Aller au contenu

j'ai une question impertinente a vous poser.

Messages recommandés

January Animatrice 37 904 messages
©‚ 102ans
Posté(e)

En fait nani-moon il n'y aura pas beaucoup de différences à terme malheureusement, cela se manifeste ainsi : "j'ai besoin je t'aime à mort littéralement je t'étouffe" Versus "fous moi la paix". Pire des situations : j'ai besoin je t'aime à mort littéralement je t'étouffe mais : tu n'es pas comme je veux = drame (peut aller loin).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité nani-moon
Invité nani-moon Invités 0 message
Posté(e)

"tu n'es pas comme je veux"...".et d'ailleurs,rappelles toi bien que je te voulais pas".Si,TOI ma MERE tu ne m'as pas voulu,tu ne m'as pas aimé et reproché sans cesse mon existence et/ou ma façon d'exister,ça fait qd meme un peu lourd,d'ailleurs j'ai pensé au suicide dés 14 ans :snif:

Aprés,bien sur ,difficile de généraliser:y'en a qui aurait pu casser ce lien pervers plus tot,d'autres s'en foutrent et s'estimer encore plus digne de vivre .....

Ici,je ne parle que de mon vécu,c'est le sujet du topic,non?:blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

Le lien est cassé au final, il y a toujours eu un fossé entre ma mère et moi. Et depuis presque 20 ans, plus de contact.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité samira123
Invité samira123 Invités 0 message
Posté(e)

Difficile de casser un lien avec une mère qu'elle soit bonne ou mauvaise vu que c'est le lien le plus important pour un enfant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nani-moon
Invité nani-moon Invités 0 message
Posté(e)

Le lien est cassé au final, il y a toujours eu un fossé entre ma mère et moi. Et depuis presque 20 ans, plus de contact.

Bonjour,est ce que je peux te demander comment tu le vis?

moi,je me sens soulagée,mais nostalgique d'une relation qui n'a jamais existé et que j'aurais tant voulu :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 34ans
Posté(e)
Pour résumer, pour les enfants nés dans une famille aimante, il n'y a pas de choix crucial puisque l'éducation qu'ils ont reçue leur convient (même si des différences d'idées mineures). Alors ils reproduisent le schéma sans interrogations particulières ni trop de difficultés.

Je suis d'accord avec ça...

Et bon, ce n'est pas parce que la grossesse est une "surprise" pour les parents que l'enfant qui va naître ne sera pas désiré ou aimé... nous sommes une famille nombreuse de filles, certaines de mes soeurs se sont pointées sans prévenir, d'autres ont été espérées dès leur conception, et au final il n'y a pas de différence entre nous. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marylia Membre 44 632 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Moi je suis un accident entre 2 stérilets :smile2:

Mais j'ai reçu autant d'amour que mon frère.

Ma petite a été une surprise et je l'aime autant que ma grande

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Yindee
Invité Yindee Invités 0 message
Posté(e)

En ce qui me concerne j'ai été désiré, d'autant plus que ma mère a mis quelques années pour être à nouveau enceinte. Je suis le dernier et j'ai deux frères. Mes parents voulaient seulement deux enfants, en espérant avoir une fille et un garçon. Il s'était fait à l'idée de n'avoir que deux garçons puis finalement quelques temps plus tard ma mère voulut en faire un troisième... Encore un garçon! D'après ses dires, aucun regret.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

Le lien est cassé au final, il y a toujours eu un fossé entre ma mère et moi. Et depuis presque 20 ans, plus de contact.

Bonjour,est ce que je peux te demander comment tu le vis?

moi,je me sens soulagée,mais nostalgique d'une relation qui n'a jamais existé et que j'aurais tant voulu :snif:

Je le vis pas super bien, mais comme je suis bien mieux sans elle. Je me suis habituée à ne plus avoir de famille depuis un bon moment. J'aurais aimé être dans un cercle chaleureux, mais cela n'a pas été possible. Loin d'eux, je suis en paix, au calme, heureuse de ne plus avoir à subir leurs remarques blessantes et leur manque d'empathie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité samira123
Invité samira123 Invités 0 message
Posté(e)

Que cela soit accidentel ou pas, si la mère garde l'enfant, c'est souvent par amour. Là où il y a problème, c'est quand la mère garde l'enfant et ne l'accepte pas du tout et n'arrive pas à l'aimer par la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité samira123
Invité samira123 Invités 0 message
Posté(e)

En ce qui me concerne j'ai été désiré, d'autant plus que ma mère a mis quelques années pour être à nouveau enceinte. Je suis le dernier et j'ai deux frères. Mes parents voulaient seulement deux enfants, en espérant avoir une fille et un garçon. Il s'était fait à l'idée de n'avoir que deux garçons puis finalement quelques temps plus tard ma mère voulut en faire un troisième... Encore un garçon! D'après ses dires, aucun regret.

Au début, je voulais un garçon et quand j'ai su que c'était une fille, j'en ai été heureuse en fait, je me suis dit que c'était mieux en fin de compte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nani-moon
Invité nani-moon Invités 0 message
Posté(e)

Le lien est cassé au final, il y a toujours eu un fossé entre ma mère et moi. Et depuis presque 20 ans, plus de contact.

Bonjour,est ce que je peux te demander comment tu le vis?

moi,je me sens soulagée,mais nostalgique d'une relation qui n'a jamais existé et que j'aurais tant voulu :snif:

Je le vis pas super bien, mais comme je suis bien mieux sans elle. Je me suis habituée à ne plus avoir de famille depuis un bon moment. J'aurais aimé être dans un cercle chaleureux, mais cela n'a pas été possible. Loin d'eux, je suis en paix, au calme, heureuse de ne plus avoir à subir leurs remarques blessantes et leur manque d'empathie.

Merci,exactement idem pour moi.Je ne leur en "veux" pas mais je sais(enfin!)qu'ils ne peuvent que me nuire et nuire à ce qu'il me reste de famille(ma fille surtout,car elle a eu droit au meme sort avec ma mére!!!!!).C'est juste une disposition de protection et de survie :aie:

:air_kiss:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 37 904 messages
©‚ 102ans
Posté(e)

Le lien est cassé au final, il y a toujours eu un fossé entre ma mère et moi. Et depuis presque 20 ans, plus de contact.

Bonjour,est ce que je peux te demander comment tu le vis?

moi,je me sens soulagée,mais nostalgique d'une relation qui n'a jamais existé et que j'aurais tant voulu :snif:

Il est très très difficile de rompre avec sa mère. Il faut bien avoir conscience, objectivement, de la "partie" de sa mère avec laquelle on rompt (celle qui fait peur, qui peine, qui dégoûte, etc). Il faut analyser cela, sinon, la rupture sèche c'est comme "jeter le bébé avec l'eau du bain". A court terme ok, ça va marcher. Mais à long terme ce sera beaucoup de souffrance.

De façon personnelle, je pense que le manque d'une mère ne se guérit pas, mais toute la colère, toute l'amertume oui. Et quelquefois, on pardonne et c'est souvent la fin d'une grande souffrance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Falafelle Membre 16 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Une seule raison ... l'amour.

Et puis sincerement si tu ne fais pas de bambin, tu vas laisser quoi comme traces ?

Je veux que mon nom continue son histoire et que mes enfants prennent mon patrimoine.

Et puis surtout l'envie d'avoir un bébé, un enfant, une famille .

Il y a des tas de façons de laisser une trace de son passage. Tu peux effectivement choisir de faire des enfants qui se souviendront de toi et porteront quelque-chose de toi après ta disparition. Mais d'autres personnes peuvent par exemple tenter de se rendre célèbre à travers la création d'une œuvre (artistique, sociale...) qui leur survivra après leur mort et gravera leur nom dans l'Histoire.

Pour lutter contre l'angoisse que créée l'idée de notre fin, on a tous une ou plusieurs stratégies. Au final, on cherche tous la même chose : trouver un moyen d'échapper symboliquement à la mort en se sentant appartenir à quelque-chose qui nous dépasse, qui est plus résistant que nous, qui s'inscrit dans l'Histoire de l'Humanité et qui nous survivra. Après c'est vrai qu'avoir une famille apporte plus que cela : sécurité, confort, soutien....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

99 % des gens meurent inconnus, et ne rentrent pas dans l'histoire. Donc faire ou pas des gosses, ça change rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Yindee
Invité Yindee Invités 0 message
Posté(e)

En ce qui me concerne j'ai été désiré, d'autant plus que ma mère a mis quelques années pour être à nouveau enceinte. Je suis le dernier et j'ai deux frères. Mes parents voulaient seulement deux enfants, en espérant avoir une fille et un garçon. Il s'était fait à l'idée de n'avoir que deux garçons puis finalement quelques temps plus tard ma mère voulut en faire un troisième... Encore un garçon! D'après ses dires, aucun regret.

Au début, je voulais un garçon et quand j'ai su que c'était une fille, j'en ai été heureuse en fait, je me suis dit que c'était mieux en fin de compte.

C'est un peu ce qu'elle m'a dit... Qu'en premier lieu, on désire avant tout un enfant et quand on l'a avec soi, le sexe du bébé n'a plus d'importance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nani-moon
Invité nani-moon Invités 0 message
Posté(e)
:plus: ça peut juste étre l'instinct de reproduction(reptilien),le voeux de concrétiser un amour,le besoin de donner de l'affection,une manoeuvre pour "coincer" un mec ou tenter de sauver son couple(illusoire ).....etc,laisser une trace?génétique,alors!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Falafelle Membre 16 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

99 % des gens meurent inconnus, et ne rentrent pas dans l'histoire. Donc faire ou pas des gosses, ça change rien.

Laisser quelque-chose de soi à l'Humanité après son passage ne signifie pas obligatoirement être connu. Et je crois que perpétuer ses gènes en donnant la vie permet à beaucoup de gens de donner un peu plus de sens à leur existence (en plus de bénéficier quand c'est possible de certains bienfaits de la vie de famille). Ça peut être compris comme une façon comme une autre de survivre à travers ce qu'on laisse :).

Modifié par Falafelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Genesiis Membre 3 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)

Si vous dites que le manque d'amour laisse des traces, alors comment dites vous que l'amour n'en laisse pas ?

Par ailleur, si ce perpétuer ne servait qu'à reproduire les vieux schémas, alors ça n'avancerait à rien.

Modifié par Genesiis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Falafelle Membre 16 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

:plus: ça peut juste étre l'instinct de reproduction(reptilien),le voeux de concrétiser un amour,le besoin de donner de l'affection,une manoeuvre pour "coincer" un mec ou tenter de sauver son couple(illusoire ).....etc,laisser une trace?génétique,alors!!

En ce qui concerne l'instinct de reproduction, je ne le vois pas obligatoirement comme quelque-chose de reptilien, mais d'encore plus primitif que cela. Pour que l'évolution en soit arrivée aux reptiles, il a bien fallu que d'autre êtres vivants soient motivés à survivre et se reproduire. Cela dit, il peut sans doute être inhibé par tout un tas de motivations complexes (ne pas vouloir vieillir, ne pas vouloir assumer ce type de responsabilités...)qui mettent aussi à mal la notion d'instinct maternel, de toute façon bien entamée par les travaux de certains psychologues sociaux.

D'autre part, considérer que faire un enfant peut être une façon de laisser quelque-chose de soi après sa disparition ne signifie pas que d'autres motivations n'existent pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité