Aller au contenu

Messages recommandés

grandfred Membre 15741 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Deux micro-partis, des prêts aux candidats, des kits de propagande et une myriade de factures éditées par différents prestataires : dans un dossier de neuf pages, Le Figaro magazine décrit avec précision les circuits de financement du parti de Marine Le Pen. Un dossier intitulé "l'argent caché du Front national" et contre lequel le FN, dans un communiqué, indique vouloir mener une "riposte juridique".

Pourquoi ? Tout simplement parce que le dossier contiendrait des "approximations" et des "contre-vérités flagrantes". Des erreurs que le FN s'est empressé de corriger sur son site en répondant point par point aux accusations du Figaro magazine. Plus grave aux yeux du FN, le titre du dossier : "l'argent caché". "Il n'y a aucun « argent secret » au Front national", écrit le FN dans un communiqué. L'affirmer est une tromperie. Pas plus d'ailleurs, n'y a-t-il, dans cet article de « révélations sur les circuits de financement » : les circuits de financement du Front national sont clairs, connus de tous et parfaitement légaux".

...................(................).......................

Jeanne, un micro-parti qui fait l'objet d'une enquête judiciaire

...................(........)...........................

A l'origine de cette enquête, il y a la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) qui a transmis ses observations au parquet.

............(....)......

. En réalité, en consultant les comptes, la CNCCFP a découvert que les candidats FN aux cantonales 2011 et législatives 2012 avaient systématiquement contracté des prêts financiers auprès du microparti Jeanne.

Jeanne, le micro-parti qui fait des prêts à 7% d'intérêts

Le micro-parti Jeanne a été fondé fin 2010. Il s'agit d'un parti sans militant et sans meeting. Logique : il pour unique but de financer les campagnes électorales du Front national. Ce n'est pas nouveau au FN : dès 1988, Jean-Marie Le Pen avait fondé son propre microparti, baptisé Cotelec, pour financer ses campagnes. Une manière de contourner les réticences des banques à consentir des prêts pour les candidats.

..................(...........)......................

En 2012, tout s'accélère : Jeanne "a avancé 8,6 millions d'euros aux candidats [législatives] dont 450 000 euros à Marine Le Pen pour la présidentielle, moyennant un taux d'intérêt très élevé de 7%", précise Le Figaro. A la clé rien que pour le prêt pour la présidentielle ? 19 000 euros d'intérêts pour Jeanne, selon les calculs de Mediapart. Mais à quoi servent toutes ces sommes ? Essentiellement à acheter des kits de campagne... facturés par Jeanne. En clair, le micro-parti prête de l'argent aux candidats, qui eux-mêmes payent des kits de campagne à Jeanne. La boucle est bouclée.

Riwal, la boite de com' qui a facturé 1,69 million d'euros pour la campagne de Le Pen

D'après les factures obtenues par Le Figaro, Jeanne propose par exemple d'éditer 3000 exemplaires d'un journal de campagne pour 1400 euros, un bulletin de vote personnalité pour 600 euros ou encore l'édition de 1000 tracts sur l'insécurité pour 250 euros. Jeanne ne fabrique pas ses kits, elle les a commandées à des fournisseurs pour la modique somme de 8,4 millions d'euros en 2012. Qui les fabrique ? Le principal prestataire est une agence de communication baptisée Riwal. Et parmi les actionnaires de Riwal, on retrouve les trésoriers successifs de Jeanne. Autrement dit, comme le précise Le Figaro magazine, "ces hommes de confiance de Marine Le Pen sont à la fois les financiers et les bénéficiaires des candidats FN". Commentaire du journal : le "système est bien verrouillé".

Riwal ne se contente pas d'éditer des kits. Pendant la campagne présidentielle, c'était le principal prestataire des frais de dépenses de communication pour la présidentielle de Marine Le Pen. En 2012, les factures de Riwal s'élèvent à 1,69 million d'euros. Avec des prestations diverses et variées : "des frais de mailing (166 997 euros), la fabrication du programme de la candidate à 6 millions d'exemplaires (514 280 euros), des affiches de meetings et tracts de campagne (449 393 euros), et même des frais de location de mobilier au QG de campagne (30 897 euros) et d'aménagements des locaux (32 500 euros). Riwal a aussi fait payer des frais de retransmission des discours de Marine Le Pen en direct sur internet (69 605 euros). Sans compter des bilans et baromètres d'e-réputation, relativement coûteux (127 847 euros). Ainsi que l'animation internet de la campagne (280 986 euros) via l'hébergement des sites officiels, des relances par SMS et par mail, ou la formation de la candidate au dialogue avec les blogueurs".

Une veille internet à 10 000 euros par mois et un programme chiffré trois fois

L'article du Figaro énumère d'autres dépenses de campagne et souligne que les factures comportent "des intitulés abscons, des prestations onéreuses, des sociétés écrans ou des fournisseurs à l'existence juridique éphémère". Exemple ? Le comité Marine Le Pen 2012 a signé un contrat avec une société unipersonnelle (une seule personne donc) pour des prestations de "veille internet, y compris la presse et les sites des adversaires politiques de la candidate", de "suivi quotidien des médias", de rédactions d'articles et de participation "aux réunions quotidiennes avec la candidate". Au total ? La facture s'élève à 75 999 euros pour 500 heures travaillées. Soit "une moyenne de 10 000 euros par mois de septembre 2011 au 20 avril 2012". Interrogé par Le Figaro, le prestataire unique se défend d'avoir été surpayé : "Je travaillais de 6 heures du matin à minuit et le tarif est normal".

Autre "bizarrerie", relevée par le Fig Mag : le chiffrage du programme du FN. Alors qu'un groupe d'experts a travaillé bénévolement sur le sujet, le magazine a retrouvé des factures indiquant que le FN avait confié ce travail à deux autres acteurs : une société baptisée Cap Stratégique (facture : 13 900 euros) et un expert, qui occupait au même moment le poste de commissaire aux comptes de Jeanne (facture : 50 000 euros). A chaque fois, Le Figaro magazine affirme que ces dépenses ont bénéficié à des prestataires proches de Marine Le Pen.

Le FN conteste le dossier du Figaro magazine

Dans un communiqué, le Front national conteste toutes les accusations du Figaro magazine et estime que cette publication est en service commandé au profit de l'UMP (empêtrée dans l'affaire Copé-Bygmation).

Que dit le communiqué du FN ? D'abord que le microparti Jeanne est soumis au contrôle annuel de la CNCCFP : les dons effectués à ce micro-parti sont parfaitement légaux et le parti n'a pas l'obligation de donner l'identité de ces donateurs.

En outre, le communiqué précise que le principe qui consiste à faire des prêts à des candidats est lui aussi parfaitement légal. D'ailleurs, en cas de prêt, un parti à l'obligation de le faire contre des intérêts. Et ces prêts "ne constituent en aucun cas un exercice illégal de l'activité bancaire".

...........................(..........)................................

Le Figaro magazine a-t-il publié une enquête à charge sur le FN et sur Jeanne ? Les soupçons qui pèsent sur ce micro-parti sont-ils infondés ? L'information judiciaire, qui est en cours, apportera sûrement les réponses à ces questions.

en entier sur :

http://www.politique.net/2014052301-argent-du-front-national.htm?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+politique-net+%28Politique.net+%3A+A+la+Une%29

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Dinosaure marin Membre 24125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 62ans
Posté(e)

Tête haute et mains dans le pot de confiture.

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité libertade
Invité libertade Invités 0 message
Posté(e)

ah que oui tête basse, et la France dans la merde, la honte de notre pays .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 62ans
Posté(e)

Ben alors vous insultez Marine ?:mouai:

Un coup à se retrouver en résidence surveillée si elle arrive au pouvoir.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Ederna
Invité Ederna Invités 0 message
Posté(e)

Cherchez plutôt dans les financements du PS et de l'UMP, il y aura plus de matière !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grandfred Membre 15741 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

tiens, tu excuses les travers du fn comme décrit dans mon topic ??,

que l'ump et le ps soient touchés par les ""affaires" n'est nier par personne ! mais cela ne doit pas donner raison pour les différentes affaires qui ont touchées ou touchent le fn et ses satellites !!!

pour moucher les autres , il faut avoir le nez propre !!! et c 'est pas le cas du fhaine !!

un petit rappel :

http://www.forumfr.com/sujet531200-comme-une-impression-de-%C2%AB-tous-pourris-%C2%BB.html

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Ederna
Invité Ederna Invités 0 message
Posté(e)

tiens, tu excuses les travers du fn comme décrit dans mon topic ??,

Je n'excuse rien du tout ! Je constate !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 62ans
Posté(e)

Oui hé ! Mais m'sieur lui aussi il a volé des billes !:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 10302 messages
Esprit de contradiction‚ 42ans
Posté(e)

Quel agréable spectacle de voir tous ces petits poissons se contorsionner de rage :D

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12886 messages
Forumeur alchimiste‚ 112ans
Posté(e)

Attaquez le FN, il en sort grandi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g_pu_rien Membre 5344 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Le FN n'a pas besoin de faire campagne; l'UMPS arrive à se saborder lui-même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amarok59 Membre 1992 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

le fn a humilié un peu plus une gauche qui n'en est pas une et dont les arrangements financiers sont tout aussi discutable

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grandfred Membre 15741 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

extrait :

Le 27, rue des Vignes sert d'abord de refuge à Jeanne, le microparti de Marine Le Pen, fondé en novembre 2010. Depuis le 3 avril, cette association fait l'objet d'une information judiciaire contre X pour «fraude en bande organisée» et «faux et usage de faux», une procédure qui, pour le moment, porte sur les modes de financement des législatives de 2012. Lorsque Marine Le Pen a eu connaissance de l'information, elle a aussitôt réagi sur son compte Twitter : « Enquêtes, informations judiciaires, perquisitions, le pouvoir socialiste ne manque pas d'imagination face à son opposition politique. » La cheftaine du FN n'en manque pas non plus. En moins de quatre ans, grâce à un ingénieux système de financement, Jeanne est devenue une florissante machine à cash. Sans adhérents (en tout : 180 € de cotisations en 2011, et 150 € en 2012) ni véritables donateurs (11 500 € en 2011, et 5 500 en 2012), ce parti de poche a engrangé 1,8 million d'euros lors de sa première année d'existence et 8,9 millions l'année suivante !

L'astuce, selon les documents consultables auprès de la Commission nationale des comptes de campagne, consiste à facturer des « services rendus aux candidats pour les campagnes électorales ». Par « services rendus », entendez l'octroi de prêts aux aspirants députés FN à un taux pas franchement cadeau de 7 %, ainsi que la vente de « kits de campagne » – 16 000 € pièce – que Jeanne a préalablement réglés à Riwal, son prestataire.

Un ancien candidat à la députation témoigne, sous le sceau de l'anonymat : « Nous étions sommés de payer le kit plein pot si on voulait obtenir notre matériel de campagne. Impossible de refuser : les frais étaient avancés par Jeanne, au taux de 7 %, puis inscrits au compte de campagne. C'était une manière simple et efficace de financer le microparti, alors même que ces fameux kits ne valaient pas plus de 4 000 € ! »

Au printemps dernier, quatre fonctionnaires de police rattachés à la brigade financière ont frappé à la porte du QG des Vignes. La perquisition a duré une grande partie de l'après-midi avant que les enquêteurs ne repartent avec les factures de Jeanne sous le bras. Dans leurs filets : la comptabilité de Riwal, une agence de communication et d'édition qui a fait également transférer son adresse ici.

Dirigée par Frédéric Chatillon, ex-leader du GUD – un mouvement étudiant violent très actif dans les années 70 –, Riwal est le plus important partenaire du Front national, version Marine. Et son président, l'une des plus vieilles connaissances de la fille Le Pen. « On ne s'appréciait pas du tout quand on était étudiants au début des années 90 à Assas. Elle me traitait de facho. Mais maintenant on se parle assez régulièrement », témoigne pudiquement Frédéric Chatillon dans le livre du journaliste Frédéric Haziza, Vol au-dessus d'un nid de fachos . L'homme, à dire vrai, n'est pas un interlocuteur lambda. Ex-compagnon de Marie d'Herbais, l'amie d'enfance de Marine Le Pen qui, encore récemment, interviewait son père dans une vidéo retirée du site du parti suite au dérapage très contrôlé sur « la fournée », Chatillon compte parmi les plus proches et les plus influents conseillers de la présidente du parti lepéniste qu'il connaît depuis vingt-cinq ans.

<br id="sep_para_6" class="sep_para access"> C'est lui, par exemple, qui a contribué à façonner la ligne politique bienveillante de sa championne sur la Russie de Poutine ou la Syrie de Bachar al-Assad, ce dernier comptant parmi ses clients. On le retrouve aussi au printemps 2011 dans la délégation qui conduit Marine Le Pen à Rome pour une rencontre avec des leaders d'extrême droite. Un déplacement qu'il a lui-même planifié. <br id="sep_para_7" class="sep_para access">

Pour ses bons et loyaux services lors de la présidentielle, Riwal s'est arrogé en 2012 la modique somme de 1,6 million d'euros sur les 9,1 millions déclarés sur le compte de campagne de Marine Le Pen

en entier sur :

http://www.marianne.net/Dans-le-QG-secret-de-Marine-Le-Pen_a239850.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grandfred Membre 15741 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

extrait :

La conquête de la présidence du FN n’a pas été chose facile pour MLP. Il lui a d’abord fallu se soustraire à la tutelle politique de son père, éliminer ses adversaires politiques au sein du FN regroupés derrière le « successeur naturel » Bruno Gollnisch et se constituer une équipe dévouée, reposant souvent sur des liens d’amitié tissés dans sa jeunesse. Il lui restait une dernière chose à faire qui était sans doute la plus importante : obtenir son indépendance financière pour ne plus dépendre de l’argent de son père. En effet, si celui-ci a quitté la présidence du FN, il a conservé celle de la COTELEC, association de financement destinée à recevoir les dons et les prêts des adhérents et sympathisants. Totalement indépendante de la trésorerie du parti, cette structure prête de l’argent au FN quand il en a besoin et aux candidats pour financer leurs campagnes électorales, soit un bon moyen pour garder le contrôle sur le parti et sur celle qui le préside. Mais depuis décembre 2010 les choses ont changé puisque MLP possède elle aussi sa propre structure de financement intitulée Jeanne. Cette structure a un double but : d’une part faire rentrer de l’argent pour financer les activités de MLP mais aussi – et en cela MLP a bien retenu les leçons de son père – s’attacher la fidélité indéfectible des futurs candidats du Front aux élections. Ainsi, lors des élections cantonales de mars 2011, Steeve Briois a-t-il pu utiliser les fonds levés par Jeanne pour financer les tracts et les affiches de certains candidats (500 environ), ces derniers devant en contrepartie apporter leur soutien à la ligne défendue par la nouvelle présidente, soit un bon moyen de garantir la prédominance de la ligne mariniste lors du prochain congrès.

Pour gérer ce micro parti dont l’objet consiste à « définir et promouvoir les conditions d’une nouvelle offre politique, [à regrouper] toutes celles et ceux qui entendent participer au redressement de la France », Marine a mobilisé son premier cercle dans lequel les anciens du GUD sont très présents. Le mandataire financier de Jeanne est ainsi Steeve Briois, pilier du FN dans le Nord et secrétaire général du parti depuis l’accession de MLP à la présidence du FN. Le secrétaire général en est Jean-François Jalkh, secrétaire national du FN aux élections et un moment donné possible remplaçant de Louis Aliot au poste de secrétaire général du FN. Enfin la présidente de Jeanne est Florence Lagarde, une vieille amie de MLP, les deux s’étant connues à la faculté d’Assas lors de leurs études. Florence Lagarde militait alors au sein du Rassemblement des Étudiants Parisiens (REP) qui venait de succéder au GUD après son auto-dissolution. Elle était ainsi en 6ème position sur la liste du REP aux élections au CROUS en 1994. Logiquement nous la retrouverons en train de faire des piges pour un magazine sur lequel nous nous sommes déjà penché, nous voulons parler de Cigale, dans lequel elle relate les diverses expositions qui ont lieu à Paris. Elle y côtoie son compagnon, un certain Jildas Mahé. Arrêtons-nous d’ailleurs un instant sur cette liste dont l’itinéraire des participants est assez représentatif de ce qu’est devenu ce petit monde gudard, entre réussite professionnelle et réseau politique. En tête de liste, on trouvait Jildaz Mahé, devenu une des chevilles ouvrières de l’agence Riwal dirigée par Frédéric Chatillon. En 2ème position figurait Pierre Oldoni qui après avoir été écroué en 1995 pour violences volontaires et dégradation d’objets destinés à l’utilité publique est passé par le DPS et s’est ensuite reconverti dans le mercenariat puis la sécurité. En 3ème position on trouvait Gwénael Le Brazidec, entré par la suite à la Cour administrative d’appel de Marseille et devenu enseignant dans l’enseignement supérieur à Toulouse. Frédéric Pichon figurait en 4ème position et est devenu l’avocat pénaliste que l’on connaît tout en poursuivant son militantisme par le biais de l’association Europae Gentes et un compagnonnage idéologique avec les Identitaires. En 5ème position, on trouvait Grégoire Tingaud qui après avoir travaillé au conseil régional d’Ile-de-France dans le domaine de l’Intelligence économique est aujourd’hui un des dirigeants de la société Comes dont le directeur n’est autre que Bruno Racouchot, ancien « dircab » de Jean-Marie Le Pen. Grégoire Tingaud continue par ailleurs de s’investir dans le militantisme métapolitique par l’entremise de la fondation Polemia dirigée par Jean-Yves Le Gallou. En 8ème position, on trouvait Domitille Level qui dirige aujourd’hui un cabinet d’assurances à Bordeaux, associée à Robert Ottaviani, ancien skinhead et dirigeant du FNJ puis du MNJ, devenu très tôt un soutien affiché de MLP par le biais de Génération Le Pen puis de la Vague Bleu Marine. Enfin en 9ème position figurait Miguel Lliotter, aujourd’hui enseignant-chercheur et un temps consultant pour un maire UMP des Hauts-de-Seine.

Le trésorier de Jeanne est Olivier Duguet. Là encore un ancien du Gud qui fait partie du cercle des intimes de Chatillon. On pouvait ainsi l’apercevoir à la soirée d’anniversaire d’Axel Lousteau l’année dernière en compagnie de Chatillon, Jildas Mahé (superbe en kilt !), Jack Marchal, Romain Vincent, etc. C’est aussi un partisan de la ligne politique pro-syrienne de Chatillon, on a pu le voir défiler aux côté du Grand Fred lors de la manifestation de soutien organisée par les milieux pro-Bachar à Paris le 30 octobre dernier. Et il est associé de Chatillon dans ses affaires.

http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article485

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fichée
Invité Fichée Invités 0 message
Posté(e)

Ben alors vous insultez Marine ?:mouai:

Un coup à se retrouver en résidence surveillée si elle arrive au pouvoir.

Oui, d'ailleurs la Anne trucmuche Leclère pas claire, ils l'ont larguée.

Fait pas bon de copiner avec la Marine. :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

tiens, tu excuses les travers du fn comme décrit dans mon topic ??,

que l'ump et le ps soient touchés par les ""affaires" n'est nier par personne ! mais cela ne doit pas donner raison pour les différentes affaires qui ont touchées ou touchent le fn et ses satellites !!!

pour moucher les autres , il faut avoir le nez propre !!! et c 'est pas le cas du fhaine !!

un petit rappel :

http://www.forumfr.com/sujet531200-comme-une-impression-de-%C2%AB-tous-pourris-%C2%BB.html

Bonsoir Grandfred , bien dit , plaisir à vous lire . Cordialement .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Madmartigan
Invité Madmartigan Invités 0 message
Posté(e)

Cherchez plutôt dans les financements du PS et de l'UMP, il y aura plus de matière !

En effet, déplorant toutes magouilles financières d'où qu'elles viennent, je trouve particulièrement culotté de voir certains venir faire les paons quand on considère tous les scandales financiers dans lesquels sont englués les partis pour lesquels ils votent... :o°

Leurs propos sont copieux à lire :D

La traditionnel diversion : "Faisons récits des autres, ainsi, nous n'aurons point à nous justifier".

Modifié par Madmartigan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité