Aller au contenu

Messages recommandés

L'ornithorynque Membre 557 messages
Forumeur forcené‚ 75ans
Posté(e)
Il y a 15 heures, Répy a dit :

Donc croyants ou athées, n'attendez rien de la science.Elle est incapable de s'occuper de ces préoccupations métaphysiques.

Peut être pas tout à fait ...

J'ai lu il y a peu de temps qu'en neuro-imagerie on a pu mettre en évidence qu'une personne évoquant Dieu activait les même zones que lorsqu'elle parlait d'elle-même. Les neuro-sciences n'en sont qu'à leur débuts et peuvent nous réserver bien des surprises. La biologie nous a déjà montré le fonctionnement de nos pulsions amoureuses ...

Modifié par L'ornithorynque

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Répy Membre 8 951 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 10 minutes, L'ornithorynque a dit :

Peut être pas tout à fait ...

J'ai lu il y a peu de temps qu'en neuro-imagerie on a pu mettre en évidence qu'une personne évoquant Dieu activait les même zones que lorsqu'elle parlait d'elle-même. Les neuro-sciences n'en sont qu'à leur débuts et peuvent nous réserver bien des surprises. La biologie nous a déjà montré le fonctionnement de nos pulsions amoureuses ...

Dans les neuro-sciences on s'est aperçu que la quantité de dopamine (un neuro-transmetteur important), était souvent liée à la "croyance", à la foi et à la sensation de béatitude !

De là à dire que les croyants ne sont croyants qu'en raison de la quantité de neuro-transmetteurs particuliers ...

Mais puisque l'on ne peut pas mesurer la foi et la croyance, contrairement à la mesure de la quantité de neuro-transmetteurs, foi et croyance sortent du champ scientifique et heureusement pour la sérénité des sciences.

En effet l'agressivité des humains est exaspérée par les croyances !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 2 667 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 58 minutes, saxopap a dit :

 

Big Bang: une singularité.

Mur De Planck: 13,7 milliards d'années.

L'univers est extrêmement dense et chaud. ( matiere anti-matière)  Il explose en un temps tres court et voit toutes les distances augmenter ( periode de l'inflation). En moins d'un millieme de seconde, les distances augementent de maniere exponentiel, plus vite que la lumière ( car non masse)  ces distances sont alors multipliées par 10 puissance 30 environ ( de mémoire) L'univers est une fournaise de cent mille milliards de milliards de milliards de degres celcius. Une vraie soupe de particules dans laquelle les photons sont bousculés...... 

Puis l'expansion... donc une limite.    ..puis la recombinaison, , reionisation etc...

Temps Zéro??? cela n'a aucun sens . Sans matiere pas de temps. ( je fais simple)

Le mur de Planck permet une approximation, il ne permet pas de remonter au temps zéro. Ce qui fait qu'on reste dans l'incertitude quand à la finitude ou l'infinité de l'univers. Donc le scientifique comme le religieux croit, il n'y a rien de certain.

Modifié par Boutetractyxreqs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saxopap Membre 3 422 messages
SaXo‚ 98ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, Boutetractyxreqs a dit :

SAXO A DIT :

Big Bang: une singularité.

Mur De Planck: 13,7 milliards d'années.

L'univers est extrêmement dense et chaud. ( matiere anti-matière)  Il explose en un temps tres court et voit toutes les distances augmenter ( periode de l'inflation). En moins d'un millieme de seconde, les distances augementent de maniere exponentiel, plus vite que la lumière ( car non masse)  ces distances sont alors multipliées par 10 puissance 30 environ ( de mémoire) L'univers est une fournaise de cent mille milliards de milliards de milliards de degres celcius. Une vraie soupe de particules dans laquelle les photons sont bousculés...... 

Puis l'expansion... donc une limite.    ..puis la recombinaison, , reionisation etc...

Temps Zéro??? cela n'a aucun sens . Sans matiere pas de temps. ( je fais simple)

 

il y a 13 minutes, Boutetractyxreqs a dit :

Le mur de Planck permet une approximation, il ne permet pas de remonter au temps zéro. Ce qui fait qu'on reste dans l'incertitude quand à la finitude ou l'infinité de l'univers. Donc le scientifique comme le religieux croit, il n'y a rien de certain.

Tu te moques ou tu es bas du front?

Une approximation de quelques milliards de milliards de milliards .... de seconde te permet de dire que l'on est dans l'incertitude?

Là c'est plus de la croyance, c'est du foutage de gueule. 

Je passe mon temps à defendre les croyants, usant même de mon droit à critiquer les scientifiques ( dont je suis) pour qu'ils évitent de remettre en question vos intimes croyance, affectives et choyantes selon votre choix. Ce choix d'amour qui vous agrée et que personne ne devrait se permettre de le remettre en question, comme si je voulais prouver ou demontrer l'amour que tu as pour ta famille, ou pas!   STUPIDE IDÉE t(u en conviendras.

Tu es en train de te comporter de cette même façon, tenteant stupidemant de prouver, argumenter, sur l'existence de ton Dieu. 

Il ne serait pas fier de toi.

Dieu est amour, Dieu est DIVIN !  Qu'est ce qu'il en a à taper de la meca quantique ou du mur de planck? 

arrete cela, tu mérites mieux.   

ps: je ne suis pas croyant, et si tu l'es, respecte ton Dieu et toi même. Ne viens pas faire l'idiot à la mauvaise foi évidente au nom de la defence du Divin. C'est ton amour, ton choix! rien à prouver

la bise

ps: ( tu as réussi à m'ennerver et je m'en excuse 

 

 

 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 2 667 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 15 minutes, saxopap a dit :

 

Tu te moques ou tu es bas du front?

Une approximation de quelques milliards de milliards de milliards .... de seconde te permet de dire que l'on est dans l'incertitude?

Là c'est plus de la croyance, c'est du foutage de gueule. 

Je passe mon temps à defendre les croyants, usant même de mon droit à critiquer les scientifiques ( dont je suis) pour qu'ils évitent de remettre en question vos intimes croyance, affectives et choyantes selon votre choix. Ce choix d'amour qui vous agrée et que personne ne devrait se permettre de le remettre en question, comme si je voulais prouver ou demontrer l'amour que tu as pour ta famille, ou pas!   STUPIDE IDÉE t(u en conviendras.

Tu es en train de te comporter de cette même façon, tenteant stupidemant de prouver, argumenter, sur l'existence de ton Dieu. 

Il ne serait pas fier de toi.

Dieu est amour, Dieu est DIVIN !  Qu'est ce qu'il en a à taper de la meca quantique ou du mur de planck? 

arrete cela, tu mérites mieux.   

ps: je ne suis pas croyant, et si tu l'es, respecte ton Dieu et toi même. Ne viens pas faire l'idiot à la mauvaise foi évidente au nom de la defence du Divin. C'est ton amour, ton choix! rien à prouver

la bise

ps: ( tu as réussi à m'ennerver et je m'en excuse 

 

 

 

Mais il y a une différence entre ce que l'on voit et ce qui existe. Comme par exemple on parle de l'univers observable, et l'univers observable ce n'est pas l'univers dans sa totalité car il reste la partie non observable. Donc on ne sait pas si l'univers est fini ou infini on ne connait pas sa mesure, il n'est pas observable dans sa totalité. De quoi on parle quand on parle d'univers ? Puisqu'il y a l'autre qui parle de ce qui est observable, mesurable pour prouver son existence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saxopap Membre 3 422 messages
SaXo‚ 98ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Boutetractyxreqs a dit :

Mais il y a une différence entre ce que l'on voit et ce qui existe. Comme par exemple on parle de l'univers observable, et l'univers observable ce n'est pas l'univers dans sa totalité car il reste la partie non observable. Donc on ne sait pas si l'univers est fini ou infini on ne connait pas sa mesure, il n'est pas observable dans sa totalité. De quoi on parle quand on parle d'univers ? Puisqu'il y a l'autre qui parle de ce qui est observable, mesurable pour prouver son existence.

Nous t'avons expliquél'inflation, sa vitesse, sa datation. Que veux tu de plus?  Si il y a extension , il y a limite>. 

L'inflation idem.

Comment peux tu imaginer un univers sans limite alors qu'il a surgit d'un point de l'espace ?  Il est en extension, il est donc limité. 

C'est aussi pour cette raison qu'aucun objet solide ne peut atteindre la vitesse de la lumière. Cela necessiterait une énergie infiniment grande, impossible à concevoir dans un espce " fini".

Seuls les économistes peuvent croire que sur une planete finie il peut y avoir une croissance infinie. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 8 951 messages
scientifique‚
Posté(e)
Le 26/08/2012 à 11:00, Boutetractyxreqs a dit :

...Mais si la vie qui a précédé et a évolué pour donner les êtres d'aujourd'hui et que l'homme par exemple s'amuse à faire revivre ces espèces mortes et anciennes, qui aura évolué pour donner quoi ? Cela rejoindrait aisément les théories créationnistes qui disent que toutes les espèces ont toujours existé et aucune n'a vraiment précédé l'autre pour réellement parler d'évolution. Ou alors la théorie de l'évolution c'est juste de dire que les choses changent, s'animent sans qu'on en sache plus et cela même à l'époque des balbutiements bibliques c'était pas du neuf.

Si l'homme avait été contemporain des dinosaures ou des premiers batraciens, on retrouverait son squelette parmi les autres !

Créationnistes, il  vous faudrait apprendre un peu de paléontologie et ses techniques pour savoir qu'en général les couches géologiques et sédimentaires s'empilent au cours du temps et que les plus anciennes contiennent les traces des plus anciennes !

C'est justement cet empilement qui montre la complexification croissante et lea diversité croissante du monde vivant.

Mais si croyez que les 2,5 km d'épaisseur du bassin parisien ou les 2 km du plateau du Coloradio se sont déposés d'un seul coup, alors on ne peut plus discuter avec vous !

Modifié par Répy
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 2 667 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 55 minutes, saxopap a dit :

Nous t'avons expliquél'inflation, sa vitesse, sa datation. Que veux tu de plus?  Si il y a extension , il y a limite>. 

L'inflation idem.

Comment peux tu imaginer un univers sans limite alors qu'il a surgit d'un point de l'espace ?  Il est en extension, il est donc limité. 

C'est aussi pour cette raison qu'aucun objet solide ne peut atteindre la vitesse de la lumière. Cela necessiterait une énergie infiniment grande, impossible à concevoir dans un espce " fini".

Seuls les économistes peuvent croire que sur une planete finie il peut y avoir une croissance infinie. ;)

S'il y a extension c'est dans quelque chose. Et cette chose est elle l'univers aussi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 2 667 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a une heure, Répy a dit :

Si l'homme avait été contemporain des dinosaures ou des premiers batraciens, on retrouverait son squelette parmi les autres !

Créationnistes, il  vous faudrait apprendre un peu de paléontologie et ses techniques pour savoir qu'en général les couches géologiques et sédimentaires s'empilent au cours du temps et que les plus anciennes contiennent les traces des plus anciennes !

C'est justement cet empilement qui montre la complexification croissante et lea diversité croissante du monde vivant.

Mais si croyez que les 2,5 km d'épaisseur du bassin parisien ou les 2 km du plateau du Coloradio se sont déposés d'un seul coup, alors on ne peut plus discuter avec vous !

L'homme devient contemporain des dinosaures s'il les fait revivre. Et à l'époque des dinosaures n'y avait il pas l'ancêtre de l'homme avec le potentiel génétique propice à l'homme ?

Modifié par Boutetractyxreqs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 2 667 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, Répy a dit :

Si l'homme avait été contemporain des dinosaures ou des premiers batraciens, on retrouverait son squelette parmi les autres !

Créationnistes, il  vous faudrait apprendre un peu de paléontologie et ses techniques pour savoir qu'en général les couches géologiques et sédimentaires s'empilent au cours du temps et que les plus anciennes contiennent les traces des plus anciennes !

C'est justement cet empilement qui montre la complexification croissante et lea diversité croissante du monde vivant.

Mais si croyez que les 2,5 km d'épaisseur du bassin parisien ou les 2 km du plateau du Coloradio se sont déposés d'un seul coup, alors on ne peut plus discuter avec vous !

 

Il y a 4 heures, Boutetractyxreqs a dit :

L'homme devient contemporain des dinosaures s'il les fait revivre. Et à l'époque des dinosaures n'y avait il pas l'ancêtre de l'homme avec le potentiel génétique propice à l'homme ?

Ce que j'essaie de dire c'est que dans les premières cellules créées il y avait le potentiel arbre, chat, chien, humain ... Mais bon la science n'explique pas l'origine de la vie. Donc allons y avant qu'il y ai la vie il a fallu l'univers.

Il y a 5 heures, saxopap a dit :

Nous t'avons expliquél'inflation, sa vitesse, sa datation. Que veux tu de plus?  Si il y a extension , il y a limite>. 

L'inflation idem.

Comment peux tu imaginer un univers sans limite alors qu'il a surgit d'un point de l'espace ?  Il est en extension, il est donc limité. 

C'est aussi pour cette raison qu'aucun objet solide ne peut atteindre la vitesse de la lumière. Cela necessiterait une énergie infiniment grande, impossible à concevoir dans un espce " fini".

Seuls les économistes peuvent croire que sur une planete finie il peut y avoir une croissance infinie. ;)

 

Il y a 4 heures, Boutetractyxreqs a dit :

S'il y a extension c'est dans quelque chose. Et cette chose est elle l'univers aussi ?

L'univers avant le temps zéro c'est le néant. "C'est" le néant est un oxymore le néant n'est pas, il ne peut pas être le néant. Mais bon allons y le néant est et il est quoi , infiniment grand. Parce que n'allez pas me dire qu'au delà de ce néant il y a quelque chose d'autre car au delà il y aurait autre chose et on irait droit vers l'infiniment grand. Mais bon reprenons c'est le néant infiniment grand. Savez vous ce qu'est l'infiniment grand ? Il inclue l'infinité de possibilités alors dans le néant infiniment grand il existe une infinité de possibilités pour que si ce n'est un univers voir plus puissent exister (théorie des branes).

Après on ne connait pas l'origine de la vie qu'on pourrait repousser à l'origine de l'existence de l'univers mais si dans le potentiel, lors du big bang, la singularité contenait déjà en son sein tout l'univers, la vie ... Univers qui baigne dans l'infiniment grand quoi qu'il en soit, la vie comme l'homme existait avant même d'être créée ( Adam et Eve au paradis). Même dans la réflexion de l'infiniment grand avant de créer l'homme, l'homme existait déjà. Avant de créer, l'infiniment grand avait déjà pensé. L'infiniment grand, infini en temps existant éternellement, a toujours existé et quoiqu'il ai créé c'était déjà là, dans sa réflexion avant même de la créer.

Donc non il n'y a pas que des foutaises chez les créationnistes. Après essayer de me rendre la vie tortueuse je serai là pour délier.

 

Modifié par Boutetractyxreqs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 8 951 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 8 heures, Boutetractyxreqs a dit :

Le mur de Planck permet une approximation, il ne permet pas de remonter au temps zéro. Ce qui fait qu'on reste dans l'incertitude quand à la finitude ou l'infinité de l'univers. Donc le scientifique comme le religieux croit, il n'y a rien de certain.

Le mur de Planck n'est pas une "approximation".

C'est la frontière entre l'instant zéro de l'univers et ce que la physique actuelle peut décrire. En amont de ce "mur" la physique ne sait pas décrire ce qu'a été l'univers primordial. Il n'y a rien de mystérieux sinon l'acceptation des limites au savoir actuel.

En revanche les Bognanov et quelques autres illuminés supputent des hypothèses "à la mors moi le doigt" pour décrire ce que fut l'Univers en amont de ce temps de Planck et dans un grand élan superfétatoire, ils vont même au-delà du temps zéro comme si on savait quoi que ce soit à ce sujet impossible.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 2 667 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 9 minutes, Répy a dit :

Le mur de Planck n'est pas une "approximation".

C'est la frontière entre l'instant zéro de l'univers et ce que la physique actuelle peut décrire. En amont de ce "mur" la physique ne sait pas décrire ce qu'a été l'univers primordial. Il n'y a rien de mystérieux sinon l'acceptation des limites au savoir actuel.

En revanche les Bognanov et quelques autres illuminés supputent des hypothèses "à la mors moi le doigt" pour décrire ce que fut l'Univers en amont de ce temps de Planck et dans un grand élan superfétatoire, ils vont même au-delà du temps zéro comme si on savait quoi que ce soit à ce sujet impossible.

Je n'ai jamais dit qu'il était une approximation mais qui la permettait.

Modifié par Boutetractyxreqs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 8 951 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Boutetractyxreqs a dit :

Ce que j'essaie de dire c'est que dans les premières cellules créées il y avait le potentiel arbre, chat, chien, humain ...

je suis tout à fait d'accord avec cette potentialité immense de la vie.

Mais cette potentialité ne veut pas dire qu'elle se soit développée simultanément !

la science observe le développement de cette potentialité étalée sur 3,6 milliards d'années. Tandis que les créationnistes mettent tous les multiples genres, espèceset familles biologiques en simultanéité !

D'ailleurs cette potentialité de la vie, découle des potentialités de la matière qui la compose.

Modifié par Répy
  • Like 2
  • Colère 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
shyiro Membre 7 792 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 10 heures, L'ornithorynque a dit :

Peut être pas tout à fait ...

J'ai lu il y a peu de temps qu'en neuro-imagerie on a pu mettre en évidence qu'une personne évoquant Dieu activait les même zones que lorsqu'elle parlait d'elle-même. Les neuro-sciences n'en sont qu'à leur débuts et peuvent nous réserver bien des surprises. La biologie nous a déjà montré le fonctionnement de nos pulsions amoureuses ...

ca expliquerait pourquoi tant de religieux/croyants aiment tant parler au nom et à la place de dieu ... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 2 667 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 39 minutes, Répy a dit :

je suis tout à fait d'accord avec cette potentialité immense de la vie.

Mais cette potentialité ne veut pas dire qu'elle se soit développée simultanément !

la science observe le développement de cette potentialité étalée sur 3,6 milliards d'années. Tandis que les créationnistes mettent tous les multiples genres, espèceset familles biologiques en simultanéité !

D'ailleurs cette potentialité de la vie, découle des potentialités de la matière qui la compose.

La matière n'était  pas dans l'univers qui lui même était contenu dans le semblable à la pointe de la tête d'une aiguille, voir plus petit ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 8 951 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 11 heures, Boutetractyxreqs a dit :

La matière n'était  pas dans l'univers qui lui même était contenu dans le semblable à la pointe de la tête d'une aiguille, voir plus petit ?

Peu importe qu'à partir de l'instant zéro, la matière que nous connaissons n'existait pas encore. Cependant elle était incluse dans la "potentialité" de ce qui était présent dans l'ère de Planck !

Modifié par Répy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 2 667 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Répy a dit :

Peu importe qu'à partir de l'instant zéro, la matière que nous connaissons n'existait pas encore. Cependant elle était incluse dans la "potentialité" de ce qui était présent dans l'ère de Planck !

Cette potentialité n'a pu donner que ce qui est maintenant et pas autre chose donc c'est comme ci tout existait avant d'exister.

  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
contrexemple Membre 5 915 messages
Enigmologue‚
Posté(e)
Le 09/11/2018 à 14:27, saxopap a dit :

Nous t'avons expliquél'inflation, sa vitesse, sa datation. Que veux tu de plus?  Si il y a extension , il y a limite>. 

L'inflation idem.

Comment peux tu imaginer un univers sans limite alors qu'il a surgit d'un point de l'espace ?  Il est en extension, il est donc limité. 

D'aprés la théorie du Big-Bang, c'est tout à fait exact.

Mais la réalité n'est pas une théorie ! ! !

Savais-tu que d'aprés la théorie ZFC, celle sur laquelle repose toute les maths modernes, on peut multiplier les oranges à volonté : https://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_de_Banach-Tarski ?

Donc quand tu questionnes une théorie, en dehors de ce qui est humainement observable, il arrive quelles disent des conneries, tout en étant  trés fiable dans le domaine de l'observable.

Il faut vraiment que vous fassiez un effort pour éviter de confondre réaité et théorie, ici je soulève la question :

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
épixès Membre 249 messages
Forumeur activiste‚ 44ans
Posté(e)
Le ‎09‎/‎11‎/‎2018 à 15:24, Boutetractyxreqs a dit :

S'il y a extension c'est dans quelque chose. Et cette chose est elle l'univers aussi ?

 

Le ‎09‎/‎11‎/‎2018 à 19:15, Boutetractyxreqs a dit :

L'univers avant le temps zéro c'est le néant. "C'est" le néant est un oxymore le néant n'est pas, il ne peut pas être le néant. Mais bon allons y le néant est et il est quoi , infiniment grand. Parce que n'allez pas me dire qu'au delà de ce néant il y a quelque chose d'autre car au delà il y aurait autre chose et on irait droit vers l'infiniment grand.

Vous semblez penser que le néant est un espèce d'espace vide dans lequel l'univers pourrait s'étendre mais il n'est rien de tout ça puisque par définition, il n'est pas. L'univers (compris comme tout ce qui existe pour ne pas se perdre dans l'hypothèse du multivers qui ne ferait que repousser le problème un cran plus loin) s'étend dans la seule chose qui existe: lui même.

 

Le ‎09‎/‎11‎/‎2018 à 14:27, saxopap a dit :

Comment peux tu imaginer un univers sans limite alors qu'il a surgit d'un point de l'espace ?  Il est en extension, il est donc limité. 

L'univers n'a pas surgit d'un point de l'espace, il est l'espace, il lui est consubstantiel tout du moins. La finitude de l'univers n'est pas un sujet tranché (le sera-t-il d'ailleurs jamais?), ce qui par contre n'est plus guère débattu c'est qu'il soit sans bord, puisque un bord lui supposerait un extérieur et de ce fait, ontologiserait le néant.

Il y a 13 heures, Boutetractyxreqs a dit :

Cette potentialité n'a pu donner que ce qui est maintenant et pas autre chose donc c'est comme ci tout existait avant d'exister. 

Et pourtant la contingence de ce qui est semble plus probable que le déterminisme que vous suggérez.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 2 667 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 9 heures, épixès a dit :

 

Vous semblez penser que le néant est un espèce d'espace vide dans lequel l'univers pourrait s'étendre mais il n'est rien de tout ça puisque par définition, il n'est pas. L'univers (compris comme tout ce qui existe pour ne pas se perdre dans l'hypothèse du multivers qui ne ferait que repousser le problème un cran plus loin) s'étend dans la seule chose qui existe: lui même.

 

 

Donc si je comprends, une partie de l'univers qui est en lui est en expansion en lui donc ce n'est pas l'univers mais ce qui est en lui qui est en expansion. On ne sait pas s'il est fini ou infini. S'il est fini et qu'en plus il n'est pas en expansion dans le néant alors il baigne tout de même dans quelque chose, et cela ne peut être qu'un au delà et si lui même et fini il y a un autre au delà ainsi de suite ... à l'infini .. jusqu'à l'infiniment grand. Par contre si l'univers est infini, et bien l'univers est infiniment grand et puis c'est tout.

Par contre l'histoire du big bang ne tiendrait pas le coup sans expliquer en quoi l'univers était extrêmement petit. Par ce que cela insinuerait qu'il était dans quelque chose de plus grand ... l'infiniment grand.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité