Aller au contenu

Irlande : une femme décède après s'être vu refuser un avortement

Noter ce sujet


Invité David Web

Messages recommandés

53ans Posté(e)
Bran ruz Membre 8737 messages
Artisan écriveur ‚ 53ans
Posté(e)

Baillousque, tant que les chrétiens auront des adhérents comme vous, l'athéïsme aura de beaux jours devant lui.

Merci pour vos multiples participations qui participent à l'éradication de la foi chrétienne.

Sur ce fini le HS, j'arrête de tenter de converser avec vous et je retourne en 2012.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 245
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

J'en ai lu des conneries, mais ça c'est du haut niveau.

Cet exemple prouve qu'on peut se retrouver avec sur la conscience la mort du foetus et de la mère, soit deux vies. C'est vrai que c'est tellement mieux qu'un avortement !

Baillousque qui se sert de l'image de Coluche pour sortir ses délires moyen-âgeux habituels !!!! A ce niveau, ça relève de la pathologie. Quand je vois des discours de ce type, qui ne connaissant r

33ans Posté(e)
casdenor Membre 11203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 33ans
Posté(e)

Pardon, mais s'il y a quelqu'un qui rend les gens athées, sur ce forum, c'est pas baillousque, c'est vera x')

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
53ans Posté(e)
Bran ruz Membre 8737 messages
Artisan écriveur ‚ 53ans
Posté(e)
:plus: C'est vrai qu'ils s'y mettent à plusieurs pour dégoûter les autres de la religion.
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
28ans Posté(e)
soupiot Membre 262 messages
Forumeur activiste‚ 28ans
Posté(e)

non mais franchement Baillousque c'est la caricature de la grenouille de bénitier. Peu importe pour lui/elle que la mère soit morte du moment que cette saloperie de mère voulait se faire avorter...elle n'a que ce qu'elle mérite pour Baillousque, c'est dieu qui l'a puni...

Franchement à gerber ce genre de réflexion de la part de Baillousque...et cela se dit vertueux...dev.gif

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
33ans Posté(e)
lonkori Membre 1419 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

es tu catholique aussi ?

car

tu as parlé de la vie du foetus ....je crois ...?

Et ?

Pour moi un embryon et un foetus sont des organismes vivants, donc des vies, mais pas des êtres humains construits. Je ne considère un bébé comme une vie à préserver à tout prix que lorsqu'il est viable. Je suis favorable à l'avortement jusqu'à un certain délai ou dans certaines circonstances. Ici il s'agissait de sauver une vie contre une autre qui était condamnée de toute manière à court terme. Le cas de cette pauvre femme est justement la démonstration la plus flagrante de l'intérêt d'un IMG.

Une plante est un organisme vivant, donc une vie. Les "pro-vies" défendent les carottes aussi ?

Merci.

Il est bon de rappeler à certains (pour ne pas citer Baillousque) que toute vie n'est pas humaine.

Rappelons que la variole est due à un virus. Faut-il pleurer son éradication parce qu'un virus c'est une vie ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
baillousque Membre 2246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Et ?

Pour moi un embryon et un foetus sont des organismes vivants, donc des vies, mais pas des êtres humains construits. Je ne considère un bébé comme une vie à préserver à tout prix que lorsqu'il est viable. Je suis favorable à l'avortement jusqu'à un certain délai ou dans certaines circonstances. Ici il s'agissait de sauver une vie contre une autre qui était condamnée de toute manière à court terme. Le cas de cette pauvre femme est justement la démonstration la plus flagrante de l'intérêt d'un IMG.

Une plante est un organisme vivant, donc une vie. Les "pro-vies" défendent les carottes aussi ?

d'ailleurs c'est une désinformation ce drame Mon lien

le problème des défenseurs(comme toi) de l'avortement jusqu'à un certain délai de semaines

c'est

QU ILS SE MOQUENT ABSOLUMENT DES AVORTEMENTS QUI DEPASSENT CE DELAI

et qui sont par milliers

et JAMAIS PUNIS

(je t'en prie... avec tes carottes ....)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
baillousque Membre 2246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Merci.

Il est bon de rappeler à certains (pour ne pas citer Baillousque) que toute vie n'est pas humaine.

Rappelons que la variole est due à un virus. Faut-il pleurer son éradication parce qu'un virus c'est une vie ?

ah bon ......tu étais un virus dans le ventre de ta mère?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
33ans Posté(e)
casdenor Membre 11203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 33ans
Posté(e)

Je crois que Baillousque en fait n'a pas conscience que la vie ne se limite pas à l'homo sapiens :/

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
28ans Posté(e)
Delenda Carthago est Membre 4165 messages
Seigneur, garde-moi de mes amis. Mes ennemis, je m'en charge‚ 28ans
Posté(e)

Les anti-vies comme Baillousque n'ont qu'une hâte: bien montrer qu'ils s'intéressent à la vie. Bon, uniquement à la vie avant la naissance. Après, ils s'en foutent, tu peux crever la gueule ouverte, mais avant, faut surtout pas te toucher.

Félicitations, les anti-vies ont encore une morte sur les bras.

Encore une énorme connerie de notre cher casdenor. En effet, cette dame n'est pas morte pour s'être vue refuser l'avortement. Mais de septicémie.

Morte pour ne pas avoir obtenu un avortement ? Agit-prop en Irlande

Savita Halappanavar

Les grands médias de tous les pays reprennent en chœur la substance de ce titre : « Une femme meurt après s'être vu refuser l'avortement. » En chœur, d'Inde aux Etats-Unis et des Pays-Bas aux pays hispanophones, c'est la même « info » qui circule : Savita Halappanava, en pleine fausse couche, n'a pas obtenu qu'on « termine » son « fœtus » et elle en est morte.

Mais elle est morte de septicémie, pas d'avoir été enceinte… Et nul ne peut dire aujourd'hui que l'avortement aurait en effet sauvé sa vie.

Bien entendu, l'ensemble de la presse qui vit d'abord de la publicité et du soutien de la finance ose le soutenir au moins par l'insinuation, et en profite pour rappeler que l'avortement est interdit en Irlande parce que l'Irlande est catholique, et qu'il est grand temps que cela cesse.

Et cette affaire semble venir, pour les promoteurs de la culture de mort, doublement à point.

1. Il y a deux mois à peine, un symposium international de médecins et de professionnels des soins en Irlande affirmait qu'il n'est jamais nécessaire de pratiquer un avortement pour sauver une vie maternelle, précisant que pour autant on peut toujours apporter les soins nécessaires pour sauver la vie de la mère, même si ceux-ci ont pour effet non désiré de provoquer la mort de l'enfant à naître. (Ici sur mon blog.) Voilà qui permettrait de ridiculiser cette assertion ?

2. Il y a deux ans, l'Irlande fait l'objet d'une procédure devant la Cour européenne des droits de l'homme. L'arrêt rendu en 2010 ne condamnait pas l'Irlande pour avoir refusé des avortements mais il est tout de même utilisé, en raison de certaines de ses argumentations, pour demander qu'un jugement de la Cour suprême irlandaise imposant l'accès à l'avortement en certains cas soit enfin traduit en droit, ce que cinq gouvernements successifs ont refusé de faire. (Voir ici notamment.) Il se trouve même que le gouvernement actuel vient cette semaine de se faire remettre un rapport sur cette question, précisément.

Mais derrière ces réactions fortement prévisibles et l'agitation aussitôt mise en place par le lobby de l'avortement, il importe de connaître la vérité. Celle-ci ne tient pas en un slogan ou un jugement à l'emporte-pièce, et ce d'autant que l'enquête officielle qui va tenter de comprendre les causes de la mort de la jeune femme de 31 ans alors qu'elle était enceinte de 17 semaines et tellement heureuse d'attendre son premier bébé ne fait que commencer, à la demande du Parlement irlandais.

Voici ce que l'on sait, si l'on peut considérer les récits de la presse comme fiables.

La jeune femme, Savita Halappanavar, et son mari Praveen viennent de familles aisées en Inde. Elle est dentiste. Ils s'installent en Irlande, dans le comté de Galway, en 2008. Et décident d'y mettre en route leur premier enfant parce qu'ils ont entendu le plus grand bien des soins offerts aux femmes enceintes et aux parturientes dans ce pays.

Le samedi 21 octobre, ils reçoivent de nombreux amis à dîner pour leur annoncer la bonne nouvelle de la grossesse de Savita, qui en est à 17 semaines. Le lendemain, prise d'importantes douleurs dans le bas du dos, la jeune femme se rend aux urgences. Elle apprendra bientôt (le même jour ? lundi ? les récits divergent) qu'elle est en train de faire une fausse couche. Souffrant beaucoup, elle réclame que l'on mette fin à sa grossesse ; selon Praveen, on lui répond que c'est impossible tant que l'on perçoit battre le cœur de l'enfant. « Nous sommes dans un pays catholique ici », lui répondent les médecins, selon ce que rapporte Praveen.

Le cœur de l'enfant ayant cessé de battre le mercredi 24 octobre, on pratique un curetage mais Savita souffre d'une infection importante qui ne sera pas jugulée. C'est seulement le mardi 23, selon certaines sources, qu'on a commencé à lui administrer des antibiotiques. Le 28 octobre, sans qu'elle ait repris conscience, la vie la quitte. Praveen ramène sa dépouille en Inde où elle a été incinérée le 3 novembre.

Les questions qui se posent sont multiples. De quand date l'infection ? A quel moment s'est installée la septicémie ? Etait-elle liée à la fausse couche ? Aurait-elle été évitée par l'avortement ? Aurait-elle été jugulée par l'avortement ? A cette dernière question, on peut on tout cas répondre sans hésiter « non », car l'avortement n'est en aucun cas un soin, un médicament ou un moyen de rendre la santé.

Les manifs pro-avortement ont commencé

Praveen Halappanavar a donné son avis à l'Irish Times, rapportant les réactions scandalisées de sa belle-famille en Inde qui compte de nombreux médecins. Certains se sont même moqués de lui. Comment, au XXIe siècle, on refuse un avortement à une femme qui va mourir ? Comment peut-on laisser durer deux jours le déroulement d'une fausse couche, alors que le fait d'avoir l'utérus ouvert favorise l'infection ?

Je ne suis certes pas compétente pour évaluer le bien-fondé de cette dernière affirmation, mais il me semble que si c'est le cas, la cause de la mort n'est ni la fausse couche, ni le refus d'avortement, mais le fait que l'infection n'a pas été prise à temps. Que des antibiotiques n'ont pas été administrés : préventivement peut-être ? Quoi qu'il en soit, l'important groupe pro-vie irlandais, Youth Defence, relève le possible retard d'administration d'antibiotiques et souligne que cela se révèlera peut-être comme cause de la mort.

SPUC, la plus ancienne et la plus importante organisation pro-vie du Royaume-Uni, souligne de son côté que si la mise à mort directe d'un enfant est dans tous les cas un délit en Irlande, la loi irlandaise oblige les médecins à traiter les mères lorsque la sauvegarde de leur vie l'exige et qu'ils peuvent le faire en prenant le risque de provoquer indirectement la mort de l'enfant. L'organisation rappelle également que des avortements « sûrs » pratiqués dans les conditions prévues par la loi à travers le monde sont suivis d'infections, de septicémies et parfois de la mort de la mère…

A l'inverse, selon une dépêche citée par un média indien, NDTV, l'OMS considère l'Irlande comme le pays « inhabituellement sûr » pour les femmes enceintes. Le taux de mortalité maternelle y est de 3 pour 100.000, contre une moyenne de 14 en Europe et en Amérique du Nord (environ 8 en France), 190 en Asie et 590 en Afrique. Autrement dit, c'est dans un des seuls pays « développés » où l'avortement est totalement proscrit que la santé maternelle est la mieux protégée.

Cela n'empêche pas le lobby de l'avortement de rendre aujourd'hui directement responsable « l'éthique catholique » de la mort de Savita.

Et cela sent tout autant la manipulation que cette autre affaire évoquée ici en août, où l'on accusait faussement un refus d'avortement d'avoir causé a mort d'une jeune fille en République dominicaine.

Et après ça vient s'en prendre aux "pro-vie". Votre tartufferie, messieurs les admirateurs de l'avortement (cet assassinat) est grotesque.

Bon, à votre décharge, admettons que vous n'en êtes pas à votre coup d'essai: vous nous aviez fait la même chose sur une autre affaire: http://leblogdejeannesmits.blogspot.fr/2012/08/avortement-refuse-en-republique.html

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Magus
Posté(e)
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

Les femmes qui ont pu traverser cette épreuve de l'IVG apprécieront certainement de se faire traiter de criminelles bonnes pour la réclusion. Quelle circonspection dans le verbe, quel tact. L'inexpérience a parlé et s'adonne à la violence verbale à la faveur de l'anonymat : le grand courage du derrière de l'écran. Je peux comprendre que l'on soit contre l'IVG. J'entends les arguments, même s'il m'arrive de les discuter. Néanmoins, le débat mérite mieux que ces propos insultants, indignes et déshonorants.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
28ans Posté(e)
Delenda Carthago est Membre 4165 messages
Seigneur, garde-moi de mes amis. Mes ennemis, je m'en charge‚ 28ans
Posté(e)

C'est-y pas le même reptile qui venait nous rabâcher que les médias étaient aux ordres des grands capitalistes?

L'avortement, c'est un business juteux. Ils vont pas s'y opposer dans leurs portes-paroles.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
64ans Posté(e)
Dinosaure marin Membre 24125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 64ans
Posté(e)

C'est-y pas le même reptile qui venait nous rabâcher que les médias étaient aux ordres des grands capitalistes?

??????:mef2: :mef2:

Moisissure argumentative n°7. L'attaque personnelle (ou argumentum ad hominem)

Méthode : attaquer la personne (sur sa moralité, son caractère, sa nationalité, sa religion...) et non ses

arguments.

Variante 2 : le Tu quoque (ou toi aussi2)

Méthode : jeter l'opprobre sur la personne en raison de choses qu'elle a faites ou dites par le passé, en révélant une incohérence de ses actes ou propositions antérieures avec les arguments qu'elle défend.

Exemples :

•Comment Voltaire peut-il prétendre parler de l'égalité des Hommes alors qu'il avait investi dans le commerce des esclaves ?

•Comment croire José Bové alors qu'il fume du tabac américain de Virginie3 ?

Modifié par Dinosaure marin
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
28ans Posté(e)
Destiny-Hope Membre 16809 messages
Forumeur alchimiste‚ 28ans
Posté(e)

en quoi c'est de la connerie ?

expliques toi ,j'écoutes....

C'est la première fois que j'entend parler de lobbie pro-mort.

Personne ne veut massacrer tous les foetus, mais seulement sauver les mères.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
28ans Posté(e)
Delenda Carthago est Membre 4165 messages
Seigneur, garde-moi de mes amis. Mes ennemis, je m'en charge‚ 28ans
Posté(e)

??????:mef2: :mef2:

Moisissure argumentative de classe supérieure: faire croire que l'adversiare emploie la moisissure argumentative. Cette méthode est généralement employée par les forumeurs de type "reptile".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
64ans Posté(e)
Dinosaure marin Membre 24125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 64ans
Posté(e)

C'est-y pas le même reptile qui venait nous rabâcher que les médias étaient aux ordres des grands capitalistes?

Source ?

Pas de source = mensonge

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
33ans Posté(e)
lonkori Membre 1419 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Merci.

Il est bon de rappeler à certains (pour ne pas citer Baillousque) que toute vie n'est pas humaine.

Rappelons que la variole est due à un virus. Faut-il pleurer son éradication parce qu'un virus c'est une vie ?

ah bon ......tu étais un virus dans le ventre de ta mère?

heu... Kamoulox ?

Ah non, en fait tu refuses juste d'admettre que toute vie ne se vaut pas !

Par exemple, la vie d'un foetus (car c'est une forme de vie, Lili_greycat l'a très bien expliqué) qui n'a aucune chance de dépasser le stade de l'accouchement, ne vaut pas la vie d'une femme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×