Aller au contenu

Internet, le nouveau terrain de chasse des call-girls et call-boys

Messages recommandés

eklipse Membre 14 455 messages
Dazzling blue²‚ 46ans
Posté(e)

Internet, le nouveau terrain de chasse des call-girls

876211_models-walk-past-a-sign-for-the-women-s-toilet-during-the-14th-venus-erotic-fair-in-berlin.jpg Pour régler leurs redevances, les candidates contactaient une adresse Internet appartenant à un certain "Karl".

REUTERS/Fabrizio Bensch

Avec Internet, rapide et discret, les call-girls ont considérablement agrandi leur terrain de chasse. De nombreux "intermédiaires", Web-masters d'un nouveau genre, en profitent. Décryptage de l'un de ces cyber-réseaux aux ramifications internationales.

Fini, les belles en voiture de luxe qui rôdent dans les quartiers huppés et les call-girls "haut de gamme" impossibles à joindre autrement que par téléphone. Terminé, aussi, les bars à hôtesses où les clients sont sommés de s'abreuver d'un mauvais champagne hors de prix avant d'espérer se livrer à des ébats tarifés. Le terrain de chasse des "escorts" s'est aujourd'hui déplacé sur Internet, comme le montre l'enquête policière dont a fait l'objet le site Web Escort-annonce.com.

C'est en 2009 que débutent modestement les investigations, après la plainte déposée à Clermont-Ferrand par une organisation auvergnate de défense de la famille, outrée qu'en quelques clics de souris on puisse accéder au commerce du sexe aussi crûment exposé. En surfant à leur tour, les policiers découvrent rapidement que plusieurs centaines de jeunes femmes, mais aussi des hommes et des transsexuels, proposent en ligne leurs services intimes contre rémunération.

Certaines ont déjà un métier, mais se prostituent pour résoudre leurs difficultés financières

La plupart des "escort girls" sont des Françaises. Bon nombre de ces dernières ne sont d'ailleurs pas des "professionnelles", remarquent les hommes de la PJ. Certaines des filles identifiées ont déjà un métier, mais ont choisi de se prostituer pour résoudre leurs difficultés financières. Le site affiche également des offres d'étrangères, roumaines ou brésiliennes, annonçant leur passage en France pour quelques semaines ou quelques mois à l'occasion d'un "sex tour" - la nouvelle vogue en matière de prostitution de luxe - qui va les conduire à travers toute l'Europe.

Comment ces "escort girls" s'inscrivaient-elles sur ce catalogue du sexe? Le contact, répandu par le bouche-à-oreille, s'établissait grâce à un jeune Parisien, domicilié dans le très chic XVIe arrondissement. Jordan N..., passionné d'informatique, proposait, en échange d'espèces sonnantes et trébuchantes, de créer les pages personnelles qui pouvaient, ensuite, être présentées sur le site. Un photographe avec lequel il était en relation organisait, contre rétribution, des séances photo destinées à "enrichir" le contenu de l'offre. "Alessia", l'une des filles entendues par la police, a ainsi versé 1200 euros aux deux compères. L'investissement ne s'arrêtait pas là, car les postulantes devaient alors régler des frais d'inscription dont le montant était variable selon l'emplacement choisi sur le site. Les filles qui désiraient simplement s'afficher devaient régler une cotisation de 250 euros mensuels. Pour 270 euros, et l'abonnement dit "privilège", les patrons du réseau garantissaient, en outre, le blocage des éventuels commentaires défavorables laissés en ligne par les clients. Enfin, pour 350 euros, les plus motivées pouvaient apparaître comme "la copine du mois" et figurer en tête de liste des annonces. Les amateurs devaient s'acquitter d'une sorte de droit d'entrée, un petit 10 euros. Pas question d'effrayer le chaland.

Les filles testées pour prouver leurs compétences

Pour régler leurs redevances, les candidates contactaient une adresse Internet appartenant à un certain "Karl". De son vrai nom Aldo I..., ce trentenaire était officiellement employé par une entreprise de transports de la banlieue parisienne, mais, plus officieusement, homme à tout faire et quelquefois homme de main du site Escort-annonce.com. Il lui arrivait de tester lui-même les filles afin de s'assurer - conscience professionnelle oblige - de la véracité des performances annoncées. Mikaela B..., qui s'était fait une spécialité des pratiques sado-maso, a ainsi dû démontrer ses compétences en ce domaine lors d'un rendez-vous que lui avait imposé l'intermédiaire... Celles qui avaient eu l'heur de plaire à Aldo étaient dispensées de droits d'inscription et systématiquement placées dans le "top 10" du site. Les autres, les rebelles ou les mauvaises payeuses, voyaient disparaître leurs annonces.

Ce qu'ignoraient les cyber-prostituées c'est qu'Aldo, leur interlocuteur, n'était pas le véritable patron de ce business. Car, au-dessus de lui, dans la hiérarchie de cette entreprise de sexe en ligne, se trouvait Marek M..., un Slovaque dont les talents de programmeur avaient été mis à contribution pour créer le site Internet. L'homme avait configuré les différents logiciels permettant de faire fonctionner le portail et surveillait le serveur informatique caché à Bratislava, hors de portée de la police française. Lors de ses interrogatoires, ce "webmaster" a affirmé qu'il ignorait le caractère illégal de son activité. D'autant qu'il avait auparavant effectué ce même travail, disait-il, pour un site en Italie, où la police ne lui avait jamais causé d'ennuis...

Les comptes d'une Web-escort

Prix de la prestation: de 250 à 500 euros l'heure. 1 500 euros pour la soirée et la nuit.

Recettes mensuelles: de 5 000 à 10 000 euros.

Coût de la création d'un site avec photos réalisées par un professionnel: autour de 1 200 euros.

Cotisation mensuelle au site: de 300 à 800 euros (estimation effectuée à partir des témoignages recueillis).

C'est aussi ce qu'a soutenu, le coeur sur la main, David A..., suisse de nationalité et gérant de sociétés, spécialisé dans le commerce du sexe. Ce quadra est suspecté d'être la véritable tête pensante du réseau sur Internet. Il dirige, par ailleurs, deux établissements "coquins", dont le bien nommé "Décadent", à Zurich, où des prostituées triées sur le volet donnent rendez-vous à des clients en mal de sensations. Mais la police genevoise le soupçonne d'être, en réalité, le relais d'une organisation criminelle internationale...

Si certaines des filles d'Escort-annonce.com, en situation irrégulière, ont été expulsées de France, l'immense majorité n'a pas eu à s'en expliquer devant la justice. Seuls comparaissent, désormais, les organisateurs de ce cyber-réseau; tous poursuivis pour proxénétisme. En revanche, les pages sur lesquelles les call-girls new look se dévoilaient ont été bannies du Web. En France, du moins. Car le site fonctionne encore dans 47 autres pays, dont la majorité européens. En toute légalité...

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/internet-le-nouveau-terrain-de-chasse-des-call-girls_1080322.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
romain95 Membre 1 301 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)

1500 € la soirée sa fais mal. enfin dommage que je suis pas une fille, je me serais prostitué:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ivo marin Membre 1 338 messages
RAMBO‚ 40ans
Posté(e)

Ce qu'il faudrait c'est interdir tous les sites pornographiques sur Internet.

Mais la je vous raconte pas ce que ca provoquerai au vu du nombre titanesque de personnes qui consultent tous les jours ce genre de site.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11 523 messages
Con de Sysiphe‚ 42ans
Posté(e)

Sauf que c'est pas le sujet, il n'est pas question de pornographie là mais de prostitution me semble t il...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 1107tang
Invité 1107tang Invités 0 message
Posté(e)

Ce qu'il faudrait c'est interdir tous les sites pornographiques sur Internet.

Mais la je vous raconte pas ce que ca provoquerai au vu du nombre titanesque de personnes qui consultent tous les jours ce genre de site.

Quand on sait que les sites pornos représente un tiers du contenu du web ça va être compliqué. Et en plus je vois pas pourquoi il faudrait les interdire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11 523 messages
Con de Sysiphe‚ 42ans
Posté(e)

La pornographie et la prostitution c'est la même chose.

Clairement pas

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 1107tang
Invité 1107tang Invités 0 message
Posté(e)

La pornographie et la prostitution c'est la même chose.

Clairement pas

:plus:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 442 messages
Gonade Absolutrice‚
Posté(e)
bbmodo.jpg

Prochains dérapages et insultes = avertissement. Merci de vous calmer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11 523 messages
Con de Sysiphe‚ 42ans
Posté(e)

Les mœurs des gens leurs appartiennent, ça s'appelle la liberté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ivo marin Membre 1 338 messages
RAMBO‚ 40ans
Posté(e)

La liberté s'arrête là ou commence celle des autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kevinklein Membre 827 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Il suffit d'aller sur meetic,pour s'en convaincre .

Mais là c'est beaucoup plus ...subtile !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eklipse Membre 14 455 messages
Dazzling blue²‚ 46ans
Posté(e)

Ouais ben même sur attractive world, à l'époque où j'y étais y' avait un gars qui tapinait plus ou moins, y se faisait payer la bouffe et restau par les nanas qu'il rencontrait, et disait qu'il n' avait plus les moyens de payer son électricité, jouait les caliméros, histoire de t'amadouer et te pousser à lui donner tes ronds pour l'aider à s'en sortir, mais j'ai très vite senti l'arnaque, le gigolo, car il souhait la mandoline, et c'était le même scénario et discours qu'il faisait à d'autres Nanas ...pour moi ce mec faisait la pute, sans vouloir l'avouer aux nanas.

Sur le Forum du site plusieurs nanas se sont plaintes de lui ...(quelle santé sexuelle de fer, il faut pour un homme prostitué, car bander et faire l'amour, à toutes ses donatrices bienveillantes, ça doit pas être facile tous les jours...:D, mieux vaut tapiner chez les Homos Actifs, là suffit d'un peu de gel lubrifiant et ouvrir son cul et Hop l'affaire est dans le sac si je puis dire ...)

Modifié par eklipse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11 523 messages
Con de Sysiphe‚ 42ans
Posté(e)

C'est pas nouveau les gigolos, ça suit l'évolution du développement des réseaux sociaux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kevinklein Membre 827 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Pour les mecs ,de bons stimulants suffisent à aider.Le pire ce sont les femmes ,beaucoup plus fourbes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11 523 messages
Con de Sysiphe‚ 42ans
Posté(e)

J'ai du mal à saisir la nature de ton propos, tu peux préciser ta pensée stp ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kevinklein Membre 827 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

La femme va utiliser ses charmes,va manipuler sa proie jusqu'à la vider (enfin pour ceux qui se laissent faire)telle une sangsue .Le mec,lui va être beaucoup plus franc.Direct,droit au but.Ce qui dans le cadre d'une prostitution ,lui laisse au moins le mérite de jouer la carte de l'honnêteté .Maintenant je parle des sites de rencontres ,si il s'agit de prostitution pure et dure,bien évidemment qu'il ne peut y avoir tromperie ,puisque les conditions sont définies par avance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eklipse Membre 14 455 messages
Dazzling blue²‚ 46ans
Posté(e)

A parce que des hommes ne jouent pas de leur bagou, savoir parler, friser de l'oeil, baratiner à mort la nana, parler d'amour, de sentiments (alors qu'ils n'en pensent pas une ligne) c'est pareil que jouer avec son sexe à appeal, et puis des mecs qui savent jouer de leurs charmes physiques, ça existe aussi !

propos sexistes ! pas de différences !

15528210.jpg

:o° Bonsoir , c'est combien ??

madonna_et_jesus_luz_reference.jpg

franchement, vous croyez qu'il était avec Madonna que pour ses beaux yeux???et elle , elle était fascinée par l' intelligence du gars, ben voyons, c'est pas plutôt la jeunesse et son beau physique qui l'ont attiré ?? là c'est fini entre eux ...

Décidément, Madonna dépense sans compter pour son toyboy Jesus ! La star serait sur le point d'acheter un appartement d'une valeur d'1,85 million d'euros, à New York, à son mannequin de chéri.

La madone souhaiterait ardemment qu'il habite plus près de sa maison new yorkaise. "Madonna achète un appartement à New York pour Jesus. Elle a demandé à son agent immobilier de chercher le lieu parfait pour lui, près de la maison où elle vient de s'installer", a déclaré une source au Sun. Madonna a en effet récemment déménagé, dans une maison d'une valeur de 27 millions d'euros. "Elle a dit qu'elle voulait dépenser 1,85 million d'euros, et qu'elle doit pouvoir aller à pied chez Jesus. Elle finance tout mais Jesus possèdera le bien quand il aura été trouvé et acheté", a ajouté la source.

Déjà qu'elle dépense des milliers d'euros pour lancer la carrière de DJ de son chouchou...

Chercherait-elle à se faire pardonner, pour avoir dit en public qu'elle préfèrerait "passer sous un train plutôt de que se remarier" ? Affaire à suivre.

http://people.premie...Jesus-!-2082954

Modifié par eklipse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eklipse Membre 14 455 messages
Dazzling blue²‚ 46ans
Posté(e)

topelement.jpg

L’héritière de BMW roulée par un gigolo

L’escroc suisse qui a extorqué 7 millions d’euros à la femme la plus riche d’Allemagne a été condamné à six ans de prison. Son gourou et inspirateur a, lui, été libéré.

suite

http://www.liberation.fr/monde/0101553200-l-heritiere-de-bmw-roulee-par-un-gigolo

Et lui s'était pas une sangsue ??

La vie de Susanne Klatten bascule un jour de juillet 2007 où elle prend quelques jours de repos au Lanserhof, un hôtel cossu mais dépourvu de luxe ostentatoire du Tyrol autrichien, spécialisé dans les cures de remise en forme. A 21 heures, chacun se retire dans sa chambre après une journée de massages et de tisanes.

C’est là que «chasse» Helg Sgarbi, 44 ans, 1,85 mètre. Sportif et très bien élevé, parlant couramment cinq langues, un sourire envoûtant et le regard triste… Le Suisse entame une cour acharnée, assaille sa proie de mails et de SMS, se présente à l’improviste sur son lieu de vacances. Susanne Klatten succombe quelques rencontres plus tard. Au point de dépanner son amant de 7,5 millions d’euros lorsqu’il lui raconte une abracadabrante histoire d’accident de voiture survenu aux Etats-Unis qui aurait laissé paralysée une fillette d’un clan de la mafia qu’il lui faudrait dédommager. Elle lui verse la somme en grosses coupures rangées dans un carton.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anton96 Membre 1 862 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)
Internet, le nouveau terrain de chasse des call-girls

:smile2:

Ah ah ah "nouveau" pour l'express ça veut dire qui a dix ans ?

Ça n'a rien de nouveau, c'est même l'une des premières choses qui s'est mise en place quand le web est devenu grand public.

Ils vivent avec des œillères les journalistes de ce canard où ils sont vraiment incompétents à observer le monde qui les entoure ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité