Encore du racisme ?

Du racisme ?   17 membres ont voté

  1. 1. Pensez vous que ce chercheur a falsifié ses résultats dans un but raciste ?

    • C'est évident, oser affirmer une telle abération.
      3
    • Probablement.
      3
    • Probablement pas.
      2
    • Non, le discours du chercheur à l'air honète et sérieux.
      6
    • Je ne sais pas.
      3

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Un chercheur dit qu'il a découvert un "gène guerrier" parmi les population maoris.

dépèche AFP

Cette découverte a fortement choqué les gens, en particulier les maoris.

Le chercheur a dit:

Il a affirmé que la population masculine maorie possédait un taux surélevé d'une enzyme - la monoamine oxydase - liée au niveau d'agressivité d'un sujet. "Les Maoris auront tendance à être plus agressifs et violents et plus enclins à être portés vers des comportements à risques, comme le jeu par exemple", a-t-il dit mercredi la radio nationale.

"Mais il faut être clair sur le fait que des traits de caractère comme une sensibilité à la dépendance, un comportement agressif, la prise de risques sont extrêmement complexes et résultent d'un grand nombre de facteurs non génétiques, comme l'éducation et d'autres éléments d'un mode de vie", a-t-il tempéré.

Ses déclarations ont suscité une vive émotion parmi la communauté maorie. "J'admet que la violence soit un problème chez nous, mais beaucoup d'autres facteurs ne sont pas liés à la race", s'est insurgée dans les colonnes du quotidien The Press la co-présidente du Parti maori, Tariana Turia.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

NabulsiJorej Membre 737 messages
Forumeur forcené‚ 35ans
Posté(e)

Réponse #1:

Certains scientifiques sont bien connus pour faire toute sorte de recherches les plus farfelues les unes que les autres, mais celle-là, châpeau bas!

Je pense que c'est sa temperation qui est la seule partie véridique de son hypothèse. J'irais même plus loin en affirmant que la génétique n'a rien à y voir. Les comportements sont des conséquences de l'éducation et des autres éléments du mode de vie; ainsi, une société fermée, qui reproduit un schéma génération après génération, va voir les mêmes comportements se répéter... c'est sociologique, psychologique, anthropologique mais certainement pas génétique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Les comportements sont des conséquences de l'éducation et des autres éléments du mode de vie;
Une mollécule qui modifie le comportement... Les hormones, les phéromones, l'adrénaline, la cocaïne rend plus sûr de soi à ce qu'il parait, le cannabis rend plus calme, l'alcool qui désinhibe, les médicaments anxiolithiques, les anphétamines rendent plus agressif, etc... il doit bien y en avoir d'autre...

La génétique influence la quantité produite des trois premiers que j'ai cité, pourquoi elle n'influencerait pas la production d'une mollécule qui incite plus à prendre des risque ou être agressif, comme cité dans l'article ?

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noladelle Membre 1 326 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Pour moi, rien de plus banal

nous dependons de notre chimie et de notre génôme comme de l'influence de notre environnement.

Dans la nature, les plus agressifs gagnent et détruisent les autres : ce gène est donc à la base de la compétition.

C'est aussi comme cela que les carnivores sont apparus ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kezayah Membre 160 messages
Forumeur inspiré‚ 39ans
Posté(e)

Biogenèse

Les étapes de la biogenèse des catécholamines sont résumées dans le tableau ci-joint. Grâce à l'intervention d'enzymes, la phénylalanine est transformée successivement en tyrosine, dihydrophénylalanine (DOPA), dopamine, noradrénaline et adrénaline.

catecholaminesapo6.gif

Cette biogenèse est soumise à une régulation neuronale qui s'exerce essentiellement par l'intermédiaire de la tyrosine hydroxylase présente dans le cytoplasme, qui est l'enzyme limitante de la synthèse des catécholamines. La stimulation des neurones augmente l'activité de la tyrosine hydroxylase après sa phosphorylation par des protéines kinases dépendantes de l'AMP cyclique.

L'activité de l'enzyme nécessite la présence de tétrahydrobioptérine, elle-même régénérée par le NADH + H+, nicotinamide adénine dinucléotide réduit. Celui-ci, administré à des malades atteints de la maladie de Parkinson pour compenser la diminution de l'activité de la tyrosine hydroxylase dans le cerveau, apporterait une amélioration de leur état clinique.

Les étapes de la synthèse des catécholamines se déroulent dans des structures cellulaires différentes : la tyrosine pénètre dans le neurone où elle est transformée en dopa puis en dopamine; celle-ci pénètre dans les granules ou vésicules de stockage où elle peut être transformée en noradrénaline sous l'influence de la dopamine-é-hydroxylase.

Les vésicules de stockage sont plus petites et plus denses que les mitochondries et contiennent de l'adénosine triphosphate ou ATP, des catécholamines (4 molécules de catécholamines pour 1 molécule d'ATP), du calcium et du magnésium, ainsi que des protéines appelées chromogranines. La monoamine oxydase est présente dans les terminaisons adrénergiques, mais en dehors des granules.

Distribution tissulaire

La glande médullosurrénale est l'organe le plus riche en catécholamines. Elle contient beaucoup plus d'adrénaline que de noradrénaline.

Les fibres postsynaptiques sympathiques synthétisent la noradrénaline, mais pas l'adrénaline. Les tissus à innervation sympathique, comme le cœur et les vaisseaux, contiennent donc de la noradrénaline. Ils peuvent, en outre, fixer les catécholamines circulantes comme l'adrénaline.

Le cerveau, riche en noradrénaline et dopamine (système extrapyramidal), contient peu d'adrénaline.

Libération

Comme les autres médiateurs, les catécholamines endogènes ne déterminent leurs effets qu'après leur libération. Sous l'effet de l'influx nerveux, les terminaisons sympathiques libèrent la noradrénaline, la glande médullosurrénale libère l'adrénaline et la noradrénaline. En plus des catécholamines, il y a libération d' adénosine triphosphate, ATP, et de dopamine é-hydroxylase ainsi que de peptides tels que le neuropeptide Y. Cette libération s'effectue par exocytose, la vésicule de stockage venant se rompre au contact de la membrane cellulaire.

Comme les récepteurs adrénergiques sont en contact avec des terminaisons sympathiques, on conçoit que la noradrénaline libérée agisse essentiellement sur les organes où elle est libérée et ne passe que secondairement dans la circulation générale, alors que l'adrénaline et la noradrénaline libérées par la glande médullosurrénale passent directement

Concentration plasmatique

La concentration plasmatique d'une substance est la résultante d'une part de sa libération et d'autre part de sa capture par les tissus et de son catabolisme. Dans les conditions de repos couché, les concentrations plasma-tiques de noradrénaline, d'adrénaline et de dopamine sont faibles (moins de 1 microgramme par litre), mais elles peuvent s'élever conditions physiologiques (adaptation) ou pathologiques. Par exemple, lors du passage de la position couchée à la position debout, la concentration de noradrénaline double : elle passe de 0,25-0,5 à 0,5-1 On observe une élévation anormale des catécholamines plasmatiques au cours des phéochromocytomes qui sont des tumeurs de la glande médullosurrénale.

Inactivation

Les catécholamines sont rapidement inactivées par métabolisation par les enzymes catéchol-oxyméthyltransférase (COMT) monoamine oxydase (MAO), ainsi que par recapture neuronale et extraneuronale. Leurs effets physiologiques sont donc fugaces.

--> Action de la COMT

La COMT, essentiellement extraneuronale, catalyse la méthylation d'un des deux atomes d'oxygène du noyau catéchol. Dans les milieux biologiques, la méthylation s'effectue préférentiellement en position 3 ou méta. Les dérivés monophénol ne sont pas méthylés, ce qui expliquerait, au moins en partie, leur plus longue durée d'action.

Les produits obtenus à partir des catécholamines sous l'influence de la COMT sont la métanéphrine, la normétanéphrine et la 3-méthoxy-4-hydroxy-phényl-éthylamine ou 3-méthoxy-dopamine dont l'élimination urinaire peut augmenter au cours des phéochromocytomes.

Les inhibiteurs de la COMT prolongent et renforcent les effets des catécholamines.

--> Action de la MAO

La MAO désigne un groupe d'enzymes présentes à l'intérieur des neurones, mais également présentes dans le plasma sanguin, qui catalyse la désamination oxydative des monoamines : adrénaline, noradrénaline, dopamine, sérotonine... Elle catalyse la transformation de l'amine en aldéhyde selon la réaction suivante :

catecholamines5kf1.gif

L'eau oxygénée est décomposée par la catalase et la peroxydase. L'aldéhyde R-CHO est ensuite oxydée en acide par l'aldéhyde oxydase, ce qui conduit à l'acide 3-4-dihydroxy-mandélique qui provient de l'adrénaline et de la noradrénaline, et l'acide homoprotocatéchique qui provient de la dopamine. L'aldéhyde peut également être réduit en alcool.

Les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO) inhibent cette réaction et sous leur influence la teneur des tissus en monoamines s'élève. Les principaux inhibiteurs de la MAO sont utilisés comme antiparkinsoniens et comme antidépresseurs.

--> Action combinée de ces deux processus enzymatiques

La méthylation, précédant la désamination ou inversement, conduit à l'acide vanylmandélique (VMA), l'acide homovanillique (HVA), mais aussi aux alcools : méthoxy-hydroxy-phényl-glycol (MHPG) et méthoxy-hydroxy-phényl-éthanol (MHPE).

catecholamines2yt4.gif

Les catécholamines et leurs métabolites peuvent être conjugués par sulfoconjugaison et glycuroconjugaison.

L'exploration des anomalies du métabolisme des catécholamines, notamment en cas de recherche de phéochromocytome, comporte le dosage des catécholamines et des métanéphrines plasmatiques et urinaires ainsi que celui du VMA et du HVA urinaires.

Recapture

Les catécholamines libérées par les terminaisons adrénergiques sont en grande partie recaptées par les terminaisons adrénergiques elles-mêmes - c'est la recapture intraneuronale ou uptake 1 - et par d'autres tissus - c'est la capture extraneuronale ou uptake 2.

La recapture intraneuronale est assurée par des transporteurs sodium, chlorure-dépendants, spécifiques soit de la noradrénaline soit de la dopamine. Le fonctionnement de ces transporteurs est régulé d'une manière complexe et peut être inhibé par divers médicaments : plusieurs antidépresseurs, la cocaïne, l'amphétamine. L'inhibition de la recapture d'un médiateur tend à augmenter sa concentration dans la fente synaptique.

La capture extraneuronale est surtout mise en évidence au niveau de certains tissus lorsque les concentrations de catécholamines libérées ou administrées sont très élevées. Elle est inhibée par la normétanéphrine et la métanéphrine. Son rôle physiologique semble peu important.

catecholamines3tf9.gif

Conclusion :

Cette fameuse enzyme la MAO existe chez tous ... apparemment c'est son expression chez les Maori qui seraient soi-disante plus élevée si j'ai bien compris ... peut-être que tout simplement à cause de l'environnemment qui les contraints physiologiquement à modifier l'activité de la MAO ...

Modifié par Kezayah

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NabulsiJorej Membre 737 messages
Forumeur forcené‚ 35ans
Posté(e)
Conclusion :

Cette fameuse enzyme la MAO existe chez tous ... apparemment c'est son expression chez les Maori qui seraient soi-disante plus élevée si j'ai bien compris ... peut-être que tout simplement à cause de l'environnemment qui les contraints physiologiquement à modifier l'activité de la MAO ...

Tu es très calé... merci pour ces explications.

Moi je pense comme toi et que c'est bien l'environnement qui influe sur la physiologie et non l'inverse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kezayah Membre 160 messages
Forumeur inspiré‚ 39ans
Posté(e)

Calé ??? hum ;) euh lol c'est juste du plagiat les 95% de mon post ... mais je comprends ce qu'il y a écrit (vu en cours) ... !!! ^^

J'ai trouvé utile de mettre ces explications pour montrer que cette fameuse MAO (genre qui est semblée être une nouveauté chez les Maoris selon l'article) est commune à tous ... et que sa concentration peut varier selon l'environnement où on se développe ...

Tout comme la concentration sanguine en adrénaline variera aussi selon si on vit dans un climat de peur ou non ... et si oui avec augmentation d'autres molécules endorphiniques anti-depressives par ex pour tenir le coup ... etc ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noladelle Membre 1 326 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

ben l'environnement influe sur le génome sur des générations et des génrations justement :

le gene va coder plus cette fameuse molécule : les métabolismes sont différents.

la diversité c'est cela : nous sommes différents à la base et nous réagissons differemment selon la pression de l'environnement

et puis il y a la culture qui se perpétue et qui prédispose à la violence ...

des populations isolées auront donc des prédispositions génétiques différentes : la grande diversité biologique de certains milieux comme les iles montrent bien que c'est la pression du milieu qui provoque la naissance des espèces ..

chez les humains : il y a eu des espèces par le phénomène d'isolement (Indonésie)

nous sommes de la matière en perpetuelle évolution ;)

ne pas avoir le même génôme c'est normal !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noladelle Membre 1 326 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

ben si j'ai bien compris

il est dangereux de dire que nous n'avons pas les mêmes gènes car c'est du racisme !

même de dire que les femmes et les hommes sont différents !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Moi je pense comme toi et que c'est bien l'environnement qui influe sur la physiologie et non l'inverse.
Pourtant il y a des preuves que la génétique influence la quantité de certaines mollécules, même si l'environnement l'influence aussi...

Cette mollécule est la mélanine, qui colore la peau, le fait que la quantité de mélanine produite par la peau est influencée par la génétique, ça explique pourquoi les enfant de noirs sont noirs et les enfants de blancs sont blancs.

Pour ce qui est de la monoamine oxydase citée dans l'article, elle

serait impliquée dans la fabrication de la sérotonine, qui est un neurotransmetteur impliqué dans l'anxiété, le stress, agressivité, etc... Certains calmants, anxiolithiques et anti-dépresseurs sont basé sur un blocage des récepteurs à la sérotonine, par exemple le prozac. J'ai lut ça sur wikipedia, à croire qu'il y a une grosse conspiration raciste...

peut-être que tout simplement à cause de l'environnemment qui les contraints physiologiquement à modifier l'activité de la MAO
Je pense que le chercheur à cherché d'un point de vue génétique aussi, voir à la naissance. Car il sait très bien que l'environnement peut influencer.
Quel rapport avec le racisme
Dès que l'on dit qu'un groupe de personne de couleur ont un gène moins bon, il y a toujours des gens qui accuseront de racisme. Par contre si c'est l'inverse, les blancs qui ont un gène moins bon, comme la peau plus sensible au soleil, alors là c'est pas du racisme. Mais même pour les coups de soleil, le comportement et l'éducation joue un rôle, ceux qui se protègent du soleil seront moins touchés. Et là encore l'environnement joue un rôle puisque la quantité de mélanine produite dépends aussi de l'environnement(intensité du soleil).
Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NabulsiJorej Membre 737 messages
Forumeur forcené‚ 35ans
Posté(e)
il est dangereux de dire que nous n'avons pas les mêmes gènes car c'est du racisme !

même de dire que les femmes et les hommes sont différents !

Quel humour!

J'en ai la larme à l'oeil! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kezayah Membre 160 messages
Forumeur inspiré‚ 39ans
Posté(e)

Euh JohnDoe je le trouve un peu batard ton exemple ... tu parles pas de génétique mais de phénotype ... expression des gènes en facteurs des facteurs environnant où l'on vit ... et pourquoi tu parles de conspiration raciste ??? ;)

L'ultime but de la vie est d'obtenir le plus de mélanges possible ... d'ailleurs nos phéromènes permettent (enfin c'est encore une hypothèse) de choisir quelqu'un qui est génétiquement le plus différent de soi pour faire un enfant ... pas mal hein ??? ;)

Les ethnies où l'on voit le plus de différence par rapport à d'autres sont celles qui ont du s'adapter grâce au brassage génétique aux facteurs environnementales ... chez les noirs la mélanine (d'ailleurs ceux sont les "mélanine synthétase" qui est bcp plus exprimée ce qui leur a permis de perdurer aux UV) ainsi que d'autres facteurs comme le gène Duffy je crois (un autre groupe sanguin) ... sont des exemples d'ethnies qui démontrent que pdt des siècles cette même ethnie a fait des enfants qu'entre eux ... Comme chez l'ethnie Basque où en Europe c'était ceux qui étaient B- entre autre ... les juifs aussi sont souvent B- parce que jusqu'à maintenant les mariages et les enfants se font entre juifs donc pas trop de brassage ... comme chez les Maoris finalement dont les facteurs environnementaux font qu'il est necessaire d'avoir la MAO plus exprimée ... et comme ils font des bb entre eux "ce phénotype" perdure ...

En fait je sais très bien que tu sais tout ça ... mais je comprends pas où était le débat du racisme ... on sait tous bien qu'on parle pas de races, mais d'ethnies ... où l'on retrouve des similitudes génétiques parce que longtemps le peuple de l'ethnie ne sont restés qu'entre eux ... (frontière, eau, religion ... etc ...) ...

En fait les différences génétiques différencient les ethnies ... peuple qui sont restés longtemps qu'entre eux d'où des différences phénotypiques prononcées ...

Maintenant c'est génial ... le brassage reprend de plus belle entre toutes les ethnies différentes ... il est en train de se former la nouvelle génération qui pourra faire face en s'adaptant aux nouvelles conditions météréologiques catastrophiques qui s'annoncent !!! ;)

Quel charabia ... :'( ... dommage que je ne sache pas mieux m'exprimer ...

Modifié par Kezayah

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noladelle Membre 1 326 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

il est dangereux de dire que nous n'avons pas les mêmes gènes car c'est du racisme !

même de dire que les femmes et les hommes sont différents !

Quel humour!

J'en ai la larme à l'oeil! ;)

Ce n'est absolument pas contre toi ;) mais dans un discours général.

Il est normal que les individus concernés se sentent attaqués, dégradés quand on leur dit qu'ils ont ci ou ca.

Il existe hélas des tendances anti-sciences et des anti-évolutionistes ... voila pour recadrer mes propos

moi,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
expression des gènes en facteurs des facteurs environnant où l'on vit
L'expression des gène n'est pas seulement facteur de l'environnement, sinon comment tu explique que les enfants de noirs nés en europe soient eux aussi noirs ? et même chose pour les enfants de blancs nés en afrique ?
pourquoi tu parles de conspiration raciste ?
Parceque wikipedia dit que le comportement peut êtr emodifié par des mollécules, alors que ceux qui accuse de racisme le chercheur disent que le comportement n'est que une affaire d'éducation, psychologie etc...
génétiquement le plus différent de soi pour faire un enfant ... pas mal hein ???
D'après ce que j'ai lut, les phéromones veulent choisir des différences principalement au niveau du système HLA (immunitaire), ce qui provoque plus d'anti-corps différents et donc une meilleure résistance aux maladies.
Comme chez l'ethnie Basque où en Europe c'était ceux qui étaient B- entre autre
Certains vont encore dire que c'est une théorie raciste qui est montée de toute pièce.
mais je comprends pas où était le débat du racisme
Certains accusent le chercheur de racisme car il dit qu'un gène qui rend plus sensible à l'agressivité et à la prise de risque, est plus présent dans une ethnie... Ils veulent utiliser l'argument selon lequel le comportement serait entièrement du à la psychologie/éducation et remettent en cause la médecine qui prétend que les amphétamines rendent plus agressif, que les calmant, anxioplithiques etc, rendent plus calme, et que des mollécules synthétisées par le corps ont aussi une influence sur le comportement.
Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Pour ce qui est de l'expression des gènes, une découverte récente souligne le fait que l'ARN peut lui aussi en être responsable de façon héréditaire, en bloquant certains gènes par exemple.

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kezayah Membre 160 messages
Forumeur inspiré‚ 39ans
Posté(e)
L'expression des gène n'est pas seulement facteur de l'environnement, sinon comment tu explique que les enfants de noirs nés en europe soient eux aussi noirs ? et même chose pour les enfants de blancs nés en afrique ?

Parce qu'il évident que l'adaptation met plusieurs générations pour se produire ... et l'adaptation nait du hasard ... il faut donc un bon nombre de naissances pour qu'il y ait enfin chez un bébé avec la mélanine synthétase moins exprimé, donc qui sera plus blanc ... et comme environnementalement il pourra survivre, lui même pourra faire des bébés et ainsi de suite ... et voilà une nouvelle expression due à l'environnement qui pourra voir le jour !!! ^^

D'après ce que j'ai lut, les phéromones veulent choisir des différences principalement au niveau du système HLA (immunitaire), ce qui provoque plus d'anti-corps différents et donc une meilleure résistance aux maladies.

C'est vrai ... ça s'appelle "la survie" ... brasser pour survivre pour faire face au monde hostile ... comme chez les animaux, les végétaux ...

Certains vont encore dire que c'est une théorie raciste qui est montée de toute pièce.

Non juste un caractère que l'on retrouve plus nombreux chez les Basques parce qu'ils sont restés entre eux longtemps ...

Certains accusent le chercheur de racisme car il dit qu'un gène qui rend plus sensible à l'agressivité et à la prise de risque, est plus présent dans une ethnie... Ils veulent utiliser l'argument selon lequel le comportement serait entièrement du à la psychologie/éducation et remettent en cause la médecine qui prétend que les amphétamines rendent plus agressif, que les calmant, anxioplithiques etc, rendent plus calme, et que des mollécules synthétisées par le corps ont aussi une influence sur le comportement.

Ah c'était ça le but de ce topic ... ;)

C'est de la provocation ... je ne suis pas sûr que ces gens du coup savent de quoi ils parlent ... ;)

Pour ce qui est de l'expression des gènes, une découverte récente souligne le fait que l'ARN peut lui aussi en être responsable de façon héréditaire, en bloquant certains gènes par exemple.

Sur, sinon on aurait tous la même expression des gènes et tout le monde serait noir par exemple ... même dans le nord ou ça serait inutile ... le corps ne gaspillen tpas d'énergie inutile et ne produit pas quelque chose dans le vent, d'où le fait que TOUT sert dans le corps ... ceux sont les gènes inhibiteurs et activateurs ... et qui font partie des 90% (il me semble même plus) de gènes de structures ...

Modifié par Kezayah

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 241 185 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
;) et bien , je sait pas si les Maoris sont des gens agressifs , mais les anglos-saxons le sont pas mal aussi pour avoir massacrés des dizaines de milliers d'indigenes , en Nouvelles Zelandes , en Australies ( avec mention speciales pour les Tasmaniens totalement massacrés en moins de dix ans ) , alors p'tete que dire que les Maoris sont agressifs , ça justifie les tueries , le vol des terres et le fait qu'ils sont traités en citoyens de 2e categories ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Pour la monoamine oxydase trouvée chez les maoris:

Par contre au sein d'une famille Hollandaise, une mutation du gène codant pour la monoamine-oxydase A a pu être corrélée à un comportement agressif chez les sujets de sexe masculin de cette famille (BRUNNER et coll, 1993).
source: http://www.med.univ-rennes1.fr/etud/pharma...ts_violents.htm

C'est encore des résultats falsifiés dans un but raciste ? pour certains, c'est évident, oser affirmer une telle "abération".

alors p'tete que dire que les Maoris sont agressifs , ça justifie les tueries , le vol des terres et le fait qu'ils sont traités en citoyens de 2e categories
Non, rien ne justifie les tueries, ni le vol de terres, ni les citoyens de seconde categorie.

Et les maoris reconnaissent eux-mêmes que la violence est un problème chez eux.

Pour ce qui est du racisme, si le scientifique disait "il faut faire payer une assurance maladie et civile plus élevée aux maoris car ils sont génétiquement plus prédisposés à la violence", là ce serait du racisme, dans ce cas, même pas besoin d'argument génétique, ils suffits aux racistes de sortir des statistiques qui montrent que le taux de violence est plus élevé chez les maoris.

C'est ce qui se passe en France, le pays de la liberté et des droits de l'Homme, le pays de l'égalité. En toute impunité, une grande companie d'assurance, et une plus petite, font payer plus chèr à une catégorie génétique, une des deux companies s'en vante même publiquement dans ses publicités télé, et les deux sur leurs sites web. Le MRAP, SOS-Racisme et la LDH ne font rien, la halde non plus, les associations spécialisées non plus, le gouvernement non plus alors que l'infraction lui a été signalée, ça passe quasiment totalement innaperçut et ça laisse beaucoup de gens indifférents ;)

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noladelle Membre 1 326 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Encore une fois, l'utilisation de la connaissance va aboutir à ces dérives dans un monde futur ... ce n'est pas improbable d'être embauché au vue de sa carte génétique ...

EFFRAYANT :D :D

mais finalement ce sera aussi con et ségrégatoire que les sélections aux diplomes, au QI, a la gueule, au sexe, a la couleur et j'en passe ....

On regardera non seulement ton physque mais ton genome et ses tares :D

risque de cancer

risque de depression ;)

risque de violence

risques allergiques

vous etes un être dangereux pour la société ;)

combien de scénarios de science fiction sur ce sujet ont deja ete pondus ?

Vous peuple agressif, on vous met en cage pour votre bien ;)

L 'homme se sert de la connaissance pour faire la guerre et rien d'autre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant