Aller au contenu

A t-on le choix ?

Noter ce sujet


Sodak

Messages recommandés

Membre Posté(e)
La Folie Membre 3 905 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Ma mère comme la tienne sont aussi nées involontairement comme tout le monde désolé de me surprendre à te réveiller mais on nait tous involontairement comme l'on meurt tous involontairement.

Ma mère comme la tienne sont aussi le fruit de la volonté de leur mère, elles leurs ont donné le choix de choisir par la suite également... et je n'ai pas la prétention de rejeter la faute ou les exploits des pères sur leurs fils...

Ce qu'il y a hors de mon histoire n'est pas un choix. Le choix est le pouvoir de choisir ou non et ce n'est pas un choix que l'on a... c'est le choix que l'on a toujours.

Quand on accepte on accepte tout, être responsable comme de son inverse.

Pour ma part je n'accepte pas l'inacceptable... je me contente d'accepter ce qui est acceptable. C'est la responsabilité que je prend que celle de ne pas accepter l'inacceptable... et la responsabilité que je ne prend pas que celle d'accepter l'inacceptable.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 156
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Membre 48ans Posté(e)
tiwi Membre 2 015 messages
Baby Forumeur‚ 48ans‚
Posté(e)

Nous acceptons tous l'innacceptable, la preuve, il y a encore des gamins qui meurent de faim et cela ne nous empêche en rien de bouffer de la dinde farcie pour le thanksgiving.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
La Folie Membre 3 905 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Nous acceptons tous l'innacceptable, la preuve, il y a encore des gamins qui meurent de faim et cela ne nous empêche en rien de bouffer de la dinde farcie pour le thanksgiving.

La preuve en est que l'inacceptable existe... que nous constatons l'existence de l'inacceptable et non pas que nous accepterions l'inacceptable. Vous accepteriez que des enfants meurrent de faim cher Tiwi... pour ma part j'accepte le fait que je doive manger pour vivre et que le fait que je ne mangerais pas ne nourrira pas plus ces enfants.

Il faut commencer par partager si on veut régler ce problème inacceptable... partager le fait qu'il y a effectivement un problème de partage... et que ce manque de partage est inacceptable.

Modifié par La Folie
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre 48ans Posté(e)
tiwi Membre 2 015 messages
Baby Forumeur‚ 48ans‚
Posté(e)

Le pouvoir de tout à chacun est dans son caddi. Rejeter la faute sur les autres c'est accepter et comme tu dis, on a toujours le choix quand on est libre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
La Folie Membre 3 905 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Le pouvoir de tout à chacun est dans son caddi. Rejeter la faute sur les autres c'est accepter et comme tu dis, on a toujours le choix quand on est libre.

Rejeter la faute sur les autres c'est accepter de ne pas la partager avec eux... c'est ne pas accepter de la partager avec eux. On n'accepte donc pas le partage dans ces conditions... et si on n'accepte pas ce n'est pas de l'acceptation.

Assumer sa part de blâme ou de mérite est de l'acceptation... se fermer les yeux ou se résigner n'en est pas...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Elaïs
Invités Posté(e)
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

On a toujours un choix...relatif. Relatif à notre culture, notre passé, notre personnalité, la chimie de notre cerveau, notre capacité physique, ect...bref un choix guidé par ça+ça+ça+ça cela reste toujours un choix mais il est loin d'être affranchi de tout facteur le pré-determinant, mais ca nous fait plaisir de penser que nous sommes totalement maitre de nous meme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre 110ans Posté(e)
Tatiana00001 Membre 1 759 messages
Baby Forumeur‚ 110ans‚
Posté(e)
La preuve en est que l'inacceptable existe... que nous constatons l'existence de l'inacceptable et non pas que nous accepterions l'inacceptable. Vous accepteriez que des enfants meurrent de faim cher Tiwi... pour ma part j'accepte le fait que je doive manger pour vivre et que le fait que je ne mangerais pas ne nourrira pas plus ces enfants.

Il faut commencer par partager si on veut régler ce problème inacceptable... partager le fait qu'il y a effectivement un problème de partage... et que ce manque de partage est inacceptable.

Donc,par exemple le fait de faire des économies est inacceptable? parce que "on met de coté" ça veut dire qu'on en a en trop au lieu de le donner à des personnes qui en manque plus.ça ça va quand on est étudiant mais plus tard si j'ai un enfant l'économie que j'aurai donner aux autres ira pas pour mon enfant.(bon là je parle juste de partage monétaire)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
La Folie Membre 3 905 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
On a toujours un choix...relatif. Relatif à notre culture, notre passé, notre personnalité, la chimie de notre cerveau, notre capacité physique, ect...bref un choix guidé par ça+ça+ça+ça cela reste toujours un choix mais il est loin d'être affranchi de tout facteur le pré-determinant, mais ca nous fait plaisir de penser que nous sommes totalement maitre de nous meme.

En effet, on a toujours le choix, c'est absolu... et ce que l'on choisit est absolument relatif au fait de choisir. Ce qu'on ne choisit pas n'est pas un choix... c'est le fait qu'on le choisisse qui en fait un choix.

Direz-vous que c'est un choix avant même que vous ne choisisiez... que c'est un fait avant même de le faire...

Nous sommes limités par les choix que nous avons faits précédemment... c'est la conséquence du fait de choisir. On est libre de choisir mais on ne l'est jamais des choix que l'on a fait auparavant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

VIP Gonade Absolutrice, Posté(e)
yop! VIP 20 446 messages
Gonade Absolutrice,
Posté(e)
Ma mère comme la tienne sont aussi le fruit de la volonté de leur mère, elles leurs ont donné le choix de choisir par la suite également... et je n'ai pas la prétention de rejeter la faute ou les exploits des pères sur leurs fils...

Ce qu'il y a hors de mon histoire n'est pas un choix. Le choix est le pouvoir de choisir ou non et ce n'est pas un choix que l'on a... c'est le choix que l'on a toujours.

A priori, on n'a pas le choix de ne pas naître. Puisqu'on ne peut pré-exister à notre existence. Je crois que c'est ce qui était formulé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
La Folie Membre 3 905 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Donc,par exemple le fait de faire des économies est inacceptable? parce que "on met de coté" ça veut dire qu'on en a en trop au lieu de le donner à des personnes qui en manque plus.ça ça va quand on est étudiant mais plus tard si j'ai un enfant l'économie que j'aurai donner aux autres ira pas pour mon enfant.(bon là je parle juste de partage monétaire)

éa n'excut pas la privation pour soi que de faire des économies... mais si par contre vous pensez en avez de trop et que vous le gardez pour vous-même alors il y a privation pour les autres. Vous pensez alors à votre futur et oubliez le présent... vous pensez à la vie d'un enfant qui n'existe pas encore au détriment de celles d'enfants qui existent réellement.

Mais peut-être que ceux qui sont plus riches que vous vous permettraient aussi par le partage de mieux vivre votre vie et de ne pas avoir à vous inquiétez pour l'avenir... peut-être peuvent-ils apporter une solution à ce problème mieux que vous ne le pourriez.

Encore faut-il déjà avoir quelquechose pour le partager... Tout est une question de satisfaction des besoins de base... reste à savoir ce qui est vraiment un besoin et ce qui ne l'est pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
La Folie Membre 3 905 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
A priori, on n'a pas le choix de ne pas naître. Puisqu'on ne peut pré-exister à notre existence. Je crois que c'est ce qui était formulé.

On ne pourrait pré-exister à notre existence... en êtes-vous certain pour votre part cher Yop...

Si je postulais que mon esprit subsiste à sa façon à la mort de mon corps... ne pré-existerait-il pas ainsi pour sa prochaine enveloppe... comme il aurait pré-existé à la naissance de celle que j'aurais présentement.

Serait-il exclus que cet esprit n'aurais pas choisi cette enveloppe dans laquelle il est présentement ou même que le choix de cette enveloppe aurait une quelconque importance ou ferait une réelle différence.

Peut-être a-ton le choix de naître ou de ne pas naitre... de n'être ou de ne pas n'être. Sans doute le saurons-nous a posteriori...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Toto75019
Invités Posté(e)
Invité Toto75019
Invité Toto75019 Invités 0 message
Posté(e)

Il y a un mot qui il me semble n'est pas apparu au fil de cette discussion... le destin!

S'il y a destinée, le choix doit être limité, comme une voiture sur une route avec des barrières qui ne peut au mieux que zigzaguer...

le destin comme preuve de notre pré-existance?

le destin comme explication de l'acceptation?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre 48ans Posté(e)
tiwi Membre 2 015 messages
Baby Forumeur‚ 48ans‚
Posté(e)

Je ne crois pas au destin mais à l'écriture. Mais dans ce cas, les personnages sont fictifs. Manquerait plus que les acteurs improvisent.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité guns
Invités Posté(e)
Invité guns
Invité guns Invités 0 message
Posté(e)

une acceptation de soi,tu as toujours le choix dans la vie,a toi de faire les bons.. :o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
La Folie Membre 3 905 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Je ne crois pas au destin mais à l'écriture. Mais dans ce cas, les personnages sont fictifs. Manquerait plus que les acteurs improvisent.

Notre destin serait alors d'improviser cher Tiwi...

Ce qui reviendrait à dire qu'on a pas le choix de toujours se donner le choix... :rtfm:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre 29ans Posté(e)
Niouki Membre 195 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

J'ai peu de temps pour tout lire maintenant, j'ai écrit un

article surnce que je pense du choix assez récemment, si vous voulez lire ce qu'il en est :

http://bobosbay.over-blog.fr/article-une-a...x-52207680.html

Cependant je serais ravi de lire vos commentaires & posts sur ce forum car je

ne pense absolument pas avoir pensé a toutes les possibilités!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre 33ans Posté(e)
metissa Membre 1 116 messages
Baby Forumeur‚ 33ans‚
Posté(e)

j'ai toujours l'impression que quand un choix doit se faire

on se prend toujours la

j'ai toujours l'impression que quand un choix doit se faire

on se prend toujours la tête on est jamais serein toujours dans le doute

alors qu'en réalité on a le choix sauf qu'il faut prendre la

bonne décision c'est sa le plus dur

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité nicolette94
Invités Posté(e)
Invité nicolette94
Invité nicolette94 Invités 0 message
Posté(e)
Il n'est pas question de choisir, il n'y a pas vraiment de choix

A mes yeux chaque instant est une naissance mise au monde par nos intentions, nos actions, celles des autres et celles de notre environnement. Nous faisons partie d'un tout en mouvement et c'est pour cette raison que notre seul choix possible est de l'accompagner ou de lutter contre. En choisissant de l'accompagner nous pouvons exercer une certaine volonté et le diriger un tant soit peu. Beaucoup de gens croient être maîtres de leur vie alors qu'il n'en est rien...

De la même manière, (l'exemple de Toto illustre très bien ça !) je pense qu'on a tout un tas de choses en nous et qu'on peut aller dans leur sens (dans le sens de notre propre nature) ou dans le sens de ce qui nous entoure (la société). Beaucoup de gens vont dans le sens de la société et ne cherchent même pas si c'est conforme à leurs propres valeurs, simplement parce qu'ils ne voient que des valeurs illusoires qu'on leur a inculqué depuis la naissance.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité nicolette94
Invités Posté(e)
Invité nicolette94
Invité nicolette94 Invités 0 message
Posté(e)

Tout à fait d'accord avec toi, avons-nous vraiment le choix car nous sommes tellement conditionnés par la société et nous sommes souvent forcés de rentrer dans le moule pour être "hors norme".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre 48ans Posté(e)
tiwi Membre 2 015 messages
Baby Forumeur‚ 48ans‚
Posté(e)
Notre destin serait alors d'improviser cher Tiwi...

Ce qui reviendrait à dire qu'on a pas le choix de toujours se donner le choix... :rtfm:

Non, notre destin n'est pas d'improviser mais de gérer.

Gérer, c'est maitriser le destin.

L'improvisation est notre liberté hors besoins vitaux.

Cela permet logiquement que les besoins soient prévus en fonction de la population et donc, d'éviter qu'elle ne se fasse la guerre à cause de pénuries.

Oui, nous n'avons pas le choix mais c'est ce que je dis depuis le début.

Modifié par tiwi
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×