Aller au contenu

L'athéisme est-t-il une croyance ?

L atheisme est t il une croyance ?   67 membres ont voté

  1. 1. L atheisme est t il une croyance ?

    • oui
      25
    • non
      38
    • autre
      5

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Messages recommandés

haricotrouge Membre 307 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Mais qu'est-ce qu'une croyance religieuse?

Croire que Dieu n'existe pas est une croyance religieuse puisqu'il s'agit d'un ensemble d'idee en rapport avec Dieu. Le bouddisme qui est une religion qui s'oppose a l'idee de l'existence de Dieu(x) ou Deesses. Comme l'atheisme.

il ne s'oppose pas, le boudhisme estime qu'il existe 6 mondes accessibles, qui en fonction de l'image psychique de chacun suit une destinée. Chaque monde représente une catégorie de pensée qui créé ce monde, mais a aucun moment le boudhiste n'exclus la possibilité que ce monde soit créé d'un dieu comme il n'exclus pas la possibilité que ce soit la conscience humaine évolutive qui construit ces reflets de notre pensée.

Ils estiment que l'assurance de cet opinion n'est valable que lorsque l'on est mort, et quoi de plus raisonnable ?

Es tu déja mort pour affirmer que tu as raison ?

Ce que reconnait le boudhisme contrairement a l'athéiste de base, c'est que nous avons un esprit, et qu'aprés la mort il n'y a pas de chaos, car les moines boudhistes enseignent le controle de l'esprit pour arriver a pouvoir sortir de son corps tout en étant vivant (ce que ne sait pas faire la religion traditionnel ).

le boudhisme c'est comme l'athéisme, c'est une facon de pensée et non une religion, la preuve étant qu'ils ne force personne comme vous le faites religieux a la conversion d'un texte de base.

Chez eux, c'est pour cela que je les reconnait comme plus intelectuel que vous ( d'ailleurs on peut le constater dans un dialogue ouvert ) c'est qu'ils ont un trés large choix dans leurs réponses, car le principe est d'avoir un opinion approfondi et personnel de notre monde, et de transmettre sa connaissance pour améliorer de façon hérditaire la pensée général du sujet.

Maintenant je connais aussi beaucoup d'atheiste qui ne croit pas en dieu mais qui reconnaisse une vie aprés la mort.

en finalité je dirais que :

le bouhisme c'est une facon de pensée et non une religion

L'atheiste ne veut pas forcemment dire ne croire en rien, c'est croire on se que l'on pense soi meme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité merle
Invité merle Invités 0 message
Posté(e)
salut , je donne un exemple :

je veux acheter une montre de marque suisse , je tombe sur un commerçant qui me vend une montre de contrefaçon , ou est ecrit le nom de la marque , et (fabriquee en suisse) .apres une semaine la montre tombe en panne , alors déçu , je commence à insulter la marque suisse pour une ereur qu'elle n'a pas faite .

ainsi les atheistes déçu par le comportement des religieux qui on trafiqués leur religion , commencent à insulter le dieu et les prophétes pour une erreur qu'ils n'ont pas fait .

donc j'ajoute une autre definition : l'atheisme est une déception des gens devant le comportement des religieux malhonnets .

Dans certains cas peut-être.....

Moi, les religieux ne m'ont rien fait.....c'est par ma propre réflexion que je suis athée....

baptisé catho, j'ai subi la religion, je ne l'ai pas choisi, elle m'a été imposée.........bof, je n'en ai pas souffert et quand j'ai pu, je l'ai abandonné...

la seule chose que je hais, c'est cette phrase "laissez venir à moi les petits enfants"

c'est sur que c'est plus facile de bourrer le crâne d'un mioche que d'un adulte...

ça fait une masse facile à endoctriner, d'autant qu'elle n'a pas le choix...c'est médiocre mais ça fait du chiffre :yahoo:

hittler aussi l'avait compris avec ses hittlerjugend......

Non, ma propre réflexion m'a fait rejeter et la religion et l'idée d'une super fée mâle qui d'un coup de baguette magique aurait créé l'univers...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elhyareno Membre 4313 messages
Le gremlins à lunette‚ 31ans
Posté(e)
Non, ma propre réflexion m'a fait rejeter et la religion et l'idée d'une super fée mâle qui d'un coup de baguette magique aurait créé l'univers...

La voie lactée serait une éclaboussure de la jouissance divine :yahoo:

Trop fun la religion avec merle!

Si c'était la seule façon de concevoir dieu, je serais athée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
moura66 Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
L atheisme est t il une croyance ?

«Le plus sûr moyen de tromper les hommes et de perpétuer leurs préjugés, c'est de les tromper dans l'enfance.»

[ Paul Thiry, Baron d' Holbach ] - Le christianisme dévoilé

«Toute religion n'est qu'un système imaginé pour concilier des contradictions à l'aide des mystères.»

[ Paul Thiry, Baron °

«Il faut qu'une cause soit bien mauvaise pour vouloir la soutenir par l'ignorance et la misère !»

[ Paul Thiry, Baron d' Holbach ] - L'imposture sacerdotale

http://www.coco.fr/

«Quand on voudra s'occuper utilement du bonheur des hommes, c'est par les dieux du ciel que la réforme doit commencer.»

[ Paul Thiry, Baron d' Holbach ] - Système de la nature

«La Bible est un livre si diversifié que les enthousiastes et les fourbes peuvent y puiser tous les matériaux nécessaires pour appuyer leurs extravagances ou leurs projets dangereux...»

[ Paul Thiry, Baron d' Holbach ] - L'Esprit du clergé

> Il faut que le désir soit irrité par des obstacles. L'homme qui n'a rien à désirer est à coup sûr plus malheureux que celui qui souffre. [baron d'Holbach] [+]

La chance, c'est l'outil dont rêvent les paresseux !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pyrenne Membre 7025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)
salut , je donne un exemple :

je veux acheter une montre de marque suisse , je tombe sur un commerçant qui me vend une montre de contrefaçon , ou est ecrit le nom de la marque , et (fabriquee en suisse) .apres une semaine la montre tombe en panne , alors déçu , je commence à insulter la marque suisse pour une ereur qu'elle n'a pas faite .

ainsi les atheistes déçu par le comportement des religieux qui on trafiqués leur religion , commencent à insulter le dieu et les prophétes pour une erreur qu'ils n'ont pas fait .

donc j'ajoute une autre definition : l'atheisme est une déception des gens devant le comportement des religieux malhonnets .

c'est complètement stupide!

faudrait arrêter avec cette idée que tous les athées le sont parce qu'ils sont déçus ou qu'ils ont été violés par des curés!

perso, je me suis juste dit que tout ce qu'on me racontait n'avait ni queue ni tête :yahoo:

et je n'ai même pas été violée par le curé, en plus :rtfm:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 13401 messages
Explorateur de Nuages‚ 42ans
Posté(e)
et je n'ai même pas été violée par le curé, en plus :rtfm:

Ne perds pas espoir, il n'est jamais trop tard :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mr.Truth Membre 24 messages
Forumeur balbutiant‚ 105ans
Posté(e)

Qui a mis autre qu'il se dénonce ! x)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15340 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 50ans
Posté(e)
Dans certains cas peut-être.....

Moi, les religieux ne m'ont rien fait.....c'est par ma propre réflexion que je suis athée....

baptisé catho, j'ai subi la religion, je ne l'ai pas choisi, elle m'a été imposée.........bof, je n'en ai pas souffert et quand j'ai pu, je l'ai abandonné...

la seule chose que je hais, c'est cette phrase "laissez venir à moi les petits enfants"

c'est sur que c'est plus facile de bourrer le crâne d'un mioche que d'un adulte...

ça fait une masse facile à endoctriner, d'autant qu'elle n'a pas le choix...c'est médiocre mais ça fait du chiffre :yahoo:

hittler aussi l'avait compris avec ses hittlerjugend......

Non, ma propre réflexion m'a fait rejeter et la religion et l'idée d'une super fée mâle qui d'un coup de baguette magique aurait créé l'univers...

Je suis d'accord pour dire que le sujet du Topic n'a rien à voir dans la partie "Religion et culte" du forum ,car c'est plus une question philosophique et de point de vu personnel ;

il ne s'agit pas non plus de mélanger croyance,intuition personnel avec les religions ,ni de se faire une idée quelconque avec de simples préjugés et caricatures.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)
Je suis d'accord pour dire que le sujet du Topic n'a rien à voir dans la partie "Religion et culte"du forum ,car c'est plus une question philosophique et de point de vu personnel;

il ne s'agit pas non plus de mélanger croyance,intuition personnel avec les religions ,ni de se faire une idée quelconque avec de simples préjugés et caricatures.

En effet c'est davantage une question philosophique, d'ailleurs j'ai constaté que dans la section "philosophie" 2 topics concernant la religion étaient apparus, - "la religion" et - "l'homme pourrait-il vivre sans religion".

Ceci m'a amené à me poser des questions concernant "la religion" et "dieu" et qu'elle est la différence entre "le croyant" et "l'athée".

Dans le 1ère cas, (la religion) on donne une ligne de conduite, et on "attache" cette ligne à dieu. J'ai sciemment dit attache plutôt que rattache, car j'ai la nette impression que la religion est tributaire d'un dieu qui lie ses fidèles. C'est comme si certaine personne ne supportaient pas l'infini et qu'elles avaient besoin d'un "cadre" comme repère pour survivre. Dieu est celui qui tient ses fidèles par un lien et qui les empêche de se perdre. Leur raison d'être est limité au écrit, c'est la limite à ne pas dépasser, car il ne supporte pas l'infini ou l'idée d'infini...donc le paradis c'est dieu.

Dans le second cas, (les athées) il n'y a pas vraiment de ligne de conduite, on est libre de penser ce que l'on veut, on est rattacher à rien. On est pas attaché ni tributaire de quoi que ce soit, aucun cadre pour gérer notre vie. Notre pire ennemi peut être celui qui désire nous attacher à ses idées surtout relatif à la religion. Notre philosophie est notre propre pensée, d'ailleurs être philosophe c'est penser par soi-même quelque part.

Pour résumer je dirais que certaine personne ont besoin de rêver, d'être rattacher, et d'autre ont besoin d'apprendre et d'être libre. La religion est le contraire de la liberté, être athée c'est donc croire en la liberté de l'esprit individuel.

Modifié par caupine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Folie Membre 3905 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
En effet c'est davantage une question philosophique, d'ailleurs j'ai constaté que dans la section "philosophie" 2 topics concernant la religion étaient apparus, - "la religion" et - "l'homme pourrait-il vivre sans religion".

Ceci m'a amené à me poser des questions concernant "la religion" et "dieu" et qu'elle est la différence entre "le croyant" et "l'athée".

Dans le 1ère cas, (la religion) on donne une ligne de conduite, et on "attache" cette ligne à dieu. J'ai sciemment dit attache plutôt que rattache, car j'ai la nette impression que la religion est tributaire d'un dieu qui lie ses fidèles. C'est comme si certaine personne ne supportaient pas l'infini et qu'elles avaient besoin d'un "cadre" comme repère pour survivre. Dieu est celui qui tient ses fidèles par un lien et qui les empêche de se perdre. Leur raison d'être est limité au écrit, c'est la limite à ne pas dépasser, car il ne supporte pas l'infini ou l'idée d'infini...donc le paradis c'est dieu.

Dans le second cas, (les athées) il n'y a pas vraiment de ligne de conduite, on est libre de penser ce que l'on veut, on est rattacher à rien. On est pas attaché ni tributaire de quoi que ce soit, aucun cadre pour gérer notre vie. Notre pire ennemi peut être celui qui désire nous attacher à ses idées surtout relatif à la religion. Notre philosophie est notre propre pensée, d'ailleurs être philosophe c'est penser par soi-même quelque part.

Pour résumer je dirais que certaine personne ont besoin de rêver, d'être rattacher, et d'autre ont besoin d'apprendre et d'être libre. La religion est le contraire de la liberté, être athée c'est donc croire en la liberté de l'esprit individuel.

De quoi parlez-vous concrètement... d'infini, de liberté... ne serait-ce pas des croyances en fait... croire que la liberté existerait, que l'infini existerait.

Et si vous étiez seulement prisonnier de la liberté... les libertés aveugles ont-elles une valeurs si elle ne sont pas elle-mêmes limitées par la morale par exemple... avez-vous cette liberté de l'esprit disant que vous pouvez tuer pour parvenir à vos fins... que vous pouvez violer pour assouvir vos besoins ou même volé pour combler vos désirs... avez-vous cette liberté de l'esprit vous disant que vous pouvez exploiter honteusement vos proches à votre seul et unique profit...

S'interdire de penser à certaine choses... serait-ce une liberté que s'offre l'esprit de se priver de l'esprit de la liberté elle-même... ce n'est plus la liberté de l'esprit dans ce cas mais l'ombre et la prison du tabou... et s'interdire de penser à Dieu est une de ces libertés que l'esprit soi-disant libre ne devrait jamais prendre...

Pensez par soi-même implique que l'on aurait pensé sérieusement à la chose et non de penser qu'on ne devrait pas y penser... Y penser est une preuve d'ouverture alors que de penser qu'il ne faudrait pas y penser est une preuve de fermeture... En plus de penser par soi-même il faut aussi être conscient de toute notre ignorance et du fait que tout ce que nous savons serait que nous ne savons pas...

perso, je me suis juste dit que tout ce qu'on me racontait n'avait ni queue ni tête

Un joli exemple de ceux qui ne pense pas par eux-même... qui se contente de penser que ce que les autres en pensent ne tient pas debout... mais pour ce qui serait de ce qu'ils en penseraient eux-mêmes alors ils vous diront qu'ils n'ont pas vraiment pris la peine d'y penser.

Non, ma propre réflexion m'a fait rejeter et la religion et l'idée d'une super fée mâle qui d'un coup de baguette magique aurait créé l'univers...

... Et un joli exemple de la profondeur que peut atteindre une réflexion qui s'arrêterait à une vision de Walt Disney... c'est tellement évident qu'il y aurait eu une réflexion sérieuse sur le sujet que c'en est lumineux... aussi lumineux que la réponse que vous donne un enfant à qui vous demandez pourquoi il n'aime pas le brocoli... simplement parce qu'il n'aime pas ça, sans plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Encéphale Membre 4476 messages
Forumeur alchimiste‚ 107ans
Posté(e)
De quoi parlez-vous concrètement... d'infini, de liberté... ne serait-ce pas des croyances en fait... croire que la liberté existerait, que l'infini existerait.

Et si vous étiez seulement prisonnier de la liberté... les libertés aveugles ont-elles une valeurs si elle ne sont pas elle-mêmes limitées par la morale par exemple... avez-vous cette liberté de l'esprit disant que vous pouvez tuer pour parvenir à vos fins... que vous pouvez violer pour assouvir vos besoins ou même volé pour combler vos désirs... avez-vous cette liberté de l'esprit vous disant que vous pouvez exploiter honteusement vos proches à votre seul et unique profit...

S'interdire de penser à certaine choses... serait-ce une liberté que s'offre l'esprit de se priver de l'esprit de la liberté elle-même... ce n'est plus la liberté de l'esprit dans ce cas mais l'ombre et la prison du tabou... et s'interdire de penser à Dieu est une de ces libertés que l'esprit soi-disant libre ne devrait jamais prendre...

Pensez par soi-même implique que l'on aurait pensé sérieusement à la chose et non de penser qu'on ne devrait pas y penser... Y penser est une preuve d'ouverture alors que de penser qu'il ne faudrait pas y penser est une preuve de fermeture... En plus de penser par soi-même il faut aussi être conscient de toute notre ignorance et du fait que tout ce que nous savons serait que nous ne savons pas...

Un joli exemple de ceux qui ne pense pas par eux-même... qui se contente de penser que ce que les autres en pensent ne tient pas debout... mais pour ce qui serait de ce qu'ils en penseraient eux-mêmes alors ils vous diront qu'ils n'ont pas vraiment pris la peine d'y penser.

... Et un joli exemple de la profondeur que peut atteindre une réflexion qui s'arrêterait à une vision de Walt Disney... c'est tellement évident qu'il y aurait eu une réflexion sérieuse sur le sujet que c'en est lumineux... aussi lumineux que la réponse que vous donne un enfant à qui vous demandez pourquoi il n'aime pas le brocoli... simplement parce qu'il n'aime pas ça, sans plus.

Vous faites beaucoup de reproche aux athée qui s'applique également à bon nombre de croyant .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mitchel Johnson Membre 206 messages
Forumeur activiste‚ 54ans
Posté(e)

-L'athéisme, c'est avant tout le refus du dogme religieux, c'est le refus d'un dieu prescrit par les inquisiteurs, c'est le refus d'un dieu qui n'appartient que a la religion.

Cela ne signifie en aucun cas l'absence d'une croyance...

-Tout le monde crois en quelque chose; on crois pour un instant ou pour toujours; en des choses, ou en un idéal, ont crois pour avancer.

-Techniquement, a moins d'être fou, on ne peu pas vivre sans croire en quelque chose et en se sens, nous sommes tous des être religieux.

-L'athéisme est donc aussi aussi une croyance, mais une croyance bien plus vaste que celle des religions et qui est aussi dégager de la religion. C'est une croyance libre, et dont le dogme est propre a chacun.

-L'athéisme permet de voir au delà des dogmes, il permet l'agnosticisme, il permet de de sortir des sectes et des croyance humaines. Il permet la science, la philosophie et la véritable spiritualité...

-L'athéisme n'est a proprement parler ni croyance, ni non croyance; c'est un état a part, c'est un endroit ou les hommes s'y perdes ou s'y trouves. Il ni y a que les faibles qui crois sans doutes...(d'ou le succès de la religion)

Modifié par Mitchel Johnson

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Folie Membre 3905 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Vous faites beaucoup de reproche aux athée qui s'applique également à bon nombre de croyant .

En effet... mais cela excuserait-il les uns que de voir les autres le faire également... :yahoo: Bien piètre réconfort que celui-là...

Ce cher Merle a bien mal pris et compris l'expression à stupide, stupide et demi... elle ne révelait pas que la stupidité des uns comme il s'en est formalisé... mais aussi celle des autres.

Il semblerait que vous ayiez compris le fond du raisonnement pour votre part. :rtfm:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15340 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 50ans
Posté(e)
En effet c'est davantage une question philosophique, d'ailleurs j'ai constaté que dans la section "philosophie" 2 topics concernant la religion étaient apparus, - "la religion" et - "l'homme pourrait-il vivre sans religion".

Ceci m'a amené à me poser des questions concernant "la religion" et "dieu" et qu'elle est la différence entre "le croyant" et "l'athée".

Dans le 1ère cas, (la religion) on donne une ligne de conduite, et on "attache" cette ligne à dieu. J'ai sciemment dit attache plutôt que rattache, car j'ai la nette impression que la religion est tributaire d'un dieu qui lie ses fidèles. C'est comme si certaine personne ne supportaient pas l'infini et qu'elles avaient besoin d'un "cadre" comme repère pour survivre. Dieu est celui qui tient ses fidèles par un lien et qui les empêche de se perdre. Leur raison d'être est limité au écrit, c'est la limite à ne pas dépasser, car il ne supporte pas l'infini ou l'idée d'infini...donc le paradis c'est dieu.

Dans le second cas, (les athées) il n'y a pas vraiment de ligne de conduite, on est libre de penser ce que l'on veut, on est rattacher à rien. On est pas attaché ni tributaire de quoi que ce soit, aucun cadre pour gérer notre vie. Notre pire ennemi peut être celui qui désire nous attacher à ses idées surtout relatif à la religion. Notre philosophie est notre propre pensée, d'ailleurs être philosophe c'est penser par soi-même quelque part.

Pour résumer je dirais que certaine personne ont besoin de rêver, d'être rattacher, et d'autre ont besoin d'apprendre et d'être libre. La religion est le contraire de la liberté, être athée c'est donc croire en la liberté de l'esprit individuel.

Tu confonds croyant et religieux ; un croyant est libre de penser ,et dans cette liberté de penser , il peut penser qu'il y a quelque chose plutôt que rien ,sans religion ,sans ferveur adoratrice ,sans vouloir un cadre de pensées rassurantes etc etc.. c'est tout ,ça s'arrête la ;

et l'athée croit ,pense qu'il n'y a rien ,

à savoir si il pense qu'il n'y a rien parce qu'il a entendu qu'il pourrait y avoir quelque chose ou si c'est sans savoir qu'il pourrait y avoir quelque chose ,qu'il s'est forgé une idée ?

Certains le font parce qu'ils n'y pensent pas , ne se posent pas la question ,d'autres parce qu'ils se sont fait une idée caricaturale ,d'autres encore ne veulent pas y penser car ils trouvent cela ridicule sans ce demander qu'est-ce qui est ridicule et qu'est-ce qui ne l'ai pas ;

rien qu'avec les découvertes scientifiques et les hypothèses émises avec ces découvertes ,clairement par moments ça fait peur et c'est tout aussi ridicule voir plus ,ex : la gravité ne serait qu'une illusion , le temps ne serait qu'une illusion etc ..

et puis il y a des chiffres qui sont faramineux :

L'univers a connu une inflation extraordinaire entre 10-35 et 10-32 seconde (temps extrêmement court :D )

il se serait agrandi d'un facteur d'au moins 1026 (cent millions de milliards de milliards de fois :D :D :rtfm::o° )

Après il y a la bonne distance pil poil avec le soleil ,avec la lune pour que ça fonctionne ,ça peut paraitre troublant non?

Tout plein d'infos qui font ou qui peuvent faire que l'on peut penser qu'il y a quelque chose plutôt que rien ;

mais bien sur tout ces exemples et d'autres ne sont pas des preuves , ça ne prouvent rien mais ça peut faire réfléchir quand au côté ridicule des choses ou impensables ,ou envisageables .

Il y a de tout , toutes formes de pensées chez les croyants , il ne faut pas caricaturer et aussi penser que sa façon de penser est la bonne et que l'autre est un illuminé ,qu'il a forcément tort car dans ce domaine personne n'est sur .

Certains se sont fait une idée après avoir eu connaissance de toutes les avancés scientifiques ,d'autres pas ,d'autres l'ont fait avec leurs vies ,leurs expériences ,et sans s'inscrire dans une religion ,ni un dogme , ni une soumission ,ni en voulant se rassurer ,ni vouloir une réponse ,pour d'autres c'est juste une position au moment de la question ,

voila ça peut être juste comme ça quoi :yahoo: .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)
-L'athéisme, c'est avant tout le refus du dogme religieux, c'est le refus d'un dieu prescrit par les inquisiteurs, c'est le refus d'un dieu qui n'appartient que a la religion.

Cela ne signifie en aucun cas l'absence d'une croyance...

Non, là c'est ton extrapolation. La définition d'athéisme est plus concise : attitude, doctrine d'une personne qui nie l'existence de dieu, de la divinité.

-L'athéisme est donc aussi aussi une croyance, mais une croyance bien plus vaste que celle des religions et qui est aussi dégager de la religion. C'est une croyance libre, et dont le dogme est propre a chacun.

Elle n'est pas forcément plus vaste puisqu'elle est excluante...

-L'athéisme permet de voir au delà des dogmes, il permet l'agnosticisme, il permet de de sortir des sectes et des croyance humaines. Il permet la science, la philosophie et la véritable spiritualité...

Croire en une divinité permet aussi une forme d'agnosticisme puisque cela ne donne pas connaissance de l'absolu : cela met juste une idée vague et fourre-tout là-dessus.

-L'athéisme n'est a proprement parler ni croyance, ni non croyance; c'est un état a part, c'est un endroit ou les hommes s'y perdes ou s'y trouves. Il ni y a que les faibles qui crois sans doutes...(d'ou le succès de la religion)

Croire n'est ni force ni faiblesse.

S'il y a faiblesse, elle demeure dans l'inclination à tirer gloriole d'être athée ou non.

Pour ma part, l'athéisme est une croyance. Elle est une doctrine, c'est-à-dire un ensemble de croyances, de principes et d'opinions, sur l'inexistence d'une quelconque forme de divinité. Ce qui est un tout autre sujet que la religion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)
Tu confonds croyant et religieux ; un croyant est libre de penser ,et dans cette liberté de penser , il peut penser qu'il y a quelque chose plutôt que rien ,sans religion ,sans ferveur adoratrice ,sans vouloir un cadre de pensées rassurantes etc etc.. c'est tout ,ça s'arrête la ;

et l'athée croit ,pense qu'il n'y a rien ,

à savoir si il pense qu'il n'y a rien parce qu'il a entendu qu'il pourrait y avoir quelque chose ou si c'est sans savoir qu'il pourrait y avoir quelque chose ,qu'il s'est forgé une idée ?

je ne confond pas croyant et religion, car dans mon premier cas, je parle de "religion", et dans mon second cas, je parle "d'athée". Justement à aucun moment je ne parle de "croyance" on croit ce que l'on veut, ou on croit ce qui nous arrange, on croit point.

c'est le mot religion et tout ce que cela implique qui m'a interpellé, pourquoi la religion implique t-elle des contraintes, des rites, des obligations, de la lecture, des convictions sans pouvoir prouver quoi que ce soit, pourquoi la religion veut d'autres adeptes...pourquoi ne se suffit-elle pas à elle même ?

Parce que la religion à besoin de ses fidèles pour exister, elle a besoin des autres sinon elle meurt. Donc la religion est le cadre de vie de ceux qui y adhèrent, et dieu et celui qui vient convaincre par la promesse d'une vie "paradisiaque" qu'elle existe, auquel cas, personne ne croierait en ces limites là.

Alors que l'athée, n'a pas le même regard, il pense par opposition à la religion, il pense qu'il n'est nul besoin de contrainte pour cadrer sa vie, qu'il est son seul juge, que l'infini est le "rien" en quelque sorte.

Je suis d'accord avec toi, un croyant est libre de penser, mais une personne religieuse a une pensée dirigée, sinon elle n'aurait pas besoin de lire et de pratiquer sa religion.

Dans le 1ère cas la personne qui pratique un culte, a besoin d'un cadre de vie, car elle pense que si elle en sort, elle ne sera plus digne d'acceder au paradis.

Dans l'autre cas, la personne qui ne pratique pas, n'a besoin d'aucun cadre de vie, car elle s'est faite une opinion de ce qu'est la vie après la mort, et n'a pas besoin d'une ligne de conduite.

Pour toutes ces raisons, je dirais que la religion est une forme de prison, dans laquelle on y entre en toute connaissance de cause. Après on croit en soi, ou l'on croit en ce que l'on ne verra jamais...c'est selon.

@ la folie : On peut aussi parler d'une infini liberté par opposition à une infini ignorance, libre à toi de croire en une infini ignorance donc.

ps : contrairement à toi, je suis très laconique. :yahoo:

Modifié par caupine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6166 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
Dans l'autre cas, la personne qui ne pratique pas, n'a besoin d'aucun cadre de vie, car elle s'est faite une opinion de ce qu'est la vie après la mort, et n'a pas besoin d'une ligne de conduite.

Faux, un athée a besoin d'un cadre de vie et d'une ligne de conduite. En fait tout être humain en a besoin. On peut le résumer vulgairement à ça :

Cadre : métro, boulot, dodo.

Ligne de conduite : métro, boulot, dodo.

On peut uniquement profiter aussi, cadre et ligne réunis. Ou un mix des deux, toujours cadre et ligne réunis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)

Faux, un athée a besoin d'un cadre de vie et d'une ligne de conduite. En fait tout être humain en a besoin. On peut le résumer vulgairement à ça :

Cadre : métro, boulot, dodo.

Ligne de conduite : métro, boulot, dodo.

On peut uniquement profiter aussi, cadre et ligne réunis. Ou un mix des deux, toujours cadre et ligne réunis.

Qui te dit qu'il en a besoin ? Il n'a pas le choix, c'est la société qui l'a voulu ainsi...

ce cadre là, s'adresse à tout être humain hathée ou non (c'est le cadre sociale)..On va dire qu'il y ait des contraintes dans les contraintes, la religion est donc la contrainte dans la contrainte sociale de la société....un cadre supplémentaire avec option "paradis".

Modifié par caupine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Folie Membre 3905 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
@ la folie : On peut aussi parler d'une infini liberté par opposition à une infini ignorance, libre à toi de croire en une infini ignorance donc.

ps : contrairement à toi, je suis très laconique. :yahoo:

Parler d'infinie liberté... ce serait admettre que l'infini et que la liberté existerait...

Pourquoi ne pas parler d'une chose qui ne serait pas cette chose dans ce cas... ça existerait tout en n'étant pas ce que c'est... on aurait beau en parler mais de quoi parlerait-on sinon d'autre chose...

Croire en la liberté ou que l'infini existerait... croire en Dieu ou que l'éternité existerait... certains se seraient-ils simplement perdus dans la cours du voisin...

Vous semblez associer le terme athéisme avec la religion chère Caupine... alors que c'est en fonction de Dieu qu'il serait défini... y-aurait-il une raison particulière à cette confusion...

Modifié par La Folie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Folie Membre 3905 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Non, là c'est ton extrapolation. La définition d'athéisme est plus concise : attitude, doctrine d'une personne qui nie l'existence de dieu, de la divinité.

Elle n'est pas forcément plus vaste puisqu'elle est excluante...

Croire en une divinité permet aussi une forme d'agnosticisme puisque cela ne donne pas connaissance de l'absolu : cela met juste une idée vague et fourre-tout là-dessus.

Croire n'est ni force ni faiblesse.

S'il y a faiblesse, elle demeure dans l'inclination à tirer gloriole d'être athée ou non.

Pour ma part, l'athéisme est une croyance. Elle est une doctrine, c'est-à-dire un ensemble de croyances, de principes et d'opinions, sur l'inexistence d'une quelconque forme de divinité. Ce qui est un tout autre sujet que la religion.

:yahoo:

P.S. Peut-être que cette réponse ( :rtfm: ) sera assez laconique pour cette chère Caupine... :o°

Modifié par La Folie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×