Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Idée reçue n°20 : les jeux vidéos ont des effets positifs


Messages recommandés

January Animatrice 46059 messages
©‚ 103ans
Posté(e)

Idée reçue sur la santé n°20 : les jeux vidéos ont des effets positifs

Vrai. On les accuse souvent de pousser les jeunes à la violence, mais de récentes études montrent qu'ils sont bénéfiques pour apprendre et raisonner.

jeux-videos-sante-1110511-jpg_984174.JPG

Photo d'illustration © Superstock / Sipa

Les jeux vidéo sont régulièrement soupçonnés d'inciter les adolescents à la violence, surtout quand il s'agit de tuer virtuellement un maximum d'ennemis ! Une équipe scientifique de l'université de l'Indiana, aux États-Unis, a cherché à le vérifier en 2011, en scrutant le fonctionnement du cerveau d'une vingtaine de joueurs grâce à des appareils de neuro-imagerie.

Au bout d'une semaine, la partie de leur cerveau qui gère le contrôle des émotions et l'agressivité s'est montrée peu active : c'est le signe qu'ils étaient moins capables de maîtriser un éventuel accès de violence. Était-ce l'effet du jeu vidéo ? La même année, à l'université américaine du Missouri, des psychologues ont demandé à environ 70 jeunes de jouer à un jeu vidéo, violent ou non. Puis ils leur ont montré des images plus ou moins dures et ont enregistré la réaction de leur cerveau. Après une session de vingt-cinq minutes sur un jeu belliqueux, les jeunes ont peu réagi à la vue d'images montrant une scène d'agression.

Vrai bénéfice

Pire, quand ils ont ensuite été soumis à un test d'agressivité, ils se sont montrés particulièrement offensifs... Où est le côté positif ? Toujours aux États-Unis, mais cette fois à l'université de l'Illinois, la psychologue Daphné Bavelier a dévoilé un vrai bénéfice du jeu vidéo. La chercheuse a comparé les performances de treize jeunes joueurs et de treize non-joueurs dans des tests de compétences visuelles : capacité d'attention, de prise en compte d'un grand nombre d'éléments en même temps, de repérage des objets dans un large champ visuel, ou encore de changement rapide de tâche.

Les jeux peuvent même soigner

Dans les mois qui ont précédé l'expérience, les joueurs se sont adonnés à des jeux de course, d'action ou de tir, de type Super Mario Kart, Spider-Man, Half-Life, etc. Ils se sont montrés les meilleurs. Et il a suffi aux non-joueurs de commencer à jouer pour que leur attention visuelle augmente !

Depuis cette étude réalisée au début des années 2000, Daphné Bavelier a confirmé par plusieurs expériences l'aspect positif des jeux vidéo. Pas seulement sur le plan visuel, mais aussi, plus largement, sur les facultés de mémoire, d'apprentissage et de raisonnement. D'autres chercheurs abondent dans son sens. Ainsi, à l'université du Michigan, on a testé le potentiel créatif d'environ 500 très jeunes adolescents et montré l'intérêt des jeux.

Article complet, Le Point http://www.lepoint.fr/sante/idee-recue-sur-la-sante-n-20-les-jeux-video-ont-des-effets-positifs-26-02-2013-1632557_40.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Jedino Membre 47905 messages
Jedi pas oui, jedi pas no‚ 27ans
Posté(e)

C'est sûr que sur un jeu de tir multijoueur t'as intérêt à être sacrément vigilant...

Enfin bref.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité le-petit-toto
Invité le-petit-toto Invités 0 message
Posté(e)

S'il est vrai que les jeux vidéos mobilisent une plus grande attention due à une concentration plus importante, nous n'avons pas que des aspects positifs !

Ce sont ces même jeux vidéos qui stimulent une violence dissimulée voire latente chez la plupart des joueurs. Faire un "headshot" sanglant ou bien tirer à tout va sur une horde de zombies afin de faire le plus gros massacre possible, ce n'est pas ce que j'appellerais un divertissement sain pour l'esprit.

L'étude que ces chercheurs ont mené n'est pas exhaustive, dans le sens où elle n'insiste pas assez sur les conséquences au niveau du comportement des joueurs sur le long terme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jedino Membre 47905 messages
Jedi pas oui, jedi pas no‚ 27ans
Posté(e)

S'il est vrai que les jeux vidéos mobilisent une plus grande attention due à une concentration plus importante, nous n'avons pas que des aspects positifs !

Ce sont ces même jeux vidéos qui stimulent une violence dissimulée voire latente chez la plupart des joueurs. Faire un "headshot" sanglant ou bien tirer à tout va sur une horde de zombies afin de faire le plus gros massacre possible, ce n'est pas ce que j'appellerais un divertissement sain pour l'esprit.

L'étude que ces chercheurs ont mené n'est pas exhaustive, dans le sens où elle n'insiste pas assez sur les conséquences au niveau du comportement des joueurs sur le long terme.

Pas d'accord avec ça, en fait. Quelqu'un de violent l'exprimera un jour ou l'autre, et le déclencheur ne fait qu'amorcer quelque chose qui serait latent.

C'est comme dire qu'une arme est dangereuse alors que c'est avant tout l'individu qui la tient en main qui l'est (je ne suis en rien pour le port d'arme, cela dit).

Moi j'y vois plutôt, et surtout, un problème plus profond, limite sociétal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6714 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Nan mais le jeu, ça existe depuis l'aube de l'humanité, et même au delà...

Les petits loup jouent ensemble...

c'est la pédagogie ultime, imprégné dans tout le règne vivant.

Donc forcément que ça a des conséquences.

Après, reste à savoir ce qu'on apprend quand on joue.

Et pour ça, faudrait qu'on réfléchisse un minimum à ce qu'on souhaite apprendre dans un jeu.

La seule chose débile, c'est de considérer que les jeux de nos enfants sont seulement des divertissement.

Si on pensait simplement que ces jeux transmettent des valeurs, ET un entraînement, les parents t toujours volontaire pour "transmettre" les bonnes valeurs à leur enfants ) y feraient peut être un peu plus gaffe.

Mes parents ont toujours valorisé des jeux intelligents, (stratégie plus que tactique, économique comme civilisation etc...)

S'intéresser à ce à quoi jouent nos enfants c'est important, et valoriser (tant qu'il en est encore temps, entre 5 et 10 ans) les valeurs les plus avantageuses dans les jeux qu'ils préfèrent, et les encourager dans cette voie, ça fait partit du travail de parent.

ça nécessite pas d'y jouer avec eux (ils voudraient pas en plus), mais au moins de s'y intéresser.

Quel parent aujourd'hui connait les règles et les principes des jeux de ses enfants ?

Qui les écoutent et leur demande leur progression, ou des détails, au seins d'un truc qu'ils pratiquent avec passions pendant des heures ?

ça fait partit de leur vie, et de ce qu'ils apprennent.

Et après, on s'étonne des distances qui se créent entre les générations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité le-petit-toto
Invité le-petit-toto Invités 0 message
Posté(e)

Titsta, moi je parle de jeux vidéos violents, en aucun cas ludiques. Par contre je suis d'accord que les jeux sont nécessaires, au centre du développement cognitif de chacun.

Et je ne vois également pas à quel point un simple divertissement peut être mauvais. C'est justement car ce sont des divertissements qu'ils sont bénéfiques. Ils permettent aux enfants de penser à autre chose, à développer d'autres lobes cérébraux et à pouvoir se stimuler en recevant leur "récompense". C'est grâce à des jeux ludiques que les enfants apprennent à devenir curieux, et ainsi acquièrent l'envie d'apprendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×