Aller au contenu

Messages recommandés

grandfred Membre 15741 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Vous en pensez quoi de :

« Nous res­te­rons jusqu’à la fin juin nous battre dans la pro­vince d’Oran, et à y ruiner toutes les villes, toutes les pos­ses­sions de l’émir. Partout il trou­vera l’armée fran­çaise, la flamme à la main (mai 1841) ».

« Mascara, ainsi que je te l’ai dit, a dû être une ville belle et impor­tante. Brûlée en partie et sac­ca­gée par le Maréchal Chauzel en 1855 ». « Nous sommes dans le centre des mon­ta­gnes entre Miliana et Cherchell. Nous tirons peu de coups de fusil, nous brû­lons tous les douars, tous les vil­la­ges, toutes les cahu­tes. L’ennemi fuit par­tout en emme­nant ses trou­peaux ».

« Entouré d’un hori­zon de flam­mes et de fumée qui me rap­pelle une petit Palatinat en minia­ture, je pense à vous tous et je t’écris. Tu m’a laissé chez les Brazes, je les ai brûlés et dévas­tés. Me voici chez les Sindgads, même répé­ti­tion en grand, c’est un vrai gre­nier d’abon­dance... Quelques-uns sont venus pour m’amener le cheval de sou­mis­sion. Je l’ai refusé parce que je vou­lais une sou­mis­sion géné­rale, et j’ai com­mencé à brûler (Ouarsenis, octo­bre 1842) ».

« Des tas de cada­vres pres­sés les uns contre les autres et morts gelés pen­dant la nuit ! C’était la mal­heu­reuse popu­la­tion des Beni-Naâsseur, c’était ceux dont je brû­lais les vil­la­ges, les gour­bis et que je chas­sais devant moi (région de Miliana, 1843) ».

« J’ai laissé sur mon pas­sage un vaste incen­die. Tous les vil­la­ges, envi­ron deux cents, ont été brûlés, tous les jar­dins sac­ca­gés, les oli­viers coupés (Petite Kabylie, mai 1851) ».

Le géné­ral Bugeaud écrit le 18 jan­vier 1843 au Général de la Moricière :

« Plus d’indul­gence, plus de cré­du­lité dans les pro­mes­ses. Dévastations, pour­suite achar­née jusqu’à ce qu’on me livre les arse­naux, les che­vaux et même quel­ques otages de marque... Les otages sont un moyen de plus, nous l’emploie­rons, mais je compte avant tout sur la guerre active et la des­truc­tion des récol­tes et des ver­gers... Nous atta­que­rons aussi sou­vent que nous le pour­rons pour empê­cher Abdelkader de faire des pro­grès et ruiner quel­ques-unes des tribus les plus hos­ti­les ou les plus félon­nes ».

Le 24 jan­vier, il écrit au même :

« J’espère qu’après votre heu­reuse razzia le temps, quoi­que sou­vent mau­vais, vous aura permis de pous­ser en avant et de tomber sur ces popu­la­tions que vous avez si sou­vent mises en fuite et que vous fini­rez par détruire, sinon par la force du moins par la famine et les autres misè­res ».

....(...)....

lire en entier sur : http://rebellyon.info/Le-24-janvier-1845-en-Algerie-Je.html

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
latin-boy30 Membre+ 9575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

Je me suis souvent demandé comment seraient les ex-colonies si elles n'avaient jamais été colonisées ...

Je n'affirme rien, je pose la question.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miss.Tic Membre 2094 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Vous en pensez quoi de :

Que les témoignages historiques sont toujours très intéressant pour comprendre la psychologie et surtout la façon de raisonner de l'époque en question.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grandfred Membre 15741 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Je me suis souvent demandé comment seraient les ex-colonies si elles n'avaient jamais été colonisées ...

Je n'affirme rien, je pose la question.

cela entraîne bien des questions :

- notre modèle est il le meilleur ??

- qui aurait pris la ""place"" de la france en Algèrie ??

- comment justifier de tels actes décrits dans ces lettres ???

- etc...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williama Membre 3892 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

... j'en pense que ce fut une guerre avec le déroulement d'une guerre ... et qu'Abdelkader devint ensuite un ami de la France, un franc-maçon du Grand orient de France et un défenseur des chrétiens en Syrie ... de quoi servir de base de réflexion à tous les adeptes des raisonnements binaires simplistes du style "les méchants colons contre les gentils colonisés .."

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miss.Tic Membre 2094 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Je me suis souvent demandé comment seraient les ex-colonies si elles n'avaient jamais été colonisées ...

Je n'affirme rien, je pose la question.

cela entraîne bien des questions :

- notre modèle est il le meilleur ??

- qui aurait pris la ""place"" de la france en Algèrie ??

- comment justifier de tels actes décrits dans ces lettres ???

- etc...

Que y a t-il a justifier ?

La mentalité de 1841 n'est pas celle de 2012.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 62ans
Posté(e)

... j'en pense que ce fut une guerre avec le déroulement d'une guerre ...

Sauf qu'il s'agissait d'une guerre d'agression, au sens juridique du terme, et que les méthodes employées n'ont rien à envier avec ce que nous avons vu récemment en Bosnie.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latin-boy30 Membre+ 9575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

Je me suis souvent demandé comment seraient les ex-colonies si elles n'avaient jamais été colonisées ...

Je n'affirme rien, je pose la question.

cela entraîne bien des questions :

- notre modèle est il le meilleur ??

- qui aurait pris la ""place"" de la france en Algèrie ??

- comment justifier de tels actes décrits dans ces lettres ???

- etc...

Une nation est puissante lorsqu'elle est riche (pognon, évidemment !), qu'elle dispose d'une technologie avancée, qu'elle dispose de moyens de défense développés et qu'elle est écoutée ......

Après tout, la Chine est parvenue à ça sans être occupée par les armées occidentales ...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Delenda Carthago est Membre 4165 messages
Seigneur, garde-moi de mes amis. Mes ennemis, je m'en charge‚ 27ans
Posté(e)

Vous en pensez quoi de :

« Nous res­te­rons jusqu’à la fin juin nous battre dans la pro­vince d’Oran, et à y ruiner toutes les villes, toutes les pos­ses­sions de l’émir. Partout il trou­vera l’armée fran­çaise, la flamme à la main (mai 1841) ».

« Mascara, ainsi que je te l’ai dit, a dû être une ville belle et impor­tante. Brûlée en partie et sac­ca­gée par le Maréchal Chauzel en 1855 ». « Nous sommes dans le centre des mon­ta­gnes entre Miliana et Cherchell. Nous tirons peu de coups de fusil, nous brû­lons tous les douars, tous les vil­la­ges, toutes les cahu­tes. L’ennemi fuit par­tout en emme­nant ses trou­peaux ».

« Entouré d’un hori­zon de flam­mes et de fumée qui me rap­pelle une petit Palatinat en minia­ture, je pense à vous tous et je t’écris. Tu m’a laissé chez les Brazes, je les ai brûlés et dévas­tés. Me voici chez les Sindgads, même répé­ti­tion en grand, c’est un vrai gre­nier d’abon­dance... Quelques-uns sont venus pour m’amener le cheval de sou­mis­sion. Je l’ai refusé parce que je vou­lais une sou­mis­sion géné­rale, et j’ai com­mencé à brûler (Ouarsenis, octo­bre 1842) ».

« Des tas de cada­vres pres­sés les uns contre les autres et morts gelés pen­dant la nuit ! C’était la mal­heu­reuse popu­la­tion des Beni-Naâsseur, c’était ceux dont je brû­lais les vil­la­ges, les gour­bis et que je chas­sais devant moi (région de Miliana, 1843) ».

« J’ai laissé sur mon pas­sage un vaste incen­die. Tous les vil­la­ges, envi­ron deux cents, ont été brûlés, tous les jar­dins sac­ca­gés, les oli­viers coupés (Petite Kabylie, mai 1851) ».

Le géné­ral Bugeaud écrit le 18 jan­vier 1843 au Général de la Moricière :

« Plus d’indul­gence, plus de cré­du­lité dans les pro­mes­ses. Dévastations, pour­suite achar­née jusqu’à ce qu’on me livre les arse­naux, les che­vaux et même quel­ques otages de marque... Les otages sont un moyen de plus, nous l’emploie­rons, mais je compte avant tout sur la guerre active et la des­truc­tion des récol­tes et des ver­gers... Nous atta­que­rons aussi sou­vent que nous le pour­rons pour empê­cher Abdelkader de faire des pro­grès et ruiner quel­ques-unes des tribus les plus hos­ti­les ou les plus félon­nes ».

Le 24 jan­vier, il écrit au même :

« J’espère qu’après votre heu­reuse razzia le temps, quoi­que sou­vent mau­vais, vous aura permis de pous­ser en avant et de tomber sur ces popu­la­tions que vous avez si sou­vent mises en fuite et que vous fini­rez par détruire, sinon par la force du moins par la famine et les autres misè­res ».

....(...)....

lire en entier sur : http://rebellyon.inf...Algerie-Je.html

J'en pense qu'encore une fois les anarchistes se contentent de montrer une facette des choses, et appliquent en plus leurs concepts mentaux sur d'autres époques.

Alors évidemment, ils détestent toute l'Histoire.

Ces messieurs oublient aussi de rappeler que les guerriers d'Abd el Kader étaient tout sauf des agneaux, et que tomber entre leurs mains était loin d'être un sort enviable.

Cela ne justifie pas grand chose. Cependant, à l'époque, quand on faisait la guerre, on la faisait. On n'avertissait pas à l'avance de l'heure de l'attaque, on ne demandait pas poliment la permission de tirer en se demandant si le connard d'en face est ou non un ennemi.

On tapait, et on le faisait bien.

Les français brûlaient les récoltes? Mais mon gars, comment veut-tu mener une guerre? Comme si on allait laisser l'ennemi se ré-approvisionner sans essayer de l'en empêcher! La guerre ne se résume pas à une rencontre sur un champ de bataille. Si on laisse à l'ennemi toutes liberté pour manger, pour se ré-armer, etc... la tâche devient quasi-impossible.

On tape là où ça fait mal, là où l'ennemi est faible. Guerre et fair-play ne font pas bon ménage.

Et j'en profite pour faire remarquer qu'à la même époque, une gigantesque famine (pas entièrement dûe au fait que les français brûlaient les récoltes, puisqu'ils ne le faisaient que dans les territoires révoltés et en lutte) s'abbatit sur toute l'Algérie.

Et que le nombre de victimes, déjà nombreuses, auraient atteint des proportions pharaoniques sans l'envoi par la France de cargaisons de riz, de blé et de pommes de terre.

Je rappelle aussi que l'invasion de l'Algérie a été motivée pour faire cesser la piraterie Maure qui été principalement basée à Alger.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 62ans
Posté(e)

Je rappelle aussi que l'invasion de l'Algérie a été motivée pour faire cesser la piraterie Maure qui été principalement basée à Alger.

Mais oui, mais oui... comme l'invasion de l'Irak était motivée par les ADM de Saddam Hussein.:o°

En réalité, le but était de faire main basse sur le trésor du bey et de redorer le blason passablement défraichi du roi de France.

  • Like 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miss.Tic Membre 2094 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Dinosaure, il va falloir te mettre à jour au niveau d l'Histoire, l'invasion est effectivement en partie motivé pour mettre un terme au guerre de course des barbaresques. En partie baser dans les ports de la Régence d'Alger.

En réalité, le but était de faire main basse sur le trésor du bey et de redorer le blason passablement défraichi du roi de France.

ça sort d'où ça ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 62ans
Posté(e)

Tiens encore un texte d'un anarchiste révolutionnaire :

Les villes indigènes ont été envahies, bouleversées, saccagées par notre administration plus encore que par nos armes. Un grand nombre de propriétés individuelles ont été, en pleine paix, ravagées, dénaturées, détruites. Une multitude de titres que nous nous étions fait livrer pour les vérifier n’ont jamais été rendus. Dans les environs même d’Alger, des terres très fertiles ont été arrachées des mains des Arabes et données à des Européens qui, ne pouvant ou ne voulant pas les cultiver eux-mêmes, les ont louées à ces mêmes indigènes qui sont ainsi devenus les simples fermiers du domaine qui appartenait à leurs pères Ailleurs, des tribus ou des fractions de tribus qui ne nous avaient pas été hostiles, bien plus, qui avaient combattu avec nous et quelquefois sans nous, ont été poussées hors de leur territoire. On a accepté d’elles des conditions qu’on n’a pas tenues, on a promis des indemnités qu’on n’a pas payées, laissant ainsi en souffrance notre honneur plus encore que les intérêts de ces indigènes. Non seulement on a déjà enlevé beaucoup de terres aux anciens propriétaires, mais, ce qui est pis, on laisse planer sur l’esprit de toute la population musulmane cette idée qu’à nos yeux la possession du sol et la situation de ceux qui l’habitent sont des questions pendantes qui seront tranchées suivant des besoins et d’après une règle qu’on ignore encore. La société musulmane, en Afrique, n’était pas incivilisée ; elle avait seulement une civilisation arriérée et imparfaite. Il existait dans son sein un grand nombre de fondations pieuses, ayant pour objet de pourvoir aux besoins de la charité ou de l’instruction publique. Partout nous avons mis la main sur ces revenus en les détournant en partie de leurs anciens usages ; nous avons réduit les établissements charitables, laissé tomber les écoles, dispersé les séminaires. Autour de nous les lumières se sont éteintes, le recrutement des hommes de religion et des hommes de loi a cessé ; c’est-à-dire que nous avons rendu la société musulmane beaucoup plus misérable, plus désordonnée, plus ignorante et plus barbare qu’elle n’était avant de nous connaître.

Je vous laisse chercher de qui est ce texte hein...:o°

Allez encore un anarchiste :

L’armée faite féroce par l’Algérie. Le général Le Flô me disait hier soir, le 16 octobre 1852 : "Dans les prises d’assaut, dans les razzias, il n’était pas rare de voir les soldats jeter par les fenêtres des enfants que d’autres soldats en bas recevaient sur la pointe de leurs baïonnettes. Ils arrachaient les boucles d’oreilles aux femmes et les oreilles avec, ils leur coupaient les doigts des pieds et des mains pour prendre leurs anneaux. Quand un Arabe était pris, tous les soldats devant lesquels il passait pour aller au supplice lui criaient en riant : cortar cabeza !. Le frère du général Marolles, officier de cavalerie, reçut un enfant sur la pointe de son sabre, Il en a du moins la réputation dans l’armée, et s’en est mal justifié." Atrocités du général Négrier. Colonel Pélissier : les Arabes fumés vifs.
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miss.Tic Membre 2094 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Et donc ?

Tu ne me réponds pas ?

Modifié par Miss.Tic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 62ans
Posté(e)

Pierre Péan, "Main Basse sur Alger, Enquête sur un Pillage, juillet 1830", Plon, 2004 :rtfm:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 12666 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Vous en pensez quoi de :

« Nous res­te­rons jusqu’à la fin juin nous battre dans la pro­vince d’Oran, et à y ruiner toutes les villes, toutes les pos­ses­sions de l’émir. Partout il trou­vera l’armée fran­çaise, la flamme à la main (mai 1841) ».

« Mascara, ainsi que je te l’ai dit, a dû être une ville belle et impor­tante. Brûlée en partie et sac­ca­gée par le Maréchal Chauzel en 1855 ». « Nous sommes dans le centre des mon­ta­gnes entre Miliana et Cherchell. Nous tirons peu de coups de fusil, nous brû­lons tous les douars, tous les vil­la­ges, toutes les cahu­tes. L’ennemi fuit par­tout en emme­nant ses trou­peaux ».

« Entouré d’un hori­zon de flam­mes et de fumée qui me rap­pelle une petit Palatinat en minia­ture, je pense à vous tous et je t’écris. Tu m’a laissé chez les Brazes, je les ai brûlés et dévas­tés. Me voici chez les Sindgads, même répé­ti­tion en grand, c’est un vrai gre­nier d’abon­dance... Quelques-uns sont venus pour m’amener le cheval de sou­mis­sion. Je l’ai refusé parce que je vou­lais une sou­mis­sion géné­rale, et j’ai com­mencé à brûler (Ouarsenis, octo­bre 1842) ».

« Des tas de cada­vres pres­sés les uns contre les autres et morts gelés pen­dant la nuit ! C’était la mal­heu­reuse popu­la­tion des Beni-Naâsseur, c’était ceux dont je brû­lais les vil­la­ges, les gour­bis et que je chas­sais devant moi (région de Miliana, 1843) ».

« J’ai laissé sur mon pas­sage un vaste incen­die. Tous les vil­la­ges, envi­ron deux cents, ont été brûlés, tous les jar­dins sac­ca­gés, les oli­viers coupés (Petite Kabylie, mai 1851) ».

Le géné­ral Bugeaud écrit le 18 jan­vier 1843 au Général de la Moricière :

« Plus d’indul­gence, plus de cré­du­lité dans les pro­mes­ses. Dévastations, pour­suite achar­née jusqu’à ce qu’on me livre les arse­naux, les che­vaux et même quel­ques otages de marque... Les otages sont un moyen de plus, nous l’emploie­rons, mais je compte avant tout sur la guerre active et la des­truc­tion des récol­tes et des ver­gers... Nous atta­que­rons aussi sou­vent que nous le pour­rons pour empê­cher Abdelkader de faire des pro­grès et ruiner quel­ques-unes des tribus les plus hos­ti­les ou les plus félon­nes ».

Le 24 jan­vier, il écrit au même :

« J’espère qu’après votre heu­reuse razzia le temps, quoi­que sou­vent mau­vais, vous aura permis de pous­ser en avant et de tomber sur ces popu­la­tions que vous avez si sou­vent mises en fuite et que vous fini­rez par détruire, sinon par la force du moins par la famine et les autres misè­res ».

....(...)....

lire en entier sur : http://rebellyon.info/Le-24-janvier-1845-en-Algerie-Je.html

bonjour

cela me fais penser aux méthodes de l 'armée américaine dans les guerres indiennes en amérique du nord à partire des années 1865 .

bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miss.Tic Membre 2094 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Pierre Péan, "Main Basse sur Alger, Enquête sur un Pillage, juillet 1830", Plon, 2004 :rtfm:

Tu rigole j'espère ?

C'est un historien ?

Il a fait ses recherches de quelle façon ?

Soit plus sérieux s'il te plaît.

La piraterie barbaresque en Méditerranée du 16e au 19e sicèle, Roland Courtinat, Serre éditeur, 2003

La conquête de l'Algérie, Pierre Montagnon, Pygmalion, 1986

Modifié par Miss.Tic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noisettes Membre+ 9770 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 35ans
Posté(e)

Pierre Péan n'est pas un historien à ma connaissance...

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
slanny Membre 5248 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

C'est quoi, au juste, l'interet de ressortir une guerre vielle de plus de 180 ans et de dire "C'est pas bien !" ?

A l'époque les gens pouvait s’acheter un nègre de service pour 6 sous dans le premier port venu et le convention de Genève n'existait pas. Quand on faisait la guerre, c'etait parce que l'on y gagnait quelquechose et personne ne s'en cachait. C’était dans l'aire du temps.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5684 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Je me suis souvent demandé comment seraient les ex-colonies si elles n'avaient jamais été colonisées ...

Je n'affirme rien, je pose la question.

Il y a un exemple (et un seul) de pays non-européen qui soit parvenu à conserver entièrement son indépendance politique, économique et financière entre 1492 et 1945, c’est le Japon.

Vous en pensez quoi de :

Que tu as raison de rappeler ce que c’est que prendre le contrôle d’un pays soit-disant pour faire le bien de son peuple.

Irak, Afghanistan, Libye... Syrie ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miss.Tic Membre 2094 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Que tu as raison de rappeler ce que c’est que prendre le contrôle d’un pays soit-disant pour faire le bien de son peuple.

Irak, Afghanistan, Libye... Syrie ?

Sauf que ce n'est pas ça que dénonce grandfred. Et puis de toutes façon, la colonisation n'a pas été faites pour ces raisons.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité