Aller au contenu

J'ai détruit ma vie de couple et famille

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 51ans Posté(e)
Jae Membre 107 messages
Forumeur inspiré‚ 51ans
Posté(e)

Salut Jae,

Je te laisse le copié-collé de ma réponse sur ton autre discussion:

Tu as abordé le problème avec ta psy, c'est déjà un bon pas.

merci!

Tu es un homme ou une femme?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 112
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 40

  • 14

  • 11

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

C'est quoi au juste "performance sexuelle" ??.............ça veut rien dire......(en tout cas pour moi) Tu pourrais aussi lui dire que tu n'es pas "performant" parcequ'elle-même n'est pas "motivée" ?

Il est quasi impossible de te répondre sur ces quelques lignes, même si je comprends fort bien que tu ne puisses pas tout dévoiler sur un forum. J'ai juste compris que tu avais une manie ou un hobbie

Mais non , non et non !! Tu n'es pas responsable............... Ce n'est pas toi qui a un probleme , c'est votre couple. Si tu dis à ta femme que tu es le seul responsable , c'est sûr , elle va to

Invités Posté(e)
Invité ézîa Invités 0 message
Posté(e)

Vous pourriez peut-être, ta femme et toi, avoir des domiciles séparés. Dans mon cas, cela a beaucoup amélioré ma relation amoureuse en ayant nos espaces respectifs, pourtant, notre histoire a traversé de nombreux drames et désaccords mais à présent notre couple est de plus en plus fort et agréable.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 mois après...
Membre 51ans Posté(e)
Jae Membre 107 messages
Forumeur inspiré‚ 51ans
Posté(e)

des nouvelles... ma femme m'envoie régulièrement des mails, elle s'excuse, dit qu'elle a tout raté, qu'elle m'aime encore, que je lui manque...On dirait qu'elle voudrait revenir... Le problème est que moi, je me suis réfugiè de plus en plus dans les couches et la laine... J'ai peur de devoir tout arrêter à nouveau si elle revient...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

Tu dois faire un choix, s'il y a eu problème entre vous, c'est bien à cause de ses couches et la laine d'autant plus si tu en mets encore plus souvent qu'avant. On ne peut pas t'apporter de solution, soit ta femme est plus importante que tes couches et dans ce cas, tu fais le nécessaire pour en mettre moins souvent en suivant une thérapie ou autres, soit tu trouves que tu vis mieux dans tes couches qu'avec ta femme et là, tu lui expliques que tu as choisi un autre mode de vie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mia Adaxo Membre 8 792 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Attends de voir ses réelles intentions , et si elle voulait vraiment revenir ,

ben , expliques lui que tu t'es consolé encore plus dans les couches , suite à son départ.

Mais bon , quand je te lis , j'ai l'impression que tu t'es fait une raison , et que tu ne souhaites pas sa réapparition.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
souriante38 Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

:smile2: Juste te dire que en tant que femme je préfère de loin la vérité...et les personnes qui s'assument.

Rien n'est jamais tout blanc ou tout noir...Courage et bonne chance avec ta famille.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

-? Mais pourquoi vous portez des couches? Juste commr ca?

C'est sûre que d'avoir un mari avec couche et layette, ça doit être excitant et donner envie de faire l'amour avec lui.

Tu as des problèmes et je te conseille qu'au lieu de jeter toutes les fautes sur ta femme, d'arranger tout ça avant d'avoir une nouvelle relation

Oui c' est juste !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mia Adaxo Membre 8 792 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Miètou : Tu devrais lire depuis le début pour comprendre.

Jae n'a rejeté aucune faute sur sa femme

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Heven Membre 1 045 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour jae,

Votre mère était-elle autoritaire et/ou absente?

Quel était votre rapport avec votre père ?

Avez-vous eut des animaux petits à la maison et auriez-vous souhaité en avoir ?

Avez-vous manqué d'attention ?

Comment êtes vous avec vos enfants en tant que père ?

Etes-vous réellement (sexuellement) attiré par les femmes ?

Avez-vous déjà eut envie d'avoir un rapport sexuel avec un animal ?

Merci.

Il s'agit donc clairement de fétichisme.

Selon la psychanalyse de Freud : (source wikipedia)

Sigmund Freud s'appuie sur le travail de Binet7 et désigne comme fétichisme la pratique sexuelle de recherche de l'orgasme par le biais d'objets ou de parties du corps, indépendamment du coït. Il existe donc un fétichisme sexuel chaque fois qu'une partie du corps ou un objet vient prendre la place de l'organe sexuel du partenaire et se substitue entièrement à lui. La théorie de Freud évolue lors de ses réflexions. D'abord centré sur la notion de libido, le fétichisme est présenté comme une perversion8. L’explication de l’origine du fétichisme sexuel serait lié à un traumatisme durant l'enfance symbolisé par l’angoisse de castration. Selon la théorie de Freud, un garçon, découvrant pour la première fois qu'une personne du sexe féminin ne possède pas de pénis, fait un déplacement sur un objet inanimé qu'il verra au même moment7. Le fétiche constitue ainsi un substitut du phallus manquant de la femme. Cet objet lui sera alors nécessaire dans le futur pour avoir une satisfaction sexuelle. Selon lui, le fétichiste aurait recours à un clivage, c'est-à-dire qu'une partie de la personnalité reconnaît l’angoisse de castration via l'objet fétiche, l'autre non et la refoule, la particularité du clivage demeurant dans le manque de communication entre ces deux pôles. Cette théorie rencontre cependant ses limites dans les cas de fétichisme féminin où l'angoisse de castration ne s'exprime pas de la même façon ; de fait, Freud évoque essentiellement l'homme fétichiste, et limite la femme au fétichisme des vêtements qu'il juge « normal »7.

Les premières observations cliniques du fétichisme des vêtements ou passion des étoffes apparaissent en 1908 dans l'article Passion érotique des étoffes chez la femme de Gaëtan Gatian de Clérambault7. Après Freud, la théorie du fétichisme subit d'autres influences. Dans les années 1930, Melanie Klein reprend le concept d'« objet partiel » de Karl Abraham et s'attarde plus à présenter le fétichisme du côté de l'objet maternel dans sa dimension d'attachement/séparation que dans sa dimension phallique7.

Dans les années 1950, Donald Winnicott apporte sa contribution par sa théorie sur l'« objet transitionnel », qu'il différencie du « fétichisme » - même s'il reconnaît un caractère précurseur au fétichisme dans cette démarche. Selon lui, l'« objet transitionnel » est une illusion du phallus maternel, appartenant au développement affectif « normal » de l'enfant ; à l'inverse, le fétichisme relève de l'hallucination liée à la relation maternelle (donc le « sein »)7. En 1954, Jacques Lacan choisit le fétichisme pour illustrer sa théorie de la trilogie « Imaginaire » - « Symbolique » - « Réel ». L'angoisse de castration est présentée comme l'enjeu de l'historique clinique7.

Le fétichisme, en tant que passion des étoffes, est souvent lié à certaines matières - il concerne notamment le cuir (fétichisme du cuir), le latex, le vinyle (fétichisme du latex)9, la fourrure, la laine ou l'élasthane - lycra (fétichisme du vêtement moulant). Le fétichisme des vêtements, type de fétichisme érotisé, s'est affirmé au cours des cinquante dernières années particulièrement en matière de photographie. Il est rencontré dans la vie quotidienne avec différents types de vêtements, des vêtements moulants : pulls en laine, sous-pull à col roulé, body, top, catsuit, des sous-vêtements (fétichisme des sous-vêtements). Ce fétichisme devient « fétichisme sexuel » lorsque la vue de cette matière, de ce type de vêtement, provoque une excitation sexuelle.

Les pulls sont au rang des vêtements qui peuvent faire l'objet d'un fétichisme sexuel. Ce fétichisme, sous son versant homosexuel, est explicitement évoqué par Hervé Guibert, au début de Mes parents (Gallimard, 1986) : « […] je reste pressé contre son poitrail, ou son encolure, qui a une chaude odeur de sueur rousse, de laine un peu rance, il a un pull-over en V de grosse laine chamarrée sale et distendue […]. Je ne me laisse plus prendre mais je mets à Agneaudoux un pull en V qui ressemble singulièrement à celui qui m'a donné tant de plaisir [...] » (p. 24), ou encore dans Des aveugles (Gallimard, 1985) : « Soudain l'odeur rousse surnagea entre toutes les senteurs triviales et habituelles : la vapeur la rendait plus âcre que jamais, mais elle avait conservé ses tons de bois, de laine et de tabac, on aurait dit qu'un grand pull-over aux mailles épaisses, brunâtres, dégorgeait de toutes ses suées dans un baquet d'eau bouillante dont les planches neuves auraient tout juste été rabotées. » (p. 80, édition Folio).

Modifié par Heven
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Heven Membre 1 045 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Thérapie : (toujours selon wikipédia, fétichisme)

Deux approches sont proposées en traitement : la psychothérapie cognitivo-comportementale (schémathérapie) et la psychanalyse.

Ainsi je pense pas qu'un psychiatre puisse vous aider. Cherchez plutôt un psychanalyste.

Modifié par Heven
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 5 ans après...
Membre 51ans Posté(e)
Jae Membre 107 messages
Forumeur inspiré‚ 51ans
Posté(e)

Bon, voilà, je n'étais pas venu ici depuis longtemps... On s'était séparés en 2014 puis remis en 2015... Puis là à nouveau séparés pour de bon cette fois... Je ne la reconnaît plus du tout. Elle a clairement profité de moi. Je suis au fond du trou. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Ambre Agorn Membre 1 621 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
Le 19/11/2019 à 23:26, Jae a dit :

Bon, voilà, je n'étais pas venu ici depuis longtemps... On s'était séparés en 2014 puis remis en 2015... Puis là à nouveau séparés pour de bon cette fois... Je ne la reconnaît plus du tout. Elle a clairement profité de moi. Je suis au fond du trou. 

L'avantage d'être au fond du trou, c'est qu'on a toutes les chances de remonter, la chance de repartir du bon pied (oui on a le temps de choisir le bon pied!). Le fond du trou est le plus bel endroit: là, tout devient possible, toutes les chances sont à notre portée...sauf si on ferme les yeux et qu'on se replie sur soi.

Bonne chance à vous

:)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 51ans Posté(e)
Jae Membre 107 messages
Forumeur inspiré‚ 51ans
Posté(e)
Le 26/11/2019 à 10:29, Ambre Agorn a dit :

L'avantage d'être au fond du trou, c'est qu'on a toutes les chances de remonter, la chance de repartir du bon pied (oui on a le temps de choisir le bon pied!). Le fond du trou est le plus bel endroit: là, tout devient possible, toutes les chances sont à notre portée...sauf si on ferme les yeux et qu'on se replie sur soi.

Bonne chance à vous

:)

Merci c'est gentil 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×