Aller au contenu

Islam et droits de l'homme

Messages recommandés

Invité Riposte
Invité Riposte Invités 0 message
Posté(e)

Bon, après lecture et analyse, la conclusion : ce texte n'est en rien une déclaration des Droits Islamiques de l'Homme Universel (rien que le titre est contradictoire, universel et islamique étant en opposition, puisque l'Homme ou l'Humanité n'est pas totalement musulmane) convenable.

Exemple multiples par une interprétation des articles :

Article 10-b : "Dans un pays musulman, les minorités religieuses doivent avoir lechoix, pour la conduite de leurs affaires civiques et personnelles, entre la Loi islamique et leurs propres lois."

Ici, c'est une atteinte directe au principe d'universalité du droit, car en effet, les individus appartenant à une minorité religieuse non-affiliée à l'Islam sera sous l'empire d'un droit différent de celui des musulmans. C'est ici un traitement inégalitaire (contrairement à ce qui est écrit) entre les différents citoyens appartenant à un même pays.

Article 11-a : Sous réserve de la Loi, tout individu de la communauté (ummah)a le droit d'exercer une fonction publique.

Ici, il s'agit d'une discrimination à l'accès à la fonction publique. En effet un individu n'appartenant pas à la communauté (non pas nationale mais musulmane, car ce texte ne parle nullement de certains principes comme le droit à l'auto-détermination des peuples) ne peut être fonctionnaire, voir être un élu du pays appliquant ce droit. Il s'agit là d'une atteinte à la liberté de conscience induisant une discrimination dans l'accès à l'emploi. Mais c'est logique : un non-musulman ne peut appliquer la loi coranique...

Article 12-a : "Toute personne a le droit d'exprimer ses pensées et ses convictionsdans la mesure où elle reste dans les limites prescrites par la Loi. Parcontre, personne n'a le droit de faire courir des mensonges ni de diffuser desnouvelles susceptibles d'outrager la décence publique, ni de se livrer à lacalomnie ou à la diffamation ni de nuire à la réputation d'autres personnes."

Ce qu'il faut retenir ici, c'est que "dans les limites prescrites par la Loi (cf. loi islamique)". Tout remise en question même du droit de façon oral ou écrite (presse, blog, débat public, etc...) par exemple, sachant qu'elle est d'origine divine, est en soi un blasphème et peut être en conséquence puni par la loi. Donc, il ne peut y avoir AUCUNE remise en question du droit... On est très loin ici de la création des lois par un système démocratique appliquant la volonté du peuple...

Article 19-c : "Tout époux est tenu d'entretenir son épouse et ses enfants selon ses moyens."

Ici, la simple présence du mot époux et épouse exclut de facto le concept d'homoparentalité et de mariage homosexuel. Logique, la loi est d'origine religieuse...

Et je peux continuer comme ça pendant un long moment, en indiquant le caractère flou ou l'absence de certains concepts complètement ignorés par les juristes musulmans ayant aidés à la création de cette vaste blague, de ce texte pseudo-protecteur des libertés publiques et individuelles...

Les concepts comme la démocratie, l'auto-détermination des peuples, etc... Sont complètement absents...

Modifié par Riposte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
MoradSouis Membre 31 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

Où est-ce que tu vois que je voudrais étudier l'islam ? Ce que j'en sais me suffit. Tu as étudié le christianisme et le bouddhisme toi ?

[/quote

si je suis sur le bon chemin sa sert à quoi de chercher un autre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RZDZ
Invité RZDZ Invités 0 message
Posté(e)

sauf qu'un droit n'est pas une obligation.

"Tout époux est tenu d'entretenir son épouse et ses enfants selon ses moyens."

de facto, en france les concubins sont pas mieux lotis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MoradSouis Membre 31 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

Bon, après lecture et analyse, la conclusion : ce texte n'est en rien une déclaration des Droits Islamiques de l'Homme Universel (rien que le titre est contradictoire, universel et islamique étant en opposition, puisque l'Homme ou l'Humanité n'est pas totalement musulmane) convenable.

Exemple multiples par une interprétation des articles :

Article 10-b : "Dans un pays musulman, les minorités religieuses doivent avoir lechoix, pour la conduite de leurs affaires civiques et personnelles, entre la Loi islamique et leurs propres lois."

Ici, c'est une atteinte directe au principe d'universalité du droit, car en effet, les individus appartenant à une minorité religieuse non-affiliée à l'Islam sera sous l'empire d'un droit différent de celui des musulmans. C'est ici un traitement inégalitaire (contrairement à ce qui est écrit) entre les différents citoyens appartenant à un même pays.

Article 11-a : Sous réserve de la Loi, tout individu de la communauté (ummah)a le droit d'exercer une fonction publique.

Ici, il s'agit d'une discrimination à l'accès à la fonction publique. En effet un individu n'appartenant pas à la communauté (non pas nationale mais musulmane, car ce texte ne parle nullement de certains principes comme le droit à l'auto-détermination des peuples) ne peut être fonctionnaire, voir être un élu du pays appliquant ce droit. Il s'agit là d'une atteinte à la liberté de conscience induisant une discrimination dans l'accès à l'emploi. Mais c'est logique : un non-musulman ne peut appliquer la loi coranique...

Article 12-a : "Toute personne a le droit d'exprimer ses pensées et ses convictionsdans la mesure où elle reste dans les limites prescrites par la Loi. Parcontre, personne n'a le droit de faire courir des mensonges ni de diffuser desnouvelles susceptibles d'outrager la décence publique, ni de se livrer à lacalomnie ou à la diffamation ni de nuire à la réputation d'autres personnes."

Ce qu'il faut retenir ici, c'est que "dans les limites prescrites par la Loi (cf. loi islamique)". Tout remise en question même du droit de façon oral ou écrite (presse, blog, débat public, etc...) par exemple, sachant qu'elle est d'origine divine, est en soi un blasphème et peut être en conséquence puni par la loi. Donc, il ne peut y avoir AUCUNE remise en question du droit... On est très loin ici de la création des lois par un système démocratique appliquant la volonté du peuple...

Article 19-c : "Tout époux est tenu d'entretenir son épouse et ses enfants selon ses moyens."

Ici, la simple présence du mot époux et épouse exclut de facto le concept d'homoparentalité et de mariage homosexuel. Logique, la loi est d'origine religieuse...

Et je peux continuer comme ça pendant un long moment, en indiquant le caractère flou ou l'absence de certains concepts complètement ignorés par les juristes musulmans ayant aidés à la création de cette vaste blague, de ce texte pseudo-protecteur des libertés publiques et individuelles...

Les concepts comme la démocratie, l'auto-détermination des peuples, etc... Sont complètement absents...

c'est les droits de l'homme imposées par des humains qui doivent etre compatible avec l'islam et n'est pas le contraire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Relgad Membre 545 messages
Forumeur forcené‚ 27ans
Posté(e)

Et si, c'est ça la Laïcité :)

Les religions se plient au lois des Pays

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doïna Membre+ 11554 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
l'islam n'a pas seulement garantie l'égalité entre l'homme et la femme mais il a donne à la femme une valeur ajoutée
La "valeur ajoutée" est un terme qui ne s'emploie que dans le langage commercial : il concerne les marchandises. Enfin, je tenais à le préciser au passage. C'était pas fait exprès je pense.
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Riposte
Invité Riposte Invités 0 message
Posté(e)

Bon, après lecture et analyse, la conclusion : ce texte n'est en rien une déclaration des Droits Islamiques de l'Homme Universel (rien que le titre est contradictoire, universel et islamique étant en opposition, puisque l'Homme ou l'Humanité n'est pas totalement musulmane) convenable.

Exemple multiples par une interprétation des articles :

Article 10-b : "Dans un pays musulman, les minorités religieuses doivent avoir lechoix, pour la conduite de leurs affaires civiques et personnelles, entre la Loi islamique et leurs propres lois."

Ici, c'est une atteinte directe au principe d'universalité du droit, car en effet, les individus appartenant à une minorité religieuse non-affiliée à l'Islam sera sous l'empire d'un droit différent de celui des musulmans. C'est ici un traitement inégalitaire (contrairement à ce qui est écrit) entre les différents citoyens appartenant à un même pays.

Article 11-a : Sous réserve de la Loi, tout individu de la communauté (ummah)a le droit d'exercer une fonction publique.

Ici, il s'agit d'une discrimination à l'accès à la fonction publique. En effet un individu n'appartenant pas à la communauté (non pas nationale mais musulmane, car ce texte ne parle nullement de certains principes comme le droit à l'auto-détermination des peuples) ne peut être fonctionnaire, voir être un élu du pays appliquant ce droit. Il s'agit là d'une atteinte à la liberté de conscience induisant une discrimination dans l'accès à l'emploi. Mais c'est logique : un non-musulman ne peut appliquer la loi coranique...

Article 12-a : "Toute personne a le droit d'exprimer ses pensées et ses convictionsdans la mesure où elle reste dans les limites prescrites par la Loi. Parcontre, personne n'a le droit de faire courir des mensonges ni de diffuser desnouvelles susceptibles d'outrager la décence publique, ni de se livrer à lacalomnie ou à la diffamation ni de nuire à la réputation d'autres personnes."

Ce qu'il faut retenir ici, c'est que "dans les limites prescrites par la Loi (cf. loi islamique)". Tout remise en question même du droit de façon oral ou écrite (presse, blog, débat public, etc...) par exemple, sachant qu'elle est d'origine divine, est en soi un blasphème et peut être en conséquence puni par la loi. Donc, il ne peut y avoir AUCUNE remise en question du droit... On est très loin ici de la création des lois par un système démocratique appliquant la volonté du peuple...

Article 19-c : "Tout époux est tenu d'entretenir son épouse et ses enfants selon ses moyens."

Ici, la simple présence du mot époux et épouse exclut de facto le concept d'homoparentalité et de mariage homosexuel. Logique, la loi est d'origine religieuse...

Et je peux continuer comme ça pendant un long moment, en indiquant le caractère flou ou l'absence de certains concepts complètement ignorés par les juristes musulmans ayant aidés à la création de cette vaste blague, de ce texte pseudo-protecteur des libertés publiques et individuelles...

Les concepts comme la démocratie, l'auto-détermination des peuples, etc... Sont complètement absents...

c'est les droits de l'homme imposées par des humains qui doivent etre compatible avec l'islam et n'est pas le contraire

Ah non ! Ce que vous faites, c'est une dictature : vous IMPOSEZ votre conception du droit, qui discrimine certaines populations et ignore des concepts élaborés sur plusieurs centaines d'années de réflexion philosophiques qui évolue encore... D'ailleurs, votre propos est en contradiction avec la liberté de conscience, car vous imposez un droit issu de la religion par une religion qui n'est nullement partagé par tous... Vous êtes donc le promoteur d'un système dictatorial...

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RZDZ
Invité RZDZ Invités 0 message
Posté(e)

Disons que sur la durée les textes, qui ne sont que des textes dans la mesure où ils sont publiés, et ils doivent l'être pour ne pas prendre les gens par surprise, les textes donc sont sujets à interprétations, plus ou moins restrictives ou englobantes. Les textes imposant des choses aux états peuvent être ratifiés ou pas, par ces derniers, mais en général ils peuvent émettre des "réserves" quand c'est à l'encontre complet des intérêts du pays.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Riposte
Invité Riposte Invités 0 message
Posté(e)

Heureusement que ce texte n'a nullement une portée juridique effectivement chez nous. Et il y a intérêt que ça dure.

Modifié par Riposte
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RZDZ
Invité RZDZ Invités 0 message
Posté(e)

Ben on en revient donc au fait, ce que je souhaite : que les salaires minimums français puissent être considérés avec générosité : ce sera déjà ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Riposte
Invité Riposte Invités 0 message
Posté(e)

Pas besoin de la religion pour ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RZDZ
Invité RZDZ Invités 0 message
Posté(e)

face à de l'anti-islamisme primaire, y a pas besoin d'être islamiste soi-même pour trouver que vos attaques, si elles se veulent des attaques, sont bien légères.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
scolo Membre 1924 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Où est-ce que tu vois que je voudrais étudier l'islam ? Ce que j'en sais me suffit. Tu as étudié le christianisme et le bouddhisme toi ?

si je suis sur le bon chemin sa sert à quoi de chercher un autre

Comment tu sais que tu es sur le bon chemin si tu n'as pas exploré les autres ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Riposte
Invité Riposte Invités 0 message
Posté(e)

face à de l'anti-islamisme primaire, y a pas besoin d'être islamiste soi-même pour trouver que vos attaques, si elles se veulent des attaques, sont bien légères.

Pardon ? Je n'ai rien contre l'Islam, mais comme toutes les autres religions, elle doit restée dans la vie privée. Aucune loi en France ne doit s'inspirer d'une quelconque religion. Inutile de venir me donner des leçons de morale. sleep8ge.gif

Que cela donne du bonheur dans sa vie privée, aucun souci. Mais répandre ces principes qui sont loin de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et du Citoyen, désolé, je peux pas admettre ça...

Modifié par Riposte
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RZDZ
Invité RZDZ Invités 0 message
Posté(e)

pour ce que j'ai lu ici, elles s'équivalent, droit à la vie et d'autres trucs comme ça en moins.

à moins que le droit à la vie ne soit que dans la csdh, me souviens plus ;

de toute façon vous par contre z'êtes à l'ouest..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MoradSouis Membre 31 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

Où est-ce que tu vois que je voudrais étudier l'islam ? Ce que j'en sais me suffit. Tu as étudié le christianisme et le bouddhisme toi ?

si je suis sur le bon chemin sa sert à quoi de chercher un autre

Comment tu sais que tu es sur le bon chemin si tu n'as pas exploré les autres ?

ils sont déjà explorés.. et je veux te donner deux petits exemple...un boudai qui adore une idole... absolument il na aucune motif d'adorer des pierres qui ne puisse pas protéger elle meme.. et si vous avez trouvé que le christianisme est une religion idéale pour gérer la société vous n'allez pas l’abandonner et etre laïques..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
scolo Membre 1924 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

A ce moment là aucun intérêt d'explorer l'islam, il l'est déjà également. Le christianisme n'est pas une religion idéale, aucune ne l'est, mais cela n'a rien à voir avec la laïcité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bewolf93 Membre 1619 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)

Islam est, selon moi, parfaitement compatible avec les droits de l'homme ... :bo:

Avec ceux de la femme, la ... j'ai un gros doute hein... :snif:

il y a pas de doute mon ami..l'islam n'a pas seulement garantie l'égalité entre l'homme et la femme mais il a donne à la femme une valeur ajoutée que la rende plus honorée et respectueuse...il faudra faire des recherches autour ce sujet........

mdr valeur ajouté pour le mariage forcé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RZDZ
Invité RZDZ Invités 0 message
Posté(e)

On peut simplement déplorer l'absence de la liberté de culte -encore que je n'en sois sûr, faudrait avoir sous la main les interprétations qui ont été faites du texte, par les dirigeants concernés ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

Bonsoir et merci pour ses infos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×