Aller au contenu

Messages recommandés

contrexemple Membre 5 915 messages
Enigmologue‚
Posté(e)

Bonsoir,

Pour éviter d'ouvrir un nouveau fil, je parts de celui-ci.

Je rappelle que la théorie de l'évolution est une théorie, c'est à dire que c'est une explication, du vivant, mais en aucun cas réel, comme la théorie de la gravitation est une explication de la chute des corps, mais en aucun cas réel.

Il faut se carder de ne pas confondre modéle et réalité.

Ceci étant dit, je rappelle les principaux pro-créationnismes :

1/ la théorie de l'évolution (TE) repose sur l'uniformitarisme des lois physiques, ce qui est supposé mais impossible à prouver.

2/ la TE n'est pas incompatible avec le créationnisme, il suffit de changer les mots "nature" par "Dieu" et  "hasard" par "Science de Dieu".

Bonne soirée.

Modifié par contrexemple

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
boeingue Membre 1 640 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

la théorie de l'évolution a été vérifié depuis longtemps !! on ne peut nier les fossiles de toutes les espéces ayant vécues sur terre !! 

de la génétique qui permet , justement , de vérifier et de classer les espéces animales ,insectes et plantes !!!

sans parler de la géolologie ,et de la physique , chimie !!!!!!!!

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 8 951 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a une heure, boeingue a dit :

la théorie de l'évolution a été vérifié depuis longtemps !! on ne peut nier les fossiles de toutes les espéces ayant vécues sur terre !! 

de la génétique qui permet , justement , de vérifier et de classer les espéces animales ,insectes et plantes !!!

sans parler de la géolologie ,et de la physique , chimie !!!!!!!!

Ta réponse est pertinente mais ne satisfaira jamais un fidèle mlecteur de la bible et de sa "création du monde en 7 jours" !

Si tu lui parles des datations radioactives, il contestera et te trouvera un "savant" américain (inconnu) qui les a dénoncées comme fausses !

Les fossiles ? Leur empilement n'est pas dans l'ordre "chronologique".

La génétique ? ce sont des trouvailles de scientifiques athées...

Bref contre un créationniste, tu auras toujours tort car tu ne suis pas le troupeau des fidèles !

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
contrexemple Membre 5 915 messages
Enigmologue‚
Posté(e)
il y a 16 minutes, Répy a dit :

Bref contre un créationniste, tu auras toujours tort car tu ne suis pas le troupeau des fidèles !

Bref contre un évolutionniste, tu auras toujours tort car tu ne suis pas le troupeau des fidèles !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 1 505 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

Bonsoir,

pour moi, il est stérile d'opposer créationnisme et évolutionnisme.

Cela raconte deux histoires;

le créationnisme est l'Histoire de l'homme,

l'évolutionnisme, l'histoire du vivant.

Que ces deux "idées" soient incompatibles je ne le pense pas;

Les livres sacrés racontent comment l'homme devient conscient de lui-même,

la théorie de l'évolution est ce qui l'anime.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
épixès Membre 249 messages
Forumeur activiste‚ 44ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, contrexemple a dit :

Bonsoir,

Pour éviter d'ouvrir un nouveau fil, je parts de celui-ci.

Je rappelle que la théorie de l'évolution est une théorie, c'est à dire que c'est une explication, du vivant, mais en aucun cas réel, comme la théorie de la gravitation est une explication de la chute des corps, mais en aucun cas réel.

Il faut se carder de ne pas confondre modéle et réalité.

Ceci étant dit, je rappelle les principaux pro-créationnismes :

1/ la théorie de l'évolution (TE) repose sur l'uniformitarisme des lois physiques, ce qui est supposé mais impossible à prouver.

2/ la TE n'est pas incompatible avec le créationnisme, il suffit de changer les mots "nature" par "Dieu" et  "hasard" par "Science de Dieu".

Bonne soirée.

Tout abord il me parait important de préciser qu'il n'existe pas un mais des créationnismes. On peut y distinguer des créationnismes jeune-Terre et vieille-Terre ou encore des tenants de l'Intelligent Design, les attitudes s'étalent donc d'un littéralisme fondamentaliste au concordisme aux prétentions politiques.

Ensuite j'aimerais beaucoup que vous me précisiez ce que vous entendez par:

Il y a 2 heures, contrexemple a dit :

la théorie de l'évolution est une théorie, c'est à dire que c'est une explication, du vivant, mais en aucun cas réel, comme la théorie de la gravitation est une explication de la chute des corps, mais en aucun cas réel.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saxopap Membre 3 422 messages
SaXo‚ 98ans
Posté(e)

 

Le 06/11/2018 à 19:40, contrexemple a dit :

Bonsoir,

Pour éviter d'ouvrir un nouveau fil, je parts de celui-ci.

Je rappelle que la théorie de l'évolution est une théorie, c'est à dire que c'est une explication, du vivant, mais en aucun cas réel, comme la théorie de la gravitation est une explication de la chute des corps, mais en aucun cas réel.................Bonne soirée.

...qui comme toute théorie prétend recenser les "invariances" de la nature.

Le 06/11/2018 à 20:02, boeingue a dit :

la théorie de l'évolution a été vérifié depuis longtemps !! on ne peut nier les fossiles de toutes les espéces ayant vécues sur terre !! 

de la génétique qui permet , justement , de vérifier et de classer les espéces animales ,insectes et plantes !!!

sans parler de la géolologie ,et de la physique , chimie !!!!!!!!

Prétendre établir des lois universelles et éternelles ? Toute théorie a une durée de vie limitée. Tôt ou tard celle-ci est supplantée par une nouvelle venue, plus générale, plus précise, plus féconde ou plus élégante.

 

Le 06/11/2018 à 21:13, Répy a dit :

Ta réponse est pertinente mais ne satisfaira jamais un fidèle mlecteur de la bible et de sa "création du monde en 7 jours" !

Si tu lui parles des datations radioactives, il contestera et te trouvera un "savant" américain (inconnu) qui les a dénoncées comme fausses !

Les fossiles ? Leur empilement n'est pas dans l'ordre "chronologique".

La génétique ? ce sont des trouvailles de scientifiques athées...

Bref contre un créationniste, tu auras toujours tort car tu ne suis pas le troupeau des fidèles !

CouCou cher Répy. 

Au risque de me répéter, tu sais le respect que j'ai pour ta personne et ta connaissance, ton intelligence et ta rigueur. Pourquoi alors juger, statuer et malmener ceux qui ne nous "ressemblent" pas?  ( nous sommes des scientifiques)

Les concepteurs d'une théorie n'ont pas conscience de sa limite " à priori", telle la relativité galiléenne, valable seulement lorsque les objets se déplacent en deçà de 300 000 km/s. ( cas simplement particulier de la relativité restreinte .1905).....

Bref, je me refuse à "juger" et "classifier" ceux qui " croient" comme tu le fais. ( désolé d'être aussi péremptoire, vraiment désolé ! )

Bien amicalement.

SaXo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 8 951 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 8 heures, saxopap a dit :

....

Les concepteurs d'une théorie n'ont pas conscience de sa limite " à priori", telle la relativité galiléenne, valable seulement lorsque les objets se déplacent en deçà de 300 000 km/s. ( cas simplement particulier de la relativité restreinte .1905).....

Bref, je me refuse à "juger" et "classifier" ceux qui " croient" comme tu le fais....

Sur les origines du vivant et de l'homme, les créationnistes dans leur grande majorité s'en tiennent à la version de la bible, à savoir que tout a été fait d'un seul coup ou presque ( quelques jours).

Or les datations montrent qu'il s'est écoulé des temps gigantesques entre les grandes étapes du vivant. Nier les datations pour que ça colle avec la bible est le plus gros reproche que je leur fais !

Ensuite l'évolution des espèces.  

ex 1 : les ancêtres du cheval en Amérique du nord. Des couches sédimentaires non plissées (donc stables dans le temps et empilées dans l'ordre chronologique montre l'évolution d'un quadrupède de la taille d'un renard avec des pattes à 5 doigts qui évolue vers le cheval que l'on connaît en plus de 30 millions d'années.

ex 2 : le passage des branchies au poumons. Les batraciens sont des êtres qui naissent dans l'eau puis qui vivent adulte en rythme amphibien ou totalement terrestre comme le carpaud. Ces êtres naissent avec des branchies pour capter l'oxygène dissous dans l'eau puis lors de leur croissance, acquièrent des poumons et perdent leurs branchies (sauf pour certains tritons).

ex 3 : les fentes branchiales des sélaciens(requins) vers les "ouies" des poissons osseux. Cette même évolution s'observe dans les premiers mois chez tous les foetus de mammifères comme chez le foetus humain. Comme si son évolution utérine copiait l'évolution des poissons.

ex 4 : Les singes : Au cours du tertiaire les fossiles montrent une collection d'espèces qui découlent les unes des autres au cours du temps. Pour les hominidés (récents), l'évolution de cette branche montre des ancêtres communs entre les grands singes actuels et l'homme. Leur main est aussi développée que la nôtre. Leur cerveau est capable de communiquer avec le langage des sourds-muets. Hélas pour eux, leur pharynx ne permet pas le langage articulé, leur bassin ne permet pas une marche totalement verticale et surtout leur pilosité est inversée : la région pubienne et les aisselles sont glabres quand c'est le contraire chez les humains. Quant à la différence génétique la différence est bien minime.

Voilà pourquoi ne je comprends pas les "créationnistes" et ceux qui les défendent !

Si on se place au niveau de la foi en un dieu créateur, rien n'oblige ce dieu a tout faire à la fois ! Puisqu'il est tout puissant et éternel, il lui suffit de donner la potentialité de la vie et laisser faire l'évolution au cours du temps.

Le temps justement, pour un être éternel que représente le temps entre 3,6 milliards d'années depuis les premiers êtres vivants sur Terre et nous qui réfléchissons à la vie en 2018 ?

Enfin les écrits de la bible au sujet de la génèse représentent une belle histoire en accord avec la perception des gens d'il y a 2500 ans environ. A une époque ou on ne savait pas observer les fossiles et que l'on avait aucune idée de la durée des temps "géologiques".

Modifié par Répy
  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saxopap Membre 3 422 messages
SaXo‚ 98ans
Posté(e)

 

Il y a 5 heures, Répy a dit :

Sur les origines du vivant et de l'homme, les créationnistes dans leur grande majorité s'en tiennent à la version de la bible, à savoir que tout a été fait d'un seul coup ou presque ( quelques jours).

Or les datations montrent qu'il s'est écoulé des temps gigantesques entre les grandes étapes du vivant. Nier les datations pour que ça colle avec la bible est le plus gros reproche que je leur fais !

Ensuite l'évolution des espèces.  

ex 1 : les ancêtres du cheval en Amérique du nord. Des couches sédimentaires non plissées (donc stables ............

Voilà pourquoi ne je comprends pas les "créationnistes" et ceux qui les défendent !

Si on se place au niveau de la foi en un dieu créateur, rien n'oblige ce dieu a tout faire à la fois ! Puisqu'il est tout puissant et éternel, il lui suffit de donner la potentialité de la vie et laisser faire l'évolution au cours du temps.

Le temps justement, pour un être éternel que représente le temps entre 3,6 milliards d'années depuis les premiers êtres vivants sur Terre et nous qui réfléchissons à la vie en 2018 ?

Enfin les écrits de la bible au sujet de la génèse représentent une belle histoire en accord avec la perception des gens d'il y a 2500 ans environ. A une époque ou on ne savait pas observer les fossiles et que l'on avait aucune idée de la durée des temps "géologiques".

Oui ! vraiment.   Décidément tu es incroyablement juste. Un biologiste ne se serait pas mieux expliqué. Bravo et merci au nom de nous tous, lecteurs érudits ou simplement " curieux".  ;)

Me relisant, je me rends compte que mon message était incomplet. J'ai fait un amalgame littéraire.

J'ai parlé de la science et de ses atermoiements, pardon, plutot du cadre limité dans lequel nos théories sont valables. 

En revanche, je suis désolé d'être tombé dans ce piege. Celui qui consiste à argumenter science et croyance dans un même texte.

Nombreux sont ceux qui réclament la "preuve" ( scientifique donc ) d'une existence divine. Le reproche est très souvent fait aux scientifiques:

" ...vous devriez prouver ou démontrer l'existence ou la non existence d'un être divin.."

Cette revendication, aussi inappropriée soit elle, peut se comprendre lorsqu'elle provient des " non sachants".

Dans le même esprit les croyants, parfois, souhaitent des réponses pour peu qu'ils soient curieux ou  doutent. 

Je ne me lasserais jamais de dire, encore et encore , que la " croyance" est un sentiment affectif, intime, un choix perso dont la science n'a que foutre!  

Notre consonance cognitive nous impose d'accepter sans modération les " données acquises de la science", une verité /réalité aussi certaine qu'éphémère . 

Une croyance est un choix !   Argumenter ce choix est une triste bêtise. Le non respect du choix "amoureux", subjectif, humain, et par dessus tout  intime, consiste à le "vendre", le défendre, l'expliquer. 

Je vais faire simple:  La science prouve. Ok.   Tu aimais ta grand mère décèdee?  Prouve le. !!

Un non sens, une question absurde....

Me suis je mieux expliqué?  ;)

Ps: Je me suis appliqué à "critiquer" les scientifiques ( dont je suis), lorsqu'ils entreprennent un dialogue " éclairé" avec les créationnistes. 

Je me permets de "critiquer" les miens.

Pourtant, je ne peux m'empecher de penser que ceux qui " croient", les créationnistes donc, devraient eux aussi faire le ménage dans leurs idées. Croire c'est ne pas savoir, argumenter lorsqu'il s'agit d'une croyance intime est malhonnête, irrationnel et indécent. Nos sentiments nous appartiennent secretement, intimement. Nul besoin d'argumenter, de revendiquer et encore moins d'affirmer. Croyez, régalez vous, vivez vos intimes convictions; mais de grâce, ne nous les balancez pas au visage. Nous aussi sommes libres et indépendants. La science nous convient car elle s'impose à tous ( par la preuve), nous respectons  vos croyances qui méritent que vous  n'argumentiez pas.

Merci

Bien amicalement   SaXo 

 

Modifié par saxopap

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saxopap Membre 3 422 messages
SaXo‚ 98ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, Répy a dit :

Sur les origines du vivant et de l'homme, les créationnistes dans leur grande majorité s'en tiennent à la version de la bible, à savoir que tout a été fait d'un seul coup ou presque ( quelques jours).

Une croyance..intime...

Citation

Or les datations montrent qu'il s'est écoulé des temps gigantesques entre les grandes étapes du vivant. Nier les datations pour que ça colle avec la bible est le plus gros reproche que je leur fais !

La bible n'est pas un livre d'histoire. Elle est un livre d'idées.

Citation

Ensuite l'évolution des espèces.  

ex 1 : les ancêtres du cheval en Amérique du nord. Des couches sédimentaires non plissées (donc stables dans le temps et empilées dans l'ordre chronologique montre l'évolution d'un quadrupède de la taille d'un renard avec des pattes à 5 doigts qui évolue vers le cheval que l'on connaît en plus de 30 millions d'années.

ex 2 : le passage des branchies au poumons. Les batraciens sont des êtres qui naissent dans l'eau puis qui vivent adulte en rythme amphibien ou totalement terrestre comme le carpaud. Ces êtres naissent avec des branchies pour capter l'oxygène dissous dans l'eau puis lors de leur croissance, acquièrent des poumons et perdent leurs branchies (sauf pour certains tritons).

Vrai Répy mais pourtant un "non argument".

Citation

ex 3 : les fentes branchiales des sélaciens(requins) vers les "ouies" des poissons osseux. Cette même évolution s'observe dans les premiers mois chez tous les foetus de mammifères comme chez le foetus humain. Comme si son évolution utérine copiait l'évolution des poissons.

Lol.  "... Comme si son évolution utérine copiait l'évolution des poissons."

Nos gènes communs ne sont pas une " copie". Il sont notre héritage . Le développement embryonnaire  (8 premières semaines) puis foetal (organogenèse ), s'applique à la lecture du grand livre de la vie: L'ADN.

Notre ADN est incroyablement proche de celui des organismes unicellulaires, les bactéries. ( chimie et code génétique )( LUCA, pour Last Universal, le premier organisme vivant)

 

Citation

ex 4 : Les singes : Au cours du tertiaire les fossiles montrent une collection d'espèces qui découlent les unes des autres au cours du temps. Pour les hominidés (récents), l'évolution de cette branche montre des ancêtres communs entre les grands singes actuels et l'homme. Leur main est aussi développée que la nôtre. Leur cerveau est capable de communiquer avec le langage des sourds-muets. Hélas pour eux, leur pharynx ne permet pas le langage articulé, leur bassin ne permet pas une marche totalement verticale et surtout leur pilosité est inversée : la région pubienne et les aisselles sont glabres quand c'est le contraire chez les humains. Quant à la différence génétique la différence est bien minime.

Oui. Mais surtout, cette même néoténie, la persistance des caractères juvénile qui participe sans aucun doute à la socialisation. L'échange d'idées, la fidélité au groupe, bref un moteur essentiel au développement cognitif. 

( néoténie: un nouveau né canin nage et marche en quelques minutes. Les bébés hominidés mettent des années. Le groupe deviens indispensable)

 

Citation

Voilà pourquoi ne je comprends pas les "créationnistes" et ceux qui les défendent !

Si on se place au niveau de la foi en un dieu créateur, rien n'oblige ce dieu a tout faire à la fois ! Puisqu'il est tout puissant et éternel, il lui suffit de donner la potentialité de la vie et laisser faire l'évolution au cours du temps.

Le temps justement, pour un être éternel que représente le temps entre 3,6 milliards d'années depuis les premiers êtres vivants sur Terre et nous qui réfléchissons à la vie en 2018 ?

Enfin les écrits de la bible au sujet de la génèse représentent une belle histoire en accord avec la perception des gens d'il y a 2500 ans environ. A une époque ou on ne savait pas observer les fossiles et que l'on avait aucune idée de la durée des temps "géologiques".

La bible, ce livre " d'idées", ne s'intéresse pas à la connaissance. 

Ce livre est l'un des premiers écrits humaniste; ils est le fondateur des valeurs humaines, à l'époque ou grecs et romains considéraient l'esclavagisme comme normal, naturel, à l'époque ou le concept même d'égalité n'existait pas. 

Je ne suis pas certain que ces concepts aient perdu de leur justesse de nos jours, ( je ne suis pas croyant) .La "perception" dont tu parles est malheureusement toujours présente. Il s'agit de la " dissonance cognitive".

( je fais comme je veux, j'y ai droit...pourquoi changer...prenez moi comme je suis...je ne doute de rien..etc..)

Ce triste personnage préfère adapter le réel à ses croyances plutot que l'inverse. 

bien amicalement.  SaXo

 

 

Modifié par saxopap

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
contrexemple Membre 5 915 messages
Enigmologue‚
Posté(e)
Le 06/11/2018 à 21:57, épixès a dit :

Ensuite j'aimerais beaucoup que vous me précisiez ce que vous entendez par:

Ici, j'ai développé plus :

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 8 951 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, saxopap a dit :

...

 

Il y a 3 heures, saxopap a dit :

Nombreux sont ceux qui réclament la "preuve" ( scientifique donc ) d'une existence divine. Le reproche est très souvent fait aux scientifiques:

" ...vous devriez prouver ou démontrer l'existence ou la non existence d'un être divin.."

Cette revendication, aussi inappropriée soit elle, peut se comprendre lorsqu'elle provient des " non sachants".

Dans le même esprit les croyants, parfois, souhaitent des réponses pour peu qu'ils soient curieux ou  doutent. 

L'existence de dieu ne sera jamais prouvée tant que dieu lui-m^me ne donnera pas des indices observables et mesurables aux scientifiques.

Son inexistence ne sera jamais prouvée car on ne peut pas prouver une inexitence d'une entité non observable et non observable.

Donc croyants ou athées, n'attendez rien de la science.Elle est incapable de s'occuper de ces préoccupations métaphysiques.

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saxopap Membre 3 422 messages
SaXo‚ 98ans
Posté(e)

 

Il y a 5 heures, saxopap a dit :

 

Oui ! vraiment.   Décidément tu es incroyablement juste. Un biologiste ne se serait pas mieux expliqué. Bravo et merci au nom de nous tous, lecteurs érudits ou simplement " curieux".  ;)

Me relisant, je me rends compte que mon message était incomplet. J'ai fait un amalgame littéraire.

J'ai parlé de la science et de ses atermoiements, pardon, plutot du cadre limité dans lequel nos théories sont valables. 

En revanche, je suis désolé d'être tombé dans ce piege. Celui qui consiste à argumenter science et croyance dans un même texte.

Nombreux sont ceux qui réclament la "preuve" ( scientifique donc ) d'une existence divine. Le reproche est très souvent fait aux scientifiques:

" ...vous devriez prouver ou démontrer l'existence ou la non existence d'un être divin.."

Cette revendication, aussi inappropriée soit elle, peut se comprendre lorsqu'elle provient des " non sachants".

Dans le même esprit les croyants, parfois, souhaitent des réponses pour peu qu'ils soient curieux ou  doutent. 

Je ne me lasserais jamais de dire, encore et encore , que la " croyance" est un sentiment affectif, intime, un choix perso dont la science n'a que foutre!  

Notre consonance cognitive nous impose d'accepter sans modération les " données acquises de la science", une verité /réalité aussi certaine qu'éphémère . 

Une croyance est un choix !   Argumenter ce choix est une triste bêtise. Le non respect du choix "amoureux", subjectif, humain, et par dessus tout  intime, consiste à le "vendre", le défendre, l'expliquer. 

Je vais faire simple:  La science prouve. Ok.   Tu aimais ta grand mère décèdee?  Prouve le. !!

Un non sens, une question absurde....

Me suis je mieux expliqué?  ;)

Ps: Je me suis appliqué à "critiquer" les scientifiques ( dont je suis), lorsqu'ils entreprennent un dialogue " éclairé" avec les créationnistes. 

Je me permets de "critiquer" les miens.

Pourtant, je ne peux m'empecher de penser que ceux qui " croient", les créationnistes donc, devraient eux aussi faire le ménage dans leurs idées. Croire c'est ne pas savoir, argumenter lorsqu'il s'agit d'une croyance intime est malhonnête, irrationnel et indécent. Nos sentiments nous appartiennent secretement, intimement. Nul besoin d'argumenter, de revendiquer et encore moins d'affirmer. Croyez, régalez vous, vivez vos intimes convictions; mais de grâce, ne nous les balancez pas au visage. Nous aussi sommes libres et indépendants. La science nous convient car elle s'impose à tous ( par la preuve), nous respectons  vos croyances qui méritent que vous  n'argumentiez pas.

Merci

Bien amicalement   SaXo 

 

 

Il y a 4 heures, saxopap a dit :

Une croyance..intime...

La bible n'est pas un livre d'histoire. Elle est un livre d'idées.

Vrai Répy mais pourtant un "non argument".

Lol.  "... Comme si son évolution utérine copiait l'évolution des poissons."

Nos gènes communs ne sont pas une " copie". Il sont notre héritage . Le développement embryonnaire  (8 premières semaines) puis foetal (organogenèse ), s'applique à la lecture du grand livre de la vie: L'ADN.

