Aller au contenu

La religion des Bons Hommes - suite

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
pyrenne Membre 7 025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)

La religion des Bons Hommes – (suite)

expension en Europe et dans le Midi

D’après Albéric des Trois Fontaines, le Manichéen Fortunatus, après s’être enfuit d’Hippone vers 392, se réfugia en Gaule et y trouva d’autres adeptes de Mani, notamment en Champagne

En 563, le concile de Braga, en Espagne, rédige plusieurs canons contre le manichéisme

Vers l’an 800, un anathème rédigé en latin montre que les Manichéens sont toujours persécutés en Occident

En 1060, le pape Nicolas II prescrit au clergé de Sisteron de ne pas accorder les sacrements aux nombreux Africains qui se présentent, sous prétexte qu’il se trouve des manichéens parmi eux

Il est très probable que le manichéisme se soit maintenu en Europe occidentale, et principalement en France, au sein de petites communautés

Lorsque les missionnaires bogomiles parviennent dans nos régions, elle existent encore, leurs idées fusionnent et donnent naissance au catharisme

******************************

La doctrine bogomile est alors répandue dans toute la péninsule balkanique, où elle avait été apportée par des missionnaires Pauliciens venus de Rome, et plus antérieurement d’Arménie

stloacnecropolebogomile.jpg

Ancien cimetière bogomile (Serbie)

Les Bogomiles tirent leur nom d’un certain Bogomil, en slave Ami de Dieu, personnage légendaire

Pour les Bogomiles, le monde est l’œuvre du Mal, ils rejettent l’ancien Testament, n’acceptent aucun sacrement, détestent la croix, et enseignent que les églises sont des repaires de démons

Ils pratiquent un ascétisme extrêmement rigoureux, s’abstiennent de tout rapport avec l’autre sexe, ne boivent pas de vin, ne mangent pas de viande, et mènent une vue faire de renoncements et de privations

Cependant, il y a un courant dit "mitigé" dont le mythe fondateur est un peu différent de celui des vrais manichéens

Pour les mitigés, il aurait eu un monde spirituel sur lequel régnait Dieu

La Trinité existait en Lui, mais Jésus et le Saint-Esprit n’étaient que des modes du Père

Satan était aussi le fils de Dieu, et même son fils aîné, mais il s’était rebellé par orgueil, avait été chassé du ciel avec ceux des anges qui avaient pris part à la rébellion, et ensemble avaient créé la terre et un second ciel, qui est celui que nous voyons

Bref, on retrouve là une genèse assez proche de celle hébraïque, mais avec des différences dogmatiques sur lesquelles l’église catholique ne pouvait pas transiger

**************************

cartecathares.jpg

Les hérésies dualistes en Europe

A l’orée de l’An Mille, en 1017, on découvre avec horreur des manichéens (que désormais j’appellerai Cathares) à Orléans, au sein des chanoines de Sainte Croix ! un concile tenu en présence de Robert le Pieux les condamne à être brûlés vifs, d’autres sont brûlés à Toulouse en 1022

En 1030, on massacre impitoyablement toute une communauté de Cathares à Asti

En 1045, on en brûle à Chalon, et en 1052, l’empereur Henri le Noir en fait pendre à Goslar

Au cours du XIIème siècle, le catharisme fait tache d’huile, malgré les répressions, et on signale des exécutions à Soissons, dans les Flandres, en Suisse, à Liège, à Reims, à Vézelay, en Artois, en 1145 on en brûle à Cologne, et plus tard à Bonn...

L’Italie du nord, et particulièrement Milan est devenue un centre de l’hérésie, en 1125 les hérétiques ont même pris le pouvoir à Orvieto

En 1173, ils provoquent une révolution à Concorezzo, à Rimini ils empêchent les sanctions prévues par le concile de Vérone et en 1205, ils sont élus triomphalement aux élections municipales

papeinnocent3.jpg

Innocent III

Il faudra toute l’obstination et toute la détermination d’Innocent III pour non pas supprimer le catharisme, c’eût été impossible, mais seulement le freiner

C’est dans le Midi de la France, des Alpes à l’Atlantique, que le catharisme enregistre ses succès les plus impressionnants

A la fin du XIIème et au début du XIIIème siècle, le catharisme s’étend partout, rien n’indique le moindre ralentissement, et considérant que l’Espagne commence à être contaminée et que l’hérésie a souvent les armes avec elle, il n’est pas impossible à ce moment de l’Histoire que le catharisme en vienne à supplanter définitivement le catholicisme

le mythe cathare

On en trouve les fondamentaux dans le Manuscrit de Florence, composé du Rituel Cathare et du Livre des Deux Principes, écrit par Jean de Lugio au XIIIe siècle

manuscritdeflorence1.gif

Manuscrit de Florence, J. de Lugio (XIIIe s.)

C’est toujours le problème du Mal qui en est la base

Les Cathares n’attribuent aucune existence réelle au monde sensible, qui n’est qu’illusion diabolique

C’est une négation, un néant créé sans Dieu, et pour eux, il n’y a de création que de Dieu et seul l’esprit exprime la réalité

Pour eux, Jésus n’est qu’un de ces êtres hypostatiques créés par Dieu et son incarnation n’est qu’apparence

Le passage, la vie sur terre, est une épreuve

Le seul monde réel et désirable est le monde céleste

Même mépris de la croix, de l’Ancien Testament, des églises, du culte, des sacrements (le mariage civil est cependant permis aux simples croyants)

Même recommandation d’ascétisme poussé à l’extrême, réservé à ceux que les Manichéens appelaient Elus et qu’on nomme maintenant les Parfaits

Et le qualificatif n’est pas excessif pour des hommes – et des femmes – qui montrent une effrayante sincérité envers leur doctrine

Ils sont d’absolus végétariens, ne consomment ni viande, ni œufs, ni laitages ni quoique ce fut d’origine animale, excepté le poisson et les légumes cuits à l'huile

Les rapports sexuels sont formellement interdits, Parfaits et Parfaites ne partagent même pas les mêmes maisons

Ils n’ont pas de lieu de culte, mais des maisons où ils travaillent (c’est une obligation) se réunissent pour prier, discuter, partager les repas

les rites cathares

Les Cathares ont une vision si pessimiste du monde qu’on n’hésite pas à leur attribuer la pratique de suicide

Erreur sans doute née de deux faits : leur courage devant la mort et l’endura

Leur courage ne fait aucun doute, ils préfèrent se jeter eux-mêmes dans les flammes plutôt que prêter serment (il leur est interdit de jurer) manger de la viande ou tuer (les Cathares pendus à Goslar avaient refusé de tuer un poulet)

Bien d’autres exemples peuvent faire penser à des suicides, tel le spectacle d’hérétiques allant au supplice en chantant, à Minerve ou Montségur

Mais c’est une mauvaise réputation que leur font les Catholiques, qui considèrent comme un de leurs monopoles la palme du martyr

Quant à l’endura...s’il est exact que certains se laissèrent mourir de faim, il n’y en a que quelques traces tardives, les seuls cas indubitables sont relevés dans la haute vallée d’Ariège

Seuls quelques rites marquent leur vie : l’apparellamentum, le consolamentum et occasionnellement la convinenza

Le consolamentum est donné au croyant qui veut entrer dans le monde des Parfaits

Il est précédé d’une longue initiation, mais la cérémonie elle-même est assez simple, et publique

On demande au candidat s’il veut se donner à Dieu

Dans l’affirmative, on lui fait promettre de ne plus manger ni viande, ni œufs, ni fromage, etc...sauf du poisson et des légumes cuits à l’huile

Puis de promettre de ne pas tuer, ne pas jurer, ni prêter serment, ne pas mentir, ne plus se livrer à un commerce charnel, et ne pas abandonner la communauté cathare, même par crainte de la mort par le feu, l’eau, ou toute autre manière

Cela fait, le candidat récite le Pater (à la façon des hérétiques) puis les Parfaits procèdent à l’imposition des mains, lui donnent l’accolade, puis chaque assistant fléchit le genou devant le nouvel élu de la communauté, qui prend alors l’habit de laine noire qui le distingue des croyants, le voilà Parfait revêtu

Et c’est tout !

Mais c’est essentiel, à partir de ce moment, le retour en arrière n’est plus possible, c’est pourquoi une initiation est prévue, le candidat sait à quoi il s’engage

Le consolamentum est administré au malade ou au mourant qui le demande, dans une cérémonie simplifiée

Bien sûr, il arrive que le malade guérisse, mais les Parfaits ne distribuent pas le consolamentum sans avoir une raison sérieuse de le faire

Et bien sûr, il arrive aussi qu’un candidat veuille être consolé, mais soit dans l’impossibilité de le faire

Par exemple, des hommes d’armes participant à une bataille ou à un coup de main peuvent perdre l’usage de la parole en cas de blessure grave

D’où le rite de la convinenza : une sorte de contrat passé avec les Parfaits qui assure au demandeur qu’il sera consolé même s’il ne peut pas répondre aux questions d’usage

Bien entendu, il ne peut pas le faire avant de combattre, puisqu’il va tuer leurs semblables !

On pourrait considérer que la convinenza est une entorse au dogme rigide des Cathares, mais il s’agit de cas assez rares, que l’on a vu seulement lors de la défense de Montségur

L’apparellamentum est une confession publique, un rite rappelant presque exactement ce qui était pratiqué par les manichéens

En principe, ce sont surtout les Parfaits qui le pratiquent, mais les croyants le peuvent aussi

l'implantation dans la population

Ils vont donc ainsi, parcourant les chemins poudreux, infatigables marcheurs, par deux ou plus, la solitude leur étant interdite dès qu’ils sortent de leurs maisons

Habillés d’un long vêtement de laine noire à capuche, serré à la taille par une corde

Quand la répression se fera intense, ils abandonneront parfois la robe de laine et ne porteront que la corde sous des vêtements banals

Ils s’arrêtent pour prêcher dans les maisons, les châteaux, dans les bois, n’importe où...

Les Parfaites s’occupent des maisons, tissent, et instruisent les jeunes filles et les enfants

Dans le Midi cathare, elles sont aussi nombreuses que les hommes, certaines Parfaites ont été l’objet d’une grande considération

La hiérarchie est simple : à la tête de chaque communauté : un diacre

Pour plusieurs communautés rassemblées sur une région : un évêque

Pour l’aider dans sa tâche, l’évêque est assisté d’un « fils majeur » et d’un « fils mineur »

Lorsqu’il décède, c’est son « fils majeur » qui le remplace

Ainsi vont les Bons Hommes par nos chemins, Bons Hommes est le nom plein de tendresse que le Midi leur a donné, un hommage à leur charité

Ils ne possèdent rien en propre, ils ont distribué tous leurs biens le jour ils ont reçu le consolamentum

Ils vivent de charité, mais la charité est large et ils demandent peu

En 1234, le bruit court que les Parfaits de Montségur, là-haut, dans leur citadelle du ciel, n’ont plus rien à manger

En quelques jours, 120 muids de blé (le muid occitan vaut plus de 2 m/cubes) sont collectés dans le Lauragais, et pourtant, c’était une mauvaise année et la récolte était maigre

Et que dire du dévouement et du respect des chevaliers à leur égard !

user11354pic22121311580.jpg

Montségur

Pourquoi cette alliance entre chevaliers et riches seigneurs, et ces pauvres hères qui ne vivent que pour parler d’un ciel auquel ils croient dur comme fer ?

Parce que l’Occitanie présente une configuration très particulière

Politiquement, elle est dominée par la Maison des Comtes de Toulouse, dont les domaines vont de la Guyenne à la Savoie, du Quercy aux Pyrénées

Toulouse est la troisième ville après Venise et Rome !

C’est un état riche et puissant, l’un des plus considérables de l’Europe occidentale à cette époque, comprenant le Haut Languedoc, l’Armagnac, l’Agenais, le Quercy, le Rouergue, le Gévaudan, le Comtat Venaissin, le Vivarais et la Provence

Bien sûr, le vasselage y est établit comme partout ailleurs, mais plus librement

cartedomainedetoulousea.jpg

Certains historiens ont prétendu que le catharisme et la protection dont il a bénéficié étaient une réaction contre la dépravation générale de l’église catholique : c’est un peu vrai, mais c’est loin d’être la raison principale

Héritières des vieilles civilisations grecques et romaines, les cités du Midi en ont gardé un goût prononcé pour l’indépendance et la liberté

Les capitouls, élus par les habitants, gouvernent démocratiquement et il n’est pas rare qu’ils imposent leurs volontés aux seigneurs

l'Occitanie est tolérante par tradition

Elle vient de donner naissance à une poésie délicieuse, à l’amour courtois, et à paratge : c’est un mot qui signifie honneur, droiture, égalité, négation du droit du plus fort, respect de la personne pour soi et pour les autres, paratge s’applique dans tous les domaines, politique, religieux, sentimental, un message qu’elle veut universel

kangourou1838.jpg

Il faudra plus de quarante ans d’une guerre sans merci, et autant d’une Inquisition digne des barbares pour faire taire la voix des chevaliers-troubadours occitans et celle des Parfaits

Modifié par pyrenne
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 107
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

La religion des Bons Hommes – (suite) expension en Europe et dans le Midi D’après Albéric des Trois Fontaines, le Manichéen Fortunatus, après s’être enfuit d’Hippone vers 392, se réfugia en Gaul

C'est ton article, mais un jugement moral sur une époque différente, c'est nul.

Je dirais qu'un jugement moral sur des événements d'une époque lointaine, ou comme dirait Racine, sur des pays lointains, sert à tirer des leçons pour notre propre époque ; ça nous donne des perspecti

Membre Posté(e)
Constantinople Membre 16 426 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Super, merci, c'est réellement fascinant. Merci pour les cartes aussi. Ce qui est étonnant c'est que ces croyances ne se limitent pas au monde méditerranéen. Même l'Europe du nord est touchée. Est ce que les dogmes étaient les memes dans le sud de la France, le nord de l'Italie, et l'Allemagne, où y'avait il des différences ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
pyrenne Membre 7 025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)

le dogme était partout le même, si on considère que le dogme, c'est le dualisme

par contre, le mythe variait, surtout entre les absolus et les mitigés

mais au fond, le mythe, c'est seulement la légende, la genèse, et les prévisions finales, l'apocalypse

les communautés n'ayant pas de lien entre elles, elles se forgeait leurs propres variantes

les hérétiques de l'est, Balkans, Arménie, étaient plus proches de la source iranienne, ont adopté un mythe plus "oriental"

les communautés de l'ouest européen étaient plus influencées par l'univers catholique où elles baignaient par la force des choses, il en est sorti un mythe mitigé, où l'on sent nettement les corrélations avec la genèse judaïque

mais je ne pense que les Cathares y attachaient beaucoup d'importance

les disputes organisées portaient plutôt sur la nature du Christ, le bien-fondé (ou mal-fondé) des sacrements, la nature du Mal, la réincarnation...

et les discussions devaient être serrées, les Bons Hommes connaissaient parfaitement la théologie catholique, et savaient s'en servir pour retourner les arguments en leur faveur

Modifié par pyrenne
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 semaines après...
Membre 46ans Posté(e)
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 46ans
Posté(e)

Les rapports sexuels sont formellement interdits, Parfaits et Parfaites ne partagent même pas les mêmes maisons

Dans ces conditions, cette religion était condamnée à disparaître : une religion se transmet principalement des parents aux enfants.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
pyrenne Membre 7 025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)

Parfaits et Parfaites ne partagent même pas les mêmes maisons

si les Parfaits ne faisaient pas d'enfants après avoir été revêtus, ils pouvaient fort bien en avoir eu avant

et les croyants avaient toute latitude pour en faire autant qu'ils le désiraient, ils ne recevaient le consolamentum qu'à l'article de la mort et menaient sinon une vie tout à fait normale

autre erreur: les Cathares n'enseignent pas la religion aux enfants, mais seulement aux personnes consentantes et capables de décision

Modifié par pyrenne
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
pyrenne Membre 7 025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)

édit pour Zarathoustra:

il y a, bien sûr, des enfants avec les adultes qui assistent aux réunions

mais ils ne sont pas catéchisés au sens ou tu l'entends

d'ailleurs, il n'y a pas vraiment de catéchèse, sauf pour les postulants au consolamentum

et c'est plus une initiation permettant de sonder les motivations et les possibilités de renonciation au confort du monde du postulant qu'une catéchèse

pour les simples croyants, il y a seulement une parole portée, vécue par les Parfaits, donnée en exemple, chacun est libre d'en penser ce qu'il veut

Modifié par pyrenne
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 46ans Posté(e)
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 46ans
Posté(e)

autre erreur: les Cathares n'enseignent pas la religion aux enfants, mais seulement aux personnes consentantes et capables de décision

Difficile pour une religion de se répandre dans ces conditions.

Mais c'est une position très honnête par rapport à ce qui se pratique habituellement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
pyrenne Membre 7 025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)

Difficile pour une religion de se répandre dans ces conditions.

Mais c'est une position très honnête par rapport à ce qui se pratique habituellement.

ça ne l'a pas empêché de se répandre, si on en juge par son extension

d'ailleurs, je ne vois pas pourquoi une religion ne se répandrait pas parce qu'elle ne serait pas enseignée aux enfants, ce ne sont pas eux qui font du prosélytisme

mais je suis tout à fait d'accord sur ta dernière phrase, à moi également ça me semble plus honnête que l'embrigadement dès la tendre enfance, ou le baptême d'office des bébés qui n'ont pas leur mot à dire

Modifié par pyrenne
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 46ans Posté(e)
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 46ans
Posté(e)

ça ne l'a pas empêché de se répandre, si on en juge par son extension

Ce qui laisse envisager que les arguments des cathares devaient être particulièrement convainquants pour les catholiques de l'époque.

d'ailleurs, je ne vois pas pourquoi une religion ne se répandrait pas parce qu'elle ne serait pas enseignée aux enfants, ce ne sont pas eux qui font du prosélytisme

Regardez les religions actuelles : les croyants sont très majoritairement des enfants de croyants.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
pyrenne Membre 7 025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)

Ce qui laisse envisager que les arguments des cathares devaient être particulièrement convainquants pour les catholiques de l'époque.

ça....je ne l'affirmerai pas

je pense que c'était surtout leur exemple, qui était convaincant, par rapport au clinquant de l'Eglise, à son manque de charité, à ses prélèvements de taxes, ses biens matériels, son pouvoir, etc....

un homme qui vit dans la simplicité fait sûrement mieux penser qu'il est près de l'enseignement du Christ qu'un homme couvert d'or et de broderies

Regardez les religions actuelles : les croyants sont très majoritairement des enfants de croyants.

forcément!

on ne leur demande pas leur avis avant de leur bourrer le crâne dès qu'ils sont en âge de marcher

Modifié par pyrenne
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines après...
Membre Posté(e)
gpas1.rond Membre 465 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

:smile2:

ça m'a toujours fait marrer les gens qui jugent une période de l'Histoire au prisme d'une autre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
pyrenne Membre 7 025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)

c'est assez amusant, ton commentaire....pour un mec qui s'en remet aux historiens du XXIe siècle (voir topic Henri IV) :smile2:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
gpas1.rond Membre 465 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Sauf que la mienne est pertinente, surtout quand on se dit amateur d'histoire. C'est une règle primordiale en histoire : ne jamais juger (ou du moins de tenter de juger) les us, coutume et surtout la mentalité d'une époque au prisme d'une autre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
pyrenne Membre 7 025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)

tout le monde ne dispose pas comme toi d'une machine à remonter le temps pour juger sur pièces :dev:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 56ans Posté(e)
alcina Membre 5 752 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Je ne connais pratiquement rien de cette partie d''histoire. Mais je me suis captivée par un texte passionnant écrit par une passionnée.

Merci Pyrenne :)

Modifié par alcina
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
gpas1.rond Membre 465 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Ce que tu dis sur les Cathares est tout à fait juste, c'est même passionnant, Pyrenne,

Mais je vois aussi que tu ne peux pas t'empêcher de juger l'histoire ce qui est dommage.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
pyrenne Membre 7 025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)

le petit coup de cirage est bien tourné

mais pour le reste, c'est loupé

je ne juge pas, je n'invente pas

je n'ai pas donné mes sources pour mon texte, mais pas de problème, je peux, tu en profiteras pour vérifier que si jugement on peut y trouver, il ne vient pas de moi

Je ne connais pratiquement rien de cette partie d''histoire. Mais je me suis captivée par un texte passionnant écrit par une passionnée.

Merci Pyrenne :)

de rien, ma gentille Violette

ravie que tu y ais trouvé intérêt

merci :air_kiss:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×