Aller au contenu

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 47ans Posté(e)
kyrilluk Membre 7 672 messages
Anarchiste épistémologique‚ 47ans
Posté(e)

Dédoublement d'un gêne puis mutation d'un des deux = ajout d'information. Que ce soit délétère ou pas.

Bref, t'es mignon mais tu n'as toujours pas compris la base de la base de la théorie.

C'est stupide. Si je fais une photocopie de mon acte de naissance, cela n'ajoute STRICTEMENT aucune information meme si cette photocopie comporte des pixels manquants.

Modifié par kyrilluk
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 4,9 k
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 604

  • 418

  • 391

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

Le "hasard" en biologie est invoqué pour expliquer ce que l'on ne sait pas expliquer ! La complexité des réactions biochimiques, leur extrême sensibilité aux conditions imposées par le milieu (ré

Bonjour. Ce que vous entendez ici par "histoire" mériterait d'être défini pour nous permettre de discuter du même objet.  Cependant, à brûle pourpoint, la paléogénétique vous donne entièreme

Moi c'est pareil, le matin quand je prend ma bagnole, je ne suis pas sûr que les lois physiques n'ont pas changé pendant la nuit. Au premier virage, vais-je être déporté vers l'intérieur, la force cen

Images postées

Membre 60ans Posté(e)
Alain75 Membre 24 283 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 60ans
Posté(e)

pas manquants mais différents. Un gêne muté n'est pas un gène manquant mais un gène modifié.

Modifié par Alain75
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

Si il y avait marqué Marcus et que les pixels cachent le us, on ne pourra lire que Marc. C'est au moins une modification d'information.

Dans le cas de gènes, si deux gènes codent pour la même protéine, l'un peut tout à fait subir des mutations favorables dans le milieu donné. Et donner une nouvelle protéine qui peut-être sera utile. Si elle ne l'est pas, elle ne sera de toute façon pas sélectionnée.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 39ans Posté(e)
uno Membre 3 901 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

C'est stupide. Si je fais une photocopie de mon acte de naissance, cela n'ajoute STRICTEMENT aucune information meme si cette photocopie comporte des pixels manquants.

Analogie merdique! Une duplication peut peut déjà avoir en soit un impact positif on le voit bien chez l'homme avec l'amylase, de plus comme déjà dit une séquence dupliquée peut muter et acquérir de nouvelle fonctionnalités avec maintien de la fonction d'origine, si ce n'est pas de l'ajout d'information alors on se demande ce que c'est!

Modifié par uno
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 39ans Posté(e)
uno Membre 3 901 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
Aussi, vous semblez occulter le fait qu'un génome, c'est un code informatique ultra sophistiqué, d'une complexité jamais observée dans l'univers. Comment une telle quantité d'information, composé d'un lexique et d'une grammaire, d'un alphabet à 4 lettres (ACTG).

Ramrod, tu censored.gif qui pompe ce qu’il trouve sur des sites créationnistes déformant totalement ce que stipule les études qu’ils citent eux-mêmes. Par exemple ici ton lien menant à la revue «Nature» avec «la complexité irréductible de 387 gènes codant pour les protéines et 43 pour l'ARN», relate en réalité une publication de la «Proceedings of the National Academy of Sciences», concernant le nombre de gènes minimum requis pour une bactérie c’est-à-dire pour une cellule à complexité biochimique moderne, l’article en question ne concerne nullement l’abiogenèse et les modèles abiogénétiques! J’avais déjà discuté ailleurs de la différence entre les cellules à complexité biochimique moderne dont la «complexité irréductible» est le résultat de leur longue évolution (eh oui), et les proto-cellules de modèles abiogénétiques!

«Considérant que les panneaux 1 et 2 ont indiqué que le fonctionnement de la cellule fonctionnant par les mécanismes moléculaires connus - de l'ADN ou de l'ARN, des ribosomes, des catalyseurs de protéines, et d'autres machines conventionnelles cellulaires- , nécessiterait une limite minimal de taille de 200 à 300 nm de diamètre, Le panneau 4 suggéré que les micro-organismes primitifs reposant sur un système unique de polymères peuvent être aussi petits qu'une sphère de 50 nm de diamètre. Rien ne garantit que les cellules primordiales aurait été aussi petite ou alors s'ils l'étaient, qu'elles auraient été d'avantage que des caractéristiques transitoires du début de l'évolution. Néanmoins, à moins que l'on soit prêt à postuler que, partout, où la vie a pris naissance celle-ci a évolué via un mécanisme biochimique comparable à celui observée sur la Terre, les règles qui régissent la taille minimale de la cellule, ne sont peut être pas universelles.»

Size Limits of Very Small Microorganisms: Proceedings of a Workshop ( 1999)

Le fait que tu t’adonnes ici à pareille confusion en te référant à des articles que tu n’as pas lu et qui ne soutiennent pas tes dire en disent long censored.gif

Jusqu'à preuve du contraire, les mutations, c'est de la perte d'information, jamais de gain.

Duplication de matériel génétiques

et même évolution par mutation engendrant un nouveau gène codant une protéine fonctionnelle, et voilà comment on réfute ta présente connerie, simplement en se fiant à des faits déjà connus en biologie! Et ne parlons même pas des résistances aux antibiotiques où les bactéries mutantes sont non-seulement davantage résistantes aux antibiotiques mais en plus parviennent même à demeure évolutivement compétitives par-apport aux bactéries non-résistantes mêmes en l’absence d’antibiotiques! Bref des mutations engendrant des gains de fonction et de valeurs sélectives existent! Et juste histoire d’enfoncer le clou à tes âneries créationnistes voici une publication à ce sujet!

Gavin C. Conant and Kenneth H.Wolfe (2008), Turning a hobby into a job: How duplicated genes find new functions, Nature

Mais qu'en pensent les spécialistes

TU ne fais ici que balancer des citations dont il faudrait déjà vérifier la provenance et ne prouvant rien en elle-même, par exemple si je prends la citation sur les mutations responsables de maladies génétiques humaines, sa conclusion est stupide, car l’ensemble de la diversité génotypiques et donc phénotypiques présente au sein de l’espèce humaine, est le fait de mutations. Par exemple la capacité à digérer le lactose à l’âge adulte qu’ont certains humains et pas d’autres, est le fait de mutations récentes. De même que l’ensemble des différences allant de la couleur de peau, aux différences morphologiques en passant par des mutations aussi intéressante que celle, qui au Nord de l’Italie, protèges des pathologies cardiovasculaires!

Bref de lacensored.gif tes citations, encore une fois les faits suffisent à jeter à la poubelle les conneries créationnistes!

Ah oui, merci de me les définir ces modèles. Et puis par proto cellules, je présume que vous vous parler de cellules primitives, sous-entendu à un stade de développement rudimentaire. Or l'article de Nature dément votre assertion. En outre, proto-cellule, sur de l'observation ? Auquel cas, merci d'y insérer les preuves scientifiques qui en témoignent sans équivoque ou sinon je considèrerai que c'est une fois de plus issu de l'incroyablement fertile imagination des évolutionnistes.

Les modèles comprennent notamment la polymérisation de nucléotides et la pression osomotique permise par des vésicules d’acides gras!

protocellules.jpg

Voir aussi cette vidéo

http://www.youtube.com/watch?v=rOsn_8KldlU

Lien Direct Vers La Vidéo

Ainsi que le lien suivant:

Sheref S. Mansy et al (2008), Template-directed synthesis of a genetic polymer in a model protocell, Nature

Modèles certes hypothétique, l’abiogenèse à l’inverse de l’évolution, n’est pas une question résolue, et comme déjà souligné plus haut l’article de Nature que tu citais et qui n’était pas en fait de «Nature» mais de «Proceedings of the National Academy of Sciences» ne stipulait nullement que l’abiogenèse est impossible et ne concernait pas l’abiogenèse, tu n’as jamais lu l’article originale mais tu as simplement retranscrit comme un idiot ce que les créationnistes en disait à savoir n’importe quoi!

Bien l'imagination, pour info

Pauvre troll, à moins que tu ne comprennes vraiment pas la démonstration par les ERVs, démonstration pourtant simple à comprendre et montrant ici que ces données génétiques, à savoir les Rétrovirus Endogènes ou ERVs, montrent indiscutablement que les Hommes et les Chimpanzés partangent des ancêtres communs! Le fait que tu l'ignores démotnre ton indécrottable mauvaise foi ainsi que ton ignorance crasse des thématiques dont tu prétends discuter!

Le génome de la banane est 50% identique à celui de l'homme, suivant vos mécanismes de logique, que devons-nous en déduire?

Que nous partageons un très lontain ancêtre commun avec les bananiers et plsu généralement avec la plantes, ancêtres commun vieux de plus d'un millilard d'années et peut-être même deux milliards d'années, avant que les lignées animales et végétales n'apparaissent et ne diverge, à l'époque des premiers Eucaryotes! oh mais attends, ton ignorance ainsi que ton incapacité à comprendre vont de nouveau de faire débiter des conneries!

Ca confirme juste une chose, qu'un créateur a utilisé les mêmes matériaux pour créer ses créatures. Dans la musigue, on sait distinguer la patte de Jimy Hendrix à travers toute sa discographie, pourtant ses chansons diffèrent...

Ca confirme que tu es un clown doublé d'un parfait ignare en biologie! Le fait que tu ai ignoré l'exemple des ERVs mentionné plus haut, exemple qui réfute l'idée que les ressemblances entre les être vivants comme les hommes et les chimpanzés puissent avoir une autre cause qu'un ancêtre commun, montre que tu n'es qu'une coquille vide incapable de soutenir la moindre discussion argumentée sur le présent sujet!

Modifié par Lili_greycat
non respect d'un membre
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
juuken Membre 4 860 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

On notera pour le gain d'information, la mutation TRIM5-Cypa du gèneTRIM5 chez certains singes qui leur permet de résister au VIH

On peut aussi parler de " la variabilité du nombre de copies" pour expliquer ce phénomène

une petite vidéo qui explique bien cela

http://www.youtube.com/watch?v=-OapZPK0Kyk

Modifié par juuken
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Difficile à comprendre pour ceux qui ont une bible à la place du cerveau....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 32ans Posté(e)
Rosenberg Trio Membre 767 messages
Forumeur accro‚ 32ans
Posté(e)

Si il y avait marqué Marcus et que les pixels cachent le us, on ne pourra lire que Marc. C'est au moins une modification d'information.

Dans le cas de gènes, si deux gènes codent pour la même protéine, l'un peut tout à fait subir des mutations favorables dans le milieu donné. Et donner une nouvelle protéine qui peut-être sera utile. Si elle ne l'est pas, elle ne sera de toute façon pas sélectionnée.

T'es en train de parler avec des gens qui savent à peine ce qu'est l'ADN, ne va pas leur parler de gène, de protéine...

On pourrait aussi leur parler d'épigénétique, des prions, mais là ils vont péter leur neurone.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
ramrod Membre 125 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Ramrod, tu n’es qu’un clown, à savoir ici un ignare qui pompe ce qu’il trouve sur des sites créationnistes déformant totalement ce que stipule les études qu’ils citent eux-mêmes. Par exemple ici ton lien menant à la revue «Nature» avec «la complexité irréductible de 387 gènes codant pour les protéines et 43 pour l'ARN», relate en réalité une publication de la «Proceedings of the National Academy of Sciences», concernant le nombre de gènes minimum requis pour une bactérie c’est-à-dire pour une cellule à complexité biochimique moderne, l’article en question ne concerne nullement l’abiogenèse et les modèles abiogénétiques! J’avais déjà discuté ailleurs de la différence entre les cellules à complexité biochimique moderne dont la «complexité irréductible» est le résultat de leur longue évolution (eh oui), et les proto-cellules de modèles abiogénétiques!

Et blablabla...

Sauf que vous avez omis de mettre vos fiches à jour, car en 2012 :

Une hypothèse de l’Intelligent Design vérifiée par la science

L’Intelligent Design semble en tout cas capable de faire ce que font dans la vie de tous les jours des scientifiques, c’est-à-dire émettre des hypothèses vérifiables et vérifiées dans certaines spécialités, et notamment en matière de biologie. Ainsi, depuis les années 1990 un argument employé contre l’Intelligent Design consistait à dire que l’existence de l’ADN poubelle (« Junk DNA ») est bien plus probable dans le cas de l’évolution darwinienne que dans le cas d’un concepteur intelligent. Notre organisme contenait, pensait-on, des pseudogènes qui n’avaient aucune utilité pour l’être humain. En 2009, Richard Dawkins, célèbre biologiste et un des opposants les plus en vue à l’Intelligent Design, mettait encore en avant ce fait : pourquoi se demandait-il, « un concepteur intelligent aurait-il créé un pseudogène, un gène qui ne fait absolument rien et qui a toutes les apparences d’une version surannée d’un gène qui avait l’habitude de faire quelque chose, à moins qu’il ne l’est délibérément mis là pour nous tromper ? »

Et patatras ! Cette année, des dizaines et des dizaines de scientifiques ont publié dans différentes revues scientifiques dont Nature et Science qu’une vaste majorité des gènes a une fonction : l’ADN poubelle est définitivement mis au rebut des erreurs scientifiques. Cette découverte vient confirmer la prédiction qu’avaient effectuée les biologistes partisans de l’Intelligent Design, à savoir que si un concepteur intelligent était à l’œuvre, alors l’ADN poubelle n’existait sûrement pas et que ce n’était qu’une question de temps avant de trouver une fonction biologique à une grande majorité de ces soi-disant pseudogènes.

En outre :

Cette découverte est sûrement le fait marquant de l'année en faveur de l’Intelliggent Design. Cela s’inscrit dans un cadre plus large, où le néo-darwinisme est mis en cause. Le sous-titre du livre de Thomas Nagel est explicite d’un certain état d’esprit. Nagel soutient explicitement la thèse que « la conception matérialiste néo-darwinienne de la nature est presque certainement fausse ». Ce qui est une façon courageuse et explicite de se lancer dans l’arène. Ce livre intervient juste après qu’Alvin Plantinga a finalisé dans son dernier livre paru en 2011 chez Oxford University Press un argument contre le naturalisme qu’il a mis à l’épreuve du feu depuis 1993. Plantinga pense que si l’on croit qu’il n’existe rien d’autre à l’œuvre dans l’univers que les lois de la nature (naturalisme) alors cette croyance est incompatible avec la théorie de l’évolution biologique. En effet, si le naturalisme et l’évolution sont tous deux vrais, alors nos facultés cognitives ne sont plus fiables. Pourquoi ? La théorie de l’évolution se moque de savoir si nos croyances sont vraies, celles-ci doivent seulement nous permettre de survivre dans le monde. Les croyances procurent un avantage biologique. Mais alors on ne peut plus dire que le naturalisme est vrai puisqu’il est impossible de prouver que le naturalisme ne résulte pas d’une adaptation de notre cerveau afin de nous permettre de survivre dans ce monde.

Lire le reste de l'article

Ce qui prouve qu'il n'y a pas augmentation de l'information, les prétendus gênes dupliqués vont tout simplement puiser leur information dans une base de donnée prédéterminée. CQFD, on peut clore ce topic.

De plus, il est fait mention de Richard DAWKINS dans l'article, le plus fervent et farouche défenseur de la cause néo-darwinienne connu aux US. Il est bon de savoir qu'il s'est maintenant rallié à notre cause, celle de l'Intelligent Design :

Bien à vous !

Modifié par ramrod
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 30ans Posté(e)
Surimuchan Membre 3 824 messages
"Emmerdeuse immigrée" ‚ 30ans
Posté(e)

Agoravox x) quelle source ! "AgoraVox est un site Web d'actualités alimenté par des rédacteurs volontaires et non professionnels, créé par Carlo Revelli et Joël de Rosnay en mars 2005, et proposant des articles à rédacteurs uniques ou multiples."

Parce que cet article pue le fake.

Concernant Dawkins les commentaires, le tiré du contexte et tout le reste comme d'habitude. On fait dire ce que l'on veut à qui on veut.

Des dizaines de scientifiques

LESQUELS ?

C'est typiquement le type de formulation qui nous permet de reconnaitre des mensonges éhontés.

Modifié par Surimuchan
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Fermez ce topic pour le salut des néo-darwinistes. Il en va de votre dignité. :zen:

Rendez vous crédible, il en va aussi de votre dignité

et donnez nous les noms des dizaines de scientifiques supposés démontrer le "dessein intelligent"

et surtout

donnez nous les liens vers les travaux qu'ils auraient publié.....

Les affirmations d'un croyant, chantre du créationnisme ne sont pas forcément "paroles d'évangile" pour ceux qui les lisent.....

On peut remarquer que Wip , Ubo, Yardass et d'autres donnent des liens pour souligner ce qu'ils affirment.....

Vous, vous contentez d'affirmer de manière péremptoire en faisant beaucoup de vent, vous êtes bien plus dans le prosélytisme que dans le débat scientifique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 34ans Posté(e)
Rhadamanthe Membre 668 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

Le sujet est tabou, voir ce documentaire c'est sortir du tabou :

---

L'idéologie athée corrompt la science, laquelle doit rester laique pour être neutre et pertinente.

Vous avez le choix, rester dans le tabou, ou cliquer sur le documentaire.

Excellent, j'ai bien rigolé, merci. :bo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
ramrod Membre 125 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Ah, des reflexes post-mortem, c'est pas faute d'avoir coupé la tête de la bête pourtant, enfin celà confirme que son cerveau était situé dans la zone du pied...

The Encyclopedia of DNA Elements (ENCODE) project has systematically mapped regions of transcription, transcription factor association, chromatin structure and histone modification. eThse data enabled us to assign biochemical functions for 80% of the genome, in particular outside of the well-studied protein-coding regions. Many discovered candidate regulatory elements are physically associated with one another and with expressed genes, providing new insights into the mechanisms of gene regulation.

(The ENCODE Project Consortium, "An integrated encyclopedia of DNA elements in the human genome," Nature, Vol. 489:57-74 (September 6, 2012) (emphasis added))

HBD encodes the d-globin chain of the minor adult hemoglobin (HbA2), which is assumed to be physiologically irrelevant. Paradoxically, reduced diversity levels have been reported for this gene. In this study, we sought a detailed portrait of the genetic variation within the β-globin cluster in a large human population panel from different geographic backgrounds. We resequenced the coding and noncoding regions of the two adult β-globin genes (HBD and HBB) in European and African populations, and analyzed the data from the β-globin cluster (HBE, HBG2, HBG1, HBBP1, HBD, and HBB) in 1,092 individuals representing 14 populations sequenced as part of the 1000 Genomes Project. Additionally, we assessed the diversity levels in nonhuman primates using chimpanzee sequence data provided by the PanMap Project. Comprehensive analyses, based on classic neutrality tests, empirical and haplotype-based studies, revealed that HBD and its neighbor pseudogene HBBP1 have mainly evolved under purifying selection, suggesting that their roles are essential and nonredundant. Moreover, in the light of recent studies on the chromatin conformation of the β-globin cluster, we present evidence sustaining that the strong functional constraints underlying the decreased contemporary diversity at these two regions were not driven by protein function but instead are likely due to a regulatory role in ontogenic switches of gene expression. (Ana Moleirinho, Susana Seixas, Alexandra M. Lopes, Celeste Bento, Maria J. Prata, and Antonio Amorim, "Evolutionary Constraints in the β-Globin Cluster: The Signature of Purifying Selection at the δ-Globin (HBD) Locus and Its Role in Developmental Gene Regulation," Genome Biology and Evolution, Vol. 5(3): 559-571 (2013) (emphasis added).)

Genome sequences store the information about an organism's development in the DNA's four-letter alphabet. Genes carry the instruction for proteins, which are the building blocks of our bodies. However, genes make up only a minority of the entire genome sequence -- roughly two percent in humans. The remainder was once dismissed as "junk," mostly because its function remained elusive. "Dark matter" might be more appropriate, but gradually light is being shed on this part of the genome, too. -

Far from being useless, the non-coding part of DNA contains so-called regulatory regions or enhancers that determine when and where each gene is expressed. This regulation ensures that each gene is only active in appropriate cell-types and tissues, e.g. haemoglobin in red blood cell precursors, digestive enzymes in the stomach, or ion channels in neurons. If gene regulation fails, cells express the wrong genes and acquire inappropriate functions such as the ability to divide and proliferate, leading to diseases such as cancer. - See more at:

http://www.alphagali...&CultureCode=en

Over at Discover Magazine, Tom Gingeras, a senior scientist affiliated with ENCODE, states that "Almost every nucleotide is associated with a function":

According to ENCODE's analysis, 80 percent of the genome has a "biochemical function". More on exactly what this means later, but the key point is: It's not "junk". Scientists have long recognised that some non-coding DNA probably has a function, and many solid examples have recently come to light. But, many maintained that much of these sequences were, indeed, junk. ENCODE says otherwise. "Almost every nucleotide is associated with a function of some sort or another, and we now know where they are, what binds to them, what their associations are, and more," says Tom Gingeras, one of the study's many senior scientists.

And what's in the remaining 20 percent? Possibly not junk either, according to Ewan Birney, the project's Lead Analysis Coordinator and self-described "cat-herder-in-chief". He explains that ENCODE only (!) looked at 147 types of cells, and the human body has a few thousand. A given part of the genome might control a gene in one cell type, but not others. If every cell is included, functions may emerge for the phantom proportion. "It's likely that 80 percent will go to 100 percent," says Birney. "We don't really have any large chunks of redundant DNA. This metaphor of junk isn't that useful." - See more at: http://www.evolution...h.NZrKIbLo.dpuf

http://blogs.discove...NCODEfunctional

There also is a sort of DNA wiring system that is almost inconceivably intricate.

"It is like opening a wiring closet and seeing a hairball of wires," said Mark Gerstein, an Encode researcher from Yale. "We tried to unravel this hairball and make it interpretable."

There is another sort of hairball as well: the complex three-dimensional structure of DNA. Human DNA is such a long strand -- about 10 feet of DNA stuffed into a microscopic nucleus of a cell -- that it fits only because it is tightly wound and coiled around itself. When they looked at the three-dimensional structure -- the hairball -- Encode researchers discovered that small segments of dark-matter DNA are often quite close to genes they control. In the past, when they analyzed only the uncoiled length of DNA, those controlling regions appeared to be far from the genes they affect.

“It’s Google Maps,” said Eric Lander, president of the Broad Institute, a joint research endeavor of Harvard and the Massachusetts Institute of Technology. In contrast, the project’s predecessor, the Human Genome Project, which determined the entire sequence of human DNA, “was like getting a picture of Earth from space,” he said. “It doesn’t tell you where the roads are, it doesn’t tell you what traffic is like at what time of the day, it doesn’t tell you where the good restaurants are, or the hospitals or the cities or the rivers.”

- See more at: http://www.nytimes.c...html?_r=0fThere

Whole-genome microRNA screening identifies let-7 and mir-18 as regulators of germ layer formation during early embryogenesis

http://genesdev.cshl...26/23/2567.full

"Long stretches of DNA previously dismissed as "junk" are in fact crucial to the way our genome works, an international team of scientists said on Wednesday. ... For years, the vast stretches of DNA between our 20,000 or so protein-coding genes -- more than 98% of the genetic sequence inside each of our cells -- was written off as "junk" DNA. Already falling out of favor in recent years, this concept will now, with Encode's work, be consigned to the history books." - See more at:

http://www.guardian....junk-dna-encode

The human genome is packed with at least four million gene switches that reside in bits of DNA that once were dismissed as 'junk' but that turn out to play critical roles in controlling how cells, organs and other tissues behave. The discovery, considered a major medical and scientific breakthrough, has enormous implications for human health because many complex diseases appear to be caused by tiny changes in hundreds of gene switches. ... Human DNA is 'a lot more active than we expected, and there are a lot more things happening than we expected,' said Ewan Birney of the European Molecular Biology Laboratory-European Bioinformatics Institute, a lead researcher on the project."

(Gina Kolata, "Bits of Mystery DNA, Far From 'Junk,' Play Crucial Role," New York Times (September 5, 2012)) -

Far from consisting mainly of junk that provides evidence against intelligent design, our genome is increasingly revealing itself to be a multidimensional, integrated system in which non-protein-coding DNA performs a wide variety of functions. If anything, it provides evidence for intelligent design. Even apart from possible implications for intelligent design, however, the demise of the myth of junk DNA promises to stimulate more research into the mysteries of the genome. These are exciting times for scientists willing to follow the evidence wherever it leads.

(Jonathan Wells, Biologist, The Myth of Junk DNA, pp. 9-10

Our analysis of the TE composition of 9,241 human lincRNAs revealed that, in sharp contrast to protein coding genes, 83% of lincRNAs contain a TE, and TEs comprise 42% of lincRNA sequence. LincRNA TE composition varies significantly from genomic averages-L1 and Alu elements are depleted and broad classes of endogenous retroviruses are enriched. TEs occur in biased positions and orientations within lincRNAs, particularly at their transcription start sites, suggesting a role in lincRNA transcriptional regulation. Accordingly, we observed a dramatic example of HERVH transcriptional regulatory signals correlating strongly with stem cell specific expression of lincRNAs. Conversely, lincRNAs devoid of TEs are expressed at greater levels than lincRNAs with TEs in all tissues and cell lines, particularly in the testis. -

Correspondence: john_rinn@harvard.edu

Department of Stem Cell and Regenerative Biology, Harvard University,

Cambridge, MA 02138, USA

http://genomebiology...-13-11-r107.pdf

Over a decade after sequencing the human genome, it has now become clear that the genome is not mostly "junk" as previously thought. In fact, the ENCODE project consortium of dozens of labs and petabytes of data have determined that these "noncoding" regions house everything from disease trait loci to important regulatory signals, all the way through to new types of RNA-based genes.

Yet over 70 years ago, it was first proclaimed that all this junk wasn't so junky. Barbara McClintock discovered the first utility of all of this junk DNA: jumping genes, also known as transposable elements. These genes serve only one purpose, which is to replicate themselves and reinsert randomly in the genome, or do they? Ironically, at the same time two other scientists (Roy Britten and Eric Davidson) proposed that jumping genes may be involved in regulating cell specificity. Indeed, in an exciting new study published in Genome Biology, John Rinn and David Kelley based at Harvard University and the Broad Institute in Boston, USA, provide genome-wide evidence that jumping genes may shape when a gene is turned on or off in stem cells.

http://www.scienceda...21125192838.htm

En fait, le calendrier Maya avait raison quelque part, 2012 était le chant du cygne pour la théorie de l'évolution.

Et concernant Dawkins, il se trouve que le bonhomme croit effectivement au dessein intelligent, mais pour conserver un semblant d'honneur, il attribue l'oeuvre de dieu aux aliens.:D Faites de même !

http://www.richardda...r-alien-belief#

Et toutes vos interventions, ne sont que des raccrochages à la dernière branche, alors que tout votre corps est déjà gisant sur le sol.:cool:

Toutes mes sources sont fraiches, 2012/ 2013, mettez à jour vos fiches

End of game !

Modifié par ramrod
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

Je laisse uno te mettre dans les cordes pour la génétique, je ne maitrise pas assez le sujet et surtout là j'ai difficilement accès aux données et aux sources.

Par contre je maintiens que tu es pas fichu de comprendre l'anglais. Ou alors tu me cites le passage où Dawkins affirme que les extraterrestres nous ont créé suivant l'intelligent design.

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 39ans Posté(e)
uno Membre 3 901 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
Ah, des reflexes post-mortem, c'est pas faute d'avoir coupé la tête de la bête pourtant, enfin celà confirme que son cerveau était situé dans la zone du pied...

Ramrod tu censored.gif compiles les copier/coller que tu trouve sur le net sans les comprendre, il s'agit soit d'article de presse, d'opinion et même pour l'un d'entre eux d'un article issu d'un site créationniste, et le seul article scientifique que tu cites et que tu n'as manifestement pas lu et que tu n'as pas la capacité à comprendre ne permet nullement d'affirmer que la majorité du génome est fonctionnel c'est-à-dire utile! Tu as par ailleurs ignoré que récemment, c'est-à-dire durant l'année 2013 et en réponse à ces assertions autour du projet ENCODE diverses publications ont totalement réfuter l'assertion selon laquelle 80% de notre génome ou davantage serait fonctionnel et on peut accéder à la plupart des publication via le site du biologiste T Ryan Gregory, dès lors la question que dois se poser Ramrod c'est pourquoi diable ignore-t-il ces publication? Pourquoi diable ignore-t-il également les publications relatant l'évolution de nouveaux gènes, protéines et fonctions? Pourquoi diable balance-t-il des copier/coller trouver sur le net, via probablement divers sites créationnistes sans même savoir quoi que ce soit sur les thématiques discutés?

Réponse parce que troll Ramrod est un troll et un troll particulièrement médiocre soit dit en passant!

Pour ceux réellement intéressé à la question de l'ADN poubelle mais ayant peu de connaissance en génétique lisez simplement ce billet consacré au Test de l'Oignon!

Le Test De L'Oignon

C'est court pas besoin de lire un immense pavé et c'est simple à comprendre! Après avoir lu cela vous comprendrez rapidement pourquoi le concept d'ADN poubelle demeure pertinent! Le projet ENCODE n'a d'ailleurs nullement amener une réponse à ce test et donc ne réfute nullement le concept d'ADN poubelle!

Modifié par Lili_greycat
non respect d'un membre
  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
juuken Membre 4 860 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
XPLDR, un test de l'oignon qui date de 2011, pour info mes news datent de 2012/ 2013, donc vous êtes en noir et blanc.

tes news tu parles des sites style agoravox et sites créationnistes, sans oubliés des articles en anglais que tu ne comprends pas ?! :smile2:

ah décidément les troll toujours aussi drôle, Monsieur qui nous affirmé avec sa très grande connaissance (ironie) que la mutation ce n'était que de la perte d'information :lol:

Modifié par juuken
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 34ans Posté(e)
Rhadamanthe Membre 668 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

XPLDR, un test de l'oignon qui date de 2011, pour info mes news datent de 2012/ 2013, donc vous êtes en noir et blanc.

Tu crois vraiment que 2011-2012 c'est significatif ? Tu me rappelles les djeunz douchebag : "ah mais tu dis 't'as trop de style', style ça se dit plus, maintenant on dit swagg, t'es so janvier 2009". Surtout venant d'un mec qui, quand on lui demande quels fameux éminents savants défendent une conception intelligente de la vie sur terre, te sort une liste de gens des siècles passés dont le plus jeune est mort en 1973 (et le tout avec des quotes pas forcément contextualisées). Et évidemment argument d'autorité - non compétentes vu que ce sont des savants d'autres disciplines.

Je suis déçu, comme j'ai pas suivi le débat depuis le début je m'attendais à lire un peu pour pouvoir le prendre en route sans me planter, mais c'est juste une foire d'empoigne entre un troll dont les chevilles ont enflées et la réalité. Tu n'essayes même plus d'argumenter. C'est d'ailleurs pour arrêter ce massacre que j'ai signalé, et qu'on puisse enfin reprendre un débat normal. Bref :

Michael-Scott-Closes-The-Door-Awkwardly-On-The-Office.gif

(même tes gifs et tes références sont nazes, celui-là est bien mieux)

Modifié par Rhadamanthe
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre+ 48ans Posté(e)
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)
bbmodo.jpg

peut-on revenir au sujet plutôt que d'enchainer des gamineries règlements de compte ? Merci.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
juuken Membre 4 860 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

allez un petit indice vu qu'apparemment tu n'a pas compris en quoi ton post page 234 illustrer mes propos, je vais prendre un élément de celui-ci pour monter a quel point tu ne comprend rien a ce domaine

Et concernant Dawkins, il se trouve que le bonhomme croit effectivement au dessein intelligent, mais pour conserver un semblant d'honneur, il attribue l'oeuvre de dieu aux aliens.:D Faites de même !

http://www.richardda...r-alien-belief#

donc ramrod le troll nous apprend que Dawkins croirait au dessin intelligent. Dommage pour lui Dawkins est un farouche opposant aux créationnistes et au dessin intelligent, d’ailleurs pour critiquer cette dernière théorie il a écrit " l'Horloger aveugle ". Il s'est aussi opposé a ce que le dessin intelligent apparaisse dans des manuels scolaires

http://www.guardian....chools.research

tu connais la sortie alors je ne te raccompagne pas :o°

Modifié par juuken
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
ramrod Membre 125 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Je m'absente, je repasserai cette nuit...

Bonne journée à tous malgré nos différents.;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×