Aller au contenu

Islam et droits de l'homme

Messages recommandés

MoradSouis Membre 31 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

Par "pas besoin de sortir pour travailler" tu veux dire qu'elle n'a pas le droit de sortir pour travailler (ou pour étudier) ? A-t-elle au moins le droit d'assurer sa propre autonomie si tel en est son désir ?

Et puis qu'en est-il du droit des femmes qui ne sont pas mariées ?

j'ai dit elle n'a pas besoin de sortir de travailler ...et si elle veut travailler pour aider son époux elle a tout le droit

Mais pas pour subvenir à ses propres besoins ? Genre, payer elle-même le coiffeur, ses fringues, aller faire un tour dans le café du coin, manger au resto entre copins et copines, payer elle-même l'essence de sa bagnole (et non de la voiture de son mari si ils en ont deux ou si la carte grise est au nom de la mariée), etc... Bref, être autonome quoi, et non simplement bosser pour "aider le mari".

vous avez une fausse idée sur sujet............ en bref homme = femme ............

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Florent52 Membre 3172 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

En islam c'est plus clair : homme > femme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MoradSouis Membre 31 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

Le Coran indique clairement que la seule base de jugement entre le musulman et la femme musulmane est la piété et non pas le fait d’être homme ou femme....<br style="color: rgb(28, 40, 55); font-family: Tahoma, 'Lucida Grande', Helvetica, Verdana, FreeSans, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 21px; ">

En islam c'est plus clair : homme > femme...

Le Coran indique clairement que la seule base de jugement entre le musulman et la femme musulmane est la piété et non pas le fait d’être homme ou femme. <br style="color: rgb(28, 40, 55); font-family: Tahoma, 'Lucida Grande', Helvetica, Verdana, FreeSans, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 21px; ">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
et-oui Membre 362 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Les droits de l'Homme et l'Islam ne sont pas incompatible, à condition de savoir faire la part de l'un et de l'autre (comme le Christianisme a finalement fait). L'Islam doit rester dans le cadre de la religion et les Droits de l'Homme doivent prévaloir sur tout.

Que veut dire islam ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Florent52 Membre 3172 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

En islam c'est plus clair : homme > femme...

Le Coran indique clairement que la seule base de jugement entre le musulman et la femme musulmane est la piété et non pas le fait d’être homme ou femme.

Tu oublies que dans certains cas le jugement de la femme est considéré comme valant moitié moins que celui de l'homme.. Rien à voir avec la piété... De même l'homme peut battre sa femme en dernier recours pour se faire obéir, et la femme n'a évidemment pas ce droit, rien à voir encore une fois avec la piété...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gouderien Membre 20678 messages
Obsédé textuel‚ 68ans
Posté(e)

Bon, après lecture et analyse, la conclusion : ce texte n'est en rien une déclaration des Droits Islamiques de l'Homme Universel (rien que le titre est contradictoire, universel et islamique étant en opposition, puisque l'Homme ou l'Humanité n'est pas totalement musulmane) convenable.

Exemple multiples par une interprétation des articles :

Article 10-b : "Dans un pays musulman, les minorités religieuses doivent avoir lechoix, pour la conduite de leurs affaires civiques et personnelles, entre la Loi islamique et leurs propres lois."

Ici, c'est une atteinte directe au principe d'universalité du droit, car en effet, les individus appartenant à une minorité religieuse non-affiliée à l'Islam sera sous l'empire d'un droit différent de celui des musulmans. C'est ici un traitement inégalitaire (contrairement à ce qui est écrit) entre les différents citoyens appartenant à un même pays.

Article 11-a : Sous réserve de la Loi, tout individu de la communauté (ummah)a le droit d'exercer une fonction publique.

Ici, il s'agit d'une discrimination à l'accès à la fonction publique. En effet un individu n'appartenant pas à la communauté (non pas nationale mais musulmane, car ce texte ne parle nullement de certains principes comme le droit à l'auto-détermination des peuples) ne peut être fonctionnaire, voir être un élu du pays appliquant ce droit. Il s'agit là d'une atteinte à la liberté de conscience induisant une discrimination dans l'accès à l'emploi. Mais c'est logique : un non-musulman ne peut appliquer la loi coranique...

Article 12-a : "Toute personne a le droit d'exprimer ses pensées et ses convictionsdans la mesure où elle reste dans les limites prescrites par la Loi. Parcontre, personne n'a le droit de faire courir des mensonges ni de diffuser desnouvelles susceptibles d'outrager la décence publique, ni de se livrer à lacalomnie ou à la diffamation ni de nuire à la réputation d'autres personnes."

Ce qu'il faut retenir ici, c'est que "dans les limites prescrites par la Loi (cf. loi islamique)". Tout remise en question même du droit de façon oral ou écrite (presse, blog, débat public, etc...) par exemple, sachant qu'elle est d'origine divine, est en soi un blasphème et peut être en conséquence puni par la loi. Donc, il ne peut y avoir AUCUNE remise en question du droit... On est très loin ici de la création des lois par un système démocratique appliquant la volonté du peuple...

Article 19-c : "Tout époux est tenu d'entretenir son épouse et ses enfants selon ses moyens."

Ici, la simple présence du mot époux et épouse exclut de facto le concept d'homoparentalité et de mariage homosexuel. Logique, la loi est d'origine religieuse...

Et je peux continuer comme ça pendant un long moment, en indiquant le caractère flou ou l'absence de certains concepts complètement ignorés par les juristes musulmans ayant aidés à la création de cette vaste blague, de ce texte pseudo-protecteur des libertés publiques et individuelles...

Les concepts comme la démocratie, l'auto-détermination des peuples, etc... Sont complètement absents...

c'est les droits de l'homme imposées par des humains qui doivent etre compatible avec l'islam et n'est pas le contraire

Merveilleuse phrase, et révélatrice. Voilà pourquoi le dialogue est si difficile entre les musulmans et les autres. Jusqu'à preuve du contraire, le droit est fait par des humains, pour des humains. Les musulmans aujourd'hui se comportent finalement un peu comme les communistes jadis ; "Tout ce qui est à nous est à nous. Tout ce qui est à vous est négociable." Ca porte un nom ce genre d'attitude, ça s'appelle du totalitarisme.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RZDZ
Invité RZDZ Invités 0 message
Posté(e)

"merveilleuse phrase" surtout révélatrice d'une certaine logique, rien qu'en Europe les cours constitutionnelles (je pense à celle de l'allemagne, mais pas seulement), ont éprouvé des réticences à placer la csdh (encore elle), au-dessus du texte constitutionnel national.

Mais elles y sont parvenues.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Riposte
Invité Riposte Invités 0 message
Posté(e)

Par "pas besoin de sortir pour travailler" tu veux dire qu'elle n'a pas le droit de sortir pour travailler (ou pour étudier) ? A-t-elle au moins le droit d'assurer sa propre autonomie si tel en est son désir ?

Et puis qu'en est-il du droit des femmes qui ne sont pas mariées ?

j'ai dit elle n'a pas besoin de sortir de travailler ...et si elle veut travailler pour aider son époux elle a tout le droit

Mais pas pour subvenir à ses propres besoins ? Genre, payer elle-même le coiffeur, ses fringues, aller faire un tour dans le café du coin, manger au resto entre copins et copines, payer elle-même l'essence de sa bagnole (et non de la voiture de son mari si ils en ont deux ou si la carte grise est au nom de la mariée), etc... Bref, être autonome quoi, et non simplement bosser pour "aider le mari".

vous avez une fausse idée sur sujet............ en bref homme = femme ............

Alors pourquoi écrire un article affirmant les droits des femmes mariés ? Il n'y avait pas besoin de constituer un article pour ça, sauf si ce n'est pour rassurer ces braves dames et damoiselles. Sachant que l'approche du Coran sur l'héritage est que l'homme vaut deux femmes ou encore que le devoir de l'homme est de se faire obéir via des méthodes coercitives non-violente (départ du domicile, ne pas partager le même lit, etc...) pouvant aller le cas échéant à la violence (même si ce n'est une simple claque qui fait à peine rougir le visage), je ne trouve pas que la femme soit en position égale face à l'homme... sleep8ge.gif

Certes, la charte écrite ici ne parle pas avec précision à propos de l'avortement et des contraceptifs. Normal même. Mais le principe de droit à la vie est intrigant : est-ce que cela signifie qu'on doit refuser l'avortement ? Donc abolir la liberté de disposer de son corps ?

On ne parle que de la torture dans le cadre d'un interrogatoire pour obtenir des infos ou des avoeux. Mais rien du tout pour les peines après jugement ou les autres atteintes physiques et morales... Pas le droit de couper une main avant l'heure ou pas le droit de couper la main du tout ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MoradSouis Membre 31 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

En islam c'est plus clair : homme > femme...

Le Coran indique clairement que la seule base de jugement entre le musulman et la femme musulmane est la piété et non pas le fait d’être homme ou femme.

Tu oublies que dans certains cas le jugement de la femme est considéré comme valant moitié moins que celui de l'homme.. Rien à voir avec la piété... De même l'homme peut battre sa femme en dernier recours pour se faire obéir, et la femme n'a évidemment pas ce droit, rien à voir encore une fois avec la piété...

lisez bien se chapitre:

L’Islam ne considère pas la femme comme un être méprisable ou inférieur comme elle l’était dans la Jahiliyya.Au contraire il a mis fin à ce dédain vis à vis de la femme en déclarant qu’elle est la moitié du genre humain. Elle a des droits comme l’homme a des droits et a des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature. Quant à l’homme, il a des caractéristiques spécifiques comme la virilité, la force physique, la raison, la patience, ce qui lui permet de la protéger, de la défendre et de la prendre en charge.

2 - Tout comme l’homme, la femme en Islam jouit du droit de faire des transactions, du droit de vendre, d’acheter, d’être propriétaire, etc….

3 - Le Très Haut azawajal.jpg(Exalté) a dit dans le Coran qu’il nous a créé d’un mâle et d’une femelle, et les seuls critères qui font prévaloir une personne sur une autre sont l’œuvre salutaire et la piété.

Le Très Haut azawajal.jpg(Exalté) a dit :

{ O hommes ! Nous vous avons crées d’un male et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand Connaisseur. } [sourate 49 - Verset 13]

4 - L’Islam incite les femmes à s’instruire :

Selon Abou Sa’id Al Khoudri rad_anhou2.jpg : une femme vint dire au Prophète sws2.jpg: « O Messager d’Allah ! les hommes se sont réservés à eux seuls tes hadiths. Laisse donc pour nous l’une de tes journées pour nous enseigner ce qu’Allah t’a appris. Il lui dit : « Réunissez-vous tel jour ». Elles se réunirent donc et le Prophètesws2.jpg vint à elles et leur enseigna ce qu’Allah lui avait appris. Puis il leur dit : « Chacune d’entre vous qui sera précédée dans l’autre monde par trois de ses enfants trouvera en eux un écran contre le Feu ». L’une d’elles lui demanda : « Et s’ils ne sont que deux ? » Il dit : « Même s’ils ne sont que deux. » [Rapporté par Al Boukhari et Moslim]

5 - La parité homme-femme dans le Coran est un aspect de la valorisation de la femme.

Le Très Haut azawajal.jpg(Exalté) a dit : { Les musulmans et musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d’aumône, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d’Allah et invocatrices : Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense.} [sourate 33 - Verset 35]

La sourate « les Femmes » : preuve de la valorisation de la femme

Dans le Coran, le Très Haut azawajal.jpg(Exalté) n’a pas mis de sourate qui porte comme titre « Les Hommes » mais Il a mis (Exalté) la Sourate « les Femmes ». Cela prouve que la femme jouit d’une attention particulière. Cette sourate offre un discours polythématique : celui de la femme, de la famille, de l’état et de la société . Mais tous ces thèmes s’expriment sous le signe prédominant de la femme et de ses droits d’où le titre de la Sourate.

1 - Allah azawajal.jpg(Exalté) a crée la femme d’une côte de l’homme, et des deux, Il azawajal.jpg(Exalté) a fait répandre les hommes et les femmes.

Le Très Haut azawajal.jpg(Exalté) a dit :

{ Ô hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d’hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement.} [sourate 4 - Verset 1]

Ce verset fait partie de la profession de foi que le Prophète sws2.jpg disait avant d’entamer un discours .Voila pourquoi les prédicateurs et les imams doivent faire de même.

2 - Le devoir de sauvegarder les droits des femmes orphelines. Le Très Haut azawajal.jpg(Exalté) a dit :

{ Si vous craignez de n’être pas justes envers les orphelins… Il est permis d’épouser deux, trois, ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela, afin de ne pas faire d’injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille } [sourate 4 - Verset 3]

‘Orwa Ibn Az-Zoubeir questionna ‘Aicha [ Qu'Allah soit satisfait d'elle ] à propos des paroles divines suivantes :

{ Si vous craignez de n’être pas justes envers les orphelins. }

Elle répondit : "O fils de ma sœur, il s’agit de la femme orpheline qui vit sous le toit de son tuteur et devient son associé dans ses biens, et qu’ensuite il est séduit par son argent et sa beauté et désire l’épouser sans lui donner la dot qu’elle mérite, c’est à dire moins que ce que quelqu’un d’autre peut lui donner. Il leur a donc été interdit de les épouser sauf s’ils sont équitables envers elles et appliquent la vraie Sunna dans le don de la dot. Mais s’ils craignent de n’être pas équitables, alors qu’ils épousent ce qui leur plaira d’entre les femmes en dehors d’elles."

De même, ‘Orwa rapporte que ‘Aicha [ Qu'Allah soit satisfait d'elle ] a dit : "…puis les gens ont consulté le Messager d’Allah au sujet des femmes orphelines après la descente de ce verset (le verset ci-dessus) et Allah révéla :

{ Et ils te consultent à propos de ce qui a été décrété au sujet des femmes }

[sourate 4 - Verset 127]

Aicha [ Qu'Allah soit satisfait d'elle ] ajouta la suite de ce verset : "Quand vous avez, plus ou moins envie de les épouser" signifie que si on n’a pas envie d’épouser l’orpheline parce qu’ elle est pauvre et moins belle, il nous est donc réprouvé d’épouser celle qui nous a séduit par son argent et sa beauté sauf si nous sommes équitables… "

3 - Se contenter d’une seule femme si l’on craint de ne pas être équitable, le Très Haut azawajal.jpg(Exalté) a dit :

{ mais si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule,

ou des esclaves que vous possédez } [sourate 4 - Verset 3]

4 - La femme a droit à l’héritage :

Le Très Haut azawajal.jpg(Exalté) a dit :

{ Aux hommes revient une part de ce qu’ont laissé les père et mère ainsi que les proches; et aux femmes une part de ce qu’ont laissé les père et mère ainsi que les proches , que ce soit peu ou beaucoup : une part fixée } [sourate 4 - Verset 7]

Pendant la jahiliyya, par contre, seuls les hommes avaient droit à l’héritage.

5 - La part de l’héritage de l’homme est supérieure à celle de la femme :

Allah azawajal.jpg(Exalté) a dit :

{ Voici ce qu’Allah vous enjoint au sujet de vos enfants : au fils, une part équivalente à celle de deux filles } [sourate 4 - Verset 11]

Car c’est à l’homme de dépenser pour sa famille, et c’est lui qui donne la dot à la femme.

Ibn Abbas rad_anhou2.jpg a dit : "Auparavant les biens du défunt passaient à ses garçons. Aux parents (du défunt) revenait ce qu’il y avait dans le testament fait en leurs faveur, puis Allah a abrogé ce qu’il a voulu abroger de tout cela, il a donné à l’homme l’équivalent de la part de deux femmes, les père et mère du défunt ont droit, chacun d’eux, au sixième ou au tiers de la succession, l’épouse a droit au quart ou au huitième, le mari a droit à la moitié ou au quart." [ Rapporté par Al Boukhari ]

6 - L’homme donne la dot à la femme comme convenue entre les deux parties.

Le Très Haut azawajal.jpg(Exalté) a dit :

{ Et donnez aux épouses leur mahr de bonne grâce. Si de bon gré elles vous en abandonnent quelque chose, disposez-en alors à votre aise et de bon cœur.} [sourate 4 - Verset 4]

Ibn Abbas rad_anhou2.jpg a dit : "Il est réprouvé de fixer une dot sans la donner. Le mari doit donner la dot de bonne grâce .Si de bon gré elle en abandonne quelque chose au mari après la fixation, alors il peut en disposer à son aise."

7 - Le devoir du mari de bien se conduire à l’égard de son épouse.

Le Très Haut azawajal.jpg(Exalté) a dit : { Et comportez-vous convenablement envers elles } [sourate 4 - Verset 19] c’est à dire leur dire de bonnes paroles, les traiter conformément au bon usage, prendre soin de soi pour leur plaire, comme on veut qu’elles le fassent pour nous car Allah azawajal.jpg (Exalté) a dit :

{ Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance}[sourate 2 - Verset 228]

Le Messager d’Allah sws2.jpga dit : " Les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes, et je suis d’entre vous le meilleur avec les miennes" [Rapporté par At-Tirmidhi qualifié d’authentique par Al Albani].

8 - Au mari de bien traiter sa femme même au cas où il a de l’aversion envers elle. Le Très Haut azawajal.jpg(Exalté) a dit

{ Si vous avez de l’aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien } [sourate 4 - Verset 19]

Cela signifie que si vous les retenez avec patience malgré l’aversion qu’elles vous inspirent, ceci vous apporterait beaucoup de bien dans ce monde et dans l’au delà.

Ibn Abbas rad_anhou2.jpg a dit : "Il s’agit là de l’homme qui traite bien sa femme (malgré l’aversion) et qu’ensuite elle donne naissance à un enfant où Allah loge beaucoup de biens."

Le Messager d’Allah sws2.jpga dit : " Qu’un croyant ne déteste pas une croyante. Si l’un de ses côtés lui déplait ; elle lui plaira par un autre." [Rapporté par Moslim]

9 - Il est interdit de reprendre la dot après la séparation des deux conjoints. Allah azawajal.jpg(Exalté) a dit :

{ Si vous voulez substituer une épouse à une autre, et que vous ayez donné à l’une d’elle un qintar, n’en reprenez rien. Quoi ! Le reprendriez-vous par injustice et péché manifeste ? } [sourate 4 - Verset 20]

Donc si quelqu’un veut se séparer de sa femme et se marier avec une autre, il ne lui appartient pas de reprendre sa dot même si elle vaut mille pièces d’or.

Et Allah azawajal.jpg(Exalté) a ajouté : { Comment oseriez-vous le reprendre, après que l’union la plus intime vous ait associés l’un à l’autre et qu’elles aient obtenu de vous un engagement solennel ? }[sourate 4 - Verset 21]

On rapporte qu’Ibn Abbas rad_anhou2.jpg a dit : "L’engagement signifie le contrat de mariage." Il a expliqué les versets par ces propos : "Soit la retenir selon les convenances soit la libérer généreusement."

Dans le prêche du pèlerinage d’adieu, le Prophète sws2.jpga dit : "Recommandez-vous de faire du bien aux femmes, Allah vous les a confiées en dépôts et vous a permis de les approcher" [ Rapporté par Moslim ]

10 - L’interdiction d’épouser certaines femmes avec qui on a un lien de parenté par le sang (al maharim : la parenté de lait - rada’ - entraîne les mêmes interdictions que la parenté par le sang .), est un aspect de la valorisation de la femme.

Le Très-Haut azawajal.jpg(Exalté) a dit :

{ Vous sont interdites vos mères, filles, sœurs, tantes paternelles et tantes maternelles, filles d’un frère et filles d’une sœur, mères qui vous ont allaités, soeurs de lait, mères de vos femmes, belles-filles sous votre tutelle et issues des femmes avec qui vous avez consommé le mariage; si le mariage n’a pas été consommé, ceci n’est pas un péché de votre part; les femmes de vos fils né de vos reins; de même que deux sœurs réunies, exception faite pour la passé. Car vraiment Allah est Pardonneur et Miséricordieux. } [sourate 4 - Verset 23]

<br class="Apple-interchange-newline">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Florent52 Membre 3172 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je ne réponds pas à un robot uniquement capable de faire des copié/collés...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MoradSouis Membre 31 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

au mois tu devra lire ce que j'ai copie ...

j'ai des livres sur mon PC et j'ai copié une partie qui répond à vos questions..

Modifié par MoradSouis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Florent52 Membre 3172 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Y a-t-il dans ton copié/collé quelque chose qui contredit précisément ce que j'ai dit?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MoradSouis Membre 31 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

vous avez dit En islam c'est plus clair : homme > femme...

et voila j'ai vous proposé de lire ce chapitre pour vous convaincre que l'islam a valorisé la femme...

si vous avez un esprit ouvert et pas têtue vous allez comprendre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Riposte
Invité Riposte Invités 0 message
Posté(e)

Vous trouvez valorisant l'idée qu'on puisse avoir plusieurs femmes si on peut subvenir aux besoins de toutes ?

Autre point :

L’Islam ne considère pas la femme comme un être méprisable ou inférieur comme elle l’était dans la Jahiliyya. Au contraire il a mis fin à ce dédain vis à vis de la femme en déclarant qu’elle est la moitié du genre humain. Elle a des droits comme l’homme a des droits et a des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature. Quant à l’homme, il a des caractéristiques spécifiques comme la virilité, la force physique, la raison, la patience, ce qui lui permet de la protéger, de la défendre et de la prendre en charge.

Il y a un truc qui me choque là aussi : l'homme est viril, à une certaine force physique, une raison, une patience qui lui permet de la protéger, défendre et la prendre en charge. Pour la virilité ou la force, encore je veux bien (et c'est pas une réalité absolue, il suffit de regarder les J.O), mais la raison et la patience, les femmes n'en ont pas ?

Aux parents (du défunt) revenait ce qu’il y avait dans le testament fait en leurs faveur, puis Allah a abrogé ce qu’il a voulu abroger de tout cela, il a donné à l’homme l’équivalent de la part de deux femmes, les père et mère du défunt ont droit, chacun d’eux, au sixième ou au tiers de la succession, l’épouse a droit au quart ou au huitième, le mari a droit à la moitié ou au quart.

Trop aimable : avant les femmes n'avaient rien, maintenant elles ont moitié moins qu'un homme.

Pour les épousailles avec un parent, désolé, mais pas besoin de l'Islam pour réaliser que c'est évidemment quelque chose d'aberrant...

Et j'en passe...

On a beau s'ouvrir, c'est tout de même pas banal...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Florent52 Membre 3172 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

vous avez dit En islam c'est plus clair : homme > femme...

et voila j'ai vous proposé de lire ce chapitre pour vous convaincre que l'islam a valorisé la femme...

si vous avez un esprit ouvert et pas têtue vous allez comprendre...

Je n'ai pas seulement dit cela j'ai donné deux exemples précis? Les as-tu lus? Il faut commencer par lire ce que dit l'autre pour lui répondre et pas par un copié/collé!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MoradSouis Membre 31 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

Vous trouvez valorisant l'idée qu'on puisse avoir plusieurs femmes si on peut subvenir aux besoins de toutes ?

Autre point :

L’Islam ne considère pas la femme comme un être méprisable ou inférieur comme elle l’était dans la Jahiliyya. Au contraire il a mis fin à ce dédain vis à vis de la femme en déclarant qu’elle est la moitié du genre humain. Elle a des droits comme l’homme a des droits et a des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature. Quant à l’homme, il a des caractéristiques spécifiques comme la virilité, la force physique, la raison, la patience, ce qui lui permet de la protéger, de la défendre et de la prendre en charge.

Il y a un truc qui me choque là aussi : l'homme est viril, à une certaine force physique, une raison, une patience qui lui permet de la protéger, défendre et la prendre en charge. Pour la virilité ou la force, encore je veux bien (et c'est pas une réalité absolue, il suffit de regarder les J.O), mais la raison et la patience, les femmes n'en ont pas ?

Aux parents (du défunt) revenait ce qu’il y avait dans le testament fait en leurs faveur, puis Allah a abrogé ce qu’il a voulu abroger de tout cela, il a donné à l’homme l’équivalent de la part de deux femmes, les père et mère du défunt ont droit, chacun d’eux, au sixième ou au tiers de la succession, l’épouse a droit au quart ou au huitième, le mari a droit à la moitié ou au quart.

Trop aimable : avant les femmes n'avaient rien, maintenant elles ont moitié moins qu'un homme.

Pour les épousailles avec un parent, désolé, mais pas besoin de l'Islam pour réaliser que c'est évidemment quelque chose d'aberrant...

Et j'en passe...

On a beau s'ouvrir, c'est tout de même pas banal...

il y a une différence entre la physiologie des deux sexes c'est pour cela il y a des devoir consacrés pour l'homme et autre attribués pour la femme...et c'est ridicule de donner l'exemple d'une femme des J.O... on parle de la femme en général et pas la femme qui peut porter 120 kgs dans les J.O .. naturellement l'homme se caractérise par la force et la femme se caractérise par la tendresse...c'est on voit plus claire il y a un équilibre..personne ne pourra jouer le rôle de l'autre

et puisque il y a ne différence entre la physiologie des deux sexes il y a aussi une différence dans le raisonnement et la manière de penser ( ca ne veut dire pas que l'homme est plus raisonnable ).... l'un complète l'autre pour garder l’équilibre......c'est la sagesse du Dieu..

on va parler de l'héritage:

Cette polémique classique qui dure depuis bien longtemps au sujet de l'héritage de la femme est suscitée par le décret suivant : « Au mâle revient une part équivalente à celle de deux femelles » (S4/V11).Cette règle est en fait un fragment du verset coranique suivant :« Voici ce que Dieu vous enjoint au sujet de vos enfants : au mâle revient une part équivalente à celle de deux femelles. » Ainsi, ce verset établit une loi concernant exclusivement l'héritage des enfants. Les autres héritiers, hommes et femmes, ont leurs lois spécifiques. En général, la part de ces héritiers ne dépend pas du sexe. Il peut même arriver que la part de la femme devienne supérieure à celle de l'homme. Je vous présente ci-dessous quelques situations où la part de la femme est égale voire supérieure à celle de l'homme.

Premièrement, si le défunt laisse des enfants, un père et une mère, alors le père comme la mère prennent chacun le sixième de l'héritage, sans différence de sexe entre les deux et sans prendre en considération la règle « au mâle revient une part équivalente à celle de deux femelles ». Ces deux parts sont explicitement mentionnées dans le Coran : « Quant aux père et mère du défunt, à chacun d'eux revient le sixième de ce qu'il laisse » (S4/V11).

Deuxièmement, si le défunt laisse un frère et une sœur utérins et qu'ils ne sont exclus par aucun héritier de prime ordre, alors le frère comme la sœur prennent le sixième de l'héritage, sans différence de sexe entre les deux et sans prendre en considération la règle « au mâle revient une part équivalente à celle de deux femelles ». Ces deux parts sont explicitement mentionnées dans le Coran :« cependant qu'il laisse un frère ou une sœur, à chacun de ceux-ci revient alors un sixième» (S4/V12)

Troisièmement, si le défunt laisse un nombre de frères utérins supérieur à deux et un nombre de sœurs supérieur à deux, alors les frères se partagent le tiers de l'héritage et les sœurs se partagent le tiers de l'héritage également, sans différence de sexe entre les deux groupes et sans prendre en considération la règle « au mâle revient une part équivalente à celle de deux femelles».

Quatrièmement, si la défunte laisse un époux et une fille, alors la fille prend la moitié de l'héritage et l'époux ne prend que le quart. C'est-à-dire que la femme, dans ce cas, hérite du double de l'homme.

Cinquièmement, si le défunt laisse une épouse, deux filles et un frère, alors l'épouse prend le huitième de l'héritage, les deux filles se partagent les deux tiers et le reste revient à leur oncle qui est le frère du défunt. Ainsi chacune des deux filles hérite plus que son oncle. En effet, la part de chacune d'elles équivaut aux huit vingt-quatrièmes de l'héritage alors que leur oncle ne prend que cinq vingt-quatrièmes.

Ainsi, il devient manifeste que la règle « au mâle revient une part équivalente à celle de deux femelles » n'est pas une règle permanente qui s'applique à chaque fois qu'un homme et une femme se réunissent autour d'un héritage comme le prétendent beaucoup de gens. Cette règle concerne uniquement la situation mentionnée par Allah, Exalté soit-Il, à savoir celle où un frère et sa sœur (frère et sœur germains du défunt) se réunissent autour d'un héritage sans qu'aucun d'eux ne détienne une part explicitement déterminée par le Coran. Dans ce cas, le frère prend le double de sa sœur et ce qu'ils soient tous deux les enfants du défunt ou bien ses frères. Cette particularité comporte une sagesse infinie pour réaliser la justice entre le frère et la sœur dont les parts n'ont pas été explicitement fixées par le Coran.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 15577 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 52ans
Posté(e)

Les textes saints qu'ils soient coraniques ou bibliques ont des passages à prendre avec recul.

Ce sont des hommes de leur temps qui ont traduit les pensées de leur Dieu.

Et les hommes ne sont que sont le reflet de leur temps et restent des hommes avec leurs défauts d'hommes.

La bible et le coran étaient des oeuvres écrites d'abord pour les hommes de leur temps.

Tout celà pour dire que je ne doute pas que les religions soient machistes.

Vous avez déjà vu une femme à la tête de l'église catholique ? De l'islam ?

Mais est ce que les textes religieux, malgré leur violence, malgré leurs défauts d'hommes font passer d'abord et avant tout un message de paix ou avant tout un message de guerre ?

J'ai été surpris quand j'ai lu des extraits du coran de trouver ce 'malheur aux infidèles' un peu partout et il me suffit de lire des passages de la bible pour me dire qu'on est pas loin de ça.

Ce sont les catho qui ont fait la chasse aux sorcières, qui ne veulent pas de femmes ordonnées etc etc...

Alors certains croyants oeuvrent pour la paix, la tolérance, pour leur liberté de culte et pour la justice.

bref, ils extraient l'essentiel du message.

Les autres, qu'ils lisent leurs textes sacrés au premier degré avec la même conscience que celle des hommes du premier millénaire.

Leurs héros ont plus de 1000 ans ? pas de souci.

Dans 10 000 ans, il y aura encore des croyants pour lire ces textes avec les oeillères du croyant de la première heure.

Là où les religions se grandiraient, ce serait en montrant qu'elles sont capables d'évoluer.

Et la première religion capable de nous convaincre de sa pertinence avec un prophète moderne capable de nous indonder des preuves de l'existence du dieu tout puissant et de la pertinence de ses messages aura fait un sacré pas.

Autant dire que je l'attends de pieds ferme cette religion au lieu de relire et de relire des textes poussérieux qui ne valent pas grand chose.

Mais la science a cloué le bec d'une nouvelle religion a moins que la nouvelle prophétie s'impose à nous.

Le prophète que j'aime ? c'est le prochain s'il arrive...

Modifié par zenalpha
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

islam et droit de l'homme?

C'est simple, il suffit de lire les innombrables sourates qui prêchent aux fidèles la manière de traiter les infidèles et les mécréants pour être convaincu que l'islam est un exemple pour les droits de l'homme....

Si vous n'êtes pas convaincus je peux vous les mettre!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MoradSouis Membre 31 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

islam et droit de l'homme?

C'est simple, il suffit de lire les innombrables sourates qui prêchent aux fidèles la manière de traiter les infidèles et les mécréants pour être convaincu que l'islam est un exemple pour les droits de l'homme....

Si vous n'êtes pas convaincus je peux vous les mettre!

smile.gif

islam et droit de l'homme?

C'est simple, il suffit de lire les innombrables sourates qui prêchent aux fidèles la manière de traiter les infidèles et les mécréants pour être convaincu que l'islam est un exemple pour les droits de l'homme....

Si vous n'êtes pas convaincus je peux vous les mettre!

si vous savez.... dans la religion islamique il n’y a pas de contrainte, un musulman fait connaitre la religion et il l'explique aux autres..il les laisse le choix librement

en vous donnant ses arguments c'est pas pour vous convaincre à convertir...je n'ai jamais demandé cela à personne...j'ai voulu juste vous faire savoir le principe de notre religion quelque part ..

et je veux que vous mettez votre exemple...

Modifié par MoradSouis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Florent52 Membre 3172 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Auquel tu répondras par un long copié/collé sans intérêt....

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×