Aller au contenu

Patrons/actionnaires contre Salariés/Employés

Messages recommandés

femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 33ans
Posté(e)

salut les gens! :dev:

en lisant ca et la les differents sujets du forum, il m'est venu l'idée de ce sujet marxiste:

la lutte des classes. (oui rien que ca)

Tout d'abord rappelons qui sont les acteurs;

_les patrons/ actionnaires >>> ceux a qui appartient l'entreprise qu'ils ont créé ou herité et qui eventuellement la dirige.

leur but premier >>> obtenir le maximum de benefices.

_les salariés/ employés >>> ceux qui viennent echanger leur travail pour l'entreprise contre un salaire.

leur but premier >>> obtenir la meilleur remuneration.

precisons bien qu'autour de ces deux groupes gravitent d'autre groupes qui influent sur leur interactions comme l'Etat, les Lobbys, les syndicats ect...

ma question est donc la suivante:

ces deux classes sociales sont elle fatidiquement OPPOSées?

je veux dire dans le sens:

est ce que leur interets sont inevitablement antagonistes?

>>> ce qui avantage l'un, penalise t-il systematiquement l'autre?

(redistribution du benefice, horaires, couverture sociale)

j'ai encore une autre question:

estimez vous que au moment de signer un contrat de travail,

(donc d'avoir un accord partagé senser etre gagnant-gagnant)

les deux parties sont (peuvent etre) en quasi parfait equilibe de negociation?

c'est a dire que l'un et l'autre aurait AUTANT interet a signer reciproquement?

bref vous l'aurez compris maintenant j'espre mon debat est de savoir:

SELON VOUS, est ce envisageable d'avoir plus de justice sociale?

ou bien est ce une cause utopique?

merci d'avance pour vos avis!

:yahoo:

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
AZGrenouille Membre 2402 messages
Seigneur Batracien ‚ 38ans
Posté(e)

140.000 offres sur le site de pôle emploi contre 5 millions de chômeurs (dans le monde réel pas dans le monde du gouvernement).

Vu le taux de chômage en France : Le salarié est en position de faiblesse "tu veux négocier ? SUIVANT !"

Modifié par AZGrenouille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Layache-Family Membre 1149 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

On est pas censés avoir des syndicats entre les deux parties ? :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AZGrenouille Membre 2402 messages
Seigneur Batracien ‚ 38ans
Posté(e)
On est pas censés avoir des syndicats entre les deux parties ? whistling1.gif

Avec trois millions de gens dans la rue, des vrais syndicats auraient pu faire la révolution au lieu de ça ils ont fait tourner la populace en rond place de la bastille...Et la retraite est passé à 67 ans "what Else ?" (avec la musique ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
souky54 Membre 741 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

bref vous l'aurez compris maintenant j'espre mon debat est de savoir:

SELON VOUS, est ce envisageable d'avoir plus de justice sociale?

ou bien est ce une cause utopique?

merci d'avance pour vos avis!

:yahoo:

Pêle-mêle :

D'après moi, les actionnaires français sont trop souvent

soumis aux arguments des professionnels qui les encouragent à investir.

Trop peu d'entre eux sont capables de comprendre ce qu'ils font...

donc en connaissent d'autant moins des "effets secondaires".

(il est vrai que l'épargne populaire représente une masse d'argent colossale, qui attire...)

Ceci dit...

avoir permis des gains de plus de 25 % à des actionnaires... était-ce bien raisonnable ?...

quand derrière des salariés travaillent dans des conditions déplorables... faute d'investissements.

(et souvent avec des pertes de parts de marchés)

La fiscalité est-elle juste ?

NON

et ce n'est pas nouveau.

Il faudrait savoir COMMENT l'emploi français a perdu autant de parts de marché...

CAR cette analyse permettrait une amélioration de nos "outils" de production.

(de l'ensemble de nos synergies)

et tout mettre sur table... (fiscalité, rendements, etc...)

PS : si les actionnaires étaient intelligents

il ne scieraient pas la branche sur laquelle ils sont assis. (sans les salariés... leur capital ne vaut pas grand chose...)

lorsque les états "providence", (comme la Chine, l'Inde,...,) auront fini de surmonter leur retard...

ET FIXERONT LEURS REGLES...

que leur restera-t-il comme refuge ?...

Il m'est arrivé de penser que si l'état soutenait certaines entreprises,

au lieu de payer des chômeurs

- il y aurait moins de dépressions ET de suicides...

- il y aurait moins de violences...

- il y aurait plus d'espoir chez nos jeunes...

- les français sortirait de la décadence des aides caritatives (et de beaucoup d'autres)

- etc...

CAR ENFIN...

un individu qui ne travaille pas

est un individu qu'il faut loger ET entretenir... jusque dans les soins... et les loisirs...

Mais est-ce de l'utopie ?...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AZGrenouille Membre 2402 messages
Seigneur Batracien ‚ 38ans
Posté(e)
Il m'est arrivé de penser que si l'état soutenait certaines entreprises,

au lieu de payer des chômeurs

- il y aurait moins de dépressions ET de suicides...

- il y aurait moins de violences...

- il y aurait plus d'espoir chez nos jeunes...

- les français sortirait de la décadence des aides caritatives (et de beaucoup d'autres)

- etc...

CAR ENFIN...

un individu qui ne travaille pas

est un individu qu'il faut loger ET entretenir... jusque dans les soins... et les loisirs...

Bah voyons quand l'état a renfloué Peugeot et toutes les autres grosses boites malgré leurs promesses : il y a eu des licenciements !

L'état ne paie pas les chômeurs, les chômeurs touchent l'indemnisation qu'ils ont cotisé.

Des gens qui perdent leur job alors qu'ils sont méritant et toi souky tu trouves anormal que les chômeurs touchent leur dû ? Incroyable de la part de quelqu'un qui dit vivre "d'aides sociales".

Si on arrêté de d'indemniser les chômeurs il y aurait moins de violences selon toi ! Heureusement que tu n'es pas aux commandes !

Modifié par AZGrenouille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 33ans
Posté(e)

@ AZGrenouile

je partage l'idée qu'il serait mauvais de supprimer les redistributions versées pour le chomage.

cela dit tu semble avancer l'argument que ce sont donc

les patrons/actionnaires qui sont les premiers responsables de l'injustice sociale?

(avec la complicité de l'Etat, et l'inaction des syndicats et des partis d'oppositions)

c'est bien ca?

si oui pense tu que cette situation est une fatalité destinée a perdurer?

n'y a til plus d'espoir?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AZGrenouille Membre 2402 messages
Seigneur Batracien ‚ 38ans
Posté(e)

Oui, je pense que la situation va perdurer car la gauche est aussi sous la coupe des oligarques.

Donc, on demande aux gens de choisir entre deux plats similaires avec des noms différents.

Illusion démocratique !

Le seul espoir est un éveil du peuple contre ses élites dans une révolution qui n'aura rien de pacifique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 46ans
Posté(e)

Le raport de force entre syndicat et patrons est innégal,le combat est perdu d'avance seulle quelques victoires peuvent étre rempotées ci et là par les salariés suivant le contexte de l'entreprise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 33ans
Posté(e)

whaaaaa! :yahoo:

ca y est vous m'avez deprimé pour le reste de ma vie la!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 10807 messages
Forumeur alchimiste‚ 74ans
Posté(e)

Faute de syndiqués, les syndicats ont une représentation symbolique dans notre pays.

Le déséquilibre est encore pire, d'une part les salariés se défient des syndicats et d'autre part être syndiqué comporte de gros risques pour sa carrière.

Résultat: sans contre pouvoir = triomphe des patrons/ actionnaires

Solution: inverser le rapport de force.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 33ans
Posté(e)

je n'ai pas bien compris ton propos BIBI

pourquoi d'apres toi si peu de gens sont syndiqués?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
669 Membre 4033 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)
c'est a dire que l'un et l'autre aurait AUTANT interet a signer reciproquement?

bref vous l'aurez compris maintenant j'espre mon debat est de savoir:

SELON VOUS, est ce envisageable d'avoir plus de justice sociale?

ou bien est ce une cause utopique?

Je vais essayer de ne pas faire dévier le sujet.

Pour moi, lorsque tu signes un contrat, excepté si des clauses frauduleuses existent, tu es toujours gagnant, ou tout du moins satisfait. Si tu ne l'es pas, ne signes pas, mais ne viens pas te plaindre plus tard.

Je pense également que les deux parties ont à gagner de la signature d'un contrat:

l'employé gagne un salaire, une occupation, une possibilité d'utiliser ses talents ainsi qu'un statut social

l'employeur gagne une main d'oeuvre capable qui va ajouter sa valeur et son savoir faire au bien être de l'entreprise.

Maintenant, parler de justice sociale...

Je vais prendre une comparaison simpliste pour exposer mon point de vue:

Tous les jours, tu payes des gens pour leurs services.

Livraison de pizza, taxi, pharmacie, fleuriste... et j'en passe.

Tu signes un contrat moral avec eux: je te donnes ce service, tu me payes ce prix.

Une fois de temps en temps, le serveur, le livreur, t'apportera ce service avec beaucoup de professionnalisme, alors tu lui donneras un pourboire.

Le reste du temps, tu te contenteras de payer le prix convenu, voir même essaiera de le faire baisser.

En entreprise, c'est pareil. Tu as un patron avec lequel tu as signé un contrat. Si tu as de bons résultats, le patron te donnera un bonus, tout simplement pour t'encourager à continuer dans cette voie, et te remercier de la valeur que tu ajoutes à ton travail.

Mais la plupart du temps, ton patron se contentera de te verser ce qu'il te doit.

Lorsque un couvreur augmente la valeur de ta maison en refaisant ton toit, tu gagnes de l'argent grâce à lui. Pourtant, tu ne le paiera pas au-delà du tarif convenu, et il ne viendra pas te dire "c'est injuste, vous gagnez de l'argent grâce à moi, je veux ma part du gâteau".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 33ans
Posté(e)

je dois vraiment avoir des difficultés mentales, car toi non plus 669 je comprends pas le message que tu ve passer.

notamment ton dernier paragraphe.

Lorsque un couvreur augmente la valeur de ta maison en refaisant ton toit, tu gagnes de l'argent grâce à lui. Pourtant, tu ne le paiera pas au-delà du tarif convenu, et il ne viendra pas te dire "c'est injuste, vous gagnez de l'argent grâce à moi, je veux ma part du gâteau".

"la part du gateau" =>>> le salaire, non?

et justement moi je denonce que cette part est trop faible.

et l'explication que j'evoquais dans mon post initiale serait que les "patrons" soient en position de force par rapport a leur salariés au moment de signer le contrat.

du travail de nos jours, ca ne court pas les rues, mais comme il en faut un pour (sur)vivre, on accepte tout et nimporte quoi.

ne parait il "normal" de reclamer plus de justice social toi?

:yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 46ans
Posté(e)

N'oublions pas la fameuse loi Fillon qui exonére de charges les petits salaires,là il ya quand même un sacré probléme est c'est le gouvernement qui cautionne la stagnation des salaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nytho_0 Membre 1492 messages
Ambiancieur‚ 31ans
Posté(e)
[...]ma question est donc la suivante:

ces deux classes sociales sont elle fatidiquement OPPOSées?

je veux dire dans le sens:

est ce que leur interets sont inevitablement antagonistes?

>>> ce qui avantage l'un, penalise t-il systematiquement l'autre?

(redistribution du benefice, horaires, couverture sociale) [...]

Pour répondre à ta question, je pense que non.

Même si parfois, on peut voir le salarié comme une dépense pour l'employeur, comme un facteur de production semblable à l'électricité, le gaz, l'essence, etc.

Il n'en reste pas moins qu'il n'est pas invariable et fixe comme n'importe qu'elle autre facteur qu'achète un patron.

Un employé fourni un travail qui n'est pas fixe: autant l'électricité on l'achète et elle fait ce qu'il faut, autant un salarié peut varier son effort entre travailler moins ou plus que le demande le contrat.

Et un patron ne peut pas toujours vérifier la quantité de travail fourni.

Alors il est dans l'intérêt du patron, s'il veut que son employé travail comme il faut et qu'il fasse son possible pour faire croître l'entreprise, de lui donner un salaire adapter à ses efforts.

Le salarié fait parti de l'entreprise: son état d'esprit, sa motivation vont de paire avec la bonne santé de la firme. S'il est démotivé, insatisfait, en mauvaise santé, etc. La firme aussi est affecté alors les patrons doivent tenir compte des intérêts des salariés et c'est pour l'entreprise qu'il le doit.

Pour moi, pour qu'une entreprise aille bien, il faut aussi que les employés aillent bien. Et c'est dans l'avantage de tout le monde (bénéfice, prime, croissance)

En plus,tout les avantages qui sont obligatoires aujourd'hui ne viennent pas de l'Etat, mais des entreprises qui ont généralisées ses mesures à telle point que l'Etat en a fait des droits et des devoirs ou s'en est inspiré pour modifier son système(caisse de retraites, congés payés, RTT, 35h, sécurité social, etc.). Cela prouve bien que leurs intérêts sont communs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 10807 messages
Forumeur alchimiste‚ 74ans
Posté(e)
je n'ai pas bien compris ton propos BIBI

pourquoi d'apres toi si peu de gens sont syndiqués?

C'est très particulier à la France, notre pays ayant un taux de syndiqués parmi les plus bas du monde.

Cela tient à la fois à la discrimination anti syndicale dans les entreprises (pire que la discrimination raciale) et une propagande continue pour les dénigrer et les diaboliser dans l'opinion public.

Ce comportement est assimilable au syndrome de Stockholm, dans la mesure ou nos citoyens se soumettent plutôt à ceux qui profitent d'eux et rejettent ceux qui sont censés les protéger.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 33ans
Posté(e)

@ Nytho_0

en fait tu me fais un joli cours tres théorique de management des ressources humaines.

c'est sympa, mais est ce que tu pense que dans une majorité de PME/PMI (la majorité des emplois)

c'est le genre de choses qu'on applique.

moi je dirais plutot que le boulot est un enfer auquel on accepte de se sacrifier en moyenne 35h par semaine afin d'avoir de quoi manger et se divertir.

non?

@ BIBI

Ce comportement est assimilable au syndrome de Stockholm, dans la mesure ou nos citoyens se soumettent plutôt à ceux qui profitent d'eux et rejettent ceux qui sont censés les protéger.

waooo :yahoo:

c'est quand meme grave ce que tu denonce là!!!

autrement dit pour toi ce sont les gens eux meme qui sont les responsables/coupables de leur propre misère...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 10807 messages
Forumeur alchimiste‚ 74ans
Posté(e)

?

@ BIBI

waooo :yahoo:

c'est quand meme grave ce que tu denonce là!!!

autrement dit pour toi ce sont les gens eux meme qui sont les responsables/coupables de leur propre misère...

Tout à fait, je crois que nous sommes les seuls responsables de cette situation.

C'est pourquoi je pense que nous avons la solution aussi, à condition de se réveiller. :dev:;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)
ma question est donc la suivante:

ces deux classes sociales sont elle fatidiquement OPPOSées?

je veux dire dans le sens:

est ce que leur interets sont inevitablement antagonistes?

Des employés reprennent leur entreprise : Le tribunal de commerce de Fort-de-France s'est dit favorable à la reprise de la société par ses employés¿.[ jeudi 15 avril 2010 à 00:14:28 | DOMactu.com | Par Marie Jean ]Huit salariés (parmi lesquels figurent deux anciens salariés) pourront reprendre prochainement la SOMOFAM, une société spécialisée dans la fabrique de remorques et de bennes métalliques.

Ces derniers ont réussi à réunir les 50 000 euros nécessaires pour créer une SCOP : une société coopérative de production.

L'entreprise placée en redressement judiciaire en mai 2009, risquait la liquidation judiciaire.

Aujourd'hui ces anciens salariés, devenus tous actionnaires semblent heureux d'être devenus leur propre patron¿

:yahoo:

Modifié par David Web

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×