Aller au contenu

Messages recommandés

Annonces
Maintenant
slanny Membre 5248 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le truc c'est que tous les parents n'ont pas forcement ni votre patience, ni vos capacités a élever des enfants. Vous étes des parent modèles, les autres n'ont d'autre choix que de baffer leurs gosses pour rattraper leurs lacunes éducatives. C'est un moindre mal au final, et je ne pense pas qu'un gosse qui prend des baffes quand il va trop loin soit forcement moins bien éduqué que celui qui aura droit au discours de 3 heures.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité yakiba
Invité yakiba Invités 0 message
Posté(e)

Le truc c'est que tous les parents n'ont pas forcement ni votre patience, ni vos capacités a élever des enfants. Vous étes des parent modèles, les autres n'ont d'autre choix que de baffer leurs gosses pour rattraper leurs lacunes éducatives. C'est un moindre mal au final, et je ne pense pas qu'un gosse qui prend des baffes quand il va trop loin soit forcement moins bien éduqué que celui qui aura droit au discours de 3 heures.

oui tout à fait mais aprés une baffe faut aussi lui expliquer pourquoi il a pris une baffe et bien lui faire comprendre que c'est pas parce qu'on l'aime pas mais justement parce que on l'aime qu'on fait ça et qu'on fait ça pour lui pour qu'il soit respectueux des autres et que dans la vie on as pas toujours ce que l'on veut.en lui apprenant ça trés tot on le prépare à la vie d'adulte comme ça il sera moins malheureux plus tard qu'un enfant qui a toujours tout obtenu sans effort et qui,une fois adulte,se rends compte que on peut pas toujours avoir ce qu'on veut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

donc si la violence est une façon de faire respecter les règles. Je suppose que les mecs ont le droit baffer leur femme quand elles n'ont pas respecté les règles de monsieur (que la bière n'est pas assez fraiche, qu'il n'y a plus de clope, qu'elle a dragué un autre mec, qu'elle a dépensé de trop de fric). Allez une bonne giffle pour la remettre dans le droit chemin, ça va pas la tuer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité yakiba
Invité yakiba Invités 0 message
Posté(e)

donc si la violence est une façon de faire respecter les règles. Je suppose que les mecs ont le droit baffer leur femme quand elles n'ont pas respecté les règles de monsieur (que la bière n'est pas assez fraiche, qu'il n'y a plus de clope, qu'elle a dragué un autre mec, qu'elle a dépensé de trop de fric). Allez une bonne giffle pour la remettre dans le droit chemin, ça va pas la tuer.

faut peut étre pas mélanger l'éducation d'un enfant avec un adulte hein!ça a rien à voir!un adulte a déja son éducation de faite(normalement)mais aprés si monsieur tape madame c'est peut étre parce qu'on lui a pas enseigné le respect des autres et les limiteswhistling1.gif
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maronie Membre 47 messages
Forumeur balbutiant‚ 46ans
Posté(e)
j'ai du mal a comprendre en quoi une gifle peut etre educative. Il n'est pas question de mauvais traitement en soi pour moi mais juste d'une complete incoherence dans le discours qu'on tien en général à un enfant. Je ne coprends pas que l'on puisse s'autoriser a lever la main sur une personne alors qu'on passe notre temps a lui expliquer qu'il ne faut pas taper les autres. Ca me semble pas du tout crédible!!!!

pour ma part je m'interdit formellement de taper ma fille puisque je lui explique qu'on a pas a taper qui que ca soit et que cette interdiction me concerne aussi, forcément!!

Elle ne me semble pas moins bien eduquée que les autres pour autant;

Et le jour ou elle se fera embêter/bousculer/tabasser, elle fera la tortue ? Dire que la violence "ceylemal" c'est complétement con, il est des situations on l'on est obligé de faire acte de violence, et dans l’éducation de certains enfants, il n'y a pas d'autre façon de montrer les limites qu'une petite fessée. Tous les enfants ne s’éduquent pas de la même façon, et tous les parents n’ont pas de doctorat en psychologie.

Ca lui arrive figurez vous, elle va voir la maitresse et si ca ne marche pas elle repond parce qu'elle a le droit de se defendre.

Dire que "dans l'education d'un enfant on est obligé de faire acte de violence' me parait aussi completement con!!

Je suis educatrice jeunes enfants, je passe ma vie dans les creches et les parents qui eduquent leurs enfants de cette facon ont toujours le meme profil!ils disent qu'ils ont recu des fessées et qu'ils n'en sont pas morts, tapent leurs gamins quand ils le prennent a frapper un petit copain pour le punier d'avoir tapé(ben oui completement logique sans doute!). Y'a pas besoin d'un doctorat pour comprendre qu'on apprend par l'exemple, c'est juste du bon sens et un minimum de remise en question. Il est certes plus facile de profiter de sa position de dominantsur un enfant plutot que de revoir ses methodes!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maronie Membre 47 messages
Forumeur balbutiant‚ 46ans
Posté(e)

apres, eviter les fessées demande enormement d'autorité et ca des le depart. Un enfant a qui on laisse faire n'importe quoi sous pretexte qu'il a huit mois et qu'il fait rigoler tout le monde devient vite ingerable (c'est en general lui qui a le plus de chance de finir avec une fessée quand les parents se rendront compte qu'ils ont perdu la main!!). Les limites ca demande une extreme fermeté! Non c'est non, et c'est pas eivdent a tenir pour tout le monde!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je complètement d'accord avec toi Maronie :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mia Adaxo Membre 8792 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

moi j'en ai prise dans mon enfance mais pas tant que ça,une petite dizaine et c'était toujours mérité.

Ben on voit le résultat aujourd'hui !! :sleep:

Nous sommes bien d'accord Caloli. Les responsables du comportement intenable et hystérique des enfants, ce sont les parents :sleep:

:plus:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 33ans
Posté(e)

C'est marrant de voir les personnes contre la gifle/fessée, incapables de répondre à mes messages et les ignorant totalement. Remarque, assez logique, vu qu'il n'y a pas d'arguments de votre part, vous ne faîtes qu'opposer vilain parents à gentil enfants, et comme je ne rentre pas dans le schéma...

Tiens, caloli, qu'aurais-tu fait si ton enfant avait refusé la punition ?

Modifié par casdenor

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
robin dubois Membre 954 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)

donc si la violence est une façon de faire respecter les règles. Je suppose que les mecs ont le droit baffer leur femme quand elles n'ont pas respecté les règles de monsieur (que la bière n'est pas assez fraiche, qu'il n'y a plus de clope, qu'elle a dragué un autre mec, qu'elle a dépensé de trop de fric). Allez une bonne giffle pour la remettre dans le droit chemin, ça va pas la tuer.

Vive les cliches a deux balles hein...

Quel rapport entre un homme et une femme et un enfant et ses parents ???? Pourquoi une comparaison aussi immature et stupide ???

Et puis, avant de venir juger la façon dont certaines personnes éduquent leur enfant, commence par t'occuper des tiens.

Y'a pas de science exacte dans l’éducation d'un enfant. Alors venir crier au scandale parce qu'un enfant prend une gifle...

J'ai pris des gifles dans mon enfance, mais je ne me suis pas rebelle contre mes parents pour autant et ce n'est pas pour autant que j'irais gifler mon gosse a la première occasion.

Le problème est de savoir faire la différence entre gifler une fois de temps en temps et battre son enfant, ce qui n'est pas ton cas apparemment...c'est pourtant pas complique, même mon chien pourrait comprendre...

Le truc c'est que tous les parents n'ont pas forcement ni votre patience, ni vos capacités a élever des enfants. Vous étes des parent modèles, les autres n'ont d'autre choix que de baffer leurs gosses pour rattraper leurs lacunes éducatives. C'est un moindre mal au final, et je ne pense pas qu'un gosse qui prend des baffes quand il va trop loin soit forcement moins bien éduqué que celui qui aura droit au discours de 3 heures.

Mais tu n'as pas compris, il y a des parents parfaits sur ce forum qui pensent avoir le monopole de la connaissance sur le sujet, alors laissons-les.

J'adore les gens qui se permettent de donner des leçons d’éducations, c'est jouissif vraiment.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mia Adaxo Membre 8792 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Exemple :

Un voisin fait du tapage toutes les nuits ,

tu vas le voir et il veut pas comprendre ........tu lui fout une baffe ? :D

Parceque si t'attends de faire venir les flics , de porter plainte ,

et d'attendre encore et encore un passage au tribunal , où

ledit voisin ne se présentera même pas ,

ben t'as l'temps d'en passer , des nuits blanches :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité yakiba
Invité yakiba Invités 0 message
Posté(e)

L'éducation de l'enfant roi !

Dans mon enfance l'instituteur était respecté et redouté. Il fallait bien travailler à l'école pour pouvoir s'en sortir. C'était à la fois une volonté des pouvoirs publics mais aussi et surtout des parents. Dès lors il ne fallait pas se plaindre des punitions de l'instituteur auprès des parents au risque de se voir infliger une 2ème punition.

Tout bascule dans les années 70. Après mai 68 il est "interdit d'interdire" : c'est le bonheur de l'individu qui prime ; les moyens de contraception font que l'enfant devient un enfant du désir et unique en son genre que les parents s'obligent à rendre heureux...

L'individualisme et le "touche pas à mon enfant" font que les parents s'en prennent aux enseignants car il ne faut pas "traumatiser" leur progéniture, ni les fatiguer avec des devoirs à faire à la maison qui pourraient d'ailleurs nuire aussi au bonheur des parents.

Le résultat est une apparente autonomie précoce de l'enfant, mais ce dernier n'est pas dupe et n'ignore pas que sorti du cocon familial les choses ne sont pas si simples d'où une certaine angoisse et crainte de l'avenir.

L'éducation de mon enfance où l'autorité primait et était peut-être parfois excessive, nous préparait à une certaine forme de violences et d' injustices que l'on allait rencontrer pendant notre service militaire et/ou à notre entrée dans la vie active (pas toujours aussi "rose" qu' on voudrait le faire croire).

Aujourd'hui il n'est pas question de revenir aux années 70 car la vie a beaucoup changé et l'école doit aussi changer pour tenir compte de la nouvelle conjoncture (famille recomposée, internet,...)

Ce qui n'a pas changé c'est qu'il faut travailler à l'école pour réussir dans la vie, certaines familles sont à même d'aider leurs enfants ; d'autres pas et/ou insuffisamment pour des raisons diverses.

Dès lors je pense qu'il est bon de sortir du cocon familial et l'internat à partir de 11-12 ans me paraît une bonne solution de sociabilisation, d'apprendre à travailler, de connaître certaines frustrations désagréables sur le moment mais qui peuvent être salutaires pour accéder à une véritable autonomie.

Ni l'adolescent, ni le jeune adulte ne doivent être trompés, la vie n'est pas "un long fleuve tranquille" : il faut s'y préparer dès l'enfance et le milieu familial, si précieux par ailleurs, ne me paraît pas toujours le mieux armé pour cela.

le monde.fr

L'enfant roi, fruit de la projection des désirs parentaux conscients et refoulés

Or, c'est bien mal connaître l'enfance que de laisser l'enfant apprendre la vie seul. L'enfant n'est pas encore construit socialement, il lui faut donc un certain nombre de limites dans la famille si l'on veut qu'il puisse vivre correctement en société plus tard. Nous noterons que certains parents font des erreurs continuelles d'interprétations des actes de leur enfant, poussés qu'ils sont par l'aveuglement dû à leur projection d'adulte sur l'enfant. Ainsi, quand l'enfant fait un caprice, ils y voient leur volonté de rébellion contre la société, voire leurs révoltes adolescentes contre l'autorité familiale. Ils prennent donc sur eux, donnent à l'enfant ce qu'il veut, tout en pensant que l'enfant est {« précoce », alors que ce dernier n'agit que par pur caprice et cherche seulement les limites.

D'une certaine façons, ils volent l'enfance de leur enfant en interprétant toujours faussement ses recherches de limites par des comportements pré-adolescents ; ils empêchent l'enfant de vivre dans un cercle restreint de libertés son enfance. L'enfant étant un objet projectif des parents, ces derniers ne lui donnent pas la possibilité de faire ses découvertes à son propre niveau, dans un cadre bien délimité où certaines choses sont autorisées et d'autres sont interdites.

L'enfant sans limite va, par conséquent, se construire d'une manière instable, prenant certains traits d'adulte avant l'âge, usant d'argumentaires d'adultes pour justifier ses caprices, et étant parfois totalement incapable de trouver du plaisir dans les jeux d'enfants.

Cette attitude projective des parents constitue chez l'enfant la pathologie de l'enfant roi. Un enfant roi est un enfant qui n'a jamais connu de limites, un enfant qui ressent une injustice insupportable dès lors que la moindre des contradictions vient le perturber - quand par exemple, ses parents ne lui achètent pas ce qu'il veut, tout de suite. L'enfant devient le dictateur de la maison, ne sait que fonctionner en mode {« caprice » et ne sait pas :

  • désirer une chose avant de l'avoir,
  • attendre,
  • être seul et s'amuser seul,
  • gérer le {« non » de n'importe quelle autorité.

http://www.1001nuits.org/index.php?title=Le_culte_de_l'enfant_roi_dans_l'inconscient_collectif_français

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animatrice 36653 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 42ans
Posté(e)

Ce que je n'aime pas dans la gifle, c'est le fait de porter la main sur un visage.

Alors qu'un bon coup de pied au cul peut avoir le même effet :D

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
slanny Membre 5248 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Dire que "dans l'education d'un enfant on est obligé de faire acte de violence' me parait aussi completement con!!

J'aimerai bien savoir ou j'ai dit cela ?

La violence c'est l'ultime recours si le gosse ne veut pas comprendre. Je suis d'accord avec vous qu'il faut dialoguer d'abord et en priorité, mais si cela ne marche pas il faut bien passez a autre chose non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

donc si la violence est une façon de faire respecter les règles. Je suppose que les mecs ont le droit baffer leur femme quand elles n'ont pas respecté les règles de monsieur (que la bière n'est pas assez fraiche, qu'il n'y a plus de clope, qu'elle a dragué un autre mec, qu'elle a dépensé de trop de fric). Allez une bonne giffle pour la remettre dans le droit chemin, ça va pas la tuer.

Vive les cliches a deux balles hein...

Quel rapport entre un homme et une femme et un enfant et ses parents ???? Pourquoi une comparaison aussi immature et stupide ???

Et puis, avant de venir juger la façon dont certaines personnes éduquent leur enfant, commence par t'occuper des tiens.

Y'a pas de science exacte dans l’éducation d'un enfant. Alors venir crier au scandale parce qu'un enfant prend une gifle...

J'ai pris des gifles dans mon enfance, mais je ne me suis pas rebelle contre mes parents pour autant et ce n'est pas pour autant que j'irais gifler mon gosse a la première occasion.

Le problème est de savoir faire la différence entre gifler une fois de temps en temps et battre son enfant, ce qui n'est pas ton cas apparemment...c'est pourtant pas complique, même mon chien pourrait comprendre...

Le truc c'est que tous les parents n'ont pas forcement ni votre patience, ni vos capacités a élever des enfants. Vous étes des parent modèles, les autres n'ont d'autre choix que de baffer leurs gosses pour rattraper leurs lacunes éducatives. C'est un moindre mal au final, et je ne pense pas qu'un gosse qui prend des baffes quand il va trop loin soit forcement moins bien éduqué que celui qui aura droit au discours de 3 heures.

Mais tu n'as pas compris, il y a des parents parfaits sur ce forum qui pensent avoir le monopole de la connaissance sur le sujet, alors laissons-les.

J'adore les gens qui se permettent de donner des leçons d’éducations, c'est jouissif vraiment.

ouahouuuu le mec pas agressif du tout MDR !

ça donne un bon exemple de ce que peut devenir un mome qui a pris des baffes. Incapable de discuter sans agresser, j'imagine que si j'étais en face de lui, il m'en aurait déjà mis une. Pas besoin de plus d'arguments, tu es la preuve vivante des dégats des éducations basées sur la violence.

Et dans mon exemple idiot comme tu dis, c'est que j'entends, la baffe ça fait comprendre lorsque le dialogue est refusé.

si ça marche avec un enfant

pourquoi ça ne marcherait pas avec un adulte. Un adulte refuse de respecter la loi, pourquoi le flic ne lui mettrait pas une bonne correction pour qu'il retienne la leçon.

Pourquoi mais parce qu'un enfant, il ne peut pas répliquer ni verbalement, ni physiquement. Un gosse il n'ira pas porter plainte. Un gosse il entendra son parent lui dire "tu l'as bien mérité" en recevant une baffe et le gosse il croira qu'un adulte a le droit de lui cogner dessus.

Frapper un enfant, un être qui vous fait confiance, qui est dépendant de vous, qui ne peut pas se défendre, et qui vous aime, c'est juste lache et lamentable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
emasik Membre 10172 messages
Maitre de l'overdrive‚ 26ans
Posté(e)

Ce que je n'aime pas dans la gifle, c'est le fait de porter la main sur un visage.

Alors qu'un bon coup de pied au cul peut avoir le même effet :D

Ouai je pense un peu pareil :plus:

ça donne un bon exemple de ce que peut devenir un mome qui a pris des baffes. Incapable de discuter sans agresser, j'imagine que si j'étais en face de lui, il m'en aurait déjà mis une. Pas besoin de plus d'arguments, tu es la preuve vivante des dégats des éducations basées sur la violence.

ça c'est l'exemple typique du syllogisme à deux franc: Il est agressif et à pris des baffes dans son enfance, donc tout ceux qui prennent des quiches sont agressif. Ouai, logique, mais pas dans les faits.

Tout est question de dosage, de demi mesure et de personnalité de l'enfant. Il y a des enfants qui en ont besoin et d'autre non, c'est tout. Le rêve de l'éducation universelle parfaite reste un rêve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité yakiba
Invité yakiba Invités 0 message
Posté(e)

donc si la violence est une façon de faire respecter les règles. Je suppose que les mecs ont le droit baffer leur femme quand elles n'ont pas respecté les règles de monsieur (que la bière n'est pas assez fraiche, qu'il n'y a plus de clope, qu'elle a dragué un autre mec, qu'elle a dépensé de trop de fric). Allez une bonne giffle pour la remettre dans le droit chemin, ça va pas la tuer.

Vive les cliches a deux balles hein...

Quel rapport entre un homme et une femme et un enfant et ses parents ???? Pourquoi une comparaison aussi immature et stupide ???

Et puis, avant de venir juger la façon dont certaines personnes éduquent leur enfant, commence par t'occuper des tiens.

Y'a pas de science exacte dans l’éducation d'un enfant. Alors venir crier au scandale parce qu'un enfant prend une gifle...

J'ai pris des gifles dans mon enfance, mais je ne me suis pas rebelle contre mes parents pour autant et ce n'est pas pour autant que j'irais gifler mon gosse a la première occasion.

Le problème est de savoir faire la différence entre gifler une fois de temps en temps et battre son enfant, ce qui n'est pas ton cas apparemment...c'est pourtant pas complique, même mon chien pourrait comprendre...

Le truc c'est que tous les parents n'ont pas forcement ni votre patience, ni vos capacités a élever des enfants. Vous étes des parent modèles, les autres n'ont d'autre choix que de baffer leurs gosses pour rattraper leurs lacunes éducatives. C'est un moindre mal au final, et je ne pense pas qu'un gosse qui prend des baffes quand il va trop loin soit forcement moins bien éduqué que celui qui aura droit au discours de 3 heures.

Mais tu n'as pas compris, il y a des parents parfaits sur ce forum qui pensent avoir le monopole de la connaissance sur le sujet, alors laissons-les.

J'adore les gens qui se permettent de donner des leçons d’éducations, c'est jouissif vraiment.

ouahouuuu le mec pas agressif du tout MDR !

ça donne un bon exemple de ce que peut devenir un mome qui a pris des baffes. Incapable de discuter sans agresser, j'imagine que si j'étais en face de lui, il m'en aurait déjà mis une. Pas besoin de plus d'arguments, tu es la preuve vivante des dégats des éducations basées sur la violence.

manipulation,manipulation!!comme toujours!

on post une phrase bien stupide avec des gros racourcis pour bien faire réagir les gens et aprés quand on te met le nez dans le "caca" tu joues la victime en disant"bah vous voyez c'est à cause des baffes que vous avez prises"!

bah non c'est juste du bon sens cette réaction quand on lis des bétises comme ça,rien à voir avec l'éducation.alors arrétes les provocations et débats comme une adulte avec des arguments et pas avec des effets de manche comme les avocats,on est pas dans un tribunal.whistling1.gif

ça donne un bon exemple de ce que peut devenir un mome qui a pris des baffes. Incapable de discuter sans agresser, j'imagine que si j'étais en face de lui, il m'en aurait déjà mis une. Pas besoin de plus d'arguments, tu es la preuve vivante des dégats des éducations basées sur la violence.

ça c'est l'exemple typique du syllogisme à deux franc: Il est agressif et à pris des baffes dans son enfance, donc tout ceux qui prennent des quiches sont agressif. Ouai, logique, mais pas dans les faits.

Tout est question de dosage, de demi mesure et de personnalité de l'enfant. Il y a des enfants qui en ont besoin et d'autre non, c'est tout. Le rêve de l'éducation universelle parfaite reste un rêve.

tu sais quoi?ça me fait penser aux études sur la criminologie des ados en amériques où tout les criminels ado jouaient aux jeux vidéo donc le responsable de la violence ce sont les jeux vidéo sauf qu'une majorité de jeunes jouent aux jeu vidéo:facile de faire des conclusions hative et des racourcis!bah pour les gifles c'est pareil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité yakiba
Invité yakiba Invités 0 message
Posté(e)

[si ça marche avec un enfant

pourquoi ça ne marcherait pas avec un adulte. Un adulte refuse de respecter la loi, pourquoi le flic ne lui mettrait pas une bonne correction pour qu'il retienne la leçon.

Pourquoi mais parce qu'un enfant, il ne peut pas répliquer ni verbalement, ni physiquement. Un gosse il n'ira pas porter plainte. Un gosse il entendra son parent lui dire "tu l'as bien mérité" en recevant une baffe et le gosse il croira qu'un adulte a le droit de lui cogner dessus.

Frapper un enfant, un être qui vous fait confiance, qui est dépendant de vous, qui ne peut pas se défendre, et qui vous aime, c'est juste lache et lamentable.

sauf qu'un adulte quand il enfreinds la loi il a une amende ou va en prison,les punitions sont bien la!tu confonds éducation et enfant battu la!fatiguant de répéter la méme chose,on te la déja dit pourtant!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Dolce1
Invité Dolce1 Invités 0 message
Posté(e)

J'ai connu des parents qui disaient qu'une gifle ne prêtait pas à conséquence, seulement, le problème c'est qu'ils finissent par s'y habituer et qu'à la moindre incartade, ils recommencent. Le problème est jusqu'où peuvent-ils aller? La colère est mauvaise conseillère et il faut essayer de se rendre compte qu'un enfant est sans défense devant un adulte. Ne deviendra-t-il pas plus tard quelqu'un qui trouvera normal de reproduire ces violences? Cela peut prêter à sourire mais, j'en ai vu des cas où les parents avaient de bonnes raisons selon eux! J'ai vu aussi une gamine complètement traumatisée parce que sa mère la secouait quand elle était bébé, et pourtant ce n'était même pas une gifle, c'était juste de l'énervement parce qu'elle ne voulait pas prendre son biberon!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×