Aller au contenu

Pour les athées

Noter ce sujet


Messages recommandés

32ans Posté(e)
metal guru Membre+ 27 843 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

A la coulourisation, tu aimerais être coulourisée? :yahoo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 474
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Posté(e)
redmatrice Membre 406 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
A la coulourisation, tu aimerais être coulourisée? :yahoo:

lol, non merci je prefere parlai de ça :

....... maintenant je veux juste parlé avec des athée (pour moi un athée c'est un non croyant) c'est tout

ce que je veut moi, que des athée, pas tous, ceux qui sont prêt a rependre a ces questions

1) me dises pourquoi il ne croient pas en dieu?

2) s'il sont sure de ce qu'ils croient ou seulement des doutes?

3) comment peuvent-ils expliqué la perfection de toute création?

note: considérez moi comme quelqu'un qui crois en dieu, mais oublié que je suis musulman pour l'instant, pas besoin d'attaqué l'islam les prophètes le coran pour rependre, rependez svp par des repense scientifique ou des même des théories si vous voulez

Modifié par redmatrice
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Magus
Posté(e)
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)
1) me dises pourquoi il ne croient pas en dieu?

2) s'il sont sure de ce qu'ils croient ou seulement des doutes?

3) comment peuvent-ils expliqué la perfection de toute création?

1/ Parce que, pour ma part, il n'existe pas. C'est une conviction personnelle.

2/ Aussi sûr que je respire.

3/ Les mots "perfections" et "création" me paraissent donc discutables puisque je ne crois pas en un ultime créateur. En sus, la notion de perfection est une sorte de mirage vers lequel on tendrait ou que l'on appliquerait à quelques représentations, mais qui ne me paraît pas opérer à toute chose. Loin de là.

Alors ? Heureux ? ^^

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité carabistouille
Posté(e)
Invité carabistouille
Invité carabistouille Invités 0 message
Posté(e)
1) me dises pourquoi il ne croient pas en dieu?

2) s'il sont sure de ce qu'ils croient ou seulement des doutes?

3) comment peuvent-ils expliqué la perfection de toute création?

1) parce que visiblement ça ammène plus de perte que de profit , le nombre de guerre liés a la religion ...

2) on n'est jamais sur de rien et je m'escuse platement lorsque je me rend compte de mes erreurs (nul n'es parfait sache que je t'enverrais si possible mes escuse de l'audelà si il existe ^^)

3) tu trouve parfaite quel création ? l'animal , un destin gravé dans la peau puisque guidé uniquement par sa nature a manger dormir se reproduire . le végétal ? c'est encore lui le mieux . l'Homme , c'est un animal juste un peu imbu de lui même , il se croit douer de plus mais prouve par ses agissement qu'il vaut bien moins . La VIE peut être ? ba comme elle rassemble les trois que je cite elle est loin d'être parfaite . et comme nous sommes imparfaits , c'est quelquechose d'imparfait qui nous aurait fait , sinon il aurait fait les choses parfaitemment , a moins que l'imperfection nous rendent parfais mais là sa me donne mal a la tete ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
croma75 Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

dieu ne satisfait que soi ,qu il existe ou pas on s en fout l important c est de ne pas etre une ordure et si je dois etre juger par lui ,je le jugerai aussi avec la meme intolerance .Dans le doute je prefere la responsabilite de chacun que de croire a une communautee de pensées ,qui n est pas des lumieres.La science nous a fait beaucoup plus evolue en moiins de temps que di...(mais quand meme grace a lui a travers ses guerres)Et maintenant que les peuples sont un peu plus evolués ,les religions prennent les doutes de la science en otage (hier ils pronnaient l evidence...) .Au final ils sont toujours les memes, profiter de l ignorance des gens qu ont faim de tout pour avancer des reponses de psychotest.L histoire devrait plus nous éclairer que des fumisteries de propos lu ,relu et dictés par des gens qui sont plus souvent magasinier ,petit cadre ...en gros des gens qui n ont jamais fait de théologie ,psychologie humaine,médecine...rien nada ,juste des ecrits sans aucun recul .Mais bon le 21éme sera pour eux et leurs délires egocentrique infantilodégénéré aprdon mais profiter de la science et des technologies qui ouvre plus a la connaissance pour ecrire des ... a travers un media qui aurai etait censuré par leurs grand penseur humaniste lol.Idem pour ce de l extreme droite .Il y aurai longt a dire sur les doutes de l Humanité mais se cacher la face et se réfugier dans des textes élaboré il y a X temps par des gens (légendés) dont le but ..........ciao a tutti

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
107ans Posté(e)
Encéphale Membre 4 476 messages
Forumeur alchimiste‚ 107ans
Posté(e)
1) parce que visiblement ça ammène plus de perte que de profit , le nombre de guerre liés a la religion ...

Cela n'est pas un argument permettant de conclure ou non à l'existance de Dieu .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité carabistouille
Posté(e)
Invité carabistouille
Invité carabistouille Invités 0 message
Posté(e)

il m'a pa demandé de prouver qu'il existait ou non mais pourquoi je n'y croyait pas , de plus si on concidére que dieu est décrit comme un être supérieur ,si je ne m'abuse , explique moi pourquoi le fait de croire en lui coute plus qu'il ne rapporte ? c'est illogique , et pour moi cela suffit à ce que je ne croit pas en un créateur supérieur

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
51ans Posté(e)
pascalin Membre 15 340 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 51ans
Posté(e)
petite question a tout le monde?

pourquoi vous ne laissez pas tomber ce topic tout simplement?

ça vous avance a quoi de vouloir a tout prix convertir les autres?

et perso je met croyants et athées dans le meme sac parceque vous restez tous accrochés a vos idées comme des berniques sur leur rocher!

c'est une discussion qui ne mene nulle part les mecs!

Oui tu as raison ,la problématique est mal posée et s'ensuit un discours stérile ,de part cet état de fait ;

Si l'on reformulait le questionnement , à savoir ce qui nous est proche et ce qui nous est lointain ,

peut-être ,que sous l'impulsion du questionnement , de l'intérêt , le débat serait tout autre ,

mais une chose est sure ,c'est qu'il faut être de bonne volonté pour suivre un tel débat sereinement .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
yop! Modérateur 20 446 messages
Gonade Absolutrice‚
Posté(e)
Il aura fallut plus de 3000 ans pour comprendre la raison de cette interdiction. Les juifs ne savaient pas pourquoi ils devaient se laver les mains. Ils ne savaient pas non plus pourquoi leur taux de natalite etait bien plus superieur a ceux des peuples d'alentour. Ils ne savaient pas non plus le role des microbes et pourtant c'est a eux que l'on doit les interdis quand a la quarantaine.

C'est une interprétation a posteriori. Et si cela se trouve, on trouvera une autre raison dans 50 ans, comme on en a trouvé une autre il y a 1500 ans. Comment dès lors accorder quelque précepte et interprétation définitifs aux textes sacrés ?

Non Tatiana, tu ne peux pas donner "toutes les preuves du monde" de l'existence de Dieu, pour la simple et bonne raison qu'il n'en existe aucune. ( totalement INCONTRABLE !)

Si, il existe une preuve infranchissable : l'ignorance, les limites du savoir humain. C'est exactement cela qui nourrit la croyance, y compris au sein des limites de la science. Dès lors, on peut tout imaginer puisque la finalité d'un débat sur Dieu (dans le cadre d'un échange totalement honnête) serait l'ignorance.

Dans ce cas, l'hypothèse de la non-existence de Dieu est aussi solide que celle de son existence. Qui a un peu d'avance sur l'ignorance ? La science a pris soin de baliser ses assertions de rigueur, quelques paradoxes mettent à mal le concept de Dieu omnipotent.

De plus, le concept de Dieu fluctue tellement selon les gens et selon la profondeur du débat que finalement, il n'est qu'une vaste nébuleuse informe de fantasmes basés sur des preuves totalement subjectives puisque seuls les croyants semblent les reconnaître. Et plus rigolo : si on le résume à "quelque chose de plus grand", en dernière instance, alors croyants et athées sont quasiment de la même foi, celle d'un ailleurs/quelquechose.

Cela traduit bien ce que c'est que d'être athée de nos jours... il ne sait pas de quoi il parle mais il est certain que cette chose dont il n'a même pas idée n'existe pas...

Il veut des preuves et dit qu'aucunes preuves ne lui auraient été présentées mais ne sait même pas ce que serait cette preuve...

Position un peu prétentieuse, je trouve.

Un croyant sait-il de quoi il parle quand il prétend suivre la parole de Dieu -mais sans en saisir la finalité- ou qu'il prétend connaître quelque Dieu dont l'essence nous dépasse totalement ? Il y a comme un paradoxe, ou les croyants sont-ils des surhumains aux sens ultra-développés ?

Bref, les croyants ne font parler que de leur foi, et jamais de Dieu, celui-ci étant inatteignable. S'il l'était, la preuve nous en serait fournie (à moins qu'on utilise le tour de passe-passe merdique "Dieu est atteignable uniquement par la foi !" . De même les athées font aussi part de leur foi et non réellement de la pointe des théories scientifiques (que peu de gens maîtrisent).

On devient athé comme on commence à fumer... pour faire comme les copins. Ils ne se posent même pas de question sur ce que serait l'identité de Dieu pour eux, n'osant même pas y penser par eux-même... ils se contentent de critiquer la vision des autres sans même en avoir une qui leur serait propre...

Les gens sont en droit de rejeter totalement le concept d'entité vivante dominant le tout au profit d'un ensemble de lois de l'univers qui permettent une nuée de possibilité, dont la vie (qui a peut-être une autre définition que "l'âme" avec laquelle on nous bassine depuis des lustres).

Pour prendre l'argumentaire inverse, il se peut que les croyants aient tellement peur de la vérité qu'ils préfèrent tendre vers une figure fantasmatique et nier toute autre piste, dont celle -terrifiante- qui dirait que nous ne sommes que des robots organiques.

Pour ma part, je suis entre les deux camps : j'imagine qu'il est possible que des formes de vie évoluent dans des espaces et logiques qui nous dépassent, surtout si la définition de la vie n'est pas celle que l'on s'en fait, mais je n'admet pas qu'une forme de vie régisse l'univers entier. Le vivant me semble soumis à des lois d'interdépendance de la matière et de son état.

Je ne prétends pas avoir de preuve, contrairement à beaucoup de gens, mais juste que l'observation de l'univers à l'instant le plus ancien ne donne toujours pas de piste vers Dieu.

Quel miracle aussi que cet illettré préfère les fesses des petites filles. Est ce que c'est dieu qui a aussi insufflé le souffle de la pédophilie à ton prophète? :o°

Kyrilluk (saws) nous dirait peut-être que c'est une action individuelle qui n'a pas de sens en tant que telle mais s'éclaire quand on réalise qu'elle profite au bien commun et que l'on a pénétré enfin la logique de Dieu. :yahoo:

Façon comme une autre d'attirer l'attention sur lui que de ramener son Mandrill...

Le Grand Mandrill n'a pas besoin de croyants pour exister. C'est ça le tour de force de cet être divin : même ses fidèles doutent de son existence, jusqu'à même la considérer comme totalement absurde. Et pourtant, il est là. :rtfm:

Blague à part, le culte du Grand Mandrill est à vocation parodique mais est utile pour montrer les failles de la croyance religieuse ou autre. L'absence de sérieux de cette théorie permet de cerner l'absurdité de la croyance en Dieu mais aussi sa pertinence (pourquoi pas un Mandrill Suprême ?) face aux limites à prouver quoi que ce soit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
107ans Posté(e)
Encéphale Membre 4 476 messages
Forumeur alchimiste‚ 107ans
Posté(e)
il m'a pa demandé de prouver qu'il existait ou non mais pourquoi je n'y croyait pas

Je n'ai pas parler de preuves non plus, simplement d'argument car je ne vois pas le liens entre existance de Dieu et guerre de religion.....

de plus si on concidére que dieu est décrit comme un être supérieur ,si je ne m'abuse , explique moi pourquoi le fait de croire en lui coute plus qu'il ne rapporte ?

Ce n'est pas le marché aux puces.....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
32ans Posté(e)
metal guru Membre+ 27 843 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)
Si l'on reformulait le questionnement , à savoir ce qui nous est proche et ce qui nous est lointain ,

peut-être ,que sous l'impulsion du questionnement , de l'intérêt , le débat serait tout autre ,

Je ne sais pas s'il serait tout autre, puisque sauf exception ce qui nous est proche c'est notre culture et ce qui nous est lointain c'est la culture des autres.

Ainsi en prenant comme exemple l'Islam (puisque l'auteur de ce topic met en avant cette religion), c'est la religion de plus de 95% des habitants du Maroc. Tu nais dans l'islam, tu apprends à parler avec l'islam, à penser avec l'islam, et à l'intégrer dans tous les stades de ta vie de tous les jours. A partir du moment ou il te semble que ta respiration est liée à ta religion, il est difficile de paraitre objectif pour quelqu'un qui n'a pas été élevé de la même façon. Dans une société très fermée et très dirigiste, il est presque impossible de s'échapper pour admettre que les bases peuvent être discutables. Un athée qui a eu la possibilité de penser différemment doit quand même être conscient du fait que s'il était né dans une famille religieuse et très rigoureuse, il aurait certainement une vision complètement différente de celle qui est la sienne, il serait juif, chrétien ou musulman ou adepte d'une secte. Et d'autre part, il évident aussi que bon nombre de croyants élevés dans une société complètement différente de celle de leur religion, croiraient aussi en tout autre chose, ainsi l'auteur de ce topic serait un fervent défenseur du judaïsme s'il était né dans une famille juive de Tel-Aviv et il combattrait peut être la croyance qui lui parait indiscutable aujourd'hui. Ce n'est pas dieu qui fait le croyant, c'est souvent sa culture qui cloisonne son mode de pensée, c'est plutôt l' absence de cloison qui va faire l'athée, et c'est l'incompréhension de leur mode de vie réciproque qui crée l'impossibilité de s'entendre. Les croyants se sentent bien au chaud entre les murs de leur foi, et l'athée ne comprend pas que l'on ne veuille pas courir dans le vent sans contrainte. :yahoo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
La Folie Membre 3 905 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Les croyants se sentent bien au chaud entre les murs de leur foi, et l'athée ne comprend pas que l'on ne veuille pas courir dans le vent sans contrainte. :rtfm:

Joli texte mais mauvaise image en conclusion... par le fait de nier l'existence de Dieu c'est comme si l'athée niait le fait que la chaleur des murs de la foi soit la solution alors qu'à l'opposé, courrir dans le vent sans contrainte le serait... :yahoo:

Ce n'est pas uniquement un phénomène de compréhension ou non... il y a un jugement de fait qui est posé en surplus, une considération et une conviction que l'autre serait dans l'erreur.

é moins que la définition de l'athé n'ait changé... et qu'elle ne désigne plus celui ou celle qui nie l'existence de Dieu...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
107ans Posté(e)
Encéphale Membre 4 476 messages
Forumeur alchimiste‚ 107ans
Posté(e)
repend stp a la 1ére et 2éme question après j'explique la 3éme si tu veux sans problème

Ok :

1/ Parce que rien ne me permet de conclure à l'existance de dieu, le fait que je ne connaisse/comprenne pas certaine chose n'induise pas une intervention divine . (entre autre j'ai pas envie de faire de dissertation)

2/Quasiment . 98% est un bon pronostic de mon niveau d'assurance .

Happy?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
51ans Posté(e)
pascalin Membre 15 340 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 51ans
Posté(e)
De plus, le concept de Dieu fluctue tellement selon les gens et selon la profondeur du débat que finalement, il n'est qu'une vaste nébuleuse informe de fantasmes basés sur des preuves totalement subjectives puisque seuls les croyants semblent les reconnaître. Et plus rigolo : si on le résume à "quelque chose de plus grand", en dernière instance, alors croyants et athées sont quasiment de la même foi, celle d'un ailleurs/quelquechose.

Entièrement d'accord avec toi ,avec un bémol ( il y en a toujours un :yahoo: ,sic ) ,c'est que le questionnement est humain est qu'il entraine avec lui tout les travers de l'espèce humaine .

En gros , il faut toujours positiver ,voir même être positivisme ...

Position un peu prétentieuse, je trouve.

Un croyant sait-il de quoi il parle quand il prétend suivre la parole de Dieu -mais sans en saisir la finalité- ou qu'il prétend connaître quelque Dieu dont l'essence nous dépasse totalement ? Il y a comme un paradoxe, ou les croyants sont-ils des surhumains aux sens ultra-développés ?

Bref, les croyants ne font parler que de leur foi, et jamais de Dieu, celui-ci étant inatteignable. S'il l'était, la preuve nous en serait fournie (à moins qu'on utilise le tour de passe-passe merdique "Dieu est atteignable uniquement par la foi !" . De même les athées font aussi part de leur foi et non réellement de la pointe des théories scientifiques (que peu de gens maîtrisent).

Je sens une certaine hargne dans tes propos ,mais je me trompe !,c'est comme ça que je le ressent ,tout est dans cet espace ,dans le ressenti !, mais quoi qu'il en soit , tu confonds Dieu et sa conception à travers chacun et de la foi que l'on peut lui accorder ,mais encore heureux que tu ne confondes pas Dieu et la religion..._°°°

ça c'est le gros travers , le gouffre

il m'est arrivé de parler de Dieu, de son concept,de sa véracité ...

je ne dis pas et n'engendre pas de part ces dires , une quelconque existentialité d'un Dieu ,à fortiori un Dieu à barbe , à fortiori un Dieu qui n'est que religieux , n'est que ..

Quelle réduction ...,quelle réduction aussi de la demande de preuves qu'un hypothétique Dieu.

La plus belle formule est :

que Dieu est, ce que tu veux qu'il soit . © pascalin :D

Les gens sont en droit de rejeter totalement le concept d'entité vivante dominant le tout au profit d'un ensemble de lois de l'univers qui permettent une nuée de possibilité, dont la vie (qui a peut-être une autre définition que "l'âme" avec laquelle on nous bassine depuis des lustres).

Pour prendre l'argumentaire inverse, il se peut que les croyants aient tellement peur de la vérité qu'ils préfèrent tendre vers une figure fantasmatique et nier toute autre piste, dont celle -terrifiante- qui dirait que nous ne sommes que des robots organiques.

Oui ,c'est une possibilité

Pour ma part, je suis entre les deux camps : j'imagine qu'il est possible que des formes de vie évoluent dans des espaces et logiques qui nous dépassent, surtout si la définition de la vie n'est pas celle que l'on s'en fait, mais je n'admet pas qu'une forme de vie régisse l'univers entier. Le vivant me semble soumis à des lois d'interdépendance de la matière et de son état.

Je ne prétends pas avoir de preuve, contrairement à beaucoup de gens, mais juste que l'observation de l'univers à l'instant le plus ancien ne donne toujours pas de piste vers Dieu.

C'est une vision qui se respecte ,mais qui cherche trouve !

Kyrilluk (saws) nous dirait peut-être que c'est une action individuelle qui n'a pas de sens en tant que telle mais s'éclaire quand on réalise qu'elle profite au bien commun et que l'on a pénétré enfin la logique de Dieu. :rtfm:

Le Grand Mandrill n'a pas besoin de croyants pour exister. C'est ça le tour de force de cet être divin : même ses fidèles doutent de son existence, jusqu'à même la considérer comme totalement absurde. Et pourtant, il est là. :o°

Blague à part, le culte du Grand Mandrill est à vocation parodique mais est utile pour montrer les failles de la croyance religieuse ou autre. L'absence de sérieux de cette théorie permet de cerner l'absurdité de la croyance en Dieu mais aussi sa pertinence (pourquoi pas un Mandrill Suprême ?) face aux limites à prouver quoi que ce soit.

Je trouve au contraire que l'idée d'un être supérieur (le grand mandrill) est des plus humain sur l'interrogation de son existence

et que, non seulement il ne montre aucune faille dans la croyance mais qui plus est , il l'a conforte ,car le grand mandrill n'est qu'une usurpation ,qu'un pouvoir pris de façon parodique ,certes ,mais pris quand même ,sur un seul et même pouvoir , le pouvoir de création .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
32ans Posté(e)
metal guru Membre+ 27 843 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)
car le grand mandrill n'est qu'une usurpation

Pourquoi une entité créé sciemment par des hommes qui n'y croient pas vraiment et qui le font savoir serait plus usurpatrice qu'une ou plusieurs autres créées par des fous ou des hommes qui n'y croient pas mais qui font semblant d'y croire ? :yahoo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
32ans Posté(e)
metal guru Membre+ 27 843 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)
Joli texte mais mauvaise image en conclusion... par le fait de nier l'existence de Dieu c'est comme si l'athée niait le fait que la chaleur des murs de la foi soit la solution alors qu'à l'opposé, courrir dans le vent sans contrainte le serait... :yahoo:

C'est peut être que l'athée tient plus à sa liberté qu'à son radiateur et qu'il n'a pas peur d'avoir froid :rtfm:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
La Folie Membre 3 905 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
...mais je n'admet pas qu'une forme de vie régisse l'univers entier...

Heureusement... reste encore à voir pourquoi vous assimileriez Dieu à une quelconque forme de vie cher Yop.

Il serait déjà paradoxal qu'une forme de vie ait créé... la vie elle-même.

Y avez-vous pensé...

Cela permettrait peut-être de comprendre votre attachement pour le concept du Grand Mandrill sous la forme d'une association disparate de choses diverses existant déjà et à laquelle on prêterait vie... semblant de lueur créative que celle de l'imitation.

Il y a des ignards dans les 2 deux camps vous savez... quiconque ne s'étant pas fait sa propre idée sur le sujet en fait... quiconque n'y ayant pas pensé par lui-même, et surtout pour lui-même.

Comme vous le dites, le Grand Mandrill a l'utilité de la parodie... mais lorsqu'il est utilisé à outrance et sans raisons valables alors il ne sers plus qu'à attirer l'attention sur la personne qui le ramène. L'abus tuant le côté ''éducatif'', la modération serait de rigueur...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
51ans Posté(e)
pascalin Membre 15 340 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 51ans
Posté(e)
Pourquoi une entité créé sciemment par des hommes qui n'y croient pas vraiment et qui le font savoir serait plus usurpatrice qu'une ou plusieurs autres créées par des fous ou des hommes qui n'y croient pas mais qui font semblant d'y croire ? :yahoo:

C'est une usurpation dans le fait qu'il faille avoir au bout du bout , le grand des grands , l'ultime ,

Dieu ,et qu'on l'appelle Dieu ou grand mandrill , il a la même fonction , être au bout du raisonnement de ce qui peut être ,de ce qui peut avoir était comme intention créatrice.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
La Folie Membre 3 905 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
C'est peut être que l'athée tient plus à sa liberté qu'à son radiateur et qu'il n'a pas peur d'avoir froid :yahoo:

Ce n'est pas l'absence de la peur du froid qui l'empêcherait de geler sur place pour autant... :rtfm:

Tout comme la présence du radiateur peut tout aussi bien brûler celui qui lui prêterait une confiance aveugle...

L'important est d'avoir pensé aux conditions de bases et de ne pas se lancer tête baissée dans la connerie...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×