Aller au contenu

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
existence Membre 5 773 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Quand on affirme l'athéisme, on a beaucoup de réactions plaintives des croyants et de non-croyants. En d'autres termes, il y aurait un préjudice subit par les croyants dès lors que l'on affiche son athéisme. Mais alors peut-on évaluer cette souffrance des croyants ?

Ensuite, quand bien même l'affirmation de l'athéisme susciterait des sentiments négatifs chez les croyants, on peut justifier que l'on a la liberté de pensée. Or à partir du moment où l'on pense quelque chose, cela transparait dans nos paroles. Les athées devraient-ils refouler ou cacher leur athéisme, ou bien est-il légitime de vivre pleinement et de l'exprimer même si cela suscite des émotions négatives chez les croyants ?

Et puis, on pourrait retourner la question. Des athées se plaignent de la présence de la religion. Quel est le préjudice subit par les athées ? Par la présence de l’Église dans les média et dans les instances morales ? Les bâtiments religieux, les sonneries d'églises etc. ?

Ensuite, en supposant que la présence de la religion suscite des sentiments négatifs chez les athées, dans quelle mesure les croyants peuvent-ils vivre pleinement leur religion et donc l'exprimer dans leurs propos ?

N'y a-t-il pas en fin de compte quelque chose de maladif dans une société où l'on ne peut pas exprimer, sans imposer, la façon dont on se représente le monde ? N'est-ce pas donner une importance exagérée à la parole, qui n'est pas nécessairement dominatrice d'autrui, mais peut simplement être la description d'une façon de voir les choses ?

En résumé, pourquoi un athée ne pourrait pas dire qu'il pense qu'il n'y a pas de Dieu et que les croyants se trompent ? Et pourquoi un croyant ne pourrait pas dire qu'il pense qu'il y a un Dieu et que les athées se trompent ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 566
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 92

  • 59

  • 40

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

N'importe quoi!!! Cite moi un athée pouvant s'exprimer librement dans un pays régi par des lois religieuses et on en reparlera!!

Ah ! revoici le grand intello, grand maitre de la logique qui réapparait ! Attention bonnes gens , il va y avoir du spectacle , je vous le garanti ...

Et voià un exemple de plus. Donc je le redis, les croyants sont victimes des athées et j'ajouterais Les croyants sont victimes de l'agressivité des athées.

Membre 46ans Posté(e)
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 46ans
Posté(e)

Le préjudice subit de part et d'autre me semble purement psychologique.

En vérité, c'est simplement l'égo qui est froissé.

  • Like 6
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Fuel4Life Membre 10 926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonsoir existence,

Est-ce que la souffrance des uns et des autres est dans la liberté de dire croire en Dieu ou pas, ou est-elle liée au jugement des uns et des autres sur les actes, les comportements des uns qui entrent parfois en opposition avec le système de croyance de l'autre ?

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Florent52 Membre 3 172 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
1325112399[/url]' post='6898813']

Le préjudice subit de part et d'autre me semble purement psychologique.

En vérité, c'est simplement l'égo qui est froissé.

N'importe quoi!!!

Cite moi un athée pouvant s'exprimer librement dans un pays régi par des lois religieuses et on en reparlera!!

  • Like 6
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Karpov Membre 1 198 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ah ! revoici le grand intello, grand maitre de la logique qui réapparait !

Attention bonnes gens , il va y avoir du spectacle , je vous le garanti ...

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
existence Membre 5 773 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le préjudice subit de part et d'autre me semble purement psychologique.

En vérité, c'est simplement l'égo qui est froissé.

Il me semble aussi.

Bonsoir existence,

Est-ce que la souffrance des uns et des autres est dans la liberté de dire croire en Dieu ou pas, ou est-elle liée au jugement des uns et des autres sur les actes, les comportements des uns qui entrent parfois en opposition avec le système de croyance de l'autre ?

Si les deux questions sont séparées, oui, sans doute. Mais si un croyant considère que le simple fait d'énoncer des thèses athées est en soi un jugement de valeur, peut-on seulement s'exprimer ? D'autre part, comment ne pas se sentir jugé par quelqu'un qui pense qu'un Dieu va nous juger ? C'est un peu un jugement par procuration. Alors bien sûr, si Dieu n'existe pas, c'est une procuration sans destination.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre+ 32ans Posté(e)
metal guru Membre+ 28 235 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

Dans un autre topic j' ai envisagé l'idée que dieu pouvait aimer se faire sodomiser et je me suis pris un -5 à mon intervention, si ce sont des croyants qui ont fait ça, ils ont vraiment beaucoup plus d'orgueil que de foi. De véritables croyants auraient laissé dieu me punir pour avoir révélé ses penchants secrets, tandis que là, ceux qui l'ont fait pensent certainement que dieu est un incapable, ou alors ils se prennent pour lui, tout bouffi d'orgueil qu'ils sont. Dans les deux cas, quand ils vont se retrouver devant dieu, ils vont payer leur bétise interventionniste . Ce qui prouve que les croyants sont surtout victime de leur croyance avant tout. :sleep:

Modifié par metal guru
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
existence Membre 5 773 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le préjudice subit de part et d'autre me semble purement psychologique.

En vérité, c'est simplement l'égo qui est froissé.

N'importe quoi!!!

Cite moi un athée pouvant s'exprimer librement dans un pays régi par des lois religieuses et on en reparlera!!

Zarathoustra parle juste des réactions quand on en parle. Bien entendu, cela peut malheureusement aller plus loin que les paroles et les émotions négatives.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 107ans Posté(e)
davs Membre 4 773 messages
Forumeur alchimiste‚ 107ans
Posté(e)

Ah ! revoici le grand intello, grand maitre de la logique qui réapparait !

Attention bonnes gens , il va y avoir du spectacle , je vous le garanti ...

tu parle de qui ? :)

Modifié par davs
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 107ans Posté(e)
davs Membre 4 773 messages
Forumeur alchimiste‚ 107ans
Posté(e)

En tant qu'agnostique, je suis donc entre les deux

Mais j'avoue que je vois plus souvent les religieux tantant d'imposer leurs idées, aux athées, aux agnostiques et évidement aux autre religions.

La religion est souvent une excuses au conflit et au replis en communauté, mais il faut quand même la montrer et militer pour elle ... c'est surement ça qui gène l'athée ou l'agnostique qui lui vit simplement sans contrainte.

L'athée est considéré comme quelque chose de mal par certaine religion, un païens, c'est péjoratif.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 107ans Posté(e)
davs Membre 4 773 messages
Forumeur alchimiste‚ 107ans
Posté(e)

je ne dit pas qu'il faut, je dit que certain se sente obligé de recruter, promouvoir, convertir, etc ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 38ans Posté(e)
Yoannbzh Membre 11 816 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

En tant qu'agnostique, je suis donc entre les deux

Mais j'avoue que je vois plus souvent les religieux tantant d'imposer leurs idées, aux athées, aux agnostiques et évidement aux autre religions.

La religion est souvent une excuses au conflit et au replis en communauté, mais il faut quand même la montrer et militer pour elle ... c'est surement ça qui gène l'athée ou l'agnostique qui lui vit simplement sans contrainte.

L'athée est considéré comme quelque chose de mal par certaine religion, un païens, c'est péjoratif.

:plus: :plus: :plus: :plus:

Il n'y a que 2 personnes qui m’ont rien imposés dans la religion (Chrétienne) mais les autres, ils n'ont pas arrêtés !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

Le préjudice subit de part et d'autre me semble purement psychologique.

En vérité, c'est simplement l'égo qui est froissé.

:plus: je suis assez d'accord avec ça.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Florent52 Membre 3 172 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
1325114768[/url]' post='6898905']

Ah ! revoici le grand intello, grand maitre de la logique qui réapparait !

Attention bonnes gens , il va y avoir du spectacle , je vous le garanti ...

C'est sûr qu'intello est un qualificatif que l'on ne peut pas t'adresser...

En attendant essaye donc de répondre à mon défi ou reconnais ton incapacité : que l'on me cite un athée pouvant s'exprimer librement dans un pays régi par des lois religiueses strictes!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 46ans Posté(e)
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 46ans
Posté(e)

En tant qu'agnostique, je suis donc entre les deux

Mais j'avoue que je vois plus souvent les religieux tantant d'imposer leurs idées, aux athées, aux agnostiques et évidement aux autre religions.

La religion est souvent une excuses au conflit et au replis en communauté, mais il faut quand même la montrer et militer pour elle ... c'est surement ça qui gène l'athée ou l'agnostique qui lui vit simplement sans contrainte.

L'athée est considéré comme quelque chose de mal par certaine religion, un païens, c'est péjoratif.

Les agnostiques eux aussi cherchent à imposer leur vision de la chose, à décréter que seule leur position est acceptable.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Florent52 Membre 3 172 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
1325118878[/url]' post='6898951']
1325117111[/url]' post='6898930']

En tant qu'agnostique, je suis donc entre les deux

Mais j'avoue que je vois plus souvent les religieux tantant d'imposer leurs idées, aux athées, aux agnostiques et évidement aux autre religions.

La religion est souvent une excuses au conflit et au replis en communauté, mais il faut quand même la montrer et militer pour elle ... c'est surement ça qui gène l'athée ou l'agnostique qui lui vit simplement sans contrainte.

L'athée est considéré comme quelque chose de mal par certaine religion, un païens, c'est péjoratif.

Les agnostiques eux aussi cherchent à imposer leur vision de la chose, à décréter que seule leur position est acceptable.

Les agnostiques débattent et essayent de convaincre, mais rien de plus, tu serais bien incapable de me citer un seul cas où un Etat impose des convictions agnostiques à des gens. Rien à voir donc avec la croyance et l'athéisme!!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 61ans Posté(e)
pila Membre 18 571 messages
Forumeur alchimiste‚ 61ans
Posté(e)

Que les croyants prient dans leur lit, le soir, avant de s'endormir. Les témoignages publics de foi devraient être interdits. Il y a eu tellement de religions sur cette planète depuis que l'humain réfléchit que ça en devient ridicule.

Les dieux n'existent pas. Nous finirons tous en tas d'os dans une caisse (ou dans une boite de cendres).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Fuel4Life Membre 10 926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonsoir existence,

Est-ce que la souffrance des uns et des autres est dans la liberté de dire croire en Dieu ou pas, ou est-elle liée au jugement des uns et des autres sur les actes, les comportements des uns qui entrent parfois en opposition avec le système de croyance de l'autre ?

Si les deux questions sont séparées, oui, sans doute. Mais si un croyant considère que le simple fait d'énoncer des thèses athées est en soi un jugement de valeur, peut-on seulement s'exprimer ? D'autre part, comment ne pas se sentir jugé par quelqu'un qui pense qu'un Dieu va nous juger ? C'est un peu un jugement par procuration. Alors bien sûr, si Dieu n'existe pas, c'est une procuration sans destination.

Mon propos est valable dans les deux sens, c'est pourquoi je n'ai employé ni le mot croyant, ni le mot athée. Pour rester neutre par rapport à mes propres opinions qui sont surement connues par certains.

Pour un croyant énoncé des thèses athées c'est exprimer la non existence de Dieu, ce qui, on peut le comprendre aisément est pour eux, choquant, je crois même que pour certains, c'est un blasphème. Tout comme pour un athée s'entendre dire qu'il est plus proche de l'animal que l'être humain parce qu'il ne croit pas en Dieu, parce qu'il n'a pas de vie spirituelle, est choquant pour certains athées dont le droit de non croyance est mis à mal.

Tout débat, affrontement entre deux causes extrêmes est difficile, pour à mon avis une raison simple. Entendre un discours différent du sien, un discours qui vient heurter son propre système de valeur de croyance, est un exercice très difficile. Parce qu'on se sent forcément attaqué personnellement bien au delà de nos croyances ou non croyance, que ce soit en politique ou en religion. Chaque membre du groupe fait bloc de façon rigide pour maintenir le groupe en place. Ce sont des mécanismes de défense auquels nous sommes tous soumis, quelque soit notre groupe d'appartenance.

Ensuite il est clair pour moi, qu'entre en jeux la personnalité de chacun. Quelqu'un de tolérant entendra plus facilement des arguments autre que les siens.

Pour moi il n'y a pas de victimes ni d'un coté, ni de l'autre, juste une incapacité à communiquer autour de l'idée centrale, Dieu. Les athées refusent d'imaginer l'existence de Dieu, car ils pourraient être alors assimilés "croyants" et les croyants refusent d'imaginer la non-existence de Dieu, car ils pourraient être alors assimilés "pécheurs, mauvais croyants".

Que les croyants prient dans leur lit, le soir, avant de s'endormir. Les témoignages publics de foi devraient être interdits. Il y a eu tellement de religions sur cette planète depuis que l'humain réfléchit que ça en devient ridicule.

Les dieux n'existent pas. Nous finirons tous en tas d'os dans une caisse (ou dans une boite de cendres).

Existence, je reprends le discours de Pila pour exemple. (Pila tu ne m'en voudras pas)

Imagines une seconde être croyant et lire ce texte.

Le ton est agressif, on parle d'interdiction (ce terme est fort et renvoie à la notion de danger et tous les croyants ne sont pas des extrémistes assoiffés de sang). Ridicule, ce terme aussi est fort, il tourne en dérision la religion qui pour certains est sacrée.

Les dieux n'existent pas, cette formule à elle seule est une agression envers les croyants simplement parce qu'elle n'est pas énoncée comme un avis personnel mais comme une réalité.

Nous finirons tous .... est également une agression envers les rites des croyants et leur croyance en une vie après la mort....

Peu importe j'ai envie de dire que les arguments utilisés soient censés ou pas. Leur formulation se veut une attaque agressive de la croyance. Il est donc normal qu'un croyant se sente attaqué.

Je rassure tout le monde la même chose fonctionne dans l'autre sens. Je le répète dans ce débat croyant/athée, il n'y a à mon sens aucune victime, juste une incapacité à communiquer ses idées.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
Amazones Membre 13 439 messages
...... Phoenix ..... Une cendre déterminée‚ 49ans
Posté(e)

Pourquoi faut-il que cela soit détourné de cette manière, pourquoi les croyants victimes à cela, sachant que toutes croyances peuvent etre victime de ce qu'ils ne sont pas dans leur doctrine. Les athées peuvent etre également victime de ce qu'ils sont par la non acceptation d'une divinité mais est-ce là, la vraie intérrogation, non. Je pense tout simplement, que tout etre à le droit à faire son choix et non d'etre la victime d'une religion qui ne correspondrait pas à ses valeurs, à l'humain a être indulgeant et à etre assez ouvert pour en respecter le choix de chacun. Mais là, c'est tout autre réflexion...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×