Aller au contenu

Messages recommandés

Nefeq127 Membre 33 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Suite à un long et pénible débat avec certains forumeurs, je remplace le précédent texte d'introduction par celui-ci :

Imaginez que la langue française soit une vieille recette plutôt longue et compliquée qui nécessite de respecter à la lettre de nombreuses procédures parfois assez pointilleuses pour qu’on ait une chance de correctement la réussir.

Maintenant dites-vous simplement que le compendium du gwodjik vous propose librement une nouvelle recette plus courte et surtout plus simple à réaliser qui met à profit les mêmes ingrédients que ceux que vous avez déjà l’habitude d’utiliser pour la langue française.

Au final, les quantités et les qualités nutritives restent donc identiques d’un plat à l’autre tandis que le résultat gustatif s’avère pourtant relativement différent en raison de la façon de cuisiner et d’assaisonner les mêmes aliments qui change sur certains points déterminants communs aux deux recettes.

C’est pourquoi je vous encourage de tout cœur à essayer cette nouvelle recette plus épurée (ne serait-ce que par curiosité ou par simple jeu) afin de découvrir par vous-même toute la saveur que peut offrir le langage gwodjik, à ne pas hésiter à poster vos questions, commentaires ou témoignages ici et pourquoi pas rejoindre la page facebook Luk Gwodjik pour en savoir plus, partager avec d'autres locuteurs ou juste vous entraîner.

Si au contraire vous n’êtes pas intéressés avant même de l’avoir testé, il me semble pour le moins déplacé d’en faire la critique sans y avoir précédemment goûté ; tout comme il serait plutôt ridicule de se permettre de juger un livre qu’on n’a pas lu selon sa première et sa quatrième page de couverture sans même avoir pris le temps de l’ouvrir, car ce genre de théorie n'est que vainement fumeuse s'il n'y a pas de réelle mise en pratique en dessous pour l'enflammer et diffuser sa clarté.

Modifié par Nefeq127
spam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
amissa somnium Membre 3 982 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Après vouloir détruire notre culture ,éliminer nos traditions ect.. maintenant ,on s'attaque à notre langue .. mieux vaut parler l'anglais et la boucle seras bouclé .. mais je suis un complotiste non ? laugh.gif

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabule Membre 584 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Quelque part je préfèrerais apprendre l'espéranto que luk gwodjik (au passage, tu parles d'un nom francophone !! Breton ou flamand ?).

Car la simplification du français comme des autres langues est en cours avec les langages "essémesse" qui commencent à se répercuter un peu partout.

1 vré révolution dé lang vivante ki risk de sinscrire danltan ! laugh.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MacGyver VIP 3 948 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

Je trouve pas que le SMS est facile à lire personnellement :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nefeq127 Membre 33 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Après vouloir détruire notre culture ,éliminer nos traditions ect.. maintenant ,on s'attaque à notre langue .. mieux vaut parler l'anglais et la boucle seras bouclé .. mais je suis un complotiste non ? laugh.gif

Cessez de voir le mal partout, surtout là où il n'est pas...

Fervents défenseurs de la langue française, inutile de monter sur vos grands chevaux ou de crier au scandale : le gwodjik s'inspire certes de votre si chère langue mais ce n'est en aucune manière pour chercher à la réformer ou porter atteinte à sa précieuse intégrité.

Dormez en paix car vous pourrez continuer à loisir à faire des fautes d'orthographes et vous ridiculiser dans votre propre langage ("la boucle serA bouclÉE") en continuant à défendre les absurdités soi-disant charmantes de son orthographe académique.

Pour les autres un minimum ouvert d'esprit qui sont intéressés, sachez qu'il existe désormais une alternative concrète, simple et efficace que vous pouvez adopter et mettre en pratique : le gwodjik.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fafaluna Membre 7 395 messages
Aux grands mots les grands remèdes‚
Posté(e)

Euh ouais... euh... quel intérêt? Le français est une langue complexe, mais devoir apprendre de nouveaux signes bien plus arbitraires, sortant de nulle part ... ?

Aucune utilité.

Après je dis pas, inventer des nouveaux signes, langues, ça peut être très amusant, surtout pour communiquer avec une personne complice sans que les autres puissent comprendre. Par contre prétendre que grâce à cela qu'on va améliorer le français et la communication... :mouai:. Cet "inventeur" ferait mieux de s'amuser à l'OULIPO où il donnerait des idées pas de doutes. Et surtout de revoir ses prétentions à la baisse.

Modifié par Fafaluna

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nefeq127 Membre 33 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Quelque part je préfèrerais apprendre l'espéranto que luk gwodjik (au passage, tu parles d'un nom francophone !! Breton ou flamand ?).

Car la simplification du français comme des autres langues est en cours avec les langages "essémesse" qui commencent à se répercuter un peu partout.

1 vré révolution dé lang vivante ki risk de sinscrire danltan ! laugh.gif

Il n'a jamais été dit que la langue gwodjik était francophone, c'est un langage à part entière qui n'a rien à voir avec le langage sms car il obéit à des règles logiques qui lui sont propres alors que le langage sms n'est qu'une maladie qui gangrène l'orthographe français chaque jour un peu plus.

Il se trouve simplement qu'il est relativement simple et rapide d'apprendre à parler et écrire gwodjik quand on est francophone à la base, c'est juste un sérieux atout pour devenir "gwodjikofon" (qui est donc plus approprié comme terme), rien de plus.

Je constate avec amusement que tu as toi aussi été contaminé par la maladie sms et que tu arrives très bien à l'étaler sur des mots francophones mais à titre indicatif, si je m'amuse à guérir ta phrase en français correct pour la traduire en gwodjik sans en perdre une miette, cela donne : "Nuk vre revoluhsyoh dç luns lahg vivaht ki risk dç es ihskrir dah luk tah !" laugh.gif

Pour ce qui est de l'espéranto, sache qu'effectivement ce pourrait être un bon choix de ta part de l'apprendre et je t'y encourage d'ailleurs si le gwodjik ne t'attires pas spécialement, mais tu as soulevé un point intéressant en essayant de comparer les deux car ils s'avère si on y regarde d'un peu plus près qu'il y a certaines différences importantes à noter avant de vouloir grossièrement les jeter dans le même sac des langues construites :

On dit souvent de l'Espéranto que c'est la plus simple des langues à apprendre. C'est pourquoi il est intéressant de le comparer avec le Gwodjik bien qu'ils nourrissent toutefois chacun des ambitions différentes.

En effet l'Espéranto a pour motivation de devenir une langue internationale, alternative donc à l'Anglais qui bat tous les records dans ce domaine ; tandis que le Gwodjik vise à proposer une alternative efficace et concrète aux francophones pour communiquer autrement entre eux tout en se montrant beaucoup plus accessible à apprendre pour les étrangers que la langue française bien souvent jugée trop compliquée du fait de ses nombreuses règles absurdes et obsolètes qui ne sont là que pour l'alourdir selon les dires des uns, lui donner du charme selon les dires des autres, mais qui dans tous les cas ont tendance à causer sa perte.

Mais ceci n'est pas le débat aujourd'hui car c'est bien du Gwodjik et de l’Espéranto qu'il s'agit de mettre l'un en face de l'autre.

La force de l’espéranto (http://fr.wikipedia.org/wiki/Espéranto) et sa simplicité résident notamment et surtout dans la construction régulière et donc généralisable de tous ses mots (http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/jeepable-ou-pourquoi-l-esperanto-62827). Une force qu'il faut bien l'avouer le gwodjik ne peut qu'en partie revendiquer car se basant presque entièrement sur la richesse du lexique français déjà bien existant et agissant comme une sorte de filtre pour le transformer et se l'approprier. On peut constater néanmoins quelques similitudes avec les principes de fonctionnement de l’espéranto, par exemple dans la formation des noms sexués en gwodjik qui prennent automatiquement la terminaison "isto" s'ils sont masculins ou "ista" s'ils sont féminins (ainsi la traduction de "frère / soeur" en gwodjik donnera "freristo / frerista" et en esperanto "frato / fratino"), le radical en guise de mixte ou neutre. Mais alors que tous les adjectifs se terminent par la lettre A et s'accordent en espéranto, ils adoptent des formes variées en gwodjik bien que chacune d'elles demeure invariable dans tous les cas ("grands / petit" se traduit "grandaj / malgranda" en espéranto et "grahd / pçtit" en gwodjik).

Comparons maintenant les alphabets respectifs de ces deux langues : tous les deux sont basés sur le bien connu alphabet latin que j'utilise en ce moment même pour écrire ce texte en français, mais alors que le gwodjik ne compte que 25 lettres (les 26 de l'alphabet latin moins la lettre X, avec un nuance sur la lettre C qui prend toujours une cédille), l’espéranto en compte 4 de plus, soit 28 (22 tirés de l'alphabet latin (q, w, x et y en moins) + ĉ, ĝ, ĥ, ĵ, ŝ, ŭ) contre carrément 42 pour l'alphabet français (les 26 de l'alphabet latin + 16 autres qui lui sont propres (é, à, û...)). Ce qu'il est important de remarquer c'est que le gwodjik avec son alphabet minimaliste épuré de tout accent est capable de reproduire tous les sons de l’espéranto et même 4 de plus que ce dernier avec ses 28 lettres n'est même pas capable de former (en français "on/u/en/in") ainsi que tous les sons de l'alphabet français avec l'avantage d'une écriture phonétique qui va directement à l'essentiel sans s'embarrasser d'apparences ou d'effets de style inutiles (du genre o/ô/eau/au/ho/haut...) favorisant les fautes d'orthographes (qu'il est d'ailleurs impossible de faire en gwodjik si on prononce correctement le mot et qu'on maîtrise correctement l'utilisation de chacune des lettres de son alphabet). Bien sûr certains diront sans doute qu'on perd l'écriture de certaines nuances en passant des 42 lettres de l'alphabet français au 25 lettres de l'alphabet gwodjik mais à mon humble avis ce genre de nuance du style "é/è/ê/ai/ei..." (= "E" en gwodjik) me semble superflu et se fait naturellement à l'oral selon le contexte et la place de la lettre dans le mot, nul besoin de tergiverser ni de se désoler de cet allègement orthographique.

Mais revenons à nouveau à l’espéranto qui se présente volontiers comme le plus simple et accessible des langages et voyons sur quels autres points le gwodjik met ce titre à rude épreuve (http://fr.wikipedia.org/wiki/Critiques_de_l%27espéranto) :

- la terminaison -N à rajouter quand un mot est à l'accusatif (COD) en espéranto alors que la simple syntaxe de la phrase suffit en gwodjik comme en français (pour plus d'infos voir le paragraphe concerné dans le lien ci-dessus)

- l'accord de l'adjectif en espéranto alors qu'il est invariable en gwodjik comme en anglais

- un vocabulaire construit à partir du latin et basé sur un système de suffixes et préfixes qui malgré sa logique implacable reste parfois assez limité et sujet à controverses. Ainsi, alors que l’espéranto se cherche encore et a parfois tendance à se perdre dans des délibérations théoriques, le gwodjik puise directement son inspiration dans la banque lexicale du français qui bien que moins rationnelle a le mérite d'être beaucoup plus riche et déjà bien établie.

- la voix passive de l’espéranto se raccroche à des périphrases ayant tendances à être approximatives faute d'avoir une conjugaison correspondante, ce qui l'handicape au niveau efficacité face au gwodjik ou au français qui disposent d'un temps consacré pour ça. De plus l'espéranto ne distingue pas les conditionnels présent et passé ("je ferais / j'aurais fait"). Sans rentrer dans les détails puisque ce n'est pas ici le sujet, le gwodjik au contraire dispose à ses cordes de toute la variété des temps du français (mis à part : le subjonctif imparfait et plus-que-parfait / le conditionnel passé deuxième forme / et l'impératif passé ; ce qui, il faut l'avouer, s'avère être au final un soulagement plutôt qu'une grosse perte).

Je ne m'étendrai pas sur d'autres différences plus anecdotiques, abstraites ou idéologiquement discutables (notamment sur les genres) entre ces deux langues que sont l'Espéranto et le Gwodjik ni même au niveau du temps d'apprentissage nécessaire, trop relatif à la langue native de la personne et qui risquerait d'être assez spectaculaire par comparaison dans le cas où elle serait francophone (quelques heures voire semaines pour le gwodjik contre au moins un mois pour l’espéranto) et surement beaucoup moins si elle ne l'était pas à la base (du fait de la riche diversité du vocabulaire gwodjik qui nécessite plus de mémoire que la logique répétitive et casi-mathématique du système de construction de l'espéranto).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MartinHenry Membre 2 649 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Si le projet est noble, part d'un constat incontestable (exceptions, difficulté d'apprentissage de la langue française pour les étrangers, etc.) ça n'enlève en rien une réflexion pragmatique : histoire annoncée d'une langue mort-née. Le fait qu'il y aura très peu de locuteurs, durablement, limitera son usage à un cercle restreint façon tribu, sorte de salon où l'on cause le louchebem. En concevoir que cette analyse dénote un manque d'ouverture d'esprit, comment dire ? c'est la merde dans les yeux qui se moque de la charité. :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité The Black Cat
Invité The Black Cat Invités 0 message
Posté(e)

Autant apprendre l'espéranto, la langue est déjà parlée par plusieurs millions de personnes et des communautés existent. Son apprentissage peut être même gratuit en cherchant bien. Sans compter l'avantage de le parler avec des étrangers.

Il faut probablement "réformer" la langue, en raison de sa complexité peut-être abusive qui rend son apprentissage à la fois complexe pour les étrangers, mais aussi les français eux-même (les seuls changements observables étant l'ajout de mots au dictionnaire, dans lequel on y a intégré par exemple début 2013 le mot hénaurme).

Simplifier la langue ne signifie pas d'ailleurs élimination culturelle (comme certains le pensent) car il n'est pas question de supprimer synonymes, figures de styles et autres règles du genre, mais plutôt de revoir la grammaire contenant 6 modes pour 21 temps ou revoir les exceptions pour rendre plus "cohérente" la langue... Une langue d'ailleurs ne survit que si elle s'adapte un minimum, sans nécessairement céder à certaines fantaisies d'ailleurs.

Modifié par The Black Cat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nefeq127 Membre 33 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Euh ouais... euh... quel intérêt? Le français est une langue complexe, mais devoir apprendre de nouveaux signes bien plus arbitraires, sortant de nulle part ... ?

Aucune utilité.

Après je dis pas, inventer des nouveaux signes, langues, ça peut être très amusant, surtout pour communiquer avec une personne complice sans que les autres puissent comprendre. Par contre prétendre que grâce à cela qu'on va améliorer le français et la communication... :mouai:. Cet "inventeur" ferait mieux de s'amuser à l'OULIPO où il donnerait des idées pas de doutes. Et surtout de revoir ses prétentions à la baisse.

S'il vous plaît commencez par sérieusement parcourir le compendium avant de vous permettre de juger ce langage qui ne vous veux aucun mal et ne cherche qu'à proposer une alternative, une solution, à ceux qui estiment qu'il y a un problème.

Le français est une langue complexe que ce soit pour nous-même les francophones que pour les étrangers qui souhaitent l'apprendre pour être en mesure de communiquer avec nous, oui c'est une évidence pour tout le monde il me semble, non ?

Maintenant calmez-vous un peu et regardez froidement le mot "orthographe" français qui se dit exactement de la même façon en gwodjik mais s'écrit "ortograf". Ne tombez pas dans la facilité en le comparant grossièrement avec le langage sms beaucoup plus approximatif et variable qui comme je l'ai déjà dit, à part sur quelques points de phonétiques communs également avec le français et d'autres langues utilisant l'alphabet latin, n'a rien à voir avec le gwodjik et n'est même pas un langage mais simplement une dérive de l'écriture française.

Le fait est qu'à part une certaine étymologie poussiéreuse dont la majorité des gens n'ont rien à faire, le TH, le PH et le E final ne nous apportent rien d'autre dans l'écriture du mot "orthographe" (et que ceux qui y trouvent du charme se taisent et aillent déblatérer ailleurs car ce débat ne leur est pas adressé) qui nous a été institué de force par l'académie française et dont personne ne semble contester la légitimité ici. Au contraire Fafaluna, tu trouves toi que le mot "ortograf" en gwodjik qui s'appuie de manière solide sur un alphabet entièrement phonétique qui ne laisse plus la place aux écritures farfelues et à l'utilisation en tout genre des lettres du français (je rappelle quand même que le E de solennel se prononce A et que EAU se prononce exactement pareil que O) est "arbitraire" et sorti de "nulle part" ? Laisse moi rire car c'est le portrait du français que tu peins là, pas du gwodjik.

Quant aux prétentions de "cet inventeur", elles s'effacent et ne font qu'un avec celles du gwodjik que j'ai cité en première phrase de ma réponse : proposer une alternative concrète à la complexité des absurdités de la langue française.

Une fille de 20 ans a été en mesure d'apprendre le gwodjik et de l'utiliser de manière exhaustive en seulement 4 heures, alors pourquoi ne commencez vous pas par essayer par simple jeu pour communiquer de façon différente avec une personne complice comme tu dis Fafaluna ou pour le simple plaisir de maîtriser une nouvelle langue ?

Après revenez témoigner ici si vous voulez et vous gagnerez davantage en crédibilité que tous ceux qui critiquent sans savoir de quoi ils parlent ni même avoir pris le temps de s'y intéresser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nefeq127 Membre 33 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Si le projet est noble, part d'un constat incontestable (exceptions, difficulté d'apprentissage de la langue française pour les étrangers, etc.) ça n'enlève en rien une réflexion pragmatique : histoire annoncée d'une langue mort-née. Le fait qu'il y aura très peu de locuteurs, durablement, limitera son usage à un cercle restreint façon tribu, sorte de salon où l'on cause le louchebem. En concevoir que cette analyse dénote un manque d'ouverture d'esprit, comment dire ? c'est la merde dans les yeux qui se moque de la charité. :sleep:

Manque d'ouverture d'esprit oui dans le sens que c'est bien toi qui tue directement le nouveau-né dans son berceau avec tes théories fumeuses sans lui donner aucune chance sous prétexte que tu connais son avenir à l'avance.

Pour le reste de ton crachat, je ne m'abaisserai pas à l'essuyer une seconde fois car j'aime pas avoir à me répéter inutilement concernant le même sujet et si t'as pas compris ce que j'ai déjà pris le temps de te répondre la première fois, alors c'est ton problème mais plus le mien.

Modifié par Nefeq127

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MartinHenry Membre 2 649 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ah ben c'est bien que tu en parles, du fait que tu a créé inutilement un doublon de file. Non pas que le sujet soit le même mais tes informations sur le Port Nawak (ou un autre nom, je ne sais plus) s'inscrivait assez bien à mon sens dans une file sur les aberrations de la langue française. Un avis qui te déplait et hop une autre file pour repartir du bon pied, pas très malin quand même.

Qui plus est, ne pas répondre au propos selon lequel il me semble qu'il y aura durablement peu de locuteurs (ce qui me semble être une question centrale concernant l'émergence d'une nouvelle langue ), mais préférer une invective façon crachat ainsi qu'une sempiternelle allusion au manque d'ouverture d'esprit de l'interlocuteur alors qu'on en fait preuve façon plus bouché à l'émeri tu meurs, comment dire ? ça dépasse les burnes !

En dernier lieu, désirer ne pas se répéter inutilement alors qu'on a besoin de deux mille mots pour exprimer trois idées simples, c'est oxymoresque en diable.

Ceci dit je suis d'accord concernant la critique du nouveau nez et son berceau : il faut laisser au canard le temps de prendre son envol avant de le tirer. :cool:

Modifié par MartinHenry

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nefeq127 Membre 33 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Autant apprendre l'espéranto, la langue est déjà parlée par plusieurs millions de personnes et des communautés existent. Son apprentissage peut être même gratuit en cherchant bien. Sans compter l'avantage de le parler avec des étrangers.

Il faut probablement "réformer" la langue, en raison de sa complexité peut-être abusive qui rend son apprentissage à la fois complexe pour les étrangers, mais aussi les français eux-même (les seuls changements observables étant l'ajout de mots au dictionnaire, dans lequel on y a intégré par exemple début 2013 le mot hénaurme).

Simplifier la langue ne signifie pas d'ailleurs élimination culturelle (comme certains le pensent) car il n'est pas question de supprimer synonymes, figures de styles et autres règles du genre, mais plutôt de revoir la grammaire contenant 6 modes pour 21 temps ou revoir les exceptions pour rendre plus "cohérente" la langue... Une langue d'ailleurs ne survit que si elle s'adapte un minimum, sans nécessairement céder à certaines fantaisies d'ailleurs.

Je suis dans la majorité d'accord avec toi et ce que tu dis est plutôt censé mais la réforme de la langue française a malheureusement vraiment très peu de chance de se faire un jour à mon avis et continuera à être un facteur d'échec à l'école d'abord et d'exclusion sociale ensuite quand on voit le genre de réactions agressives que ça soulève sur ce forum par exemple, et je tiens à bien préciser (encore et encore) qu'avec le gwodjik ce n'est pas de cela dont il est question.

Pour ce qui est de la comparaison du gwodjik avec l'espéranto, il me semble en avoir déjà parlé.

Et enfin merci de ne pas confondre le mot "fantaisie" avec "nouveauté" car à ce moment là l'espéranto était bien une "fantaisie" également en 1887 avant d'atteindre le "plusieurs millions de personnes" dont tu parles.

Modifié par Nefeq127

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nefeq127 Membre 33 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Ah ben c'est bien que tu en parles, du fait que tu a créé inutilement un doublon de file. Non pas que le sujet soit le même mais tes informations sur le Port Nawak (ou un autre nom, je ne sais plus) s'inscrivait assez bien à mon sens dans une file sur les aberrations de la langue française. Un avis qui te déplait et hop une autre file pour repartir du bon pied, pas très malin quand même.

Qui plus est, ne pas répondre au propos selon lequel il me semble qu'il y aura durablement peu de locuteurs (ce qui me semble être une question centrale concernant l'émergence d'une nouvelle langue ), mais préférer une invective façon crachat ainsi qu'une sempiternelle allusion au manque d'ouverture d'esprit de l'interlocuteur alors qu'on en fait preuve façon plus bouché à l'émeri tu meurs, comment dire ? ça dépasse les burnes !

En dernier lieu, désirer ne pas se répéter inutilement alors qu'on a besoin de deux mille mots pour exprimer trois idées simples, c'est oxymoresque en diable.

Ceci dit je suis d'accord concernant la critique du nouveau nez et son berceau : il faut laisser au canard le temps de prendre son envol avant de le tirer. :cool:

Ceci sera la dernière réponse que je t'adresserai MartinHenry car je sens que tu es le genre de personne avec lequel on ne peut jamais avoir le dernier mot et c'est surtout regrettable pour toi plus que pour moi car tu ne peux rien apprendre de cette manière et reste solidement campé sur tes acquis complètement figés qui faute de pouvoir te permettre d'avancer ou de grandir ta réflexion ne font que grossir et gaver ton ego déjà obèse pour te permettre d'insulter à la première occasion de "3 crétins" des personnes supposées dont tu ne sais absolument rien, puis de sortir un rageur "c'est la merde dans les yeux qui se fout de la charité" pour finir avec un charmant et subtil "ça dépasse les burnes". Ce n'est pas que je n'attends pas avec impatience de connaître la suite de ce doux florilège que oui j'ai tendance à appeler "des crachats" car à part de la bave et des bactéries ils n'apportent rien d'autre à la conversation, mais je préférerais que tu ailles laver ton linge sale ailleurs qu'ici puisque "il faut laisser au canard le temps de prendre son envol avant de le tirer" et de revenir ensuite avec tes grosses bottes de chasseur pleines de boue pour tenter de tirer sur le "canard" quand il aura pris son envol wink1.gif

Pour ce qui est de ton "il me semble qu'il y aura durablement peu de locuteurs", seul point intéressant que tu as réussi à soulever en effet, il me semble encore une fois avoir pris largement le temps d'y répondre, comme quoi ce petit lien de rappel n'était pas si inutile que ça, et je vais même me faire un plaisir de te le remettre juste ici d'ailleurs laugh.gif

Maintenant et si malgré tout tu tiens à continuer ton petit crachin ici, alors fais à ta guise et peut-être même qu'il y en aura d'autres qui y seront plus réceptifs que moi et arriveront à avaler tes propos, mais en ce qui me concerne sache qu'ils ne m'atteindront plus et que je les laisserai passer sans même chercher à les enfermer dans un sac de plastique noir avec les autres immondices.

Sur ce, bonne journée MartinHenry !

Modifié par Nefeq127

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fafaluna Membre 7 395 messages
Aux grands mots les grands remèdes‚
Posté(e)

S'il vous plaît commencez par sérieusement parcourir le compendium avant de vous permettre de juger ce langage qui ne vous veux aucun mal et ne cherche qu'à proposer une alternative, une solution, à ceux qui estiment qu'il y a un problème.

Le français est une langue complexe que ce soit pour nous-même les francophones que pour les étrangers qui souhaitent l'apprendre pour être en mesure de communiquer avec nous, oui c'est une évidence pour tout le monde il me semble, non ?

Maintenant calmez-vous un peu et regardez froidement le mot "orthographe" français qui se dit exactement de la même façon en gwodjik mais s'écrit "ortograf". Ne tombez pas dans la facilité en le comparant grossièrement avec le langage sms beaucoup plus approximatif et variable qui comme je l'ai déjà dit, à part sur quelques points de phonétiques communs également avec le français et d'autres langues utilisant l'alphabet latin, n'a rien à voir avec le gwodjik et n'est même pas un langage mais simplement une dérive de l'écriture française.

Le fait est qu'à part une certaine étymologie poussiéreuse dont la majorité des gens n'ont rien à faire, le TH, le PH et le E final ne nous apportent rien d'autre dans l'écriture du mot "orthographe" (et que ceux qui y trouvent du charme se taisent et aillent déblatérer ailleurs car ce débat ne leur est pas adressé) qui nous a été institué de force par l'académie française et dont personne ne semble contester la légitimité ici. Au contraire Fafaluna, tu trouves toi que le mot "ortograf" en gwodjik qui s'appuie de manière solide sur un alphabet entièrement phonétique qui ne laisse plus la place aux écritures farfelues et à l'utilisation en tout genre des lettres du français (je rappelle quand même que le E de solennel se prononce A et que EAU se prononce exactement pareil que O) est "arbitraire" et sorti de "nulle part" ? Laisse moi rire car c'est le portrait du français que tu peins là, pas du gwodjik.

Quant aux prétentions de "cet inventeur", elles s'effacent et ne font qu'un avec celles du gwodjik que j'ai cité en première phrase de ma réponse : proposer une alternative concrète à la complexité des absurdités de la langue française.

Une fille de 20 ans a été en mesure d'apprendre le gwodjik et de l'utiliser de manière exhaustive en seulement 4 heures, alors pourquoi ne commencez vous pas par essayer par simple jeu pour communiquer de façon différente avec une personne complice comme tu dis Fafaluna ou pour le simple plaisir de maîtriser une nouvelle langue ?

Après revenez témoigner ici si vous voulez et vous gagnerez davantage en crédibilité que tous ceux qui critiquent sans savoir de quoi ils parlent ni même avoir pris le temps de s'y intéresser.

Maîtriser une nouvelle langue? Ben autant en apprendre une justement parlée couramment. Parce que là désolé de dire ça mais ça ne sert à rien. Tu crois vraiment que ça va permettre à des étrangers de mieux apprendre le français? Tu plaisantes, ça va les perturber encore plus. Bref cette langue est un jeu assez sympa, mais alors le côté langue alternative laisse moi rire: des signes arbitraire venant d'on ne sait pas qui... pour rire c'est bien mais alors lui donner une légitimité de reforme du français où d'aide à la communication c'est tout simplement ridicule.

Modifié par Fafaluna

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nefeq127 Membre 33 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Maîtriser une nouvelle langue? Ben autant en apprendre une justement parlée couramment. Parce que là désolé de dire ça mais ça ne sert à rien. Tu crois vraiment que ça va permettre à des étrangers de mieux apprendre le français? Tu plaisantes, ça va les perturber encore plus. Bref cette langue est un jeu assez sympa, mais alors le côté langue alternative laisse moi rire: des signes arbitraire venant d'on ne sait pas qui... pour rire c'est bien mais alors lui donner une légitimité de reforme du français où d'aide à la communication c'est tout simplement ridicule.

Je te concède volontiers que c'est ridicule si tu n'ajoutes pas une dose d'imagination et une poignée d'optimisme à la recette (tu peux me parodier en me qualifiant même de "rêveur" ou "d'utopiste", je suis capable d'assumer et je préfère ça aux discours blasé de personnes défaitistes qui passent leur temps à râler sur tout ce qu'il faudrait changer sans jamais rien faire de concret ni agir positivement pour faire bouger les choses). Evidemment que seulement un mois après la parution du compendium gwodjik ça ne semble servir à rien d'apprendre ce langage pour communiquer, ou alors simplement par jeu sur la page facebook ou avec un autre personne de votre entourage qui se serait amusé à l'apprendre aussi. Il faut bien un commencement à toute chose et bien qu'ayant le mérite d'être très terre à terre en s'appuyant sur des faits présents là ou je te parle simplement d'un futur potentiel, qui n'est rien de plus qu'un espoir que le gwodjik rend techniquement réalisable au jour d'aujourd'hui (puisque ce n'est que cela qui semble t'intéresser), ton raisonnement reste assez crédule si tu crois que du jour au lendemain plusieurs milliers de personnes se sont mis à apprendre l'espéranto pour communiquer entre elles d'une autre manière... et rien n'aurait pu se faire si personne n'avait cru en ce projet et adopté ton attitude au lieu de montrer l'exemple . Lors de l'invention du téléphone, la première personne à en être équipé n'avait personne à appeler, puis une liaison s'est faite et elle a pu communiquer avec sa famille située dans la ville d'à côté, puis d'autres personnes se sont rendus compte que cette invention pouvait s'avérer utile et s'en sont équipé jusqu'à ce qu'aujourd'hui pratiquement tout le monde en ai un. Si tu n'y es pas encore allé je te conseille fortement d'aller voir "La Marche" avec Jamel Debbouze dans un autre genre pour te familiariser un peu plus avec ce concept de petite source qui devient grand fleuve, je sais que ça paraît assez magique et ne s'appuie pas sur les arguments purement rationnels que tu cites mais c'est pourtant et heureusement ainsi que la nature est faite et parfois il suffit de croire assez fort en quelque chose pour que ça finisse par devenir un beau jour réalité, ou au moins lui laisser sa chance au lieu de baisser les bras et de rester à ronchonner sur place. Qu'est ce que vous risquez à essayer après tout ?

Maintenant si t'arrives pas à saisir ces simples concepts d'espoir et de potentiel alors je ne voudrais vraiment pas être à ta place car la vie me semblerait bien terne ainsi... et dans ce cas je n'insisterai pas davantage dans ce sens : ça me semblait plutôt être un atout de pouvoir évoquer un horizon plus dégagé mais désolé si ça en éblouit certains occupés à ne regarder que leurs pieds.

Si tu trouves que "cette langue est un jeu assez sympa" alors profites-en et vient jouer avec nous à traduire des citations ou des contes sur la page facebook Luk Gwodjik et peut-être que ce sera même toi qui remportera les 50 euros à gagner dès le début du mois pour te remercier de ta contribution à l'essor de cette langue (aussi petit soit-il pour le moment, ce n'est pas ça qui importe le plus), au lieu de rester là à la critiquer sans réellement la connaître et proférer le mot "arbitraire" là où tout langage est forcé de l'être un minimum pour s'assurer une certaine cohérence car si aucune règle n'est préalablement établie et respectée par tous, il ne peut y avoir de communication et aucun langage n'existerait aujourd'hui. Ou de chercher des poux à son inventeur qui a passé un temps considérable à élaborer le compendium pour le partager ensuite sans rien demander ni chercher d'autre que le plaisir simple de le voir prendre vie à travers vous (mais peut-être fais-tu partie des gens qui ont besoin de connaître la vie privé d'une personne et si elle est Bac+5 pour témoigner un minimum d'intérêt à ce qu'elle a fait ?).

Et peut-être qu'un jour si seulement (et j'ose l'espérer) l'esprit de la plupart des gens sur ce forum n'est pas révélateur de celui de l'ensemble des français, ce langage pourra "servir" vraiment comme tu dis et que les étrangers préférerons apprendre la conjugaison du verbe "être" au présent en gwodjik ("etrç") qu'en français ("suis"-"es"-"est"-"sommes"-"êtes"-"sont") pour communiquer avec nous qui n'auront qu'à sacrifier au moins 4 heures de notre si précieux temps (je plaisante bien sûr) pour leur tendre cette main beaucoup plus accueillante que le français qui lui aurait plutôt tendance à faire office de rempart devant eux et sur lequel nous-même francophones perdons régulièrement l'équilibre faute d'avoir des règles vraiment solides (qui ne s'effritent pas sous le poids de leurs exceptions futiles) à nous raccrocher.

Modifié par Nefeq127

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fafaluna Membre 7 395 messages
Aux grands mots les grands remèdes‚
Posté(e)
Lors de l'invention du téléphone, la première personne à en être équipé n'avait personne à appeler, puis une liaison s'est faite et elle a pu communiquer avec sa famille située dans la ville d'à côté, puis d'autres personnes se sont rendus compte que cette invention pouvait s'avérer utile et s'en sont équipé jusqu'à ce qu'aujourd'hui pratiquement tout le monde en ai un. Si tu n'y es pas encore allé je te conseille fortement d'aller voir "La Marche" avec Jamel Debbouze dans un autre genre pour te familiariser un peu plus avec ce concept de petite source qui devient grand fleuve, je sais que ça paraît assez magique et ne s'appuie pas sur les arguments purement rationnels que tu cites mais c'est pourtant et heureusement ainsi que la nature est faite et parfois il suffit de croire assez fort en quelque chose pour que ça finisse par devenir un beau jour réalité,

C'est bien beau mais en quoi cette "langue" va changer les choses? Rien, absolument. Je dis pas ça par défaitisme, mais par le fait que si tous les français se mettaient à parler cette "langue", ce serait une aberration de plus, voire pire que celles orthographiques. Une langue se vit et évolue par sa pratique, c'est pas un gugus qui va inventer des règles qui viennent d'on ne sait où.

Enfin si, pour s'amuser pourquoi pas mais ce qui me dérange c'est ton discours, où tu compares ça à des combats sociaux, ou des inventions technologiques. Un peu de modestie enfin c'est justement ce ton dogmatique: "Je viens vous apporter la solution" qui braque.

De plus, si je suis pour rendre plus cohérente l'orthographe, cette "langue" est juste un mélange entre le sms et le phonétique: le langage réduit à sa fonction la plus primaire, pratique, vidée de tout ..c'est même plus une langue quoi.

Quand on aime les mots on ne peut qu'être contre.

Modifié par Fafaluna

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Romeo31 Membre 5 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Coucou !!!!!!!!!!!!

Je suis tombée sur la page Facebook Luk Gwodjik par un concours de circonstances au moment où le jeu a été lancé en décembre et j'ai gagné 50 € !! YOUHOU !!!

TROP FACIIIIIIIIIIIIILE !!!!!!!!!!!!!!

J'ai appris très vite la langue en survolant les tableaux et ça m'a beaucoup amusé de jouer le jeu.

L'auteur de la langue a fait un beau travail, bravo à lui ^^-^^

Et si le but était de supprimer toutes les exceptions bah c'est réussi !!!!!!!!!! Ce que je trouve super intéressant au fond, c'est l'idée qu'on puisse autant simplifier une langue sans rien enlever à sa richesse lexicale !! Rien que pour ça, le Gwodjik est une belle invention.

Luk Gwodjik etrç nuk bel ihvahsyoh

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nefeq127 Membre 33 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

C'est bien beau mais en quoi cette "langue" va changer les choses? Rien, absolument. Je dis pas ça par défaitisme, mais par le fait que si tous les français se mettaient à parler cette "langue", ce serait une aberration de plus, voire pire que celles orthographiques. Une langue se vit et évolue par sa pratique, c'est pas un gugus qui va inventer des règles qui viennent d'on ne sait où.

Enfin si, pour s'amuser pourquoi pas mais ce qui me dérange c'est ton discours, où tu compares ça à des combats sociaux, ou des inventions technologiques. Un peu de modestie enfin c'est justement ce ton dogmatique: "Je viens vous apporter la solution" qui braque.

De plus, si je suis pour rendre plus cohérente l'orthographe, cette "langue" est juste un mélange entre le sms et le phonétique: le langage réduit à sa fonction la plus primaire, pratique, vidée de tout ..c'est même plus une langue quoi.

Quand on aime les mots on ne peut qu'être contre.

Parce que ça te réconforte de savoir que les règles de la langue française, aussi stupides soit-elles viennent d'une académie prestigieuse qui ne les a instauré que pour mieux asseoir sa suprématie et nous diviser ?

http://francais-verite.skynetblogs.be/

http://francais-langue-idiote.skynetblogs.be/

Le compendium du gwodjik n'est qu'un filtre de règles par lequel on peut faire passer toute la langue française sans rien perdre de ce qui est essentiel et en ajoutant même certaines nuances qui n'y sont pas à la base, une sorte de recyclage mental qui permet ensuite d'écrire et de parler gwodjik assez rapidement et aisément. Et quoi que tu puisses en dire, ces règles dont tu n'as même pris le temps de t'intéresser ont au moins le mérite d'être toutes logiques et invariables contrairement au français et n'entravent en rien la progression vivante de la langue.

Et oui le gwodjik propose en effet une solution aux absurdités du français là où plein de gens passent leur temps à se plaindre (toi y compris il me semble) en attendant sans rien faire une réforme qui ne viendra sans doute jamais, pas la peine d'essayer de caricaturer mes propos pour dire ça.

Je ne cherche aucunement à assimiler le gwodjik à l'espéranto, à l'invention du téléphone ou même à la marche contre le racisme de 1983, en fait j'essayais juste de te montrer qu'il faut laisser un peu de temps à toute idée nouvelle de faire son chemin et que c'est bien souvent des actes isolés qui peuvent paraître insignifiant au début qui finissent par créer de grands mouvements. Mais de toute évidence j'ai échoué et tu as compris de travers que ce que tu as bien voulu voir donc je n'insisterai pas davantage.

Pour ce que qui est de ton affirmation "cette "langue" est juste un mélange entre le sms et le phonétique: le langage réduit à sa fonction la plus primaire, pratique, vidée de tout ..c'est même plus une langue quoi", elle ne fait que prouver qu'en plus de ne pas avoir étudié un minimum le compendium du gwodjik avant de te lancer dans la critique de cette langue ici, tu n'as même pas lu le premier message initiateur de ce sujet ni ceux que j'ai écris ensuite pour défendre le gwodjik contre ce genre d'agression sans fondement, et cela t'ôtes toute crédibilité et me fait regretter d'être encore là à prendre la peine de te répondre.

Si tu n'es même pas capable d'écrire une phrase en gwodjik, que tu te permets de dire cela sans savoir de quoi tu parles et que le gwodjik te déplaît avant même d'avoir pris le temps de le connaitre alors qu'est ce que tu fais encore là à essayer d'en dégoûter les autres de manière totalement injustifiée ? Tu n'es pas obligé de rester tu sais alors va voir ailleurs des sujets plus susceptibles de t'intéresser et dont tu seras en mesure de parler de manière un tant soit peu crédible.

Et pour conclure cette discussion devenue totalement sans intérêt avec toi Fafaluna puisque tu n'as fait que prouver que tu ne savais pas ce dont je parlais et n'avais même pas envie de le savoir, je vais reprendre les termes que j'ai déjà employé dans un précédent message sur agoravox car quitte à devoir sans cesse me répéter pour le même type de personne qui ne savent que râler et n'en ont rien à faire de ce que je dis du moment que ça alimente leurs critiques lapidaires dénuées d'arguments, autant me simplifier la vie à faire des copier-coller :

Je vais laisser le soin à un grand écrivain que certains qualifient de visionnaire de vous répondre à ma place en exprimant tout le fond de ma pensée sans rien en réduire (en gwodjik bien entendu clin_d-oeil.png) :

« Im emerç tut dç luk France, ekseptesed zuk qoz suvah ihkalifyabl kç ons etrç kohvçnised dç apçler luk espri frahsez » [Victor Hugo]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 490 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)

Faut avouer que le gwodjik m'a l'air très logique, et extrêmement facile à apprendre du moment qu'on parle français. Je m'y mettrai peut-être par curiosité quand j'aurai quelques heures à perdre dans mon emploi du temps de tire-au-flanc. En attendant, j'ai déjà pris quelques minutes pour résumer en gwodjik pourquoi le français sera toutefois toujours plus riche, précisément à cause de ses absurdités (pardonnez mes éventuelles erreurs) : "Pluh kahserç kç luk im, tuhmçr", ce n'est absolument pas drôle, tandis que son équivalent français : "Plus cancéreux que moi, tumeur" est un brillant calembour signé Desproges.

Modifié par konvicted

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité