantage de l'Autriche était qu'elle était proche (on pouvait la punir rapidement en cas de pb) alors que la Russie... Il fallait dépecer la Prusse (la protégée de l'Angleterre avec laquelle aucune paix n'était possible à cause de Anvers) et avoir pour objectif de garder la rive gauche du Rhin que les guerres de la Révolution nous avaient donné*. Il fallait donner des gages territoriaux à l'Autriche en Italie et dans les Balkans, car de ce côté il y a les Alpes qui nous protègent, mais aussi à l'Est pour la fâcher avec la Russie.

Le drame de Napoléon fut peut-être d'avoir été trop bon sur le champ de bataille et d'avoir donc trop compté là-dessus pour maintenir ses acquis territoriaux. Un plus médiocre général eut été préférable dans le rôle du Chef de l'Etat, un homme comptant plus sur la diplomatie.

Pitoyable... lui qui voulait se voir l'égal d'Alexandre de César ou de Turenne... si son fantasme n'avait pas coûté des milliers de vies... en plus du retour de l'esclavage...

La vision de l'histoire décriant Napoléon comme un "ogre" assoiffé de sang est une vision anglo-saxonne de l'histoire qu'il est toujours déplorable d'entendre dans la bouche de certains Français. Aujourd'hui cela dit, Napoléon est admiré partout dans le monde sauf en France : la mode étant ici au mépris de soi-même et de son Histoire – surtout quand elle est glorieuse.

mouarf.... les guerres napoléoniennes sont glorieuses.... j'aurais tout lu...

Napoléon est juste reconnu comme un tacticien exceptionnel... de la à dire qu'il est admiré, c'est un peu exagéré.

Napoléon est loin, très loin de faire l'unanimité. Napoléon c'est sur 17 ans de "règne", 16 ans de guerre. Napoléon c'est un millions de Français morts durant ses guerres.

Une comparaison avec Louis XIV, allons-y donc :

Le militaire

72 ans de règne dont 29 ans des guerre ; soit 43 ans de paix.

Sur les quatre principales guerres, si La Ligue d'Augsbourg est un "match nul" et la Succession d'Espagne est une défaite plus diplomatique que militaire, aucun soldat des armées coalisées n'a mis le pied sur le sol français.

On peut aussi rajouter des noms : Le prince de Condé, les maréchaux de Turenne, de Luxembourg, de Villars, de Créquy, Catinat, de Noailles, le lieutenant-général de Vendôme... etc

Pour moi, Turenne et Condé tiennent la comparaison avec Bonaparte... Je suis même tenté de dire que Turenne est meilleur que le petit caporal.

Pour Napoléon, suffit de voir 1814 et pire... l'occupation de 1815-1818. Seul Davout et Suchet peuvent soutenir la comparaison avec deux princes et plusieurs généraux du Roi capable de commandement éloignés de l'état-major.

La marine

Sous Louis XIV, la marine royale devient la plus puissante du monde et de nombreux marins exeptionnelles s'élèvent : Duquesne, Dugay-Trouin, Bart, Forbin, Pointis, Tourville, Cassard, Toulouse, Estrée, Maillé-Brézé... Tous cela grâce au roi , à Colbert puis par Ponchartrain...

La Marine sous Napoléon, où est-elle ?

Bilan territorial

La France gagne des territoires en Artois, en Flandre, en Alsace, en Franche-Comté, en Roussillon... Je parle même pas des terres conquises en Amérique, en Indes et sur l'océan indiens.

La France de 1715 est plus grande que celle de 1643.

La France de 1815 est plus petite que celle de 1799 : Non ?

Pire encore, elle est plus petite que celle de 1789.

Où est passée la Louisiane ?

Bilan artistique et culturel

Déjà... y'a le château de Versailles... rien que ça... ça calme.

Rénovations des palais des Tuileries et du Louvre, construction des Invalides, du château de Versailles, du Grand canal, du canal des deux mers, du Pont-Neuf, de la place Louis le Grand (futur place Vendôme), de la place Royale, de l'imprimerie royale, de la bibliothèque royale et de bon nombre de collèges, de bâtiments administratifs, architecturaux partout dans le royaume....

Construction aussi des forteresses de l'Est qui démontreront leurs inestimable utilité durant les guerres du Grand Roi.

Et sous le petit général ? Inexistante...

Bilan économique

Colbert, sous l'autorité du Roi (évidemment) booste l'économie avec les manufactures et apparaît ici le début du capitalisme, suivit, à sa mort par son fils , Seignelay.

Bilan économique du général ?

On peut du reste admirer Louis XIV sans mépriser Napoléon, et même considérer ce dernier comme un compromis national entre la Révolution et la Couronne.

On peut aussi détester Napoléon et l'exprimer librement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×