Aller au contenu

Ce que les hommes aiment et les femmes détestent au lit


Messages recommandés

CmoiC Membre+ 26321 messages
Pitbull le matin, ourse le soir‚ 42ans
Posté(e)

Ce que les hommes aiment et les femmes détestent au lit (et vice-versa)

Quand on aime quelque chose, on n'imagine pas que notre partenaire puisse ne pas l'apprécier. C'est pourquoi nous avons du mal à admettre qu'il nous refuse certains plaisirs ou semble sourd à nos réticences. La meilleure façon d'améliorer les rapports horizontaux ? Arriver à se mettre à la place de l'autre. Petite révision de nos principales différences.

090402035856176053415049.png

Des sexualités différentes

Chacun de nous recherche la même chose : amour , respect et plaisir. Seulement, la route n'est pas la même pour tout le monde et, malgré toute notre bonne volonté, mauvais timing et maladresses sont trop souvent au rendez-vous. Car la sexualité des hommes n'a rien à voir avec celle des femmes. Une vérité qu'il est bon de garder à l'esprit même si, heureusement, nos différences sont généralement complémentaires. Bien sûr, toutes les femmes et tous les hommes ne sont pas faits sur le même moule, de même que les goûts peuvent évoluer au fil des ans. Restent quelques grandes tendances qui expliquent bien des malentendus.

Feu vert !

* La femme aime la romance, la parade ¿nuptiale¿ qui se joue par des regards et des compliments. Sentir son partenaire amoureux, s'entendre dire ¿c'est toi que j'aime¿, ¿ta peau est douce¿, etc., la rend plus réceptive.

* Hélas, tout cela n'est pas très érotique pour un mâle ! Sa nature le pousse à aller droit au but, sans fioritures, et ce seraient plutôt les paroles salaces qui le « boostent ». Résultat : madame risque de se sentir ¿utilisée¿ comme un objet sexuel et Monsieur de se plaindre que sa partenaire ne manifeste pas assez de désir. C'est indéniablement l'une des plus constantes sources de problèmes.

* Il n'y a pas 36 000 solutions : si Monsieur souhaite une femme plus souvent émoustillée, il doit faire quelques efforts de tendresse, en gestes et en paroles. Au moins, aux débuts du couple. Car, au fur et à mesure que passent les années, il arrive que le désir masculin perde de son caractère impérieux. Si la femme souhaite maintenir la cadence des échanges, elle doit alors savoir prendre le relais, en retrouvant l'initiative et proposant de nouveaux jeux amoureux.

Voir ou être vu

* L'homme a besoin de regarder. Lui demander d'éteindre la lumière pour dissimuler notre culotte de cheval est le meilleur moyen de faire baisser son désir. D'autant qu'il se moque complètement de notre cellulite ! C'est même souvent ce que l'on s'ingénie à cacher qui le touche le plus (et si malgré tout votre cellulite vous empêche d'avoir une sexualité épanouie, voici nos 7 règles anti-cellulite )

* En revanche, lorsque Monsieur espère faire monter la température en invitant sa compagne à visionner un film pornographique , c'est lui qui se trompe. Elle aura plutôt tendance à considérer la femme sur l'écran comme une rivale et à se sentir dévalorisée : comment, elle ne suffit plus à l'exciter, il a besoin de voir d'autres corps maintenant pour lui faire l'amour ?

* Compte tenu de l'importance que revêt le regard pour ces Messieurs, nombre d'entre eux souhaitent filmer ou prendre des photos. En général, Madame surmonte sa pudeur : n'est-ce pas une façon de lui dire qu'elle est belle et désirable ? Elle consent aussi souvent à revêtir de la lingerie fine pour lui faire plaisir, ce qui la conforte plutôt dans son sentiment de séduction.

* En revanche, un autre fantasme masculin assez fréquent consiste à souhaiter que sa dulcinée sorte avec lui, les jambes gainées de bas mais sans culotte, de façon à pouvoir exhiber discrètement ses appâts au désir des autres hommes. Une idée qu'il vaut mieux explorer avec précaution : certaines femmes ne goûtent guère d'être traitées comme une marchandise, tandis que d'autres apprécient le sentiment de puissance que cette mise en scène leur procure.

* Notre gentil voyeur a aussi souvent le fantasme d'être à son tour surpris et regardé en pleine action. Là encore, méfiance : rares sont les femmes qui apprécient de faire l'amour dans des endroits insolites. La crainte d'être démasquée leur gâche souvent tout le plaisir, sans compter qu'elles tiennent à leur confort, lequel est rarement au rendez-vous !

Préliminaires

* L'homme aime que notre intérêt se centre d'emblée sur ses zones génitales. Alors que la majorité des femmes préfère nettement que l'assaut prenne des chemins de traverse.

* Attention tout de même à ne pas exagérer : à force de s'être entendu reprocher le manque de préliminaires, certains amants s'astreignent à cette étape à coups de caresses trop appuyées et souvent douloureuses, tandis que d'autres les font durer à l'infini¿ et leur partenaire s'ennuie ferme.

* La majorité des hommes, semble-t-il, aime mieux recevoir une fellation que faire un cunnilingus. L'inverse est sûrement vrai, celui ou celle qui pratique le sexe oral n'en tirant qu'un plaisir fantasmatique (¿l'ivresse du pouvoir¿ à sentir l'autre dépendant). Dans les deux sexes cependant, certaines personnes sont réellement rebutées par ces pratiques.A lire, La fellation en 15 leçons et Cunnilingus : trucs et conseils

* En ce qui concerne les sex toys , les avis sont assez partagés et mieux vaut, là encore, ¿tâter le terrain¿ en souplesse. Peu d'hommes apprécient lorsque la femme propose de les utiliser lors de leurs ébats, car ils ont alors l'impression de ne pas être à la hauteur. Et ce qui peut offrir une variante ludique de temps en temps devient lassant pour les deux partenaires lorsqu'on y recourt systématiquement.

Source

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité