Aller au contenu

Messages recommandés

ClaireC Membre 25 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Bonjour tout le monde, je viens chercher votre aide car j'ai une explication de texte a faire en philosophie et je suis absolument perdue. Le texte est le suivant:

C’est en effet de pouvoir qu'il s'agira ici, indirectement mais obstinément.L'« innocence » moderne parle du pouvoir comme s'il était un : d'un coté ceux qui l'ont, de l'autre ceux qui ne l'ont pas ; nous avons cru que le pouvoir était un objet exemplairement politique ; nous croyons maintenant que c'est aussi un objet idéologique, qu’il se glisse là où on ne l'entend pas du premier coup, dans les institutions, les enseignements, mais en somme qu'il est toujours un.

Et pourtant, si le pouvoir était pluriel, comme les démons ? « Mon nom est Légion », pourrait-il dire : partout, de tous côtés, des chefs, des appareils, massifs ou minuscules, des groupes d'oppression ou de pression ; partout des voix « autorisées », qui s'autorisent à faire entendre le discours de tout pouvoir : le discours de l'arrogance.

Nous devinons alors que le pouvoir est présent dans les mécanismes les plus fins de l'échange social : non seulement dans l'État, les classes, les groupes, mais encore dans les modes, les opinions courantes, les spectacles, les jeux, les sports, les informations, les relations familiales et privés, et jusque dans les poussées libératrices qui essayent de le contester : j'appelle discours de pouvoir tout discours qui engendre la faute, et partant la culpabilité, de celui qui le reçoit.

Certains attendent de nous, intellectuels, que nous nous agitions à toute occasion contre le Pouvoir ; mais notre vraie guerre est ailleurs ; elle est contre les pouvoirs, et ce n'est pas là un combat facile : car, pluriel dans l'espace social, le pouvoir est, symétriquement, perpétuel dans le temps historique : chassé, exténué ici, il reparaît là ; il ne dépérit jamais : faites une révolution pour le détruire, il va aussitôt revivre, rebourgeonner dans le nouvel état des choses. La raison de cette endurance et de cette ubiquité, c'est que le pouvoir est le parasite d'un organisme trans-social, lié à l'histoire entière de l'homme, et non pas seulement à son histoire politique, historique. Cet objet en quoi s'inscrit le pouvoir, de toute éternité humaine, c'est : le langage - ou pour être plus précis, son expression obligée : la langue.

J'ai quelques vagues idées et j'aimerais que vous puissiez m'éclairer sur le plan, ou sur les notions qu'il faudrait que j'aborde. Merci d'avance pour votre aide. Bonne après midi a vous tous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité morphee_
Invité morphee_ Invités 0 message
Posté(e)

l'introduction à un commentaire de texte, doit débuter par une citation :

</h2>

<h2>Roland Barthes (1915-1980)

Quelques extraits du texte de la leçon inaugurale au Collège de France (Leçon, éditions du Seuil 1978)

avant tout développement ultérieur à partir des références fournies en cours, en principe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ClaireC Membre 25 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Merci mais le problème c'est que c'est une nouvelle notion et nous n'avons pas encore abordé ce thème là, je suis assez perdue dans mes idées et mon plan :/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité morphee_
Invité morphee_ Invités 0 message
Posté(e)

ben dans le devoir, prendre un peu de hauteur genre :

La raison de cette endurance et de cette ubiquité, c'est que le pouvoir est le parasite d'un organisme trans-social, lié à l'histoire entière de l'homme -je crois qu'on touche là une "notion", faut la mettre au service du devoir dont le plan va s'inspirer, et non pas seulement à son histoire politique, historique.
Modifié par morphee_

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ClaireC Membre 25 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Je vais essayer même si je comprends pas trop le texte je ne saurais pas trop quoi dire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nietzsche.junior
Invité nietzsche.junior Invités 0 message
Posté(e)

""La raison de cette endurance et de cette ubiquité, c'est que le pouvoir est le parasite d'un organisme trans-social, lié à l'histoire entière de l'homme, et non pas seulement à son histoire politique, historique. Cet objet en quoi s'inscrit le pouvoir, de toute éternité humaine, c'est : le langage - ou pour être plus précis, son expression obligée : la langue.""

au commencement était le Verbe .. sermon de la montagne

le texte t explique cette facon qu a le pouvoir de dissimuler la ou on ne l attend pas , il n est pas simplement personnifié dans un etre qui le possede ou dans une institution mais il se dissimule aussi dans le language , la langue ... le discours ,

une des clef est cité là ..

"Et pourtant, si le pouvoir était pluriel, comme les démons ? « Mon nom est Légion », pourrait-il dire : partout, de tous côtés, des chefs, des appareils, massifs ou minuscules, des groupes d'oppression ou de pression ; partout des voix « autorisées », qui s'autorisent à faire entendre le discours de tout pouvoir : le discours de l'arrogance."

autorité et pouvoir ... a travers le discours ... dans toute les culture quelque soit leur mode de fonctionnement , au dela meme du politique et de l histoire , par exemple , la domination des femmes passe aussi par des actes de langage

au final les échange linguistique sont aussi capable d exprimer des relation de pouvoir et que le poids des mots depend aussi de celui qui les prononce ...celui qui a l autorité ..

.. si tu a du mal il faut deja te faire une idée du debat .; c est a dire quel penseurs ont aborder dans leur oeuvre la faocn dont le pouvoir s insinue dans la langue ..

les penseur a cité parmis d autre ... Austin chomsky Saussure et Bourdieu ' langage et pouvoir symbolique' ..

tu peux aussi elcaire les rapport de genre a travers la langue ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ClaireC Membre 25 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Merci beaucoup pour ton aide, je vais essayer de faire ça !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nietzsche.junior
Invité nietzsche.junior Invités 0 message
Posté(e)

attend g pas fini .. j etais naze hier

ce qu il faut retenir , enfin la toile de fond de tout ca .. cé le structuralisme ... mis en evidence par un linguiste comme saussure .. en gros il pose une structure sous adjacente et chaque mot se refere implicitement a cette structure qui au final strucutre meme notre inconscients ..

barthes en est l un des grand représentant .. Foucault qui lui tel un archéologue va relever a travers l Histoire va mettre en evident que les discours sont contrôlés et distingués en fonction d’une norme valable à un moment donné. va lui renouveller l approche

d ailleur la lecon inaugural de barthes a été une réponse a celle de fouault quelque années auparavant ..

la dessus se place aussi un anthropologue , une figure , levy strauss .. qui va appliquer cette approche structuraliste aux autres culture et mettre en evidence des similitude et donc au lieu de se réduire a de l ethnographie la discipline va aussi tenté de saisir le tout ...ce qui anime en profondeur la société étudié et a quoi se refere chaque acte de la vie .. ils vont comprendre que chaque symbole se relie a une totalité et prend son sens a travers cette totalité qui strucutre leur inconscient

la dessus un autre représentant du structuralisme , Lacan , l inconscient est structuré comme le language , pour eux tout s emboite et avec cette methode on peut explorer maintenant le monde et ses mythes et mettre a jour les vrai forme de domination invisible , comme marx l avaient fait auparavant ou nietzsche d une certaine maniere

cette critique du language des puissant sera nettement mieux analysé par bourdieu ...

tu peux aussi penser a l argot qui est une forme de rébellion a cette langue des élites ... un contre pouvoir

mais l ultime contre pouvoir pour barthes est la littérature qui est le seul domaine ou la langue peut echapper a cette emprise du pouvoir de la structure dominante .. ...

Modifié par nietzsche.junior

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nietzsche.junior
Invité nietzsche.junior Invités 0 message
Posté(e)

ca fé peut etre un peu trop de truc qui parte dans tout les sens mé bon tout les chemin mene a rome ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ClaireC Membre 25 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Merci Nietzsche.junior :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité