Aller au contenu

Messages recommandés

Membre+ Posté(e)
Doïna Membre+ 12 155 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour

En Europe, le clergé s'est souvent élevé contre la dendrolâtrie, et ses évangélisateurs ont soit ordonné d'abattre les arbres considérés sacrés par les populations païennes, soit les ont consacrés à la Vierge ou aux saints.

Saint Martin a été un grand pourfendeur d'arbres vénérés. Pourtant, innombrables sont les arbres qui lui ont été dédiés, laissant des traces dans les toponymes : Saint-Martin-du-Frêne, Noyers-Saint-Martin, etc..

Les défrichements et l'exode rurale ont cependant été plus efficaces que les anathèmes de l'Eglise pour faire disparaître les cultes voués aux arbres à la fin de notre millénaire. Pourtant, des coutumes ont perduré jusqu'à nos jours...

De par le monde, sont des civilisations qui se disent être de la lignée d'un arbre. Tangun, le héros fondateur de la Corée, est fils d'un bouleau et d'une ourse. Les premiers Yakoutes sont apparus -selon la légende- sous formes de champignons sur l'arbre cosmique.

*********************************************************************************************************************************************************

Les arbres guérisseurs

Feuilles, fleurs, écorce et racines de certains arbres entraient dans la composition de potions et de tisanes : le tilleul, on connaît encore !

On a longtemps cru que l'énergie de l'arbre pouvait être communiqué à celui qui l'implorait.

Il y avait par exemple, ce rituel de faire passer l'enfant malade dans le tronc d'un arbre creux -souvent un érable- pour qu'il s'imprègne de sa vitalité.

Une coutumes étonnantes consiste également à faire passer sa maladie dans l'arbre et d'y lier le mal en attachant ou en clouant à son tronc ou à ses branches un linge ayant touché la partie malade.

Dans le nord de la France, on peut trouver des "arbres à fripes" ou "à loques".

*********************************************************************************************************************************************************

Les arbres de naissance

Il est planté à la naissance d'un bébé. C'est souvent un arbre fruitier. Au fond du trou de plantation est placé le placenta. Dès lors, l'arbre et l'enfant sont considérés comme jumeaux. L'état de l'arbre indique l'état de santé de l'enfant qui doit en prendre soin en grandissant.

Si celui-ci, une fois devenu grand, doit s'absenter loin du pays, l'arbre peut le remplacer symboliquement (pour un mariage, notamment). Le mal qui pourrait arriver à l'arbre pendant ce temps d'absence est considéré comme un mauvais présage.

*******************************************************************************************************************************************************

Les arbres de fertilité

Beaucoup de rites agraires ont lieu autour des arbres. Tels celui de l'arbre coupé planté dans un champ, puis jeté à l'eau par les jouvenceaux et jouvencelles du village... Ainsi la coutume du Georges Vert en Angleterre, du Feuillu à Genève, des mais plantés devant les maisons des filles par les garçons en France, les mâts de Cocagne de la Pentecôte, le sémik des vierges dans les pays slaves, les feux de la Saint-Jean et les danses qui les accompagnent, etc..

********************************************************************************************************************************************************

L'arbre du mariage

Ceux qui veulent se marier dans l'année viennent s'y frotter : Châtaignier de Collobrières, olivier de la Touesse à Aix-en-Provence, chêne de l'étang de Ligouyer en Ille-et-Villaine.

On connaît bien la coutume de graver un coeur avec les initiales des amoureux sur l'écorce...

Il arrive que deux arbres d'essence différentes se marient, autrement dit que leurs branches s'entrelacent. Ils sont arrosés soigneusement par le jeune couple pour que leur union soit harmonieuse.

En Inde, les couples plantent deux figuiers différents dont ils prennent le plus grand soin, déposant à leur pied eau et riz en faveur des nécessiteux une fois l'an.

Dans certaines régions, les jeunes mariés doivent se rendre au pied d'un arbre et passer dans son tronc creux ou l'embrasser pour avoir des enfants : noyer de Grancey, chêne de la Sainte-Baume...

Les fruits d'arbres précis figurent dans les cérémonies de mariage dans certains pays : noix, noisettes, pommes, amandes du ginkgo au Japon.

********************************************************************************************************************************************************

Les arbres commémoratifs

L'arbre de la Liberté fut planté à la Révolution française. En Belgique, un gros marronnier marque la frontière linguistique entre Wallons et Flamands. Un tilleul a été planté en 1991 à Neiderdorla en Thuringe au centre topographique de l'Allemagne réunifiée...

********************************************************************************************************************************************************

Les arbres repère

Ils signalent un carrefour, ou tout autre lieu pour servir de repère.

Les Compagnons devaient autrefois, pendant leur tour de France, enfoncer un clou dans le tronc d'arbres précis : le chêne de Lapalud à Angers, l'orme de Beines, celui de Saint-Gervais, les tilleuls de Gilly, etc..

*********************************************************************************************************************************************************

Les arbres de justice et de contrats

La justice était autrefois rendue sous les arbres. Les serments prêtés à l'ombre de leurs branches étaient indissolubles.

Parfois, en cas de litige peu important, les plaideurs s'en remettaient à la décision de l'arbre qui faisait tomber une feuille ou un fruit sur celui à qui il donnait raison.

*********************************************************************************************************************************************************

Les arbres de légende

Les arbres qui saignent

Ils abritent un esprit, révèlent un crime commis à leur pied, se font les refuges des âmes devant purger une peine, poussent sur la tombe d'un innocent...

Les arbres accusateurs

Le héros est assassiné, un arbre pousse sur son corps et chante un refrain révélant le crime. Ou un pâtre utilise son bois pour fabriquer un instrument de musique et c'est le nom de l'assassin qui est dévoilé quand il en joue.

Les arbres enlacés

Ce sont deux amoureux dont l'amour a été contrecarré : par exemple les ifs de Deirdre et Noisé en Irlande.

Les arbres d'oubli

Leur ombrage fait perdre la mémoire à qui passe à proximité. Pour rompre le charme, il faut en général remettre ses habits à l'envers.

Les bâtons qui reverdissent

Ce sont des bâtons (crosse, cannes, etc.) de saints qui deviennent des arbres imposants une fois plantés, tel l'if de saint Collumcille en Irlande, les cèdres de Kobosugi au Japon.

Les arbres à statue

Les statuettes saintes sont souvent nichées dans les arbres. Parfois, elles sont absorbées dans leur écorce, et peuvent être redécouvertes longtemps après. On a par exemple des légendes citant une statue religieuse trouvée dans un arbre, ramenée dans l'église ou le monastère le plus proche, puis retrouvée plus tard dans son arbre comme par magie.

arbre-a-niche-merdrignac.jpg

Les esprits de l'arbre

Dans la mythologie grecque, chaque arbre était habité par un esprit différent : méliades des frênes, héliades des peupliers, hamadryades des chênes, etc.

De telles croyances se retrouvent partout dans le monde et de tous temps.

Les gardiens des forêts

Ce peut être des nains, des lutins, des diables, des fées, des égareurs ou des crieurs des bois... Le Liéschy des forêts russes, Baba Yaga (en Russie également)... Ils protègent leur domaine et ceux qui y habitent par des sortilèges... Il peuvent aider le chasseur mais le punissent s'il se montre trop avides... Ils peuvent aider l'égaré à retrouver son chemin, ou bien au contraire perdre celui qui franchit l'orée de leur territoire.

Les arbres de la mythologie

Ce sont les arbres sacrés cités dans les mythes : l'arbre cosmique, l'arbre de la connaissance (qui peut se dédoubler en arbre de connaissance du bien et arbre de connaissance du mal, ainsi dans la Genèse) et l'arbre de vie (qui se partage parfois en arbre de vie et arbre funéraire).

irminsul.jpg

Parmi les arbres cosmiques, on connaît l'Yggdrasill des Nordiques et des Germains, mais il y a aussi l'arbre sacré Irminsul (des Germains), l'arbre de Brahma des hindouistes, l'Açvattha indien, etc..

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre+ Posté(e)
Doïna Membre+ 12 155 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

J'allais oublier la source : Histoires d'arbres, des sciences aux contes. Philippe Domont & Edith Montelle. Ed. Delachaux & Niestlé, avec l'Office National des Forêts.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
Lugy Lug Membre 10 091 messages
forumeur éclairé‚ 52ans
Posté(e)

d'après certaine mythologie celte , le premier peuple celte à migré à travers toute l’Europe, une partie de l’Asie et même jusqu'au moyen orient emmenant avec eux leur culture et notamment leur vénération pour les arbres.

jusqu'a l'astrologie des celte ou chaque homme est sous l'égide d'un arbre.

si il vous amuse de connaitre votre arbre, suivez ce lien http://www.abastrologie.com/astrologie/arbre-protecteur-celte/arbre.php

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Maïla Membre 425 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

sympa à lire, :bo:

En tout cas bien bon sujet, on oublie souvent l'efficacité des arbres, des forêts, et le bien-être qu'ils nous apportent ; une bonne occasion de dire merci à la Nature.

Et à vous deux....:D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Lucy Van Pelt Membre 29 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Moi j'aime beaucoup enlacé les arbres, car je les aime..

534015_156638941168529_2099337255_n.jpg

Pour les Amérindiens également, l'arbre ou les arbres ont une place de choix. En fait chez eux, les arbres, les animaux, les Hommes, tout est relié et sacré. (Et oui pourtant, ils sont de grands chasseurs, encore aujourd’hui, comment est-ce possible de tuer des zanimaux tout en les respectant, en tout cas, ce ne sont pas eux qui se seraient réjouis de la mort de pêcheurs de ohoques, fuck) bref revenons à nos moutons ou plutôt nos arbres. L'arbre protège, assainit, réchauffe l'hiver, nous abrite. Avec son écorce, les Amérindiens construisent différents objets utiles ici un wigwam;

3_Wigwam_en_ecorce_de_bouleau_LARGE.jpg

ou des canots, ici une vidéo montrant la fabrication d'un canot par un Attikamek de Manawan (salut la gang)

Avez-vous déjà reçu un poème écrit sur de l'écorce de bouleau?

Et l'arbre guérit aussi. Ainsi l'arbre de Vie chez les amérindiens (Anneda) ou le sapin Baumier a sauvé Jacques Cartier et ses hommes (et évidemment les connaissances des amérindiens et en l'occurence Domagaya, le fils du chef amérindien de Stadaconé ou Québec). du scorbut.

http://www.lefil.ula...-vie-20391.html

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre+ Posté(e)
Doïna Membre+ 12 155 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Merci Lucy ! Merci à tous !:plus: Comme vous j'aime les arbres. Je les adore : c'est une de mes passions. Quand je vais me balader en forêt, c'est un peu comme si j'allais visiter des proches, avec des individus-arbres qui sont mes chouchous et que je reconnaîtrais entre mille, même si je les aime tous.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 54ans Posté(e)
victorian67 Membre 296 messages
Forumeur activiste‚ 54ans
Posté(e)

Que voici un sujet aussi fascinant qu'intéressant :bo:

Un immense MERCI de nous faire partager votre connaissance !

Karim

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 semaines après...
Membre Posté(e)
Balsamine Membre 658 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Comme vous, j'aime les arbres, me balader dans les forêts. Rien de tel qu'un chêne pour me "recharger".

Chez moi, j'ai de grands et vieux arbres. Il y a plusieurs années, ça a été un crève-coeur que de devoir faire abattre un énorme acacia qui était devenu dangereux car, le tronc étant creux, il risquait d'être renversé par le vent. Pendant des mois, j'ai eu l'impression qu'il était toujours là, comme les amputés sentent leur membre absent.

d'après certaine mythologie celte , le premier peuple celte à migré à travers toute l’Europe, une partie de l’Asie et même jusqu'au moyen orient emmenant avec eux leur culture et notamment leur vénération pour les arbres.

jusqu'a l'astrologie des celte ou chaque homme est sous l'égide d'un arbre.

si il vous amuse de connaitre votre arbre, suivez ce lien http://www.abastrologie.com/astrologie/arbre-protecteur-celte/arbre.php

Je suis allée voir le lien et ce qu'on disait sur le noisetier, mon arbre en astrologie celtique. Voici ce que moi j'ai sur le noisetier :

Si vous êtes né(e) du 2 au 31 mars et du 24 septembre au 3 octobre, vous êtes du signe du NOISETIER du calendrier celtique.

Chez les peuples nordiques et germaniques, ces arbres étaient un symbole de fertilité. Le noisetier est souvent lié aux pratiques magiques, chez les Celtes où il symbolise le progrès, la sagesse.

Dormir sous l’ombrage d’un noisetier, peut provoquer des rêves prophétiques. Son bois sert à la fabrication des sceptres royaux et des baguettes magiques ou divinatoires. Ces baguettes détectent l’emplacement des sources et des trésors souterrains. Mercure reçu d’Apollon un bâton de coudrier dont il se sert pour améliorer les vertus des hommes et calmer leurs trop fortes passions. Ce bâton, le caducée, entouré de deux serpents et surmonté de deux ailes est devenu l’emblème des médecins.

Discret et frugal, le noisetier pousse à travers les végétations les plus denses. La croyance populaire lui attribue toutes sortes de vertus. Les champignons poussant sur un noisetier permettent de retrouver ce que l’on a perdu, le gui cueilli sur ses branches protège de l’envoûtement. Si vous êtes né sous le signe du noisetier, vous avez été conçu pendant les nuits les plus courtes ou les plus longues de l’année. Le noisetier est dédié à la déesse blanche de la volupté et de la fécondité. Faites confiance au chiffre neuf. Neuf heures, neuf jours, neuf mois, neuf ans. Si vous êtes impatient, ne vous précipitez pas… Obstiné et patient, le noisetier cultive le goût du mystère et ne passe jamais inaperçu. C’est un original que l’on admire, mais dont on se méfie. Psychologue, guérisseur à ses heures, le noisetier est aussi cartésien et mélange volontiers science et magie. L’intelligence du noisetier est subtile et intuitive. Servi par une mémoire prodigieuse, il sait s’adapter à toutes les situations. Rarement accepté par un groupe et ne le désirant pas, il peut vouloir se retirer dans la solitude après la quarantaine. Né sous ce signe, personne ne peut dire ce que sera votre vie. Vous n’êtes pas une personne ordinaire. Votre sort dépendra de vous seul.

En ce qui te concerne Lugy Lug, voici ce que j'ai sur le Noyer :

Le Noyer

Si vous êtes né(e) du 21 au 30 avril et du 24 octobre au 2 novembre, vous êtes du signe du NOYER du calendrier celtique.

Le noyer possède quelques vertus. La nuit de la saint Jean, par exemple, il faut suspendre de petites branches de noyer au-dessus des portes, des fenêtres et dans les étables. Ou encore, pour se faire aimer, il faut, toujours à la saint Jean, cueillir une feuille de noyer et la mettre dans la chaussure gauche de l’élu(e) de son cœur.

Le pays d’origine du noyer est probablement entre la mer Noire, la mer Caspienne et le golfe Persique. En l’espace de soixante ans, il peut atteindre vingt mètres, trente en un siècle. Il a besoin de soleil et craint le froid. Les Celtes avaient voué dix-neuf jours d’affilés à cet arbre du vingt-quatre octobre au onze novembre. Quand les premières bourrasques de novembre entamaient la splendeur des autres arbres, le noyer exposait encore son foisonnement de feuilles et fruits jusqu’à ce qu’en l’espace d’une nuit le vent n’emporte toute cette richesse et cette puissance. Les natifs du noyer mettent autant de passion à assurer et défendre leur joie de vivre. Quels sacrifices ne consentez-vous pas pour éviter les privations ! Vous acceptez beaucoup d’ennuis pour satisfaire vos plaisirs. Vous possédez une vaste intelligence, brillant, stratège, vous fascinez votre entourage par vos extraordinaires dons d’organisation. Quand vous entreprenez quelque chose, votre persévérance ne connaît pas de limite ! Ce caractère absolu est lié chez vous à la puissance de l’inconscient. Né sous ce signe votre destinée sera souvent exceptionnelle. Vous n’êtes pas fait pour suivre les sentiers battus. Entouré d’autant d’amis que d’ennemis, vous resterez pourtant un solitaire renfermé et indépendant.

Si parmi vous, il y en a qui souhaitent que je leur parle de leur arbre, c'est avec plaisir que je le ferai.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre+ Posté(e)
Doïna Membre+ 12 155 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Pour ma part je sais que mon arbre, dans l'horoscope celtique, est le bouleau (24 juin).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Balsamine Membre 658 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Si vous êtes né(e) le 24 juin, vous êtes du signe du BOULEAU du calendrier celtique.

Le bouleau est l’arbre sacré des sibériens. Il est un des sept arbres sacrés des druides. On y reconnaît la demeure des fées de la forêt, et les images de la Terre Mère dispensatrice de bienfaits. Il est l’axe, le pilier cosmique. Il est la voie par laquelle descend l’énergie du ciel et par laquelle remonte l’aspiration humaine vers le ciel. Le sommet du bouleau est une porte d’accès au cosmos. Il symbolise la connaissance. En Russie, le bouleau symbolise la jeune fille, le printemps. Son importance est telle, dans ces contrées glaciales, que l’on parle parfois de la civilisation du bouleau. Les branches du bouleau protègent de l’envoûtement et arrêtent les mauvais esprits. Dans la symbolique des rêves, le bouleau représente le mieux être à venir.

Lorsque les Celtes découvrirent qu’après six mois d’été sans nuits, le bouleau survit à un non moins long hiver sans jours, dans un froid pétrifiant ils lui vouèrent une admiration sans bornes. Ils le sacrèrent arbre de la lumière et lui dédièrent le 24 juin, troisième jour après le solstice d’été. Natifs du bouleau, vous êtes serviables, vous faites beaucoup pour les autres, mais les déceptions ne vous manqueront pas. Vous restez tout de même fidèle aux désirs que vous n’avez pas encore réalisés. Élégant, fin, racé, tel est le bouleau. C’est un être vif et aérien dont la compagnie est recherchée et qui inspire le respect. Agréable à fréquenter, sobre un rien austère il n’abusera jamais de votre gentillesse. Le bouleau est un créatif, un inventeur né. D’une intelligence universelle, il a une puissante imagination et un formidable esprit de synthèse. Quoi qu’il entreprenne il peut réussir ! . Né sous ce signe, vous êtes un arbre bénéfique. Créant par plaisir et pas par ambition, aimant les joies de l’esprit, vous avez tout pour être heureux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×