La nouvelle vie du Caméléon


euroscoop Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚ 57ans
Posté(e)

PAU. --Fin de course pour Frédéric Bourdin, 31 ans, surnommé « le Caméléon ». Usurpateur d'identité, multirécidiviste, il a été interpellé au collège Jean-Monnet où il était élève en 4e depuis un mois

Le collégien avait 31 ans ;)

Collège Jean-Monnet. Stupéfaction dans l'établissement.

L'élève de quatrième du collège Jean-Monnet interpellé mercredi dans l'établissement n'était pas Francisco Hernandez-Fernandez, âgé de 15 ans, mais Frédéric Bourdin, 31 ans, usurpateur d'identité de renommée internationale. L'homme n'en est pas à son coup d'essai, il y a même gagné un surnom : « le Caméléon » (1). Voilà plus d'un mois qu'il vit à Pau, sous les traits d'un collégien de 15 ans. Pendant tout ce temps, services sociaux, enseignants, magistrats n'y ont vu que du feu. « Un imposteur certes, mais quel merveilleux acteur, commente Claire Chadourne, principale du collège. Il paraissait un peu plus âgé que ses camarades, deux ou trois ans de plus. De là à lui donner 31 ans. Je n'en reviens toujours pas. »

Orphelin espagnol. Elle n'est pas la seule à avoir été abusée. Le périple béarnais de Bourdin débute en mai, à Orthez. Parce qu'il n'avait plus assez d'argent pour aller plus loin, a-t-il expliqué aux enquêteurs. Il se glisse dans la peau d'un orphelin espagnol de 15 ans. Et trouve une oreille attentive à qui il livre une histoire à tirer des larmes, dont il ne dérogera pas. Il prétend avoir perdu ses parents une mère médecin, un père industriel dans le bois dans un accident de voiture. L'homme a le sens du détail et raconte son placement dans un foyer, les violences dont il a été victime, sa fugue pour expliquer son errance.

Touché, l'Orthézien le prend sous son aile et alerte aussitôt les services sociaux. Le pseudo-adolescent est placé en urgence au foyer Saint-Vincent-de-Paul de Pau. Là encore tout le monde tombe dans le panneau, jusqu'au magistrat du tribunal pour enfants qui décide de scolariser celui qui est encore Francisco Hernandez-Fernandez. « Je l'ai pris pour un surdoué, il était bien intégré au groupe. Il présentait parfois quelques signes d'affection mentale, des penchants un peu rigides, mais rien de bien grave », raconte Ingo Smyreck, son éducateur référent depuis un mois. Claire Chadourne évoque l'impression de maturité qui émanait de lui, et d'ajouter : « Il m'a dit qu'il avait des cicatrices sur le visage qu'il souhaitait cacher. Je lui ai délivré une autorisation spéciale pour qu'il puisse porter sa casquette. C'est de cette manière qu'il parvenait à dissimuler son âge. »

Un mois s'écoule sans que personne ne se doute de rien. Jusqu'à dimanche soir. Une surveillante de l'établissement regarde l'émission de Marc-Olivier Fogiel qui développe un dossier sur la mythomanie. Un sujet évoque l'histoire de Frédéric Bourdin, dit « le Caméléon »; elle reconnaît son élève. La surveillante donne l'alerte, ce qui aboutit à l'interpellation de mercredi. L'adolescent timide, caché sous sa casquette et qui n'osait pas se changer devant ses camarades en cours de sport, n'a pas 15 mais 31 ans. Il s'appelle Frédéric Bourdin, a été successivement séminariste en Espagne, soigneur de tigres, homme d'affaires... Au total, il a endossé une vingtaine d'identités. Son « rôle » favori, celui de fils disparu.

Prison au Texas. L'un de ses faits d'armes majeurs, il le réalise aux Etats-Unis en 1997. Il s'infiltre dans une famille et prend la place de Nicolas, le fils disparu trois ans auparavant. Le manège durera trois mois jusqu'à ce que le FBI le démasque. Il prolongera son séjour aux USA de six ans qu'il passera au pénitencier de Wilson County au Texas. En France, il se rend célèbre en février 2004. Il se fait passer pour Léo Balley, disparu huit ans plus tôt au pied du massif du Taillefer en Isère. Pendant deux jours, les gendarmes ont cru à sa version avant que l'ADN ne le confonde. Dans cette affaire, il a effectué plusieurs mois de détention préventive avant d'être libéré. Il devrait être jugé dans les prochains mois par le tribunal de Grenoble.

Les enquêteurs palois qui l'ont entendu au cours de sa garde à vue évoquent un individu « intelligent ». Frédéric Bourdin a tout de suite reconnu les faits qui lui étaient reprochés, expliquant « qu'il se trouvait bien dans cette identité d'adolescent ». Il a été laissé libre hier en début d'après-midi. Il comparaîtra en septembre devant le tribunal correctionnel de Pau pour « usages de faux. » Il est reparti, nul ne sait où.

Au collège Jean-Monnet, « le Caméléon » est sur toutes les lèvres. C'est l'étonnement général, voire le choc. D'autres préfèrent en rire, tel ce copain de classe : « En tout cas, pour un type de 31 ans, il était vraiment nul en sport. »

(1) Une biographie lui est consacrée. « Le Caméléon. L'invraisemblable histoire de Frédéric Bourdin », par Christophe D'Antonio, Editions Broché.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)

Elle est hallucinante cette histoire!!! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Logales Membre 2 601 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Comme quoi la réalité dépasse souvent la fiction ;) Je sens qu'un film va bientôt être tourné ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PLISKIN Membre 1 046 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

j'ai vus ce mec passer sur le plateau d'ardisson

il a + de 130 de QI

c'est pire de di caprio dans " catch me if you can " ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caez Administrateur 14 040 messages
Clyde Barrow‚ 34ans
Posté(e)

Jarod tu as un concurent ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PLISKIN Membre 1 046 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)
Jarod tu as un concurent

j'y avais pensser... et j'ai pas sortis cet vanne lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant