Aller au contenu

Une question pour les femmes


Messages recommandés

femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

Coucou, mesdames et mesdemoisellles.

alors voici un sujet qui me tient tres a coeur.

:coeur:

je suis en pleine reflexion (encore et toujours oui) sur le plaisir sexuel, et une chose m'intrigue beaucoup par rapport au sexe feminin en général.

je me base sur mon vécu, ce que j'ai entendu et ce que j'ai vu, et j'ai constaté que VOTRE plaisir est généralement à la limite entre la douleur et la jouissance.

cette "limite" tres floue est vraiment tres troublante pour moi.

:gurp:

je m'explique:

Dans le feu de l'action, il arrive que la partenaire feminine exprime souvent une forme ambigue de déssacord; (non, arrete, doucement) alors que si justement le partenaire masculin s'execute, la femme le lui reprochera et demandera de continuer a nouveau!

enfait c'est confus, on ne sait pas si elle a vraiment mal ou si elle en veut plus?

et perso, dans le doute je prefere m'abstenir.

enfin exceptionnellement j'ai rencontré une femme qui m'a clairement spécifié d'ignorer ses râles et gémissements (qui ressemblait plus a de la peine qu'autre chose) et de mettre du coeur a l'ouvrage sans interruption jusqu'a l'extase.

je suis tres perturbé par cette aspect de la sexualité.

d'autant que selon la femme, leur limite/tolérance à "l'effort" varie completement.

c'est tres stressant pour moi de ne pas savoir si oui ou non je peux y aller franco.

en effet de mon point de vue il n'y a aucunement de reserve et de modération à établir.

pour parler plus trivialement je dirai que: "tant que ca glisse, c'est le délice".

comprenez vous ce que je veux formuler?

merci alors pour vos avis.

:blush:

PS: si des mecs ont quelque chose a dire dessus, ils sont les bienvenus aussi!

:bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
tihaa Membre 3 698 messages
la blonde chocolatée‚ 30ans
Posté(e)

peut importe ce qu'elle dit pendant , c'est juste pour atteindre l'orgasme d'une façon ou d'une autre y a aucune souffrance au contraire :hu:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité aintiemlaligent
Invité aintiemlaligent Invités 0 message
Posté(e)

Ce sont des femmes :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CYRRIC Membre 3 026 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

beaucoup de femme on honte de prendre du plaisir dans le sex, apres quand je dit honte c'est pas a se pendre non plus mais bon.

sinon pour ce que j'en est discuter avec des femme il se trouve que pendant l'acte il semblerai que le sex leur provoque des contraxion a differente endroit, etant interne cela doit se ressentir de façon plus ou moins forte,

voila n'etant pas une femme je ne peut que t'apporté ces quelque debut de piste, si une femme passe par la et veut confirmer ou pas ce que j'ai dit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

je me base sur mon vécu, ce que j'ai entendu et ce que j'ai vu, et j'ai constaté que VOTRE plaisir est généralement à la limite entre la douleur et la jouissance.

cette "limite" tres floue est vraiment tres troublante pour moi.

:gurp:

je m'explique:

Dans le feu de l'action, il arrive que la partenaire feminine exprime souvent une forme ambigue de déssacord; (non, arrete, doucement) alors que si justement le partenaire masculin s'execute, la femme le lui reprochera et demandera de continuer a nouveau!

enfait c'est confus, on ne sait pas si elle a vraiment mal ou si elle en veut plus?

Je ne peux pas m'exprimer pour toutes les femmes, mais selon mon vécu, il est arrivé que les sensations ressemblent à des décharges électriques, d'une intensité presque douloureuse. Dans ce cas je demande à mon partenaire de freiner, mais comme ça disparaît tout de suite, pas d'arrêter pour autant. Oui, j'imagine que c'est délicat à comprendre, moi même je n'ai jamais bien compris.:mouai:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gardiane Membre 1 068 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Je crois que des siècles de culture ont fait que la femme a développé une forme de masochisme sexuel étrange. Le plaisir sexuel féminin a souvent été montré comme honteux ou signe de vice, de plus on a appris à la femme a "bien se comporter" physiquement ( ne pas se lâcher).

Depuis la plus tendre enfance, on fait comprendre insidieusement aux filles qu'elles sont faites pour être des victimes sexuelles et que les hommes sont des prédateurs ( = peur du viol ) Il y a un moment où cela va à l'encontre du désir qu'elles ressentent d'où des émotions fortes et contradictoires.

Le plaisir sexuel amène a montrer une intimité longtemps présentée comme indécente ( plaisir hors de contrôle ) pour une "femme de bien" ... c'est toujours la dualité entre la "maman" et la" putain". Heureusement, de nos jours, ça dérange de moins en moins de femmes d'être les deux à la fois voire une tout court, mais cette dualité est souvent intégrée à la sexualité parce qu'elle est au cœur même de la construction de la personnalité de la femme.

Je crois que l'expression du "non, arrête" doit être la cause de l'affrontement intérieur entre l'image sociale de femme "de bien" et celle plus sauvage imposée par le plaisir physique et qui est incontrôlable, donc aussi plaisante que perturbante.

C'est une façon de donner à l'autre l'image du prédateur face à la blanche colombe victime assez contente de l'être , si on veut résumer l'idée du "jeu" sexuel à ce niveau :smile2:

Donc, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, par contre il convient d'en discuter avec chaque partenaire parce qu'il y en a qui disent "non" en pleine montée de désir tout en ressentant "oui" ... mais y'en a beaucoup pour qui "non" ça veut dire "non" et ça risquerait de mal se passer si ça n'était pas entendu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)
Donc, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, par contre il convient d'en discuter avec chaque partenaire parce qu'il y en a qui disent "non" en pleine montée de désir tout en ressentant "oui" ... mais y'en a beaucoup pour qui "non" ça veut dire "non" et ça risquerait de mal se passer si ça n'était pas entendu.

c'est tout un programme en effet!

:gurp:

mais merci quand meme pour l'explication.

:blush:

Par ailleurs je trouve vraiment regrettable que comme l'a expliqué LILIGREYCAT, la nature ait voulu que biologiquement le plaisir de la femme passe par la case "douleur". (décharges electriques)

je pense egalement a la premiere fois ou il faut sy prendre avec beaucoup de douceur et de patience pour "assurer".

c'est d'autant plus injuste et incompréhensible que pour les hommes (pour moi en tout cas) il n'y a pas du tout cet aspect douleureux dans le rapport sexuel.

enfin bref. c'est pas cool!

:snif:

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation