Aller au contenu

Messages recommandés

Yethineo Membre 3634 messages
Zero Point Energy‚ 42ans
Posté(e)

comment l éprouver cette intelligence si ce n'est en engendrant une séquence illimité de syllabe qui s agglutine entre elles selon un ordre pré établi qui nous échappe , objet de toute les quêtes lacaniennes … chercher la logique dans cette fables historique pour pouvoir remonter a la source de toute acte de langage et enfin de-voilé la structure énigmatique et fondamental de nos désirs … l intelligence serait t elle un désir imaginaire ?

Ca j'aime bien .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
La Suggestion Membre 438 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Cela ne vous dérange-t-il pas que l'on se tutoie , ça m'aide pour m'exprimer plus simplement ..?
smile.gif

Pas de problème. Je vouvoie par défaut car le tutoiement dérange certains mais ce n'est pas exclu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yethineo Membre 3634 messages
Zero Point Energy‚ 42ans
Posté(e)

Super , ça m'arrange .

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arthur. Membre 2858 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

Bonjour,

Ça commence à devenir lassant. A intervalle régulier on a droit à une dérive à la limite du psychotique , un laconisme obscur et un post de self-talk tout en bloc (et parfois quand le seigneur le permet, une réponse péremptoire du style " Le (sujet du topic) c'est..."). Dites moi ce qui vous empêchent d'écrire un post "conventionnel".

Si c'est parce que vous méprisez la démarche entreprise par le topic: ne venez pas le polluer et comblez votre vide existentiel avec... je sais pas... le sport?Un film, un jeu vidéo, une discussion à coeur ouvert avec un parent ou votre partenaire.

Si c'est parce que vous ne savez absolument pas quoi dire: lisez quelque chose sur le sujet, faites maturer une pensée et revenez 15 minutes plus tard pour exposer vos conclusions.

Pourquoi je fais cette remarque? Non pas que ces petits écarts ne me distraient pas, un peu de pertinence enrobée de fantaisie ne fais pas de mal. Mais ça consomme des pages. Et alors me direz-vous?

Ex:

[/size]

Plusieurs intervenants ont déjà écrits des choses similaires dans les pages précédentes.

Or on connait le système : il est très rare qu'avant de poster, les membres lisent l'intégralité de la discussion depuis son commencement. Les seuls moment où ils le font c'est quand il n'y a pas trop de pages et une certaine continuité dans les post ce qui oblige toujours à lire le post précédent pour comprendre la réponse.

Donc plus il y a de post réactionnaires ou volontairement obscurs, plus il y a de pages et de discontinuité et moins les post futurs des éventuels "nouveaux arrivants" dans la discussion apporteront au débat puisqu'ils ne feront souvent que redire d'une autre façon, à quelques nuances près, des chose déjà dites.

Cordialement.

Tu utilises un ton totalement condescendant, mon commentaire a été repris plusieurs fois. Preuve qu'il n'était pas une pâle copie des anciennes pages. Mon post est tellement obscure que des personnes ont compris ou je voulais en venir. Et dans le genre réactionnaire, ton post est beaucoup mieux placé que le miens.

Si c'est comme ça qu'on est constructif vous n'y êtes pas du tout, je ne répondrai plus à ce topic. Ça fera toujours un intervenant de moins à ce recueil philosophique.

Modifié par Arthur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l ombre d un doute Membre 20029 messages
Forumeur alchimiste‚ 100ans
Posté(e)

@'La Suggestion'

Désolée si ça a déjà été dit quelques pages plus haut .... mais bon sûrement différemment ....En effet, lorsqu'on intervient on parcours le sujet rapidement , ....; mais bon il y a souvent des messages à rallonges et effectivement on ne lit pas tout :blush:

On dirait un maître d'école je te jure :)

Bref la légéreté de l'esprit , c'est aller à l'essentiel

Modifié par l ombre d un doute

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yethineo Membre 3634 messages
Zero Point Energy‚ 42ans
Posté(e)

Si c'est comme ça qu'on est constructif vous n'y êtes pas du tout, je ne répondrai plus à ce topic.

Ça fera toujours un intervenant de moins à ce recueil philosophique.

Punaise mais on ne va pas s'arrêter à si peu , merde quoi !

Sans déconner , il faut trouver la réponse avant minuit un soir , alors zut !

Nous avons tous besoin de ton avis Arthur , sans quoi l'intelligence collective en sera diminuée .

:)

Modifié par Yethineo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yethineo Membre 3634 messages
Zero Point Energy‚ 42ans
Posté(e)

L'intelligence serait-elle favorisée dans le cas où les connexions dans le cerveau seraient multiples et rapides ?

Je n'en suis même pas sûr ...

Je crois que le plus important pour " intelligence " , c'est de garder ou d'acquérir un esprit ouvert ,

mais aussi et surtout conserver ou adopter une mentalité évolutive et non arrêtée ...

Modifié par Yethineo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Suggestion Membre 438 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Bonjour,

Tu utilises un ton totalement condescendant, mon commentaire a été repris plusieurs fois. Preuve qu'il n'était pas une pâle copie des anciennes pages. Mon post est tellement obscure que des personnes ont compris ou je voulais en venir. Et dans le genre réactionnaire, ton post est beaucoup mieux placé que le miens. .

Le ton peut effectivement être perçu comme condescendant. Comme tous les commentaires qui expriment un "raz-le-bol" le ton est agressif et se fait sous la forme d'un reproche.

Pour la suite du paragraphe concerné je ne saisis pas trop pourquoi vous le prenez pour vous. C'est une remarque générale: " à intervalle régulier". La citation de votre dernier paragraphe dans le post que vous évoquez n'est là qu'a titre d'exemple et ne concerne que ce paragraphe ça ne signifie pas "ce post est à jeter". Yethineo a par exemple réagit sur le fait que vous soulignez le côté normatif de l'intelligence et je suis d'accord.

Ce dernier paragraphe

C'est la qu'on s'aperçoit de la limite de cette intelligence, la définition totalement subjective qu'on lui prête. J'ai toujours pensé que c'était un fantasme qui nous confortait en quelque sorte dans notre ignorance. Il est intelligent, il a de la chance. A savoir qu'il y aurait de l'inée et c'est comme ça, on y peut rien. C'est une grande passion de l'Homme l'ignorance.

Est dit, en autre, d'une autre façon par déjà-utilisé en réaction à NJ à la page 5. Au vu de la distance en nombre de pages je ne suis évidemment pas en train de t'en tenir rigueur. Moi-même je ne peut pas tout lire. Ce que j'essaie de montrer c'est que depuis plusieurs pages :"ils ne feront souvent que redire d'une autre façon, à quelques nuances près, des chose déjà dites." (je ne parle pas de pâles copies).

Quand je parle de post réactionnaire, je parle d'un post du type " non c'est faux!", "t'façon t'es con" etc...

Post écrit en réaction à un autre post précis, de façon non argumentée simplement pour signaler son désaccord/opposition.

Désolée si ça a déjà été dit quelques pages plus haut .... mais bon sûrement différemment ....En effet, lorsqu'on intervient on parcours le sujet rapidement , ....; mais bon il y a souvent des messages à rallonges et effectivement on ne lit pas tout :blush:

On dirait un maître d'école je te jure :) Bref la légéreté de l'esprit , c'est aller à l'essentiel

Je le redis au cas où : ce n'était pas une agression personnelle . Je mettais en évidence la redondance entre les post du fait d'une accumulation de certains post. Cela ne rend pas le post moins vrai ou autre. Un post obscur entraîne un post réactionnaire qui n'existe que par une incompréhension générée par le post obscur et que le conflit est souvent saupoudré de petits post laconiques qui par ailleurs sont souvent des redondances du sujet .

Si c'est comme ça qu'on est constructif vous n'y êtes pas du tout, je ne répondrai plus à ce topic. Ça fera toujours un intervenant de moins à ce recueil philosophique

Ce n'est pas faux. Comme je l'ai précisé à NJ , ce post est un emportement de ma part et certains termes sont peut être excessifs. En cela ce post n'est pas constructif. Cependant je maintiens le reste.

Modifié par La Suggestion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mazzepa Membre 162 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Bonjour,

En lisant les différents arguments, il m'apparaît que l'intelligence peut en outre être comprise comme une différence de caractère dont la forme relève d'un contexte particulier, et notamment d'un système de valeurs particulier. En cherchant à définir l'intelligence dans une optique matérialiste, vous éludez le rapport entre la définition de l'intelligence et la valorisation de certaines compétences à une échelle sociale. Pourquoi pensez-vous que le thème de l'intelligence émotionnelle se développe ? N'est-ce pas le produit d'une "écologie" humaine particulière ? N'est-ce pas notamment la réponse à un déséquilibre dans nos sociétés entre la raison instrumentale et l'empathie ? Pourquoi l'empathie en vient-elle à entrer dans le domaine de l'intelligent ? Qu'est-ce que ce glissement signifie en termes de valeurs ?

Ma lecture me conduit à dire par exemple que vos réponses, La Suggestion et Nietzsche-Junior, sont presque strictement identiques au regard de l'écologie qu'elles expriment. La suggestion: dans votre attitude universaliste, matérialiste et notamment dans votre ouverture aux arguments d'autrui mais également dans votre méthode toute entière et dans ses conclusions, vous suggérez que les intelligences sont complémentaires et participent toutes pour ainsi dire du déploiement de l'Intelligence. Vous valorisez la collaboration, le dialogue, la curiosité desinteressee (neutralité-objectivité). Nietzsche-junior fait finalement la même chose en identifiant l'intelligence à l'amour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vla Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Bonsoir,

Une idée farfelue ?

Sommes nous réellement en train de débattre sur l'intelligence ?

comme a été demandé dans ce topic ? Ou débattre sur un

certain processus-réactif - réfléchi, qui en découle d'une certaine

"force" qu'on appelle INTELLIGENCE

On parle plutôt de l'Homme intelligent et non de l'intelligence

de ma part je ne peux prétendre avoir un terme exact qui défini

l'intelligence.

Question de contrecarrer mes messages précédents, je dirais et si

nous prenons le mot intelligence "seul" sans réactions, attitudes,

manifestations.... de l'Homme que dirons nous du mot "en solo"

qui est l'intelligence.

et si dans un futur, le mot intelligence aura son propre synonyme

une définition propre séparée de toutes ces réactions ? .....

vla

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yethineo Membre 3634 messages
Zero Point Energy‚ 42ans
Posté(e)

Voici une émission radio qui peut apporter quelque chose .

Je n'avais pas encore entendu parlé d'intelligence émotionnelle .

=>

Avec le QI du cerveau on peut rajouter L'IE du coeur ... deux intelligences pour le prix d'une .

Elle est pas belle la vie ?

:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yethineo Membre 3634 messages
Zero Point Energy‚ 42ans
Posté(e)

et si dans un futur, le mot intelligence avait son propre synonyme

une définition propre séparée de toutes ces réactions ? .....

Il y a l'Intelligence Artificiel mais je n'appellerai pas ça intelligence ,

surtout si cette dernière doit être ajoutée à l'Intelligence Emotionnelle pour être entière ...

... avec les machines , l'émotion n'est pas compatible .

L'IA n'est qu'une MAP ( Mémoire Artificielle Programmée ) .

:mef:

:D

Je préfère de loin l'IE .

Et le QI , quasiment rien à péter ...

... surtout pour entretenir les trois neurones qui se battent en duel s'entraident ...

:)

Je préfère les neurones du coeur où l'information est instantanée ... ou même peut arriver avant .

Modifié par Yethineo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vla Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Il y a l'Intelligence Artificiel mais je n'appellerai pas ça intelligence ,

surtout si cette dernière doit être ajoutée à l'Intelligence Emotionnelle pour être entière ...

L'intelligence artificiel est conçue par l'Homme donc oui pourquoi pas la retenir

comme telle

IE est à mon sens essentiel pour l'adaptation à l'environnement et/ou

le pouvoir de persuasion de soi et des autres

Elle se manifeste plus en relation humaine

elle est une des formes de l'intelligence en fait

mais je me pose tout de même une question, vient elle des sens ?

d'un certain ressenti ?

vla

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yethineo Membre 3634 messages
Zero Point Energy‚ 42ans
Posté(e)

L'intelligence artificiel est conçue par l'Homme donc oui pourquoi pas la retenir

comme telle

mais je me pose tout de même une question, vient elle des sens ?

d'un certain ressenti ?

vla

Bien sûr , un mot reste un mot , nous pouvons trouver sur le marché des voitures intelligentes ,

des maisons intelligentes , toute sorte de machines super intelligentes ;

mais elles ne sont pas très innovantes .

C'est dans la vidéo , et apparemment ça vient du coeur .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Suggestion Membre 438 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Bonjour,

En lisant les différents arguments, il m'apparaît que l'intelligence peut en outre être comprise comme une différence de caractère dont la forme relève d'un contexte particulier, et notamment d'un système de valeurs particulier. Cela semble bien être un aspect partagé par un certains nombre d'intervenants sur ce sujet.

En cherchant à définir l'intelligence dans une optique matérialiste, vous éludez le rapport entre la définition de l'intelligence et la valorisation de certaines compétences à une échelle sociale.

Oui et non. 15 mars 2013:

A ce stade du débat, les intervenants semblent êtres globalement d'accords pour dire que l'idiotie pure n'existe pas. Mis à par le handicap (où le corps ne suit pas ) , les individus auxquels l'étiquette "idiots" est attachée sont:

- Soit des intelligents ignorés (leur type d'intelligence est apte à traiter certains problèmes de façon très efficace mais ce champ d'action n'est pas encore reconnu par la majorité des individus ou encore ils n'arrivent pas à la suggérer dans leur comportement).

Je suggère ici de façon implicite que certaines intelligences sont sous-évaluées du fait de la montée en puissance d'autres intelligences.

Par ailleurs, j'élude de façon volontaire cet aspect (pour le moment) car une de mes conclusions matérialistes une fois transposée dans une de mes approches "sociales" m'amène à une conclusion très déplaisante que je tairais pour le moment.

Pourquoi pensez-vous que le thème de l'intelligence émotionnelle se développe ? N'est-ce pas le produit d'une "écologie" humaine particulière ?

L'intelligence émotionnelle s'est (c'est peut être ce que vous essayez de suggérer)affirmée en réponse aux dérives des intelligences logico-mathématiques (et d'autres) et ce pour plusieurs raisons.

Pendant la guerre, la science et l'intelligence rationnelle ont servit à "optimiser" les atrocités et n'ont dans l'ensemble fait que soutenir et justifier les tendances destructrices des individus. La science et l'efficacité étaient au "service du mal" , du moins en partie.

Aujourd'hui, les suicides dans les entreprises , les mouvements sociaux etc... sont autant de témoins de la propriété "réductrice" des approches matérialistes, qui, sous couvert d'optimisation/efficacité, dépouillent les individus de leurs spécificités, les aliènent voire utilisent des système d'évaluation normatifs.

Dans l'absolu si l'on pouvait objectivement déterminer la "valeur pratique" d'un individu les psychologies s'y habitueraient , mais à l'heure actuelle la science/ l'approche matérialiste propose des modèles trop simplistes et biaisés. Modèles souvent utilisés par des individus non-rationnels pour justifier leur prises de pouvoir. Autrement dit, l'efficacité justifie de tout aplanir mais elle n'est pas au rendez-vous quand c'est l'heure des comptes et ne rend pas justices aux "sacrifices humains" que les individus peuvent avoir fait.

Ex: Dans une entreprise qui se base sur la hiérarchie et une uniformisation excessive du personnel on observe de très grosses déficiences:

1- Les employés ne sont pas reconnus et sont soumis à un stress intense ce qui provoque le développent de pathologies mentales diverses ou de vagues de démissions (souvent des éléments très compétents).

2- En ne prenant pas en compte les informations fournies par les "strates inférieures" et n'encourageant pas les employés à l'initiative les entreprises se privent d'une certaine richesse qui parfois entraîne leur mort car les strates inférieures sont plus au contact de la "réalité commerciale".

3-Les modes d'évaluation ne sont pas réalistes ex : un quota obtenu en arnaquant un client susceptible de revenir plus tard pour un procès n'est pas un vrai "quota" , un quota faible une année ne signifie pas l'incompétence fondamentale des employés (le marché ne se plie pas au bon vouloir des pdg , et parfois les "décideurs" se basent sur des indicateurs économiques qui ne reflètent pas bien la réalité). Hors ces indicateurs "rationnels / mathématiques" justifient des licenciement

Et bien d'autres choses encore.... L'économie qui justifiait sa suprématie par l'analyse mathématique montre d'énormes déficiences que ce soit dans l'application (les individus ne se comportent pas rationnellement : ambition, ego , avarice) ou la théorie ( les théories économiques qui pensaient s'être prémunis contre les aléas des comportement humains échouent lamentablement).

La science engendre des dérives: cartes génétiques dans les systèmes d'assurance ou d'emploi (certaines entreprises privées vendent déjà des analyses génétique à d'autres entreprises privées pour des raisons très obscures et se multiplient, il y a donc une demande) , contaminations centrales nucléaires et autres catastrophes du style de Bhopal etc...., les crises médicales: sang contaminé , médiator etc...

En plus de cela, la science et les intelligences rationnelles ont tendance à tout démystifier :pour les "rationnels matérialistes" il n'y a pas d'au-delà, pas de rédemption, l'amour est une illusion provoqué par un ingénieux système de réactions chimiques etc... ce qui n'aide pas à gérer le malaise qui entoure ces notions. La vie selon cette approche semble perdre beaucoup de son charme (je lui en vois d'autres mais là je parle des notions les plus couramment "utilisées pour montrer que la vie vaut la peine d'être vécue")

De l'autre côté, l'intelligence émotionnelle/ sociale semble venir au secours de tout ce que la science détruit ou délaisse.

Et ce que je dis est tout sauf exhaustif.

N'est-ce pas notamment la réponse à un déséquilibre dans nos sociétés entre la raison instrumentale et l'empathie ? Pourquoi l'empathie en vient-elle à entrer dans le domaine de l'intelligent ? Qu'est-ce que ce glissement signifie en termes de valeurs ?

C'est une extension de la question précédente. L'empathie (parce que le rationnel est actuellement imparfait) finit par remplir le rôle de régulateur des "déséquilibres sociaux". L'empathie nous pousse à l'entraide, elle maintient l'éthique (qui n'est bafouée que parce que les rationnels utilisent des modèles simplistes et arrivent à des conclusions trop éloignées des meurs), elle nous pousse à l'équité et à la justice. Elle remplie toutes les fonctions dont les "rationnels matérialistes" se sont cru "dispensés" d'aborder de façon profonde.

Pour des raisons logiques on peut prouver que l'entraide, l'équité etc.. sont rationnellement des impératifs d'évolution et de survie. Seulement cela ne se prouve que sur le long terme, chose que les court-termistes qui se servent du matérialisme pour asseoir leur domination ne comprennent pas. Sur le long terme exploiter le tiers monde, les ressources de la planète, entretenir les inégalités etc... ne sont pas viables. Ne serait-ce que parce cela ralentit notre évolution (les inerties des individus s'opposent au lieu de s'ajouter) technologique notamment. Hors un retard technologique peut nous tuer (ex: astéroïde géant + pas de système de détection/destruction spatial = game reset)

L'empathie par "coïncidence" (bien qu'en fait ce peut être simplement un mécanisme biologique naturel conçu justement pour entretenir ces comportements salutaires pour la survie de l'espèce ) nous amène à nous comporter dans le bon sens.

Ma lecture me conduit à dire par exemple que vos réponses, La Suggestion et Nietzsche-Junior, sont presque strictement identiques au regard de l'écologie qu'elles expriment.

La suggestion: dans votre attitude universaliste, matérialiste et notamment dans votre ouverture aux arguments d'autrui mais également dans votre méthode toute entière et dans ses conclusions, vous suggérez que les intelligences sont complémentaires et participent toutes pour ainsi dire du déploiement de l'Intelligence.

Vous valorisez la collaboration, le dialogue, la curiosité desinteressee (neutralité-objectivité). Nietzsche-junior fait finalement la même chose en identifiant l'intelligence à l'amour.

C'est un des aspects, mais ma conception de l'intelligence est moins "belle" que ça. La collaboration ,le dialogue, la curiosité désintéressée toutes ces choses font partie du processus d'amplification de l’intelligence (telle que je la conçois) mais elles sont motivés par l'optimisation du comportement/cognition et donc la survie. Le but final n'est donc pas d'être ouvert aux autre pour être ouvert aux autres mais d'être ouvert aux autres car à l'heure actuelle, au vu de nos capacités, les autres sont nécessaires à la production d'une idée complète. Quand je dis qu'une idée doit être bâtie avec les autres c'est surtout parce que

1- il est plus facile d'être intimement convaincu d'une idée dont on a participer à la formation.

2-Un point de vue isolé n'est pas suffisant pour être sûr d'avoir été exhaustif dans la mise en revue des cas de figure.

Les intelligences sont complémentaires mais j'ai aussi évoqué qu'une intelligence capable d'assimiler les autres existait (par exemple l'intelligence logico-mathématique dans ma conception matérialiste pourrait supplanter les autres si le niveau technologique devient suffisant et que les capacités cérébrales de traitement atteignent un certain stade, cependant elle sera dans l'ensemble plus faible que les intelligences intuitionnistes dans des domaines où la complexité sera trop grande pour que le "calcul" se fasse de façon consciente et réfléchie (l'inconscient étant souvent plus performant pour traiter les problème de façon globale et systémique ) sauf si dans l'absolu on pouvait atteindre un "stade ultime d'évolution" mais c'est peu probable)

Modifié par La Suggestion
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nietzsche.junior
Invité nietzsche.junior Invités 0 message
Posté(e)

Weschsler donne une définition globale de l'intelligence, qui me plait bien :

“Intelligence is the aggregate or global capacity of the individual to act purposefully, to think rationally and to deal effectively with his environment"

suggestion je pense que tu devrais t inspiré de cet approche holistique ..j ai l impression de lire un cyborg qui déroule le fruit de ses entrailles après avoir analyser un phénomène dans un laboratoire hermétique , je pourrais presque

je pourrais presque posé un organigramme sur tes mots .. c est trop carré pour être humain et je sens en toi une certaine tendance a penser que seul une Élite intelligente pourrait gérer cette planète , car qui s interroge sur l intelligence avec ta grille de lecture ne peut qu admettre que l intelligence est repartit de façon inéquitable ....et que certain sont plus 'doué ' que d autre

à eux le droit de guider la troupe … on en revient au mythe de la caverne et la nécessite d avoir un « élu »...

Le but final n'est donc pas d'être ouvert aux autre pour être ouvert aux autres mais d'être ouvert aux autres car à l'heure actuelle,c est mon intérêt , en attendant d accéder a un savoir qui me permet de me passer des autres ..mais demain si dieu le veux aidé d un savoir accumulé a la sueur de mes neurone je serais moi aussi un démiurge et je n aurais plus besoin des autres , je pourrai enfin jouir seul de ma toute puissance , m élever au dessus des ces esprit et ainsi je finirai ma vie la haut dans cette tour de verre ou avec mes confrère de génie je pourrai contempler ce monde dont nous sommes les seuls a détenir la clef secrète ...

Les intelligences sont complémentaires mais j'ai aussi évoqué qu'une intelligence capable d'assimiler les autres existait (par exemple l'intelligence logico-mathématique dans ma conception matérialiste pourrait supplanter les autres si le niveau technologique devient suffisant et que les capacités cérébrales de traitement atteignent un certain stade, cependant elle sera dans l'ensemble plus faible que les intelligences intuitionnistes dans des domaines où la complexité sera trop grande pour que le "calcul" se fasse de façon consciente et réfléchie (l'inconscient étant souvent plus performant pour traiter les problème de façon globale et systémique )

mais j'ai aussi évoqué qu'une intelligence capable d'assimiler les autre on assimile pas une intelligence mais une démarche intellectuel

pour le coup c est toi qui est trop obscurs , les capacités cérébrales de traitement atteignent un certain stade, . mais qu est ce que ca veut dire ??? j ai l impression que tu compare notre cerveau a un micro processeur soumis a la loi de Moore … les intelligences intuitionnistes dans des domaines où la complexité sera trop grande .. l intuition n a aucun rapport avec la complexité , tu fragmente tu sépare , jusque la logico mathématique , a partir de la l intuitionniste // mais l intuitionniste s accommode de tout les domaine , complexe ou non quant aux mathématique au contraire face a la complexité elle ne file pas le bébé a l intuitionniste mais va se dépasser et tenter de trouver de nlle forme d équation capable d approcher cette complexité ..Pour des raisons logiques on peut prouver que l'entraide, l'équité etc.. sont rationnellement des impératifs d'évolution et de survie.

mais non .; c est ps logique ou des impératif .. c est notre façon d être au monde .. on est ainsi des être ouvert des le premier jour sur un regard qui nous renvoi toute notre humanité ..

Seulement cela ne se prouve que sur le long terme, chose que les court-termistes qui se servent du matérialisme pour asseoir leur domination ne comprennent pas.

ce que marx Bourdieu on mis en avant c est la condition matériel dans l approche des phénomène sociaux .. ne pas analyser une situation juste du point de vue symbolique mais prendre en compte les réalité matériel , argent , maison , quartier , histoire , sexe , …

c est a dire en revenir a la définition mis par théia , une approche globale ! .. ce qui nécessairement a provoquer chez ces grand penseur un constat , pour des gens qui se disent intelligent et qui sorte tout les jours une nlle théorie sur le monde , plutôt que de se borner a le penser il faut le transformer ainsi la sociologie devient sport de combat .. et on peut deja approcher je pense l intelligence a travers cette dialectique qui veut que la théorie n est rien sans la pratique , chacun doit se nourrir de l autre pour cerner ce qu est l intelligence .. .la vie un jour t enseignera qu l autre n est pas une options mais une nécessité pour définir l intelligence .. pour moi elle se défini plus a travers une tache collective qu une méditation solitaire ...

il y a un domaine ou l on peut peut etre aprocher la définition .. le politique de part sa transversalité ...

Modifié par nietzsche.junior

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mazzepa Membre 162 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Pour ce qui est de l'intelligence émotionnelle, c'est une belle argutie !..

C'est un des aspects, mais ma conception de l'intelligence est moins "belle" que ça. La collaboration ,le dialogue, la curiosité désintéressée toutes ces choses font partie du processus d'amplification de l’intelligence (telle que je la conçois) mais elles sont motivés par l'optimisation du comportement/cognition et donc la survie.

Parle-t-on de la survie d'un individu ou de l'espèce ou... ?

Le but final n'est donc pas d'être ouvert aux autre pour être ouvert aux autres mais d'être ouvert aux autres car à l'heure actuelle, au vu de nos capacités, les autres sont nécessaires à la production d'une idée complète.

Qu'est-ce qu'une idée complète ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Suggestion Membre 438 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Le but final n'est donc pas d'être ouvert aux autre pour être ouvert aux autres mais d'être ouvert aux autres car à l'heure actuelle,c est mon intérêt , en attendant d accéder a un savoir qui me permet de me passer des autres ..mais demain si dieu le veux aidé d un savoir accumulé a la sueur de mes neurone je serais moi aussi un démiurge et je n aurais plus besoin des autres , je pourrai enfin jouir seul de ma toute puissance , m élever au dessus des ces esprit et ainsi je finirai ma vie la haut dans cette tour de verre ou avec mes confrère de génie je pourrai contempler ce monde dont nous sommes les seuls a détenir la clef secrète ...

Ce serait effectivement le déroulement logique de la logique de mon Ego, enfin tel que je le soupçonne d'être (car je pourrais peut être être surpris d'être moins égoïste que ça). Dans la pratique mon Ego a abandonné cette voie pour deux raison :

1- Je ne suis pas vraiment élitiste , me passer des autres pour trouver le moyen de survivre (mais pas nécessairement survivre sans les autres nuance) oui mais pour me complaire dans la connaissance avec mes confrères de génie dans une tour de cristal en bavant sur les mortels moins , ça demande de l'effort et ça m'est difficile. L'invulnérabilité me suffit. Être supérieur pour me sentir supérieur n'est à mes yeux pas suffisant pour justifier les efforts requis.

2- Un tel pouvoir m'est inaccessible au vu de ma durée de vie il me faut donc trouver un compromis smile.gif.

mais j'ai aussi évoqué qu'une intelligence capable d'assimiler les autre on assimile pas une intelligence mais une démarche intellectuel

pour le coup c est toi qui est trop obscurs , les capacités cérébrales de traitement atteignent un certain stade, . mais qu est ce que ca veut dire ??? j ai l impression que tu compare notre cerveau a un micro processeur soumis a la loi de Moore … les intelligences intuitionnistes dans des domaines où la complexité sera trop grande .. l intuition n a aucun rapport avec la complexité , tu fragmente tu sépare , jusque la logico mathématique , a partir de la l intuitionniste // mais l intuitionniste s accommode de tout les domaine ,complexe ou non quant aux mathématique au contraire face a la complexité elle ne file pas le bébé a l intuitionniste mais va se dépasser et tenter de trouver de nlle forme d équation capable d approcher cette complexité ..Pour des raisons logiques on peut prouver que l'entraide, l'équité etc.. sont rationnellement des impératifs d'évolution et de survie.

Assimiler dans le sens: apprendre d'elle pour faire la même chose.

C'est vrai, l'obscurité viens du fait que j'essaie de synthétiser. D'habitude je peux étaler sur plusieurs posts là je voulais répondre vite. En gros, quand on réfléchit avec l'intelligence logico-mathématique le but est d'être le moins dépendant possible de l'intuition qui a tendance à faire des amalgames et à induire en érreur car l'intuition est alimentée par des connaissances ou des choses qui apparaissent comme tel.

C'est pourquoi chaque étape de calcul est traité "consciemment": 1+1 = 2 , la lecture des symboles et l'accès à la mémoire se font de manière inconsciente mais le "calcul" est lisible d'un bout à l'autre de façon consciente. Alors que quand une intuition nous amène à une conclusion on ne peut pas décrire chaque étape de façon précise.

C'est comme quand j'analyse les sous-textes des phrases., les sous-textes on ne se rend même pas compte qu'on les a compris on "lis" la phrase. Mais on peut objectivement analyser les étapes du raisonnement. Le stade dont je parle c'est pour une durée de temps faible, la quantité de "lignes de calcul" ou d'étapes dont je peux avoir conscience en même temps que je fais le raisonnement. Ex: 2+458+239+3*27 ne se "lis" pas aussi naturellement que 1+1=2 ne serait-ce que parce qu'on ne connait pas par coeur le résultat de 3*27. Quand certains autistes surdoués expliquent leur démarche lors du calcul de très grand nombre ils disent avoir mémorisés un très grand nombre d'opérations ce qui crée cette fluidité de "lecture".

Le stade est donc l'étendue de ta lucidité sur tes propres raisonnement et ta capacité à effectuer ces raisonnements de façon "consciente" selon leur niveau de complexité.

Dans le cas de l'intuitionnisme. J'ai à plusieurs reprises expliqué que pour moi "l'intuition" dans l'approche matérialiste n'est qu'un raisonnement inconscient dont le résultat nous est livré sans plus d'explication. Il est basé sur un appel à la mémoire très fort et par conséquent n'est pas aussi fiable que le raisonnement conscient (car quand on a conscience de chaque étape on peut corriger les amalgames où les informations erronées). L'intuition semble parfois pourtant aboutir à des conclusions avant qu'on ne le comprenne consciemment ex: quand on lis le sous-texte dans une phrase on ne peut expliquer le raisonnement tout de suite il faut réfléchir, mais en fin de compte nous avons eu une intuition pour des raisons logiques, notre cerveau a analysé la phrase et le contexte de façon "intelligente".

Ainsi , dans la pratique les intelligences intuitionnistes peuvent orienter les intelligences du style logico-mathématique car elles sont les produits de raisonnement non-moins logiques (bien que moins rigoureux) mais plus difficilement utilisables car non-formelle (celui qui a l'intuition ne peut pas toujours expliquer pourquoi il a cette intuition même en réfléchissant).

Ce que vous dites sur le fait que

[...]bébé a l intuitionniste mais va se dépasser et tenter de trouver de nlle forme d équation capable d approcher cette complexité
est vrai à notre échelle bien qu'il y est quelques exemples interrogateurs:http://fr.wikipedia....ivasa_Ramanujan

Mais au vu de ce que vous comprenez être l'idée que j'ai de l'intuition, un stade conscient plus élevé accompagnée d'une performance cérébrale accrue implique une intuition plus puissante également.

mais non .; c est ps logique ou des impératif .. c est notre façon d être au monde .. on est ainsi des être ouvert des le premier jour sur un regard qui nous renvoi toute notre humanité ..

Disons que nous sommes dans un village, les humains qui y habitent ne communiquent plus ou quand on le fait c'est en mentant (donc no confiance). On ne se vend ni ne prête rien. On ne s'aident pas non plus. Un séisme arrive et pète un barrage en amont. Désorganisés la majorité des villageois n'ont aucun moyen de sortir du périmètre d'action du flot d'eau. Tous le monde meurt ou presque. 10 ans plus tard un des survivants rebâtit le village, vous serez d'accord pour dire qu'il prônera la communication, l'entraide etc.. pour une raison logique d'impératif de survie.

Beaucoup de gens sont égoïstes je ne vous l'apprend pas, pourtant beaucoup de gens respectent les règles de vie en commun etc... Si je mens à mon poissonnier et qu'il n'y en a qu'un dans le village, même si je parviens à m'approprier plus de poisson pendant deux ans , au final il ne voudra plus me vendre son poisson non? Je pense que c'est une des raisons pour lesquelles ont observe un fort sens de la communauté, faibles mensonges etc.. dans les cultures primitives. Les dimensions de leurs sociétés excluaient le mensonge, car si tu "entubes ton poissonnier" il n'y en a pas d'autre à 100km à la ronde.

c est a dire en revenir a la définition mis par théia , une approche globale ! .. ce qui nécessairement a provoquer chez ces grand penseur un constat , pour des gens qui se disent intelligent et qui sorte tout les jours une nlle théorie sur le monde , plutôt que de se borner a le penser il faut le transformer ainsi la sociologie devient sport de combat .. et on peut deja approcher je pense l intelligence a travers cette dialectique qui veut que la théorie n est rien sans la pratique , chacun doit se nourrir de l autre pour cerner ce qu est l intelligence ..

Tout à fait d'accord. Le seul petit défaut étant que le vécu est difficilement transmissible. Autrement dit: quand bien même nous mettrions, tous sur ce forum, en pratique ce que tu viens de dires, cela n'affecterais pas ceux qui ne sont pas en contact immédiat avec nous (à moins que j'ai mal interprété)

a vie un jour t enseignera qu l autre n est pas une options mais une nécessité pour définir l intelligence .. pour moi elle se défini plus a travers une tache collective qu une méditation solitaire ...

C'est déjà le cas. Comme je le dis, mon point de vue et mon vécu ne suffit pas pour définir l'intelligence c'est pourquoi je parle sur un forum plutôt que de contempler (dans le sens de méditer hein :-p ).

Pour ce qui est de l'intelligence émotionnelle, c'est une belle argutie !..

Parle-t-on de la survie d'un individu ou de l'espèce ou... ?

Qu'est-ce qu'une idée complète ?

Je ne sais pas si c'est votre intention mais je pose la question tout de même: le mot argutie est péjoratif (d'après le wiktionnaire) et signifie "vainement minutieux". Dans le cas où c'est bien ce que vous voulez dire j'aimerais comprendre où vous trouvez que l'étalement deviens excessif? Car ça pourrait m'être utile à l'avenir.

La survie au sens général. Celle de l'espèce et de l'individu ("qui vis dedans") . Ce n'est pas uniquement la survie pour la survie par contre, mais sans survie il n’y a rien d'autre , vivre est la condition pour jouir de la vie. Enfin , toujours dans l'approche matérialiste.

Une idée complète: qui intègre un maximum d'éléments et de détails (de vécus= de faits), qui recouvre un maximum d'aspects . Ça approche la vérité du moment le plus possible.

Modifié par La Suggestion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nietzsche.junior
Invité nietzsche.junior Invités 0 message
Posté(e)

Beaucoup de gens sont égoïstes je ne vous l'apprend pas, pourtant beaucoup de gens respectent les règles de vie en commun etc... Si je mens à mon poissonnier et qu'il n'y en a qu'un dans le village, même si je parviens à m'approprier plus de poisson pendant deux ans , au final il ne voudra plus me vendre son poisson non? Je pense que c'est une des raisons pour lesquelles ont observe un fort sens de la communauté

tu pense que c est vraiment la raison d etre d une communauté ? .... meme si tout les matin un esprit saint te dépose du poisson gratos devant ta porte tu aura cette necessité de faire partis d une communauté .. tu raisonne trop en occidental et tu oublie toute la diversité des culture et les diffferent rapport .. il y a des communauté ou le don n est pas un produit marchand ..

il est tard mais ton discours suppose plein de préjugé .. comme une nature egoiste inné .. tu refuse d admettre que l homme se lie a d autre homme non par interet mais parcque il ne sait pas faire autrement .. nous somme 'programmer' ainsi .. et l histoire nous enseigne que plus une société chercher a réduire les individus a des monade isolé plus elle s apporche de sa fin ..

Dans le cas de l'intuitionnisme. J'ai à plusieurs reprises expliqué que pour moi "l'intuition" dans l'approche matérialiste n'est qu'un raisonnement inconscient dont le résultat nous est livré sans plus d'explication

mais non je te prouverai le contraire .. l intuition c est bien plus que ca , c est une prise direct sur quelque chose qui t échappe l ami .. .. a vouis lire toi , l ombre d un doute j ai peur de voir les français devenir des robots ... demain y en qui bosse a l occase je t élèverai une sépulture a ta juste mesure ..

Modifié par nietzsche.junior

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Suggestion Membre 438 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Premièrement, je le répète pour que ça rentre: c'est l'approche matérialiste et les raisons que j'évoque ne sont pas évoquées comme uniques. Je dis qu'elles me semblent participer et qu'elles sont de nature rationnelles.

Vous prenez mon "une raison " et vous le transformez en "la raison".

Il y'a des communautés où le don n'est pas un produit marchand mais d'où viens ce comportement? Est-ce que les membres des communautés dont tu parles savent pourquoi elles apprécient la communauté?

Je ne suis pas réfractaire à tous ce que tu évoques mais il existe tellement de comportements qui vont dans un sens différent de celui-ci que je suis forcé de supposer qu'une propension à ce comportement préexistait. Bef , qu'être égoïste peut devenir aussi naturel pour quelqu'un que de ne pas l'être. En bref: si l'occidental est devenu égoïste et que cette mentalité s'est étendue dans beaucoup d'endroits je dois bien me demander comment cela est arrivé? Quels interêts des individus ont pu y voir.

L'idée pour le moment c'est: Dieu, l'inconscient collectif ou un autre truc transcendent ne me parle pas, je dois donc bien établir quelque chose pour avancer et raisonner. Me dire que l'intuition proviens d'un truc qui m'échappe. Peut être mais est-ce essentiellement le cas? On m'a transmis des témoignages qui me semblent de bonne fois sur des expériences de précognition. Je dis ; pourquoi pas. Mais à côté de ça il y a des choses que l'on attribue à "l'intuition qui viens du truc qui m'échappe" et qui peuvent s'expliquer de façon "pragmatique". Et je pense qu'en science ou quand on lis, il n'y pas besoin de "prise directe sur un truc" pour expliquer le fait qu'on comprend intuitivement la phrase.

Alors après la possibilité c'est que tu me surestimes et que l'on ne parle pas du même intuitionnisme. Je ne me suis pas documenté pour vérifier si un courant de pensée particulier utilisait ce terme pour désigner un truc précis.

Pour le truc de la sépulture, je relèverais pas trop mais bon je le redis au cas où: on a tous un ego, le mien est probablement gros (au vu de l’énergie que je met à me préserver ) mais c'est pas non plus l'olympe. Et je reste ouvert à la possibilité aussi que mes réflexions soient motivées par l'altruisme. Mais bon , on me dit que c'est une qualité rare par les temps qui court, alors par humilité/précaution je pars du principe que si c'est ce qui me motive c'est coup de chance mais sinon je dois bien vivre avec mon ego.

Modifié par La Suggestion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×