Aller au contenu

Le gouvernement annonce le mariage gay pour 2013

Mariage Homosexuel   233 membres ont voté

  1. 1. Pour ou contre le mariage ?

  2. 2. Pour ou contre l'adoption ?

  3. 3. Pour ou contre l'aide médicale à la procréation ?


Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Messages recommandés

Dinosaure marin Membre 24125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 64ans
Posté(e)

je vois pas en quoi préférer la famille traditionnelle avec un père et une mère ...(mince alors !!!!) ferait de nous des homophobes, vous confondez tout,

C'est vous qui faites semblant de tout confondre.

Vous et moi sommes hétérosexuels. Personne ne nous force à changer notre orientation sexuelle ou nos préférences quant à notre mode de vie.

La différence entre vous et moi c'est que vous considérez que tous ceux qui vous entourent doivent suivre votre orientation et votre mode de vie sous peine de ne pas bénéficier des mêmes droits

C'est précisément ça qui est significatif de votre homophobie.

  • Like 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
glaurren Membre 2812 messages
ventoux ‚ 42ans
Posté(e)

Les femmes ont déjà l'avortement et les hommes ne sont plus obligé de se marié quand il mette une femme en cloque !

Comprenez les réfractaires ,s'ils pouvaient ,on ne se marierait que par mariage arrangé ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
epmd71 Membre 10304 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Tu te contredis aussi mais tu ne le vois pas comme pour les antis.

Tout le monde le note mais vous restez dans vos délires de moyenâgeux, de croyants, réacs,... !!!

je suis ni croyant :dort:

ni react :dort:

je suis de gauche et j'en suis fier

mais constate a terme se que va emmener le mariage homos

et cette minorité ne changera pas le cours de ta vie donc tu peux .... :dort:

c'est pas eux qui va changer quoi ce soit

c'est sur le long terme l'ouverture de l'adoption et après pma ou gpa et.......

on ne donne pas ces droits comme si c’était un jeu :gurp::gurp::gurp:

ça reste des cas minoritaire et qui doivent être donner aux malade comme les stériles

dont je vois pas en quoi on doit modifier le mariage pour ça

laugh.gif

Et tu en tires quelle conclusion de tes chiffres ?

que le pacs est peu demander et n’étais pas une priorité pour les homos

va leur demander pour voir

mais je penses qu'ils pouvait comme tout le s'unir

mais comme je dis pas besoin de mariage :gurp::gurp:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fafaluna Membre 7395 messages
Aux grands mots les grands remèdes‚
Posté(e)

je suis ni croyant :dort:

ni react :dort:

je suis de gauche et j'en suis fier

.

Grosse blague !!!!!!shrunkface.gifshrunkface.gifshrunkface.gifshrunkface.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
epmd71 Membre 10304 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Tu constates ? CE que moi je constate c'est qu'il y a bien des différences entre PACS et mariage, comme le montre d'ailleurs ton post, notamment au sujet de l'adoption.

Donc, à moins d'avoir des préjugés homophobe débiles, ce qu'on constate c'est que le PACS n'est pas suffisant pour fonder une famille.

Je vais te dire : y aura l'adoption parce que l'interdire demanderait de rédiger des articles de loi établissant une discrimitation suivant l'orientation sexuelle, ce qui est contraire au droit européen.

La PMA n'est pas lié au mariage, puisqu'elle est actuellement ouverte aux couples non mariés.

Y aura pas la GPA, parce qu'elle est interdite en France, aussi bien pour les couples homo que pour les couples hétéros.

l'adoption dans ce mariage je suis contre et j'ai assez illustrer mes propos la dessus

c'est une question d’équilibre et d’éviter l’égoïsme parentale

Grosse blague !!!!!!shrunkface.gifshrunkface.gifshrunkface.gifshrunkface.gif

non c la réalité

après crois le ou pas :dort:

Les alternatives catholiques neutres ? mmmmmm

la femme qui est dans la vidéo est une spécialiste

L'argument naturaliste brandi comme le fait Epmd71 (il n'est pas le seul) est une totale hypocrisie intellectuelle et une preuve d'ignorance flagrante sur notre... nature.

Je reposte ce qu'avait mis Arthur. :

Nous sommes des êtres naturels et construits, nous construisons notre nature autant que nous nous adaptons à elle. Une relation interdépendante. Nous avons domestiqué notre sexualité ainsi que la fonction parentale. Rien, fondamentalement, ne nous empêche d'accepter la parentalité unisexe. La vraie dérive est, pour moi, de mélanger le médical, l'eugénisme et le commerce car c'est commencer à jouer à Dieu.

hypocrisie? de croire qu'un enfant vient d'un homme et d'une femme et qu'on doit pas changer ça pour une soi disant égalité

comme si l'enfant était un droit et un objet :dort:

moi perso, contre l' adoption d' enfants par un adulte seul, et par l' adoption par des couples de même sexe ...point final, qu' on interprète ça comme de l' homophobie si on veut, de toute façon ça changera rien à ma pensée .

:plus: ils voient de l'homophobie partout

c'est l'argument qui évite tout autre débat et qui décrédibilise tout suite

j' ai le droit d' avoir une opinion au moins ou quoi ?

on m' a posé des questions, j' ai répondu, je change pas d' avis point, ce que font les autres je m' en contrefiche, une famille doit avoir un père et une mère point, je vais pas m' amuser à faire joujou avec l' éducation des enfants pour défendres des idées féministes ou pseudo "anticonformistes" à la noix .

oui la famille patriarcale va être enterrer avec ces femmes qui font un bébé seule c sur et ce mariage n'arrangeras rien

Homophobe honteux ou sournois ?

C'est comme la différence entre un mauvais cuisinier et un empoisonneur : juste l'intention qui change...

mr homophobe :smile2::smile2::smile2:

mon dino y vois des homophobes partout :smile2::smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

comme si l'enfant était un droit et un objet :dort:

Ce n'est pas un objet, par contre visiblement c'est un droit puisque l'adoption est ouverte à tout couple hétéro marié

ils voient de l'homophobie partout

c'est l'argument qui évite tout autre débat et qui décrédibilise tout suite

Traiter des homophobes d'homophobes n'est pas un argument, mais il faut bien parfois leur rappeler qu'ils le sont.

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bean Membre 1591 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

oui la famille patriarcale va être enterrer avec ces femmes qui font un bébé seule c sur et ce mariage n'arrangeras rien

:smile2:

Non mais sérieusement... faut arrêter les bigorneaux !

Tu vis dans quel monde exactement ? Ca va peut être te perturber mais ça fait lontemps que la famille patriarcale n'est plus (dieu merci) le seul modèle de famille !!

Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué il existe une multitude de modèle de famille et ça depuis des générations déjà !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20446 messages
Gonade Absolutrice‚
Posté(e)
"Mieux vaut une paire de mères qu'un père de merde !"

Un slogan qui veut tout dire en soit : l'ennemi, c'est la famille traditionnelle, l'ennemi, c'est le père, on a bien compris merci.

Ça c'est ta lecture victimaire et malhonnête. Ce slogan, il permet de recadrer une chose : il n'y a pas de généralités familiale et certaines familles homoparentales peuvent tout à fait être meilleures que certaines familles traditionnelles. C'est du cas par cas mais mettre ce cas particulier en avant permet de mettre un coup de poing à l'idéalisation naïve du modèle traditionnel. Le modèle n'est pas tout, il faut des qualités individuelles aussi.

Et sache que la majorité des gens qui se prononcent pour le mariage unisexe et l'homoparentalité sont issus de familles traditionnelles, auxquelles ils n'ont rien à reprocher de spécial.

L'ennemi, ce n'est donc pas la famille traditionnelle mais ceux qui s'en servent comme instrument conceptuel dévoyé, comme chantage au monopole hétéro et comme bouclier victimaire dès qu'on ose l'écorner. L'ennemi, c'est donc toi. :D Pas ton modèle familial, qui est aussi le mien. (je laisse Yoannbzh répondre sur ce point)

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20446 messages
Gonade Absolutrice‚
Posté(e)

Ce n'est pas un objet, par contre visiblement c'est un droit puisque l'adoption est ouverte à tout couple hétéro marié.

C'est marrant cet argument parodique du droit à l'enfant qui forcément en fait un objet. Être parents, c'est avoir des droits ET devoirs envers ses enfants. Ils n'en sont pas des objets pour autant ! Le fait d'user de son autorité parentale ne chosifie pas immédiatement le gamin !

Les parents candidats à l'adoption ou à la PMA savent très bien -peut-être même mieux que pas mal de parents car on fait passer des tests psycho- que l'enfant n'est pas un objet. En vouloir un n'est pas vouloir une nouvelle paire de chaussures. C'est ainsi pour les hétéros, alors pourquoi les homos penseraient différemment ? D'ailleurs, ceux qui ne veulent pas d'enfants prouvent la chose : ils ne se sentent pas prêts, on peur de ne pas assumer pleinement, savent que c'est un choix important,...

Tous les hétéros ont le droit d'enfanter, droit souverain même pour les plus cons d'entre nous. La question de l'enfant-chose, elle ne se pose pas quand il y a un désir conscient et lucide d'être parent. Elle se pose quand on est géniteur/trice et qu'on dispose de ses enfants comme d'objets ou d'animaux de compagnie, d'esclaves, de souffre-douleur ou encore pire.

Si on faisait un sondage sur " les mots qui vous viennent en premier à l'esprit quand on vous dit parentalité ", on aurait surement "cadeau" et "responsabilité" dans le classement de tête. Et on aurait bien du mal à différencier homos et hétéros.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
glaurren Membre 2812 messages
ventoux ‚ 42ans
Posté(e)

Grosse blague !!!!!!shrunkface.gifshrunkface.gifshrunkface.gifshrunkface.gif

Il s'est fait zombifié !!!"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arthur. Membre 2858 messages
Forumeur alchimiste‚ 28ans
Posté(e)

Après comme disait Dolto, les parents n'ont que des devoirs envers leurs enfants. C'est vrai que, pour moi, réclamer le droit d'avoir un enfant, ça laisse en oublier le fond, à savoir que c'est quand même d'une personne dont il s'agit là.

"Mieux vaut une paire de mères qu'un père de merde !"

Ce slogan, je le trouve pas de très bon goût, comme tous les slogans qu'on a pu voir dans diverses manifestations. On peut très bien avoir une paire de merde comme un père de merde. C'est pas de ça dont il s'agit, peut être pour certains, mais j'espère que ça représente pas une majorité.

Mais il est vrai que d'une part ça remet en cause le fait qu'une femme n'a pas la maternité inscrite dans ses gênes. Et que ce qu'on appelle l'instinct maternelle, chez l'Homme, c'est un concept branlant. Je sais pas si les gens y réfléchirons jusqu'ici. C'est d'ailleurs ce que Lacan pensait et Amoldovar a mis en scène et ce dont Dolto parlait, et ceux à quoi Merleau-Ponty faisait référence ou meme Sartre. A savoir que tout chez l'Homme est institution. Que rien n'est naturel, puisque l'Homme ne l'est pas en soit à contrario du sauvage.

Je pourrai sans honte affirmer que rien n'est plus humain qu'un homosexuel.

Modifié par Arthur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loopy Membre 3049 messages
Poisson rouge très très méchant‚ 35ans
Posté(e)

Comme tous les lundi matins, je fais beaucoup de route... Et comme tous les lundi matin, j'écoute donc beaucoup la radio... Et comme tous les lundi matin, je ne vais pas me retaper 15 pages du sujets pour répondre à des post (pardonnez moi :D ) mais vais vous retranscrire ce que j'ai entendu d'intéressant.

Il était question de la nature "millénaire" et "ancestrale" du mariage. A ce sujet, une préhistorienne était invité à nous parler de son existence dans la culture primitive humaine. Voici en résumé ce qu'elle dit : A l'époque où l'Homme était essentiellement nomade, on ne retrouve aucune trace d'un mariage. Il semblerait plutôt en effet que la notion de famille n'existait pas mais que seule la notion de clan prévalait et qu'ainsi les enfants naissaient de relations entre différents membres du clan sans vraiment "d'ordre établi". Ce n'est que lorsque l'homme se sédentarise qu'on commence à voir apparaître la notion de famille au sein d'une communauté, et ce en même temps que la notion de "bien matériel". A l'époque nomade, il n'y avait rien à transmettre (si ce n'est la connaissance, ou la culture). Aucun bien matériel. Quand l'Homme commence à cultiver, à élever, il commence à accumuler des biens matériels et se pose alors le problème de la transmission de ces biens aux générations futures. Selon Elle donc, le mariage a été initialement inventé pour régler les problème de succession.

Je ne fais que retranscrire ce que j'ai entendu. Je ne sais pas si les opinions des historiens divergent ou pas sur le sujet. Quoiqu'il en soit, j'ai trouvé que c'était un point de vue intéressant dans la mesure où la dimension "historique" et "symbolique" du mariage sont abordées dans ce topic.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maiboolsurtonez Membre 190 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Selon Elle donc, le mariage a été initialement inventé pour régler les problème de succession.

on ne fait que suivre cette évolution pour régler les problèmes de successions pour les couples de même sexe...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loopy Membre 3049 messages
Poisson rouge très très méchant‚ 35ans
Posté(e)

oui et non.

Si je trouve que cette vision là des choses permet de remettre certaines choses au clair concernant "le symbolisme" ou la "tradition" du mariage, je reste convaincu et je ne lâcherai pas cette position de dire que le symbolisme et le traditionalisme du mariage n'est pas du registre du code civil.

En d'autre terme, on ne n'ouvre pas le mariage aux homosexuel pour une question de symbole ou de tradition, mais bien pour une question d'égalité du droit et de contradiction entre l'institution du mariage (institution, donc "code civil") avec un fondement de notre société : l'égalité des droit.

Donc oui, de mon point de vue, l'ouverture du mariage rétabli un certain "ordre des choses" et est totalement bien fondé ; mais non, ce n'est pas sur une dominante historique passé du type traditionaliste ou symboliste que s'appuie cette modification, mais bien sur une réalité sociale actuelle qu'il convient de prendre en compte.

Je vois donc la vision historique plutôt comme une justification pour dire que la société écrit ses règles par rapport à son fonctionnement et non par rapport à sa tradition. Le mariage a été "inventé" par nécessité sociale, et est modifié par nécessité sociale. Si l'argument traditionaliste, ou symbolique, avait prévalu, alors le mariage n'existerait même pas.

Pour conclure, cela ne justifie pas que la modification est de bon sens (d'autres arguments l'atteste), mais que le bon sens de la modification ne peut pas être remis en cause par l'argument symbolico-traditionaliste.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arthur. Membre 2858 messages
Forumeur alchimiste‚ 28ans
Posté(e)

Question bête, ceux qui sont pour le pacs à droits égaux mais contre le mariage. On leur tape quand même dessus en déblatèrant des homophobes toutes les deux phrases, alors que l'on demande les mêmes droits pour les homosexuels, mais finalement si le code civil ne reconnaît pas la tradition, et le symbolique en tout cas sur ce point; en quoi un pacs à droits égaux gêne-t-il?

La loi est là aussi pour marquer une différence, à savoir qu'un couple homosexuel n'est pas un couple hétérosexuel, pourquoi ne pas vouloir une nouvelle juridiction adaptée à la différence tout en conservant les mêmes droits?

Tout le monde me dit que c'est idiot un pacs à droits égaux, je trouve que ça serait une bonne initiative pour trancher entre les deux camps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 64ans
Posté(e)

Un "PACS à droit égaux" c'est, en droit et en fait, un mariage.

Inutile d'essayer de se cacher derrière son petit doigt.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loopy Membre 3049 messages
Poisson rouge très très méchant‚ 35ans
Posté(e)

Question bête, ceux qui sont pour le pacs à droits égaux mais contre le mariage. On leur tape quand même dessus en déblatèrant des homophobes toutes les deux phrases, alors que l'on demande les mêmes droits pour les homosexuels, mais finalement si le code civil ne reconnaît pas la tradition, et le symbolique en tout cas sur ce point; en quoi un pacs à droits égaux gêne-t-il?

De mon point de vue pour deux raison. La première est qu'il est un peu idiot d'avoir deux noms pour désigner exactement la même chose. Et ensuite, surtout, parce que c'est une manière de construire les communautés et de les opposer. En refusant aux homosexuels le statu d'époux dans les termes mais pas dans les droits, on "marie" deux homosexuel, mais on refuse de dire qu'on les a marier. C'est une forme de rejet pire encore, une forme de dénie.

La loi est là aussi pour marquer une différence, à savoir qu'un couple homosexuel n'est pas un couple hétérosexuel,

Oui, un couplpe homosexuel n'est pas un couple hétérosexuel, et il n'est nullement question de supprimer homo et hétéro du dictionnaire, il est simplement question de dire qu'un couple marié, est un couple marié, qu'il soit homosexuel ou hétérosexuel, et que par extension, une famille, homoparentale ou hétéroparentale sont certes différentes, mais restent toute deux des familles avant tout.

pourquoi ne pas vouloir une nouvelle juridiction adaptée à la différence tout en conservant les mêmes droits?

On parle de droit, et on parle aussi de devoir, d'une part. D'autre part, on ne parle pas de juridiction mais d'institution. On parle de reconnaitre les familles homoparentale, et les unions unisexe devant la loi. Il existe une institution pour cela, elle s'appelle le mariage civil... La vraie question pour moi c'est plutôt : pourquoi ne pas vouloir appeler les choses par leur nom ?

Tout le monde me dit que c'est idiot un pacs à droits égaux, je trouve que ça serait une bonne initiative pour trancher entre les deux camps.

Je ne trouve pas... Au contraire, ce serait une manière d'alimenter plus encore le débat et de finalement rejetter encore la décision à plus tard.

Modifié par Loopy
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
glaurren Membre 2812 messages
ventoux ‚ 42ans
Posté(e)

loopy,arrangé simplement la legation à l'aîné surtout puis le reste aux autres et ne rien laisser à la mère (qui à l'époque se faisait posséder grâce à une dot,mais une fois le mari mort ,revenait chez ses parents ou dans la belle famille )

Je ne pense que l'évolution ,le progrès ou le changement ont permis à des traditions justement d'enfants arrivé là !

Et plutôt qu'une histoire de succession ,les homos ayant déjà des enfants aimerait bien plus qu'une tutelle en cas de mort ne revienne pas aux grand parents ou à l'administration mais à leur conjoint.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loopy Membre 3049 messages
Poisson rouge très très méchant‚ 35ans
Posté(e)

Et j'ajouterai une troisième raison :

Modifier le pacs pour lui donner accès à des droits, n'est pas envisageable car cela devrait s'appliquer aux personnes déjà pacsées, qui considéraient justement le pacs comme une forme d'engagement beaucoup moins contraignante que le mariage.

SI on parle d'Union Civil, tout à est à faire, les surtout : les autres institutions (aides sociales, toute la politique de la famille et les texte en rapport, etc) sont à revoir pour y inclure cette fameuse "union civil"... Pour le coup, ce serait TOUT remettre à plat pour finalement simplement contenter ceux qui souhaite que le mariage civil soit un symbole.

loopy,arrangé simplement la legation à l'aîné surtout puis le reste aux autres et ne rien laisser à la mère (qui à l'époque se faisait posséder grâce à une dot,mais une fois le mari mort ,revenait chez ses parents ou dans la belle famille )

Je ne pense que l'évolution ,le progrès ou le changement ont permis à des traditions justement d'enfants arrivé là !

Et plutôt qu'une histoire de succession ,les homos ayant déjà des enfants aimerait bien plus qu'une tutelle en cas de mort ne revienne pas aux grand parents ou à l'administration mais à leur conjoint.

Je n'ai pas saisi le fond de ta pensée.

Modifié par Loopy
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arthur. Membre 2858 messages
Forumeur alchimiste‚ 28ans
Posté(e)

De mon point de vue pour deux raison. La première est qu'il est un peu idiot d'avoir deux noms pour désigner exactement la même chose. Et ensuite, surtout, parce que c'est une manière de construire les communautés et de les opposer. En refusant aux homosexuels le statu d'époux dans les termes mais pas dans les droits, on "marie" deux homosexuel, mais on refuse de dire qu'on les a marier. C'est une forme de rejet pire encore, une forme de dénie.

[/size]

Donc il y a bien une visée symbolique dans le mariage. Même si la loi ne la reconnaît pas. Ou en tout cas quelque chose d'implicite. Il y a aussi des pacs pour les hétérosexuels, je vois pas en quoi ça serait vachement stigmatisant, surtout si on considère le désintérêt des gens pour le mariage (que les antis prônent). La communauté homosexuelle est bien la seule à s'en soucier. Il y a quand même plusieurs contradictions.

On parle de droit, et on parle aussi de devoir, d'une part. D'autre part, on ne parle pas de juridiction mais d'institution. On parle de reconnaitre les familles homoparentale, et les unions unisexe devant la loi. Il existe une institution pour cela, elle s'appelle le mariage civil... La vraie question pour moi c'est plutôt : pourquoi ne pas vouloir appeler les choses par leur nom ?

Parce que si la loi ne reconnaît pas le symbolisme du mariage, le peuple lui en tout cas (ou une partie, ceux qui militent) se reconnaîssent dans le mariage. Et lui en donne une. À partir de ce point de vue la, si le peuple est attaché à cette institution symboliquement alors que la loi s'y désintéresse; que les homosexuels réclament les mêmes droits, pourquoi ne pas tout simplement leur donner.

Je ne trouve pas... Au contraire, ce serait une manière d'alimenter plus encore le débat et de finalement rejetter encore la décision à plus tard.

Pour ne pas alimenter le débat, eviter de faire monter la réelle homophobie, demander l'avis du peuple par référendum était la meilleur solution.

La communaute homosexuelle est très pressée de voir passer ce projet de loi que les Français n'ont pas eu le temps d'appréhender. Prendre son temps lutter contre les apriori, montrer qu'on est capable d'ouverture d'esprit et de tolérance, comprendre que ce qu'on demande peut déranger, en acceptant au final un pacs à droits égaux pour alimenter le débat et y mettre toute sa bonne volonté, ça n'aurait pas pu être néfaste.

Je n'aime pas trop les politiques ou les homosexuels disant "quoi qu'il arrive, ça passera".

Et j'ajouterai une troisième raison :

Modifier le pacs pour lui donner accès à des droits, n'est pas envisageable car cela devrait s'appliquer aux personnes déjà pacsées, qui considéraient justement le pacs comme une forme d'engagement beaucoup moins contraignante que le mariage.

SI on parle d'Union Civil, tout à est à faire, les surtout : les autres institutions (aides sociales, toute la politique de la famille et les texte en rapport, etc) sont à revoir pour y inclure cette fameuse "union civil"... Pour le coup, ce serait TOUT remettre à plat pour finalement simplement contenter ceux qui souhaite que le mariage civil soit un symbole.

C'est pas ce que la justice est embarrassé de faire avec leur modification de texte tirée de la loi espagnole?

Faut reconnaître quelque chose, c'est qu'on le veuille ou non, c'est pas uniquement les droits qui sont demandés mais c'est un accès au symbole du mariage et au symbolique de celui-ci. Sinon un pacs à droits égaux aurait été accepté. La question majeure tourne autours de ça et uniquement de ça. Et ça me fait penser à de l'égalitarisme à tort ou à raison.

Modifié par Arthur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×