Aller au contenu

Sexe: mon manifeste pour le mal baiser

Messages recommandés

Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)

J'ai trouvé cet article particulièrement intéressant. Il dénonce les contraintes, les normes qui s'imposent à la sexualité. Il faudrait faire l'amour de telle manière précise, sinon nous serions out ?

Voici le lien vers l'article.

Nous pouvons constater sur le forum, que, très souvent, il est question de la "bonne manière" de faire les choses. Gare à celui ou celle qui ne ferait pas comme les autres !

Exempli gratia, la femme qui refuse de s'épiler serait une sous-femme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
CYRRIC Membre 3 026 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

Ce sujet s’applique a peut prêt partout dans la vie les code en général sont une plaie, c'est utile tant que sa sert de référence et de base de réflexion mais dès lorsque que sa deviens matière a Régularisé toutes chose sa deviens lourd.

Dans le sex pour moi il y a plusieurs mésentente général comme par exemple et cette article soulève ce point a savoir qu'il faut toujours etre au top etre le meilleur et ainsi de suite.

l'important dans le sex c'est juste d’être compatible avec son/sa partenaire.

par exemple si un homme ne fait l'amour qu'une fois par semaine en général et que sa compagne veut que se soit tous les jour forcement y'a un choque.

certain couple le font que très rarement et sont très heureux

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)

Ce sujet s’applique a peut prêt partout dans la vie les code en général sont une plaie

:plus: Vous avez tout à fait raison. Le problème est plus général.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animatrice 28 199 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 40ans
Posté(e)

Exempli gratia, la femme qui refuse de s'épiler serait une sous-femme.

:hu:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_plop_ Membre 2 325 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Exempli gratia, la femme qui refuse de s'épiler serait une sous-femme.

Je ne trouve pas que l'exemple soit particulièrement bien choisi.

Autant, pour les codes, je suis d'accord qu'astreindre les hommes à une obligation de performance et les femmes à une obligation d'orgasme est contre-productif et amène plus de blocage qu'autre chose (surtout chez la femme qui se demande tellement pourquoi elle n'explose pas comme ses copine que justement ... elle ne prend même plus de plaisir).

Pour cette histoire d'épilation, il ne s'agit pas de code, mais de goût. Certains hommes préfèrent une femme épilée et douce. Comme certaines femmes préfère les hommes au torse épilé. Pour ma part, j'aime bien que ma femme soit épilé et elle aime bien mes poils mais que ma barbe soit rasé. D'autres auraient préféré que je sois complétement imberbe. C'est plus une question de goût et de faire plaisir à son/sa partenaire qu'une question de code.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)

Exempli gratia, la femme qui refuse de s'épiler serait une sous-femme.

:hu:

Très régulièrement, j'entends des discours infects sur les femmes qui refusent de s'épiler. Remarquez que nombre de ces discours proviennent de la gente féminine elle-même.

Entre les comparaisons assez outrageantes et les attaques sur l'hygiène -- ce qui est un non-sens, puisque le poil est nécessaire à l'hygine naturelle du corps -- les femmes refusant de s'épiler son fréquemment attaquées.

J'en est discuté récemment dans un autre sujet avec le pseudonyme "Madame." qui refuse de s'épiler. Il faut voir de quels noms d'oiseaux elle a été traitée !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animatrice 28 199 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 40ans
Posté(e)

C'est plus une question de goût et de faire plaisir à son/sa partenaire qu'une question de code.

Oui mais ça aussi il faut y faire attention, parce que sous couvert de faire plaisir, il ne faut pas non plus se contraindre à faire quelque chose qui ne nous plait pas, ou ne nous convient pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)

Pour cette histoire d'épilation, il ne s'agit pas de code, mais de goût.

De mon point de vue code = goût.

Un code n'est ni plus ni moins qu'une question de goût qui est imposé aux autres.

Modifié par Zarathoustra2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animatrice 28 199 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 40ans
Posté(e)

Exempli gratia, la femme qui refuse de s'épiler serait une sous-femme.

:hu:

Très régulièrement, j'entends des discours infects sur les femmes qui refusent de s'épiler. Remarquez que nombre de ces discours proviennent de la gente féminine elle-même.

Entre les comparaisons assez outrageantes et les attaques sur l'hygiène -- ce qui est un non-sens, puisque le poil est nécessaire à l'hygine naturelle du corps -- les femmes refusant de s'épiler son fréquemment attaquées.

J'en est discuté récemment dans un autre sujet avec le pseudonyme "Madame." qui refuse de s'épiler. Il faut voir de quels noms d'oiseaux elle a été traitée !

Je ne pense pas. C'est juste une question de goût. Je trouve que les poils sous les bras et les poils qui débordent de la culotte ça fait dégueulasse. Donc les gens donnent un avis perso. Si ma voisine aime avoir des poils partout ben c'est son problème.

J'ai des copines australiennes qui ne s'épilent pas du tout. Là bas c'est un peu la mode du "tout naturel", bio, végétalien ou végétarien, accouchement dans la douleur, femme avec des poils, etc.... Ben elles font ce qu'elles veulent tant qu'elles me laissent m'épiler.

Pour le sexe c'est un peu pareil. M'en fous que ma voisine se fasse sauter une fois par trimestre tant que moi je épanouie avec mon mec :)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_plop_ Membre 2 325 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

C'est plus une question de goût et de faire plaisir à son/sa partenaire qu'une question de code.

Oui mais ça aussi il faut y faire attention, parce que sous couvert de faire plaisir, il ne faut pas non plus se contraindre à faire quelque chose qui ne nous plait pas, ou ne nous convient pas.

A mon sens, faire plaisir n'est pas une contrainte.

Premièrement, une attention ne se réclame pas. Quel intérêt de recevoir quelque chose que l'on a demandé ?

A partir de là, on ne prend que ce que sa/son partenaire accepte de nous donner. Aucune pression, aucune reflexion. Elle a eu la flemme de s'épiler, rien à redire, elle avait d'autres préoccupations. Lui faire une réflexion, où même une boutade sur ces jambes velues, c'est exercer un semblant de pression. Je trouve ça assez égoïste et presque puéril. Dire à sa moitié "tu n'as pas voulu me faire plaisir aujourd'hui", c'est essayer de la faire culpabiliser. Elle a une vie qui ne tourne pas forcement autour de nous 24h/24.

Bref, respecter les goûts de sa/son partenaire est une attention, pas un code. Et le faire sous la contrainte de la culpabilité n'est pas une attention, mais une soumission.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animatrice 28 199 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 40ans
Posté(e)

Ben ça dépend :D

J'ai tenté l'épilation intégrale pour faire plaisir.... (il ne m'avait rien demandé c'était à mon initiative). Comme j'ai vu qu'il avait été ravi, j'ai continué pour lui, sauf que moi quand je me regardais j'avais l'impression d'avoir 8 ans et je le vivais super mal :mouai:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_plop_ Membre 2 325 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Mais depuis, tu ne le fais plus et il ne te reproche rien ?

La première fois, tu ne l'as pas vécu comme une contrainte et tu ne savais pas si ça lui ferait plaisir ou pas. Il n'a rien réclamé.

Ensuite, ce que je comprends, c'est que tu as continué pour lui faire plaisir même s'il ne le demandait pas. Et si tu lui avait expliqué que tu le vivais mal, il aurait très certainement compris et n'aurait rien dit.

A aucun moment il n'y a eu de contrainte ni de code. Ce que je veux dire, c'est que ça reste une attention.

-edit-

Je suis en train de me demander, est-ce que faire plaisir à sa moitié doit être vu comme un "code" ?

Modifié par _plop_

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animatrice 28 199 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 40ans
Posté(e)

Depuis on ne se voit plus, donc j'ai repris mes bonnes vieilles habitudes :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CYRRIC Membre 3 026 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

sur ce point je te rejoin titenath, une femme entierement epilé c'est sympa de temps en temps, sa change les sensation leur des pratique sexuel diverse mais sa fait bizzare visuellement

apres c'est une question de gout personelle aussi.

en revanche je revien sur un point que tu a dit dans la page d'avant, il faut aussi savoir etre ouvert au pratique de sont/sa partenaire, au moins garder l'esprit ouvert a la discution, on s'apercoie que bien souvent ce qui bloque ou empeche de faire, il n'y a pas de réel raison, juste des aprehension ou aprioris sans fondement

mais je suis daccor qu'il ne faut pas se forcé betement non plus comme je dit sa passe dabor par la discutions et l'ouverture.

l'importen je trouve surtout, ce n'est pas de se forcé mais de ne pas être forcé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité australometheque
Invité australometheque Invités 0 message
Posté(e)

Le "bien baisé" ça remplace un peu l'intensité métaphysique de la baise et tout ses côtés minables, pathétiques, salissants, épousant le contexte, rythmés etc...

C'est la désexualisation du sexe le problème. La société humaine a toujours tenté de geler ce pont biochimique entre homme et femme puisqu'elle sait fatalement qu'elle ne le maitrise pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_plop_ Membre 2 325 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

J'ai rien compris :mef2:

C'est quoi une intensité métaphysique ? et en quoi ça remplace tout ça ? Et c'est quoi qui épouse quel contexte ? Et qui est rythmé ? Et comment le sexe peut être desexualisé ? Ca veut dire quoi et en quoi c'est un problème ? Et en quoi c'est ça LE problème ? Et en quoi un savoir peut être fatal ?

Bref, vraiment rien compris ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)

sur ce point je te rejoin titenath, une femme entierement epilé c'est sympa de temps en temps, sa change les sensation leur des pratique sexuel diverse mais sa fait bizzare visuellement

ça fait "prépubère", c'est, à mon sens, dérangeant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité australometheque
Invité australometheque Invités 0 message
Posté(e)

Intensité métaphysique = utilisation commune de l'énergie fondamentale (libido) dans un but commun de jouissance et de survie de l'espèce (ce qui est la même chose bien sur).

Remplacement = Grille de lecture protocolaire du sexe éliminant toute spontanéité et donc toute utilisation de l'énergie sus citée.

Epouse du contexte = Rôle salvateur (ou pas) du sexe et du salut par les "corps", dans un contexte psychologique donné.

Rythme = Essence de la vie donc du sexe.

Sexe désexualisé = Acte sexuel perdant son aspect animal, cosmique, en même temps vain et fondamental (sexe intellectualisé, dogme de la performance, anéantissement du désir pour le plaisir).

Problème du SD = Perte de la réaction chimique subtile qui échappe à la destruction et au polissage massif des esprits ; castration du désir, donc de la création humaine libre.

Savoir fatal = Image. Les morts vivants savent qu'ils leur faut manger tout cru les gentils survivants.

J'espère que tu as compris qu'il ne fallait rien y comprendre, c'est un peu ça que je veux dire pour résumer :mouai:

Modifié par australometheque

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Je ne pense pas. C'est juste une question de goût. Je trouve que les poils sous les bras et les poils qui débordent de la culotte ça fait dégueulasse. Donc les gens donnent un avis perso. Si ma voisine aime avoir des poils partout ben c'est son problème.

J'ai des copines australiennes qui ne s'épilent pas du tout. Là bas c'est un peu la mode du "tout naturel", bio, végétalien ou végétarien, accouchement dans la douleur, femme avec des poils, etc.... Ben elles font ce qu'elles veulent tant qu'elles me laissent m'épiler.

Pour le sexe c'est un peu pareil. M'en fous que ma voisine se fasse sauter une fois par trimestre tant que moi je épanouie avec mon mec :)

Parfois, on ne sait plus trop ce qui est de l'ordre du goût personnel et de ce qui devient une norme sociétale. Tu t'en fous que ta voisine se fasse sauter une seule fois par trimestre, mais peut-être bien qu'elle elle ne s'en fout pas du tout et se demande avec angoisse si son couple est normal, sans même s'interroger sur son propre épanouissement, parce que les magazines te montrent comme modèle "être une salope en dix leçons", que si tu le fais pas sur la table de la cuisine ou bien si tu n'as jamais testé la brouette javanaise, tu es finalement des plus ringardes. On est dans une société quand même un peu hypersexualisée, où l'idéal est de sauter tout ce qui bouge et forniquer comme un lapin. Où est la norme ? Où est le goût personnel ? Quand tu as la pression du collectif et des médias, c'est pas évident pour tout le monde de "s'en foutre".

Pour l'épilation, où est la norme ? où est le goût personnel ? Je suis un peu d'accord avec ce qui est dit au-dessus. Chez nous, même si c'est différent ailleurs, on méprise une femme poilue. Alors si tu as envie de l'être, il faut une sacrée dose d'héroïsme pour afficher sa préférence. Et c'est plutôt rare.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CYRRIC Membre 3 026 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

Apres je voudrais réagir a autre chose, en plus de se poser la question a savoir si ces doctrine soeciatal sont bien ou pas, il faudrai surtout se demander pourquoi.

par exemple pour des test fait le sex est un bon moyen de s'apanouir au seins d'un couple et dans la vie en général, de plus c'est agréable, alors pourquoi ne pas en profité.

pour ce que j'en pense personnellement, c'est quelue chose en effet de très agréable un acte qu'on fait par plaisir pour soit mais aussi pour l'autre, cela peut donc etre un bon moyen de s'amuser de partager des moment fort avec sont/sa partenaire.

il faut juste dédramatisé un peut le sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation