Aller au contenu

Messages recommandés

Favras Membre 297 messages
Forumeur activiste‚ 30ans
Posté(e)

Nelson Mandela : quel bilan ?

845088mandela3565x250.png

Le pays est plus divisé, plus cloisonné, plus éclaté que jamais.

En moins de deux décennies, Nelson Mandela, président de la République du 10 mai 1994 au 14 juin 1999, puis ses successeurs, Thabo Mbeki (1999-2008) et Jacob Zuma (depuis 2009), ont transformé l’Afrique du Sud, un temps excroissance de l’Europe à l’extrémité australe du continent africain, en un Etat du « tiers-monde » dérivant dans un océan de pénuries, de corruption, de misère sociale et de violence dans lequel surnagent quelques secteurs ultraperformants, mais de plus en plus réduits, le plus souvent dirigés par des Blancs :

- Selon le Rapport Economique sur l’Afrique pour l’année 2013, rédigé par la Commission économique de l’Afrique (ONU) et l’Union africaine (en ligne), pour la période 2008-2012, l’Afrique du Sud s’est classée parmi les 5 pays « les moins performants » du continent sur la base de la croissance moyenne annuelle, devançant à peine les Comores, Madagascar, le Soudan et le Swaziland (page 29 du rapport), quatre pays en quasi naufrage…

La suite de l'article

Modifié par Nephalion
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Noisettes Membre+ 9873 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 36ans
Posté(e)

Oui, c'est sûre que l'Afrique du Sud vivait mieux du temps de l'Apartheid où la minorité blanche s'accaparait toutes les richesses du pays (et ne pas oublier le pouvoir politique des Afrikaners) et où la population noire vivant sans aucun droit, cloîtrée dans des Townships par les autorités.

Je crois que l'enseignement de la géographie historique devrait être obligatoire de l'école primaire au lycée car l'ignorance de certains fait froid dans le dos...

  • Like 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
charles francois Membre 3605 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)

combien de Blanc à l'époque de l’apartheid ? 6% de la population qui impose sa "loi" à 94%

c'est l'exemple même du droit divin et des loi naturelles expliqué dans un autre thread pour défendre la monarchie contre la république crying8vr.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Favras Membre 297 messages
Forumeur activiste‚ 30ans
Posté(e)

Nelson Mandela fut un grand homme : il réussit à renverser le racisme, c'est-à-dire à le retourner contre les blancs...

Les Blancs diplômés quittent le pays, chassés par l’insécurité, les brimades diverses et la surfiscalité ; ou bien ils se replient dans la région du Cap, seule province échappant encore à la mainmise de l’ANC et à sa gestion clanique, dogmatique et corrompue.

Il n'en fallait pas moins aux sadomasochistes européens (toujours avides de se flageller, ça donne des couleurs) pour en faire leur héros.

Reste que le symbole de Mandela c'est le symbole de la lutte contre la folie d'un racisme post seconde guerre mondiale fortement inspiré de l'idéologie d'Hitler (Hiérarchisation des races, supériorité, interdiction des mélanges de sang etc...)

On peut parler de la structure du passé en disant le racisme, tandis qu'on ne peut parler pertinemment de la jungle du présent sans dire les racismes ; Madiba a multiplié les racismes comme Jésus a multiplié les pains – premier miracle (et il y en a bien d'autres !). Il faut rendre hommage à la ségrégation raciale sans laquelle Mandela n'eût quitté l'insignifiance.

Je préfère voir un peuple dans une misère relative...

Misère relative ?

Le chômage touche environ 40 % des actifs et le revenu de la tranche la plus démunie de la population noire, soit plus de 40 % des Sud-africains, est inférieur de près de 50 % à celui qu’il était sous le régime blanc d’avant 1994. En 2013, près de 17 millions de Noirs ne survécurent que grâce aux aides sociales, le Social Grant. Le climat social est empoisonné par les criantes inégalités nourries par les « Black Diamonds », ces nouveaux riches noirs, profiteurs insatiables et corrompus qui ont fait main basse sur l’économie du pays, affichant avec insolence un luxe ostentatoire. L’Afrique du Sud s’est classée parmi les 5 pays « les moins performants » du continent sur la base de la croissance moyenne annuelle, devançant à peine les Comores, Madagascar, le Soudan et le Swaziland, quatre pays en quasi naufrage.

...que l'application de théories folles et esclavagistes.

Les victimes de l'esclavage (aboli en 1833) auraient beaucoup aimé l'Apartheid (débuté en 1948) en comparaison.

Les exhalaisons de l’idolâtrie "Madiba" minimisent la situation actuelle et exagèrent celle d'avant 1994.

Cet homme était un grand homme, pas un de ceux qui se taillent une place par la force, la ruse ou encore la rouerie, il n'a pas changé l'histoire, c'est l'histoire qui s'est modifiée autour de lui

Les perroquets de presse ne cessent d’affirmer qu’en1994, grâce à Nelson Mandela, la transition « pacifique » a pu se faire, en Afrique du Sud, ce qui aurait permis à la majorité noire de succéder sans cataclysme à la minorité blanche.

Là encore, la réalité est autre car le véritable artisan de cette révolution politique fut le président De Klerk.Trahissant toutes les promesses faites à son peuple, ce fut en effet lui qui hissa Nelson Mandela au pouvoir :

- après avoir brisé la résistance des nationalistes afrikaners,

- après avoir désintégré une armée sud-africaine que l’ANC n’était pas en mesure d’affronter,

- après avoir empêché la réalisation d’un État multiracial décentralisé, alternative fédérale au jacobinisme marxiste et dogmatique de l’ANC.

Modifié par Favras
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chouki Membre 972 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

c'est quand meme dingue cette façon qu'on a de mettre des hommes sur un piédestal et qu'on en fasse des icônes intouchables, comme si ils étaient les seuls à lutter contre telles ou telles injustices. On rend hommage à Mandela, mais pour ma part il serait bon de rendre hommage à tous les hommes et femmes qui luttaient contre cette injustice et qui pour certains sont morts en prison sans qu'on leur rende justice ou qu'on leur rende les honneurs..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sekhmet Membre 17950 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

combien de Blanc à l'époque de l’apartheid ? 6% de la population qui impose sa "loi" à 94%

c'est l'exemple même du droit divin et des loi naturelles expliqué dans un autre thread pour défendre la monarchie contre la république crying8vr.gif

:plus:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
S-Nova Membre 1760 messages
homme libre‚ 35ans
Posté(e)

Nelson Mandela fut un grand homme : il réussit à renverser le racisme, c'est-à-dire à le retourner contre les blancs...

Les Blancs diplômés quittent le pays, chassés par l’insécurité, les brimades diverses et la surfiscalité ; ou bien ils se replient dans la région du Cap, seule province échappant encore à la mainmise de l’ANC et à sa gestion clanique, dogmatique et corrompue.

Il n'en fallait pas moins aux sadomasochistes européens (toujours avides de se flageller, ça donne des couleurs) pour en faire leur héros.

Si les blancs d’Afrique du sud sont victime de la politique de l'apartheid, je ne vois pas quel est le rapport avec Mandela, car sa vision était basé sur le pardon, maintenant il ne peut pas empêcher des criminels d'avoir l'esprit étroit.

Mais bon, puisque tu es pour l'apartheid , je comprends ton raisonnement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dihyia Membre 9023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Oui, c'est sûre que l'Afrique du Sud vivait mieux du temps de l'Apartheid où la minorité blanche s'accaparait toutes les richesses du pays (et ne pas oublier le pouvoir politique des Afrikaners) et où la population noire vivant sans aucun droit, cloîtrée dans des Townships par les autorités.

Je crois que l'enseignement de la géographie historique devrait être obligatoire de l'école primaire au lycée car l'ignorance de certains fait froid dans le dos...

les townships existent toujours, Soweto est toujours là

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vesto Membre 1578 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Même si on peut avoir des réserves à exprimer en ce qui concerne le bilan économique de cet homme ,il faut lui rendre hommage .. Passer 27 ans en prison pour une cause sans se renier, est un acte de haut niveau spirituel .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MartinHenry Membre 2649 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

les townships existent toujours, Soweto est toujours là

Tu proposes le gaz ou les rayons ? :cool:

Modifié par MartinHenry

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noisettes Membre+ 9873 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 36ans
Posté(e)

les townships existent toujours, Soweto est toujours là

Je n'ai jamais dit qu'ils avaient cessés d'exister avec la fin de l'Apartheid.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PINOCCHIO Membre 29173 messages
Pantin contestataire‚ 75ans
Posté(e)

25 ans passé dans les geôles, ça lui fait un bilan maigrelet !

il aura vaincu l'apartheid, ce sera déjà pas mal:hehe:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
charles francois Membre 3605 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)

les townships existent toujours, Soweto est toujours là

Et comme dit ailleurs, même à New York, Londres ou Paris il y a des sans abris qu'ont donc fait Reagan, Thatcher ou de Gaulle? ON SE LE DEMANDE !

Ah oui comme ce sont certainement des immigrés ils auraient du les foutre à la porte et les renvoyer chez eux ou les mettre en camp de travail obligatoire lazy.gif

Modifié par charles francois
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité -Lorelei-
Invité -Lorelei- Invités 0 message
Posté(e)

De Nelson Mandela, l'avenir retiendra la fin de l’apartheid en Afrique du Sud en 1993, comme il a retenu de Lincoln, l'abolition de l'esclavage aux Etats Unis en 1865. Dans les deux cas, ce ne fut pas un coup de baguette magique, mais un acte indispensable de justice. Les problèmes et les souffrances ne sont pas résolus pour autant et ils continuent d'exister pour de longues décennies.

Je vous conseille vivement le livre de Dominique Lapierre "Un Arc-en-Ciel dans la nuit" et d'aller voir "Mandela : Un long chemin vers la liberté", film qui sortira le18 décembre,avant de cracher ainsi sur cet homme, avant même qu'il ne soit enterré !

Modifié par -Lorelei-
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lucianise Membre 3582 messages
Bonjour !‚
Posté(e)

Il a dit :

Au cours de ma vie, je me suis consacré à cette lutte des peuples africains. J'ai combattu contre la domination blanche et j'ai combattu contre la domination noire. J'ai chéri l'idéal d'une société libre et démocratique dans laquelle tout le monde vivrait ensemble en harmonie et avec des chances égales. C'est un idéal pour lequel j'espère vivre et que j espère accomplir. Mais si nécessaire, c'est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir."

Je suis ici devant vous non pas comme un prophète mais comme votre humble serviteur. C’est grâce à vos sacrifices inlassables et héroïques que je suis ici aujourd'hui. Je mets donc les dernières années de ma vie entre vos mains."

Qu'il ne soit jamais dit par les générations futures que l'indifférence, le cynisme et l'égoïsme nous ont empêché d’être à la hauteur des idéaux humanistes. Que chacune de nos aspirations prouve que Martin Luther King avait raison, quand il disait que l'humanité ne peut plus être tragiquement liée à la nuit sans étoiles, du racisme et de la guerre. Que les efforts de tous prouvent qu'il n'était pas un simple rêveur quand il parlait de la beauté de la véritable fraternité et de la paix, plus précieuse que les diamants en argent ou en or."

mon avis sur la question , c'est que les mentalités sur le racisme , évolue , s’amplifie , retour a la case départ...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noisettes Membre+ 9873 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 36ans
Posté(e)

Comment réparer en moins d'une décennies des siècles de ségrégationnisme, dont une quarantaine d'années institutionnalisées ?

Faudrait peut-être arrêter de penser en terme économique et croire qu'en moins de 10 ans, un homme seul pouvait réparer des faits historiques fortement ancrés dans la société.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité -Lorelei-
Invité -Lorelei- Invités 0 message
Posté(e)

"L'enfer est pavé de bonnes intentions". On ne juge pas une politique sur les intentions mais sur les résultats. Le bilan de Mandela est une catastrophe à en faire regretter le temps de l’apartheid.

La promotion est terminée ?

Et ton empressement à lyncher l'oeuvre d'un grand homme,et à " regretter le temps de l’apartheid",ça t'a pris comment ?

Le cadavre n'est pas encore froid, et déjà les charognards s'activent à le disséquer !crying8vr.gif

.

Modifié par -Lorelei-
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
charles francois Membre 3605 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)

"L'enfer est pavé de bonnes intentions". On ne juge pas une politique sur les intentions mais sur les résultats. Le bilan de Mandela est une catastrophe à en faire regretter le temps de l’apartheid.

.../....

Ce que j'en sais pour y être allé en 2001 chez des amis, c'est que peu de blanc, hormis une petite cohorte (à peine plus de 2000) ivre de racisme, ne voudraient revenir à l’apartheid bien au contraire, et c'est quand même eux le bon "baromètre" -tant économique que social, certainement pas votre vision très éloignée de la réalité.

Modifié par charles francois
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
S-Nova Membre 1760 messages
homme libre‚ 35ans
Posté(e)

"L'enfer est pavé de bonnes intentions". On ne juge pas une politique sur les intentions mais sur les résultats.

Résultat il n'y a plus d'apartheid, comme il le voulais et il l'a mis fin à la politique raciste et meurtrière dont était victime la population. Donc d'après ta phrase on est bien d'accord c'est un grand homme politique.

Le bilan de Mandela est une catastrophe à en faire regretter le temps de l’apartheid.

L'ignorance fait regretter des politiques meurtrières et racistes.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Favras Membre 297 messages
Forumeur activiste‚ 30ans
Posté(e)

S-Nova n'a manifestement pas lu l'article en première page.

Comment réparer en moins d'une décennies des siècles de ségrégationnisme, dont une quarantaine d'années institutionnalisées ?

Deux décennies ; ses successeurs ont poursuivi son œuvre de tiers-mondisation de l'Afrique du Sud.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×