Aller au contenu

un jour = une histoire

Messages recommandés

Nightwish Membre 10322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

vivre chaque jour

en faisant de chaque moment un espace sacré

regarder vers le haut, sans délaisser ce qui est en bas

ne jamais se croire supérieur, ou arrivé

tout est toujours à continuer

bon, je n' arriverai jamais à poster quelque chose de joli

belle journée à vous! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité belalex
Invité belalex Invités 0 message
Posté(e)

hello Night

Ce qui compte ce n'est pas de faire quelque chose d'exceptionnel mais juste de griffonner quelques mots

une pensée, un moment vécu !! ;)

C'est dans l'adversité que l'on entrevoit

un once de positivité.

J'ai ouvert les yeux sur un ciel nuageux

mais l'éclaircie est arrivée

mon regard c'est illuminé,

mon coeur c'est emplit de joie

et c'est d'un pas enjoué

que je vais continuer à avancer ....

salut les écrivains ... bonne journée ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité morphee_
Invité morphee_ Invités 0 message
Posté(e)

vivre chaque jour

en faisant de chaque moment un espace sacré

regarder vers le haut, sans délaisser ce qui est en bas

ne jamais se croire supérieur, ou arrivé

tout est toujours à continuer

bon, je n' arriverai jamais à poster quelque chose de joli

belle journée à vous! :)

si on est dans l' métro ça devient cohérent, jamais arrivés, toujours à regarder les affiches, devoir survoler les calvities des gens sous peine d' se projeter à soi la sensation d'être un poisson rouge dans un bocal, et chaque moment fait songer à une vieille rengaine que les cow boys sifflaient afin de faire rentrer les vaches et les taureaux à l'intérieur des clôtures...

oups retour dans le métro donc... on n'est pas couchés mais en train de feuilleter les pages d'un livre..

"pardon madame!"

oui y a toujours des casse pieds dans la rame ; pas les autres, mais celle que j'emprunte...

moi en train de feuilleter un livre au milieu d'une foule, elle me rentrant dedans avec son coude...

"allo!"

ben ouais, même les personnes âgées connaissent la technologie de la téléphonie mobile... tout en pianotant sur son clavier, elle ne me parle même pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blase Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)

un texte resté au placard

Les derniers jours

C’est quand je regarde a travers cette fenêtre,

Ce silence m’apaise .

Un vide dans cette infinité éclairé par un clocher.

Comblé par ton absence.

A la façon des grands d’un monde, passé, je cherche à écrire.

A supposer que tu liras en sachant que tu ne comprendras pas .

Je cherche des mots qui n’existent pas,

Des émotions profondes, des sentiments partagés.

Sur une terre inconnue,

Je me retrouve,

Souvenir oubliés, présents pour le plaisir d ’une âme en paix.

IAI

<br class="Apple-interchange-newline">

Modifié par blase

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Cosette 2
Invité Cosette 2 Invités 0 message
Posté(e)

Nightwish, ne te sous-estime surtout pas...tes belles pensées n'ont point besoin de rimer pour s'exprimer! et moi, j'aime ce que tu écris! Ce que tu ressens vole bien au-delà de quelques paroles et arrive toujours à mes oreilles en mode haut et clair! Merci de ton passage, et reviens encore et encore...;)

Morphée, comme à son habitude, est un observateur futé qui sait toujours regarder, écouter, analyser les personnes qu'il croisent...c'est toujours, pour moi, un plaisir de le lire!

Quant à Blase, tâche de continuer à creuser dans tes souvenirs...ils sont magnifiques, même s'ils reflètent toujours de la tristesse, une mélancolie gardée en ton coeur, celle qui accompagne souvent les meilleurs des poètes!

Belalex, qui, pour sa part, aime d'une pirouette contourner les problèmes et les vicissitudes de la vie...une bien belle personne dont les écrits m'enchantent toujours également!

En un mot, que de belles recrues ici...Un grand merci à vous, sans oublier les autres! (je pense surtout à notre fidèle Jedino, en écrivant ces mots...et TOUS les autres, bien sûr!) :bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité morphee_
Invité morphee_ Invités 0 message
Posté(e)

Morphée, comme à son habitude, est un observateur futé qui sait toujours regarder, écouter, analyser les personnes qu'il croisent...c'est toujours, pour moi, un plaisir de le lire!

+1

Avant de sombrer dans les bras de Morphée, le soir, les gens se repassent le film de leurs journées ; au pluriel car un souvenir, c'est toujours l'amalgame de plusieurs choses, placées sur plusieurs plans d'existence distincts du souvenir lui-même...

Il n'empêche que les gens finissent toujours en sombrant dans les bras de Morphée...

Celui-ci tisse des images et des rêves, voire des cauchemars, mais madame la Nuit, qu'est son royaume, est sa seule amante, je n'ai pas dit maîtresse car Morphée en possède plusieurs! une maîtresse : Morphée ne couche pas forcément avec elles vont et viennent laissant un peu d'elles ce qui influence Morphée! ce peut être un mot abandonné, un parfum humé, une adresse un numéro de téléphone...

Amante : Morphée rêve de coucher avec...

cela correspond en général aux rêves érotiques, qui sont pleins de sueurs, de sons confus et solitaires résonnant dans la chambre d'une femme aux yeux envoûtés sous leurs paupières closes par....

Morphée aimerait n'est pas omniscient non plus....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blase Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)

Regardes, tu la vois ?

au loin, sous l’arbre,

elle regarde son avenir

et du haut de sa colline admire infini,

un regard derrière,

juste une larme

pour se souvenir de lui. .

Elle n’est pas seule,

d’un autre monde

il lui offre son plus beau sourire

dans ses pensées, ses souvenirs

IAI

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité morphee_
Invité morphee_ Invités 0 message
Posté(e)

Regardes, tu la vois ?

au loin, sous l’arbre,

elle regarde son avenir

et du haut de sa colline admire infini,

un regard derrière,

juste une larme

pour se souvenir de lui. .

Elle n’est pas seule,

d’un autre monde

il lui offre son plus beau sourire

dans ses pensées, ses souvenirs

IAI

je la vois fort bien, c'est ma signature..

vos mots évoquent bien l' expression : "arc en ciel"

cela dit si elle est point seule c'est qu'elle a encore des squelettes dans le placard,

enfin bref..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nightwish Membre 10322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

merci à vous, toutes les belles personnes de ce topic,

c'est un endroit chaleureux et hautement positif! :bo:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité belalex
Invité belalex Invités 0 message
Posté(e)

Salut les ptits loups ....

Oui Night continue ... écrire c'est se délester d'une émotion et de la partager ...

Blase bienvenue en ce topic .. continue aussi de nous faire part de tes écrits :bo:

que l'on apprécie ..

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blase Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)

Bonjour à tous, je vous invite a lire ce texte qui n'est pas de moi mais qui m'a beaucoup marqué, bonne lecture :)

la petite fille aux allumettes

Il faisait effroyablement froid; il neigeait depuis le matin; il faisait deja sombre; le soir approchait, le soir du dernier jour de l'annee. au milieu des rafales, par ce froid glacial, une pauvre petite fille marchait dans la rue: elle n'avait rien sur la tete, elle etait pieds nus. lorsqu'elle etait sortie de chez elle le matin, elle avait eu de vieilles pantoufles beaucoup trop grandes pour elle. aussi les perdit-elle lorsqu'elle eut a se sauver devant une file de voitures; les voitures passees, elle chercha apres ses chaussures; un mechant gamin s'enfuyait emportant en riant l'une des pantoufles; l'autre avait ete entierement ecrasee.

Voila la malheureuse enfant n'ayant plus rien pour abriter ses pauvres petits petons. dans son vieux tablier, elle portait des allumettes: elle en tenait a la main un paquet. mais, ce jour, la veille du nouvel an, tout le monde etait affaire; par cet affreux temps, personne ne s'arretait pour considerer l'air suppliant de la petite qui faisait pitie. la journee finissait, et elle n'avait pas encore vendu un seul paquet d'allumettes. tremblante de froid et de faim, elle se trainait de rue en rue.

Des flocons de neige couvraient sa longue chevelure blonde. de toutes les fenetres brillaient des lumieres: de presque toutes les maisons sortait une delicieuse odeur, celle de l'oie, qu'on rotissait pour le festin du soir: c'etait la saint-sylvestre. cela, oui, cela lui faisait arreter ses pas errants.

Enfin, apres avoir une derniere fois offert en vain son paquet d'allumettes, l'enfant aperçoit une encoignure entre deux maisons, dont l'une depassait un peu l'autre. harassee, elle s'y assied et s'y blottit, tirant a elle ses petits pieds: mais elle grelotte et frissonne encore plus qu'avant et cependant elle n'ose rentrer chez elle. elle n'y rapporterait pas la plus petite monnaie, et son pere la battrait.

L'enfant avait ses petites menottes toutes transies. «si je prenais une allumette, se dit-elle, une seule pour rechauffer mes doigts? » c'est ce qu'elle fit. quelle flamme merveilleuse c'etait! il sembla tout a coup a la petite fille qu'elle se trouvait devant un grand poele en fonte, decore d'ornements en cuivre. la petite allait etendre ses pieds pour les rechauffer, lorsque la petite flamme s'eteignit brusquement: le poele disparut, et l'enfant restait la, tenant en main un petit morceau de bois a moitie brule.

Elle frotta une seconde allumette: la lueur se projetait sur la muraille qui devint transparente. derriere, la table etait mise: elle etait couverte d'une belle nappe blanche, sur laquelle brillait une superbe vaisselle de porcelaine. au milieu, s'etalait une magnifique oie rotie, entouree de compote de pommes: et voila que la bete se met en mouvement et, avec un couteau et une fourchette fixes dans sa poitrine, vient se presenter devant la pauvre petite. et puis plus rien: la flamme s'eteint.

L'enfant prend une troisieme allumette, et elle se voit transportee pres d'un arbre de noël, splendide. sur ses branches vertes, brillaient mille bougies de couleurs: de tous cotes, pendait une foule de merveilles. la petite etendit la main pour saisir la moins belle: l'allumette s'eteint. l'arbre semble monter vers le ciel et ses bougies deviennent des etoiles: il y en a une qui se detache et qui redescend vers la terre, laissant une trainee de feu.

«voila quelqu'un qui va mourir » se dit la petite. sa vieille grand-mere, le seul etre qui l'avait aimee et cherie, et qui etait morte il n'y avait pas longtemps, lui avait dit que lorsqu'on voit une etoile qui file, d'un autre cote une ame monte vers le paradis. elle frotta encore une allumette: une grande clarte se repandit et, devant l'enfant, se tenait la vieille grand-mere.

- grand-mere, s'ecria la petite, grand-mere, emmene-moi. oh! tu vas me quitter quand l'allumette sera eteinte: tu t'evanouiras comme le poele si chaud, le superbe roti d'oie, le splendide arbre de noël. reste, je te prie, ou emporte-moi.

Le lendemain matin, cependant, les passants trouverent dans l'encoignure le corps de la petite ; ses joues etaient rouges, elle semblait sourire ; elle etait morte de froid, pendant la nuit qui avait apporte a tant d'autres des joies et des plaisirs. elle tenait dans sa petite main, toute raidie, les restes brules d'un paquet d'allumettes.

- quelle sottise ! dit un sans-cœur. comment a-t-elle pu croire que cela la rechaufferait ? d'autres verserent des larmes sur l'enfant; c'est qu'ils ne savaient pas toutes les belles choses qu'elle avait vues pendant la nuit du nouvel an, c'est qu'ils ignoraient que, si elle avait bien souffert, elle goutait maintenant dans les bras de sa grand-mere la plus douce felicite.

extrait de "La petite fille aux allumettes" Conte d'Andersen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Cosette 2
Invité Cosette 2 Invités 0 message
Posté(e)

Cette petite fille aux allumettes m'avait beaucoup émue dans mon enfance, Blase...et en relisant son histoire, l'émotion me gagne encore! N'avons-nous pas toujours, au fond de nos mémoires gardé notre âme d'enfant? :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jedino Membre 47922 messages
Jedi pas oui, jedi pas no‚ 27ans
Posté(e)

Jolie histoire, en effet ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
simenon Membre 8582 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)

bonjour cela faisait 50 ans que je n'avait pas relu ce conte trés beau merci :bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité morphee_
Invité morphee_ Invités 0 message
Posté(e)

émouvant c'est clair...

face à la mort c'est forcé on est lucides...

par contre l'altruisme, en quelque sorte, consistant à penser que la grand-mère va passer l'arme à gauche en premier....

la pensée magique d'une fillette est compréhensible, n'empêche que la vieille...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Cosette 2
Invité Cosette 2 Invités 0 message
Posté(e)

Tendrement, lentement, sans faire de bruit...

Je le regarde, endormi...

J'aime cet abandon,

Il me donne l'impression

D'être encore un enfant !

Tour à l'heure il était mon amant!

Rêve-t-il encore à nous?

Et de nos gestes fous?

A moins que, loin déjà,

Il soit parti bien au-delà...

Il ait traversé monts et marées!

M'aurait-il oubliée?

Vite, réveille-toi,

Vite, regarde-moi...

Je veux toujours

Lire en tes yeux l'Amour...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blase Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)

c'est une question que tout le monde se pose certainement,

ces personnes que l'on a connu et qui restent dans nos esprits se souviennent elles de nous ?

un livre, un chapitre, une page, ou juste un mot? dans l'oeuvre de sa vie quelle est notre place?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blase Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)

C’est une pensée, une image

qui laisse vide toute une page

il s'imagine dans ce pays

loin de tout, loin de cette fille

C’est une note, une mélodie

elle s'est ancré dans son esprit

tangue sur les vagues qui l'emporte

la rapporte près de cette porte

C’est une lueur, un espoir

élancé dans un ciel noir

pour éclairer le temps d'un soir

petit garçon cesse d'y croire

Modifié par blase

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Cosette 2
Invité Cosette 2 Invités 0 message
Posté(e)

c'est une question que tout le monde se pose certainement,

ces personnes que l'on a connu et qui restent dans nos esprits se souviennent elles de nous ?

un livre, un chapitre, une page, ou juste un mot? dans l'oeuvre de sa vie quelle est notre place?

les souvenirs font partie de notre vie

peut-être que les autres ne les ressentent pas ainsi!

il est de ces interprétations

qui ne suscitent pas les mêmes passions!

ce chapitre, cette page, ce mot,

auront-ils le même écho?

et toujours, nous nous demandons

si nous ne nous berçons pas d'illusions...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blase Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)

Escapade

Tu connais Mahebourg? C’est dans le sud de l'ile, proche de Blue Baie. .

Je n’ai toujours pas vu la plage mais le village est magnifique.

La descente du bus se fait sur une place qui longe la mer,il y fait très fait beau.

Dans les jardins qui bordent cette place, un bouda géant de 3 mètre de hautfait partie intégrante du paysage, il amuse les touristes égarés comme moi, uneunique photo suffit pour se remémorer de cette promenade.

Ce que je préfère c'est le trajet. Environ 2h en bus, voire un peu plus ; ça permetde réfléchir et de penser, en particulier lorsque je suis assis au bord, coté fenêtre.

Là je vois les paysages défiler devant moi, je vois au loin l'horizon et ses splendides montagnes. L’impression de prendre lelarge me gagne alors, aller dans cet endroit où tout est parfait

Arrivé là-bas la chaleur est intense, je fais le tour de lajetée puis une petite promenade en ville avant de rentrer. C’est drôle non, 2 heures de route pour y rester à peine 1h ?

Les gens y sont simples, ça fait plaisir de les voir vivre. Tousmarchent avec des sandales, rouges, bleues, jaunes ou vertes, ce ne sont pas les couleurs quimanquent, mais pour la plupart le vélo reste primordial. .

Ce que je préfère c'est d'admirer les maisons, avec cette architecture particulièreaux villes côtières, il y en a des toutes blanches mais les plus pittoresquessont certainement celles accompagnées d'une pointe de couleur vive.

Et dans mes pensées, je m'imagine un jour vivre dans l'uned'elles, déjeuné sur cette terrasse avecla brise et le soleil magnifique, d’une ile unique.

IAI

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×