Aller au contenu

Le gouvernement annonce le mariage gay pour 2013

Mariage Homosexuel   233 membres ont voté

  1. 1. Pour ou contre le mariage ?

  2. 2. Pour ou contre l'adoption ?

  3. 3. Pour ou contre l'aide médicale à la procréation ?


Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Messages recommandés

Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Va faire comprendre cela à un croyant

dont la base de réflexion est

un livre prétendu saint auquel il s'accroche......

bon courage..............:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Loopy Membre 3049 messages
Poisson rouge très très méchant‚ 35ans
Posté(e)

Tenez d'ailleurs...

Cadeau...

http://www.lemonde.f...87295_3224.html

Dont la référence complète non citée dans le lien est :

G. Fond, N. Franc, D. Purper-Ouakil, Homosexual parenthood and child development: Present data, L’Encéphale, vol. 38, pp. 10,15 (2012)

Modifié par Loopy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animatrice 36907 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 42ans
Posté(e)

pour l'adoption d'une mère celibataire qui cela dit en passant n'est pas egalitaire du tout car un homme lui ne peut pas le faire

mais bon les raisons:

La reconnaissance juridique de l'adoption monoparentale est ancienne puisqu'elle remonte à... 1923. Elle s'inscrit alors dans un contexte d'après guerre où les veuves et les orphelins sont nombreux. Ces adop­tions par un seul parent ne bénéficient pas de la légitimation adoptive créée en 1939 - réservée aux conjoints - et qui intègre totalement l'en­fant dans sa famille.

En revanche, en 1966, le législateur ouvre le bénéfice de l'adoption plé­nière aux enfants des célibataires. Consacrant ainsi le principe de la plu­ralité des formes familiales et son corollaire: l'enfant doit jouir partout des mêmes droits et de la même protection.

l'adoption était surtout pour les femmes veuves ou les enfants orphelins d'après guerre rien d'autre :rtfm:

T'arrives à comprendre ce que tu cites ou bien ?

Parce que rien, absolument rien dans la citation, ne précise que les hommes n'ont pas le droit d'adopter .... Il est fait état :

- d'adoption monoparentale (et ce n'est pas parce que c'est un mot féminin que c'est réservé aux femmes ....),

- d'adoption par un seul parent, (il n'est pas précisé hommes ou femmes)

- d'adoption plénière aux enfants de célibataires (donc de tout sexe)

En revanche la reconnaissance juridique de l'adoption monoparentale a été créée après guerre car il y avait beaucoup de veuves et orphelins. C'est le contexte qui a fait que cette loi a été créée, mais cette loi n'interdit pas aux hommes d'adopter.

Modifié par titenath

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

Empd71,

pour l'adoption d'une mère célibataire qui cela dit en passant n'est pas égalitaire du tout car un homme lui ne peut pas le faire.

Les hommes seuls aussi ont le droit d'adopter mais il est vrai que pour une femme seule, c'est déjà difficile, ça l'est encore plus pour un homme seul.

Modifié par samira123

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
epmd71 Membre 10304 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Apmd... Maintenant :) ...

la science infuse te répond :sleep:

Vous dites que mes arguments sont ceux d'une minorité. Or ils sont défendus par une majorité... C'est un dénie pur et simple de la réalité qui s'affiche en haut de votre écran à chaque fois que vous ouvrez ce topic... Ppar ailleurs comme vous le verrez plus bas, vous niez l'évidence de l'existence de famille homoparentale au travers d'une contradiction splendide.

Quels repères ? De la construction de quoi ? C'est bien joli d'affirmer de belles phrases à la limite du compréhensible, et de s'en servir pour support pour conclure que :

Mais ...

Qui a parler de ne pas expliquer à un enfant d'où il vient, qu'il est issu en effet de la biologie ? Personne... Les enfants ont une manière de voir les choses bien souvent plus simple que la notre, et ils sont en mesure de comprendre ce qui peut paraître complexe dès lors qu'on prend la peine. Les parents ici présents pourront en attester.

Personne ne nie l'existence de la biologie, mais par contre, ce qu'on nie, c'est un lien entre la "biologie" et la "capacité a élever un enfant".

Bis repetita... Faux...

Une minorité ? Donc ça existe ? ... La contradiction est un art de l'argumentation chez vous ?

Par ailleurs, il existe un grand nombre de petites minorités. Les homosexuels, les trans, les bruns aux yeux verts, les cons, les comiques, etc. Est ce une raison de ne pas leur donner les même droits qu'aux autres ? Certainement pas. Le fait que l'homoparentalité soit marginale comparée à l'hétéroparentalité ne lui enlève aucunement de sa crédibilité et justifie son existence...

C'est tout à fait légal... Sinon ils ne pourraient pas le faire. Et c'est bien la preuve que cela existe. Nous sommes d'accord : il y a un problème dans la législation.

Faux... On ne peut pas "léguer un enfant" ...

Vous commencez à passer maître dans cet art :)

Pas les mêmes que les couples mariés, et c'est anormal.

... sur une montagne "d'âneries". C'est déjà un exploit que vous ayez pu en extraire une conclusion...

Facile... Je peux faire pareil que vous ?

Allez je me lance :) vous me corrigerez si je fais mal hein :)

"votre combat est un pseudo combat qui s'inscrit dans une droit ligne immobiliste réactionnaire particulièrement nostalgique de l'amalgame entre mariage religieux et civil le tout porter par les lobby décadents prônant une image familiale reposant sur le principe de l'homme maître, la femme soumise, et les enfants propriétés... "

Mais, si je suis convaincu que c'est vrai pour certains, je ne me permettrais jamais de le généraliser, d'où les guillemets.

non c'est une majorité qui croient qui faut évoluer sans se rendre compte de se que engranges le mariage :mef:

si ta pas compris que pour les repères je te parles que y'a toujours eux un père et une mère et que la pour ce mariage on veut le remettre en question

les enfants ne comprennent pas tous de la même façon faut que t'arretes de pensée qu'a toi

les enfants peuvent être perturber du fait d'avoir des parents du même sexe

donc ne jouons pas a ça

y'a déjà assez d'enfant perturber :dort::gurp:

non ce n'est pas légal vue que dans la réalité l'enfant adopter n'a qu'une mère l'autre ne joue aucun role

si juste en cas de decès de la mère en faisant un testament et lui donner la garde de l'enfant a ça compagne

donc la preuve que l'enfant est une excuses pour le mariage homos

les lobby sont du coté des gays

qui ne respectent pas les gens? ceux qui ne veulent pas de l'abus de leurs mariage

avec la pma et la gpa

et encore plus surement derrière

y'a des gens plus dans mal êtres et qui aucun droit ou qui subissent beaucoup plus de discrimination que les homos

je vois pas en quoi dire un homos votre orientation sexuelle ne vous permet pas d'avoir d'enfant est méprisant c'est juste remettre les gens face a la réalité

et je tiens a dire qui ne sont ni handicapé et ni stérile c'est juste biologiquement impossible de procréer en étant homos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonobonobo Membre 9387 messages
X-Banni-X‚ 39ans
Posté(e)

non ce n'est pas légal vue que dans la réalité l'enfant adopter n'a qu'une mère l'autre ne joue aucun role

si juste en cas de decès de la mère en faisant un testament et lui donner la garde de l'enfant a ça compagne

C'est faux,on ne lègue pas un enfant comme une maison.

Si cet enfant a des grands parents maternels, oncles et/ou tantes ils seront prioritaires sur la tutelle. L'autre parent sera simplement écarté. :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
epmd71 Membre 10304 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

C'est toi qui joue avec les mots... Les familles homoparentales existence en toute légalités. Ce que la loi ne prévoit pas, ce n'est pas le droit à l'existence, c'est un ensemble d'autres droits que le mariage confère à une famille.

Et nous parlons de le légaliser en France pour que cette réalité dans les fait deviennent aussi une réalité dans les textes.

On commence à tomber bas dans l'échelle de la cohérence.

... Besoin pour ?

Et comme j'imagine déjà là ou vous voulez en venir, voila comment Epmd71, d'une phrase, vient d'éclairer les discussions de tous les psychologue, tous les psychiatre, et tous les spécialistes de l'éducation qui sont partagés sur la question sans toutefois aucun n'est l'audace d'être aussi extrème dans le propos...

... biologique.

Et si il y a "une chance"... La génétique.

Ce qui est par ailleurs déjà vrai les cas de PMA et d'adoption. C'est donc un autre problème qui porte plus généralement sur la PMA et l'adoption et non sur le mariage homosexuel... Ce qu'on dit, c'est que sic'est autorisé pour les hétérosexuel, ca doit l'être aussi pour mes homosexuel...

Il faut que tout le monde le comprenne, et je réitère : des étude QUANTITATIVE sur le sujet de la structuration et des repères des enfants de famille homoparentales ont été faites dans les pays ou cela est autorisé (canada, espagne, ...). Il en ressort, d'après l'expérience donc, que les enfants de famille homoparental n'ont pas plus de difficulté à se contruire que les les enfants de familles hétéro.

J'ai déjà cité ces études, et je m'étais vraiment cassé le cul à les trouver, alors franchement, démerdez vous elles sont dans le topic...

non justement les homos trichent pour avoir des enfants comment leurs faire confiance

je commences a me demander si les homos pensent plus a eux que a l'enfant qui vont adopter

la pma l'adoption et la gpa est deja un gros problème pour les hétéros alors pour les homos

les enfants dans une famille homos sont très minoritaire et ressente en même temps donc c'est faut on ne peut pas savoir si un enfant sera bien ou équilibre

c'est juste pour donner bonne conscience a ce mariage

nonobonobo

que l'homme puissent adopter c'est marginale et en plus je restes contre

et si l'homme ne le fait pas ou moins c'est bien qu'il y'a des raisons

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Djizus Membre 3400 messages
Collabo‚ 43ans
Posté(e)

A partir de maintenant, tout ceux qui seront pour le mariage gay seront considérés comme antisémites.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
epmd71 Membre 10304 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

T'arrives à comprendre ce que tu cites ou bien ?

Parce que rien, absolument rien dans la citation, ne précise que les hommes n'ont pas le droit d'adopter .... Il est fait état :

- d'adoption monoparentale (et ce n'est pas parce que c'est un mot féminin que c'est réservé aux femmes ....),

- d'adoption par un seul parent, (il n'est pas précisé hommes ou femmes)

- d'adoption plénière aux enfants de célibataires (donc de tout sexe)

En revanche la reconnaissance juridique de l'adoption monoparentale a été créée après guerre car il y avait beaucoup de veuves et orphelins. C'est le contexte qui a fait que cette loi a été créée, mais cette loi n'interdit pas aux hommes d'adopter.

oui les hommes qui adoptent sont marginale comme je l'ais dis

et je suis contre la monoparentalité pour la énième fois

oui celle loi était plus dans le but d’accueillir les enfants et maintenant on adopte comme si c’était un jeu pour certains

:gurp:

C'est faux,on ne lègue pas un enfant comme une maison.

Si cet enfant a des grands parents maternels, oncles et/ou tantes ils seront prioritaires sur la tutelle. L'autre parent sera simplement écarté. :sleep:

tu est juriste ? :dort::dort:

http://www.magicmaman.com/,testament-nommant-un-tuteur-pour-enfants-mineurs,1547,21831.asp

une personne est libre dans son testament de choisir son tuteur

http://vosdroits.service-public.fr/F770.xhtml

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zeds_Dead Membre 4003 messages
En désaccord‚ 42ans
Posté(e)

mais de quoi tu parles???

un couple homo peut se marier sans vouloir d'enfant.

au meme titre que des heteros peuvent AUSSI se marier sans vouloir d'enfants.

c'est toi qui voit des liens systematiques la ou il yen a pas forcement.

il te faut prendre du recul sur ce genre de questions sans faire des comparaisons grotesques et exagerees.

Le mariage sert à fonder une famille pour connaitre la filiation légitime de gens, et ça sert aussi pour la succession.

La question de la filiation n'est en aucun cas dissociée de celle du mariage mais elle en fait intrinsèquement partie.

mais d'abord qui es tu pour decider que tel chose est LA REGLE et que autre chose serait L'EXCEPTION.

surtout dans un sujet comme celui la?

c'est qui detient la legitimite absolue?

Les faits décident que les gens de sexe opposé peuvent se reproduire et que l'homosexualité n'est pas statistiquement majoritaire.

Donc à moins que tu me prouve que l'homosexualité est majoritaire, on va considérer que c'est l'exception. Et les homo souhaitant se marier étant l'exception au sein de l'exception, essaye de ne pas me faire avaler que c'est "la règle".

sur quoi vous vous baser pour dire que les familles homoparentales, monoparentales, recomposees, ou divorces ne valent pas mieux que le modele nucleaire classique papa +maman +enfants?

L'instabilité et vaut elle mieux que la stabilité ?

ne peut on pas tranquillement laisser chacun vivre sa vie heureux avec ses hauts et ses bas?

faire sa propre experience? au lieu de decider pour les autres ce qui devrait etre LA morale et LE droit chemin?

on parle ici uniquement de mariage et de parentalite.

Hum, comment te dire ? On laisse chacun vivre sa vie avec ses hauts et ses bas. C'est déjà la cas.

Et on laisse les gens s'écarter du modèle de la société avec une assez grande amplitude. Et on constate qu'ils ne sont pas heureux, en fait. Ils se sentent seuls, déprimés, s'habillent de couleurs foncées, se laissent abrutir par la télé et se suicident en masse.

Donc comme il s'agit d'une question de société, on est en droit de se demander ce qui est bon pour la société et l'ensemble des gens qui la composent. Non ?

Avoir une vision de la société c'est autorisé ou c'est discriminatoire ?

ne te lance pas dans des comparaisons ridicules une fois de plus stp.

(par exemple tout le monde sait que le meurtre ou la drogue sont nocifs et qu'il ne peut pas y avoir de liberte la dessus).

En fait le vol et le meurtre sont autorisés si on vole vraiment beaucoup d'argent à ceux qu'on tue. Et c'est même vigoureusement encouragé par l'idéologie libérale et droit-de-l'hommiste. Mais pour le savoir on doit avoir une vision morale de ce qu'est la société.

Évidemment si on rejette toute idée de la société au nom de l'individualisme, on fait donc le choix de la barbarie. Choix que je ne fais pas.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

Empd71 tu ne comprends visiblement rien ni à la loi ni à la situation réelle. Tu veux vraiment continuer à faire plus de mal à ta cause qu'autre chose ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dr.Freeman Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚ 46ans
Posté(e)

Bonjour,

Le mariage Homosexuel ne me dérange absolument pas, au contraire. Mais pour moi, l'adoption homosexuel, elle, m'interpelle. Pour moi, un enfant a besoin d'amour maternelle ou paternelle. Or, avec 2 pères ou 2 mères, c'est impossible. L'enfant ne se développera pas correctement, et aura un manque de confiance en soi.

De plus, connaissant bien le milieu du collège, j'ai peur que l'enfant ne se fasse insulter!

Donc je suis pour le mariage Homo, mais contre l'adoption.

Modifié par Dr.Freeman
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zeds_Dead Membre 4003 messages
En désaccord‚ 42ans
Posté(e)

Ce qui n'est pas immoral est moral.

L'homosexualité serait elle immorale ? Si oui, j'aimerais en savoir plus là dessus.

L'homosexualité est amorale au mieux, certainement pas morale. La morale étant le périmètre des actions et paroles dignes de respect au sein d'une société et valorisés par celle-ci on peut admettre que la société ferme les yeux, mais pas qu'elle encourage ouvertement l'homosexualité comme vous semblez le penser.

C'est vous qui voulez en faire absolument un modèle. Personne n'a parler d'en faire un modèle, mais de revendiquer son existence au sein de la société ainsi que les droit que cela lui confère.

Le mariage EST moral, lui. Le mariage EST valorisé par la société qui voit en lui une BONNE chose. Le mariage est un modèle PROMU par la société.

Donc oui, de toute évidence il s'agit du modèle adopté par la société. Faire le mariage homo, c'est promouvoir au même niveau et de façon indifférenciée le mariage et le mariage homo.

La famille homoparentale n'a rien à voir avec la séparation. Une famille homoparentale n'est pas nécessairement une famille recomposé, par ailleurs, si le déchirement de la famille peut être douloureux, il l'est souvent moins que la destruction de la famille par l'intérieur : un enfant et un couple ne peuvent s'épanouir s'ils ne souhaitent plus rester ensemble et qu'ils ne trouvent plus de raison d'être uni. Une telle famille est bien plus destructrice pour la construction d'un enfant que l'expliquation des choses, et la reconstruction dans un cadre aimant et honnête.

Oui, les enfants naissent dans les choux et dans les roses, je le savais.

Ce qui n'a, donc, pas de rapport directe avec la procréation au sein du couple.

Je ne dois pas juger de la taille de votre boite cranienne ? Pourtant ça m'y incite je l'avoue.

Non, c'est comme si je te disait que le verbe "trainer" est un verbe et qu'il a lui aussi le droit d'appartenir à un groupe.

Il appartient déjà à un groupe. C'est pas de ma faute s'il n'assume pas.

Je n'ai jamais dit que le couple homosexuel et le couple hétérosexuel n'avaient rien de différent, j'ai dit (et je commence à me lasser de le répéter), que malgré cette différence, ils doivent avoir les mêmes droits.

Non, vous dites que c'est la même chose, sinon pourquoi accaparer le terme de mariage ? La question ne porte pas sur le droit mais sur la forme. Vous voulez une indifférenciation FORMELLE en arguant du droit qui serait alors "égal".

Or un enfant et une famille ne sont pas des droits, l'argument est donc caduc, et l'indifférenciation formelle également.

C'est pas parce que je suis brun que j'ai pas les même droits que les blonds... Et le dire, n'est pas dire que brun, blond, c'est la même couleur...

C'est refuser de prendre en compte le critère de la couleur de cheveux dans l'attribution des droits.

Mais si un blond venait m'expliquer qu'il revendique le droit légal de bronzer comme un brun, je lui dirais que sa démarche est un non-sens.

Faux. Il est question de prétendre administrativement qu'il n'existe pas de différence SUR LE PLAN LEGAL entre les homos et les hétéros.... Une virgule peut changer le sens d'une phrase, alors 4 mots...

D'une part ces 4 mots n'apparaitront jamais car le but est bien de nier la différence, parce qu'une réforme sociétale c'est ça. D'autre part il n'existe pas de différence au plan légal entre homos et hétéros. C'est juste qu'on ne peut pas se marier entre personnes du même sexe, mais les hétéros ne peuvent pas non plus.

Quelles promesses ?

On vous a informé qu'un mariage se passe dans une mairie ou pas du tout ?

Il y a une différence entre les homosexuels et les hétérosexuels. Il n'y a pas ( ou ne devrait pas y avoir) de différence entre les droits des homosexuels et les droits des hétérosexuels.

Il n'y en a pas, il n'existe aucun fichier légal des homosexuels en France.

Je ne suis pas bipolaire en disant cela. C'est juste que quand je dis qu'il y a une différence entre homo et hétéro, j'ai clairement identifié cette différence, et l'ai positionnée : il s'agit de l'orientation sexuelle.

Quand je parle du droit, je ne prend pas en compte l'orientation sexuelle car elle n'est pas un critère déterminant du droit, comme la couleur de cheveux, la couleur de peau, le style vestimentaire, la confession ou l'opinion politique ne sont pas non plus des critère déterminant du droit. C'est à dire qu'on ne peut pas classer les humains dans des cases avec différents droit selon ces critères là.

Bien sur que si vous la prenez en compte, puisque vous demandez justement un droit nouveau et spécifique sur la base de ce critère déterminant.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loopy Membre 3049 messages
Poisson rouge très très méchant‚ 35ans
Posté(e)

non c'est une majorité qui croient qui faut évoluer sans se rendre compte de se que engranges le mariage :mef:

engranges ? shrunkface.gif

... Engendre, tu veux dire ?

Si c'est "engendre", je crois que nous sommes tous ici conscient de ce que le mariage engendre, c'est à dire les droits ainsi que les devoirs inhérents à la structure familiale concernant les responsabilités vis à vis du couple et des enfants, mais aussi les noms de familles, les liens légaux définis à travers le livret de famille et la filiation légale, les héritages, et aussi les le champs des possibilités et des règles intrinsèques aux séparation des couples etc, etc...

Qu'est ce qui nous manque dont on n'aurait pas conscience ?

si ta pas compris que pour les repères je te parles que y'a toujours eux un père et une mère et que la pour ce mariage on veut le remettre en question

Je ne peux pas m'instruire à ta place :

'Le principe de précaution s'appliquerait s'il existait des observations permettant de suspecter un risque. Depuis trente ans, aucune étude n'a pu démontrer ce risque. Dans d'autres pays, les enfants de familles homoparentales sont déjà reconnus et étudiés et ils ne présentent pas de différence avec les enfants de familles hétéroparentales. La législation n'induira pas de différence dans la mesure où elle ne fait que reconnaître légalement des enfants qui existent déjà."

"Il s'agit d'une référence théorique. Si l'enfant a effectivement besoin d'une référence masculine ou féminine (plutôt que paternelle ou maternelle), il trouvera cette figure de référence dans son environnement. Dans le cadre de familles monoparentales, les enfants trouvent leurs figures de référence à l'extérieur de leur cadre familial strict."

J'aurais aimé le dire moi même, mais on m'a grillé la priorité ... Et pas n'importe quel "on"...

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/11/07/homoparentalite-aucune-etude-n-a-pu-demontrer-un-risque_1787295_3224.html

les enfants ne comprennent pas tous de la même façon faut que t'arretes de pensée qu'a toi

A moi ? shrunkface.gif

Moi m'en fout, je ne veux pas de gosses, j'aime pas ça, je ne veux même pas de couple, ça m'insupporte... sleep8ge.gif

les enfants peuvent être perturber du fait d'avoir des parents du même sexe

"Depuis trente ans, aucune étude n'a pu démontrer ce risque."

Même source...

donc ne jouons pas a ça

Ne pas jouer à quoi ? ... Ne pas contredire tes postulats qui n'ont aucun fondement et qui pour la plupart sont simplement faux ? C'est sûr que si je n'ai pas le droit de remettre en cause tes hypothèses (puisque tu n'appuies tes affirmation sur rien d'autre que ce que tu appelles du "bon sens"...) je risque d'être assez limité pour discuter avec toi ...

y'a déjà assez d'enfant perturber :dort::gurp:

T'as raison :sleep: interdisons le mariage tout court :sleep:

non ce n'est pas légal vue que dans la réalité l'enfant adopter n'a qu'une mère l'autre ne joue aucun role

Aucun rôle ?

Je cite :

O. Vecho, M. Gross, V.-P. Poteat, Partage des tâches parentales au sein des couples de mères lesbiennes franc¸ aises ayant eu recours à une insémination artificielle avec donneur anonyme, Psychologie française, vol. 56, pp. 1–18, 2011 :

Cette étude examine, au moyen de questionnaires, le partage des

tâches au sein de 52 couples lesbiens en France, élevant au moins

un enfant, ayant entre six mois et cinq ans, issu d’une insémination avec donneur anonyme. Les mères biologiques apparaissent

un peu plus impliquées dans les tâches éducatives que les mères

non biologiques, elles-mêmes travaillant davantage hors du foyer.

La satisfaction de ces couples face à cette faible asymétrie peut

en partie s’expliquer par leur oscillation entre des représentations

biocentrées et/ou genrées de la famille et, par ailleurs, un idéal égalitaire. Le lien entre le soutien et la reconnaissance par l’entourage

social, d’une part, et d’autre part, les modalités du partage et de la

de précarité légale, juridique et symbolique qui est le leur, le besoin

de légitimation de leur identité parentale et familiale

si juste en cas de decès de la mère en faisant un testament et lui donner la garde de l'enfant a ça compagne

Il est possible de définir un Tuteur. Un tuteur n'est pas un parent, il n'a pas les mêmes droits vis à vis de l'enfant et n'est pas considéré par la loi comme son parent...

donc la preuve que l'enfant est une excuses pour le mariage homos

Mais bien sûr... L'enfant passe du statut de conséquence cachée du mariage homo au statut de prétexte officielle... on aura tout vu...

les lobby sont du coté des gays

Non, les lobby sont du côté de l'industrie pétrolière...

Il y a des lobby partout epmd71...

qui ne respectent pas les gens? ceux qui ne veulent pas de l'abus de leurs mariage

avec la pma et la gpa

L'abus de leurs mariage ? Le mariage est la propriété de qui, empd ?

et encore plus surement derrière

y'a des gens plus dans mal êtres et qui aucun droit ou qui subissent beaucoup plus de discrimination que les homos

C'est peut être vrai, mais ce n'est pas une raison de laisser un problème de côté. La question ici n'est pas de savoir si le mariage homosexuel était prioritaire, mais s'il était pertinent. Je maintiens qu'il l'est, et que ce n'est pas la seule mesure pertinente, je ne discute pas de la priorité ou de la relative importance du projet.

je vois pas en quoi dire un homos votre orientation sexuelle ne vous permet pas d'avoir d'enfant est méprisant c'est juste remettre les gens face a la réalité et je tiens a dire qui ne sont ni handicapé et ni stérile c'est juste biologiquement impossible de procréer en étant homos

Et alors ? Pourquoi serait il, en conséquence, interdit d'avoir des enfants, de les adopter ?

Quelle est l'importance de la déscendance biologique dans la capacité à élever, éduquer et permettre l'épanouissement d'un enfant ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

Le mariage sert à fonder une famille pour connaitre la filiation légitime de gens, et ça sert aussi pour la succession.

La question de la filiation n'est en aucun cas dissociée de celle du mariage mais elle en fait intrinsèquement partie.

ca c'est LA definition actuelle trop limitee du mariage.

elle discrimine ce qui ne veulent pas se marier pour ses raisons la.

c'est injuste.

au pire on devrait creer une autre forme d'union civile ou tout simplement renforcer le PACS, afin que les personnes qui concoivent le mariage autrement puissent aussi beneficier de cette reconnaissance de l'etat en termes de droit.

Les faits décident que les gens de sexe opposé peuvent se reproduire et que l'homosexualité n'est pas statistiquement majoritaire.

Donc à moins que tu me prouve que l'homosexualité est majoritaire, on va considérer que c'est l'exception. Et les homo souhaitant se marier étant l'exception au sein de l'exception, essaye de ne pas me faire avaler que c'est "la règle".

donc il ya que les groupes majoritaires qui ont droit a des lois?

si on raisonne comme ca, ca veut dire que les mariages entre blancs et noirs n'auraient jamais du etre permis?

ca veut dire que les divorces, les familles monoparentales et recomposes ect... ne devraient pas avoir de droits?

c'est quoi cette dictature inutile de la majorite?

ca fait quoi a la majorite si une minorite obtient des droits qui ne nuisent pas directement a cette majorite?

ca gene tant que ca moralement a cette majorite qu'une minorite puisse etre epanoui comme elle?

n'est ce pas la de l'egoisme et de l'abus de pouvoir? "tout pour moi, rien pour les autres"

L'instabilité et vaut elle mieux que la stabilité ?

excuse moi j'ai du manquer la partie ou tu me DEMONTRE scientifiquement et sociologiquement que les couples homo sont plus instables que les couples hetero. (et qu'ils sont de plus mauvais parents)

je peux deja repondre pour toi: a l'heure actuelle on n'en sait rien.

Hum, comment te dire ? On laisse chacun vivre sa vie avec ses hauts et ses bas. C'est déjà la cas.

Et on laisse les gens s'écarter du modèle de la société avec une assez grande amplitude. Et on constate qu'ils ne sont pas heureux, en fait. Ils se sentent seuls, déprimés, s'habillent de couleurs foncées, se laissent abrutir par la télé et se suicident en masse.

Donc comme il s'agit d'une question de société, on est en droit de se demander ce qui est bon pour la société et l'ensemble des gens qui la composent. Non ?

Avoir une vision de la société c'est autorisé ou c'est discriminatoire ?

un modele n'est utile que lorsqu'il est question de poser des limites qui menace le BON VIVRE ensemble.

mais la on est vraiment dans une affaire de moeurs et de coutumes.

la facon dont chacun se marie, la personne avec qui il veut elever son enfant, c'est trop intime et personnelle pour qu'une loi vienne s'en meler.

ce serait comme si une loi se melait de la facon dont les gens doivent choisir leur religion.

moi je dis NON.

le mariage et l'adoption ne sont pas d'apres des choses que l'on peut trancher legislativatiment en disant que certains y ont droit et que d'autres non, sous pretexte de leur orientation sexuelle.

En fait le vol et le meurtre sont autorisés si on vole vraiment beaucoup d'argent à ceux qu'on tue. Et c'est même vigoureusement encouragé par l'idéologie libérale et droit-de-l'hommiste. Mais pour le savoir on doit avoir une vision morale de ce qu'est la société.

Évidemment si on rejette toute idée de la société au nom de l'individualisme, on fait donc le choix de la barbarie. Choix que je ne fais pas.

je n'ai pas tout compris la mais c'est pas grave.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loopy Membre 3049 messages
Poisson rouge très très méchant‚ 35ans
Posté(e)

Bonjour,

Le mariage Homosexuel ne me dérange absolument pas, au contraire. Mais pour moi, l'adoption homosexuel, elle, m'interpelle. Pour moi, un enfant a besoin d'amour maternelle ou paternelle. Or, avec 2 pères ou 2 mères, c'est impossible. L'enfant ne se développera pas correctement, et aura un manque de confiance en soi.

De plus, connaissant bien le milieu du collège, j'ai peur que l'enfant ne se fasse insulter!

Donc je suis pour le mariage Homo, mais contre l'adoption.

Bonjour,

Ces questionnements sur l'adoption homosexuelle sont récurent en effet, et n'ont jamais été négligés. En effet, cela fait plus de 30ans que psychologue, psychanaliste, pédopsychiatre, etc se sont penché sur la question. En 2012, un chercheur Français a fait une bibliographie de ces étude, et ses travaux sont relayés par "le monde" qui propose même l'article entier de ce chercheur. Il répond à ces questions :

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/11/07/homoparentalite-aucune-etude-n-a-pu-demontrer-un-risque_1787295_3224.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zeds_Dead Membre 4003 messages
En désaccord‚ 42ans
Posté(e)

ca c'est LA definition actuelle trop limitee du mariage.

elle discrimine ce qui ne veulent pas se marier pour ses raisons la.

c'est injuste.

Bah non ce n'est pas injuste. Personne ne te force à faire une famille, mais si tu n'en fais pas ne demande pas à toucher ta part des allocations familiales.

au pire on devrait creer une autre forme d'union civile ou tout simplement renforcer le PACS, afin que les personnes qui concoivent le mariage autrement puissent aussi beneficier de cette reconnaissance de l'etat en termes de droit.

Justement, il y a déjà le pacs.

donc il ya que les groupes majoritaires qui ont droit a des lois?

Non, il y a un modèle encouragé et promu par la société. Si tu t'y conforme la société te donne des avantages, si tu ne t'y confrome pas tu ne bénéficie pas de ces avantages.

un modele n'est utile que lorsqu'il est question de poser des limites qui menace le BON VIVRE ensemble.

Un modèle est utile s'il promeut la cohésion sociale, présente et à venir. La cohésion sociale ça veut dire imposer un modèle et s'y tenir, si on autorise tout et n'importe quoi, il n'y a plus de cohésion sociale, les gens sont trop opposés pour réussir à vivre ensemble, et c'est la division.

le mariage et l'adoption ne sont pas d'apres des choses que l'on peut trancher legislativatiment en disant que certains y ont droit et que d'autres non, sous pretexte de leur orientation sexuelle.

Bien sur que si. Et on peut même faire plein d'autres ingérences dans la vie des gens comme reconduire à la frontière les étrangers sans titres ou prendre leurs gosses aux gens qui les maltraitent.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lalibulle Membre 408 messages
Forumeur survitaminé‚ 25ans
Posté(e)

Le mariage étant fondé dans la religion et la famille, je comprends que certains puissent le discuter pour les homo. Cela dit, les temps évoluent, les mentalités aussi et il serait temps que la religion s'y mette également.

Et je suis certaine que des homos qui croient en dieu on envie et le droit de vivre leur foi comme ils l'entendent.

En dehors du fait que ce mariage religieux puisse éventuellement faire l'objet d'un débat, il me semble absurde d’interdire le mariage civil !

Dans 50 ans (ou même avant j'espère !) ça sera comme la pilule, ou le vote pour les femmes. On en parlera comme une sorte de mini révolution du passé alors que cela sera anodin pour tous.

Les arguments me font trop trop rire !

- destruction du modèle traditionnel par simple apparition d'une alternative unisexe

Et les cas où les femmes se font battre? Les pères alcolos ? Ce n'est pas une destruction du mariage traditionnel peut-être ? C'est quoi le mariage traditionnel alors ? Une jolie façade ?

Que les homos aient donc une famille si tous leurs membres sont bien dans leur tête et leur peau !

- destruction psychologique des enfants par négation général des sexes, grand programme du lobby LGBT

Ah oui ! C'est vrai que les pauvres chéris seront la risée de leur classe et ne sauront pas comment on fait les bébés !

Nan mais faut arrêter... Citons un exemple de famille traditionnelle, seul bémol euh... Le père est en fauteuil roulant. On ne condamne pas les parents au divorce par ce que les enfants auront à affronter le regard des autres ! :smile2:

Quand à la nature homme/femme ils auront autour d'eux assez d'exemple de couples hétéros pour connaître et comprendre ce que c'est. Surtout que je ne pense pas que deux papa ou deux mamans renient leur sexe. Ils sont juste 2 0 au lieu de 1 1.

Je pense vraiment que l'enfant ne soit pas plus perturbé que dans une famille traditionnelle.

Mais il peu y avoir des parents incompétents chez les homos aussi hein^^ Le paramètre de l'approche des choses avec l'enfant en famille n'est pas une exclusivité des couples homo destinée à l'échec.

- ouverture à toutes les dérives (unions pédophiles, zoophiles, polygames, incestueuses,...) par une faille légale dont on attend toujours la démonstration.

Ha ha genre les malades de ce genre ils sont sagement en train d'attendre que la loi passe pour sévir.

- promotion de la sodomie et du communautarisme par les institutions

Ma foi chacun fait ce qu'il veut.

- permission automatique du commerce sauvage des enfants et des ventres (alors qu'il est actuellement régulé)

ET pourquoi ne le serait-il plus ? On peut continuer à faire les choses correctement !

- courroux divin qui va s'abattre sur nos têtes

Ah oui en effet ! Rien à répondre c'est vraiment l'argument ultime... Je cours me confesser !

Modifié par lalibulle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animatrice 36907 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 42ans
Posté(e)

tu est juriste ? :dort::dort:

:smile2: toi par contre tu dois l'être, ça se voit tout de suite :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loopy Membre 3049 messages
Poisson rouge très très méchant‚ 35ans
Posté(e)

L'homosexualité est amorale au mieux, certainement pas morale. La morale étant le périmètre des actions et paroles dignes de respect au sein d'une société et valorisés par celle-ci on peut admettre que la société ferme les yeux, mais pas qu'elle encourage ouvertement l'homosexualité comme vous semblez le penser.

En ce qui me concerne, j'attribuais à l'homosexualité le caractère de "moral" en opposition à d'autres formes d'orientations qui ne le sont pas comme par exemple la pédophilie. C'est dans ce cadre que je plaçais mon propos...

En ce sens je veux bien admettre que nous pouvons parler de caractère amoral, c'est à dire, ni moral ni immoral, à condition d'en faire de même pour l’hétérosexualité.

En quoi l'hétérosexualité devrait elle être valorisée, par rapport à l'homosexualité, par la société ?

Qu'est ce qui permet de le justifier ?

Le mariage EST moral, lui. Le mariage EST valorisé par la société qui voit en lui une BONNE chose. Le mariage est un modèle PROMU par la société.

Oui, en effet, et quelque soit l'orientation sexuelle

Donc oui, de toute évidence il s'agit du modèle adopté par la société. Faire le mariage homo, c'est promouvoir au même niveau et de façon indifférenciée le mariage et le mariage homo.

Non, "faire" le mariage homosexuel ce n'est pas le promouvoir, c'est l'autoriser. Il n'y aura par ailleurs pas de "mariage" vs "mariage homo", il y aura le "mariage".

Oui, les enfants naissent dans les choux et dans les roses, je le savais.

A. Orgibet et al. / Archives de pédiatrie 15 (2008) 202–210, fait une revue bibliographique et comparative sur les études de psychopathologie chez les enfants élevé dans des familles homoparentales. Voici les critères relevés dans la bibliographie et les conclusion des études à ce jour disponible selon cette référence :

Orientation sexuel de l'enfant : pas de différence entre familles homo et hétéro.

L’identité de genre (Par la notion d’identité de genre, il faut comprendre la conception d’un individu a` se de´finir lui-meˆme comme un homme ou une femme, indépendamment de son orientation sexuelle). : pas de différence entre familles homo et hétéro.

Troubles psychiatriques : pas de différence entre familles homo et hétéro.

L’évaluation des fonctions cognitives : pas de différence entre familles homo et hétéro.

Quels sont les critères affectés alors ?

Vous le saviez peut être aussi...

Je ne dois pas juger de la taille de votre boite cranienne ? Pourtant ça m'y incite je l'avoue.

Ne vous bridez pas, laissez vous aller.

Il appartient déjà à un groupe. C'est pas de ma faute s'il n'assume pas.

Il l'assume très bien et même de mieux en mieux depuis qu'on ne leur lance plus trop de cailloux quand il marchent main dans la main. Mais ce groupe auquel il appartient n'a rien à voir avec le groupe des "gens mariés", puisqu'être marié ne constitue pas une orientation sexuelle.

Non, vous dites que c'est la même chose, sinon pourquoi accaparer le terme de mariage ?

Parce que le mariage n'est pas une orientation sexuelle. On peut (devrait pouvoir) être homosexuel ET marié, et non pas homosexuel OU marié. Comme on peut être hétérosexuel ET marié, comme on peut être Brun ET marié, bref... Je vais tout de même pas vous faire un dessin.

On n'accapare aucun terme... On adapte sa définition à une réalité pour laquelle il n'avait pas été prévu, comme on le fait tous les jours sur d'autres sujets.

La question ne porte pas sur le droit mais sur la forme. Vous voulez une indifférenciation FORMELLE en arguant du droit qui serait alors "égal".

Bien sûr que non, nous ne parlons que du droit, des droits précités dans une réponse à epmd tout à l'heure... C'est vous qui y voyez une volonté de nier qui n'existe pas, et qui n'a jamais existé d'ailleurs.

Or un enfant et une famille ne sont pas des droits, l'argument est donc caduc, et l'indifférenciation formelle également.

La famille et l'enfant ne sont pas des droits, mais sont accompagnés de droits et de devoirs particuliers, auxquels les homosexuels doivent avoir accès aussi bien que les hétérosexuels.

C'est refuser de prendre en compte le critère de la couleur de cheveux dans l'attribution des droits.

Ah bien enfin un point où on se comprend... Il aura fallu tomber bien bas shrunkface.gif

Mais si un blond venait m'expliquer qu'il revendique le droit légal de bronzer comme un brun, je lui dirais que sa démarche est un non-sens.

Pourquoi, ce droit, il l'a... Fondamentalement, vous ne pouvez pas reprocher à un blond d'être aussi bronzé qu'un brun. Par contre, le droit ne peut pas permettre de bronzer plus : s'il ne bronze pas plus qu'un brun, ce n'est pas parce qu'il n'a pas le droit (il l'a, d'ailleurs...). Or, ce n'est pas le cas dans la famille homoparentale car si les homosexuels ne peuvent pas se marier, c'est bien parce qu'ils n'en n'ont pas le droit...

D'une part ces 4 mots n'apparaitront jamais

Vous êtes en train de me dire que "sur le plan légal" n'apparaîtra jamais dans un ... texte de loi... shrunkface.gif .... Je crois que c'est finalement une étude comparative de nos deux boites crânienne que vous devriez faire...

car le but est bien de nier la différence, parce qu'une réforme sociétale c'est ça.

De nier quelle différence ?

D'autre part il n'existe pas de différence au plan légal entre homos et hétéros.

Si il en existe une, c'est l'accès au mariage.

C'est juste qu'on ne peut pas se marier entre personnes du même sexe, mais les hétéros ne peuvent pas non plus.

Je suis en train de rêver là ? ... Vous en êtes à aller me sortir des cas tordus de gens qui vont se marier entre eux pour... euuuh pour... pour on ne sait pas trop quoi, mais en tout cas pas du tout parce que c'est un couple ??

Je vous signal qu'on marie un couple, et je pense ne pas prendre trop de risque en disant qu'un couple constitué de personnes de mêmes sexes est un couple homosexuel...

On vous a informé qu'un mariage se passe dans une mairie ou pas du tout ?

C'est sensé répondre à ma question ? Je la repose :

quelles promesses à la société ?

Il n'y en a pas,

il n'existe aucun fichier légal des homosexuels en France.

huh7re.gif

Bien sur que si vous la prenez en compte, puisque vous demandez justement un droit nouveau et spécifique sur la base de ce critère déterminant.

Le droit de se marier n'est pas nouveau. Le droit de fonder une famille n'est pas nouveau, le droit au livret de famille, les devoirs inhérents à la responsabilité parentale, l'union avec une promesse de fidélité et de mise en commun des biens, etc, etc le tout en même temps, n'est pas nouveau.

C'est un truc qui (je l'ai appris récemment) se fait à la mairie, et qu'on appelle le mariage. Ce qui est demandé c'est que le critère de l'orientation sexuelle ne soit plus déterminant puisqu'aujourd'hui il l'est.

Le mariage étant fondé dans la religion et la famille, je comprends que certains puissent le discuter pour les homo. Cela dit, les temps évoluent, les mentalités aussi et il serait temps que la religion s'y mette également.

Très rapidement, et malgré ma convergence dans vos propos, nous ne parlons (pour l'instant) que du mariage civil, et non du mariage religieux, laissé à la discrétion des autorités religieuses de chaque confession.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×