Aller au contenu

Lagarde: " Sales fraudeurs de Grecs!"


Messages recommandés

economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 26ans
Posté(e)

Bonjour à tous,

Les propos de Lagarde m'ont scandalisé. C'est bien la stratégie d'accuser les Grecs et non pas le système politique grec corrompu jusqu'à la moelle ( dans le but de faire voter les Grecs pour les partis de la Troika).

Et son argument de " il y a toujours pire, fermez votre gueule !" est tout simplement pathétique.

On diminue vos salaires de 25 % et on vous bombarde de taxes, mais c'est pas grave, il y a toujours pire.

Cette femme est bien une cruche, son but était de faire voter les Grecs pour les partis classiques, eh ben avec ses propos, elle va justement faire monter Syriza et les partis nationalistes.

"

L’article du Guardian, « C’est l’heure de rembourser : n’attendez aucune sympathie de notre part »

« Prenez vos responsabilités et n’essayez plus d’éviter de payer vos impôts » a averti la patronne du FMI.

Christine-Lagarde--008.jpg

(sous la photo : « le FMI n’a aucune intention d’adoucir les termes du programme d’austérité imposé à la Grèce », dit Christine Lagarde).

Le Fonds Monétaire International a fait monter la pression sur la Grèce frappée par la crise après que son Directeur général, Christine Lagarde, a déclaré avoir plus de sympathie pour les enfants privés d’une scolarisation décente en Afrique sub-saharienne que pour la majorité de ceux confrontés à la pauvreté à Athènes.

Dans une interview sans compromis accordée au Guardian, Lagarde insiste sur le fait que le moment du remboursement est arrivé pour la Grèce et fait clairement comprendre que le FMI n’a aucune intention d’adoucir les termes du programme d’austérité imposé à la Grèce.

Faisant montre de la plus grande franchise depuis le début de la crise il y a deux ans et demi, elle déclare que c’est aux parents grecs à prendre leurs responsabilités si leurs enfants sont affectés par les coupes budgétaires. « Les parents doivent payer leurs impôts », rappelle-t-elle.

La Grèce, qui a vu son économie se contracter d’un cinquième depuis le début de la récession, a dû tailler dans les salaires, les pensions et les dépenses publiques en échange d’une aide financière du FMI, de l’Union Européenne et de la Banque Centrale Européenne.

Interrogée sur le fait de savoir si elle était à même d’imaginer ces mères incapables d’obtenir l’accès aux sages-femmes ou ces patients incapables d’obtenir des médicaments indispensables à leur survie, Lagarde a répondu qu’elle « pensait plus aux petits enfants d’un village au Niger qui reçoivent deux heures de cours par jour, qui se partagent une chaise à trois et qui sont heureux d’aller à école. Je pense à eux tout le temps. Parce que je pense qu’ils ont plus besoin d’aide que les gens d’Athènes. »

Lagarde, qui prédit que la crise de la dette doit encore suivre son cours, ajoute : « Vous savez quoi ? Puisqu’il s’agit d’Athènes, je pense aussi à tous ces gens qui essaient d’échapper à l’impôt tout le temps. A tous ces gens en Grèce qui essaient d’échapper aux taxes. » Elle dit qu’elle pense « à égalité » aux Grecs privés de services publics et à ceux qui ne paient pas leurs impôts.

« Je pense qu’ils devraient se venir en aide mutuellement. » Quand on lui demande comment, elle répond : « en payant tous leurs impôts ».

Quand on lui demande si elle dit, en substance, aux Grecs et à d’autres en Europe qu’ils ont passé du bon temps et que désormais, c’est le moment de payer la facture, elle répond : « oui, c’est cela. »

L’intervention de Lagarde a lieu après que le gouvernement grec provisoire s’est réuni pour discuter d’une chute drastique des recettes fiscales – en baisse d’un tiers sur un an. D’après les termes du bailout, Athènes s’était engagée à améliorer le faible niveau de perception des impôts dans le but de réduire son déficit budgétaire, et la remarque de Lagarde témoigne de l’impatience grandissante de la communauté internationale. Il est ainsi fait état de rapports en Allemagne et en France concernant la préparation à une possible sortie de la Grèce de la monnaie unique après ses élections du 17 juin.

Le vice premier ministre belge, Didier Reynders, a déclaré que ce serait une “grave erreur professionnelle” si les banques centrales et les sociétés ne se préparaient pas une sortie.

L’Euro a fait l’objet d’une attaque en règle sur le marché des changes, chutant même sous la barre des 1,25 € pour 1 $ à un moment vendredi, alors que le gouvernement espagnol était en pourparlers à propos de l’injection de 19 milliards € dans Bankia, l’une des plus grandes banques du pays, et que le gouvernement de la région autonome de Catalogne a officiellement demandé l’aide de Madrid pour faire face à ses dettes.

Des signes de divergences sont apparus entre l’Allemagne et la France quant à l’émission ou non d’Eurobonds pour aider les pays en difficulté, comme la Grèce et l’Espagne, qui souffrent des taux d’intérêt élevés frappant leurs dettes.

Jens Weidmann, président de la Bundesbank, a douché les attentes à propos des Eurobonds – qui sont fermement soutenus par le président français, François Hollande – et a réaffirmé que l’aide financière devrait s’arrêter si la Grèce ne parvenait pas à respecter les termes du bailout.

Jürgen Fitschen, co-dirigeant d’une des plus grandes banques allemandes, a décrit la Grèce comme « un pays failli… un Etat corrompu ». Toutefois, à côté de cela, il y a des rumeurs indiquant que la chancelière, Angela Merkel, est en train de déterrer d’anciens plans de modernisation économique utilisés en Allemagne de l’Est après la chute du communisme dans l’espoir que des mesures similaires pourraient être appliquées à la Grèce et à d’autres pays de l’eurozone. Aujourd’hui, le magazine Der Spiegel a mentionné l’existence d’un plan stratégique pour la croissance en six points de la chancelière Merkel, lequel plan est lui-même basé sur le plan est-allemand précité. Il inclut des mesures de type privatisation, flexibilisation du droit du travail et diminution d’impôts.

Les sondages d’opinion en Grèce font état d’une lutte serrée entre les partisans et les opposants aux termes du plan de renflouement de 130 Md€ mais ni l’Allemagne, ni le FMI n’ont démontré aucune volonté de mettre de l’eau dans leur vin.

Dans son interview, Lagarde a affirmé que la Grèce ne bénéficierait pas de plus de faveurs qu’un pays en voie développement et que le FMI n’estime pas dur d’imposer des conditions difficiles à un pays riche.

“Non, ce n’est pas plus difficile. Non. Parce que c’est la mission du Fonds et que c’est mon travail de dire la vérité, peu importe qui est autour de la table. Et je vais vous dire une chose : c’est parfois plus dur de dire à un gouvernement d’un pays à faible niveau de revenu, où les gens vivent avec 3 000 $, 4 000 $ ou 5 000 par habitant par an, d’améliorer vraiment le budget et de réduire le déficit. Parce que je sais ce que çà signifie en termes de programme de sécurité sociale et d’aide aux pauvres. Cela à de bien plus grandes conséquences. »

Épilogue

Pour la monomanie sur les impôts grecs, deux mots.

Le premier : “Lagarde : les grecs, payez vos impôts !”. Lagarde : 550 000 $ de revenus au FMI, 0 $ d’impôt. Comment dit-on “foutage de gueule” en grec ?

Le second. Oui, il y a probablement un peu plus de fraude en Grèce que dans d’autres pays au système fiscal plus fort. Cela signifie que le rendement unitaire est plus faible ; bref, en terme d’image, quand on met la TVA à 20 % en France, on a 100, quand on le met en Grèce, on n’a que 90 (chiffres fictifs). Si c’était juste comme cela, cela serait scandaleux.

MAIS cela ne s’arrête pas là. Car si presque tout le monde” fraude un peu, ce n’est presque plus de la fraude… Je veux dire que bien évidemment, l’État a compensé ! Et dans autre exemple, il met la TVA à 22 % en facial, et il lui rentre bien 100. Bref, la fraude est annulée !

Peu importe le taux facial et le taux de fraude (c’est le problème d’une discussion au sein de la population grecque, les plus honnêtes payant plus ; rappelons que les taux de fraude les plus élevés sont chez les armateurs et professions libérales), ce qui compte est in fine quel est le rapport de recettes fiscales rapporté au PIB !

Alors, les Grecs “ne paieraient pas d’impôt” ? Regardons :

taux-recettes-fiscales.jpg

NB. Comme je l’ai indiqué, le fait que la Sécurité sociale, publique, soit comptée dans les “impôts” doit inciter à la prudence dans l’interprétation. On a bien ici les impôts, et c’est à cause de cela que al France est en tête, et que la Suisse est basse. Mais les Suisses doivent cotiser à des mutuelles privées, et ce prélèvement quasi-obligatoire, fait que l’écart “à service rendu égal” est bien plus faible. Mais cela ne change rien au sujet étudié ici, puisqu’on parle bien de fraude aux impôts…

"

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
dihyia Membre 9023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Selon une lettre "officieuse" de Lucas Papademos sur l'économie grecque, le paiement des impôts reste un point d'achoppement pour le gouvernement. Le journal To Vima, qui publie des extraits de la lettre, indique lundi qu'à partir de la mi-juin les recettes fiscales ne suffiront plus ni à payer les dépenses de l'Etat ni à assurer le bon fonctionnement du système financier. Athènes devra alors recourir à la Banque centrale européenne.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/05/28/anticipant-une-sortie-de-l-euro-les-grecs-rechignent-a-payer-leurs-impots_1708583_3234.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 32278 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

Une fraude fiscale en Grèce de 13 milliards d'euro... Même si c'est pas très adroit, c'est loin d'être faux... D'autant plus que les fameux armateurs grecs, blindés de thunes, ne payent pas d’impôts, ils pourraient participer à redresser le pays.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dihyia Membre 9023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

le petit peuple paie des impôts mais effectivement les nantis n'en paient pas. donc Lagarde a raison, les Grecs (riches) en l'occurence doivent payer leurs impôts. si le gouvernement ne fait rien eh bien zut pour eux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 26ans
Posté(e)

Mais Lagarde ne parle pas des armateurs, elle parle des petits indépendants qui fraudent et du salarié qui travaille parfois au noir.

C'est bel et bien une stratégie de culpabiliser le peuple grec.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dihyia Membre 9023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

lors d'un voyage en Crète, je m'étonnais du fait que les maisons individuelles avaient presque toujours le REZ manquant (il n'y avait que les poutrelles de soutien en béton armé et des marches d'escaliers) alors que le 1er était normalement habité.

Réponse d'un des autochnone interrogé : "En Grèce on ne paie de taxes sur sa maison que lorsqu'elle est terminée. Donc personne n'est assez bête pour terminer sa construction..."

La Grèce a beaucoup trop utilisé sans compter les crédits «généreusement distribuée» par l'Europe, elle s'est aussi ruinée, et ce n'est qu'un exemple, avec les installations pharaoniques des derniers Jeux Olympique, ruinée encore une fois avec le plein accord et l'aide d'ailleurs de l'Europe.

Les Grecs ne sont pas toujours très sérieux ! Par exemple, il faut voir le très récent documentaire qui a passé sur RTS qui montre l'état actuel des installations pharamineuses des JO ? Depuis les Jeux, elles n'ont jamais été utilisées par le peuple Grec ni par personne d'autre; actuellement, elle sont plus en ruines que les ruines antiques de la Grèce.

Pour ce qui concerne les impôts qui ne sont pas payés, c'est une coutume appliquée depuis toujours par les tenants de toute l'échelle sociale. Christine Lagarde parle naturellement en priorité des impôts non payés de ceux qui appartiennent aux classes privilégiées, de ceux qui jouent actuellement les abonnés absents.

Lagarde n'est pas conne à ce point, elle sait et nous savons tous que les riches grecs ne paient pas d'impôts et le petit peuple filoute pour les taxes (l'impôt étant retenu à la source)

Onassis se vantait de ne jamais payer d'impôts. Encore maintenant il n'est de loin pas le seul mais peu osent actuellement s'en vanter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Shyvers-
Invité Shyvers- Invités 0 message
Posté(e)

Ce qui est triste, c'est qu'en italie et en grêce, tant que le toit de ta maison n'est pas fini, tu ne paye ni taxe d'habitation, ni taxe foncière.

Allez du coté de la crête, de malte, quasiment toutes les maisons sont pas finit mais pourtant habité depuis bien longtemps ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 32278 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

Un grec disait "ils font semblant de nous offrir un service public, on fait semblant de payer nos impôts".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 12707 messages
Explorateur de Nuages‚ 41ans
Posté(e)

Les Grecs ne sont pas toujours très sérieux ! Par exemple, il faut voir le très récent documentaire qui a passé sur RTS qui montre l'état actuel des installations pharamineuses des JO ? Depuis les Jeux, elles n'ont jamais été utilisées par le peuple Grec ni par personne d'autre; actuellement, elle sont plus en ruines que les ruines antiques de la Grèce.

"les grecs" ou le gouvernement qui a décidé d'organiser les JO ?

Pour ce qui concerne les impôts qui ne sont pas payés, c'est une coutume appliquée depuis toujours par les tenants de toute l'échelle sociale. Christine Lagarde parle naturellement en priorité des impôts non payés de ceux qui appartiennent aux classes privilégiées, de ceux qui jouent actuellement les abonnés absents.

Ah bon ? Et pourquoi alors ne plaint-elle pas les classes qui en patissent ? Car c'est a priori son propos, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 20474 messages
Greuh‚ 38ans
Posté(e)

Principal produit d'exportation française:

Les boulets.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11523 messages
Con de Sysiphe‚ 43ans
Posté(e)

Je suis d'accord pour convenir de penser qu'il ne faut pas aborder les choses de la manière que Lagarde a eut la mauvaise idée d'entreprendre. On ne s'adresse pas à des gens copieusement dans la merde de la sorte. C'est un peu comme gueuler sur un clodo pour qu'il se bouge le cul à trouver un logement et surtout qu'il paye son loyer. Il y a quelque chose d'indescent et de vulgaire.

Maintenant, une fois ceci dit, je me pose tout de même une question. Pourquoi il y a un tel tabou sur ce sujet des impôts mal payé ou tout simplement fraudés en Grèce ? C'est à croire que le sujet n'est même pas envisageable, pire qu'on ne peut même pas relater l'état de fait selon lequel les grèques sont des fraudeurs notoires sur ces questions. En dehors du fait que ça n'a pas grand intérêt, et j'en conviens, que c'est acquis, car c'est un fait, il semblerait qu'on ne doive pas en parler, et ça sème quelque chose de très génant puisqu'en définitive ça revient à dire que le démuni doit par status être exonéré de toute critique visant à responsabiliser au minimum ce qui contribue à son malheur.

C'est stupide et négatif je trouve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11193 messages
Final Five‚ 38ans
Posté(e)

Mais Lagarde ne parle pas des armateurs, elle parle des petits indépendants qui fraudent et du salarié qui travaille parfois au noir.

C'est bel et bien une stratégie de culpabiliser le peuple grec.

Ah ? Mme Lagarde a précisé qui elle ciblait avec ses propos ? Tu peux citer ses propos? :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crumb Membre 2251 messages
j'assume ... pas toujours‚ 86ans
Posté(e)

Economic dream a raison, les propos de Christine Lagarde sont scandaleux et en effet c'est une cruche. Elle aurait voulu que les grecs et une bonne partie de l'Europe rejettent le FMI qu'elle n'aurait pas fait mieux.

On aurait pu attendre un peu plus de retenue de la part d'une ex ministre des finances qui a gonflé d'un tiers la dette de son propre pays.

Par ailleurs, j'ai lu quelque part, je ne sais plus où, que la dette originelle de la Grèce était d'environ 280 milliards d'euros et que l'Europe à consacré jusqu'à présent plus de 340 milliards d'euros pour en arriver à saigner à blanc ce pays. J'ai l'impression que les économistes qui sont en charge du dossier sont au moins aussi cruches que la patronne du FMI. En revanche, ce dont je suis sûr c'est que cet argent a dû faire le bonheur de quelques uns et pas forcément de nationalité grecque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 26ans
Posté(e)

Voici une citation d'un exilé fiscal grec, Georges Kouris, 58 ème fortune grecque parti en Suisse:

"Quand les choses vont mal, les gens ont besoin de voir d'autres personnes souffrir. Il leur faut un bouc émissaire. S'en prendre aux riches est totalement stupide: ce sont eux qui créent de l'emploi (...). La Grèce a apporté au ponde les lumières de la civilisation, elle a développé le concept de philosophie; Platon et Aristote sont toujours étudiés sans les universités et maintenait elle se met a mendier pour permettre a certain de mainte leur de vite? Je ne leur donnerai pas un centime. Par ce qu'il serait volé ou en tout mal utilisé. Meme si tous les Latsis, Nicarchos [grande fortunes du pays]et autres Koukis du monde pouvaient régler la dette, cela ne changerait rien: douze mois plus tard l’ornière serait le même. "

Modifié par economic dream

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dihyia Membre 9023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

c'est bizarre comme la vérité dérange !

maintenant, il faut tourner autour du pot pour dire ce qu'on pense, prendre des gants, faire attention de ne pas dire des mots vexants, etc..

oui les Grecs depuis le temps qu'ils reçoivent de l'argent auraient dû, doivent se prendre en charge et faire le nécessaire.

quand mon voisin dépense trop et se trouve en déficit, je veux bien l'aider s'il a faim mais il doit faire le nécessaire pour réguler ses dépenses et se remettre à flot. je ne l'aiderai pas ad vitam aerternam !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×