Aller au contenu

Pourquoi les efféminés sont-ils autant détestés?

Messages recommandés

Gardiane Membre 1068 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Je ne suis pas d'accord avec vous. Il y a certes une petite part de culturel mais l'attirance sexuelle est néanmoins un mécanisme essentiellement instinctif. On ne remarque pas de différences notables entre les cultures et entre les époques.

Dans ce cas la femme "ronde" serait la norme attractive pour les messieurs, ce qui n'est pas le cas.

Au delà du regard, il y a l'aspect "chimique" ( phéromones + sens olfactif + contact ) et surtout émotionnel / intellectuel , sans compter la construction psychologique.

Ça fait beaucoup pour juger d'une possible "détermination" généralisée. L'équation est bien plus complexe que ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
casdenor Membre 11203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 33ans
Posté(e)

Je ne suis pas d'accord avec vous. Il y a certes une petite part de culturel mais l'attirance sexuelle est néanmoins un mécanisme essentiellement instinctif. On ne remarque pas de différences notables entre les cultures et entre les époques.

Ouhla, loin s'en faut, justement. L'attirance sexuelle diffère totalement entre les cultures et les époques.

Voyez mon sujet: http://www.forumfr.com/sujet476515-la-beaute-est-elle-affaire-de-richesse.html?p,7549078,fromsearch,1#entry7549078

(Celui-ci concerne la beauté féminine, mais le même aurait pu être fait sur la beauté masculine. Rappelons que si on imagine toujours l'horreur d'une jeune femme à être mariée à un homme de 50ans, au XVème siècle, les hommes de 50ans étaient considérés comme bien plus beaux que ceux de 20ans, ce qui a totalement disparu aujourd'hui)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zeds_Dead Membre 4003 messages
En désaccord‚ 42ans
Posté(e)

Dans un contexte de machisme, on associe la femme à la faiblesse et la soumission, donc l'efféminé (qui présente des caractères associés à la féminité) est associé à la faiblesse et la soumission. Je suis d'accord avec toi, on ne peut pas être dans le déni de cet état de fait : malgré le vernis, notre société est encore profondément machiste, phallocrate et primaire.

Pas étonnant que cela se passe donc ainsi, ce qui ne veut pas dire que ce soit bon ou acceptable, ni très intelligent.

Si tu regarde les comportements des animaux sociaux, ils sont de nature dominant-dominé. Le dominant est quelque part entre le plus fort et le plus stressé.

Ce comportement est présent chez l'homme comme chez tous les animaux, et le fait de nier la nature ne la fait pas disparaitre.

Nous sommes dans un désaccord profond puisque tu postule qu'il s'agit de comportements sociaux liés à l'éducation ce qui est un négationnisme typique de la gauche caviar. Les théories considérant que chaque comportement est culturel s'opposent par nature au réel et excluent l'adaptation de l'individu au réel.

On ne s'y interessera donc pas pour résoudre cette question puisque précisément, ce comportement d'agressivité vis à vis du faible est un comportement d'adaptation au réel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l ombre d un doute Membre 20029 messages
Forumeur alchimiste‚ 100ans
Posté(e)

Allez je vais mettre mon grain de sel . Les hommes efféminés sont détestés par les autres hommes ... tout simplement car beaucoup de femmes en raffolent :D

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Imanouèl
Invité Imanouèl Invités 0 message
Posté(e)

Avant de se rendre compte que de la demi-fiotte si fragile et toujours à sa propre écoute, elle a de plus en plus de mal à se satisfaire... et que finalement, le maccho, si gros con et pitoyable soit-il, respecte sa mère, protège sa femme et ses sent responsable de ses enfants. Tout le contraire d la demi-fiotte.

Modifié par Imanouèl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20446 messages
Gonade Absolutrice‚
Posté(e)

Si tu regarde les comportements des animaux sociaux, ils sont de nature dominant-dominé. Le dominant est quelque part entre le plus fort et le plus stressé.

Ce comportement est présent chez l'homme comme chez tous les animaux, et le fait de nier la nature ne la fait pas disparaitre.

De grands philosophes se sont déjà penchés sur l'état de nature et ça ne reste qu'un objet très abstrait, fantasmatique et on ne s'est pas fixé dessus, même en prenant les animaux en référence comme l'a fait Platon (ce qui est un peu casse-gueule : " Voilà l'Homme selon Zeds Dead ! ").

Je suis d'accord cependant : les rapports de force existent...mais pas le machisme.

Dans certaines espèces, ce sont même les femelles qui font office de dominantes. Il ne semble pas non plus y avoir de détestation au faciès, de préjugé homophobe (quand un mâle squatte toutes les femelles, il arrive que les mâles aient quelques rapports homo, chez certains singes). Le rapport de force est gagné par le plus malin ou le plus fort, c'est tout. Une fois acquis, il est maintenu mais ne donne pas lieu aux comportements qu'on voit dans les sociétés humaines.

Nous sommes dans un désaccord profond puisque tu postule qu'il s'agit de comportements sociaux liés à l'éducation ce qui est un négationnisme typique de la gauche caviar. Les théories considérant que chaque comportement est culturel s'opposent par nature au réel et excluent l'adaptation de l'individu au réel.

Je suis d'accord : les excès théoriques sur le tout-culturel sont abusifs.

Egalement, il faut se garder de proposer une vision de l'état naturel anthropocentrique, gorgée de préjugés culturels. Tu mets un pied dedans en transposant certains rapport actuels sur des comportements animaux. L'éducation et la culture ne sont pas tout mais ont parasité ce que nous sommes : des animaux sociaux, comme tu dis. Mais très sociaux.

On ne s'y interessera donc pas pour résoudre cette question puisque précisément, ce comportement d'agressivité vis à vis du faible est un comportement d'adaptation au réel.

Associer féminité et faiblesse est un travers idéologique. De plus, entre dominer et agresser, il y a une différence. La domination dans la société animale, de plus, est bien différente des abus sadiques, de la violence gratuite et des errances sans but de notre société artificialisée. Ce qui est assez remarquable, c'est que nous vivions théoriquement en société mais que nous sommes souvent des inconnus les uns pour les autres, qu'il n'existe pas de solidarité.

Le gorille dos argenté qui domine son clan, il protège les dominés, par exemple. De plus, les visiblement faibles, il ne les agresse pas. Il défend juste sa place et contrairement à ce que tu dis, ce sont souvent des rapports de fort à fort. Comme un jeune lion qui va défier le vieux dominant et se faire tataner (ou gagner).

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gardiane Membre 1068 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Avant de se rendre compte que de la demi-fiotte si fragile et toujours à sa propre écoute, elle a de plus en plus de mal à se satisfaire... et que finalement, le maccho, si gros con et pitoyable soit-il, respecte sa mère, protège sa femme et ses sent responsable de ses enfants. Tout le contraire d la demi-fiotte.

Faut pas confondre vie fantasmée et vie réelle.

Tu détermines ça à partir d'un look ? t'es fort dis donc ! Hannibal Lechter peut aller se rhabiller , il a son maître en matière de psychologie

Notons que tu te vois forcément en héros, et la personne différente en "vilain". Et bien sûr, les femmes sont trop bêtes pour savoir déterminer ce qui est le mieux pour elles

morte de rire :smile2:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zeds_Dead Membre 4003 messages
En désaccord‚ 42ans
Posté(e)

Dans certaines espèces, ce sont même les femelles qui font office de dominantes. Il ne semble pas non plus y avoir de détestation au faciès, de préjugé homophobe (quand un mâle squatte toutes les femelles, ils arrivent que les mâles aient quelques rapports homo, chez certains singes). Le rapport de force est gagné par le plus malin ou le plus fort, c'est tout. Une fois acquis, il est maintenu mais ne donne pas lieu aux comportements qu'on voit dans les sociétés humaines.

Dans la société humaine le rapport de force ne peut être acquis puisqu'il est un tabou social plus fort que tous les autres (sauf un).

N'étant pas acquis, il ne peut pas non plus être maintenu CQFD.

Associer féminité et faiblesse est un travers idéologique.

On associe la faiblesse à la faiblesse c'est une observation de la réalité. La faiblesse engendre un comportement de domination.

Dans le cas d'un mâle inférieur qui ne se soumet pas, il faut être agressif.

De plus, entre dominer et agresser, il y a une différence. La domination dans la société animale, de plus, est bien différente des abus sadiques, de la violence gratuite et des errances sans but de notre société artificialisée.

Elle est locale donc on a un dominant auquel s'est soumis un groupe. En échange de sa soumission, le groupe reçoit protection.

Typiquement la société féodale.

Ce qui est assez remarquable, c'est que nous vivions théoriquement en société mais que nous sommes souvent des inconnus les uns pour les autres, qu'il n'existe pas de solidarité.

Si tu ne militais pas pour ça, on pourrait comprendre que tu le déplore.

Le gorille dos argenté qui domine son clan, il protège les dominés, par exemple. De plus, les visiblement faibles, il ne les agresse pas. Il défend juste sa place et contrairement à ce que tu dis, ce sont souvent des rapports de fort à fort. Comme un jeune lion qui va défier le vieux dominant et se faire tataner (ou gagner).

Bien évidemment, le faible est soumis, il ne va pas convoiter la place du fort sachant qu'il risque de se faire démolir. Tandis que l'efféminé, lui n'est pas soumis, se prétend libre, citoyen, égal du dominant. Et on s'étonne que ce dernier soit agressif ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20446 messages
Gonade Absolutrice‚
Posté(e)

Dans la société humaine le rapport de force ne peut être acquis puisqu'il est un tabou social plus fort que tous les autres (sauf un).

N'étant pas acquis, il ne peut pas non plus être maintenu CQFD.

N'importe quoi... Notre société, surtout avec sa dimension planétaire, l'écart entre nos vie et les lois auxquels on délègue automatiquement notre pouvoir, le vol en éclat du contrat social et les zones de non-droit vois justement un retour du rapport de force. Que ce soit dans le management, dans la rue, sur les forums.

Mais entre la domination dans le règne animal et le sadisme humain moderne, il y a une différence notable. Le petit chef qui abuse de son pouvoir, il est fort parce que la société lui donne cette force... alors qu'il peut très bien un être faible. Pareil pour les agressions ou jugements machistes sur les hommes efféminés : c'est l'effet de groupe qui parle. De même, l'efféminé peut être soutenu.

On associe la faiblesse à la faiblesse c'est une observation de la réalité. La faiblesse engendre un comportement de domination.

Dans le cas d'un mâle inférieur qui ne se soumet pas, il faut être agressif.

Dans un esprit misogyne, homophobe ou macho, en effet. Tu sais que le règne animal, et notamment dans l'espèce humaine, c'est la coopération qui est prônée. La force n'a pas d'autorité sans coopération. C'est d'ailleurs cet esprit qui nous a permis d'évoluer. Comme quoi, invoquer "la nature" c'est bien gentil mais il faut savoir de quoi on parle.

Tu fais une projection de comportements humains modernes sur un vague préjugé à propos des relations animales. C'est un discours faible.

Elle est locale donc on a un dominant auquel s'est soumis un groupe. En échange de sa soumission, le groupe reçoit protection.

Typiquement la société féodale.

Oui, ça y ressemble. Quel rapport ensuite avec le rejet de l'homme efféminé par certaines personnes ? M'est d'avis qu'il ne s'agit pas du tout de rapport de force mais de complexe, de bêtise idéologisée et de non-reconnaissance d'autrui. On n'a plus vraiment la solidarité d'espèce entre nous, alors que les animaux l'ont encore.

En gros, pour le macho, l'efféminé "n'est pas de sa tribu".

Bon, je passe le reste. Si pour toi le machisme, la misogynie et l'homophobie sont simplement une tendance naturelle et légitime du fort sur le faible et que tu ne veux rien entendre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zeds_Dead Membre 4003 messages
En désaccord‚ 42ans
Posté(e)

N'importe quoi... Notre société, surtout avec sa dimension planétaire, l'écart entre nos vie et les lois auxquels on délègue automatiquement notre pouvoir, le vol en éclat du contrat social et les zones de non-droit vois justement un retour du rapport de force. Que ce soit dans le management, dans la rue, sur les forums.

Mais entre la domination dans le règne animal et le sadisme humain moderne, il y a une différence notable. Le petit chef qui abuse de son pouvoir, il est fort parce que la société lui donne cette force... alors qu'il peut très bien un être faible.

C'est le concept de légitimité qui est en jeu ici, certains s'arrogent un pouvoir qu'ils ne méritent pas sont constamment en besoin de prouver cette légitimité puisqu'ils ne l'ont pas, d'ou un rapport de force sadique vis à vis du subalterne qui se soumet ou ne se soumet pas par habitude et incapacité du superieur hiérarchique à dominer.

Pareil pour les agressions ou jugements machistes sur les hommes efféminés : c'est l'effet de groupe qui parle. De même, l'efféminé peut être soutenu.

Exactement le même procédé, un type non soumis traine dans le coin, on adopte une attitude pour le soumettre si on se sent remis en question par lui, d'autant plus agressivement qu'on a des chances de réussir.

Dans un esprit misogyne, homophobe ou macho, en effet. Tu sais que le règne animal, et notamment dans l'espèce humaine, c'est la coopération qui est prônée. La force n'a pas d'autorité sans coopération. C'est d'ailleurs cet esprit qui nous a permis d'évoluer. Comme quoi, invoquer "la nature" c'est bien gentil mais il faut savoir de quoi on parle.

Tu fais une projection de comportements humains modernes sur un vague préjugé à propos des relations animales. C'est un discours faible.

Parce que me balancer des épithètes disqualifiants ce n'est pas un discours faible.

Oui, ça y ressemble. Quel rapport ensuite avec le rejet de l'homme efféminé par certaines personnes ? M'est d'avis qu'il ne s'agit pas du tout de rapport de force mais de complexe, de bêtise idéologisée et de non-reconnaissance d'autrui. On n'a plus vraiment la solidarité d'espèce entre nous, alors que les animaux l'ont encore.

En gros, pour le macho, l'efféminé "n'est pas de sa tribu".

Bon, je passe le reste. Si pour toi le machisme, la misogynie et l'homophobie sont simplement une tendance naturelle et légitime du fort sur le faible et que tu ne veux rien entendre...

C'est Koh Lanta, on a éliminé les forts et maintenant on a plus que des connards de faibles illégitimes et usurpateurs qui écrasent sadiquement tout le monde pour prouver qu'ils existent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gardiane Membre 1068 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Reste que le jugement de la force ou de la faiblesse d'une personne reste globalement une perception individuelle.

Le groupe pourra considéré qu'il est plus fort parce qu'il est en nombre face à une personne qui semble isolée, donc faible. Mais si la personne est en mesure de "répondre" , l'effet de surprise est parfois suffisant pour faire battre en retraite voire diviser le groupe, donc l'affaiblir.

On pourra considérer un homme efféminé faible parce qu'il est différent donc à priori isolé. On pourra considérer le groupe comme composé d'hommes faibles puisqu'ils ont besoin de se reconnaître dans le groupe/ affirmer leur conformité pour se sentir plus fort.

Le groupe ne fait pas la force de caractère, il est donc fort possible qu'une personne différente ne soit pas une personne éteinte ou écrasable. Je pense d'ailleurs que passé l'adolescence, on a fait le plus dur en matière d'exclusion du groupe. Quelqu'un qui aura continué en restant lui même ( ou aura échoué dans sa volonté de se conformer à la norme ) aura plus de chance d'avoir acquis une force de caractère lui rendant supportable l'exclusion potentielle et lui permettant d'y faire face.

La soumission de certaines personnes à leurs instincts agressifs dans une société civilisée est aussi, à mon sens, un signe de faiblesse. Si, en voyant rouge, on perd toute faculté de recul et de réflexion, c'est handicapant.

On pourra me répondre qu'un intellectuel qui se fait tabasser par une brute sera bien avancé par son niveau de civilisation , et ça ne sera pas forcément faux non plus.

Au final ... tout est une question de point de vue, mais arguer que la force physique est un moyen essentiel de dominer les autres dans une société moderne me semble à côté de la plaque. Passé 13 ans , ça n'impressionne plus grand monde, à part sur un ring ,un tatami , voire en prison.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 21012 messages
Greuh‚ 39ans
Posté(e)

une question de poing de vue donc ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merliin Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Bonsoir,

femzi , Dans ce monde de Brute , il y aura toujours des crétins qui agissent sans réfléchir en disant des mots qui peuvent blaisser.

Maintenant , pourquoi sont ils le souffrent douleurs ? Je pense que ces personnes agissent car ils ne sont pas ce qu'ils sont réellement.

Ce que je veux dire , c'est que leurs sexe est masculin , et pour eux agir au féminin est anormal.

Maintenant , chacun à ses propos , mais de là à les injurier , je pense pas que cela soit la meilleurs des choses.

Amicalement , Merlin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

j'ai bien aimer l'echange de point vue entre YOP et ZE DEAD meme si par moment c'etait a la limite de la courtoisie mais bon c'est normal lorsque le discours devient passionne et passionnant.

j'ai moins aimer quon se serve de CAS PARTICULIERS du monde animal pour tirer des theories sociales generalistes.

j'ai encore moins aimer que l'on ne prenne pas le soin d'exposer ce qu'etaient nos definitions personnelles de notions pourtant tres subjective comme FORCE, FAIBLESSE, et MERITE.

chose que gardianne a tres vite recadrer dans son dernier post.

en ce qui me concerne je pense que dans notre societe humaine il y a en effet des FORTS et des FAIBLES mais selon des criteres precis et differents les uns des autres. prenons des exemples cliches pour illustrer ca:

>>>> dans la cour de l'ecole

_ le meilleur joueur de foot beau gosse est le male dominant le plus fort car toute les filles revent de sortir avec lui et qu'il peut casser la geule a n'importe qui.

>>> dans la salle de classe

_le meilleur garcon intelligent et super habile en arts est le male dominant le plus fort car tout le monde sait que quand le prof rend les copies c'est lui qui aura la meilleur note.

et donc pour en revenir a la haine des "tafioles" je partage (mais je n'acclame pas) l'explication selon laquelle il derange les gens machos qui se considerent et se savent physiquement plus fort que lui et donc exigerait que cet effemine se fasse discret plutot que de s'assumer ouvertement.

leur raisonnement est le suivant:

<< c'est nous les machos qui devont etre le centre d'attention car notre force physique est plus importante que ta coquetterie de tapette>>

bref c'est juste un probleme d'egocentrisme et de jalousie quoi selon moi

sleep8ge.gif

vous etes d'accord avec ma theorie?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

leur raisonnement est le suivant:

<< c'est nous les machos qui devont etre le centre d'attention car notre force physique est plus importante que ta coquetterie de tapette>>

bref c'est juste un probleme d'egocentrisme et de jalousie quoi selon moi

vous etes d'accord avec ma theorie?

je le vois surtout comme une différence qui n'est pas accepté.

Modifié par samira123

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zeds_Dead Membre 4003 messages
En désaccord‚ 42ans
Posté(e)

j'ai bien aimer l'echange de point vue entre YOP et ZE DEAD meme si par moment c'etait a la limite de la courtoisie mais bon c'est normal lorsque le discours devient passionne et passionnant.

j'ai moins aimer quon se serve de CAS PARTICULIERS du monde animal pour tirer des theories sociales generalistes.

Le rapport de domination existe toujours à un degré ou un autre chez les mammifères. Si on parle de bancs de poissons ou bien de fourmis, ok je déclare forfait.

De là à dire qu'on est dans l'exception, ce n'est pas ce que je perçois.

j'ai encore moins aimer que l'on ne prenne pas le soin d'exposer ce qu'etaient nos definitions personnelles de notions pourtant tres subjective comme FORCE, FAIBLESSE, et MERITE.

chose que gardianne a tres vite recadrer dans son dernier post.

C'est de l'objectivisme ça, l'idée de jouer sur les définitions afin d'obtenir un levier de contrôle sur les mots. C'est l'acceptation mutuelle la clé de compréhension.

Un mec de 1,70 pour 57Kg est faible par rapport à un autre de 1,87 pour 90Kg mais il est fort par rapport à un gosse de 11 ans. Et dans les deux cas de figure, chacun sait ou est sa place.

en ce qui me concerne je pense que dans notre societe humaine il y a en effet des FORTS et des FAIBLES mais selon des criteres precis et differents les uns des autres. prenons des exemples cliches pour illustrer ca:

>>>> dans la cour de l'ecole

_ le meilleur joueur de foot beau gosse est le male dominant le plus fort car toute les filles revent de sortir avec lui et qu'il peut casser la geule a n'importe qui.

>>> dans la salle de classe

_le meilleur garcon intelligent et super habile en arts est le male dominant le plus fort car tout le monde sait que quand le prof rend les copies c'est lui qui aura la meilleur note.

Objectivisme. Le dominant est celui qui est dominant, celui qui humilie l'autre quant il veut, sur de lui, et qui voit l'autre s'effacer devant lui. Le dominant est celui qui rallie le public à lui et démontre sa force.

Le gringalet à lunettes qui bégaye n'est pas celui-là, même s'il est meilleur en cours.

et donc pour en revenir a la haine des "tafioles" je partage (mais je n'acclame pas) l'explication selon laquelle il derange les gens machos qui se considerent et se savent physiquement plus fort que lui et donc exigerait que cet effemine se fasse discret plutot que de s'assumer ouvertement.

leur raisonnement est le suivant:

<< c'est nous les machos qui devont etre le centre d'attention car notre force physique est plus importante que ta coquetterie de tapette>>

bref c'est juste un probleme d'egocentrisme et de jalousie quoi selon moi

Mais non, ils n'ont aucun raisonnement. Ils se montrent dominants, c'est tout.

Tu as déjà vu l'émission ou les gosses ou même le chien est dominant à la maison ? Et bien est-ce qu'un chien raisonne ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gardiane Membre 1068 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Sauf que pour toi la seule force est la force physique. C'est plus que réducteur.

La "faiblesse" est loin d'être une simple condition physique.

En outre, Bruce Lee devant une barrique, ça reste Bruce Lee ... pourtant il ne devait pas peser lourd

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20446 messages
Gonade Absolutrice‚
Posté(e)

C'est le concept de légitimité qui est en jeu ici, certains s'arrogent un pouvoir qu'ils ne méritent pas sont constamment en besoin de prouver cette légitimité puisqu'ils ne l'ont pas, d'ou un rapport de force sadique vis à vis du subalterne qui se soumet ou ne se soumet pas par habitude et incapacité du superieur hiérarchique à dominer.

Ça, c'est un problème de complexe. Doublé de machisme primaire, puisque si en prétendant s'attaquer au faible, on s'attaque à un homme efféminé, c'est qu'on est dans le préjugé.

Ton histoire de dominant/dominé ne suffit pas à expliquer tout le truc.

Exactement le même procédé, un type non soumis traine dans le coin, on adopte une attitude pour le soumettre si on se sent remis en question par lui, d'autant plus agressivement qu'on a des chances de réussir.

Donc tu estimes que croiser un homme efféminé est une agression, que l'individu se sent mis au défi et qu'il doit soumettre l'autre ? Ce n'est donc plus un rapport de sadisme (attaquer le faible) mais une opposition frontale de dominant ? Arrête, c'est toujours des invectives ou agressions à caractère sadique, facile et groupées (donc lâche).

Parce que me balancer des épithètes disqualifiants ce n'est pas un discours faible.

Je ne parlais pas de toi mais de la logique de pensée.

C'est Koh Lanta, on a éliminé les forts et maintenant on a plus que des connards de faibles illégitimes et usurpateurs qui écrasent sadiquement tout le monde pour prouver qu'ils existent.

Efféminé = connards usurpateurs qui écrasent ? Je ne vois pas trop où tu veux en venir. C'est flou.

Je pense qu'il y a tout un engrenage d'affirmation au sein de groupe qui, si la norme est le machisme, vont essayer de prouver aux autres leur virilité en se tapant des meufs, en montrant leur dégoût et leur haine de l'efféminé ( "Chuis pas un pédé, moi ! "), qui vont se chercher. C'est hyper classique et ça n'a pas grand chose à voir avec un vrai rapport de force : c'est du complexe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

voici comment moi j'expliquerai la demarche de quelqu'un qui deteste les effemines:

ca part d'abord d'une norme, d'une vision et d'un schema precis que l'individu a en tete

>>> je suis un homme, un vrai.

et voila que l'effimine par sa simple existance met a mal cette image. sa difference et son original sont percus comme un affront a cette norme.

pour rectifier cette dissonance il faut donc que l'individu agresse l'effimine et lui impose sa vision.

une fois seulement que l'effemine se sera soumis a cette norme, alors la tension sera apaisee puisque la vision ne sera plus mise en peril dans le conscient de l'individu:

SEULE sa norme domine et doit dominer.

cette intolerance se retrouve dans toutes les autres formes de discriminations basee sur le sexe, la religion la couleur ou l'argent.

bref moi je pense que le probleme de certains individus c'est qu'ils ne peuvent/veulent/savent PAS coexister avec ce qui est different d'eux.

c'est regrettable mais cette animosite me parait naturelle.

on peut eventuellement la corriger avec une bonne education justement basee sur la tolerance et le respect de l'autre. vivre sans jamais s'aggresser les uns les autres.

est ce utopique?

crying8vr.gif

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 48ans
Posté(e)

Elle est naturelle temps que le peur domine.

Si on fait l'effort de communiquer, de comprendre, cette peur se dissipe et l'acceptation est alors naturelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Populaires actuellement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×