Notre ADN est incroyablement proche de celui des organismes unicellulaires, les bactéries. ( chimie et code génétique )( LUCA, pour Last Universal, le premier organisme vivant)

 

Oui. Mais surtout, cette même néoténie, la persistance des caractères juvénile qui participe sans aucun doute à la socialisation. L'échange d'idées, la fidélité au groupe, bref un moteur essentiel au développement cognitif. 

( néoténie: un nouveau né canin nage et marche en quelques minutes. Les bébés hominidés mettent des années. Le groupe deviens indispensable)

 

La bible, ce livre " d'idées", ne s'intéresse pas à la connaissance. 

Ce livre est l'un des premiers écrits humaniste; ils est le fondateur des valeurs humaines, à l'époque ou grecs et romains considéraient l'esclavagisme comme normal, naturel, à l'époque ou le concept même d'égalité n'existait pas. 

Je ne suis pas certain que ces concepts aient perdu de leur justesse de nos jours, ( je ne suis pas croyant) .La "perception" dont tu parles est malheureusement toujours présente. Il s'agit de la " dissonance cognitive".

( je fais comme je veux, j'y ai droit...pourquoi changer...prenez moi comme je suis...je ne doute de rien..etc..)

Ce triste personnage préfère adapter le réel à ses croyances plutot que l'inverse. 

bien amicalement.  SaXo

 

 

 

Il y a 2 heures, Répy a dit :

 

L'existence de dieu ne sera jamais prouvée tant que dieu lui-m^me ne donnera pas des indices observables et mesurables aux scientifiques.

Son inexistence ne sera jamais prouvée car on ne peut pas prouver une inexitence d'une entité non observable et non observable.

Donc croyants ou athées, n'attendez rien de la science.Elle est incapable de s'occuper de ces préoccupations métaphysiques.

 

Je me demande si tu m'as bien lu?  Si cela est le cas, pourquoi ne rebondis tu pas sur mes mots? Tu écris comme si rien n'avait été dit auparavant. Relis stp, je t'en remercie. 

La question n'est pas le comment du pourqoui de la preuve de Dieu ou son pote le plus proche ( mdr)

La question est qu'il est stupide d'imaginer que la science puisse resoudre une qustion intime, affective. 

Et son nous commencions pour nous entrainer à évaluer le niveau d'amour pour nos femmes et enfants.   pffff  STUPIDE

comprends tu?

la bise

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 2 667 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 14 heures, Répy a dit :

 

L'existence de dieu ne sera jamais prouvée tant que dieu lui-m^me ne donnera pas des indices observables et mesurables aux scientifiques.

Son inexistence ne sera jamais prouvée car on ne peut pas prouver une inexitence d'une entité non observable et non observable.

Donc croyants ou athées, n'attendez rien de la science.Elle est incapable de s'occuper de ces préoccupations métaphysiques.

 

Et la mesure de l'univers. Est il fini ou infini ? Ne le sachant pas existe t-il?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 8 951 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 23 minutes, Boutetractyxreqs a dit :

Et la mesure de l'univers. Est il fini ou infini ? Ne le sachant pas existe t-il?

L'univers que l'on perçoit est fini puisqu'on sait dater son début. Sinon son expansion aurait eu une vitesse infinie pour qu'il atteigne l'infini d'espace en un temps fini.

Mais bien prétentieux sera celui qui dit savoir où est sa frontière avec le néant ! De plus cette notion a-telle un sens en topologie spatiale ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 2 667 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 21 minutes, Répy a dit :

L'univers que l'on perçoit est fini puisqu'on sait dater son début. Sinon son expansion aurait eu une vitesse infinie pour qu'il atteigne l'infini d'espace en un temps fini.

Mais bien prétentieux sera celui qui dit savoir où est sa frontière avec le néant ! De plus cette notion a-telle un sens en topologie spatiale ?

On ne sait pas si l'univers est fini ou infini. Le début de l'univers on ne connait pas, le mur de Planck ne permet pas de savoir le temps zéro.

Modifié par Boutetractyxreqs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saxopap Membre 3 422 messages
SaXo‚ 98ans
Posté(e)

 

il y a 35 minutes, Boutetractyxreqs a dit :

Et la mesure de l'univers. Est il fini ou infini ? Ne le sachant pas existe t-il?

il est fini. ( big bang...expenssion..)

il y a 7 minutes, Répy a dit :

L'univers que l'on perçoit est fini puisqu'on sait dater son début. Sinon son expansion aurait eu une vitesse infinie pour qu'il atteigne l'infini d'espace en un temps fini.

Mais bien prétentieux sera celui qui dit savoir où est sa frontière avec le néant ! De plus cette notion a-telle un sens en topologie spatiale ?

La cartographie progresse ( relevés galactiques Sloan DigitalSkySurvey SDSS.. le quesdtionnement du comportement gregaire des galaxies, la formation des amas, laniakéa,  les grands tracteurs, ....)   Les horizons theoriques s'élargissent. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 8 951 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, Boutetractyxreqs a dit :

On ne sait pas si l'univers est fini ou infini. Le début de l'univers on ne connait pas, le mur de Planck ne permet pas de savoir le temps zéro.

le mur de planck est l'instant de l'ordrfe de 10 exp-43 s après l'instant zéro cette durée infime  se dit 1 dix millionnième de miliardième de miliardième de milliardième de milliardième de miliardième de seconde.

En quoi cette durée serait-elle très longue ?

La seule chose dont on est certain, c'est cette durée et l'impossibilité de décrire ce qu'était l'entité masse-énergie pendant cette courte durée !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saxopap Membre 3 422 messages
SaXo‚ 98ans
Posté(e)

 

il y a 4 minutes, Boutetractyxreqs a dit :

On ne sait pas si l'univers est fini ou infini. Le début de l'univers on ne connait pas, le mur de Planck ne permet pas de savoir le temps zéro.

Big Bang: une singularité.

Mur De Planck: 13,7 milliards d'années.

L'univers est extrêmement dense et chaud. ( matiere anti-matière)  Il explose en un temps tres court et voit toutes les distances augmenter ( periode de l'inflation). En moins d'un millieme de seconde, les distances augementent de maniere exponentiel, plus vite que la lumière ( car non masse)  ces distances sont alors multipliées par 10 puissance 30 environ ( de mémoire) L'univers est une fournaise de cent mille milliards de milliards de milliards de degres celcius. Une vraie soupe de particules dans laquelle les photons sont bousculés...... 

Puis l'expansion... donc une limite.    ..puis la recombinaison, , reionisation etc...

Temps Zéro??? cela n'a aucun sens . Sans matiere pas de temps. ( je fais simple)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saxopap Membre 3 422 messages
SaXo‚ 98ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, saxopap a dit :

 

Big Bang: une singularité.

Mur De Planck: 13,7 milliards d'années.

L'univers est extrêmement dense et chaud. ( matiere anti-matière)  Il explose en un temps tres court et voit toutes les distances augmenter ( periode de l'inflation). En moins d'un millieme de seconde, les distances augementent de maniere exponentiel, plus vite que la lumière ( car non masse)  ces distances sont alors multipliées par 10 puissance 30 environ ( de mémoire) L'univers est une fournaise de cent mille milliards de milliards de milliards de degres celcius. Une vraie soupe de particules dans laquelle les photons sont bousculés...... 

Puis l'expansion... donc une limite.    ..puis la recombinaison, , reionisation etc...

Temps Zéro??? cela n'a aucun sens . Sans matiere pas de temps. ( je fais simple)

Un petit mot encore:

precedent le mur de Planck, il semble qu'il y avait un statu quo matiere /antimatiere. Pourquoi et comment la matiere s'en est si bien sortie? Dieu seul le sais, il faudrait lui poser la question. Faute de réponse, nous devrons attendre encore que nos athlètes physiciens trouvent une réponse. Ils trouverons, c'est certain ! ;)

( mais je ne dis pas que nous comprendrons, à l'image de l'intrication et des inegalités de Bell. Le hasard non local...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité