Aller au contenu

Messages recommandés

zenalpha Membre 12 593 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 50ans
Posté(e)

Deux mots d'humour ? Je réfléchis...

Vous connaissez la blague à deux balles ?

Pan Pan

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
JJLaSandale Membre 491 messages
Forumeur survitaminé‚ 40ans
Posté(e)

Moi je connais la blague de merde, mais elle est à chier.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierre-de-Jade Membre 1 223 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

La voiture sans chauffeur, le train sans conducteur, le supermarché sans caissières, le restaurant sans serveurs, et bientôt la mer sans îles, l'avion sans ailes et le monde sans hommes.

Une mer ne sera jamais aussi démontée qu'une belle-mère peut être remontée.

Quand on a une dent contre quelqu'un mieux vaut prendre le mal à la racine pour éviter qu'une succession d'amalgames finissent par nous plomber.

Les jeunes envieux vieillissent très mal.

En passant par Vitré 

L’autre jour je pars de chez mon ami Patrick, de Vaires sur Marne, pour me diriger vers Vitré. En passant par Verrières, j’en profite pour faire un détour par le meilleur marchand de glaces de la région situé près de la miroiterie. Car il faut bien le dire ses glaces reflètent un vrai savoir-faire et se démarquent nettement des glaces de Bry qui ne cassent rien. Je repars de Verrières et à peine ai-je eu le temps de déclamer quelques vers que j’arrive aux portes de Vitré. Juste à temps pour entamer une partie de pétanque avec des copains vitriers et là, vous me croirez si vous voulez, mais j’ai fait un carreau qui les a laissés de glace, il faut les comprendre, ils en voient tous les jours. Le maire de Vitré célèbre dans la région pour sa transparence, quoique moins connu que la mer de glace, est venu nous serrer la main. Il s’était fait connaître quelques années plus tôt en nettoyant la baie de Morlaix. On a tous finis au bar et quelques verres plus tard beaucoup avaient les yeux vitreux même Robert, une véritable armoire à glace qui d’habitude tient bien le verre. Mais c’est la tradition chez les Vitréens, tout finit toujours autour d’un verre.

A suivre, pour que l’humour réponde encore et toujours à l’horreur ! ;)

Modifié par Pierre-de-Jade
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 32 048 messages
Voyageur‚ 64ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Pierre-de-Jade a dit :

le monde sans hommes

Un monde sans ohm rencontre-t-il une résistance ??

 

il y a 2 minutes, Pierre-de-Jade a dit :

la mer sans îles, l'avion sans ailes

La mer sans Il et l'avion sans Elle ne pourront plus se reproduire. Plus de voyages dans les îles !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierre-de-Jade Membre 1 223 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Les gens partants pour tout et qui n'arrivent à rien n'ont vraiment aucun sens de l'orientation.

Le dégoût est là où la nausée abonde.

Dans la vie quand on n'a pas de pot il faut avoir du bol, sinon on boit la tasse.

Elle s'était mariée avec un bon parti et un jour il est parti pour de bon.

Les racines du boulot

Dès son plus jeune âge l’Homme est soumis à ce commandement loin d’être divin : tu devras travailler pour gagner ta vie. Une injonction traumatisante pour une espèce naturellement encline à écouter les cigales plutôt qu’à imiter les fourmis. Car il faut bien se rendre à l’évidence à défaut de se rendre à l’ennemi, beaucoup n’ont pas la bosse du travail et il y a du boulot pour les faire bosser. Alors que les plus enthousiastes ne rechignent pas à entreprendre les douze travaux d’Hercule, d’autres reculent devant un travail dans un kebab turc. Il faut dire qu’on y bosse fort. Certains parmi les plus dubitatifs face aux bienfaits présumés du travail vous diront que chercher à gagner sa vie peut parfois conduire à la perdre. D’ailleurs comme disait Coluche, s’il y a une médecine du travail c’est bien que le travail est une maladie, non ? Mais c’est un fait reconnu, on ne peut pas avoir l’argent du labeur sans le labeur, que l’on soit ou non le mari de la crémière. C’est en forgeant que l’on devient forgeron, métier dont l’avenir reste toutefois incertain, mais le principal comme aimait à le rappeler Steve Jobs, c’est d’en trouver un. L’ironie du sort s’en mêlant, ne pas en trouver finit par vous travailler. Je vous laisse, le travail m’appelle.

A suivre, pour que l’humour réponde encore et toujours à l’horreur ! ;)

Modifié par Pierre-de-Jade
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierre-de-Jade Membre 1 223 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

La vie est faite de compromis et de cons qui promettent.

Un mot de travers suffit pour se quitter en mauvais terme.

Le pire des paradoxes est que l'on puisse atteindre des sommets dans la bassesse.

Je ne supporte pas le saké, ça me donne des renvois.

Le fayot fait toujours recette

Le fayot est une espèce aussi vieille que l’Homo Sapiens dont la faculté d’expansion et la ténacité n’ont rien à envier au chiendent et à la bêtise dans son état le plus fondamental. Là où le pouvoir s’installe, le fayot se répand à la vitesse d’un pet sur une toile cirée. Tout comme l’encenseur n’a pas attendu l’arrivée de l’élévateur pour monter en charge, le lèche-botte ne recule pas devant le mocassin Weston ou l’escarpin Louboutin. Le fayot s’apparente à la mouche à merde dans sa capacité à jouer avec plus ou moins de talent le lèche-cul sans tourner autour du pot. De tous temps, le courtisan, le flagorneur, sont passés maîtres dans le maniement de la brosse à reluire, s’extasiant devant l’insignifiant, minaudant devant l’insipide, s’enthousiasmant devant le néant avec des élans dignes de ceux de l’astronome devant un trou noir. Le groupe de fayots, autrefois appelé la cour avant la disparition des concierges, est encore plus redoutable. Ses membres redoublant de mièvrerie, de ricanements complaisants et de langage sirupeux face à la concurrence féroce, transformant la table du repas en table à louanger dans l’espoir de récolter un jour le fruit de leurs flatteries. L’extinction de la secte des adorateurs n’est vraiment pas à l’ordre du jour et l’avenir de l’espèce est assurée. Pour le fayot la fin des haricots n’est pas pour demain.

A suivre, pour que l’humour réponde encore et toujours à l’horreur ! ;)

Modifié par Pierre-de-Jade
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierre-de-Jade Membre 1 223 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Il ne faut rien laisser au hasard, il le prend tout seul.

Écoutez le silence, il vous parle sans maudire.

Difficile de se porter comme un charme quand on a trop de bouleau.

Le véritable progressiste est celui qui ne recule devant aucune avancée.

Vive les mots !

Sans mots l’Homme serait bien embêté. Pour s’en convaincre il suffit de constater la gêne de celui qui cherche ses mots. Ecrire une lettre sans mots serait aussi stupide que d’écrire un mot sans lettres, le cachet de la poste ne faisant absolument pas foi.

Finis les abus de langages, les gros mots, les mots doux, les mots de travers, les mots d’excuses, les mots plus hauts que les autres, les mots passants dans les livres et les livres de Maupassant. Larousse ne serait qu’une femme avec des points comme ce n’est pas permis et le Petit Robert ne serait au mieux qu’un petit Saint. Il nous faudrait parler sans rien dire alors que les mots nous permettent de parler pour ne rien dire, trouver d’autres voies de communication, parler avec les mains, méthode expérimentée avec un certain succès par les Italiens mais qui, si elle s’était généralisée, aurait fait passer les manchots pour des muets. La parole pourrait être remplacée par des grognements, des sifflements, des cris, autre méthode expérimentée cette fois par l’Homme de Cro-Magnon et les supporters italiens ou pas, mais reconnaissons-le dont les nuances s’éloignent sensiblement de celles des rêveries du promeneur solitaire de Jean-Jacques Rousseau. En conclusion, estimons-nous heureux d’avoir des mots, même avec le voisin, car mieux vaut être en mauvais termes que de mettre un terme aux mots. C’est le mot de la fin.

A suivre, pour que l’humour réponde encore et toujours à l’horreur ! ;)

Modifié par Pierre-de-Jade
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierre-de-Jade Membre 1 223 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Il n'y a jamais trop d'art pour bien faire.

Si on vous met en joue à Menton, je vous déconseille de faire front.

Je ne connais aucune voyante qui cherche à passer inaperçue.

Ne dites pas à un pêcheur qu'il cherche à noyer le poisson, il va prendre la mouche.

A dada sur mon bidet

Depuis que l’Homme a décidé de ne plus avoir les deux pieds dans le même sabot, il voue une passion galopante pour la race chevaline. Il faut dire que bien avant l’arrivée d’Afflelou, lassé de sa grotte qu’il ne pouvait plus voir en peinture rupestre, il a ménagé sa monture pour voyager loin.

Sans son coursier favori, le manège de l’Histoire n’aurait pas tourné dans le même sens. Point de chevalerie et des preux chevaliers qui vont avec, tout juste aurions-nous eu droit à des histoires de cochonnerie si le porc avait remplacé le destrier, les porcs épiques supplantant les sports hippiques. Les tournois du moyen-âge auraient laissé place à des duels de perchistes ou à des joutes nautiques mais à l’époque ils n’étaient pas assez à Sète pour se contenter d’eau. La police montée serait redescendue et les cavaliers en auraient été réduits à entrer dans la danse. Une telle absence d’équidés aurait été ressentie comme une injustice et sans pur-sang il ne fait aucun doute qu’il aurait manqué quelque chose. Mais comme on dit à Vincennes, le cheval est toujours à l’arrivée et un pour tous tous bourrin !

A dada sur mon bidet, prout, prout cadet.

A suivre, pour que l’humour réponde encore et toujours à l’horreur ! ;)

Modifié par Pierre-de-Jade

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierre-de-Jade Membre 1 223 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

C'est bien d'être un artiste engagé encore faut-il trouver du boulot.

On commence par tailler la bavette et on se retrouve à manger le morceau. On finit toujours par se mettre à table.

Il est déconseillé de se lever du pied gauche pour élever un pied-droit.

Une belle-mère à déjeuner c'est souvent la mer à boire.

Blabla car

Le langage de l’homme a beaucoup évolué depuis l’irruption de la bagnole sur les grands boulevards, et pas seulement dans le style fleuri du « Eh connard, t’avances ? » qui depuis Richelieu a peu de chances de vous conduire aux portes de l’Académie française. Le vocabulaire de tous les jours carbure beaucoup à l’essence malgré l’augmentation du prix à la pompe. Augmenter le prix des pompes n’arrangerait pas le problème mais là n’est pas la question. Un écart de conduite et vous êtes mis à l’amende, difficile de ne pas respecter les codes de la société sans tomber dans le panneau. Tout non-sens est interdit et je ne parle pas du contresens qui par définition va à l’encontre du bon sens. On croise bien quelques rentre-dedans mais mieux vaut se garer pour éviter la sortie de route. Vous arguerez que les difficultés de circulation ont largement précédé le moteur à explosion chez les cardiaques et que les bouchons sur les grandes artères ne se limitaient pas au cœur de Paris. Certes, mais ça ne m’empêchera pas d’embrayer sur les problèmes de direction qui peuvent mal tourner. Sachant que monter dans les tours conduit au surrégime, il est préférable de mettre les freins pour prévenir tout emballement. Je coupe donc le contact là-dessus

A suivre, pour que l’humour réponde encore et toujours à l’horreur ! ;)

Modifié par Pierre-de-Jade

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierre-de-Jade Membre 1 223 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Les gens qui mènent une vie sans histoires ne se la racontent pas.

On consomme, on consomme, mais on est loin de se trouver dans une satiété de consommation.

Le pessimiste pense que le calme précède la tempête, l'optimiste pense que la tempête précède le calme, le réaliste ne pense pas, il achète un ciré.

A force d'être rabaissé et de ne pas se sentir à la hauteur, on finit par devenir mal élevé.

Petites annonces

Spécialiste des instruments à cordes recherche morceaux de musique de chanvre.

Dentiste passionné par son métier recherche pour sa retraite palais proche de l’Isle-Adam.

Anticonformiste recherche chaussures montantes pour descendre les poubelles.

Madeleine, banquière ayant bons fonds, cherche financier pour partager durablement le gâteau.

Gérant d’un magasin de cycle dans la difficulté échangerait pignons de roue contre pignon sur rue.

Voyante extra-lucide sur son avenir propose extras pour l’assurer.

A suivre, pour que l’humour réponde encore et toujours à l’horreur ! ;)

Modifié par Pierre-de-Jade

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierre-de-Jade Membre 1 223 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Il a voulu retourner l'opinion, l'opinion lui a tourné le dos.

Si ça se trouve, tout n'est pas perdu.

Je connais un type qui aime tellement l'ordre qu'il passe pour un dérangé.

J'ai essayé de discuter avec un diplomate sur la ligne Paris-Brest et bien je peux vous assurer que ce n'est pas du gâteau.

Venons-en aux fêtes

L’Homme fait la fête depuis aussi longtemps qu’il fait sa fête à ses congénères. Cette manifestation réitérée d’une joie exubérante et tapageuse aussi éphémère qu’une lueur d’humanité dans le regard d’un extrémiste religieux est-elle bien raisonnable ? Par exemple cette manie de fêter l’arrivée d’un nouveau-né qui au mieux risque d’anéantir votre sommeil, votre patience et votre compte en banque et au pire votre réputation paraît tout-à-fait inconsidérée. Et je ne vous parle pas de l’inconscience d’Alois et Klara Hitler qui ont joyeusement fêté la naissance de leur fils Adolf en buvant du schnaps, ajoutant l’indécence au mauvais goût. Fêter chaque nouvelle année et chaque nouvelle bougie sur le gâteau, revient à célébrer avec insistance les passages aux barrières de péage de l’autoroute qui mène à la mort en sombrant dans une extase hébétée confinant au coma éthylique. Et ces fêtes de mariage ou des invités ne gagnant pas à être connus vous imposent des chansons d’un ridicule côtoyant l’indigence, dont les refrains font passer Patrick Sébastien pour un chanteur à texte, et n’hésitent pas à enchainer avec des danses mêlant chenilles et canards à vous faire douter du bien-fondé de la théorie de l’évolution. On s’étonne qu’après ça, la moitié des mariés divorcent de leur moitié… Seule la fête annuelle de l’andouille trouve grâce à mes yeux en étant la seule à annoncer la couleur.

Force est de constater que d’une manière générale la fête n’élève pas l’Homme mais lui remonte le moral et le taux d’alcoolémie. Quand on sait qu’une sale défaite est l’holorime d’une salle des fêtes, la méfiance devrait néanmoins être de mise. Sur ce je vous laisse, j’ai mon anniversaire à fêter.

A suivre, pour que l’humour réponde encore et toujours à l’horreur ! ;)

Modifié par Pierre-de-Jade

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierre-de-Jade Membre 1 223 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Entre les gens qui ne disent pas ce qu'ils pensent et ceux qui ne pensent pas ce qu'ils disent, je m'autorise à penser qu'ils feraient mieux de ne rien dire.

Les gens qui refusent de partager finissent par diviser.

Quand on manie la langue de bois, on ferait mieux de stère.

Je n'ai jamais compris l’utilisation du mot soupirant alors que le gars n'est pas encore marié.

Vins sur vins

Le Français pourrait-il vivre sans vin ? Je précise à dessein le Français et non l’Homme en général, les indigènes d’Amazonie et de l’Ile de Pâques pour ne citer qu’eux se passant très bien du Châteauneuf du Pape récoltant millésime 2016. Et se passant également très bien du Pape, de son vin de messe, et de tout ce qui peut rapidement nous saouler. Le Français se passe dans l’ensemble lui-aussi très bien du Pape mais ne renie pas une foi fervente en Saint-Emilion, Saint-Joseph ou Saint-Julien. Comme quoi dans le domaine des crus, mieux vaut s’adresser à ses saints qu’au Bon Dieu, ce dernier conservant toutes fois, pardon, toutefois, son statut de grand cru au bénéfice du nombre de ses croyants. Il est vrai que dans nos contrées les vins se sont multipliés au fil des siècles plus rapidement que les pains au point de générer des embouteillages dans les régions où les vignes se marchent sur les pieds. Hélas, cet engouement vinicole autorise certains adeptes à ne pas faire la différence entre un vin de table en cubitainer de 2018 et un Gevrey Chambertin 1er cru de 1996, soulignant un peu plus une déplorable perte de valeurs qui m’incite à m’en rejeter un derrière la cravate. Les canons au bar de Navarone ou d’ailleurs ne sortent pas tous des meilleurs fûts. Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse comme le soulignait Musset qui ne crachait pas sur le Morgon quand il ne se tapait pas George Sand, peut-être mais il y a des limites. Avouons tout de même que de qualité supérieure ou de qualité à déboucher les sanitaires, l’absence de vins laisserait la gastronomie française en carafe et plongerait les œnologues dans un profond dégoût. Car pour paraphraser Pierre Dac, le vin d’ici vaudra toujours plus que l’eau de là.

A suivre, pour que l’humour réponde encore et toujours à l’horreur ! ;)

Modifié par Pierre-de-Jade

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité